Nos Partenaires

Auteur Sujet: TACTICAL TAILOR EROP (EXTENDED RANGE OPERATOR PACK) + ROP - ops-equipement.com  (Lu 25864 fois)

09 mars 2012 à 11:33:27
Lu 25864 fois

DavidManise


TACTICAL TAILOR EROP
EXTENDED RANGE OPERATOR PACK



Fiche Fabricant : TACTICAL TAILOR - http://www.tacticaltailor.com/packs_bags/packs/extended-range-operator-pack
Fiche fournisseur : OPS EQUIPEMENT - http://www.ops-equipement.com/descriptif.php?article=825


TACTICAL TAILOR ROP
REMOVABLE OPERATOR PACK



Fiche Fabricant : TACTICAL TAILOR - http://www.tacticaltailor.com/packs_bags/packs/removable-operator-pack
Fiche fournisseur : OPS EQUIPEMENT - http://www.ops-equipement.com/descriptif.php?article=1246



Mon ami Philippe Perotti, qui a fait plus de bornes sur le terrain que pas mal d'entre nous a pour dicton un truc très simple : un soldat a besoin de trois trucs vraiment bien : un bon flingue, de bonnes pompes, et un bon sac à dos... En général, pour les militaires, le flingue est une donnée imposée. Il reste cependant encore un tout petit peu de marge de liberté pour ce qui touche les pompes et le sac à dos... :ohmy: ;#


Je teste ici deux sacs à dos qui se combinent pour en faire un, si on le souhaite :

  • Le « Extended Range Operator Pack », qui est un sac hybride entre le « tube » de montagne classique (au confort de port inégalé à mon avis) et le sac borne (qui permet un accès rapide au contenu en l'ouvrant en grand).
     
  • Le « Removable Operator Pack », une petite musette / sac d'assaut de 20L qui s'attache sur le premier, ou sur le dos d'un gilet modulaire (ou pas : c'est des fastex et pas du pur MOLLE, ce que je trouve appréciable)





Ce que j'attends d'un sac à dos :


Confort de portage

On dira ce qu'on voudra, un sac à dos est fait pour être porté sur le dos pendant longtemps, pour marcher... À la base, c'est l'idée. Vous me direz que j'enfonce une porte ouverte, soit.
Sauf qu'on trouve de nos jours des sacs qui sont plus conçus autour de leur look tactique que de leur fonctionnalité réelle, et qui sont concrètement de vraies merdes à transporter, sans parler de leur inutilisabilité manifeste.
Un sac à dos militaire doit donc être confortable, bien entendu, mais il doit aussi être confortable de deux manières différentes : AVEC la ceinture lombaire quand c'est possible de l'utiliser... et SANS cette ceinture lombaire assez souvent, quand on a un brelage / gilet / chest rig / ceinturon qui gênerait. Il faut donc impérativement, outre une bonne ceinture lombaire, une paire de bretelles larges et bien rembourrées, tout en étant assez rigides pour encaisser la charge et rester confortable.





Le « EROP » est confortable dans les deux configurations, même si j'avoue qu'il est loin de détrôner mon Berghaus Vulcan pour le port avec ceinture, ni mon Camelbak BFM pour le port « bretelles seulement ».
Pour un sac tube, il est cependant étonnamment confortable avec les bretelles seules. Cela est dû aux bretelles larges et rigides, et au fait qu'elles sont DOUBLES. En effet, deux bretelles en une forment chacune des bretelles ce qui réduit considérablement la friction sur les épaules pendant la marche. Ce point est intéressant après quelques kilomètres, surtout dans les terrains un peu pourris où on doit se pencher ou utiliser les mains pour progresser, ce qui cisaille vraiment bien les épaules avec la plupart des sacs.





Le sac est visiblement un sac américain, prévu pour les gros gabarits. L'espacement des bretelles est confortable pour moi. La ceinture lombaire me laisse carrément plein de marge, et la sangle pectorale est assez longue pour que je puisse y caser mes 145cm de tour de poitrine sans trop de soucis... et je peux encore respirer. Génial...


Bon rapport robustesse/poids à vide

Un sac à dos qui va vraiment sur le terrain, ça souffre vraiment. La toile souffre un peu, surtout dans les environnements abrasifs comme le sable ou les dalles de granit... mais concrètement ce sont surtout les coutures et les zips qui lâchent en premier.
Ici, les zips comme les coutures sont d'excellente facture et un peu surdimensionnés, ce qui alourdit un petit peu le sac mais lui confère une robustesse qui me semble réellement conséquente.
En outre, la toile en nylon 1000 deniers est double voire triple par endroits. Elle est par ailleurs lourdement enduite de PU, qui a priori ne devrait pas se délaminer rapidement vu la densité de la couche utilisée et le fait qu'il s'agit de Cordura enduit de marque Dupont (qui reste le haut de gamme). Ça donne un sac qui est lourd, oui.

J'ai testé les bretelles en me pendant dessus, comme à mon habitude... pas de souci, même avec le sac chargé à 20kg : http://www.youtube.com/watch?v=v4IzcPwVXtg

Ce qui alourdit encore plus le sac, malheureusement, est la surabondance de bandes MOLLE qu'on trouve sur l'intégralité de sa surface. J'avoue avoir extrêmement hâte que la mode de ces put**n de bandes passe, et qu'on revienne à des sacs plus simples et plus sobres sur l'extérieur : ces bandes alourdissent le sac, percent la paroi et la rendent moins imperméable, affaiblissent du même coup le corps du sac... et mine de rien ça prend du temps et du matériel en plus, ce qui augmente le coût final des sacs. Vraiment dommage.





UN PEU de MOLLE pourrait être utile voire appréciable, mais là trop c'est trop, je trouve... Et donc encore un point pour le Berghaus Vulcan...

Là, pour un sac de 50 litres, on a un poids à vide de 2,95kg, ce qui est bien 2kg de plus que mon sac de 50 litres de référence qui est un vieux Jack Wolskin de montagne à l'ancienne... Le Tactical tailor est même un peu plus lourd que le Berghaus Vulcan avec ses deux poches et le yoke. Et avec le petit sac détachable ROP, on atteint les 4kg à vide, pour 70L de contenance totale. m*rde au MOLLE... ;)


Ergonomie / accès au matériel / compartimentation

Là, franchement, chapeau. L'ergonomie et la compartimentation de l'Extended Range Operator Pack sont tellement bien pensées que j'avoue accepter de porter 1 ou 2 kg de MOLLE de plus.
Le concept hybride entre le tube et le sac borne est juste génial. On a vraiment le meilleur des deux mondes, avec la possibilité de bourrer son duvet au fond, puis de remplir le reste du tube de petit matériel auquel on aura accès rapidement en ouvrant le sac. génial.
Par ailleurs, même avec le sac détachable dessus, le rabat reste parfaitement utilisable. Seules deux sangles de compression sont à détacher et on peut tout ouvrir. Une merveille.

Sur le pourtour du sac, près du zip donc, on trouve une belle quantité de petites poches filet zippées qui permettent de ranger le petit matériel, et donc de le localiser facilement y compris dans le noir.
Des petits plus « tactiques » comme ça sont présents sur ce sac très bien gambergé : le panneau rouge fluo sur le dessus pour éviter de se prendre des coups sur la tête en cas d'appui aérien (pour les civils, ça peut être fort utile pendant la saison de la chasse ou pour se signaliser), les zips métalliques déjà retirés et remplacés amoureusement par de la paracorde, des zips très fluides et silencieux...
On sent le métier, et les efforts fournis pour produire un sac vraiment adapté au fantassin comme au civil qui a besoin d'un sac modulable, bien compartimenté et très robuste.

Une petite poche sur le haut du sac et un compartiment pour la poche à eau viennent compléter parfaitement l'ergonomie de ce sac... À ce niveau là, franchement, il devient pour moi une nouvelle référence, l'emportant même sur le Vulcan, même si j'ai l'habitude depuis des années de fonctionner avec.








--> Cliquez sur les images pour une vue agrandie


Petit module détachable > 10L

Là, petit sac à dos de 20 litres parfaitement utilisable seul, ergonomique et robuste, qui s'attache sur le dos du plus gros, ou sur un gilet à l'aide de clips MOLLE adaptant des boucles fastex...
À noter, fait très intéressant, le sac à dos s'attache grâce aux fastex, et pas directement aux MOLLE, ce qui permet de l'attacher et de le détacher TRÈS rapidement.







C'est, au final, beaucoup plus rapide que de détacher les deux poches du Berghaus, de sortir le yoke, et d'arnacher le tout.

<a href="http://www.youtube.com/v/n4TEUYBsLno" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/n4TEUYBsLno</a>
Petite vidéo démonstrative

En moins d'une minute et d'une seule main (l'autre tenant la caméra) je détache le petit sac, planque le gros, mets les bretelles en place, et je m'arrache... plutôt sympa ;)

Le petit sac d'assaut, en port seul, est parfait. 20 litres, bretelles ergonomiques, excellente finition, intérieur rouge fluo pour une meilleure visibilité du matos dedans et pour pouvoir l'utiliser pour se signaliser au besoin... deux poches... vraiment sympa :)


Couleur discrète

Pour un usage militaire, une couleur discrète voire réglo est de mise, bien entendu. Pour un usage civil, je préfère de loin une couleur discrète mais unie, et le coyote brown de ce sac est juste parfait.
C'est un peu, au final, la même couleur que les gorkas, ainsi que la même couleur que les tenues paras de la WWII... une sorte de beige verdâtre qui se confond bien avec la terre, le sol sec, les feuilles et herbes mortes... bref, partout où c'est difficile de se cacher (parce que bon le vert chlorophylle c'est super mais concrètement se cacher dans la végétation dense c'est possible même en orange fluo ;))...

J'aime particulièrement, donc, cette couleur un peu bâtarde qui a par ailleurs le mérite de ne pas être trop « kaki » et donc pas trop connotée mili quand j'utilise mon sac dans le monde civil. Et pis après, si je veux pousser le vice un peu je peux rajouter du camouflage 3D sur les passants MOLLE du sac, et là j'ai un truc particulièrement performant en guise de camouflage...


Deux ou trois détails que j'aime moins

  • Longueur du dos pas vraiment réglable. Pas indispensable, mais dommage.
  • Manque de rembourrage au bas du dos...
  • Pas possible de retirer la ceinture lombaire : les bretelles sont attachées dessus.
  • Pas possible de retirer l'armature en alu : la ceinture lombaire et les bretelles sont fixées directement dessus...
  • Imperméabilité qui laisse à désirer


Conclusions

:up: :up: :up:

Franchement, au final, j'aime bien ce sac et je vais probablement continuer à l'utiliser un moment. Il ne détrône pas encore mon bon vieux Vulcan, mais s'il avait moins de MOLLE, il est probable que le Vulcan prendrait une semi-retraite, pour n'être plus utilisé que sur des trips plus longs où j'ai besoin de plus de volume et où le poids et le confort comptent encore plus...

Malgré son poids important à vide et ses passants MOLLE qui ne servent à pas grand chose, je vais continuer d'utiliser l'Extended Range Operator Pack, notamment en stage où j'ai peu de marche à faire et où il est très pratique pour moi d'avoir un petit sac détachable où je peux caser la pharmacie que j'ai en permanence avec moi autour du camp. Le petit « ROP » est vraiment bien, confortable et ergonomique aussi. Une petite ceinture aurait éventuellement été un plus pour le stabiliser en cas de course ou sur les terrains accidentés, mais sinon il est génial...

L'incroyable ergonomie, et la facilité d'accès au matériel restent LE gros plus de ce sac, avec sa robustesse et un niveau de finition pratiquement parfait.


« Modifié: 17 mars 2012 à 20:20:30 par Mathieu »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 mars 2012 à 17:05:26
Réponse #1

PUBLICITÉ




OPS EQUIPEMENT
Armée - Forces de l'ordre - Sécurité - Secours - Outdoor & Urban style - Bushcraft - Survie

Chez OPS EQUIPEMENT nous sommes spécialistes de l'équipement tactique et outdoor de qualité professionnelle.

Distributeur officiel pour Maxpedtion, ESEE Knives, Tactical Tailor, INFORCE, Source Military, Belleville/Tactical Research, Drifire FR, IMI Defense, Alta Tactical, Arena Industries, EagleTac, ITW Military,

Nos priorités sont :

  • la qualité produit, avec des produits exclusivement MIL-Spec ou assimilés,
  • la qualité de service, avec :
    • une disponibilité 6 j / 7 du lundi au samedi inclus, par téléphone (ligne directe non-surtaxée) ou e-mail,
    • des commandes expédiées à J+1 maxi via Colissimo AR avec assurance,
    • un SAV réactif, avec échange si produit non conforme.

OPS EQUIPEMENT c'est un site de vente en ligne et également un magasin implanté à Castres à proximité du 8e Régiment de Parachutistes d'Infanterie de Marine.
Cette proximité nous permet d'avoir du matériel qui part en mission régulièrement, et donc de bénéficier des retours de professionnels de terrain pour améliorer constamment notre offre et nos services.
De plus, nous sommes en mesure de répondre à des demandes spécifiques sur de petites séries ou en grosses séries en partenariat avec nos fournisseurs.
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.


OPS EQUIPEMENT
Tél : 09 77 37 59 98
E-mail : info@ops-equipement.com


Espace Sidobre
Avenue du Sidobre
81100 CASTRES
Google Maps


www.ops-equipement.com

17 mars 2012 à 19:23:43
Réponse #2

greenman


on reste quand même sur un pack aux environs voire plus de 400euros (je ne connais pas le prix du petit sac ROP, le lien envoi sur une page inexistante.)

Alors que le vulcan est à 250 euros.

Alors est-ce vraiment justifié de prendre le pack alors que comme tu le dis, le Vulcan reste fonctionnel et efficace?
Après c'est vrai que la fabrication et l'agencement sont intéressant.
De plus sa capacité globale est moins important que le vulcan.

Désolé de parler de suite finances, mais c'est vrai qu'on y pense.
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

17 mars 2012 à 19:35:57
Réponse #3

DavidManise


Effectivement, le sac est pas donné.  C'est une des raisons qui me font haïr le MOLLE aussi.  Ca explose le prix des sacs.

Pour être honnête, le sac les vaut dans l'absolu.  Perso j'ai pas et j'aurais jamais ce budget là pour mettre dans un sac à dos.  Mais ça reste vraiment un pur sac dans son genre.  La quintessence du gros sac tactique à l'américaine quoi.

Si tu cherches un bon rapport qualité-prix, le Berghaus reste un must.

Si tu cherches un truc top moumoute au niveau ergonomie, et que t'es prêt à mettre du pognon, le EROP est, à mon humble avis, un vrai leader dans sa catégorie "lourd mais bien foutu, ergonomique et increvable".  Franchement y'aurait pas tout ce MOLLE (et donc un prix un peu plus cool et un poids à vide un peu moins élevé), ça serait mon sac fétiche.  Un classique instantané.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

17 mars 2012 à 19:38:20
Réponse #4

** Mathieu **


Oups, désolé, je viens de corriger le lien qui était erroné, pour info :

Tactical Tailor Removable Operator Pack : http://www.ops-equipement.com/descriptif.php?article=1246
« Modifié: 17 mars 2012 à 19:49:49 par Mathieu »

17 mars 2012 à 19:45:37
Réponse #5

greenman


Il y a un petit moment je cherchais un sac de bonne contenance, ça on en trouve c'est pas un probleme.

Mais mon critère principal était le fait qu'on puisse l'ouvrir entièrement "façon valise." pour accéder à des choses importantes, sans tout mettre en bordel dans le sac.

Et celui est vraiment pas mal, mais malheureusement le prix est un peu gênant  :)

Et le gros plus est effectivement le système fastex, les molles et leurs système de fixation, beh j'ai jamais aimé, trop difficile à utiliser, ça met trop de temps.


Merci pour le test David.
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

17 mars 2012 à 20:57:35
Réponse #6

Ulf


Citer
Effectivement, le sac est pas donné.  C'est une des raisons qui me font haïr le MOLLE aussi.  Ca explose le prix des sacs.

Oui mais pour un sac de 50L il reste quand même très cher indépendamment du MOLLE... Surtout considéré l'adjonction du sac 10L. 379€ le grand et 109€ le petit, ça pique quand même !
Par exemple, pour environ 280€, chez TT tu as le comrade pack. un tube 50L + un Koala de 10L attaché dessus pour une résistance à la hauteur d'un sac militaire et un confort de portage issu du savoir faire Tatonka...

Pour finir, je suis d'accord sur la couleur beige: discrète en mode civil et la plus efficace dans la verte. Un très bon compromis.
« Modifié: 17 mars 2012 à 21:03:57 par Ulf »

17 mars 2012 à 21:15:39
Réponse #7

greenman


ouè enfin si c'est le même que sur cette revue
http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=47304.0

Le petit sac a dos à des bretelles vraiment merdiq*es, de simple sangles.

Honnetement, rien que pour ça je ne le prendrais pas.


Ici, on a un vrai sac a dos en plus. Et un gros sac avec ouverture "valise"

Donc pour moi entre le TT et le TT (tactical tailor  ;# ) je vais vers le E.R.O.P +R.O.P
Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

17 mars 2012 à 21:35:56
Réponse #8

Ulf


Certes les bretelles du mini sac sur le comrade sont pas glop et autre truc pas glop, c'est que le mini sac est maintenu avec un zip ^-^.
Mais bon, vla le différentiel d'écart de prix.

18 mars 2012 à 01:40:09
Réponse #9

cikawasay


Bonjour
Usant pas mal les sacs, je m'intéresse toujours à ces tests, merci donc.

déja 10 ans de crapahute dans la montagne/foret ici à Taiwan:

Pour un sac (même de 30 litres) je regarde toujours par ordre:
1) ceinture lombaire
2) simplicité de conception associée
3) bretelles
4) matériaux le plus résistant.

Le modèle présenté me parait excellent au niveau de la conception, malgré les molles qui sont d'usage plutot militaire.
Par contre: 2 trucs pechent ici: Poids excessif, plus lourd qu'un sac 30 pour cent plus gros (vulcan...Etc, oui, la multiplication des couches explique ceci)
Et puis surtout: à vue d'oeil: la ceinture lombaire me paraît trop légère. (comparée à d'autre, je reconnais qu'il s'agit d'un avis non pas subjectif mais personnel)
Il y aujourd'hui une multitude de sacs de ce style, sans doute une 20 aine de marques. Mais si on y regarde bien du coté de cette ceinture lombaire: alors tous ne se valent pas, loin de là. J'ai laissé tombé les ultra légers (6 moon design, bien conçus) à cause de cela. problème de poids: il en faut peu pour que ça (me) devienne insupportable(oui, ils ne sont pas conçus pour être trop chargé). Aujourd'hui, sans connaître toutes les marques mais après en avoir essayé tout de même quelques uns: il y a les sacs qui le font pas niveau lombaire (la plupart des 30 litres, si, , je maintiens, au moins pour moi, qu'une bonne lombaire est indispensable même pour ce litrage, ne serait-ce que parce que j'ai un dos un peu fragile), il y aussi pas mal de marques qui font de très bonnes lombaires: (essayé: deuter, les très chers gregory, ex-dana design, les excellents macpac, les trop fragiles et couteux osprey (pas tous, lombriare parfoirs trop légère aussi, millet, confortable aussi)). perso, je porte un kifaru qui coute le même (hors de) prix que le modèle présenté, mais la ceinture lombaire est la meilleure que je connaisse, même supérieure aux mystery ranch encore plus chers(!!) (plus stable, et prenant appui sur deux niveaux aux hanches).

Mon gros sac (modèle EMR 80 litres à vide) tient tout seul sur la ceinture lombaire si j'enlève les ceinture, cela dit tout. Le sac est séparable de la claie de portage qui peut supporter le poids d'un blessé. 

Ils font une gamme "chasse" dépourvue de molle et intéressante en randonnée:en 52 litres: kifaru late season, une alternative possible donc sans les molles mais un tas d'astuces pratiques , avec une ceinture supérieure niveau confort, et une qualité/robustesse au meilleur niveau, une conception sur commande selon les mensurations de l'acheteur, 2 kilos et des poussières; et pour un prix un peu inférieur. Mais c'est pas un spécialisé militaire comme le modèle présenté.

18 mars 2012 à 10:19:18
Réponse #10

Kilbith


Mais c'est pas un spécialisé militaire comme le modèle présenté.

Merci pour tes excellentes remarques, ce serait super si tu pouvais nous préciser la nature de tes activités. Peut être dans un autre fil.  :up:

J'ai mis en évidence ta dernière remarque, car il me semble que "tout est là".

- Tu mets l'accent sur les ceintures lombaires, qui ont au final deux utilisations :
         *D'une part elles ont pour objet de stabiliser le sac sur le dos, particulièrement utile dans les passages aériens ou pour des activités très intenses (par exemple le parcours du combattant où l'on peut se retrouver la tête en bas). Cette fonctionnalité est relativement universelle et donc ancienne , au moins pour les sacs de montagne.
         *D'autre part, elles permettent un transfert d'une parti de la charge des épaules vers le bassin, structure plus solide pour supporter une lourde charge. Cette fonctionnalité est plus récente, par le passé on avait souvent recours à des animaux de bâts où l'on s’accommodait de l'inconfort (le sac à dos c'est un truc assez récent et spécialisé).
         * On pourrait trouver des usages secondaires : transport d'outils pour des alpinistes, pochettes pour des randonneurs....mais c'est secondaire.


Ici, nous sommes en présence des sacs destinés à des militaires, du fait des Molle (MOdular Lightweight Load-carrying Equipment*) je dirais même des militaires avec équipement compatible. Je ne vais donc prendre en compte que ceux pour qui cela a un sens, les miloufs US ou ceux qui sont amenés à utiliser ce type de matériel:

Un militaire doit transporter plein de trucs en plus de son sac à dos. Des munitions, des outils de campagne, des masques à gaz, des armes et se trouve souvent en position ventrale. Ils sont rarement seuls, les coéquipiers doivent avoir accès aux munitions ou autres transportés chez leur coéquipier : d'où l'ouverture valise, les Molles et le compartimentage...il ne peuvent donc pas ajouter en plus de larges ceintures anatomiques qui transfèreraient les charges, généraient l'accès au reste du matériel ou qui empêcheraient de ramper.
D'une façon générale ils ne peuvent pas avoir d’épaisses bretelles rembourrées et autres systèmes volumineux améliorant le confort. La priorité est donnée à la mission.
On comprend donc qu'un sac militaire ne puisse pas posséder une large ceinture lombaire et un système de transport de charge performant. Sauf s'il s'agit d'un sac de transport du matériel en dehors des zones de combat, ou pour les atteindres dans le cadre d'une armée combattant à pieds (rare pour les US). Ce n'est pas confortable d'être milouf.

Dans les deux fonctionnalités cités précédemment pour la ceinture, clairement c'est l'aspect "blocage du sac sur le dos" qui a eu la priorité lors de la conception. Par exemple, la ceinture devant est une simple sangle afin de permettre la position du tireur couché et les bretelles ont des dispositifs de "largage rapide" pour dégager le soldat en cas d'embuscade ou d’évacuation.



AMHA, l'erreur c'est d'acheter un sac militaire pour un usage civil. Sauf si c'est le "look" qui attire (pourquoi pas...) et peut être l'extrême robustesse. Mais il ne faut pas acheter un sac militaire destiné à un usage sur une zone de combat et attendre un confort équivalent à un sac destiné à maximiser le confort.

Les Kifaru font exception. Ce ne sont pas obligatoirement des sacs militaires. Ce sont des sacs prévus pour des chasseurs qui doivent transporter leur arme et un peu de munitions (différence avec les miloufs) durant de longue période en zone sauvage. Ils ont donc certains attributs des sacs militaires (robustesse se voulant à toute épreuve, transport d'arme, compartimentage) avec des attributs de sacs civils (confort de port, préservation des aptitudes physiques à long terme, utilisateurs parfois âgés soucieux de leur santé ). Il sont peut être aussi silencieux, mais là je ne sais pas (on utilise encore pour la chasse en Europe des sacs en coton, cuir ou loden simplement pour leur coté silencieux). Le point particulier de Kifaru, c'est que le prix n'est pas un facteur dans la conception (the sky is the limit here).

En résumé : un sac de milouf est prévu pour des miloufs. Si on n'est pas milouf, ces sacs ne seront peut être pas adaptés sur le plan fonctionnel.





* pour un article en anglais sur ce système d'attache MOLLE : http://en.wikipedia.org/wiki/MOLLE
« Modifié: 18 mars 2012 à 10:35:19 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 mars 2012 à 10:34:20
Réponse #11

DavidManise


Mouais.  Je suis assez d'accord avec toi, Did, sur un plan théorique.  En revanche je vais être obligé de diverger : le sac EST confortable.  Un peu plus de rembourrage au niveau du sacrum pourrait éventuellement être un plus, mais franchement il reste extrêmement agréable à porter.  Si le Berghaus Vulcan est à 9/10 en termes de confort (j'ai testé très brièvement un truc qui pourrait bien être encore mieux : Tiger Tailor...  a suivre...), le EROP est largement à 8,8/10.  Ca se tire méchamment la bourre.  En tout cas POUR MOI.  Mais attention : un sac à dos c'est comme des pompes ou une nana, faut l'essayer et voir si on est bien dedans avec avant de s'engager ;#

(ça a l'air macho comme ça mais c'est tellement vrai  :-[)

Par ailleurs, ce genre de sac est parfaitement adapté pour un usage civil.  Aucun souci.  La seule condition est d'accepter de porter et de payer le MOLLE.  Mais pour le reste il est parfait selon moi.  Concrètement, dans le sac à dos d'un militaire sur le terrain, il y a à peu de choses près les mêmes choses que dans celui d'un civil (on vit dans son sac, combat avec le contenu de son brelage, et survit avec ce qu'on a dans les poches, grosso merdo).  La différence c'est qu'il y aura en plus un gilet d'assaut ou un brelage, un kevlar classe IV, un casque, un flingue...  éventuellement un pistolet, des munitions, des grenades, re-éventuellement du matos NBC, et si vous êtes chanceux tout un tas de bordel électronique et de batteries en plus.  Et pour les costauds une mitrailleurs légère avec 800 ou 1000 coups de 5,56, ou un tube plus lourd, ou une plaque de mortier, et patati et patata petite patate tant pis pour toi.

Bref.  2kg de plus de nylon, ils sont plus à ça près ;#

;)

David
« Modifié: 18 mars 2012 à 10:43:47 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 mars 2012 à 10:41:57
Réponse #12

Kilbith


Mouais.  Je suis assez d'accord avec toi, Did, sur un plan théorique.  En revanche je vais être obligé de diverger : le sac EST confortable. 

Salut David,

Je n'ai pas dis que le sac n'était pas confortable (d'autant plus que je ne l'ai pas essayé), j'ai seulement dis que ce n'était pas la priorité fonctionnelle n°1 d'un sac militaire. Quand j'ai testé le sac Bergans*, j'avais aussi trouvé qu'il était étonnamment confortable pour un sac ayant des bretelles aussi fines et une ceinture minimale.

Après, il me semble justement que l'apport ("plus produit" en terme marketing, "fonction secondaire" pour l'analyse de la valeur) des sacs "achat perso" militaires c'est de permettre d'avoir les fonctionnalités obligatoires chez les miloufs PLUS du confort (par exemple).

Dans ce but, on n'a pas 36 méthodes :

- Sac très bien adapté au porteur (cela peut aller jusqu'au sac sur mesure, éventuellement un sac sans port du gilet et un sac quand on porte le gilet ou un sac hiver, un sac été). Alors que dans l'armée on a le choix entre "trop petit" ou "trop grand".

- Etude ergonomique poussée. Souvent prenant en compte les évolutions des sacs civils quand elles sont transposables.

- Utilisation de matières très innovantes (mousse fines résilientes...) et donc cher.

Inévitablement, les prix s'envolent. Ce qui est une des raisons pour lesquelles les armées rechignent à adopter ces innovations.


Citer
Bref.  2kg de plus de nylon, ils sont plus à ça près  ;#
Tout a fait si on prend en compte la priorité (fonction d'usage).
Les chasseurs utilisent des sacs en cuir ou en loden qui prennent l'eau, n'ont pas de ceinture, pas de boucles en métal et pèsent un âne mort une fois mouillé. C'est le prix à payer pour avoir des sacs hyper silencieux, sans reflet, sans odeur, et/ou qui puissent traverser une forêt sans bruit et sans dégât.


(observez le fourrage des attaches des bretelles pour éviter les éclats et le bruit, ainsi que la fermeture minimaliste. Observez le coté minimaliste du sac de droite en cuir/loden)

;)

Test ici pour le Bergans: http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,36992.0.html
« Modifié: 18 mars 2012 à 11:00:06 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 mars 2012 à 10:44:52
Réponse #13

DavidManise


Je n'ai pas dis que le sac n'était pas confortable (d'autant plus que je ne l'ai pas essayé), j'ai seulement dis que ce n'était pas la priorité fonctionnelle n°1 d'un sac militaire

Juste.  Tu fais bien de le rappeler.  Au temps pour moi.

David ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

18 mars 2012 à 16:23:00
Réponse #14

cikawasay


Citer
Merci pour tes excellentes remarques
   :-[

J'ai commencé à randonner ici, à Taiwan, la particularité est qu'en peu de temps on peut traverser des écosystèmes bien plus variés qu'en Europe: la cordillière taiwanaise est moins élevée et bien moins étendue que les Alpes, ses écosystèmes sont beaucoup plus variés et riches. Voilà le cadre dans lequel je trimballe mon sac a dos. Bambous, rhododendrons, rochers, boue, soleil implaccable ou très longue averse: le matos soufre, et un sac de marque à 300 euros qui le fait 1 ans... y en a plein les forums ici :o bref, mon choix s'est naturellement porté sur le confort et la robustesse: mais la gamme chasse de kifaru n'existait pas il y a 5 ans, j'ai donc pris un militaire, si c'était à refaire...mais je n'ai jamais trouvé mieux( j'ai pas tout essayé non plus, bien sur) que la ceinture qui équipe les gros kifaru en matière de confort et de solidité: supérieure aux dana souvent comparés, et leur tissus très costaud, une alternative disponible ici sont les macpac, avec un tissu nommé "canvas" (pas du coton, hein...) très résistant aussi, un pote en a un depuis 10 ans sans soucis et utilisation fréquente. Pour moi , la ceinture lombaire doit reporter le maximum de poids au niveau des hanches: le meilleur test AMHA est de remplir un sac moyen ou gros litrage, c'est de boucler tout et d'enlever les bretelles pour voir ce qui se passe: s'il tombe en arrière, la ceinture est insuffisante. C'est simple et discutable, mais ca en dit long sur le confort de portage. et pour résummer: mon équation c'est efficacité/confort ceinture lombaire+idem bretelles+résistance+simplicité+sur mesure.

18 mars 2012 à 20:13:19
Réponse #15

guillaume


Ce n'est pas confortable d'être milouf.

Je me permet un léger HS parce que la remarque est intéressante (je lancerai un nouveau fil si il faut).

Être milouf ne veut pas forcément dire en chier et être inconfortable sur le terrain tout le temps. Par exemple, avoir un matelas de mousse fin permet non seulement d'être plus confortable mais aussi d'avoir moins froid ;).
Ainsi ce n'est pas parce qu'on est mili qu'on doit avoir froid, qu'on doit être trempé et qu'on doit avoir des ampoules dans les rangers. Comme si être militaire rimait avec inconfort (cela peut être bien entendu le cas, mais on peut faire en sorte de minimiser cet inconfort jusqu'à ce qu'il devienne imperceptible).

Ma remarque ne s'adressait pas à toi Did, il s'agit là d'une remarque générale ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

19 mars 2012 à 12:13:42
Réponse #16

furyans


Merci pour la review, j'hésitais pour l'achat d'un sac en remplacement de mon vieux DTT..........je sens que le niveau rapport qualité prix penche tout de même vers le Berghaus Vulcan.... :up:
"dis moi de quoi tu as besoin..........je te dirai comment t'en passer."

19 mars 2012 à 19:42:20
Réponse #17

BerIndy


David,

Ca fait un moment que je pense (puis j'oublie) à une solution pour joindre éventuellement mon EDC, (c'est un proto qui n'a jamais été commercialisé=trop cher , pas mal foutu mais un peu juste pour une rando avec un peu de matos) et mon gros sac pour éviter d'avoir à passer l'indispensable de l'un à l'autre.
Le système de celui-ci est pas mal. Parce que c'est toujours le gros souci que faire de ce qui ne sert pas .
 Ais-je bien pigé ? les sangles se déclipsent du bas et se rangent entre le dos du sac et l'intérieur ?
Ca suppose 2 parois ?

Ber

20 mars 2012 à 08:24:39
Réponse #18

** Mathieu **


les sangles se déclipsent du bas et se rangent entre le dos du sac et l'intérieur ?

Yep! effectivement les sangles du ROP se rangent dans un logement prévu à cet effet  ;)

20 mars 2012 à 14:21:03
Réponse #19

BerIndy


Donc "trou" entre le dos et l'intérieur ?
se ferme t-il ? ou rabat par dessus - je pense aux infiltrations d'eau ?

20 mars 2012 à 15:11:20
Réponse #20

** Mathieu **


Donc "trou" entre le dos et l'intérieur ?
se ferme t-il ? ou rabat par dessus - je pense aux infiltrations d'eau ?

Sur cette vue, on distingue l'ouverture de la poche tout en haut du dos du ROP :




Et là, on aperçoit le velcro qui la maintient fermée :




En bas du dos, il y a deux larges ouvertures verticales :




Donc en cas d'infiltration ça doit ressortir illico  :)

David nous en dira plus quand il sera rentré de stage je pense.

20 mars 2012 à 15:32:35
Réponse #21

** Mathieu **


Sur cette photo on voit mieux :





Et dans cette review video du Tactical Tailor Removable Operator Pack, on peut voir le rangement des bretelles à 0:47

<a href="http://www.youtube.com/v/I9FYNnCmjmY?version=3&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/I9FYNnCmjmY?version=3&amp;amp;hl=fr_FR</a>




20 mars 2012 à 15:43:32
Réponse #22

** Mathieu **


Juste pour dire que cette poche de rangement des bretelles est également censée servir à stocker la poche à eau, et qu'elle accepte des poches à eau de 2 ou 3L — je ne sais pas si on en avait parlé...

20 mars 2012 à 16:55:15
Réponse #23

katanga


Salut à tous,

Merci David pour cette revue. RAS comme d’habitude.  ;)

Juste quelques remarques personnelles puisque je suis l'heureux propriétaire du R.O.P. en coyote depuis le mois d'octobre 2011. ;#

Je le porte quotidiennement depuis que le l'ai. Je l'utilise également sur le terrain et l'ai testé en configuration combat. Donc en mode civil
et mili.


Points positifs :


 - utilisé seul, c'est un bon sac pour la journée (flotte, bouffe, poncho et quelques petit matos..).

 - Combiné à l'EROP, il devient un petit sac d'assaut avec de quoi faire son job en l'otant rapidement de son sac mère. C'est un bon concept, plus rapide à mettre en oeuvre que les sacs de types GB comme le Vulcan.

 - Les passants MOLLE ont à mon sens toute leur place, on les trouve ici en façade (3 rangées de 4) et sur les côtés en bas (3 rangées de 3).

 - Toujours en façade un panneau de Velcro permettant de fixer des visuels d'identifications d'unité, de personnel et groupe sanguin. Sinon pour les autres reste les écussons US à la mode.....

 - La poche frontale est relativement spacieuse pour un sac de cette taille, cela permet d'y ranger du petit matériel, du matos de topographie etc...

 - Le compartiment principal est munies de deux petites poches avec élastique de rétention permettant d'y glisser bouteille ou groude type Nalgène. J'y mets pour ma part de la paracorde tressée (10m) et des petits materiels.

 - EDIT : l’intérieur orange permet de mieux visualiser le contenu du sac. Quant à une utilisation pour se signaler je serai moins prolixe mais pourquoi pas...

 - Sac que je trouve très confortable, même chargé. Les bretelles sont larges en haut et plus fines en bas pour épouser la forme du corps. Elles sont également épaisses et munies chacune d'un passant élastique et d'un anneau en plastique pour y fixer du petit matériel ou le combiné de la radio....

 - La poche dorsale prévue pour ranger les bretelles lorsque le sac est fixé sur le EROP, peut aussi accueillir une poche à eau (perso pas fana dans le sac) ou une pelle CS. J'ai testé, ça marche bien  ;#, sauf que le manche dépasse de la longueur d'une main, et est placé sur le velcro qui ferme cette poche. On peut toutefois mettre le manche de la pelle en biais et fermer la dite poche sans souci. Heureusement, la partie en contact avec le dos est épaisse, ce qui limite fortement la gêne occasionnée par la présence de la pelle ou de tout autres objet.

 - On trouve également au bas de cette poche deux ouvertures pour y ranger les deux sangles du bas prévues pour s'arrimer sur le EROP et qui sont fixées à demeure au niveau des passants MOLLE en bas sur les côtés.

 - Le sac est de très bonne facture au niveau cordura, coutures et fermetures éclair.

 - Poignée de transport située sur le dessus du sac hyper solide et pratique.

 - En plus il est beau (je sais c'est pas objectif mais bon.... ;# )


Les points négatifs, à améliorer ou prendre en compte :

 - Pas de ceinture lombaire. Ce sac est destiné à la base pour un usage militaire et d'où la seule présence d'une sangle pectorale. A titre personnel, je n'utilise que les sangles pectorales sur mes sacs mais l'ajout d'une ceinture lombaire amovible aurait pu être un plus.

 - Le volume de 20 litres n'autorise pas de folies, il faut donc en tenir compte. TT pourrait proposer une version 25 L pour offrir pour une plus grande marge de manœuvre.

 - L'élastique de façade n'a pas résisté longtemps à un accrochage intempestif, conséquence d'une sortie dynamique de véhicule. Bon ça c'est normal, du coup tant pis pour mon poncho.....

 - Les couleurs et quantités disponibles chez OPS EQUIPEMENT sont limitées, ce que je peux comprendre, aussi aller faire un tour sur le site de Tactical Tailor permet de se faire une idée.

 - Un cordura 500 deniers aurait été sympa pour un gain de poids et ce avec une gamme de coloris similaire à la gamme 1000 deniers. LE 500 deniers n'existe pour le moment qu'en A-TACS et Multicam, comme tout le reste de la gamme Fight Light de TT. Ce qui est fort dommage pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent utiliser un sac camouflé ou des items US à la mode tactikeul (attention ce n'est pas une critique....).

 - Dernier point : Le prix. Le sac n'est pas donné, certes, mais il faut faire un choix entre prix et qualité. Je pense que cela reste raisonnable même si pas à la portée de toutes les bourses, raison pour laquelle je mets ce point en négatif. Toutefois, si vous franchissez le pas, vous ne le regretterez pas à la condition d'avoir évaluer votre utilisation de ce sac. Dans le cas contraire il pourrait rapidement faire un heureux sur le marché du "presque neuf très peu utilisé".

En guise de conclusion, je trouve ce sac très pratique et solide pour une utilisation quotidienne ou comme petit sac d'assaut pour la journée. Ceux qui n'aiment pas l'aspect mili pour X ou Y raison passez votre chemin. Pour les autres vous pouvez y aller franchement, même si vous avez déjà, comme moi, un Kastinger ZO 30!

Désolé pour les photos, je tacherai d'en prendre pour illustrer mes propos.

@++ katanga  :)


« Modifié: 20 mars 2012 à 17:03:23 par katanga »


21 mars 2012 à 13:01:05
Réponse #24

** Mathieu **


Salut Katanga,

Merci pour ce CR très détaillé du ROP  :up:

Concernant l'absence de ceinture :

- Pas de ceinture lombaire. Ce sac est destiné à la base pour un usage militaire et d'où la seule présence d'une sangle pectorale. A titre personnel, je n'utilise que les sangles pectorales sur mes sacs mais l'ajout d'une ceinture lombaire amovible aurait pu être un plus.

Je me demandais : ne serait-il pas possible d'en bricoler une rapido en passant une simple sangle à travers les deux ouvertures qui servent à ranger les bretelles en bas ?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité