Nos Partenaires

Auteur Sujet: 1 nuit dans le massif de Saint-Hubert  (Lu 5716 fois)

15 février 2012 à 22:17:04
Lu 5716 fois

soldmac


Bonjour,

il y a 3 semaines j'ai été faire une petite randonnée en amoureux avec ma copine dans le massif de Saint-Hubert (Belgique).

Avant tout chose :

J'ai prit contact avec un garde forestier de la forêt de Saint-Hubert afin d'avoir son accord pour y passer la nuit. Il m'a clairement fait comprendre que c'était la meilleure chose à faire, et qu'en général, les gardes forestiers ne sont pas la pour vous emm*rder et donc ils seront d'accord pour que vous passiez la nuit dans les bois si vous respectez quelques règles élémentaires. De plus, St-Hubert est une réserve naturelle.

Thème/but de la sortie :

Cette sortie avait pour but d'évacuer/oublier le stress des examens, de passer un bon moment et de le partager avec ma copine et finalement de tester du matos. Pour thème elle avait moitié rando, moitié bushcraft.

Finalement, pour ma copine c'était sa 1er nuit sous tarp, qui plus est avec des températures négatives!

Liste de matériel :

Julie

- sac de couchage température de confort 3°C
- maltelas Therm-a-rest Ridge Rest SOLAR
- t-shirt long manches mérinos D4 (sur elle)
- polaire forclaz 20 D4 (140g/m²) (sur elle)
- polaire forclaz 200 D4 (200g/m²) (sur elle)
- veste helikon liberty fleece (390g/m²) (sur elle)
- pantalon helikon twill polyconton (sur elle)
- chaussette woolpower 400 (sur elle)
- buff polar
- gants thinsulated
- poncho BW
- poche a eau camelbak 2,5 L (rempli)
- gourde nalgene 1 L (rempli)
- gourde nalgene souple 1 L (vide)
- bandana
- filet camouflage
- firesteel "Ultimate Survival Blast Match Fire Starting System"
- couteau baby cradoche
- lampe de poche dynamo D4
- Aiki
- biscuit
- déo + trucs de gonzesse ;D
- porte feuille
- GSM


Moi

- sac de couchage S5 D4
- "bête" matelas mousse
- woolpower 200 (sur moi)
- buffalo mountain shirt (sur moi)
- pantalon helikon polyconton (sur moi)
- chaussette woolpower 400 (sur moi)
- guêtre de l'armée Suisse
- poncho insulated wiggy's (utilisé en alternance avec ma buffalo)
- poncho ABL
- poche a eau D4 2,5 L (rempli)
- gourde nalgene 1 L (rempli)
- gourde acier klean kanteen 1,2 L (rempli)
- tarp ddhammock 3x3m
- couverture de survie "Grabber All Weather Blanket Original"
- rechaud MSR pocket rocket + gaz 250
- mug titane
- kit thermique (bonnet, buff, gants, cagoule et coupe vent)
- trousse 1er soins
- carte
- boussole
- paracord
- paille filtrante aquamira
- piquet en titane
- cyalume
- corde élastique (type sandow sans les crochets)
- couteau corbak
- kit imperdable (fire steel, micropur, boussole, allume feu etc)
- coton
- briquet
- lampe frontale zebralight H501
- lampe "torche" olight T20-T
- Aiki
- 4 unidose de soupe en poudre
- porte feuille
- clé
- GSM


J'espère n'avoir rien oublié.

Matos testé, avis et critique :

- firesteel "Ultimate Survival Blast Match Fire Starting System"
Je l'ai depuis quelques temps, je l'ai déjà utilisé 2 - 3 fois, mais cette fois si c'était pas la même chose. Il faisait froid, humide, toute la paille/herbe séchée était humide, il a donc fallut plusieurs dizaines de coup pour pouvoir les allumer. A force de l'actionner ça faisait mal au pouce, de plus je me suis brulé 2 - 3 fois (des micros brulures mais ce n'était pas très agréable surtout avec le froid et les doigts engourdit). De plus, on est pas toujours bien mit pour allumer et c'est pas toujours évident de placer le firesteel pour qu'il soit dans la matière à bruler.

Conclusion, plus pratique qu'un simple firesteel pour allumer de la matière sèche mais quand il s'agit d'allumé une matière plus humide et qu'il faut l'actionner plusieurs fois d'affiler c'est moins agréable à manipuler qu'un simple firesteel.

- woolpower 200
Je l'ai utilisé en 1er couche en-dessous de la buffalo mountain shirt et en-dessous de mon poncho wiggy's, en actif (pendant la marche) et en statique (au repos et pour dormir), c'est une vrai révélation pour une 1er utilisation.
Je l'ai utilisé seul, un moment pendant la marche dans une monté et un moment pendant les activités bushcraft, la température devait être de 2 - 4°C et j'avais ni trop chaud, ni trop froid. Pour finir je l'ai utilisé seul, dans mon sac de couchage (S5 D4) les températures -5 -6°C  et j'ai eu a peine froid.

Conclusion, pour une 1er utilisation je suis très satisfait, presque jamais eu de sensation d'humidité, bon drainage et bonne régulation thermique.

- buffalo mountain shirt
Je l'ai portée principalement pendant la randonnée, la quasi totalité du temps j'ai eu bon excepté après un effort (une monté) où j'ai transpiré juste après je me suis arrêté pour manger, il y avait une petit brise et j'ai eu un peu froid. Cependant, le matin je l'ai mise, température - 3°C, et en rangeant le campement c'était parfait.

Conclusion, un peu partager.

Je l'ai re-testé ces derniers jours et j'ai quelques petites choses a émettre. Clairement j'ai prit 1 voir 2 tailles trop grandes! Du coup, quand je met rien en dessous comme il est préconisé, j'ai froid. Enfaite ce qu'il ce passe c'est que le pile n'est pas parfaitement en contact avec ma peau donc il n’emprisonne pas l'aire correctement, de plus j'ai une sensation de courant d'air qui me donne froid. Cependant, je l'ai porté par au-dessus de plusieurs couches de vêtements et c'est très agréable, c'est un gros polaire coupe vent, certes c'est pas son utilisation première mais bon, ne pouvant pas la renvoyer, j'ai bien du trouver une autre utilisation. Conclusion, l'utilisation que j'en fait est sympa et me satisfait, mais je vais surement en racheter une a ma taille, pour pouvoir vraiment exploiter le concept.

- chaussette woolpower 400
Je les avais déjà utilisé en stage et dans la vie de tout les jours et c'est une vrai bonheur, même Julie qui les utilisait pour la 1er fois a été satisfaite! Pas froid aux pieds, pas trop de sensation d'humidité et même quand elles étaient humide on ne le sentait pas.

Conclusion, un vrai bonheur!

- poncho insulated wiggy's
Je l'avais déjà sorti en stage, mais là j'ai enfin put exploiter son potentiel. Une fois le camp posé j'ai remplacé la buffalo mountain shirt par le poncho, un petit bout de paracord en guise de ceinture et la sensation de bulle de chaleur est arrivé directement. Avec les températures proches de 0°C, voir légèrement négative, j'ai jamais eu froid!
Par contre, je l'avais mit comme couverture au-dessus des deux sacs de couchages, mais ça n'a eu aucun effet. De plus, synthétique sur synthétique ca glisse a crevé, du coup plusieurs fois durant la nuit j'ai due remettre la couverture par au-dessus des sacs de couchage. Il faut soit le mettre dans le sac de couchage, soit faire une modif pour que ca s'utilise comme un sac de couchage pour avoir un vrai apport thermique.

Conclusion, un vrai bonheur, avec la modif ça doit être un luxe.

- gourde acier klean kanteen 1,2 L
J'en avais eu une ultérieurement mais elle était trouée heureusement klean kanteen me la remplacé, j'ai donc enfin put l'utiliser. C'est principalement Julie qui en à profité puisqu'elle l'a utilisé comme bouillotte et elle a adoré ça O:-)  Elle remplit son rôle et c'est le principal. Cependant, petite critique, c'est 1,2L et donc chiant pour le dosage des micropur etc, mise a part ca, nickel.

Conclusion, malgré le petit problème, résolu par le SAV de la marque, c'est un excellent produit.

- tarp ddhammock 3x3m
J'en avais un que j'avais abimé, une fois de plus remplacé par le SAV de la marque O0 J'ai donc enfin put l'utiliser. Bon il a pas plu, ni eu beaucoup de vent, donc pour le teste c'était un peu mort, ça sera pour une prochaine. Sinon 3x3m c'est idéal pour 2 personnes plus les sacs :)

- rechaud MSR pocket rocket + gaz 250
Je suis un peu partagé. J'ai su réchauffer une première soupe mais une fois arrivé à la deuxième soupe le réchaud a perdu en puissance (la bonbonne est neuve) jusqu’à s'éteindre. J'explique ça par les températures négatives. Le lendemain je l'ai ressorti du sac et il fonctionnait de nouveau.

Conclusion, c'est surement un bon réchaud mais uniquement pour des températures supérieur au 0°C.

- Sac a dos osprey kestrel 48
Acheté expressément pour la sortie (j'en avais plus). J'aime beaucoup le dos car il est simple, sans mousse qui ressort etc. La contenance est impressionnante (cfr ma liste de matos) le sac D4 50L de julie semble plus petit. Il est bien pensé, des poches pratiques. Par contre, je me trouve entre le sac S/M et M/L, j'ai donc prit le M/L et c'est juste juste pour la taille. Un gros plus, il est garanti a vie.

Conclusion, du bon matos, confortable, bien pensé et pratique. Il faudra encore plusieurs utilisation, mais pour une premier utilisation je suis très satisfait.

Matos pas utilisé :

- poncho ABL
Il n'a pas plut, donc j'ai pas eu l'occasion de le sortir. Malgré ça je le garderai bien évidemment dans mon sac.

- paille filtrante aquamira
Nous avions suffisamment d'eau (8 L) donc pas eu besoin de la paille. J'ai bien essayé de faire boire Julie dans le petit ruisseau mais elle a pas voulu, j'ai pas insisté, elle a déjà fait un bel effort en venant avec moi dans les bois par un temps si froid. Évidemment, je ne m'en séparerai pas c'est un vrai outil de backup.

- trousse 1er soins
Pas eu besoin et c'est tant mieux! Un fois de plus je la laisse dans mon sac.

- filet camouflage
On en a pas eu besoin. Je ne pense pas que je le reprendrai la prochaine fois, ça pèse quand même quelques grammes, de plus ça prend de la place et finalement ça n'apporte pas tant que ça.

- lampe de poche dynamo D4
Voila, pour moi, l'objet que je remplacerai. Je le remplacerai pas un second frontale car une frontale pour deux c'est chiant! Et que cette lampe dynamo c'est plus contraignante qu'autre chose : peu puissante, peu d'autonomie, demande beaucoup d'énergie, impossible de la mettre en bouche pour pouvoir ce servir de nos deux bras. Son gros point fort, pas besoin de pile! Donc idéal comme backup dans un kit de survie.
 
Ce que j'optimiserai :

Dans le cas de cette rando c'est pas évident d'optimiser. En effet, quand je suis tout seul je prend mon poncho tarp, dans notre cas, à deux, on a du prendre le tarp 3x3m et nos ponchos donc le matos est plus encombrant à deux que tout seul. Ensuite, c'était une première pour Julie donc j'ai due prendre un peu plus de matos pour être sure qu'elle n'ai pas froid la journée et la nuit.

Mais, dans le cas où Julie serait un peu plus aguerri, je pense qu'on pourrait changer quelques trucs.

- Des sacs de couchages plus performant tout en étant plus petit, surtout celui de Julie qui était énorme (taille équivalent à un Def4). De plus, avec le poncho wiggy's il y a vraiment moyen d'optimiser.

- Moins d'eau, elle portait 3,5 L et moi 4,5 l, il y a moyen d'optimiser, en gardant les deux poches a eau remplies (2,5 L) plus une nalgene et la kean kantean vide. Comme la région est couverte d'un réseau hydrographique dense on aurait trouver de quoi remplir nos poches a eau et gourde.

- Soit un système de poncho tarp silnylon qu'on pourrait assembler, soit rester avec le poncho 3x3m mais remplacer le poncho BW et ABL par des ponchos silnylon plus un tapis de sol type feuille de polycree (car on a utilisé la couverture de survie plus le poncho BW comme tapis de sol).

Cette allègement permettrait de mettre plus de nourriture plus quelques habiles et donc de partir plusieurs/trois jours en autonomie.


Courbe des températures :

Voici un petit graphe que j'ai fait sur base des températures à Saint-Hubert, nous étions à une petite 10ène de km plus au nord, la seule référence que j'ai c'est, le 29 au matin (10h) en reprenant l'auto pour rentré, le thermomètre de l'auto indiquait -3°C, à cette même heure à Saint-Hubert il faisait proche de 0°C donc on peut supposer que nous avons passez une nuit avec des températures encore plus basse que celle indiqué sur le graphe.




Petite anecdote de la sortie :

Il était l'heure de manger, on essaye le réchaud, il a froid, finalement je cuisine sur le feu j'y suis bien meilleur et lui au moins il ne me fait pas faux bond! Il est temps de manger ... Oups, on a oublié des couverts :)) on improvise, je trouve une autre utilité aux piquets de tente  ;D



Voila

15 février 2012 à 22:45:27
Réponse #1

Camaro


Un chouette compte-rendu.
J'aime bien ta liste qui différencie le matos réellement testé, celui non utilisé et celui à optimiser.
Par curiosité, as-tu une idée du poids total que chacun portait (eau et nourriture comprise) ?
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

15 février 2012 à 22:55:10
Réponse #2

soldmac


Un chouette compte-rendu.
J'aime bien ta liste qui différencie le matos réellement testé, celui non utilisé et celui à optimiser.
Par curiosité, as-tu une idée du poids total que chacun portait (eau et nourriture comprise) ?


Merci

J'ai voulu le peser mais dans la précipitation j'ai oublié :( Je peux peser chaque objet séparément (ca m'évitera de faire le packtage et de le défaire juste après), on aura plus qu'a sommer l'ensemble, ca donnera une idée. Je ferai ca ce we :)

15 février 2012 à 22:58:33
Réponse #3

Cid


Super sortie !

Et quand la (le) conjoint(e) accepte d'en être, c'est juste magique !  :)
Pour ma première rando sur 2 jours avec ma copine j'avais réussi à me gourer de col (donc de vallée ensuite, oui oui : "hum tu vas rire mais... ça ressemble pas à ce que j'imaginais d'après la carte..."). Rien de grave, on avait la carte et on n'a pas fait la boucle prévue, n'empêche que je faisais pas le fier (à mon avis un peu comme toi avec tes couverts  ;D ). Mais quand elle m'a dit "je suis contente d'être là avec toi", whalla ça valait toutes les montagnes autour de moi  ;)

- rechaud MSR pocket rocket + gaz 250
Je suis un peu partagé. J'ai su réchauffer une première soupe mais une fois arrivé à la deuxième soupe le réchaud a perdu en puissance (la bonbonne est neuve) jusqu’à s'éteindre. J'explique ça par les températures négatives. Le lendemain je l'ai ressorti du sac et il fonctionnait de nouveau.

Conclusion, c'est surement un bon réchaud mais uniquement pour des températures supérieur au 0°C.

J'ai le même. C'est pas vraiment une question de brûleur, mais une question de la cartouche que tu lui as donnée à manger... Je te renvoie ici concernant les mélanges de gaz (après il est entendu que passé une certaine température, ça ne peut pas non plus faire de miracles). Tu te souviens de la marque de la cartouche ?
Le bivouac est une loge ouverte sur le théâtre du monde. — Sylvain Tesson

15 février 2012 à 23:07:15
Réponse #4

soldmac


Une primus 70/30 (je crois), tu pense que ca vient de la cartouche? Moi je pense vraiment que ca vient du froid et d'après les gens avec qui j'en ai parlé ils en pensent la même chose.

15 février 2012 à 23:28:20
Réponse #5

Cid


Disons que ça vient de la cartouche, et du froid  ;)

Ta cartouche est composée de 70% de butane et 30% de propane (le fameux "70/30"). Par temps froid le propane va avoir tendance à brûler en premier, et tu te retrouves vites "à sec". Seule solution : réchauffer la cartouche, avec par exemple une flamme de briquet utilisée avec parcimonie (on a parlé sur le forum), en l'isolant du sol et la couvrant avec tes mimines.

Ou alors prendre une cartouche contenant du butane, du propane et de l'isobutane (voir le tableau sur le lien que j'ai donné précédemment). Après, je n'ai pas eu personnellement l'occasion de tester le mélange avec l'isobutane en conditions réelles (grand froid), je laisse les personnes plus expérimentées partager leurs connaissances  ;)

EDIT : le lien du wiki pour avoir accès à la connaissance :) : http://wiki.davidmanise.com/index.php/Réchaud_à_gaz
« Modifié: 15 février 2012 à 23:34:48 par Cid »
Le bivouac est une loge ouverte sur le théâtre du monde. — Sylvain Tesson

16 février 2012 à 07:42:23
Réponse #6

Karto


Salut.

Je rebondis sur le réchaud à gaz. Tu peux l'utiliser par des températures largement négatives. L'important est de garder le carburant >0°C.
Tu peux transporter une cartouche dans ta veste. L'isoler de la neige avec des bouts de vieux tapis mousse scotchés autour et dessous. Puis, une fois une chauffe terminée, le réchauffer en le posant un peu sur ta gamelle chaude (sans l'isolant), et remettre le couvert deux ou trois minutes après.

La cartouche se refroidit par l'extérieur, et aussi par l'intérieur pendant le fonctionnement du réchaud : l'évaporation du gaz liquéfié le fait refroidir et si l'environnement ne lui apporte pas les calories dont il a besoin pour maintenir sa pression de vapeur alors cette dernière tombe rapidement sous le seuil utilisable.
Donc tu dois trouver une astuce pour apporter en douceur des calories à ton carburant.

Il y a des TONNES de contenus là-dessus sur le forum, un peu sur le wiki, et même un article de Kilbith dans Carcajou, on va pas y repasser 107 ans ici, on te laisse chercher un peu ;)

Avec un peu de discipline, on peut utiliser un simple petit réchaud colonne comme ton pocket rocket pour produire l'eau de boisson en montagne à partir de neige pendant plusieurs jours d'affilée sans grosse difficulté. Je connais peu de moyens aussi simples, fiables et légers d'obtenir 3000 watts de confort instantané qu'un petit réchaud à gaz.


Mais moi ce que ça m'inspire, c'est que tu as une quantité incroyable de matos très pointu qui contraste avec ton jeune âge (j'entends par là qu'accumuler un inventaire pareil prend en général un paquet d'années) et avec la simplicité de l'activité décrite. Maintenant il est peut-être temps d'apprendre à l'utiliser correctement avant de le disqualifier trop vite en disant "ça marche pas bien ce truc" ;) Ca vaut pour tout le matos en général.

« Modifié: 16 février 2012 à 18:31:02 par Karto »

16 février 2012 à 08:28:30
Réponse #7

VieuxMora


En complément de ce qu'a écrit Karto.
Pour mieux comprendre ce qui se passe quand les cartouches de gaz sont froides.
Extrait d'un site sur le GPL (qui est un mélange butane propane)

Gazeux à température normale (15°C) et à la pression atmosphérique (1013 mbar), les GPL sont liquéfiables sous faible pression :
1,7 bara pour le butane (bara : bar absolu)
7 bara pour le propane.
Leur température d'ébullition est de :

0°C pour le butane,
- 44°C pour le propane,
- 25°C pour le GPL carburant.
Pour les températures supérieures à ces valeurs, chaque fois que l'on ouvre le robinet du récipient, il y a ébullition du liquide, formation de vapeur donc de gaz (« ciel gazeux ») qui se régénère au fur et à mesure des soutirages de ce gaz au robinet. Ce sont les calories contenues dans l'air ambiant qui provoquent et entretiennent cette vaporisation naturelle.

A l'inverse, si la température ambiante descend au-dessous de la température d'ébullition, la phase gazeuse se retransforme en phase liquide : il ne peut plus y avoir de soutirage et on peut même assister à un phénomène de givrage de l'emballage.

C'est l'une des raisons pour laquelle les bouteilles de butane sont toujours utilisées à l'intérieur des locaux, tandis que les bouteilles et réservoirs de propane sont obligatoirement installés à l'extérieur.

Lien sur le site GPL d'où est extrait ce texte:
http://www.cfbp.fr/proprietes-des-gpl/caracteristiques-generales-et-physico-chimiques-n305

16 février 2012 à 09:20:24
Réponse #8

Nathan-Brithless


-La foret de St-Hubert est certainement un de mes spot favoris :doubleup:
J'aime bien ton idée de contacter le garde :up::depuis le temps que j'arpente cette foret, j'en ai croisé plusieurs sans jamais avoir eu de problèmes avec eux(du reste si tu a ses coordonnées, je serais interessé que tu me les pousse par MP)
Coté matos, j'ai survolé ton RETEX en vitesse et une chose ma frappe:tu emporte beacoup de trucs!! :'(
Typiquement, tu a un tarp ET un poncho ABL...un peu double emploi, non?
Enfin, bon trip!!!
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

16 février 2012 à 10:25:38
Réponse #9

guillaume


Merci pour le RETEX :).

Tout comme Nathan, je pense qu'il y a moyen d'optimiser ta liste, je prends un autre exemple : poche à eau + Nalgène + klean kanteen...

a+

PS : Qu'est-ce donc qu'un Aiki ? :huh:

16 février 2012 à 12:43:45
Réponse #10

Bison


Bonjour Soldmac,

On aurait pu se croiser!
Enfin, pour moi c'était un peu plus tôt en janvier.
(Trouvé un chouette abri d'ailleurs, propre et bien au sec pour la nuit ... top secret!  ;# )

Tu as bien de la chance d'avoir une copine qui t'accompagne ainsi en plein hiver!

Et j'en profite pour souligner la "complexité" d'une telle sortie en couple.
Il est bien difficile de s'en tenir au strict minimum, car cela implique de temps en temps une galère.

Galère tout seul? OK ... cela se gère
Galère avec sa douce? Beaucoup plus délicat ... là on est dans le quitte ou double!

Ceci dit ... ce n'est quand même pas l'eau qui manque dans la forêt de St-Hubert!
Un filtre et une plaquette de micropures vous auraient soulagés chacun d'un ou deux kilos.

À la limite, dans cette forêt, et pour une sortie courte, les micropures sont bien suffisantes - l'eau n'a même pas besoin d'être traîtée pour le café, les soupes, les pâtes etc ...

Examens OK?


Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

16 février 2012 à 13:02:03
Réponse #11

Aïki


** Bruit **
Sais pas non plus pour l'aiki... en tout cas j'étais pas avec eux  :lol:
Luc
jabber/gtalk lbo@jabber.belnet.be

16 février 2012 à 13:41:00
Réponse #12

DEUN


** Bruit **
Sais pas non plus pour l'aiki... en tout cas j'étais pas avec eux  :lol:

C'est pas des Bolino à la sauce wallonne ?! (il me semble  8))
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


16 février 2012 à 14:07:48
Réponse #13

Camaro


Aïki, ce sont des nouilles asiatiques instantanées.
Ici en Gelbique, cette marque est la référence la plus connue. Au point que c'est presque devenu un nom commun.
Pas en France ?
Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ... mais parfois ca fait vachement mal.

16 février 2012 à 14:14:38
Réponse #14

Aïki


Aiki noodle... Je pense que c'est la chose enroulée autour des piquets de tente sur la photo 'cuisine'
Luc
jabber/gtalk lbo@jabber.belnet.be

16 février 2012 à 17:26:49
Réponse #15

soldmac


Ca fait plaisir toutes vos réponses :) Je vais essayer de répondre a tout le monde.

@ Nathan-Brithless et guillaume : Oui, j'ai emporté beaucoup de chose expressément, 1 pour être sur que ma douce ne manque de rien et 2 pour tester certains matos. Dans mon retex il y a une partie "Matos pas utilisé :" et "Ce que j'optimiserai :" aller jeter un œil p-e que vous aurez des conseils à me donner.

@ Bison : Tu as bien compris le pourquoi de ma surcharge de matos :) Sinon c'était ma 1er sortie dans le massif de St Hubert et je ne savais pas exactement ou j'allais passer (j'ai confectionné l'itinéraire le matin même avec le garde forestier) donc je ne savais pas trop si j'allais rencontrer beaucoup de cours d'eau.

Sinon pour les exams 4/6 réussi normalement, c'est pas terrible, j'en ai foiré un bêtement alors qu'il était facile et j'ai dû en signer un car j'ai pas eu assez de temps pour l'étudier, mais ca ira mieux en 2nd sess ;)

@ Tout le monde : Les aiki c'est des nouilles chinoises :)



C'est délicieux :D Et effectivement c'est ce qu'on voit sur l'image avec les piquets de tente  :lol:

16 février 2012 à 18:17:40
Réponse #16

Kilbith


Bonsoir Soldmac,

Merci pour ce retex, et pour être honnête ce la fait plaisir de voir cela après les zillons de questions que tu as posé, ici ou ailleurs, sur le sujet.  :up:

Plusieurs remarques ont été faites. Je vais moi aussi me permettre de poser une question :

Citer
t-shirt long manches mérinos D4 (sur elle)
- polaire forclaz 20 D4 (140g/m²) (sur elle)
- polaire forclaz 200 D4 (200g/m²) (sur elle)
- veste helikon liberty fleece (390g/m²) (sur elle)
- pantalon helikon twill polyconton (sur elle)
- chaussette woolpower 400 (sur elle)

Trois choses m'étonnent,

- Avec 740g/m² de polaire sur elle (soit l'équivalent d'environ 1.4kg/m² de laine standard ou deux grosses couvertures), il me semble que ta copine ne devait pas craindre le froid. En revanche je ne vois pas d'effet coupe vent si ce n'est le poncho BW (mais là, t'es mon dieu si tu as réussis à le faire porter pour cette usage à ta copine. Moi même en face du juxta ma femme dit : nein!).
J'ai mal compris? Ou bien, vous avez compté sur l'accumulation des couches pour pallier aux pertes par convection (possible selon la nature des polaires et en absence de vent, c'est même très confortable).

- Tu n'indiques pas de caleçon long. Or, un caleçon long cela remplace facilement une polaire au bivouac, en moins lourd et plus compact. En plus cela permet de gérer assez bien la "bonne pluie bien glacée" sous un pantalon polycoton.

- Le poncho BW, c'est bien. Mais sous une bonne pluie c'est un remarquable collecteur de pluie en direction de tes chevilles/chaussures. Or, je ne vois pas de guêtres et encore moins de pantalon imperméable. C'était voulu ?


 ;)

j'oubliais : pas de couvre chef? pas de passe montagne? juste un buff?




« Modifié: 16 février 2012 à 18:28:08 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 février 2012 à 19:09:37
Réponse #17

soldmac


Bonsoir Soldmac,

Merci pour ce retex, et pour être honnête ce la fait plaisir de voir cela après les zillons de questions que tu as posé, ici ou ailleurs, sur le sujet.  :up:


 :)

- Avec 740g/m² de polaire sur elle (soit l'équivalent d'environ 1.4kg/m² de laine standard ou deux grosses couvertures), il me semble que ta copine ne devait pas craindre le froid. En revanche je ne vois pas d'effet coupe vent si ce n'est le poncho BW (mais là, t'es mon dieu si tu as réussis à le faire porter pour cette usage à ta copine. Moi même en face du juxta ma femme dit : nein!).
J'ai mal compris? Ou bien, vous avez compté sur l'accumulation des couches pour pallier aux pertes par convection (possible selon la nature des polaires et en absence de vent, c'est même très confortable).

Je comptais sur le poncho comme coup vent, et pour tout te dire, j'ai pas pensé a lui demander si ca l'aurait dérangé de le porter ^^ Sinon, dans mon kit thermique j'ai un coup vent D4, type k-way, sobre, donc je lui aurait passé ca si je poncho lui avait pas été.

- Tu n'indiques pas de caleçon long. Or, un caleçon long cela remplace facilement une polaire au bivouac, en moins lourd et plus compact. En plus cela permet de gérer assez bien la "bonne pluie bien glacée" sous un pantalon polycoton.

J'ai jamais penser au caleçon long, d'ailleurs, si il y a un topic sur le sujet ca m'intéresse pour comprendre l'utilité etc. A vrai dire, j'ai rarement froid aux jambes, c'est la seule partie où je suis pas frileux.

- Le poncho BW, c'est bien. Mais sous une bonne pluie c'est un remarquable collecteur de pluie en direction de tes chevilles/chaussures. Or, je ne vois pas de guêtres et encore moins de pantalon imperméable. C'était voulu ?

Si si, il y a des guêtres :) Je sais, il y a qu'une 1 paire, mais comme c'était la 1er fois pour Julie elle n'a pas de matériel propre a elle, donc je dois diviser le mien. Si jamais elle prend goût, on pensera a acheter du matos pour elle :)

j'oubliais : pas de couvre chef? pas de passe montagne? juste un buff?

On avait 1 tour de cou et 1 bonnet chacun et dans mon kit thermique j'avais une cagoule :)




Je voulais encore  préciser un truc. J'ai beaucoup marché quand j'étais aux scouts il y a 6 - 10ans et a l'époque j'avais le minimum, j'y connaissais absolument rien en matos, tissus etc, j'avais même pas un sac a ma taille et pourtant on partait marcher 3 jours qu'il pleuve, vente ou neige. A cette époque je ne connaissais pas ce qu'était des guêtres , de plus je portais des chaussettes coton, j'avais donc les pompes et le bas du pantalon trempé à la moindre pluie. Tout ca pour dire que c'est comme ca que j'ai appris a randonnée et donc il y a des réflexes que j'ai pas toujours. De plus, j'ai prit l'habitude d'être mouillé quand il pleut dû coup ca ne me dérange pas d'être trempé.

Tu l'auras compris, il y a du matos que j'ai découvert il y a peu de temps, qui résout certains problèmes que j'ai, mais ces problèmes font tellement partie de la façon dont j'ai vécu (et donc la façon dont je conçois) la randonnée, que j'ai pas l'habitude de les utiliser. De plus, comme avant j'emportai peu de matos et que j'y connaissais pas grand chose (jamais de réchaud, je savais pas la différence entre la laine et le coton, j'y connaissais rien en sac de couchage, je savais pas qu'il y avait des tailles de sac a dos etc etc) j'ai encore beaucoup de mauvais reflex, ou de manque de connaissance et donc des fois j'oublie de prendre des trucs (enfin, j'ai quand mêmes les essentiels je pense).

Tout ça explique, pourquoi j'ai pas un coup-vent dédier mais un poncho, pourquoi mon réchaud a perdu en puissance, pourquoi j'ai pas de caleçon long et pourquoi je pense pas toujours a utiliser les guêtres :) J'ai "appris" a randonnée avec pas grand chose et des fois c'était un vrai enfer (trempé jusqu'au os), il me reste donc beaucoup a apprendre :) Mais j'en ai déjà fait énormément depuis que je suis ici :)
« Modifié: 16 février 2012 à 19:17:33 par soldmac »

16 février 2012 à 19:31:41
Réponse #18

soldmac


Merci pour ta réponse :

il faut avoir eu un "pied de tranché" pour comprendre l'intérêt de garder les pieds au sec.

Il faut avoir eu le slip mouillé par une longue pluie pour comprendre l'intérêt d'être au sec.

il faut avoir passé des nuits à claquer des dents pour comprendre qu'à l'arrêt les jambes se sont des radiateurs

Il faut avoir pris un bon grain en montagne avec des vents tournants pour comprendre les limites d'un poncho

il faut avoir constaté la flammèche minable d'un butagaz en plein hiver quand tu comptais dessus pour faire fondre de l'eau pour creuser ce point et changer son bleuet contre un modèle à visse permettant de mettre des 70/30.

il faut avoir constaté qu'une 70but/30prop cela ne durait bien souvent que le temps des roses en hiver....pour ressentir le besoin d'approfondir le sujet.


Internet permet désormais d'éviter d'apprendre de ses erreurs.  ;)

PAVC

PAVC?

Je continu a lire et a apprendre :) Il y a 2 - 3 trucs dont ton parle que j'ai vécu aux scouts et a cette époque la, je savais pas qu'on pouvait résoudre ses problèmes et je ne savais pas non plus qu'on pouvait s'informer pour résoudre ses problèmes en allant sur des forums ou en lisant des livres :) Je prenais plutôt ca comme une fatalité, c'était comme ca, si il fallait claqué des dents c'était comme ca, il n'y avait rien a faire :) Enfin, comme tu vois, en grandissant j'ai apprit que c'était pas une fatalité et qu'on pouvait résoudre ses problèmes et je continu a essayer de trouver des solutions, c'est pas toujours optimum, c'est pas toujours objectif, mais jour après jour ca ce peaufine, j’apprends de nouvelles choses, je teste du matos, j'en conclu certaines choses etc

16 février 2012 à 20:02:41
Réponse #19

Eric Lem


A la décharge de Soldmac, même si il est chiant et qu'il pose BEAUCOUP de questions (et encore vous avez pas le beauf' qui va avec pour faire stéréo  ;D), il faut reconnaitre qu'il apprend vite... et bien.

Et pas que sur la rando d'ailleurs...  ;)
Peace,

Eric.
*********************************
"...everyone's got their path brother.... choose wisely." - R. Dimitri
"La "baffe de gitan" j'imagine la grosse baffe de cow boy : c'est un moyen de dialogue qui peut permettre la syntonisation." - Kilbith


http://www.acdsbelgium.org/

16 février 2012 à 20:17:20
Réponse #20

soldmac


A la décharge de Soldmac, même si il est chiant et qu'il pose BEAUCOUP de questions (et encore vous avez pas le beauf' qui va avec pour faire stéréo  ;D), il faut reconnaitre qu'il apprend vite... et bien.

Et pas que sur la rando d'ailleurs...  ;)

Merci grand maitre rico :), d'ailleurs d'ici peu tu vas re-m'entendre  ;# Et j'ai presque envie de dire enfin, je suis sûre que je t'ai manqué :lol: A défaut de pas t'avoir manqué, l'ACDS (et donc toi et les autres) ca m'a beaucoup manqué, il était temps que ca redémarre, d'ailleurs, embarque la dose de WD40 pcq'on est plusieurs à être rouillés ;)

04 avril 2012 à 09:45:00
Réponse #21

soldmac


Hihaaa j'ai de nouveau l'autorisation du garde forestier pour bivouaquer ce we. Cependant, interdiction de faire du feu car il fait sec. Et cette fois ci je vais en profiter pour récupérer de l'amadouvier :)

Normalement j'y vais seul :) Je vais donc pouvoir optimiser mon matos, je vais prendre :
- mon poncho tarp silnylon au lieu du tarp de 3x3m et du poncho ABL,
-1 seul gourde d'eau + la gourde plate pour récupérer l'eau de la source au lieu des 4,5l de la dernière fois,
- mon sdc S5 au lieu de du S5 + le poncho wiggy's

J'ai deux question, qu'est ce que je prend comme tapis de sol (pas matelas)? Je vais pas prendre mon poncho BW ni ABL car ca serai m'encombrer pour rien surtout que j'ai déjà un poncho. J'hésite à prendre ma couverture de survie lourde mais une fois de plus c'est relativement lourd. Une idée?

Sinon, comment m'habiller? Je pensais prendre un t-shirt D4 bien aéré pour évacuer l'humidité + woolpower 200 + polaire D4 (200g/m²)  + coup vent + dans le sac un gros pull ou équivalent. Vous en pensez quoi?

04 avril 2012 à 18:37:06
Réponse #22

Nathan-Brithless


avec un peu de bol, on se croiseras..je serais aussi dans la zone(dimanche et lundià..au départ de POIX St HUBERT :up:
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

04 avril 2012 à 18:41:28
Réponse #23

soldmac


avec un peu de bol, on se croiseras..je serais aussi dans la zone(dimanche et lundià..au départ de POIX St HUBERT :up:

Samedi a dimanche pour moi du coté de la barrière Mathieu :)

04 avril 2012 à 19:44:04
Réponse #24

Bison


Vous m'énervez, là tous les deux ...  ;#

Bison, "de garde ce W-E" --- en instance de devenir grand-père pour la 9ème fois ... :love:
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité