Nos Partenaires

Auteur Sujet: De l'ortie... à la corde!  (Lu 24843 fois)

12 mai 2006 à 09:53:32
Lu 24843 fois

Ancien forum



Posté par Sylvain

Salut à tous,

Alors, ce week-end, j'ai profité de l'absence temporaire de ma douce pour aller faire un grand tour... au bois de boulogne (la "forêt" la plus proche de chez moi). Rigolez pas, quand on habite à Paris, c'est déjà très appréciable pour la qualité de vie de n'être pas loin du BdB. Un mot d'avertissement toutefois: si vous avez des enfants, ne les laissez pas faire du "hors piste" si vous avez peur de les voir revenir tous contents d'avoir trouvé plein de ballons de baudruche par terre... un peut hors sujet mais quand même, il faudra un jour que je poste des photos de ce qu'on y trouve très facilement tellement c'est... impressionnant.

J'en reviens à mon sujet: à la base, je voulais trouver un coin peinard pour essayer le feu par friction. Le problème c'est que (honte à moi), je n'avais pas de corde. Qu'à cela ne tienne, je n'avais qu'à en fabriquer après tout! Après une bonne balade, je me suis installé au soleil près d'un joli bouquet d'orties. Heureusement, dans mon BOB, que je trainais avec moi, il y a toujours une paire de gants en cuir de jardinage souples et légers (qui se terminent par une sorte de gros tissu élastique, c'est plus pratique). J'entreprends donc de dépiauter des orties afin d'en receuillir les fibres pour m'essayer à produire de la "corde naturelle".

Mes résultats, bien qu'assez mitigés, étaient plutôt encourageants. Du coup, j'ai remis ça lundi chez mes beaux parents (non, je n'ai pas peur de passer pour un allumé), avec plus de succès.

Voici quelques photos de ma réalisation du dimanche, après disons 1h30 de travail, tout compris. Désolé pour la piètre qualité, je n'ai pas réussi à mettre au point correctement sur le fil.























Quelques réflexions suite à cette tentative:

- on le savait déjà mais ça rentre mieux quand on se fait bien suer: avoir de la corde dans tout bon kit de survie épargnera bien des efforts.

- c'est très important que le fil soit bien régulier (ce qui n'est pas le cas sur ma réalisation,  j'ai commencé petit mais l'épaisseur a grossi au fur et à mesure). Pour ce faire, il me parait extrèmement important de bien préparer ses fibres avant de commencer la fabrication proprement dite, afin qu'elles soient déjà de la même epaisseur ou presque.

- j'ai travaillé avec de l'ortie fraichement coupée (huuuum). Ma tentative de samedi a séché sur mon balcon et est devenue très cassante et s'était passablement détendue. Du coup, j'ai fait de bon noeuds à chaque bout de la cordelette que vous voyez sur les photos et je la fait sécher en la maintenant tendue et en maintenant une certaine torsion. presque une semaine après elle a pas mal séché et est toujours bien flexible.

-  malgré tout, la préparation des fibres me parait très importante pour obtenir un résultat efficace et durable.

- dans l'absolu, il est possible de fabriquer de quoi ligaturer grossièrement assez facilement, ce qui est plutôt rassurant. Pour des cordes plus spécitifques (arc, ligatures fines pour couture, voire chirurgie) c'est une autre paire de manches.

Cette expérience a été aussi pour moi un déclencheur qui m'a fait pénétrer dans le monde merveilleux des fuseaux!

Je vous ferais part de mes recherches dans un post séparé.

A bientot,

Sylvain.

12 mai 2006 à 10:23:54
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Pierrot

Ben bravo, ça ne doit pas être facile et le résultat me paraît pas mal pour un premier essai. Ce qui montre bien que rien ne vaut la mise en pratique.
Je fabrique mes cordes d'arc à base de fil de lin ou de dacron et la technique est la même, mais il faudra que j'essaye un jour la fibre d'ortie.

12 mai 2006 à 11:17:06
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Diesel

Joli essai.
Il me semble avoir lu la méthode pour faire des cordes avec de l'ortie. Enfin la préparation de l'ortie à proprement parler.
De mémoire, il me semble qu'il faut la laisser dans l'eau un certain temps mais je ne me souvient plus de la suite ..... Je crois l'avoir lu dans the SAS hanbook mais il y a bien longtemps ... je regarderai ce soir.

C'est vrai qu'un peu de corde simplifie les choses quand même.  ;D

12 mai 2006 à 12:38:42
Réponse #3

Ancien forum



Posté par Demo

  pas mal pas mal sylvain! :)

   pour ma part, j'ai déjà essayé avec de la fibre d'orties séchées (la grande pousse marron gris qui reste sur pied quand les orties sont fanées depuis longtemps.
   les fibres sont dasn ce cas de bonne qualité je trouve, bien résistantes et tout, mais j'ai eu de gros problèmes quand même. J'ai pas été capable de faire une corde de plus de 20-30 cm de long, tout simplement parce que je n'arrivais à lier entre eux les différents morceaux  de corde que je fabriquais.

   Quelqu'un sait-il comment on fait?

   sinon effectivement, mieux vaut avoir de la corde sur soi, c'est si pratique (mais savoir en faire est sans doute encore plus pratique et plus "vie sauvage" ;))

12 mai 2006 à 12:42:10
Réponse #4

Ancien forum



Posté par Diesel

Pour le tressage de corde va sur http://paleosite.free.fr/ .
Le site explique aussi comment lier les morceaux ensembles.  ;)

12 mai 2006 à 14:19:01
Réponse #5

Ancien forum



Posté par Sylvain

Pour info, le tressage de la corde additionne la résistance des fibres tandis que la torsion la multiplie.

Je me suis pas mal inspiré de ceci pour cet essai http://tions.net/CA256EA900408BD5/vwWWW/outdoor~03~000 , ainsi que d'un bouquin que j'ai.

Pour tordre les fibres à la main, le plus efficace est de s'assoir par terre les jambes étendues, de poser les fibres sur sa cuisse et de les faire rouler avec le plat de la main (l'autre bout de la corde étant bein entendu attaché).

Il est crucial pour la résistance de la corde de bien veiller à la régularité de l'épaisseur des fibres.

Un souci que j'ai rencontré avec l'ortie est le suivant: à la jonction entre la feuille et la tige il y a une sorte de petite boule dure qu'il est nécessaire d'enlever au maximum sans pour autant casser la fibre dans le sens de la longueur, ce qui est assez délicat (sinon on se retrouve avec plein de petits bouts de fibres de qq cm). Sinon, ces petites boules dures vont empêcher d'avoir qq chose de bien régulier et même, elles risquent de faire casser le truc (expérience vécue).


12 mai 2006 à 15:13:35
Réponse #6

Ancien forum



Posté par Demo

Citation de: Diesel link=1147420412/0#4 date=1147430530
Pour le tressage de corde va sur http://paleosite.free.fr/ .
Le site explique aussi comment lier les morceaux ensembles.  ;)


    Merci beaucoup... c'est précisément ce que je voulais ;)

20 mai 2006 à 17:34:24
Réponse #7

Ancien forum



Posté par ncome

question hors sujet! comment vous faites pour traduire les sites en anglais car beaucoup de liens sont en anglais et je ne suis pas trés dooué

20 mai 2006 à 17:59:54
Réponse #8

Ancien forum



Posté par riketz

Tu peut, a partir de google, rechercher le site (tu retape l'adresse dans la barre de recherche) et tu clique sur "traduir la page". Mais ca sera du mot a mot, donc un peut dur a comprendre, ce sera quand mème mieux que rien.

Sinon tu peut aussi offrir des fleurs à quelqu'un qui est bilingue!  ;D

23 mai 2006 à 22:08:16
Réponse #9

Ancien forum



Posté par Fifine

j'ai aussi fait un essai de corde avec des orties.

je n'ai pas pris le temps de laisser reposé les orties dans l'eau, j'ai pris une pouce d'ortie, la plus grande que j'ai trouvé, j'ai enlever les feuilles avec un cutter, et puis j'ai "épluché", la fibre comme de la rhubarbe.

j'ai fait 3 morceaux, je les ai liés par un nœud tout banal, mais faire une boucle semble bien plus pratique.

j'ai ensuite tressé les 3 fibres ensemble, très vite fait.

mais le résultat est quand même satisfaisant au niveau de la solidité des fibre d'orties.

http://img20.imageshack.us/img20/3662/p52300336mh.jpg

une petite corde comme ca, peu servire à faire une fronde par exemple.

23 mai 2006 à 22:14:55
Réponse #10

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Citer
j'ai ensuite tressé les 3 fibres ensemble, très vite fait.
 mais le résultat est quand même satisfaisant au niveau de la solidité des fibre d'orties.
 http://img20.imageshack.us/img20/3662/p52300336mh.jpg
 une petite corde comme ca, peu servire à faire une fronde par exemple.

Pas mal en effet comme résultat, je suis étonné de la résistance de ton lien !

En parlant de rubarbe, il paraît que les fibre de la grande bardane peuvent aussi être tressées ?
A mon sens la ronce, bien travaillée ça doit être possible, je vais tester ça un de ces jours ...

Fifine, au vu de ta pilosité sur la photo tu peux aussi carrément tresser tes poils  ;D

Fred

23 mai 2006 à 22:25:34
Réponse #11

Ancien forum



Posté par Fifine

Je ne peux pas te répondre pour la rhubarbe, pour la ronce, faut essayer, mais je vois pas bien comment tu compte t'y prendre.

Si je tresse mes poiles, ça ne fera pas plus qu’une corde d’escalade pour poux. :)

27 mai 2006 à 16:04:37
Réponse #12

Ancien forum



Posté par Pierre

Suite aux différents posts sur la corde , je me suis également lancé.
J'avais déjà fait l'essai avec du chanvre de culture, très résistant et fibreux mais dans l'absolu, ce n'est pas satisfaisant car on n'en trouve pas dans la nature. J'ai donc essayé avec l'ortie :
J'ai fait sauter les feuilles en les pincant au ras de la tige pour eviter le plus possible le petit "noeud" signalé par Sylvain à la base du pétiole.
Ensuite épluché l'écorse verte sur toute la longueur de la tige . Elle se scinde en plusieurs parties mais ca tombe bien c'est le but. La difficulté c'est que c'est parties ne s'affinent pas trop au fur et à mesure et gardent la longueur de la tige.
J'ai ensuite pris trois de ces parties de longueur et largeur égales ( 70 cm sur 3 à 4 mm). Je les ai attachées ensemble, puis torsadé chacune d'entre elle sur elle même en les vrillant entre les doigts. Ensuite, j'ai tressé les trois brins dans une tresse classique de toute la longueur des trois brins pui arréter le tout pas un noeud.
Avec l'écorce fraiche le résultat était déjà satisfaisant mais en séchant le tout s'est resséré et le résultat est très impressionnant de solidité.
Comme j'ai trouvé l'exercire amusant, je vais essayer en faisant tremper puis bien sécher les filaments d'écorce avent le tressage et je vais également tenter la bardanne . Je vous tiendrai au courant des résultats.
Merci , en tout cas pour cette idée sympa et qui peut être fort pratique !

Pierre      
  

28 septembre 2009 à 16:13:03
Réponse #13

jbc


petit up (voir gros ) j'ai essayer aussi l'ortie j'arrive a avoir a peut prés 3,5 mètre de cordage pouvant tenir environ 20 kg de charge (a vue de nez ),, par contre ça ne résiste pas suffisamment a la friction tel quelle, pour pouvoir en faire a archet a feu. il faut je pense l'enduire d'une mixture resine-braie de bouleau
















16 octobre 2009 à 19:10:08
Réponse #14

Dudulle


Bonjour

Pour faire une corde solide et durable il est préférable de faire un rouissage avant de la tresser: On attache les tiges d'orties sur une branche et on laisse la branche tremper dans un court d'eau, de façon à ce que l'eau "lessive" les tiges.
Au bout de 2 jours (pas plus sinon les fibres commencent à devenir plus fragiles) on sort les tiges de l'eau; les fibres vont se détacher plus facilement et seront débarrassées de la chlorophylle.
Pour tresser la corde il ne faut pas essayer d'utiliser les morceaux les plus longs possibles, mais plutôt détacher en morceaux sans fragilité (on tire un peu sur chaque bout, si ça casse ça fait 2 bouts...).
On incorpore ensuite les morceaux dans les torons au fur et à mesure qu'on forme la corde torsadée. Pour augmenter la durée de vie on ajoute de la cire ou de la résine avec de la graisse.

23 octobre 2009 à 17:33:42
Réponse #15

Golgo


Excellent !!

Avez-vous alors testé avec d'autres plantes ?

23 octobre 2009 à 19:47:06
Réponse #16

Dudulle


J'ai testé avec du chanvre aussi; les cordes obtenues sont un un peu plus solides.

24 octobre 2009 à 10:02:14
Réponse #17

TRTL


Excellent. faut que j'essaie!!

24 octobre 2009 à 15:24:05
Réponse #18

ERECTUS


J'avais jamais pensé au graissage!!
JBC, 3.5 mètres de cordage... :o
et au séchage, ça donne quoi?  chapeau!

Dudulle, tu a l'air de t'y connaitre, peux tu nous en dire plus sur l'utilisation de tes cordes sur un archet??

Merci d'avoir relancé le fil!
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

24 octobre 2009 à 16:20:55
Réponse #19

Dudulle


En fait le but de mes cordes étaient de servir sur un arc; c'est le plus difficile à faire dans l'optique de réaliser un arc complet sans matériau "externe". Je n'ai jamais eu la curiosité d'en essayer une sur un arc à feu; je vais essayer de m'en faire une pour cette application et je vous dirai ce que ça donne.

24 octobre 2009 à 16:31:11
Réponse #20

ERECTUS


C'est super Dudulle!! merci!! j'ai souvent essayé sans réussite.... ma corde casse très vite.

Est ce que la graisse ne va pas t'empecher d'avoir un bon "grip" sur ta drille?
Peut etre faudra t il ajouter de la poussiere ou quelque chose pour l'accroche..?

Bonne chance!! :)
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

24 octobre 2009 à 16:52:11
Réponse #21

jbc


bah pas grand chose en faite ! elle suporte environs 15-20 kg mais s'use super vite, en on ne paut pas l'utilisé pour un archet (feu friction) au bout d'une vingtaine de passe elle casse.

25 octobre 2009 à 12:54:17
Réponse #22

ERECTUS


Ah, ben je suis pas si seul alors...
Quelqu'un a essayer avec un tendon?
Quand sa route est dure, le dur poursuit sa route

10 octobre 2010 à 15:48:29
Réponse #23

ookpik


Jai vu une fois une dame qui en fabriquait avec des ronces.
même principe que pour les orties plus ou moins, il faut couper les tiges de ronces en 4 dans le sens de la longueur après les avoir fait tremper dans l'eau pour les assouplir

10 octobre 2010 à 18:13:58
Réponse #24

restonica


Jai vu une fois une dame qui en fabriquait avec des ronces.
même principe que pour les orties plus ou moins, il faut couper les tiges de ronces en 4 dans le sens de la longueur après les avoir fait tremper dans l'eau pour les assouplir
Je connaissais un vieux Paysan qui entravais ses mulets avec une grosse ronce refendue et mouillée:
il me disait que jamais en 50 ans il n'avait vu une bete  réussir à la casser!

@+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité