Nos Partenaires

Auteur Sujet: RAQUETTES TSL OUTDOOR 325 EXPLORE EASY - www.tsloutdoor.com [TEST DM]  (Lu 12658 fois)

17 mars 2012 à 18:14:13
Lu 12658 fois

Criss Kenton


TSL OUTDOOR 325 EXPLORE EASY






Fiche Fabricant : TSL OUTDOOR - http://www.tsloutdoor.com/fr/product/208/tsl-325-explore-easy


Présentation


Les Raquettes| Données constructeur


Vidéo officielle de la gamme Explore Easy : 305 / 325 EXPLORE EASY - TSL OUTDOOR

<a href="http://www.dailymotion.com/swf/video/xcsuwj" target="_blank" class="new_win">http://www.dailymotion.com/swf/video/xcsuwj</a>


Châssis

  • Taille de guêpe = marche naturelle
  • Design 3D pour une bonne accroche dans les dévers

Fixation


Accroche

  • Très forte accroche dans les dévers grâce au design 3D
  • Griffe avant
  • 6 crampons interchangeables en acier

Accessoires

  • Possibilité d'ajouter des couteaux amovibles (Couteaux S5) ou grips pour une accroche accrue sur neige dure

Spécifications

  • Pointures acceptées: 36 à 47
  • Charge acceptée: 50 à 120kg
  • Dimensions (Longueur x Largeur): 59,5 x 22 cm
  • Poids: 2 x 900g (1800g la paire)
  • Nombre de crampons / raquette: 6 crampons
  • Taille de guêpe: Oui
  • Griffe avant: Oui
  • Housse de transport: Oui
  • Fabriquées en France


Contexte


Profil du testeur

  • Homme, 28 ans, 1m70, 63 kg.
  • Activités : Randonnées au long cours ou de quelques jours lors des indispensables phases sédentaires ; un peu de Bushcraft de temps en temps pour se ressourcer.
  • Terrains de jeu actuel : Alsace, Massif Vosgien, Forêt Noire Allemande et Laponie.

Autant l'avouer tout de suite, je n'ai aucune expérience des raquettes!

J'ai reçu les TSL Explore Easy il y a un an en prévision d'un séjour hivernal en Laponie courant mars 2011. Habitant près des Vosges je souhaitais un modèle polyvalent qui puisse aussi bien me permettre de faire de la distance sur les étendues Lapones que de randonner à la journée en montagne. D'où le choix de la gamme Explore Easy, la version « toutes options » des Escapes et Escape Easy. Choix motivé par leur profil, la cale de montée et le système de fixation.

Malheureusement le séjour en Laponie n'a pas pu se faire et le peu de randonnées que j'ai pu m'organiser dans les Vosges début 2011 ne se prêtait pas à la pratique de la raquette (enneigement insuffisant ou mauvaise consistance du manteau neigeux).

Ayant trouvé des coins sympas avec de la bonne neige et disposant d'un peu plus de temps pour randonner cette année, c'est toujours en parfait débutant que j'aborde ce compte-rendu des TSL Explore Easy :)



Les Tests| Phase « Découverte du produit »



Premières impressions


Pour être honnête, je ne pensais sincèrement pas avoir les TSL 325 Explore Easy en test. Si bien que quelques semaines avant d'obtenir le feu vert j'avais fini par m'acheter une paire de raquettes en vue de l'hivernale en Laponie. De façon à pouvoir apprécier différentes solutions techniques, mon choix c'était porté sur une paire de MSR EVO soit des raquettes d'une architecture et d'un profil complétements différents des TSL. Ce modèle, bien que moins polyvalent car plus adapté à la marche sur terrain plat, m'avait séduit par son extrême simplicité, son poids et son encombrement réduit. La possibilité de rajouter une rallonge modulaire pour plus de portance (poudreuse, charge lourde) était également séduisante.

Lorsque j'ai finalement reçu les Explore Easy j'avais donc de quoi assoir mes premières impressions sur une base comparative.

Premier bon point: la housse de transport – les MSR en sont dépourvues – qui en plus de faciliter le transport et le stockage des raquettes est suffisamment solide pour contenir les pulsions destructrices des griffes et autres crampons. Très utile dans le coffre de la voiture, dans le placard ou lors d'un déménagement ;)

La qualité générale du produit m'a sauté aux yeux, des matériaux, aux finitions en passant par l'assemblage, tout est très bon. En voyant la mention « Made in France » au dos des raquettes j'avoue avoir un peu bombé le torse, ça fait toujours plaisir. Pour comparaison, la surface portante – moulée d'une pièce - est fait d'une matière composite plus dure que celle des MSR, relativement tendre et se rayant facilement.

Côté fixation, il est clair que face aux américaines les Explore Easy font figure de produit technique donc compliqué. Les fixations des Evo étant relativement archaïque en comparaison (simple système de sangles et boucles crantées). Néanmoins les fixations TSL n'ont rien d'intimidant et se révèlent très intuitives. De plus une fois la pointure et l'avant du pied réglé on n'a plus à y toucher, il ne reste que la fixation cou-de-pied à serrer. Ce qui revient au même qu'un système de sangles, avec les bout qui pendouillent et le risque de desserrage en moins. Personnellement ma préférence a été tout de suite au systèmes TSL modulo cependant un doute sur l'efficacité et la tenue de ces fixations en cas de gel.

Le design « taille de guêpe » donne une allure réellement dynamique à ces 325 Explore Easy. Esthétiquement elles me parlent plus que les MSR et je trouve que leur look incite plus à aller faire le fou dans la neige :)


Vérification des données constructeur



Les deux raquettes pèsent chacune exactement 938g (1876g la paire) soit 38g de plus que le poids annoncé. Écart inférieur à 5%, c'est la norme et franchement ce n'est pas rédhibitoire. Les dimensions données par TSL sont parfaitement exactes: 59,5cm de longueur pour 22cm au plus large de la raquette. Ci-dessus une illustration de l'encombrement des raquettes par rapport à un sac de 32L.


Prise en main


Rapide et intuitive. Vraiment. Le qualificatif "Easy" ne relève pas d'un abus.

Première chose à faire: régler la pointure.
Le réglage se fait via un système à glissière. Ce système est simple d'usage mais peu pratique: le loquet articulé qui sert à verrouiller/déverrouiller le plateau reste en position haute lors du réglage, si bien qu'il n'est pas possible – ou du moins très peu pratique - de poser la chaussure sur la raquette pour régler exactement la pointure. Il semblerait que la méthode préconisée par TSL soit de mesurer la pointure à l'aide d'une règle et de reporter cette mesure sur les raquettes à l'aide des graduations en centimètre présentes le long de la glissière. Facile à la maison, beaucoup moins sur le terrain. En prenant l'éventualité d'un prêt des raquettes durant une sortie j'ai essayé de régler la pointure directement à l'aide de la chaussure. Résultat: le loquet est sorti de son logement. Pouf dans la neige ! Fâcheux...
Un système similaire mais permettant de faire coulisser le plateau en ayant le pied sur la raquette serait donc un gros plus.

A noter qu'il est également possible de régler la largeur du pied à l'aide du système « Latéral Adjust » (première vignette), un simple système de crémaillères et d'ergos crantés. Utile pour les pieds larges ou l'utilisation de bottes.

S'en suit le réglage du volume avant de la chaussure. Pour ce faire les Explore Easy sont équipées du « Memory Lock System », un système de doubles cliquets et crémaillère. Le système est ergonomique et pratique: cliquet gris pour cranter/serrer et cliquet noir pour relâcher/desserrer. Simple et intuitif, réglé en quelques secondes. Le logement avant constitué de lamelles plastiques entrecroisées en X s'adapte bien au volume de la chaussure sans compresser le pied.

Une fois la pointure et le volume avant du pied réglés, il n'y a théoriquement plus à y toucher, les réglages sont mémorisées pour toutes les sorties suivantes (NB: pour un enfilage plus facile je trouve qu'il est quand même préférable de desserrer un peu l'avant du pied). Il ne reste donc plus qu'à enfiler les raquettes et à régler le cou-de-pied. Le réglage se fait par sangle à crémaillère, un système similaire à celui du volume avant (cliquets + crémaillère). Simple et intuitif également. Le système permet un réglage fin des fixations.

Et... Ready to go !  :)

Si la pente se fait raide il suffit d'enclencher les cales de montée. Rien de plus facile, les cales « Easy-Up » sont prévues pour s'enclencher rapidement à l'aide des bâtons.. Super simple. Super rapide. Une fois la sortie finie, étapes inverses, on remballe. Pour faciliter le retrait de la chaussure et ensuite solidariser les raquettes pour le transport il suffit d'enclencher le bloqueur dédié.

Allez pour récompenser les méritants qui ont tout lu ou faire gagner du temps aux fainéants – au choix, choisissez votre camp  ;D – une petite vidéo illustrant un peu tout ça :

<a href="http://i1109.photobucket.com/player.swf?file=http://i1109.photobucket.com/albums/h437/CKFanch/TSL%20Explore%20Easy/TSL325ExploreEasy.flv" target="_blank" class="new_win">http://i1109.photobucket.com/player.swf?file=http://i1109.photobucket.com/albums/h437/CKFanch/TSL%20Explore%20Easy/TSL325ExploreEasy.flv</a>
Lien plein écran
J'ai un peu l'air de galérer mais je fais tout ça d'une seule main, la gauche, pas la bonne, je suis droitier ;D A deux mains ou avec la droite c'est super rapide.


Sortie découverte

 Randonnée à la journée: Montée au Hohneck (1362m) depuis Metzeral (480m) ; env. 400m de dénivelés positifs et 2h de marche avec les raquettes.

Petite sortie découverte des raquettes pour laquelle il aura fallu aller chercher la neige bien loin, tout en haut. Il n'y a plus de saisons ma bonne dame ! ;D
Heureusement la neige était au rendez-vous à partir du lac du Schiessrothried. Une bonne neige, tassée par endroit et gelée en surface, un peu de dénivelés et des raccourcis droits dans la pente. Conditions parfaites pour jouer avec les TSL Explore Easy et se forger un petit avis:

Portance

Ben oui, c'est un peu le principe des raquettes !

Très bonne pour ma part, mais il faut dire que la neige se prêtait bien au jeu et que vêtements et sac compris je devais être à 70kg. Largement en dessous de la charge maximale acceptée donc (120kg). Des modèles de plus faible portance (305 Explore Easy) auraient également convenu pour mon gabarit amha.

Deux petites photos tout de même histoire d'illustrer le contraste « avec » et « sans » raquettes :



Maniabilité

Excellente en comparaison des MSR. Le design spécifique des raquettes – appelé « taille de guêpe »  par TSL – permet réellement de conserver une démarche naturelle. Je n'ai pas eu d'effort particulier à produire ou d'attention à porter à ma façon d'avancer (cf. vidéo ci-dessus). Aucun problème de « chevauchement » comme avec les Evo et je n'ai nullement eu l'impression de me mouvoir avec des battoirs aux pieds.
Marcher avec les 325 Explore Easy s'est avéré très agréable. Je pensais me fatiguer mais finalement j'ai vraiment pu profiter de la randonnée. J'ai même pu me permettre de courir un peu avec les raquettes lors de la descente (train oblige), sans me soucier le moins du monde de me prendre les pieds entre eux.

La maniabilité est également très bonne en montée, que ce soit sur le sentier ou dans les dévers ou en taillant tout droits dans la pente. L'utilisation de cales de montées est un énorme plus à l'effort, les montées s'en trouvent très nettement facilitées. Je me serais mal vu faire la même chose avec mon autre paire. Quant au système « Easy-Up » , rien de révolutionnaire vous me direz, mais c'est clairement le petit truc qui change la vie je trouve. Ça devient très vite un réflexe d'enclencher/désenclencher les cales à l'approche d'une pente ou du plat.

D'un point de vue plus confort les raquettes sont pourvues d'un amortisseur de choc, une pièce en élastomère fixée sous le plateau au niveau du talon. N'ayant que peu d'expérience des raquettes, j'avoue ne pas avoir été en mesure d'apprécier ce paramètre.


 Maintient

Très bon aussi, pour ne pas dire excellent. Les différents systèmes permettent un réglage fin et confortable, mais toujours ferme. Le pied est parfaitement maintenu et fait vraiment corps avec la raquette. Une fois les fixations réglées et serrées, elles n'ont plus bougé. Je n'ai pas eu à les reprendre, aucun desserrage, aucune gêne. De plus avec les fixations à crémaillères/cliquets, rien ne traîne ni ne dépasse. Ça change des raquettes à sangles, qui pendouillent et sautent sans arrêt :glare:
Pour avoir tâté un peu ce qui se faisait en magasin, chez TSL et d'autres marques, c'est clairement vers ce système que va ma préférence: simple, rapide et efficace.

Remarque: vous constaterez que j'ai utilisé des chaussures de montagne semi-rigides à tiges hautes. Adaptées à la pratique des raquettes et à ce type de fixations.


Accroche

Je n'ai pas eu l'occasion de réellement tester l'accroche, si ce n'est dans certains dévers et raccourcis pris à travers la pente. Dans ces situations les griffes avant ce sont révélées utiles et efficaces, elles mordaient suffisamment pour me permettre de grimper sans glisser ou de rattraper le coup en cas de perte momentanée d'équilibre. Je n'ai pas rencontré de pentes suffisamment raides ou longues qui m'auraient demandé de jouer sur le blocage du plateau pour progresser. Option possible avec les TSL grâce au bloqueur transport.


Bilan provisoire et perspectives


Les TSL 325 Explore Easy s'avèrent particulièrement efficaces pour les sorties en montagne. Elles sont de plus très agréables à l'usage. Avec leurs systèmes de fixations offrant une excellente tenue du pied et leurs cales de montée « Easy-Up » je peux même affirmer sans trop me mouiller qu'elles présentent de sérieux atouts face à la concurrence. Personnellement maintenant que j'y ai gouté je ne me vois pas partir sur un autre système et surtout pas retourner à mes américaines ! Un très bon produit donc. Et made in France s'il vous plaît 8)

En ce qui me concerne cette sortie découverte des TSL m'a vraiment donné envie d'explorer plus avant la randonnée en raquettes. J'y ai éprouvé de bonnes sensations à l'effort et ça m'ouvre pas mal de perspectives l'hiver dans les Vosges. Je vais donc tacher lors de mes prochaines randos – tant qu'il y aura encore de la neige – de tester un peu plus le potentiel des TSL Explore Easy en variant la durée, le rythme, les types de terrain ou encore le type de neige.
Plus de news et de retours à venir au fil des sorties ;)



À  s u i v r e  . . .

« Modifié: 17 mars 2012 à 18:46:27 par Mathieu »


27 janvier 2015 à 03:30:01
Réponse #2

Spip


Salut,

Merci pour ce très beau compte rendu. Après 2-3 ans, est-ce que tu as commentaires sur le vieillissement en particulier ?

Merci.

27 janvier 2015 à 11:26:22
Réponse #3

fall7stand-up8


Salut

J'ai des TSL 225, qui sont les grandes soeurs des 325, depuis 2003 et je m'en sers régulièrement. La reine mère en a une paire achetées en même temps. Elles ont très bien vielli. Pas de jeu dans l'axe à l'avant du pied, pas de blanchissement du matériau que ce soit sur la raquette elle même ou sur la semelle, pas de faiblesse au niveau de la fixation de la griffe pour les montées.
Les seules pièces qui s'usent ce sont les crampons mais c'est normal et de plus ils sont vissés donc interchangeables.
Voilà pour mon expérience personnelle avec les produits TSL.
En espérant avoir répondu utilement

27 janvier 2015 à 12:32:42
Réponse #4

musher


Même constat
TSL 225 de 2000
elles ont très bien veillies

27 janvier 2015 à 13:31:26
Réponse #5

azur


Après les raquettes à armature métallique, les chasseurs alpins se sont équipés en TSL blanches à fixations semi-auto. J'en ai récupéré deux paires qui partaient en réforme (donc déjà bien éprouvées) et qui tiennent le choc depuis plus de 2 ans
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 janvier 2015 à 13:33:42
Réponse #6

Spip



 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité