Nos Partenaires

Auteur Sujet: faire du feu autrement  (Lu 8971 fois)

17 mai 2006 à 22:52:55
Lu 8971 fois

Ancien forum



Posté par permafrost

Bonjour à tous,

Cela fait quelques temps que je lis les sujets sur ce forum et j'aimerais contribuer à faire avancer le truc.

Je lance ce thread pour que chacun puisse proposer des méthodes alternatives pour allumer un feu de bois.

Voici la mienne :
matériel : bois, pile (4.5V type 3R12 par exemple) et limaille de fer.
méthode : en utilisant la pile et en la courcicuitant avec la limaille de fer on porte celle-ci au rouge. Au contact d'un combustible (bois), on peut allumer un feu.
C'est une cause possible d'incendie dans un atelier par exemple.
Je n'ai jamais tester ce truc, alors quelqu'un a envie, qu'il nous fasse part de ses observations.

Evidemment je ne propose pas ce matériel comme base pour un kit de survie, mais c'est toujours utile de connaitre d'autres façons de lancer un feu.

A vous

Ciao
Olivier

17 mai 2006 à 23:04:48
Réponse #1

Ancien forum



Posté par permafrost

En fait ce n'est pas à la limaille mais à la paille de fer que je pensais.

Bye

18 mai 2006 à 00:05:02
Réponse #2

Ancien forum



Posté par survivalfred

Citation de: permafrost link=1147899175/0#1 date=1147899888
En fait ce n'est pas à la limaille mais à la paille de fer que je pensais.

Bye

Oui, c'est de la paille de fer style "tampon" à récurer !

Ca fonctionne aussi avec un ressort de stylo-bille sur une pile 9V ... on bricolait des détonateurs électriques pour nos pétards quand on était gosse avec ça : une pince à linge et deux punaises fermaient le circuit, un petit bout de bois relié à une ficelle entre les machoirs (et les punaises) de la pince à linge et voilà un système de sécurité "détonant"  ;D

Fred

18 mai 2006 à 00:31:15
Réponse #3

Ancien forum



Posté par enzo

Bonsoir à tous  :)
Faut surtout pas oublier les tampons métalliques pour poncer le bois et tous les meubles lors de la finition (10 x plus fin que le tampon  à récurer utiliser pour grater les plats )
Pour leur redonner de la patine !
  

18 mai 2006 à 21:35:53
Réponse #4

Ancien forum



Posté par Pierrot

Dans son livre " aventures et survie dans la nature " John WISEMAN indique une façon de faire du feu en faisant couler goutte à goutte de  l'eau et de l'huile sur une plaque de métal.
Je n'ai pas encore pu essayer ce système, quelqu'un l'a t il testé, Guillaume peut-être ?  ;D


En cherchant des données sur les phénomènes d'auto-combustion, j'ai également appris que des chiffons imbibés d'huile de lin et tassés dans une boite de conserve s'allument tout seuls au bout d'un certain temps, pas très long d'ailleurs.
 
Voici d'ailleurs la mise en garde que l'on peut trouver sur un bidon de teinture.
 
ATTENTION : La teinte Bona contient des huiles, d’où risque d’autocombustion. Les chiffons, pads ayant servi à l’application doivent être conservés dans un seau rempli d’eau ou dans un récipient métallique clos

18 mai 2006 à 22:39:51
Réponse #5

Ancien forum



Posté par permafrost

Salut Pierrot,

Tu as raison. L'huile peut s'enflammer seule à partir d'une certaine températre (point éclair).
C'est d'ailleurs le cas de presque tout les composes organiques.
C'est aussi le même phénomène qui se produit quand un fumeur qui a pommé son briquet allume sa clope sur la plaque électrique portée au rouge. L'allume cigare de la voiture la même chose.

ciao
olivier

19 mai 2006 à 07:30:28
Réponse #6

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: permafrost link=1147899175/0#7 date=1147984791
Tu as raison. L'huile peut s'enflammer seule à partir d'une certaine températre (point éclair).
Avec le simple fait de laisser l'huile de lin sur un chiffon dans une boîte de conserve, on atteint ce point?
Va falloir que je teste ça...
a+

19 mai 2006 à 07:59:32
Réponse #7

Ancien forum



Posté par Pierrot

Je ne retrouve pas le site, mais il montrait des chiffons imbibés d'huile de lin tassés dans une boite de conserve et au bout de quelques heures ces chiffons étaient carbonisés, brûlants et un courant d'air aurait suffit à les enflammer.
Je pense que le fait de tasser les chiffons est important, car j'ai souvent utilisé de l'huile de lin en ignorant ce risque et je n'ai jamais rien vu d'anormal, heureusement.

19 mai 2006 à 13:28:26
Réponse #8

Ancien forum



Posté par Tycho70

Citation de: permafrost link=1147899175/0#7 date=1147984791
Tu as raison. L'huile peut s'enflammer seule à partir d'une certaine températre (point éclair).

Je croyais que ça s'appelait point d'ignition. Quoique finalement c'est peut être la même chose.


19 mai 2006 à 13:52:22
Réponse #9

Ancien forum



Posté par Diesel

Il y a aussi la méthode chimique.
Avec du permanganate de potassium en poudre et quelques gouttes de glycérol pur, on obtient une belle flamme très très chaude (super dangereuse donc attention !!  :-?).

19 mai 2006 à 13:55:51
Réponse #10

Ancien forum



Posté par kartoffel

Pour le vocabulaire :

- point éclair : température à partir de laquelle un liquide forme des vapeurs ; les liquides inflammables ont des points éclair très bas (par exemple, pour l'essence : -40 °C ; j'ai bien écrit moins quarante)
- point d'inflammation (ou ignition): température minimale à atteindre pour qu'une combustion déjà amorcée puisse s'autoentretenir.
- point d'autoinflammation (resp. autoignition): température à partir de laquelle une combustion s'amorce spontanément

L'huile de lin est composée à 70% d'acides gras polyinsaturés qui réagissent lentement mais sûrement avec l'oxygène en dégageant de la chaleur. Du coup, sur du coton ou un tissu dans une boîte, l'isolation créée par les fibres retient la chaleur et en même temps ces mêmes fibres créent une grande surface de contact avec l'air, entraînant une réaction assez "massive" (tout est relatif) dégageant suffisamment de chaleur pour atteindre dans certains cas le point d'autoinflammation de l'huile de lin.

19 mai 2006 à 14:12:30
Réponse #11

Ancien forum



Posté par kartoffel

Citation de: Diesel link=1147899175/0#11 date=1148039542
Il y a aussi la méthode chimique.
Avec du permanganate de potassium en poudre et quelques gouttes de glycérol pur, on obtient une belle flamme très très chaude (super dangereuse donc attention !!  :-?).


Voui, et ces produits là tout le monde les a dans son garage, c'est bien connu  ::)

Y'a un paquet de mélanges qui s'enflamment/explosent spontanément, mais les gars, faut pas vous sentir obligés d'énumérer tous les explosifs binaires que vous connaissez sur un site où on veut tuer personne !

19 mai 2006 à 14:25:15
Réponse #12

Ancien forum



Posté par Diesel

Citer
Voui, et ces produits là tout le monde les a dans son garage, c'est bien connu
Non, dans mon armoire à pharmacie.
On vend du permanganate de potassium en pharmacie ainsi que la glycérine (ou du glycole c'est la même chose).

Je répond à la question c'est tout.

J'ai bien un autre truc binaire comme ça mais il ne va pas te plaire ....je le sens bien.  ;D

19 mai 2006 à 14:36:40
Réponse #13

Ancien forum



Posté par kartoffel

Citer
J'ai bien un autre truc binaire comme ça mais il ne va pas te plaire ....je le sens bien.  

Non c'est clair, c'est souvent très dangereux ces bidules là. On a à ma connaissance au moins un gars sur ce forum qui s'y connaît plutôt bien dans ce domaine, et s'est malgré tout fait quelques sacrées frayeurs, entre autres l'écroulement d'un pan de falaise ; alors les explosifs en tous genre c'est basta sur le forum !

19 mai 2006 à 19:06:11
Réponse #14

Ancien forum



Posté par permafrost



Citation de: Tycho70 link=1147899175/0#10 date=1148038106

Je croyais que ça s'appelait point d'ignition. Quoique finalement c'est peut être la même chose.


Mea culpa, me suis trompé.
Oui c'est le point d'ignition

Olivier

20 mai 2006 à 13:03:41
Réponse #15

Ancien forum



Posté par Tefloda

Petite question : en situation de survie, peut-on utiliser la poudre de cartouches comme élément pour la confection d'un feu (amadou ?) - peut-être en saupoudrant un amadou déjà constitué avec un peu de poudre ?

20 mai 2006 à 13:33:23
Réponse #16

Ancien forum



Posté par Pierrot

C'est tout à fait possible,la poudre brûle un peu comme le magnésium.

23 mai 2006 à 17:40:14
Réponse #17

Ancien forum



Posté par Maximil

Citation de: Tefloda link=1147899175/15#15 date=1148123021
Petite question : en situation de survie, peut-on utiliser la poudre de cartouches comme élément pour la confection d'un feu (amadou ?) - peut-être en saupoudrant un amadou déjà constitué avec un peu de poudre ?
Tu m'expliques comment tu retires la balle de la cartouche. Sauf si tu as déjà une pince...
Et en survie, tu allumes comment ta poudre ? Avec l'amorce ?  ::)

23 mai 2006 à 17:56:01
Réponse #18

Ancien forum



Posté par Diesel

Citation de: Maximil link=1147899175/15#17 date=1148398814
Tu m'expliques comment tu retires la balle de la cartouche. Sauf si tu as déjà une pince...
Avec les dents bien sûr  ;D

Remarque ce pourrait très bien être une cartouche de chasse, pas de pistolet ou de fusil. ça faciliterait bien le boulot.  ::)

Avec un clou tu percutes l'amorce ....

23 mai 2006 à 18:02:50
Réponse #19

Ancien forum



Posté par Maximil

Cela me paraît autant aléatoire que dangereux pour allumer tout cela. et il faut un clou, une cartouche etc... Pourquoi ne pas avoir un BIC plutôt ?

23 mai 2006 à 18:03:39
Réponse #20

Ancien forum



Posté par Tycho70

Hey les gars relisez attentivement le sujet du topic : Faire DU feu autrement...   ;D

23 mai 2006 à 19:07:09
Réponse #21

Ancien forum



Posté par Tefloda

Citation de: Maximil link=1147899175/15#17 date=1148398814
Et en survie, tu allumes comment ta poudre ? Avec l'amorce ?  ::)

Mais c'était pour savoir si ça améliorait l'amadou si on ajoutait un peu de poudre dessus.

Perso je suis pas du tout bricoleur, ni chasseur ; y a pas moyen d'ouvrir une cartouche sans pince ?

23 mai 2006 à 22:56:04
Réponse #22

Ancien forum



Posté par athlon

si, souvent l'enveloppe est en plastique, donc un coup de couteau et hop. A faire avec précaution.

23 mai 2006 à 23:07:22
Réponse #23

Ancien forum



Posté par Pierrot

Avec de la patience on arrive à retirer la balle avec les doigts. Je l'ai fait sur du 22lr, du 9mm para, du 5.56, du 7.62, et du 30.30.
Il faut incliner la balle dans tous les sens en tenant solidement la douille de l'autre main et on parvient à l'extirper.

Wiseman décrit une méthode pour faire du feu avec une cartouche.
Il faut retirer la balle, verser la moitié de la poudre sur l'amadou, reboucher la douille avec un bout de chiffon bien tasser et tirer cette " cartouche " à bout portant sur l'amadou.
Le chiffon sort en se consumant et allume le feu.

Si vous souhaitez essayer, attention à ce que le canon soit bien dégagé après le tir.

05 avril 2009 à 22:00:58
Réponse #24

nicolamoroso


Salut je suis nouveau ici et je le trouve trop bien se site bravo.

J'ai vu quelque part qu'on pouvait faire du feu avec un une canette de coca et du chocolat:
D'abord il faut rendre la canette brillante pour faire un effet loupe,pour cela il faut prendre du chocolat et frotter le fond conquave de la canette cela peut durée 30 minute mais aprée sa brille bien il faut prendre un chiffon car l'oxide d'aluminium est quelque peu toxique.Ensuite on s'en serre comme une loupe sur de la paille ou un combustible.

Voila pour ma petite participation au forum
A plus

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité