Nos Partenaires

Auteur Sujet: Nourriture de dernier recours  (Lu 16245 fois)

30 janvier 2006 à 08:35:01
Réponse #50

Ancien forum



Posté par DavidManise

Les trucs venimeux, bien évidemment (scorpions, mille-pattes, guêpes, abeilles, certaines chenilles, etc.), et les trucs du genre punaises, blattes et tout.  Ça c'est pas comestible.  

Perso je n'ai pas goûté à tout.  Je me suis pour l'instant cantonné à trois espèces : grillons/sauterelles (grillés), vers de terre (je sais, c'est pas un insecte), et fourmis.  Perso, sur les grillons et tout, j'enlève la tête, les pattes et les ailes.  Les pattes, ça gratte dans la gorge.  Évidemment j'enlève le gros éperon derrière quand elles en ont un (les femelles).

Ciao ;)

David

30 janvier 2006 à 11:13:11
Réponse #51

Ancien forum



Posté par kartoffel

Evidemment, un bref passage au dessus du feu, en plus d'améliorer le goût ça enlève tout ce qui dépasse et gratte

Il paraîtrait que les fourmis c'est comme le chocolat : faut pas en abuser, sinon t'as une indigestion à cause de l'acide formique.

30 janvier 2006 à 16:15:24
Réponse #52

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: kartoffel link=1131649141/45#51 date=1138615991
Evidemment, un bref passage au dessus du feu, en plus d'améliorer le goût ça enlève tout ce qui dépasse et gratte

Il paraîtrait que les fourmis c'est comme le chocolat : faut pas en abuser, sinon t'as une indigestion à cause de l'acide formique.

T'in je devrai en mangé en complément du chocolat, j'arrive pas à m'arrêter  ;D ;D ;D ;D ;D
 :-[

31 janvier 2006 à 22:47:52
Réponse #53

Ancien forum



Posté par riketz

Citer
grillons/sauterelles (grillés), vers de terre (je sais, c'est pas un insecte), et fourmis
Pour les grillons/sauterelles, j'en ai deja mangé par poignées entières, ca a un petit gouts sucrées excellent! Mais c'était des petits gris, est ce que les gros verts se mangent aussi?
Les vers de terre se cuisinent comment pour ètre bon? Et les fourmis? Ca peut se cuisiner ca? :-?
Et pour finir, quelles sont les vertus nutritionnelles de ces insectes?

01 février 2006 à 00:07:49
Réponse #54

Ancien forum



Posté par Tycho70

Les vers de terre, il faut les laisser dégorger dans de l'eau avant de les manger.
Sinon après, tu peux les griller... à ta convenance ! ;)

Les fourmis, c'est direct dans la poele, mais il me semble qu'il y a l'acide fourmique, donc attention à ne pas en consommer en trop grande quantité. Tiens d'ailleurs, cet acide, est-ce qu'il ne disparait pas avec la cuisson ?

Les sauterelles, ben oui ! Tu peux aussi bien manger les petites que les grosses. Mais elles restent petites en Europe : j'ai pas encore trouvé de criquet géant africain (avec 10 tu dois pouvoir te faire un repas !) !

Enfin, concernant les vertus nutritionnelles des insectes : j'ai envie de te dire que c'est tout bénef ! Tu fera le plein de protéine tout en gardant la ligne (pas de graisse). d'ailleurs certains experts voient dans les insectes, la future source de nourriture mondiale, c'est dire !

01 février 2006 à 00:25:56
Réponse #55

Ancien forum



Posté par riketz

Pour l'acide, en théorie il est fait pour attaquer les autres insectes, donc plus résistants que la fourmi elle mème... mais en fin de compte j'en sait rien!

Et ca a quelle gout après cuisson, les vers?

01 février 2006 à 11:28:58
Réponse #56

Ancien forum



Posté par Tycho70

Bah, bien grillé et avec un peu de sel : MIAM !  ;D

(dans un peu de riz, une petite touche d'huile, des noix, ça fait une super entrée !)

01 février 2006 à 13:34:54
Réponse #57

Ancien forum



Posté par EH

** Attention âme sensible s'abstenir  ** vous êtes prévenus **

Histoire d'explorer un peu plus le sujet, est ce que vous vous souvenez de l'histoire de cette équipe uruguayenne de rugby qui c'est écrasé sur la cordillères des Andes. Il y a eu un livre puis un film sous le nom "les survivants".
Pour survivre, certains se sont résolu à manger les cadavres de leurs compagnons décédés. D'autres pas.
Aurions nous, dans un cas pareil, le courage d'outrepasser notre morale ?.
Quand à parler de nourriture de dernier recours, autant pousser le sujet jusqu'aux grands tabous de notre société : l'anthropophagie.
Et de même, comment vivre avec ça sur la concience ?
Jusqu'ici le débat à été tiède. Manger des plantes, des insectes, etc..... mais dans un cas extrème de survie, aurions nous les tripes de faire cela ?
Pour ma part, c'est sans réponse. Il y a des choses qui ne resteront que des hypothèses tant que je n'aurai pas à le faire. Et je ne souhaite vraiment pas me retrouver dans une situation pareille.
Mais jusqu'ou sommes nous capables d'aller pour survivre ?. Peut on réellement se préparer à ça ?. Et même, peut-on aborder librement le sujet dans un tel forum accessible par tous ?.

01 février 2006 à 13:46:37
Réponse #58

Ancien forum



Posté par olive

je l'ai lut, trés beau livre, mais c'est vrai que la décision de manger de la chair humaine doit pas etre facile a prendre  :-? et ca doit etre pas facile a vivre avec aprés.

01 février 2006 à 14:13:08
Réponse #59

Ancien forum



Posté par Maximil

A mon avis, il doit être aussi dur de manger de la chair humaine que de manger la chair d'un animal que l'on vient de tuer. Enfin tout dépend du degré de respect que l'on a envoers les animaux et celui que l'on a envers les hommes.
Tuer une personne pour la bouffer, là d'accord (m'enfin ca s'appelle du cannibalisme) Mais si elle est déjà morte et que je sais de quoi.

D'aucuns vont me trouver dur ou bien un peu prétentieux, mais je pense avoir presque plus de respect envers les animaux dont j'ai conscience, qu'envers les êtres humains en général (sauf ma famille et mes amis bien sûr).

Mais ce genre de choses ne doit être vérifiable que quand on y est confrontés. En tout cas, moi, ca ne me dégoute pas d'en parler comme certains !   ;D

01 février 2006 à 14:39:36
Réponse #60

Ancien forum



Posté par Tycho70

D'ailleurs, EH, tu fais bien de parler de morale, parce que c'est surtout ça qui joue. Les us aussi rentrent en compte, car ce n'est pas d'usage de manger de la chair humaine, mais à situation exceptionnelle, résultts exceptionnels. Donc l'arguement des habitudes ne tient pas, il reste la morale.

Pour notre civilisation occidentale, manger de l'homme c'est mal. pourtant, je vais citer ce livre les survivants, puisqu'ils en parlent justement.
La seule chose qui les a retenus de manger leurs compagnons d'informtunes, c'est parce que pour eux c'était amoral, ça représentait un péché (on est en amérique du sud, donc très chétienne).

Eh bien la faim aidant à faire tomber les tabous, c'est une phrase d'un des passagers qui va définitivement leur donner bonne conscience pour leurs actes.
Un des passagers a expliqué que même le christ, d'une certaine manière ne nous interdit pas la consommation de chair humaine puisqu'on parle de corps du christ. Lorsqu'on communie, on "mange" le corps du christ (grosso modo c'est ça qui était dit)!

A partir de là ils ont commencés petit à petit à manger des petits bouts de chair humaines. Puis des plus gros, et enfin, s'en nourrir quotidiennement.

Mais même après être revenu à la civilisations, la majorité des survivants a consulté l'Eglise pour savoir si ils avaient commis un acte mauvais (donc encore mauvaise conscience quelque part) et cette dernière a estimée que ça ne constituait pas un "péché" puisque c'était pour survivre.

Voilà, tout ça pour dire que personnellement, je ne pense pas que ce soit immoral de consommer de la chair humaine, si ta vie en dépend et que TOUTES les autres solutions ont été épuisées.

(bon je dis ça, mais dans la pratique j'aurai surement autant de mal, sinon plus, que ces survivants! )

02 avril 2006 à 14:16:20
Réponse #61

Ancien forum



Posté par Maximil

Pour les vers de terre: on peut prendre n'importe lesquels ? J'ai bien envie d'essayer ce soir.
Il en faut combien  minimum

On les fait dégorger dans de l'eau pendant une heure, puis on coupe en rondelle et faire revenir à la poele ? Pas de danger ainsi ?
Dites moi et je ferais des photos ce soir.

02 avril 2006 à 14:26:59
Réponse #62

Ancien forum



Posté par survivalfred

Bon appétit Maxi, fais nous de belles photos et une chouette critique gastronomique, j'avoue que j'ai déjà goûté pas mal de trucs étrangesmais les vers de terre, jamais ... pourtant quand on connais le bio-masse de ces bestioles en fôrêt ou dans n'importe quel jardin !!

Je suis impatient !

Fred

02 avril 2006 à 14:35:20
Réponse #63

Ancien forum



Posté par Maximil

Pas c'est bien pour çà que je pose la question. Mais
1) je n'ai pas envie d'être malade
2) je ne sais pas comment je vais arriver à en chopper suffisament
3) je ne sais pas comment cela se prépare

02 avril 2006 à 14:36:22
Réponse #64

Ancien forum



Posté par kartoffel

Bah le ver de terre j'ai déjà essayé un soir de bivouac où j'avais le temps, pour voir. Dégorgé un moment dans de l'eau, puis cuit brièvement au feu de bois (oui, c'est cruel). Le problème c'est que bien que j'ai peu cuit, c'était déjà trop : mes deux vers de terre avaient l'apparence de deux bandes de papier crépon brûlé, c'était croustillant et sans consistance, comme des chips trop fines... j'ai pas noté de goût particulier, contrairement au grillon qui me paraissait vraiment enrobé dans du caramel !

02 avril 2006 à 15:00:51
Réponse #65

Ancien forum



Posté par survivalfred

Re-salut,

Citer
3) je ne sais pas comment cela se prépare

J'ai lu, je ne sais plus où sur un forum US, qu'il étaient intéressants comme source de protéïne dans des soupes ou des ragoûts ... et bien sûr "dégorgé" dans l'eau avant ...

Peut-être que frit à l'huile ça doit le faire ?

Fred

02 avril 2006 à 18:17:56
Réponse #66

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: Maximil link=1131649141/60#63 date=1143981320
2) je ne sais pas comment je vais arriver à en chopper suffisament
Le mieux c'est les vibration: tu te tailles un bâton costaux en pointe, tu l'enfonces dans le sol, tu tournes puis tu recommences. Le plus important, c'est le moment où tu enfonces violament le bâton.
Tu fais ça jusqu'à temps que des verres de terre remonte à la surface puis t'as plus qu'à les ramasser  :D.
a+
PS: c'est assez fatiguant...

02 avril 2006 à 18:22:41
Réponse #67

Ancien forum



Posté par EH

Je confirme pour les vibrations. C'est le bruit de la pluie qui les fait sortir de terre.
Tambourine le sol et hop, tu as ton plat de spaghetti de lombric qui vient tout seul... Miam!.  :D
Envois une photo quand tu passeras à table.  ;D

02 avril 2006 à 20:30:57
Réponse #68

Ancien forum



Posté par DavidManise

Oui, je confirme ce que dit Fred : tu les fais dégorger dans l'eau pour les vider de terre, et puis tu les ajoutes au ragoût ou à la soupe.  Boulli c'est mieux.  Perso j'ai trouvé qu'en petits morceaux, ça n'avait pratiquement pas de goût.

Ciao !

David

02 avril 2006 à 22:23:16
Réponse #69

Ancien forum



Posté par fabsah

Citation de: guillaume link=1131649141/60#66 date=1143994676
Le mieux c'est les vibration: tu te tailles un bâton costaux en pointe, tu l'enfonces dans le sol, tu tournes puis tu recommences. Le plus important, c'est le moment où tu enfonces violament le bâton.
Tu fais ça jusqu'à temps que des verres de terre remonte à la surface puis t'as plus qu'à les ramasser  :D.
a+
PS: c'est assez fatiguant...

Finalement, c'est assez proche de la méthode Fremen pour attirer les vers des sables ...  ;)

fab

02 avril 2006 à 23:27:31
Réponse #70

Ancien forum



Posté par Tycho70

Autrement Maximil, je vois que tu comptes les faire dégorger pendant une heure, mais AMHA ce n'est pas suffisant...

2 heures sont un minimum, sinon laisse les encore plus longtemps, si tu tiens à ce que ce soit sans parasites (façon de parler).

Si ils ne sont pas dégorgé, tu te rendra vite compte que croquer dans de la terre grillée ce n'est pas très appétissant.

Le plus pratique selon moi, c'est de faire chauffer une petite quantité d'huile, et lorsqu'elle est bouillante, tu les plongent dedans d'un seul coup, ça leur évite de souffrir trop longtemps.

Mais j'ai tendance à ne plus manger ces petites choses là... c'est comme les sauterelles en fait. Ca a beau pululer partout, je suis comme karto, ça me fait un peu mal au coeur de les voir souffrir et/ou de les tuer, donc du coup je le fait juste quand je transmet mon (très limité) savoir à d'autres.

Il n'en reste pas moins que c'est très bon si c'est bien assaisonné ou marié à d'autres aliments, car tout seul comme ça sans sel, ça n'a que très peu de goût.

Conseil pour notre cuistot officiel Fred : avec des noix en entrée ça passe tout seul.  ;)

03 avril 2006 à 08:58:32
Réponse #71

Ancien forum



Posté par EH

Citation de: fabsah link=1131649141/60#69 date=1144009396
Finalement, c'est assez proche de la méthode Fremen pour attirer les vers des sables ...
A part pour la taille des vers  ;D ;D ;D ;D
Y'a de l'épice vers chez toi ?

Tu es fan de Franck Herbert toi aussi Fab ?.  ;)

30 juin 2006 à 15:03:30
Réponse #72

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Je fais remonter ce vieux, vieux sujet parce que j'avais dit à Peyo qu'il était un peu fou en proposant de manger de la terre ... et voilà ce que j'ai trouvé sur le net aujourd'hui :

Citer
Vietnam >
Manger la terre une habitude comme une autre

Manger la terre ? La réponse est oui et l'on en discute même lors de séminaire scientifique organisé par le Centre de la préhistoire d'Asie du Sud-Est et le Musée d'ethnologie du Vietnam.
Dans le district de Lâp Thach (province de Vinh Phuc, Nord), beaucoup d'habitants aiment manger de la terre. Selon Mme Nguyên Thi Lac, 81 ans, elle a commencé cette habitude à l'âge de 23. Un jour, enceinte, elle tombe par hasard sur son premier morceau de terre au marché. Curieuse, elle l'achète, l'apprécie au point qu'il devienne son plat favori depuis ce jour-là.
Cette coutume alimentaire se rencontre aussi chez certaines minorités ethniques comme Khang, Kho Mu (province de Yên Bai), ê Dê, Ba Na (hauts plateaux du Centre), Muong (Diên Biên) ou Hà Nhi, Mông de Lào Cai. À la différence des paysans de Vinh Phuc qui la mangent grillée, les Khang, dans la haute région du Nord, préfèrent la terre crue.
Pourtant, seuls quelques types de terre, qui répondent à certains critères comme riche en glaise et sans grains de sable, sont mangeables.
Selon les historiens, à l'époque des rois Hùng (av. J.-C.), cette pratique existait déjà. Dans un ancien livre historique intitulé Linh Nam chich quai, on relate que la dégustation de la terre était même incluse dans les rites du mariage. Dans le monde, il existe également d'autres peuples qui apprécient la terre comme un bon plat.
Du point de vue géologique, Trân Tân Van, de l'Institut des recherches géologiques et des minéraux (ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement), affirme la nécessité pour le corps humain et animal des matières nutritionnelles comme protéine, lipide, vitamine (nutrition organique) et des sels minéraux et oligo-éléments (nutrition non organique) sans lesquelles l'homme pourrait courir le risque d'être malade, voire de décéder. De plus, les sels minéraux et les oligo-éléments existent souvent dans la terre en différentes teneurs et sont surtout très utiles à la santé. "Le corps humain exige des oligo-éléments que l'homme recherche continuellement", conclut M. Van. Ce phénomène est très répandu chez les femmes enceintes qui veulent ardemment manger quelque chose pendant leur grossesse.
D'autres explications sont aussi avancées pour expliquer ces mœurs comme la famine, la désintoxication, les maladies, le stress, etc.
Le fait de manger de la terre fait l'objet d'études des sciences sociales aussi bien que naturelles. Si on l'on en croit les explications physiologiques, le manque de nutrition non organique donnera naissance à cette habitude. Mais bien sûr, il y a aussi bon nombre d'autres facteurs concernant l'histoire, la religion et les coutumes. L'important est de trouver la nature et l'influence de cette habitude à l'égard de la culture, la société et de la santé de la population.
Xuân Thang/CVN
( 12/03/06 )

Source : http://[size=8]http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?CATEGORY_ID=16&NEWSPAPER_ID=&TOPIC_ID=50&REPLY_ID=32417[/size]

Pas si fou Peyo, Mea Culpa  ;)

Fred

30 juin 2006 à 15:33:38
Réponse #73

Ancien forum



Posté par Maximil

ok, qui s'y colle pour tester çà ?

30 juin 2006 à 18:09:21
Réponse #74

Ancien forum



Posté par guillaume

Citation de: Maximil link=1131649141/60#73 date=1151674418
ok, qui s'y colle pour tester çà ?
Moi  :), si si ce WD normalement j'esserai. Mais je sais pas à quoi la mélanger, si il faut la cuire, la filtrer ou je ne sais quoi. Des conseils?
Je vois bien une petite salade de primtemps, avec des grillons et sautrelles grillé et de la terre  ;D.
a+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité