Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le coquillage comme outil tranchant  (Lu 2946 fois)

16 août 2006 à 01:21:41
Lu 2946 fois

Ancien forum



Posté par Lau

Si jamais on se retrouve au bord de l' eau sans outil tranchant, alors on peut aiguiser des coquillages afin de s' en servir d' outil. Ce n' est pas une idée a moi, non, ce sont les hommes de la préhistoire qui y ont pensé les premiers !
J' ai lu ca dans un bouquin sur la préhistoire,personnellement je pense que ca doit se désaffuter vite mais que l on peut obtenir un tranchant a peu pres correcte ou faire des dentelure.

En cherchant sur le net, pas beaucoup de sources ! :
"ils ont de tout temps transformé les coquillages en armes ou en outils"
"Les premiers artisans utilisaient des outils en coquillage pour tailler la roche et creuser un trou au centre des disques, afin de les déplacer plus facilement..." (en Micronésie)

16 août 2006 à 07:21:11
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Pierre

Salut Lau,

J'ai l'occasion d'aller en bord de mer dans les jours qui viennent .... je vais donc faire des essais  ;) et je te tiens au courant . Je ne fais toutefois pas d'illusions car je pense qu'un coquillage est  trop fragile pour un usage intensif et encore plus pour tailler de la roche  ;D

A+
Pierre

16 août 2006 à 23:49:24
Réponse #2

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

J'ai justement fait quelques tests en juillet sur les plages de Vendée, voilà mes conclusions :

3 types de coques sont les plus adaptées à ce genre d'exercices : les couteaux (allongés et déjà assez tranchants), les petites coques aux bords finement dentés (coquillages délicieux sautés à l'huile avec un soupçon d'origan), et les gros coquillages ressemblant à une oreille.

Tests de coupe : pour vider un poisson, ok, ça fonctionne pas mal, y aller par petits coups et avec les doigts proches de la "lame" sinon ça casse. Couper des légumes du style carottes et oignons, ça passe aussi mais par petits bouts. La viande de volaille, c'est limite. La peau ou le cuir des mammifères : pas la peine d'y penser ...

Tailler du bois, même du tendre : nada, impossible ...

La roche ?? A moins de s'en servir comme poudre abrasive avec un forêt en bois, je ne vois pas comment faire !!

Bon, il y a peut-être des grands coquillages exotiques (genre conque et autres) qui sont plus adaptés à ce genre d'exercice, mais là, avec nos bonnes plages européennes, faut pas trop compter dessus.

@ +

Fred

29 août 2006 à 08:22:12
Réponse #3

Ancien forum



Posté par Pierre

Salut Lau,

Comme prévu, j'ai fait quelques tests et j'arrive aux mêmes conclusions que Survivalfred :

J'ai essayé d'affuter des coquilles d'huitre, St Jacques et ormeau sur des galets. Vu la structure stratifée, impossible d'arriver à quoique ce soit . Alors, à part utiliser, tel quel, les coquillages comme contenant, cuillère, ou eventuellement racloir  je ne vois pas comment nos ancètres pouvaient en faire des outils tranchant  :-? .  

Si tu as trouvé d'autres infos sur le sujet, je suis preneur.

A+
Pierre

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité