Nos Partenaires

Auteur Sujet: Fabrication de sirop  (Lu 6734 fois)

13 mars 2012 à 16:18:39
Lu 6734 fois

azertyf1202


Grand consommateur de sirop, j'avais essayé d'en faire deux ou trois fois en faisant infuser des plantes. (Principalement de la menthe.)
Résultats aléatoires, et surtout, nécessité de trouver un grand nombre de feuilles/fleurs.

Par contre, une recette testée aujourd'hui, et qui me semble vraiment bien : Le sirop à base d'huiles essentielles.
Pour un litre de sirop de menthe, il suffit d'avoir environ 1kg de sucre et un peu d'eau. On prépare un sirop de sucre en faisant chauffer doucement.
Puis, on ajoute l'huile essentielle. (Essai avec une bouteille de 0.5L, 500g de sucre et 40 gouttes, c'est trop concentré. Je pense qu'il faudrait diminuer à une cinquantaine de gouttes par litre pour la menthe.)
Temps de préparation : Moins de 10 minutes !!  :doubleup: :doubleup:

Avantages : Le prix !! Un flacon d'HE de menthe bio permet de préparer un grand nombre de litres de sirop !!
                 De plus, on peut ajouter plus ou moins de sucre, selon son gout.
                 Enfin, on s'épargne tout les conservateurs, additifs, exhausteurs de gouts ou autres merdouilles qu'on peut trouver dans les sirops
                 du commerce. (Mon sirop est de couleur blanche. Pas verte !!  :D )

Attention par contre à ne pas surdoser la concentration en principe actif (J'ai trouvé une concentration max de 100 gouttes par L sur internet, mais cela me semble énorme, et doit varier selon la plante.)

13 mars 2012 à 16:47:18
Réponse #1

Ishi


Je réponds à ton post pour tirer un signal d"alarme concernant les HE.
Ce sont des produits actifs non anodin.
Une réaction allergiques peut avoir lieu pouvant aller jusqu'à la perte de conscience.
Je voulais mettre un lien vers un post que j'avais écris pour raconter la mésaventure qu'il m'était arrivé à la rencontre dans les Cevennes avec de l'huile essentielle de citronnelle et uniquement par inhalation.
Le post ayant disparu  :blink:, je ne peux donc pas mettre le lien.
Donc prudence avec les HE.
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

13 mars 2012 à 17:24:42
Réponse #2

VieuxMora


Salut Ishi,
Je crois que j'ai retrouvé ton post avec le google interne (Ishi+citronelle)

Le faire remonter en haut de page
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,49398.new.html#new

13 mars 2012 à 18:38:40
Réponse #3

lulu62


Ma modeste contribution -----Sirop de bourgeons de sapin ( recette de ma grand'mère)----
150g de bourgeons - 1/2 litre d'eau
Faire cuire les bourgeons pendant 2-3 minutes dans l'eau. Laisser reposer pendant quelques heures, puis filtrer. Peser le jus ainsi obtenu, puis faire à nouveau cuire avec le même poids de sucre que de jus, pendant 05 minutes. Mettre en bouteille et fermer hermétiquement. Se dilue avec de l'eau- peut se prendre pur comme remède contre la toux.

13 mars 2012 à 20:05:57
Réponse #4

Svava (alias Hedera)


Question sirops, on obtient de très bons résultats avec les plantes, fruits et légumes compris. Je préfère éviter les HE pour ceci, leur usage est très délicat... et on en perd le charme de la cuisine sauvage! (mais ça, c'est personnel, j'en conviens). A savoir que conservés au frais, à l'ombre et bien fermés, ils se conservent au moins un an (même en cours d'utilisation, je les garde une fois ouverts au frigo).  Un "truc" est de recouvrir le sirop fraîchement élaboré par une fine couche de paraffine (comme pour les confitures) ou d'eau de vie avant de le bouchonner (ou fermer hermétiquement).

J'ai fait de nombreux sirops avec des fleurs, tel que rose, violette, mauve ou encore sureau. L'inconvénient majeur étant de trouver la matière première en quantité et de source fiable (en dehors des fleurs de sureau et de la mauve faciles à trouver en quantité - dans les régions ou j'étais alors - j'ai confectionné les autres avec des fleurs séchées achetées chez l'herboristerie, qualité bio). L'une de mes amies en a fait un avec des coquelicots, délicieux paraît-il.

Les "mauvaises" herbes s'y prêtent également très bien, j'ai pour ma part un faible pour l'ortie, la menthe, le thym et le romarin, pour ne citer qu'elles. Certains sirops de plantes peuvent ne pas être agréables au palais, certes, mais leur usage est en définitive médicinal, et non gustatif... (quoique pour moi, ils sont tous savoureux!).

Enfin, les sirops de fruits restent les plus gratifiants, car en plus de la facilité de confection (pour les sirops en général d'ailleurs), ils sont pour la plupart tout simplement... délicieux!  Dans ma marmite, ce qui tourne le plus souvent, c'est framboise, baies de sureau et cassis. Trois sirops doux comme le velours, trois péchés en bonne et due forme!  Et remplis de bonne choses en plus...  Et je ne vous parle même pas du sirop de gingembre obtenu lorsque je fais confire sa racine!!

Pour terminer, petite recette maison redoutablement efficace contre la toux :

3 gros navets
Sucre cassonade (pas le sucre roux, la vraie cassonade poudreuse comme de la farine!) : j'ai testé le miel, le sucre blanc, le sucre roux... mais la cassonade reste de loin la plus efficace!
Une bouteille en verre stérilisée au préalable (en la faisant bouillir).
Un plat en verre avec couvercle (ou du film alimentaire).
Un couteau aiguisé (ça je crois que ce ne sera pas un problème  ;D)

Couper les navets en fines tranches, disposer une couche au fond d'un plat, saupoudrer de sucre cassonade, recouvrir d'une nouvelle couche de tranches de navets, saupoudrer de cassonade, etc... Finir par une couche de cassonade.
Laisser reposer 24h en recouvrant bien le plat, ensuite filtrer. Embouteiller, fermer hermétiquement et garder au frigo (ou dans un endroit bien frais et à l'abri de la lumière).

Bonne dégustation  ;)
Victor Hugo disait "c'est une triste chose de savoir que la nature parle et que les hommes n'écoutent pas"... mon credo est de le faire mentir...


13 mars 2012 à 20:14:11
Réponse #5

Giom


Ma modeste contribution -----Sirop de bourgeons de sapin ( recette de ma grand'mère)----
150g de bourgeons - 1/2 litre d'eau
Faire cuire les bourgeons pendant 2-3 minutes dans l'eau. Laisser reposer pendant quelques heures, puis filtrer. Peser le jus ainsi obtenu, puis faire à nouveau cuire avec le même poids de sucre que de jus, pendant 05 minutes. Mettre en bouteille et fermer hermétiquement. Se dilue avec de l'eau- peut se prendre pur comme remède contre la toux.

Argh ! J'allais donner ma recette, tu m'as grillé !  ;D

La mienne est une variante avec un temps de trempage et un temps plus long de cuisson :

- laver les bourgeons a l'eau claire
- laisser tremper une nuit ( pour les gorger d'eau )
- cuire 15 min a ébulition
- sortir les bourgeons en les essorant bien ( ça fais sortir le jus bien concentré )
- filtrer avec une passoire fine au besoin ( si il reste des petits bouts de bourgeons )
- peser le jus
- ajouter le meme poids en sucre
- recuire 30 min a feu doux en touillant bien
- mettre en bouteille en verre
- fermer la bouteille lorsque le sirop est refroidi

Ca se conserve quelques mois au frigo et en plus c'est bon  :)

 ;)

14 mars 2012 à 10:12:42
Réponse #6

Ishi


Salut Ishi,
Je crois que j'ai retrouvé ton post avec le google interne (Ishi+citronelle)

Le faire remonter en haut de page
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,49398.new.html#new

Bonjour,
Ne me rappelant pas de nom que j'avais donné au post, je suis allé sur le post du retour de la rencontre cevennes où j'avais mis le lien.
Et le lien n'étant plus valide, j'ai fait le raccourci un peu rapidement que le post avait disparu.
Mea culpa  :-[
Du coup, j'ai modiffié le lien afin qu'il soit à nouveau correct
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

25 août 2013 à 19:56:04
Réponse #7

Corazon


Sirop de baies de sureau (après celui fait avec les fleurs).

Récolte, prendre les plus mures :





Les égrainer : ne pas prendre les petites branches, ni les moins mures (elles doivent être élastiques à fragiles, pas dures)





Extraire le jus.  Nous avons utilisé 2 méthodes.  Extraction par une centrifugeuse extractrice de jus et extraction par ébullition (ajouter de l'eau pour commencer l'extraction et combler l'évaporation).  La seconde solution est de loin la plus goûteuse/facile/bon marché.








Filtrer le jus avec une étamine, et le recuire avec le poids égal en sucre pour l'embouteiller :





Le résultat final :





Le goût est sublime :drunken:
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

25 août 2013 à 20:20:43
Réponse #8

Ulf


On a du travail entre les confitures de mures et la confiture de quetches  ;)

Jamais fait de sirop de sureau, ça ne devrait pas tarder.

De mémoire, le sureau toxique dit "hièble" c'est celui qui présente ses baies comme dressées vers le haut et le sureau "comestible" vers le bas ? (je ferai une recherche dans mon coin)

Il faut juste savoir qu'il y a deux baies qui se ressemblent fortement. L'une est comestible et l'autre toxique.

Tu ne passes pas les baies au presse purée ?
« Modifié: 25 août 2013 à 20:28:15 par Ulf »

25 août 2013 à 20:33:53
Réponse #9

Corazon


Tu ne passes pas les baies au presse purée ?

Je n'en ai pas ;)
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

26 août 2013 à 11:28:00
Réponse #10

piero


Quelle est la différence de dangerosité entre un sirop de menthe fait à partir d'huile essentielles et le même fait avec les feuilles? Au final pour la même intensité de goût, n'avons nous pas dans les deux sirops des concentrations en principes actifs similaires? où je me fourvoie complètement  ;#

Bien sûr je ne remets pas en cause la dangerosité d'autres huiles essentielles moins comestibles que la menthe, ou de l'utilisation à l'état pur du produit. :)

26 août 2013 à 22:09:24
Réponse #11

Forgeron 88


je confirme, le bon c'est celui dont les grappes tombent, ou regarde le sol, comme on veut.

Jp

27 août 2013 à 09:03:29
Réponse #12

raphael


Pas mal ce sujet... Est-ce que ce genre de recette (style sureau ou bourgeon de sapin) pourrait fonctionner avec des mures? Y'a pas de raison, mais je me renseigne avant d'essayer.

Cela marche très bien  :up:
En parallèle, on peut faire mariner des fruits dans de l'alcool pour en faire des liqueurs.
Se connaitre et s'accepter


27 août 2013 à 10:46:13
Réponse #13

moss


Au final, ça donne un alcool très fruité, très, très bon. Même les gens qui ne sont pas "alcool fort" y reviennent souvent. Attation, c'est assez traitre... ;D
je confirme entièrement, l'idéal étant d'attendre quelques années avant dégustation... (ceci est valable pour la majorité des crèmes et des liqueurs d'ailleurs)
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

27 août 2013 à 12:00:55
Réponse #14

Richleau


Un voisin bricole une mixture à base de vin, de rhum, de sucre et de feuilles de cassis. C'est bien meilleur, plus léger, que ce qui se fait souvent avec les fruits.
Là j'ai testé des feuilles et fleurs d'agastache dans du rhum. Après seulement quelques jours, on a un super arrière-goût de réglisse qui semble alléger le breuvage. Il y aurait également de la traitrise dans l'air… À suivre.

27 août 2013 à 21:28:15
Réponse #15

moss


« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

27 août 2013 à 23:44:44
Réponse #16

kovaks


Merci pour l'agastache, tu viens de m'apprendre un truc!

28 août 2013 à 09:39:10
Réponse #17

Richleau


Tu peux mâchonner les feuilles comme ça, les fleurs aussi. C'est d'abord anisé, le goût de réglisse vient ensuite – en retro-olfaction si j'ose dire – et s'accentue s'il y a du sucre. L'an prochain s'il y en a plus je ferai un sirop.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité