Nos Partenaires

Auteur Sujet: WIKI : Le béton  (Lu 11279 fois)

07 février 2012 à 08:32:41
Lu 11279 fois

Hennel


Bonjour à tous ! Premier post sur le forum !

Bon alors (p'tite présentation rapide) J'suis Hennel, j'ai la vingtaine, j'ai fais un Bac Génie Civile et enchaîné sur un BTS Bâtiment. Maintenant j'suis en formation Architecture.

J'ai voulu faire partager mes connaissances sur un domaine que j'ai étudié pendant cinq an et sur un matériau que je connais bien : Le béton.
Vous avez peut être remarqué l'article :
 http://wiki.davidmanise.com/index.php/Le_B%C3%A9ton

Bon alors, le rapport avec la survie ? Ben pour moi il y en a un, au dela de la "survie" pour moi il y a le bon sens et l'autonomie. D'abord, il est toujours utile d'étendre ses connaissances. Ensuite j'imagine aisément qu'on peut avoir besoin de béton pour construire des édicules , muret, fondation pour piquet de grillage, terrasse, mur de protection etc...

Je vous présente l'article pour plusieurs raisons
1 - Avoir votre avis sur la compréhensibilité du biniou
2 - Avoir votre avis sur l'article en lui meme (sur la structure)
3 - J'ai peut etre fait des fautes... (j'ai antidote mais quand meme)
4 - J'ai des connaissances théorique sur le béton, mais pas beaucoup de connaissance pratique, si des gens veulent compléter ils sont bien sur accueilli à bras ouvert (le principe d'un wiki vous m'direz)
5 - Si des gens ont des photos ou vidéo pertinente sur le sujet je suis preneur ! (j'ai pas trouvé par contre comment intégrer des photos sur le wiki...)

Merci à tous =D

07 février 2012 à 09:00:15
Réponse #1

DavidManise


Je trouve ça intéressant ! :)

Le top du top, tant qu'à rêver, ça serait que tu ajoutes quelques photos de béton liquide ou ferme, des trucs comme ça ;)

Pour le reste, le béton ça reste un put**n d'outil de survie hein, on dira ce qu'on voudra...  et ses ancêtres aussi (le torchis c'est bluffant aussi)...

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

07 février 2012 à 13:02:11
Réponse #2

Phil


Bonjour à tou-te-s et bienvenue sur le forum, Hennel !

J'ai voulu faire partager mes connaissances sur un domaine que j'ai étudié pendant cinq an et sur un matériau que je connais bien : Le béton.
Vous avez peut être remarqué l'article :
 http://wiki.davidmanise.com/index.php/Le_B%C3%A9ton

Dans ton article, tu écris :
Citation de: Hennel link=http://wiki.davidmanise.com/index.php/Le_B%C3%A9ton
Il vous faudra :
(...) Des gants (le ciment est un élément toxique, il faut éviter de le toucher avec les mains)

Je crois qu'il faut être très prudent et ajouter: une combinaison, des lunettes et surtout un masque anti-poussières (fines) pour éviter non seulement de le toucher, mais plus encore de le respirer.
Le problème avec les poussières fines, c'est qu'une fois inhalées elles risques de se loger dans les alvéoles pulmonaires et n'en ressortir que difficilement (expulsé avec le mucus sécrété pour ça).

Hélas, tous les maçons et autres travailleurs du bâtiment que je connais travaillent généralement sans gants et sans masque !
Ils risquent (dans une moindre mesure) de rejoindre les rangs des agriculteurs intoxiqués par les pesticides, au cortège des victimes du « progrès ».

En effet, les ciments actuels (merci L*f*rge) sont particulièrement toxiques car y sont inclus les cendres dites « volantes »
d'incinération à 10.000°C de déchets domestiques mais aussi industriels.

J'ai cru comprendre que les (cendres d'incinération de ?) boues radioactives de Fukushima ont été incluses dans des ciments au Japon.
http://ex-skf.blogspot.com/2011/06/radioactive-cement-here-we-come.html
Ça ne serait pas étonnant, vu la quantité de matériaux radioactifs générés par la catastrophe...

C'est aussi légal en France (mais pour des déchets faiblement radioactifs) !
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Des-dechets-radioactifs-dans-nos-objets-quotidiens-_39382-1216269_actu.Htm
http://www.rue89.com/planete89/2010/01/08/bientot-de-la-radioactivite-dans-nos-objets-de-consommation-132571
http://www.bastamag.net/article835.html

Ces inclusions toxiques dans le béton sont donc problématiques (outre pour leur manipulation) pour l'utilisation comme stockage d'eau voire comme bâtiment d'habitation...
Pour faire un réservoir étanche non-toxique donc sans ciment, il reste quelques (rares) anciennes techniques dont la chaux serrée.
Si tu tiens à ta peau, affûte ton esprit comme ton couteau.

07 février 2012 à 15:13:50
Réponse #3

caillou


Bonjour,

du fait de mon métier, je me suis intéressé  aux bétons de construction.

Les infos données sont presque toutes correctes, mais font réfléchir sur ce qui est essentiel et ce qui est superflu pour faire un ouvrage en béton correct.

le dosage pour faire du béton est bon, mais si je devais faire du béton rapidos avec les moyens du bords (sans connaitre le type de ciment, sans balance ni rien pour mesurer le volume... )
je me rappellerai plutôt cette règle :

1 vol de ciment pour 3 de granulats (sable + gravier)

puis j'ajoute de l'eau petit à petit pour obtenir la consistance souhaitée.

la consistance (ça dépend de l'eau qu'on rajoute) :

c'est :

liquide pour faire une dalle, malléable pour faire une forme style petite cuvette, et raide pour faire un enduit (reboucher un trou, couvrir un mur en terre pour le protéger de la pluie...).

le mélange c'est comme dans le Wiki.

la protection pendant la prise :

si ça gèle c'est pas bon, trouver un moyen pour réchauffer (le couvrir peut suffire : le béton dégage de la chaleur pendant la réaction de prise)

s'il pleut, ce n'est pas l’excédant d'eau qu'il faut craindre (un excédant d'eau n’empêche pas la prise) mais c'est l'impact des gouttes qui va pourrir la surface. on peut protéger en le couvrant

s'il fait chaud, le béton va tirer trop vite et créer des fissures partout. on peut protéger en le couvrant avec un tissu que l'on gardera humide pendant 1 jour. c'est la cure du béton

je pense qu'il y a une erreur dans le Wiki à ce sujet : rajouter de l'eau dans le mélange ne protégera pas votre béton des fissures liées à la chaleur. il sera d'autant plus sensible au soleil. pour preuve, le béton fait en centrale (de façon industrielle durons nous, limite au max l'ajout d'eau en mettant un adjuvant (superplastifiant) qui permet de garder une bonne ouvrabilité sans trop d'eau qui rend le béton sensible à la chaleur) en fait, plus il y a d'eau dans un volume de béton, plus s'il s'évapore, le volume sans eau sera très différent du volume avec eau, donc tension interne, donc fissures) bref...

l'ouvrabilité c'est un peu différent de liquide c'est facile sec c'est dur.
c'est plutôt, le béton reste malléable à la consistance que j'ai choisit le plus longtemps possible.
le problème d'ouvrabilité intervient généralement quand on utilise un béton sec (réparation de fissures, enduit...) et qu'il fait très chaud dans ce cas là, pour améliorer, on peut rajouter un peu d'eau au mélange (mélange trop sec) ou on rajoute à l'aide d'une éponge un peu d'eau sur la surface du béton mis en place. Ce petit rajout d'eau en surface, permet de le lisser....


le séchage et la résistance.

ce n'est pas parce qu'un béton semble sec qu'il est résistant.
le béton à en gros 50% de sa résistance max à 7 jours et 90 % à 28 jours.

attention :
ici on ne parle que de béton, pas de béton armé !!
exit donc les formes complexe, les murs haut, les piliers, les dalles de grandes taille ou devant supporter du poids...
tout ça c'est un autre sujet.

pour les Protections individuels,

POUR MA PART (pas de principe de précaution) les gants suffisent si ce n'est pas votre métier et que vous n'êtes pas exposé chaque jour au ciment.


Pour résumer :


 -  le béton c'est  : 1 vol ciment  + 3 vol sable+granulat

 -  le mélange : c'est tout mélanger et rajouter l'eau jusqu’à la consistance souhaitée

 -  la mise en oeuvre : c'est comme vous pouvez

 -  le séchage : c'est protection contre pluie, gel, soleil  (juste une couverture pour pluie et gel et couverture humide pour soleil)

 -  le durcissement : c'est mini une semaine et 1 mois pour usage définitif

 -  le béton : c'est pas du béton armée n'allez pas vous construire une maison avec ça ! 

 -  les astuces : c'est pour faire accrocher du béton sur autre chose, mouiller la surface du autre chose. si la surface est trop sèche pour lisser ou faire une forme, rajoutez un peu d'eau avec une éponge à la surface.













   

 


 

07 février 2012 à 23:52:36
Réponse #4

Hennel


Ba merci à vous tous et vous toutes pour vos réponses !

Oui en effet, le ciment peut contenir des cendres dite "volante" qui peuvent etre toxique et donc le masque s'impose. Du ciment dans les yeux c'est pas bon non plus.
Mais comme on l'a dit, si on manipule pas du ciment tous les jours c'est "pas grave".
Oui j'aimerai bien faire des photos mais j'ai pas de place ni les moyens  et l'utilité de faire le béton et de prendre des photos.
La suite est à venir bien entendu.

C'est vrai que j'ai oublié de préciser une chose très importante : c'est que je parle de béton et pas de béton armé (faut pas que les gens se mettent à construire des blockhaus avec ça !)

Merci à caillou, phil, et mister manise

ps : au fait, on ajoute comment une photo dans le wiki svp ?


08 février 2012 à 01:03:33
Réponse #5

Mishkin


Salut,

est-il vrai que l'on peut utiliser des coquillages calcinés et pilés pour faire du ciment ?
connaitriez-vous la recette du béton que faisaient les Romains ?
Hennel ,parleras-tu du béton réfractaire fait à partir de ciment fondu ,utiles pour certains éléments de foyers (poeles ,cheminées ,forges ...) ?

Manifestement le dicton populaire qui dit "béton d'hiver ,béton de fer" ne serait pertinent qu'à la condition qu'il ne gele pas ,merci
 
à+

Mishkin.

08 février 2012 à 09:45:36
Réponse #6

boudasimboudette


le béton romain contient de la chaux. C'est réutilisable à l'infini :)  et autrement plus durable.
Par contre, c'est une mise en œuvre plus délicate, plus longue.  Une fiche technique là :  http://www.areso.asso.fr/spip.php?article56


Des coquillages ont été utilisés dans le Nord pour faire des hérissons ventilés dans des maisons. Ca, c'est de la maison éconologique ;)  certains ont même utilisé des coquilles d'huitres en recyclage... il paraît qu'à certaines périodes ont peut en récupérer des tonnes dans le Chud du Nord  ;#

bonne suite à vos projets :)
L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétexte.
— Beaumarchais

08 février 2012 à 10:09:53
Réponse #7

caillou



Bonjour,

l'utilisation de coquillages (en calcaire CaCo3) seul, te permettra de réaliser de la chaux.

le cycle théorique (je n'ai jamais testé, ni vu faire...) ce serait :

tu chauffes tes coquillages vers 1000 °C

tu broies le tout pour obtenir une sorte de farine et là tu as de la chaux vive.

pour obtenir de la chaux éteinte (sert comme mortier, joint de maçonnerie, enduit) tu mélanges avec de l'eau pour avoir une patte, qui en séchant va durcir et résistera un peu à l'eau (mais pas comme du ciment)

attention, la chaux n'a pas une résistance mécanique très grande (ne pas faire de dalles, mur...)

si tu essayes fait nous signe !!

08 février 2012 à 19:16:51
Réponse #8

Hennel


Bonjour à tous !

Alors bon pour ce qui est de mettre des coquillages et sur la chaux, tu as eu des réponses par les autres internaute (la chaux j'y connais rien je m'y étendrai pas...)
Je ne pensais pas parlé du béton réfractaire vu que je connais ça juste de nom, je pourrai toujours me renseigner et faire une petite synthése moins "technique" pour vulgariser un peu le schmiblick mais bon à la base je pensais pas le faire.

Pour ce qui est des coquillages il faut revenir sur une notion importante.

Sur le wiki, quand je parle de béton je parle de béton "chantier"
composé de gravier, de sable, de ciment.

C'est la notion "populaire"

Il faut savoir qu'en fait c'est pas du béton mais c'est "un" béton (notion importante)

En effet, la définition scientifique du béton c'est :
Des agrégats, du liant, et de l'eau.

Généralement on prend comme agrégats sable et ciment, et pour liant on prend du ciment.
Mais les romains n'avaient pas de ciment mais de la chaux.

Il faut savoir aussi que certain designer / ingénieur, prenne pour agrégat des billes de polystyrène pour faire du mobilier en béton,
des prototypes sont à l'étude pour utiliser de la résine végétale comme liant
etc etc...

Donc "oui" on peut utiliser des coquillages broyé pour remplacer les granulats (je doute de l’efficacité mais on peut toujours le faire)
A savoir qu'on peut faire aussi du béton avec des bouteilles (sur le principe du béton cyclopéen) !!!
(en fait c'est plus un mortier qu'un béton entre les bouteilles)









Je détaillerai un peu le béton armé dans mon article également ;)

09 février 2012 à 09:43:55
Réponse #9

Hennel


Aoutch ! je connaissais pas ^^
Bon j'pense que c'est quand meme plus facile de trouver des bouteilles que des canon / obus / boulet etc...

Par contre je reviens sur ce que Caillou a dit :
Moi on m'a appris que quand il  fait trop chaud, si on fait un béton, on met un peu plus d'eau que prévu pour prendre en compte l'évaporation...
Un chef de chantier nous avait avoué qu'il avait dût arroser toute la journée une dalle de béton pour que l'eau ne s'évapore pas.
« Modifié: 09 février 2012 à 10:24:15 par Hennel »

09 février 2012 à 11:09:05
Réponse #10

caillou



Bonjour,
 
pour l'eau dans le béton par temps chaud.

il ne faut pas mettre d'eau avant pour compenser l'évaporation après.

Si tu fais ça, et que tu ne protèges pas ton béton d'un séchage trop rapide en surface, c'est fissures assurées.

Il faut mettre le volume d'eau nécessaire pour avoir la consistance souhaitée et protéger pour éviter un séchage au niveau de la peau trop rapide. C'est ce qu'on appelle la cure du béton.
C'est exactement ce que le chef de chantier a fait. Il n'a pas rajouté d'eau au mélange, il a du simplement arroser la surface de sa dalle pour qu'elle ne sèche pas trop vite.

Dans l'idéale, ce serait de couler ta dalle avec une petite pluie fine qui dure la journée.

Sur mon dernier chantier, on coulait de nuit l'été pour limiter, on recouvrait avec un géotextile humide et qui était régulièrement arrosé.
mais il n'a jamais été rajouté d'eau dans le béton avant (par ailleurs interdit depuis longtemps sur les chantiers "sérieux").

cela arrive quand la distance entre ta centrale à béton et le chantier est grande, ou que les toupies attendent trop longtemps. alors le béton perd son eau "dans la masse" avant mise en place. il faut la remplacer, pour conserver la maniabilité souhaitée. Mais ton mélange ne sera jamais plus riche en eau que prévu.

si c'est pas clair dite le moi.





09 février 2012 à 12:57:13
Réponse #11

Hennel


Ha oui pardon, j'ai écris une GROSSE c*¤$erie !!

je suis vraiment confus d'avoir fait un erreur comme ça =_="         honte à moi !  >:(

tout est clair caillou rassure toi ;)


Aussi, vu que tu as l'air d'etre dans la branche du BTP, aurais tu des photos pour illustrer mon wiki ? Moi j'en ai pas pour ma part, et maintenant que je suis en formation archi, je pense que je ne referai pas de visite de chantier avant un loooong moment

30 août 2012 à 19:52:14
Réponse #12

jacqueline


 Un truc qui peut être utile  en survie :
 
S'il faut faire un petit canal en béton, le ciment classique s'use très vite.

Je crois , mais à vérifier  par un spécialiste  : il faut utiliser du CLK 

30 août 2012 à 20:25:28
Réponse #13

Pouçot


[...] il faut utiliser du CLK  

Citer
Le CLK-CEM III/C (ex ciment de laitier au clinker, norme NF P 15-301) contient au moins 81% de laitier(1) et de 5 à 19% de clinker(2).

Source => http://www.lerm.fr/lerm/Newsletter/Newsletter10/lerm_Newsletter10ajout.shtml

(1) En sidérurgie, le laitier est un coproduit de la métallurgie contenant des oxydes métalliques, essentiellement des silicates, des aluminates et de la chaux, qui sont formés en cours de fusion ou d'élaboration de métaux par voie liquide.
source => http://fr.wikipedia.org/wiki/Laitier_(m%C3%A9tallurgie)

(2) Le clinker est un constituant du ciment artificiel, qui résulte de la cuisson d'un mélange composé d'environ 75 % de calcaire et de 25 % de silice : la « farine » ou le « cru ».
source => http://fr.wikipedia.org/wiki/Clinker

06 décembre 2012 à 13:26:51
Réponse #14

Hennel


Yop, à tous !

En voyant des  commentaires, vidéo, article de david manise ces derniers jours sur facebook... je me suis souvenu que j'avais un article sur le béton à écrire dans le survival wiki...
article qui a disparu purement et simplement de la circulation...

c'est triste... mais c'est la vie...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité