Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pêcher dans les rivières de montagne  (Lu 7287 fois)

22 juin 2006 à 14:45:28
Lu 7287 fois

Ancien forum



Posté par pyro

bonjour à tous,

En vue d'une semaine rando dans les Pyrénées Atlantiques, j'avais dans l'idées de me pencher sur les techniques de pêches possibles (les connaissances sur ce sujet me font cruellement défaut...).

Dans l'idéal, je pensais à la pose de lignes au fond des cours d'eau, mais pour mettre toutes les chances de mon côté, j'ai pensé judicieux de vous demander vos avis éclairés. Je suis preneur de toute astuce ou autre truc.... et je m'engage, bien sûr, à prélever dans le plus grand respect.

merci d'avance.

22 juin 2006 à 15:08:51
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Pierrot

Salut,
la pose de lignes au fond des cours d'eau, c'est du braconnage, donc à proscrire en situation normale. D'autant plus que c'est sévèrement réprimé.

La meilleure façon de procéder, c'est de pêcher " au toc ", c'est à dire avec une plombée adaptée au courant et sans bouchon, tu laisses dériver ton appat en prospectant les trous d'eau et les remous, cette façon de faire nécessite une canne assez longue.

Si tu ne veux pas t'encombrer avec du matériel, utilise une petite canne à lancer télescopique et des leurres souples ou des cuillères de petite taille. cette technique est à mon avis mieux adaptée à la randonnée, le matos tient dans le sac à dos, ça se met en oeuvre en deux secondes et c'est amusant.

Si tu n'as pas le permis de pêche, il existe un permis " vacances " qui est je crois valable 15 jours et plus économique que le permis annuel.

On va attendre l'intervention de Survivalfred qui est un grand pêcheur devant l'éternel.  ;D



22 juin 2006 à 15:23:09
Réponse #2

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut Pyro,

Premièrement, du point de vue légal, [size=12]attention[/size] : les rivières de montagne sont toutes classées en première catégorie, ce qui implique des périodes de pêche bien définie par espèce, l'exclusion de certaines esches (appât) et l'utilisation d'une canne à pêche ... donc lignes dormantes interdites, pêche de nuit interdite ...etc ... Permis de pêche obligatoire, si tu ne pêche que pendant ta rando, tu peux prendre un permis de pêche-vacances valable 15 jours consécutifs et qui coûte +/- 30 euros.

Deuxièmement, dans un contexte nature : en rivière de montagne, les lignes dormantes sont peu productives de toutes façons, les eaux sont trop rapides et clair, au lancé ou au toc un post doit être tenté 1/2 heure puis on peut passer au suivant, pas la peine d'insister. Les méthodes les plus intéressantes sont de type pêche au lancé, pêche au Toc et lancé ultra-léger et bien sûr la mouche mais trop compliqué pour un débutant.

Les appâts naturels seront roi : teignes, porte-bois, mouches naturelles, cloporte, vers de terre après un orage ... les appâts artificiels seront preneurs également : twist, cuillères tournantes (Meps), cuillères vaironnées dans les secteurs plus calmes où pullulent les alevins.  

Dans un réel contexte de survie, je tenterais la pêche à la main (remonter très lentement le ventre du poisson jusqu'aux ouïes et le saisir entre le pouce et l'index enfoncés dans les branchies), la pêche au filet dans les remous des petites cascades et la ligne dormante de nuit dans les fosses plus profondes où le courant ralenti.  

Enfin, ces rivières et leurs abords sont souvent infestées de vipères, les précautions d'usage donc sont à prendre : regarder où l'ont met les pieds etc ... il est déconseillé de taper des pieds pour faire fuire les vipères lorsqu'on pêche : ça fait aussi fuir le poisson !  ;)

@ +

Fred

[edit]LOL  ;D Pierrot a posté pendant que j'écrivais  ;D[/edit]

22 juin 2006 à 21:09:22
Réponse #3

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: survivalfred link=1150980328/0#2 date=1150982589
vers de terre après un orage
Je dirai même tout le temps. C'est ce que j'utilise (avec la teigne), jamais eu de problème  8-). En revanche il faut ramasser ses vers soit même et bien prendre les beaux à tête noir.
a+

22 juin 2006 à 22:50:23
Réponse #4

Ancien forum



Posté par Kookaburra

Salut !

Oui je confirme ce que les autres ont dit : prend un permis. Des garde pêche il n'y en a pas beaucoup, mais les garde chasse, gardes nationaux et gendarmes sont habilités à contrôler les permis. Les prunes sont vraiment prohibitives (plusieurs kF)...

Pour ce qui est du permis : dans les hautes pyrénées, le permis vacances de 15 jours coûte une trentaine d'euros et le permis annuel environ 65€ . Il n'existe pas de permis à la journée.

Les asticots sont interdits à peu près partout en 1ere catégorie (population majoritairement salmonidée) en tout cas partout en montagne. (Les asticots ne sont pas digérés par les tuites et leur causent des lésions internes mortelles)

Pour ce qui est de la technique, elle dépend du lieu.

Pour les petits gaves et ruisseaux de montagne les deux techniques possibles sont le toc ou la mouche. Laisse tomber les leurres il n'y a pas assez d'eau pour les faire nager tu vas t'emmeler et ca va te revenir cher. La mouche fouettée est un art et nécessite un solide apprentissage.
Le toc est plus simple. Une canne télescopique voire téléréglable entre 3 et 5 mètres. Un moulinet à tambour fixe ou mobile (pas besoin de lancer).  Du fil pour le bas de ligne (perso du 12 ou 14/100 sur du 16 en corps de ligne). Quelques plombs. Des rigolettos si tu veux (billes de polystirène que tu attaches à la ligne et te permettent le la voir dans la lumière). Des hameçons (je suis partisan du n°9 forgé bronzé) que je te coseille de monter toit même (tu te fais montrer par un détaillant c'est vraiment très simple).
Pour les esches le mieux est de prendre ce que tu vas trouver sur place puisque ce sera probablement ce que les truites vont rechercher. (sauterelles, larves, nymphes, vers de berge, mouches ...) Sinon une boite de vers ou de teignes peut dépanner.
Les truites se cachent en général dans les remous du cours d'eau, sous les caillous ou sous les berges. Avec un peu d'expérience tu les repèreras. Attention un truite qui t'a vu ne bougera peut être pas mais ne mordra surement pas....
Bon tu montes une ligne légère 3 ou 4 petits plombs une sauterelle et un rigoletto 60 cm au dessus des plombs. Tu repère un trou d'eau que tu veux prospecter. Tu te place en aval de ce trou (la truite regarde en amon pour voir la nourriture qui descend au fil de l'eau). Tu tiens ta canne verticale dans la main droite (pour les droitiers). L'esche doit arriver au niveau de la poignée du moulinet. de la main gauche tu attrape le fil entre la sortie du moulinet et le premier anneau. Ainsi tu vas pouvoir régler la longueur de fil nécessaire. Tu poses délicatement ton esche dans l'eau 1m50 en amon de la truite présumée et tu laisse le courant porter ton esche dans la zone. Soit tu ferres si le poisson mord, soit tu recommance deux ou trois fois avant d'aller prospecter un autre trou.
Ah oui point important dans ces ruisseaux la maille est à 18cm, alors relache les truitelles plus petites et les abîmant et les touchant le moins possible. Il vaut mieux couper le fil et la laisser repartir avec un hameçon profondément engammé (elle se remettra très bien) que de tirer et la tuer à coup sûr.


Bon la suite à demain.


Bertrand qui retournera pêcher quand il sera réparé ;)

23 juin 2006 à 00:38:26
Réponse #5

Ancien forum



Posté par Renaud_63

Pour répondre à Pyro, étant pécheur moi-même depuis ma tendre enfance, tout d'abord concernant le permis de peche, et les pratiques légales et non, tout a été dit...

Un truc avec les cuilleres pour eviter de les accrocher partout et surtout de blesser les petites truites, enlever le triple et remonter ces cuilleres avec un simple à carpe (à anneau), bien que ce soit la technique que je preferes le moins.
De plus la pression exercee sur une seule pointe d'hamecon sera 3 fois plus grande que sur un triple et penetrera 3 fois plus.

Concernant le toc, on peut evidemment utiliser une canne telecospique au coup, mais elle limite en distance, ou une telescopique à anneau, ,et si je devais emmener une seule canne je pense que je prendrais une canne 3 brins (1,3 metre chacun) anglaise de 3,90 m, elle permet de ( bon evidemment l'encombrement est un handicap) :
- pecher au toc dans toutes les rivieres
- pratiquer la bombette en lac (appats naturels, mouche noyee, voir un petit vif ou vairon mort, et l'attaque est souvent fulgurente...)
- voir accessoirement la cuillere (bien que) sauf peut-etre en utlisant la technique de la perge dans les petites rases (valable aussi pour la mouche) : mettre un metre de fil, attacher une cuillere et la plonger dans la rase, d'un coup de poignet, remonter le courant pour actioner la cuillere sur les postes, cela necessite de pecher sans se faire voir (accroupi) mais tres efficace (utilise avec une grande canne de 5m telecopique par les vielles mains sur les hauts plateaux du Sancy), ou pour pecher à la mouche à la manouche : idem en posant la mouche sur les gobages

Bon c'est sur au niveau poids, rien a dire, elle pese quasiment le meme poids qu'une canne telecospique, mais l'emcombrement est beaucoup plus grand, je recherche d'ailleurs depuis longtemps une canne avec emcombrement plus petit...

Ainsi avec le meme moulinet et deux bobines de fil (14/100 et 18 à 20/100) elle permet de pratiquer toutes ces techniques à la fois et permet cette polyvalence riviere, lac. Je parle de lac, si jamais tu peux en croiser dans les Pyrénées Atlantiques.
Evidemment, elle permet aussi de pecher avec flotteur classique et surtout anglaise (qui permet de noyer la banniere de fil à longue distance et donc moins d'emprise au vent et courants) et pour aller chercher du poisson loin en lac, c'est la technique reine...

Concernant la canne à fil interieur, j'en suis revenu, le fil humide colle dans les anneaux interieurs au bout de quelques lancers et il n'y a aucune glisse ensuite du fil (ou alors surplomber le montage donc perte de discretion...)

Deux autres petits trucs :
- à part le ver et la teigne, au toc, peche le plus souvent possible avec les appats naturels trouvés dans le lit du ruisseau ou de la rivière, porte-bois, larve d'ephemere, succés garanti...
- peche tout d'abord la berge la plus proche de toi avec grande discretion, puis attaque l'autre ensuite...

23 juin 2006 à 07:32:34
Réponse #6

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: Kookaburra link=1150980328/0#4 date=1151009423
Soit tu ferres si le poisson mord
Avant de ferrer tout de suite, il faut laisser mordre le poisson longtemps. Etant petit on me disait: "tu comptes jusqu'à 15 et tu tires"  :D :).
Attendre avant de ferrer est valable pour tout les poissons je crois.
a+

23 juin 2006 à 07:56:58
Réponse #7

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Citation de: guillaume link=1150980328/0#6 date=1151040754
Avant de ferrer tout de suite, il faut laisser mordre le poisson longtemps. Etant petit on me disait: "tu comptes jusqu'à 15 et tu tires"  :D :).
Attendre avant de ferrer est valable pour tout les poissons je crois.
a+

Ce n'est pas une très bonne tactique Guillaume, en laissant engamer longtemps l'esche (l'appât) tu as beaucoup de chance de sacrifier le poisson lorsque tu vas extraire l'hameçon ! Ce n'est pas très éthique dans des lieux où la nature est fragile. De cette façon, soit tu coupes ton fil en espérant que la truitelle s'en sorte, soit tu sacrifie toutes tes prises  :-/

De plus si tu pêches avec des appâts artificiel (twist, virgule, rappala ...) le poisson aura le temps de recracher "sa prise"...

Cette approche peut se justifier pour la pêche de survie (et encore beaucoup de recrachage) ou pour la pêche du brochet au vif en lac ou grosse rivière mais certainement pas pour les petites rivières de montagne peuplées de truites, d'omble etc ...

Bref, c'est une approche de la pêche un peu dépassée et peu respectueuse.

Je suis certain, Guillaume, que tu me comprendras : le ferrage du poisson à la touche ou presque est beaucoup mieux ! Tentes le coup tu m'en diras des nouvelles  ;)

@+

Fred

23 juin 2006 à 08:12:44
Réponse #8

Ancien forum



Posté par Pierrot

Tafdak, Fred.  ;)

Surtout si tu pêches au bouchon et qu'il y a des poissons chats dans le coin.  ;D


23 juin 2006 à 09:57:31
Réponse #9

Ancien forum



Posté par Renaud_63

Citer
Avant de ferrer tout de suite, il faut laisser mordre le poisson longtemps. Etant petit on me disait: "tu comptes jusqu'à 15 et tu tires"

surtout qu'en pechant essentiellemnt la truite en premiere categorie, tu risque d'en louper... en comptant jusqu'a 15, la truite a recraché depuis longtemps

23 juin 2006 à 20:00:42
Réponse #10

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: survivalfred link=1150980328/0#7 date=1151042218
Je suis certain, Guillaume, que tu me comprendras : le ferrage du poisson à la touche ou presque est beaucoup mieux ! Tentes le coup tu m'en diras des nouvelles  ;)
A 100%  ;)
En même temps c'était y'a 5 ans. Et c'était des pêcheurs qui avait pour habitude de ramener leur poisson à la maison à chaque fois  :-/.
Bref, connaissaient pas le "no kill"  :-X.
a+

23 juin 2006 à 20:51:42
Réponse #11

Ancien forum



Posté par Pierrot

Tiens, je fais une petite diversion ( vous avez l'habitude  ;D ) je suis absolument contre le  " no-kill ". j'ai besoin de x poissons, je les pêche et j'arrête.

Le respect du poisson c'est aussi de ne pas le faire souffrir, qu'en pensez vous ?

23 juin 2006 à 21:10:17
Réponse #12

Ancien forum



Posté par Panz

D'accord avec Pierrot! :)
J'aime pas trop (carrement pas) faire du mal au animaux et les poiscailles en font partit!
Pour moi quand on peche on ferre juste ce qui faut, on monte et si le poisson est bon on le tue net sans qu'il souffre trop.
Si il est pas bon ben on dégorge proprement et on le relache. Si on ne peu pas on coupe le fil propre et on relache.
Mais ce qu'on peche on le bouffe c'est comme pour la chasse! ;)
Et au fait merci j'ai appris beaucoups sur la peche dans ce fil!:)
Bon a plus
Vincent  :)


24 juin 2006 à 09:55:42
Réponse #14

Ancien forum



Posté par Vincent S

Citation de: Pierrot link=1150980328/0#11 date=1151088702
Tiens, je fais une petite diversion ( vous avez l'habitude  ;D ) je suis absolument contre le  " no-kill ". j'ai besoin de x poissons, je les pêche et j'arrête.

Le respect du poisson c'est aussi de ne pas le faire souffrir, qu'en pensez vous ?


moi je suis absolument pour; du moins pour les non nuisibles.
Je m'explique: au jourd'hui je peche uniquement pour le plaisir comme la tres grande majorite des pecheurs non professionnels, et non pour ma surive :D.
Alors quand je vais a la peche je n'ai pas besoin de x poissons, je dirais meme que j'en n'ai pas besoin, je vais a la peche comme certain chasseur pour promener le fusil, moi je promene ma canne a peche :D .
 Alors je peche au leurre avec hamecon simple, ferrage a la touche obligé et l'utilisation d'hamecon simple permet un decrochage avec peu de sequelles, le poisson a de tres grande chance de survie, ca reduit que de peula population de l'espece et permet sa surive a elle  (dans ma riviere certaine populationde poisson au pas mal soufert  :'( il y quelque annees a cause d'une peche quasi esclusive, j'ai lu dans un autre Post l'histoire des goujons, chez moi ils ont fait pareil avec les sandres :s, mais la je crois que certains ont compris qu'ils avaient p-e une part de responsabilite dans sa rarefaction, meme certain la mette sur la venue d'un nouveau carnassier (le silure) :s)

Sinon le ferrage a la touche meme en riviere large et peu rapide c'est efficace: j'ai des ami qui peche au posé (vif, vers etc..) ( genre de technique ou on entend souvent qu'il faut attendre pour ferrer) il ferre uniquement a la touche et n'utilise aussi que des simples, et bien au vue de son carnet de prises ca a l'air efficace :D

@++ Vincent

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité