Nos Partenaires

Auteur Sujet: Aciers...  (Lu 44851 fois)

27 avril 2009 à 18:42:52
Réponse #50

Bucheron


Salut a tous

J'ai récupérer une plaque d'acier pour faire un couteau.
Un pote qui bosse comme affuteur dans une scierie l'as fais examiner et il m'a dit que c'était de l'ardanit ou ardinite.
Est ce que quelqu'un connait ce matériel?
Je vous mets les donnée technique dès que il me les donne.

C'est de l'hardox, connu aussi sous le nom de ardinite, c'est de l'acier provenant du blindage d'un char suédois. Pour les taux de carbon voici la docs sur un lien
http://www.oxycoupage.com/FichiersPDF/HardoxHiTuf_fr.pdf

27 avril 2009 à 18:49:38
Réponse #51

lambda


Salut les gars,
concernant l hardox, j avais pose une question concernant sa "forgeabilite" pour en tirer des lames, sur forgefr.
d autres gars aussi d ailleurs.

http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=13834&highlight=hardox
http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=7435&highlight=hardox
http://www.forgefr.com/forums/viewtopic.php?t=14072&highlight=hardox

apparament, c est pas ideal ideal, pas vraiment trempable, et une m*rde infame a usiner (de par sa nature "auto-protectrice" a l abrasion", en supposant qu on est pu forger a chaud un truc la dedans...donc apparament pas vraiment utilisable pour une application couteliere...  :(

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

29 avril 2009 à 18:45:12
Réponse #52

Ghjallone


si il est assez mou et qu'il résiste tres fort a l'abrasion, ca pourrait etre pas mal pour un surin de survie, non?
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

29 avril 2009 à 19:33:47
Réponse #53

Kilbith


comme lame....vu la composition (pas trempable)  :down:

comme garniture d'un sandwich : faudrait voir.  ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 décembre 2009 à 00:15:16
Réponse #54

Alex Reeves


Bonjour les amis,

J'aurai besoin de l'avis d'un expert forgeron et je sais qu'il y en a sur ce forum.

Un coutelier me propose de lui acheter un couteau forgé. C'est vrai qu'ils sont beaux et originaux.
Il y a 2 modèles qui me plaisent et donc 2 acier différents, à savoir :

- 1 couteau en acier 100c6.
- 1 couteau en acier 55s7.

Connaissez vous ces aciers et pouvez vous m'en dire plus (points forts, points négatifs, ...) ?

Voici l'adresse du site en question :http://couteaux.free.fr/

Connaissez vous ce site ? Est il sérieux d'après vous ?

Milles Merci.

A +.

 

"Celui qui vit par l'Epée, finit toujours par la recevoir dans l'cul.
Dieu nous garde."

13 novembre 2010 à 15:34:53
Réponse #55

Barbara


Bonjour, même souci, Boker utilise parfois du T6MoV.
En googlant un peu cet acier semble mou et bien résistant à la corrosion, mais ça reste très vague.
Quelqu'un connait ?

13 novembre 2010 à 19:18:34
Réponse #56

cardoso5fr


http://zknives.com/knives/steels/425m.shtml

Apparemment un acier produit par bonpertuis donc français :D

Pas beaucoup de carbone, pas mal de chrome, donc un acier qui sera surement traité "mou" mais résistant à l'oxydation en effet. Le tranchant devrait pas être cassant pour deux sous, il doit bien s'écraser dans l'assiette.

je ne connaissais pas du tout
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

13 novembre 2010 à 19:58:55
Réponse #57

Barbara


Pas beaucoup de carbone, pas mal de chrome, donc un acier qui sera surement traité "mou" mais résistant à l'oxydation en effet. Le tranchant devrait pas être cassant pour deux sous, il doit bien s'écraser dans l'assiette.

Merci, effectivement en cherchant sous une autre appellation, on trouve un peu plus d'infos ("425M" -> http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=857.20)
Je pense que je vais éviter comme la peste  ;)

13 novembre 2010 à 21:05:16
Réponse #58

cardoso5fr


 L'un dans l'autre, cela semble loin d'être un acier à très haute performance. Mais cela sera toujours mieux que les dents comme dirais quelqu'un de bien connu :D
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

14 novembre 2010 à 23:06:05
Réponse #59

grunt


C'est le site de Joël Becker si je ne me trompe, c'est du serieux il sait de quoi il parle.

16 novembre 2010 à 13:27:19
Réponse #60

bpc


dans la fabrication d'un couteau, l'acier ne rentre que pour une part.
voici ce que l'on peut faire avec un acier à ressort, d'origine et de composition inconnue:

-la matière prmemière:


- la lame suffisament affutée pour couper le papier journal:


-le matériel: le couteau, un marteau et un morceau de tube de 27mm:


-le tube coupé à moitié:


-le tube de fer coupé dans la longueur:


-le tranchant: pas d'ébréchure:



-le test ( "du bâtonnage extrème"):


-restauration du tranchant avec une pierre india norton médium( en moins de 30s.):


-le tranchant refait:



voilà, tout ça pour dire que l'on peut avoir une bonne lame avec un acier considéré comme bas de gamme.
un couteau est plus une question de travail que de chimie.

















16 novembre 2010 à 19:58:18
Réponse #61

cardoso5fr


Mais ta lame elle est bien trempée ;) ce qui est pas toujours le cas des lames industrielles avec des aciers entrée de gamme.

Sympa le montage en tube :D
@ + Ben (Dremeltingpote steel dust junky)

12 février 2011 à 12:51:12
Réponse #62

fab05


Pour revenir sur l'acier T12, ce serait le T508 (renommé T12) du fabricant Bonpertuis (Isère) visant à concurrencer le 12c27 Sandvik (suédois ?).
Les Nontrons qui étaient en acier carbone sont en T12 depuis que Laforge de Laguiole les a repris, ils utilisent également cet acier pour leur laguiole.
Pas d'infos sur la composition du T12 mais sur leur site, on lit, (si j'ai le droit de citer) :

L'acier T12 développé avec les aciéries BONPERTUIS dans l'Isère (depuis 1434) est un nouvel acier inaltérable qui conserve le fil proportionnellement plus longtemps que les aciers existants et qui s'aiguise très facilement.

C'est une exclusivité FORGE DE LAGUIOLE. Sa mise en oeuvre nécessite un savoir-faire particulier. Les lames sont forgées, trempées, émoutes, polies puis montées à LAGUIOLE. Cet acier a été testé pendant un an par plus de 300 personnes réparties sur l'ensemble du territoire national. Toutes ont été unanimes sur les performances de ce nouvel acier.


J'ai un Nontron et un Laforge dans cet acier : RAS.


   

« Modifié: 12 février 2011 à 13:00:18 par fab05 »

13 février 2011 à 00:38:08
Réponse #63

Ghjallone


i]L'acier T12 développé avec les aciéries BONPERTUIS dans l'Isère (depuis 1434) est un nouvel acier inaltérable qui conserve le fil proportionnellement plus longtemps que les aciers existants et qui s'aiguise très facilement.

C'est une exclusivité FORGE DE LAGUIOLE. Sa mise en oeuvre nécessite un savoir-faire particulier. Les lames sont forgées, trempées, émoutes, polies puis montées à LAGUIOLE. Cet acier a été testé pendant un an par plus de 300 personnes réparties sur l'ensemble du territoire national. Toutes ont été unanimes sur les performances de ce nouvel acier.[/i]

J'ai un Nontron et un Laforge dans cet acier : RAS.


   


si j'avais encore un seul doute le voila parti: a éviter comme la peste.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

13 février 2011 à 04:31:46
Réponse #64

viking38


moi j'aime bien mon damas en lame de scie a ruban acier et de scie a ruban bois,j'ai bien apris a le connaitre et il est top...
pour les pliants je me fabrique un damas un peut plus raide j'aime bien le xc75 avec du 35ncd16 ca s'affute tout seul et ca garde bien la coupe  :doubleup:
mon arc,mon couteau,mes bois...la vie

13 février 2011 à 11:18:29
Réponse #65

fab05


si j'avais encore un seul doute le voila parti: a éviter comme la peste.

?

13 février 2011 à 11:36:57
Réponse #66

Ghjallone


?
aucun fabriquant honete ne dira que son acier est meilleur que tous les autres, qu'il coupe mieux et plus longtemps en état plus facile a affuter, et surtout qu'il est inaltérable. bientot il augmentera aussi la virilité de son possesseur ::)
quand on utilise un bon acier on peut etre honete sur ses capacités, et le T12 ne possede pas celles qu'on lit sur la pub.

Edit: d'ailleurs cet acier n'est pas une exclusivité de forges de Laguioles.
Nontron l'utilise sur ses modeles qui ne sont pas en XC75 sous la meme apellation, et Citadel l'utilise sur certains couteaux comme du T508.
« Modifié: 13 février 2011 à 12:10:08 par Ghjallone »
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

13 février 2011 à 12:26:23
Réponse #67

Kilbith



voilà, tout ça pour dire que l'on peut avoir une bonne lame avec un acier considéré comme bas de gamme.

Pour ce que l'on aime ici : grand couteau très résilient, coupant honorablement et s'aiguisant facilement, je trouve que l'acier à ressort est excellent. Les aciers à ressort (les spécifiques bien sûr) ne sont absolument pas du "bas de gamme" ils sont même très sophistiqués si l'on considère leur composition et leur élaboration. C'est une solution efficiente, très "élégante" (peu onéreuse, disponible, fabrication possible par un Artisan qui prendra en compte le triptyque couteau_utilisation_utilisateur) .

Citer
Un couteau est plus une question de travail que de chimie.

Le seul truc, c'est que les aciers ressorts utilisés sont souvent de la "récup". Comme le plus souvent le coutelier ne connait pas la composition et la ficheTT du fabricant, le résultat est aléatoire. Sauf deux conditions, idéalement présentent simultanément :

- Le coutelier utilise de l'acier ressort de même origine/stock ou d'une origine connue (genre méga stock de ressorts de remorques Trailor, ou acier de fourgonette Merco). Et là il peut capitaliser l'expérience, soit en reconstituant le TT à force de nombreux essais, soit en se le procurant. C'est impossible si on trouve un bout de ressort dans une décharge.
- Le coutelier possède une énorme expérience empirique et arrive à "sentir" rapidement l'acier, même avec peu d'essais. Le problème c'est que plein de gens pensent avoir ce savoir par accumulation mais, ici comme ailleurs : "beaucoup d'appelés, peu d'élus."  :closedeyes:


De plus, comme d'hab, un couteau ce n'est pas que l'acier et le TT : émouture, ergonomie, manche, emmanchure, adaptation à la fonction, adaptation à la personnalité et à l'anatomie, étui, qualité du montage...sont au moins aussi important que l'acier et le TT de la lame.

PS : les fichesTT, mêmes connus, ne sont pas le graal : elles sont souvent prévues pour une utilisation industrielle (Grosses pièces, forge mécanique...). Il faut encore savoir les "adapter" au mieux à un couteau.

 :)
« Modifié: 13 février 2011 à 12:49:17 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 février 2011 à 16:15:15
Réponse #68

inzemix


moi j'aime bien mon damas en lame de scie a ruban acier et de scie a ruban bois,j'ai bien apris a le connaitre et il est top...
pour les pliants je me fabrique un damas un peut plus raide j'aime bien le xc75 avec du 35ncd16 ca s'affute tout seul et ca garde bien la coupe  :doubleup:

J'aime bien aussi ton damas, j'ai d'ailleurs fait les photos, mais j'ai pas encore pris le temps de présenter le couteau... :S Ca va venir !

14 février 2011 à 04:13:42
Réponse #69

viking38


salut xa  ;) bon t'est toujours content du couteau a premiere vue  :D j'attend les tofs  ;)
en tout cas merci de m'avoir fait decouvrir ce forum trés sympa et interessant  :doubleup:
mon arc,mon couteau,mes bois...la vie

03 mars 2011 à 21:04:08
Réponse #70

peau rouge


Pour ma part,

Les différents couteaux que j'utilise dans la verte...

En carbone:

° RAT/ ESSE 6 
° KA BAR USMC
° Couteau en XC75 lame de 13cm (cadeau d'un pote)

En inox/semi inox:

° Fallkniven F1, S1, A1 (prochainement H1)
° Couteau de camp en D2 lame de 16cm Fabrication Eric Depeyre
° pareil mais en 13 cm
 

Donc mon avis à deux sous, XC75 tranchant du tonnerre de dieu (pour le couteau offert)  parcontre je dois l'aiguisé souvent mais c'est pas trop le soucis, ce qui me dérange, c'est la patine, j'aime pas ça! Je trouve qu'il à pris une sale gueule en peu de temps, je passe toujours un pti coup de nettoyage sur mon pantalon de rando après utilisation mais rien n'y fait. Pis , sur certaine zone je vois apparaître des minuscules tâches de rouille, j'ai enlever les tâches à l'aide d'une éponge à gratter et comme jsuis flemmard la dessus j'ai décider de ne plus prendre l'engin lors de mes sorties. Pour moi, c'est la galère à entretenir! Mais je verrais bien un Carcajou dans ma collection  ;)

Sinon pour les autres couteaux carbone, sa tiens mieux, enfin pas de problème de rouille (pour le moment) grâce au traitement de surface. En revanche, esthétiquement le schlasse ressemble à un zèbre (rayure de bourrinage ;#) lorsque j'ai passer une bonne heure à lui faire la misère! Le gros plus sur ces derniers, c'est l'aiguisage (DC4) c'est vraiment facile et sa deviens même un plaisir mais faut juste aiguisé plus souvent que les Fallkniven.

Côté inox/semi inox, je vais faire court... c'est le top pour moi!
Pour les petites sorties j'emmène le F1 ou sinon combinaison F1+ couteau de camp D2

Sur mon A1 toujours pareil je lui ai fais la misère (surface dur), résultat le tranchant s'écaille et c'est pas jolie à voir, sinon niveau de coupe très bonne, le tranchant tiens beaucoup plus que mes couteaux carbone. j'ai remplacer ce dernier par le D2 et là...grosse surprise, après tout ce qu'on peut lire sur cette acier, mon avis est tout simplement bonne! Le tranchant est nettement meilleur que le VG10, j'ai beau forcer il bouge pas d'un poil, Eric fais vraiment du bon boulot!

Bon après avoir testé le XC75, 1090, VG10, D2....  Trois autres acier me font de l'oeil, le CPM 3V, le RWL 34 et l'INFI. Je sens que je vais encore me lancer dans un autre projet moi ;# .

J'ai une petite question, que pensez-vous du CPM 10V (carbone) et du CPM S110V (inox) ?  c'est quoi, des aciers dernière génération de la mort qui tue.   
c'est en utilisant toutes les ressources que l'homme se rendra compte que l'argent n'est pas comestible.

01 novembre 2014 à 16:54:02
Réponse #71

cosmikvratch


déterrage pour une petite question acier...

Je me lance dans le stock removal, avec des lames d'amortisseur de camion (acier ressort trouvées dans une casse poids lourd)

il s'agit donc vraisemblablement de 55s7, si j'ai bien lu à droite à gauche.

j'ai obtenu un recuit satisfaisant au barbecue, là je suis sur l'émouture, gros boulot vu que je n'ai pas de backstand (donc à la lime + meuleuse) , et que c'est du 7mm! :o, je sais c'est trop mais c'est le plus fin que j'aie trouvé... j'ai récupéré du 10mm aussi :-[ :-[)
ce sont donc 2 couteaux plate semelle de 24 cm de long (manche compris) sur respectivement 3 et 4cm de large, et donc 7 mm au plus épais.

j'ai lu que pour la trempe de cet acier il fallait chauffer plus que l'amagnétisme, je vais essayer...

et là vient ma question:

pour ceux qui ont expérimenté avec cet acier, quel revenu (au four) me conseillez-vous? (nombre, température et durée) sachant que je cherche une dureté moyenne (je hais les éclats, ces couteaux seront batonnés, et doivent pouvoir être aiguisés facilement)

merci d'avance!
Life's a bitch (and then you die)

02 novembre 2014 à 11:46:44
Réponse #72

Zecrow


.........e c'est du 7mm! :o, je sais c'est trop mais c'est le plus fin que j'aie trouvé... j'ai récupéré du 10mm aussi :-[ :-[)
Trouve éventuellement un forgeron qui t'amincira ça à la forge et au marteau ;)

.... pour ceux qui ont expérimenté avec cet acier, quel revenu (au four) me conseillez-vous? (nombre, température et durée) sachant que je cherche une dureté moyenne (je hais les éclats, ces couteaux seront batonnés, et doivent pouvoir être aiguisés facilement)
D'après ce que j'ai lu, dans l'heure qui suit la trempe, revenu d'au moins une heure à 240°C, et laisse refroidir dans le four, ça devrait faire le job. Mais un pro passant par là t'en dira plus...
« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d'apprécier avec moins. »
Dan Millman

J'y travaille ! :-)

02 novembre 2014 à 12:10:21
Réponse #73

Kilbith


il s'agit donc vraisemblablement de 55s7, si j'ai bien lu à droite à gauche.

Tous les aciers pour ressort de camion ne sont pas du 55S7. C'est bien expliqué par Achim Wirtz ici :
http://metal-connexion.fr/forum/traitement-thermique-de-l-acier-46si7-55si7-t1642.html

Donc, en l'absence de la composition précise, sauf à avoir énormément d'expérience avec la même source d'acier, tes traitements seront "à la louche". C'est admissible avec un acier faiblement allié. Avec souvent des résultats corrects, rarement très bons, exceptionnellement parfaits.


L'idéal avec un "acier de récup" bien épais comme le tient c'est de finir le travail à la forge. Après pour les traitements thermiques c'est aussi expliqué dans le lien ci-dessus.

Si tu es consciencieux tu passeras par une phase "d'essai erreur" en découpant (soigneusement donc en refroidissant le truc) de petits échantillons qui te serviront à calibrer tes traitements thermiques avant de passer à la lame.

Ne te prend pas trop la tête pour les revenus. Le plus simple c'est de commencer par un revenu assez bas (disons 180°C). De faire quelques test selon ton équipement (à la louche, avec des limes....). Et si tu n'es pas content tu peux faire des revenus supplémentaires à une température plus élevée.

L'inverse est plus compliqué.  ;#


Evidemment, il faut au préalable de ton travail retransformer l'acier des ressorts pour qu'il soit utilisable (en gros chauffer un peu en dessous de l'amagnétisme et laisser refroidir très très doucement pour qu'il soit à l'état recuit).

A lire par exemple : http://fabriquersoncout.11vm-serv.net/Trempe%20de%20l%27acier.htm

Si tu choisissais de ne rien faire, et donc de te contenter de l'état actuel de l'acier convenant à l'usage d'un ressort, tu peux aussi effectuer une mise en forme respectueuse (donc refroidir en meulant par exemple).
La dureté de la lame ainsi mise en forme sera faible (dans les 40/45 HRc) ça va couper tout de même (une feuille de papier coupe), mais pas longtemps. On peut souvent améliorer localement les choses par écrouissage du tranchant ce qui va augmenter le dureté. Mais là on quitte la coutellerie pour les bidouilles de techniques de survie.

Bon, faudrait surout avoir l'avis d'un coutelier.  :closedeyes:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 novembre 2014 à 16:29:13
Réponse #74

cosmikvratch


merci de vos réponses (pour les liens j'étais déjà tombé dessus)

-pour le recuit, je l'ai fait il y a 2 jours sans trop de problème au feu de bois + soufflet à main, j'ai atteint l'amagnétisme, et redressé la tôle (courbée) au marteau (pas parfaitement d'ailleurs). Puis rechauffé et placé sous le tas de braise (refroidi en 5h environ). résultat: la lime accroche bien, ça se perce en 2 minutes avec un forêt métal standard...
L'amincissement au marteau... on verra quand j'aurai une simili-enclume et une vraie forge, car pour l'instant il me faut bien 20 minutes à chaque chauffe... donc pour le prochain projet^^

Du coup je fais une sorte de "faux" contre-tranchant de 4/5mm d'épaisseur pour alléger un peu la bête. et des trous dans le manche.

-j'en suis à 3 heures de lime sur un couteau pour l'émouture... il en faudra encore au moins une ::)... puis je passerai au deuxième (j'ai déjà plus de bras :-[)

-ok pour le traitement à la louche, par contre vu les températures nécessaires pour la trempe de l'acier ressort, il va falloir que je bricole un ventilo et que j'achète du charbon... feu de bois + huile de coude risquent d'être juste!

-merci pour le tuyau du revenu en étapes avec test. Ca m'évitera les déboires de mon premier essai avec une vieille lime: bonne trempe et revenu trop fort... le fil était trop mou du coup!

Citer
Si tu es consciencieux tu passeras par une phase "d'essai erreur" en découpant (soigneusement donc en refroidissant le truc) de petits échantillons qui te serviront à calibrer tes traitements thermiques avant de passer à la lame.

on verra si j'ai le temps et le courage! :-[
Life's a bitch (and then you die)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité