Nos Partenaires

Auteur Sujet: le feu oui mais attention ça brule !!!  (Lu 4078 fois)

16 mars 2006 à 18:13:17
Lu 4078 fois

Ancien forum



Posté par firstblood

Dites moi,

on parle survie, on essaye de trouver des solutions, on s'entraine, on s'amuse, on se prépare pour le cas où...

Mais la sécurité dans tous ça, moi je suis prévoyant et je suis sure que vous autre aussi, et je pense qu'il serait bon de sensibiliser les gens à certains dangers. Avec tout ce qui se passe chaque année les feux sont de plus en plus proscrit (cannicule, sécheresse, zone non défrichée, etc ...) J'ai un métier en rapport avec la sécurité des personnes et des biens, Alors...

Un feu oui, mais dans quels conditions, à quel endroit, et si ça part,  :-[ :-[est ce que je pourrais l'arrêter  :-/sans risqué de mettre le feu à toute la région et moi avec par dessus le marché et les secours, pompiers, etc...

Alors à vos claviers messieurs et que les idées fusent....

16 mars 2006 à 18:37:37
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Maximil

Feu sur réchaud = sans danger ou presque
Petit feu a demi enteré, pierres autour et remblai de terre, débroussaillé vite fait autour et de l'eau au cas où.
Une pelle peut permettre d'étouffer le feu au cas où...

[Mode humour ON:]
l'eau oui mais attention ca mouille!!
[Mode humour OFF:]

16 mars 2006 à 19:19:48
Réponse #2

Ancien forum



Posté par bloodyfrog

Si un risque, pas de feu!

Aussi simple que ça!

 :P

Manu.

Note: et pourtant vous savez tous ici que j'aime jouer avec les allumettes... ;)

16 mars 2006 à 19:20:33
Réponse #3

Ancien forum



Posté par firstblood

Jolie le mode humour ;D

Moi je dis ça, c'est pour pas faire comme mon cousin qui quand il était jeune à fais cramer  des km2 de coniféres pour faire cuire 3 saucisses avec ces pôtes...

ça fais chers les grillades  :o et les assureurs sont contents y s'ont un bon client qui paie bien cher ces cotissations ;D

Thierry

16 mars 2006 à 19:40:36
Réponse #4

Ancien forum



Posté par kartoffel

Si un feu nécessite des mesures de sécurité particulières pour être allumé, c'est déjà qu'il vaut mieux ne pas l'allumer.

Je vais aussi contredire Maximil en assènant qu'un réchaud peut être très dangereux. Y'à qu'à voir, rien que sur le type de réchaud le moins dangereux, i.e. à gaz, selon le type de brûleur qu'on a on peut se retrouver avec un vrai petit lance flamme lorsque le réchaud se renverse. Les réchauds à essence ou à alcool sont dangereux par nature.
Ajoute à ça que dans certaines ambiances végétales riches en essences volatiles, comme par exemple dans une forêt de pins sous un bon gros soleil de plomb depuis des semaines ou des mois, le simple fait d'allumer un briquet près du sol peut provoquer un embrasement.

Déjà maintenant en mars, dans le coin où je me suis promené l'autre jour du côté du lac de Salagou un feu commence à être potentiellement très dangereux.

16 mars 2006 à 20:16:05
Réponse #5

Ancien forum



Posté par DavidManise

Pour moi, le feu c'est de plus en plus seulement en hiver, dans la neige, et seulement quand ça ne craint RIEN.  

Au pire, je fais du feu dans des grottes ou dans des endroits 100% minéraux du même acabit, où le risque est proche du zéro absolu (mais on n'est jamais à l'abri d'une étincelle qui vole).  En été, je ne prends aucun risque...  Franchement, est-ce que ça vaut le coup de risquer d'embraser une forêt entière pour s'amuser ?  

La réponse est simple : non.

Et même en situation de survie...  parfois mieux vaut ne pas faire de feu.  C'est pas parce qu'on se trouve dans une situation merdique qu'on est à l'abri de la situation ENCORE plus merdique ;)

Ciao !

David

16 mars 2006 à 20:25:51
Réponse #6

Ancien forum



Posté par Pierrot

C'est sur que faire du feu depuis qu'il y a de plus en plus de sècheresse devient de plus en plus risqué.
Je suis moi-même un fanatique de la saucisse grillée, mais à mon grand dam j'en fais de moins en moins souvent en sortie, et je suis devenu adepte du PRS pour le café.
Toutefois en plein été dans les zones à risques mon avis est qu'il faut se faire à l'idée de manger froid.

16 mars 2006 à 20:31:04
Réponse #7

Ancien forum



Posté par Maximil

Kartoffel: je comparais entre un feu ou on met carrément le tronc dedans (véridique) et un petit feu sur brûleur gaz prévu pour.
D'un autre côté, j'ai jamais essayé dans une pinède particulièrement sèche avec du vent. Là je crois que c'est clair, c'est niet.
Mais en Normandie, en été, ca ne craint pas encore de trop si on se protège (donc qu'on protège la forêt) correctement des flammèches et que l'on a de quoi éteindre le feu rapidement.
Evidemment, cela sous-entend d'être très attentif.

En général on se mettait dans un trou laissé par un gros arbre déraciné: ca coupe la lumière, le vent, cela arrête les flammeches, bref, nous étions assez tranquille (et puis la terre vient facilement étouffer un feu qui démarre.

Le plus dur en été, c'est d'éteindre correctement le feu: terre + eau + urine et des fois ca fume encore...

16 mars 2006 à 20:36:33
Réponse #8

Ancien forum



Posté par Pierrot

Citation de: Maximil link=1142529198/0#7 date=1142537464
Le plus dur en été, c'est d'éteindre correctement le feu: terre + eau + urine et des fois ca fume encore...

Voila une vérité que tout randonneur qui utilise le feu devrait avoir en tête, j'ai vu des feux totalement noyés se rallumer au bout d'un moment.

16 mars 2006 à 20:49:00
Réponse #9

Ancien forum



Posté par DavidManise

Oui !

Tant que c'est pas assez froid pour pouvoir plonger la main dans les charbons sans se brûler, ça peut se rallumer.  Suffit d'un bout de braise qui couve, d'un coup de vent, et hop.  Ça repart.  

L'humanité a utilisé le feu depuis des millions d'années, ok.  Mais bon...  je suis pas le genre à suivre bêtement les traditions ;)

Il y a énormément de règles et de consignes de sécurité à respecter quand on fait un feu.  La liste est très longue...  mais bon voici quelques trucs essentiels :

1) Faire un PETIT feu.  Trois brindilles qui brûlent, ça suffit largement pour faire chauffer de l'eau ou rôtir une saucisse.  Les indiens font un tout petit feu et s'asseoient tout près.  C'est pas pour rien.  D'ailleurs j'aime bien repérer les néophytes en forêt de par la taille de leur feu.  Les mecs qui font un feu de la St-Jean avec du bois vert (coupé vivant), je m'approche sans faire de bruit et je les insulte comme des merdes.  Les mecs qui font un feu gros comme trois bougies avec du chêne bien sec (mort sur pied), je vais les voir et je leur offre un présent, en témoignage de mon respect ;)

2) Ne JAMAIS laisser un feu (même petit) sans surveillance.  Jamais.  

3) Quand on a un doute, on s'abstient.

4) PAS de feu en période de sécheresse.  PAS de feu quand quoi que ce soit de combustible est à proximité (dans un rayon de 5m).  

5) PAS de feu inutile, ou pour faire joli, ou pour l'ambiance.  

Etc, etc.

Ciao ;)

David

P.S.: Au fait, l'idée que le feu éloigne les animaux sauvages dangereux (qui n'existent pas de toute manière dans nos contrées) est un mythe absurde.  Les ours qui ne craignent pas l'homme (les seuls qui s'approchent des campements), par exemple, sont au contraire ATTIRÉS par le feu : ils savent que là où on trouve un feu de camp, on trouve des randonneurs et donc de la bouffe à chaparder.  Et les loups...  ben ils n'attaquent pas l'être humain, feu ou pas.  C'est pas le feu qui les empêche de nous attaquer, c'est notre présence ;)  Bref, ceux qui font du feu la nuit pour se rassurer ont tout faux.  

16 mars 2006 à 21:16:35
Réponse #10

Ancien forum



Posté par firstblood

Citer
Tant que c'est pas assez froid pour pouvoir plonger la main dans les charbons sans se brûler, ça peut se rallumer.  Suffit d'un bout de braise qui couve, d'un coup de vent, et hop.  Ça repart.  


OK David bien reçu le message, comme tu as plus d'expérience que moi, alors moi je pisse sur le feu  :D et toi tu plonge la main dedans pour savoir si y danger OK ;)

 ;D ;D ;D ;D ;D ;D ;D

Thierry

16 mars 2006 à 21:55:39
Réponse #11

Ancien forum



Posté par Maximil

Et si c'est trop chaud, tu te brûles. C'est con. Bon prenez le conseil de David au 2nd degré, faudrait pas vous brûler bêtement.

Concernant la taille du feu, ca dépend aussi de ce que l'on veut: je peux faire un tout petit feu, pour le normal. Mais il m'arrive parfois de faire de feux de gorets, pour le plaisir (et la chaleur partout: torse nu en hiver, ca le fait).

17 mars 2006 à 01:16:07
Réponse #12

Ancien forum



Posté par ste

Oui, mais moi je l avoue je ne suis pas prudent...lol
Ca depend des essence,

erable=petit dans un trou...

résineux=gros...
raison: les resineux une fois en combustion produise des eclat (tison de 1 a 2 cm) qui si je suis trop proche et bien j en recois un sur la tronche...

voila...

mais bon,la ou je le fais y a pas beaucoup de danger... ::)(on se dit toujours que ca n arrive qu au autre)

salut
ste

17 mars 2006 à 06:12:14
Réponse #13

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

En Belgique, on a un peu plus de chance, dans notre plat et humide pays le danger d'incendie est assez minime ...

mais on ne sait jamais alors pour moi c'est de toutes manières : petit feu sur sol mineral et le mieux est encore sur le bord du lit d'un cours d'eau.

Extinction méticuleuse : à la fois pour être sûr que tout est éteint et pour faire disparaître toutes traces de mon passage, donc extinction à l'eau et à la terre, un bon mélange de boue mélangé aux cendres est un bon moyen, à la fin du processus tu dois pouvoir malaxer le mélange à la main et le dispersé afin de rendre le tout invisible !

L'été : c'est réchaud ou bouffe froide ou barbecue "en boîte" ça dépends.

Je dois aussi préciser que chez nous le feu en milieu forestier est interdit toute l'année !
Mais si tu limites l'impact les agents des eaux et forêts ferment les yeux.

@+

Fred

17 mars 2006 à 12:50:20
Réponse #14

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: survivalfred link=1142529198/0#13 date=1142572334
En Belgique, on a un peu plus de chance, dans notre plat et humide pays le danger d'incendie est assez minime ...

Certes...  mais faut aussi penser aux tourbières, qui affectionnent les lieux plats, un peu encaissés et humides ;)

Je dis ça surtout pour les autres hein.  Je sais que tu sais, mais bon :)

Allez ciao :)

David

17 mars 2006 à 14:03:04
Réponse #15

Ancien forum



Posté par ste

le top c est un petit four au copeux de cedre...
et en plus d etre secure ca fais un de sait parfun...Hum

bonne fin de journé
ste

17 mars 2006 à 14:18:54
Réponse #16

Ancien forum



Posté par EH

Ah ben mince alors !. Moi qui croyais être le seul survivor à vivre avec un réchaud...  je tombe de haut.  ;D
Bon il faut bien reconnaître que dans la pratique, c'est beaucoup plus pratique de mettre en route un réchaud que d'allumer un feu (surtout l'hiver). Mais je ne crache pas sur un petit feu de temps en temps mais c'est plus pour l'ambiance que pour une réelle utilité (sauf quand je me pèle trop).
De plus la taille du feu est toujours réduite à mes strictes besoins. Les feux importants, j'ai déjà donné étant jeune et j'ai vu à quelle vitesse on peut arriver à une catastrophe .... :-/
Je ne suis pas passé loin de mettre le feu à un terrain en allumant un dans des herbes sèches. Bref être intelligent c'est ne pas faire 2 fois la même erreur (faut juste avoir beaucoup d'imagination pour en inventer d'autres, c'est tout). Et moi, je suis devenu super intelligent à force.  ::)

Ouais et modeste en plus  ;D

P.S. je confirme, le feu ça brûle et les réchauds aussi. J'y ai laissé un bout de gant en polaire le week-end dernier sur un réchaud à alcool. Rien de grave mais une leçon de plus à retenir pour la suite.

H.S. Vive le gaz l'hiver, j'ai voulu essayer le réchaud à alcool à la place de mon fidèle globe trotter lors de ma dernière rando. J'ai été surpris par le temps de préchaufage qu'il m'a fallut pour mettre le réchaud en "condition" pour chauffer de l'eau. Sans compter les flammes quasi invisible de jour...   :P

17 mars 2006 à 15:24:45
Réponse #17

Ancien forum



Posté par firstblood

Comme je dis toujours "l'expérience est une succession de conneries" euh pardon les modos je voulais dire bétisses, mais ça fait plus virile. ;D

Moi j'ai un réchaud type sierra, pour ceux qui ne connaissent pas c'est une turbine qui fonctionne avec des piles (donc je peux en emmener une boite de 4 ça prends pas de place) et pour le combustible du bois trouver sur place et hop je peux chauffer mon eau ou faire des grillades au choix...

Je vous enverrais des photos pour ceux que ça interresse !! :o

Thierry

17 mars 2006 à 17:50:50
Réponse #18

Ancien forum



Posté par survivalfred

Citer
Moi j'ai un réchaud type sierra, pour ceux qui ne connaissent pas c'est une turbine qui fonctionne avec des piles (donc je peux en emmener une boite de 4 ça prends pas de place) et pour le combustible du bois trouver sur place et hop je peux chauffer mon eau ou faire des grillades au choix...
 Je vous enverrais des photos pour ceux que ça interresse !!  

Le SIERRA, on connait, notre JM-Super-Bricolo nous bidouille même un modèle en Titane spécial OM (Outdoors-magazine : http://www.outdoors-magazine.com/s_summary.php)

C'est vrai que c'est un bon système !

Citer
H.S. Vive le gaz l'hiver, j'ai voulu essayer le réchaud à alcool à la place de mon fidèle globe trotter lors de ma dernière rando. J'ai été surpris par le temps de préchaufage qu'il m'a fallut pour mettre le réchaud en "condition" pour chauffer de l'eau. Sans compter les flammes quasi invisible de jour...

Ben, en fait je trouve que le gaz en hiver c'est pas top non-plus ... Anne-so lors du stage hiver dans le vercors a eu toutes les peines du monde a faire partir son CG270 congelé ...

Par temps vraiment froid (hormis le Sierra) je pense que le mieux c'est encore le MSR multifuel avec du WhiteGaz (comme on dit aux states) ... Karto n'a pas eu de blème avec ce truc par -10°C ...

Pour en revenir à l'alcool, JM, lui, c'est pas marré avec son réchaud suédois à l'alcool, pourtant on pouvais imaginé qu'en Suède ils connaissent le froid !

Pour continuer dans les trucs foireux, David a testé un Esbit ... et l'a foutu à la poubelle, c'est tout dire  ;D ...Demain, je pars en rando-pêche (ouverture de la Truite) dans les Ardennes, je vais tenter la soupe de midi à l'Esbit, je vous tiendrai au courant  ;)

Dans le Vercors, moi, j'ai utilisé simplement ma popotte et le feu et ... no problemo ...

Bref, je pense que très bientôt mon seul réchaud sera la Sierra Made by JM !


17 mars 2006 à 18:50:34
Réponse #19

Ancien forum



Posté par James

J'ai fais d'autres essais avec l'alcool, et il faut le RECHAUFFER avant (hips).

Le PRS marche nickel si on corrige le petit default du prechauffage et consomme extremement peu. Chauffe le cul de mon snowpeak titanium solo en quelques minutes...

Pout le kit armee suedoise, c'est pareil, de l'alcool un peu plus chaud, et ca le fait.

pour les Zip ya du neuf : http://www.davidmanise.com/cgi-bin/yabb2/YaBB.pl?num=1142371940/0#3

17 mars 2006 à 19:08:38
Réponse #20

Ancien forum



Posté par EH

Citation de: James link=1142529198/15#19 date=1142617834
J'ai fais d'autres essais avec l'alcool, et il faut le RECHAUFFER avant (hips).
Oui mais je voulais voir les limites de ce type de réchaud. Mon but était de savoir si ça valait la peine pour l'hiver et les très basses températures.
Donc j'ai planté le réchaud dans la neige et j'ai essayer de voir comment il se comportait, combien de temps pour faire fondre de la glace, la durée et quelle volume d'alcool il fallait.
 J'ai toujours soupé au gaz ou au feu de bois, l'alcool est une chose inconnue pour moi ... Enfin de cette façon là en tout cas. ;D

 ;)

19 mars 2006 à 17:18:32
Réponse #21

Ancien forum



Posté par wolflinger

Bonjour,

J'utilise aussi très souvent les réchauds. Et quasi exclusivement des réchauds à alcool.
Je possède un trangia : http://auvieuxcampeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=63827.

Et après tests, nous avons remarqué qu'ils étaient beaucoup plus efficaces par temps froid (-20°) que ceux à gaz. Il est vrai qu'il faut parfois préchauffer l'alcool avec une bougie chauffe plat par exemple. Il existe d'ailleurs des préchauffeurs chez http://www.trangia.se/.
Sinon on a une autre astuce, c'est de bruler un bout de papier qu'on trempe dans le bruleur. Ca fait tout simplement office de mèche.

Autres avantages, l'alcool est moins chère que le gaz, accepté en avion et trouvable presque partout dans le monde. Et aussi n'explose pas. Je dis ca parceque un jour un petit malin croyant qu'une bombonne était vide la déposée près d'une bougie pendant qu'il installait la nouvelle bombonne. Certaines barbes s'en rappellent encore...  ;D

Encore une petite astuce : l'été, on dilue l'alcool avec de l'eau (moins d'alcool à transporter si on trouve l'eau sur place). Mais! ne pas la conserver pour l'hiver, c'est un coup à croire que le réchaud est foutu, tu passe une heure dans le froid a essayer de nettoyer le brûleur en vain...

Pour en revenir au Trangia, je le trouve vraiment bien. Il tient bien au froid et au vent. Inconvénient : son prix et le fait qu'il soit opérationnel plutôt avec du matos trangia.
Mais pour parer à ca, certains construisent eux même leur réchaud. On en a un qui peut supporter une marmite de 10L le bruleur étant une boite de bonbons "La Vosgienne".

Je vais finir avec un inconvénient des réchauds à alccol, ils sont un peu long au démarrage... mais c'est pour être meilleur au final ;)

Voili voilou...

A bientôt

Edit : Je ne connaissais pas le réchaud à bois de Sierra. Ca m'intéresse grandement, à voir donc 8-)

19 mars 2006 à 22:19:04
Réponse #22

Ancien forum



Posté par kartoffel

Salut les vrais hommes !

Citer
MSR multifuel avec du WhiteGaz (comme on dit aux states) ... Karto n'a pas eu de blème avec ce truc par -10°C ...  

Pas MSR  ;) Optimus Nova, qui est conçu bien plus intelligemment que le MSR. Le défaut des machins à essence, par contre, et je l'ai aussi prouvé pendant le stage (certes pour la première fois en quatre ans d'utilisation hivernale), c'est que leur complexité mécanique peut provoquer des pannes. En l'occurence, la valve de la bouteille ne se fermait plus, et l'essence sous pression giclait à 50cm... j'ai arrosé plein de trucs pas loin de notre feu de camp, super !
Elkaim s'est lui arrosé les yeux d'essence pendant son délire en Arctique, ainsi que tout l'intérieur de sa tente.

Le "White Gas" est vendu en France dans les magasins de bricolage en tant que dégraissant sous le nom d'"essence C". C'est le meilleur combustible pour le réchaud, mais il peut manger bien d'autres choses si nécessaire.

Mais alors oui, quand ça marche, ça crache ! -10°C, il rigole. -20°C, il se gausse. Au delà, pas essayé, mais la doc indique que le bidule est conçu pour être opérationnel à -50°C. Remarque le joint de la pompe est en cuir lourdement graissé, le seul matériau qui tienne à de telles températures.



Au stage James avait un genre de Trangia... il n'en avait pas l'air super content : "jamais mis aussi longtemps à faire bouillir de l'eau", qu'il disait.




Pour en revenir au feu, tafdak avec David, je n'en fais moi aussi quasiment plus que dans la neige ou sur les plages par vent favorable, ou alors sous la pluie, ça aide à se sécher mais c'est plus galère et ça pique les yeux.

Les plus petits feux que je fais pourraient tenir dans une main. Ils sont plus que suffisants pour se sécher et avoir chaud à condition d'en être très proche (le feu entre les jambes, et pas au sens figuré bien sûr) en comptant plus sur le courant d'air chaud que sur le rayonnement , ainsi que pour faire des braises qui feront bouillir un quart.
Ils requièrent une attention constante, mais sont évidemment faciles à éteindre et à disperser. Le fond trop concentré du quart de thé suffit à les noyer, et les braises sont dispersés dans la mélasse en tartinant avec le bout d'une chaussure : tranquillité d'esprit.
Sans rire, découvrir les petits feux a été une petite révolution pour moi : facilité à trouver tout de suite tout le combustible qu'on veut, facilité à gérer, facilité à éteindre, aucun effort du début à la fin. A essayer absolument !

19 mars 2006 à 23:04:00
Réponse #23

Ancien forum



Posté par survivalfred

Citer
Pour continuer dans les trucs foireux, David a testé un Esbit ... et l'a foutu à la poubelle, c'est tout dire  Sourire ...Demain, je pars en rando-pêche (ouverture de la Truite) dans les Ardennes, je vais tenter la soupe de midi à l'Esbit, je vous tiendrai au courant ;)

Voilà, j'ai testé mon esbit dans les conditions suivantes :
Bord de rivière, Temp :  3°C, vent d'Est plutôt léger...

Il m'a falu 2 pastilles carrées de 3x3 cm pour faire bouillir 350 ml d'au pour ma soupe et une dizaine de minutes.

C'est pas si facile à allumer avec un briquet BIC.

Comme l'a dit David, ça pue un peu et le PIRE à mes yeux c'est que ça crame ce qu'il y a en dessous, bon moi j'étais sur une plage de galet avec juste un peu de lichen en dessous mais imaginez en pleine garigue !  :o

Bref, vraiment en dépannage ou pour une soupe mais sinon, ça vaut pas trop le coup ...

@ +

Fred

20 mars 2006 à 08:36:10
Réponse #24

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: kartoffel link=1142529198/15#22 date=1142803144
Sans rire, découvrir les petits feux a été une petite révolution pour moi : facilité à trouver tout de suite tout le combustible qu'on veut, facilité à gérer, facilité à éteindre, aucun effort du début à la fin. A essayer absolument

Amen :)

Quand je vois des mecs tous seuls avec des feux de 50cm de haut, je suis obligé de me marrer tout doucement  ::)

Tu vois, au cirque d'Archiane, vers le fond du vallon sous la falaise, au-dessus du pierrier (désolé pour ceux qui ne connaissent pas).  Y'a pas grand chose, là, comme combustible.  Ben je me suis fait chauffer du thé là-haut plus d'une fois : 2-3 brindilles, quelques crottes de chamois bien sèches, et hop.  Risque zéro, emmerdement zéro, besoin d'outils presque zéro (faut un quart et un bic, quoi...).

Ciao :)

David

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité