Nos Partenaires

Auteur Sujet: Feu avec bois humide  (Lu 26832 fois)

06 mai 2006 à 12:58:44
Lu 26832 fois

Ancien forum



Posté par Tefloda

Bonjour, je suis nouveau sur ce forum et j'ai une petite question : comment font les sauvages ou les "explorateurs" pour faire du feu dans les forêts tropicales humides, comme l'Amazonie, où l'humidité est omniprésente et les pluies quotidiennes ?

Merci beaucoup ! :)

06 mai 2006 à 13:51:22
Réponse #1

Ancien forum



Posté par kent1

salut
Je sais pas exactement comment font les gens dans les forêts tropicales mais par chez nous, il arrive qu'après deux jours d'orage tout soit trempé, même le bois encore debout. dans ces conditions, remplace les pierres qui délimitent ton feu par le bois mouillé, une fois que tu l'a fait partir (avec le coeur des grosses branches debout, ç'est un peu sec), tout le reste va sécher. Si tu reste à côté, y'a aucune chance que ça mette le feu à la forêt (qui est toute pleine d'eau). le seul truc c'est qu'il faut penser à faire une rotation du bois,et souvent le sec se retrouve en bas, donc quand on l'enlève tout tombe(dans le feu ça va on l'enlève, dans la boue y faut recommencer)

06 mai 2006 à 13:58:17
Réponse #2

Ancien forum



Posté par DavidManise

Le bois humide finit toujours par brûler.  Le tout, c'est qu'il faut énormément de chaleur pour que l'eau qu'il contient s'évapore et permette au bois d'atteindre la température critique où il commence à cramer.

C'est le même principe qui fait que notre transpiration nous refroidit : l'eau, en s'évaporant du bois, lui pompe de la chaleur et l'empêche de s'enflammer parce que la température ne monte pas assez.  

Donc...

Pour allumer un feu avec du bois humide, il faut bcp plus d'amadou et d'allume-feu pour enflammer la même quantité de petit bois, et beaucoup plus de petit bois qui brûle pour enflammer du moins petit bois, et ainsi de suite.  Il faut simplement plus de chaleur pour arriver au même résultat : enflammer le bois.

L'idée de faire sécher le bois autour du feu fonctionne très bien.  Sinon, d'utiliser le bois humide en guise de réflecteur fonctionne aussi très bien.  Ça revient au même, sauf qu'on tire parti de la présence du bois autour du feu pour réfléchir la chaleur...  logique non ? ;)

Sinon, après les pluies, le coeur du bois mort sur pied reste en général bien sec.  L'eau ruisselle sur le tronc et ne pénètre pas.  C'est là que le gros couteau avec un bâton vaut son pesant d'or ;)

Ciao ! :)

David

06 mai 2006 à 17:10:38
Réponse #3

Ancien forum



Posté par Demo

  juste un petit truc auquel je te conseille de faire un peu attention quand ton feu commence à prendre et que tu commences à ajouter du bois d'environ 1 cm de diamètre : si ce bois est humide (pas eu le temps de sécher auprès du feu naissant), la sève qu'il contient va s'évaporer, et sortir du bois par les extrémités en produisant un chuintement reconnaissable
   fais attention comment tu disposes ce bois sur ton feu parce qu'il m'est déjà arrivé que la sève qui s'évaporait et tombait dans le feu éteigne les patites flammes du début de feu, ce qui est assez rageant.

   ok ce que j'explique est incompréhensible.... :)

   sinon je te conseille aussi de penser à abriter ton feu, car si le bois est très humide, une petite pluie n'est pas impossible au mauvais moment. Tends une bâche de façon à couper le vent près de ton feu (bien que le vent puisse souvent servir à attiser le feu). Attention à ne pas brûler la bache quand même! :o

   bref, entraine toi, y'a que ça (enfin je trouve). dès qu'il pleut un petit coup, hop, prends ton briquet et ton bois humide et essaie ;)

     PS : petit conseil : garde toujours autant que possible de l'amadou sec avec toi (ramasse des feuilles en forêt, et même si elles sont humides, elles sècheront en deux trois jours, voire plus rapidement si tu les mets assez près de ton corps.

                 Oualà oualà...

06 mai 2006 à 17:35:23
Réponse #4

Ancien forum



Posté par Tefloda

Très bien très bien, merci pour ces réponses rapides et riches en renseignements utiles, petits détails dont je suis toujours friand ! :)

J'aurai toutefois une petite demande de précision à formuler : l'utilisation de la technique primitive du foret à arc est-elle possible dans une forêt tropicale humide ou une zone saturée d'humidité ?

Merci !

06 mai 2006 à 21:30:59
Réponse #5

Ancien forum



Posté par Demo

   je n'ai aucune expérience de forêt tropicale humide et je suppose que c'est possible partout de faire du feu de cette façon (puisque de nombreux peuples la pratiquaient), mais j'ai vu quelques documents sur les pygmées Aka de la forêt équatoriale africaine, et eux ont adopté le feu par percussion. Ils possèdent un petit fusil en fer et t'allument un feu avec une seule étincelle.

   mais c'est vrai que le forum est plutôt assez "tempéré" au niveau climatique, donc c'est difficile de savoir vraiment. A mon avis, il faut surtout de l'amadou sec. Le reste est sans doute une question d'entrainement (oui je sais, c'est facile à dire, alors que moi j'arrive même pas à obtenir ma braise par friction... :-[ ;)

06 mai 2006 à 22:14:44
Réponse #6

Ancien forum



Posté par DavidManise

Bah rien n'est impossible...  mais put**n vu comme c'est déjà difficile dans un climat sec avec des matériaux idéaux, je vois mal comment on peut réussir vraiment de manière fiable dans des conditions aussi humides, où rien ne sèche jamais longtemps...  

Évidemment, on peut toujours trouver des coins surélevés un peu plus secs, et pendant la saison sèche ça peut éventuellement être plus facile, mais bon...

La plupart des indiens d'amazonie se trimballent avec un bic, c'est pas pour rien ;)

Ciao !

David

06 mai 2006 à 23:16:59
Réponse #7

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Citer
J'aurai toutefois une petite demande de précision à formuler : l'utilisation de la technique primitive du foret à arc est-elle possible dans une forêt tropicale humide ou une zone saturée d'humidité ?  

Ce que David dit est vrai, personnellement dans un milieu relativement sec, avec du bon matos, je n'ai réussi qu'a faire de la fumée et pourtant j'avais tout sous la main, même un excellent instructeur plein de patience et des potes essayants aussi comme de beaux diables  :)

MAIS, dans ces vidéos (non truquées, je pense) Ray Mears réussi à allumer un feu en pleine forêt tropicale humide grâce à un arc à feu mais en y apportant son propre amadou ... j'y arriverai, hooo oui, un jour j'y arriveraiiii ...  8-)

Fred

07 mai 2006 à 12:38:01
Réponse #8

Ancien forum



Posté par Demo

  un autre petit truc pour le feu avec du bois humide (j'en reviens justement à la seconde) : s'il a plu des petites averses par ci par là et que tout le bois est humide, mais pas totalement détrempé (comme c'était le cas pour moi ce matin), il te suffit s'implement de ramasser pour allumer ton feu des branches d'un diamètre un peu supérieur à ce que tu fais d'habitude. Une fois que tu as ramassé tout ce que tu voulais, prends bien le temps d'écorcer chacune de tes branches, même les plus petites pour avoir du bois sec. Démarre ensuite le feu avec ça.
    attention, cette technique marche surtout quand le bois est juste humide en surface. S'il est un peu plus humid encore, la bonne technique est celle de David : trouve des buches (5-10 cm de diamètre) et fends les. Avec le coeur sec, taille toi des petites branchettes pour démarrer le feu.

    surtout, pour un feu par temps humide, prends bien ton temps pour préparer tout ce que tu veux. hier soir, j'ai fait ça à la va-vite, vers 20h30, résultat : la seule chaleur que j'ai eue était celle de mon duvet. Ce matin en revanche, j'ai pris tout mon temps, j'ai fait une plate forme surélevée et tout dans les règles de l'art, et y'a pas de secret,j'ai eu un feu très chaud, avec beaucoup de braises et tout :)

15 mai 2006 à 20:43:51
Réponse #9

Ancien forum



Posté par Tefloda

Hé bien merci à tous pour vos réponses très avisées ! Je réponds un peu tard mais je m'étais absenté ::)
Tous vos conseils me sont très précieux.

D'après vos commentaires les Amérindiens d'Amazonie n'utilisaient sûrement pas cette technique pour faire du feu... C'est déjà ça ! Ils utilisaient sûrement la technique à percussion dont parle Demo.

Encore merci  ;)


22 mai 2017 à 15:04:22
Réponse #10

louis


Posté par Tefloda

Bonjour, je suis nouveau sur ce forum et j'ai une petite question : comment font les sauvages ou les "explorateurs" pour faire du feu dans les forêts tropicales humides, comme l'Amazonie, où l'humidité est omniprésente et les pluies quotidiennes ?


voili voilou :

A partir d’une écorce bien sèche et fibreuse (le bouleau va très bien !), faire
de longs copeaux (15 à 20 cm de long, 1 cm de large maxi). Bien faire sécher le tout,
puis rouler des petites pelotes de 4-5 cm de diamètre. Ne pas les faire trop serrées,
que l’air et les flammes puissent circuler dedans.
Il ne te reste plus qu’à les placer sous ton petit bois, et à y mettre le feu.

autre: Sur un morceau de bois de 10 cm de long, et en faisant très attention
à tes doigts, fait des entailles assez profondes jusqu’à ce que ton bâton ait de longs
copeaux de partout. Il ressemble alors à un hérisson,
d’où le nom… Une fois bien sec, ça marche terriblement bien !

autre: Si tu n’as pas grand chose d’autre de sec sous la main que ton fond d’intendance,
tu peux tremper quelques feuilles d’essuie-tout dans de l’huile et du sucre. L’essuie-tout
sert de support, l’huile brûle et le sucre ralentit la combustion, ce qui te permettra
d’avoir un essuie-tout qui brûlera assez longtemps pour allumer ton feu.



au revoir et n'hesitez pas a me contacter  :up: :D 8) ;#

26 novembre 2017 à 21:17:25
Réponse #11

Moleson


Plus simple et normalement si on a écouté l'ours on le sait  ::)

- Repérer un arbre mort encore debout (genre 10cm de diamètre)
- Scier et débiter en buchette le centre du tronc (c'est normalement totalement sec), ça donne assez de matière pour démarrer un feu et en avoir un costaud.
- Démarrer le feu, puis sécher d'autres type de bois plus humide avant de les mettre sur le feu.

31 décembre 2017 à 12:56:03
Réponse #12

Nikolapland


Salut,

Beaucoup de réponses typiques des secteurs non tropical : fendre du bois pour trouver un coeur sec, écorce de bouleau, faire sécher du bois au coin du feu (oui, mais encore faut-il avoir pu allumer un feu!).
Je ne suis pas plus expert en zones tropicales, mais j'étudie le sujet depuis presque 3ans, en préparation de mon expé d'un mois en solo en jungle de Bornéo, dont le départ est prévu au 1er février (je ferai un retex là dessus et notamment sur les difficultés ou non pour le feu).
Je te donne donc ce que j'ai pu glaner comme info et te ferai un retour avec tests à l'appuis à mon retour début mars.

Le feu par friction est tout à fait réalisable en conditions humides et est utilisé par des tribus d'Amazonie notamment : soit par drill (arc) soit par la méthode "scie", mais ça reste toujours compliqué quand on ne pratique pas fréquemment (les tribus des pays tropicaux ont appris ça tout petits et le font tous les jours, mais comme tous, s'ils ont un briquet aujourd'hui, c'est plus simple et moins fatiguant).
Le tout est de se mettre sur une surface sèche (par sur l'humus gorgé d'eau) et d'avoir les bons bois : il en existe une multitude d'espèces selon la zone tropicale.
Le bambou, qui se trouve presque partout, est assez magique, parce que son bois ne se gorge pas d'eau et est imputrescible (même si l'intérieur peut contenir de grandes quantités d'eau liquide) : pour faire de l'amadou, tu grattes à la lame du couteau, l'écorce verte et tu continues sur la partie beige en dessous, qui reste sèche, fait de fins filaments et s'enflamme facilement. Comme dit par David, il faut une bonne quantité d'amadou pour avoir une bonne flamme qui puisse sécher le plus petit bois, qui lui même va sécher le moyen, puis le gros.
Le feu à "scie" se fait souvent avec du bambou, justement parce que son bois reste sec.
Pour l'amadou, comme ça a déjà été dit, il doit être bien sec : celui de bambou peut s'utiliser directement, mais comme tout amadou, ça brûle encore mieux si tu l'as placé dans un linge sec et placé quelques heures (voire jours) dans une zone étanche au fond du sac. Tu auras alors un amadou qui va s'enflammer même en zones très humides.
Dans la jungle, tu as aussi tout un tas de plantes qui sécrètent de la résine comme les conifères de chez nous (ex : l'arbre à Dammar (nom générique pour plusieurs espèces) : Shorea ou Hopea, qui est connu pour ça) ou chargées en terpènes ou autres hydrocarbures naturels, comme le bouleau de chez nous (mais là, je n'ai pas d'espèces en tête).

Pour revenir à l'allumage par friction, c'est une question de patience : si tu as les bons matériaux à la base, il faut ensuite être méthodique et patient, pour que la température monte suffisamment et assèche l'air et les matériaux autour du point de friction, pour créer une braise : ensuite, si l'amadou est bien sec, il va rapidement diffuser cette braise et quand elle est assez grande, elle ne s'éteint plus (sauf si tu la mets dans l'eau) : le feu peut donc s'allumer ;)  :doubleup:  :lol:

Voilà, j'espère que ça t'aidera, mais en attendant la jungle, commence par le faire ici et c'est déjà pas simple et il suffit parfois d'un rien (si le bois n'est pas parfait, tu peux mettre des heures sans avoir une braise, sinon ça peut mettre 30 secondes) : et n'oublie surtout pas de bien préparer tous tes matériels (amadou, brindilles, petit bois, etc.), parce que c'est rageant de réussir à faire une braise et qu'elle finisse par s'éteindre parce que tu as oublié de préparer le matos  :blink:  :-\

Bon feu et bonne nouvelle année à tous!!! ;)

Niko
« Modifié: 31 décembre 2017 à 16:54:59 par Nikolapland »
Nikolapland
http://nikoxyd.free.fr
L'homme fait partie de la nature, il doit vivre avec et non la soumettre à sa volonté...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité