Nos Partenaires

Auteur Sujet: Prolonger ma vie... Maigrir  (Lu 60295 fois)

12 janvier 2012 à 01:13:17
Réponse #25

oliv0808


Alors le transit apparement peut en souffrir (constipation car aucunes fibres lors de la premiere phase) mais l'eau (ou les boissons the, cafe, etc.) c'est surtout pour "aider" les reins a supporter beaucoup de proteines (je ne suis pas medecin, je suis sur que l'on te donnera de meilleures explications ^^) mais j'ai cru comprendre que c'etait le truc car une alimentation trop proteinee genere beaucoup de dechets et le rein doit assurer a fond donc beaucoup d'eau permet de le faire fonctionner en "diluant" mieux ces toxines et donc d'eliminer plus facilement.



c'est bien ce que je pensais... pense à boire de l'eau d'hépar ça pourra t'aider sur les deux tableau
http://www.hepar.fr/
"si tu veux des garanties, faut acheter un grille pain" DM

12 janvier 2012 à 01:16:14
Réponse #26

Vincent


Salut Vincent,

D'après ce que je lis, Duncan = Atkins revisited! (Comme pratiquement tous les régimes qui ont suivi ...)
Facile à tenir :  au bout d'une semaine, la faim disparait.
Même le gros viandard se contente d'un petit steak ...
Je ne connaissais pas, je vais me renseigner sur le sujet mais il est clair que dukan ne l'a pas invente ^^ quand a cette "facilite" je dirais tant mieux... A voir ! ^^
Et c'est efficace sur quelques mois (-1 kg par semaine), mais intenable pour l'organisme sur la durée.
Disons que d'apres ce que j'ai lu, en effet on "agremente" ses proteines de legumes puis apres de quelques autres petits choses sympatique, il preconise meme dans la phase finale des repas "de gala" ou vraisemblablement "tout" est permis en gerant au mieux ses quantite et en restant humain bien sur ^^
Il faudra transitionner vers un régime équilibré (un peu de tout), avec un déficit en calories plus modeste.
Je suis bien d'accord, ca correspond a peu pres a la phase dite de stabilisation et la suite
LE truc :  tu dois absolument associer cela avec de l'exercice physique.
Oui ca je l'ai compris, a ce jour malheureusement, je suis en vrac (pied et coudes) mais bon je peut faire de la marche et j'en fait d'ailleurs en sortant le toutou (50kg de muscles ^^) 3 fois par jours pendant environ 15 minutes à chaque fois. Mais bon, je'imagine que ce n'est pas suffisant, donc je vais voir pour m'orienter sur des exercices accessible avec mes maux (laffay ?), je suis egalement pris en charge par un kine qui me permet d'utiliser son velo couché quasiment a volonte donc, je pense en faire quelques sceances par semaines (30minutes) 2 fois par semaine ?
Ce que tu peux faire : marche, vélo, tapis, nage ... mais arrive chaque jour à 20 minutes d'essoufflement raisonnable (transpiration).
20 minutes d'essouflement : facile j'habite au 3eme sans ascenseur, il suffit que je monte chez moi pour etre essoufle et transpirant ^^blague a part, je vois ce que tu veux dire
De préférence le matin, tout à fait à jeun.
ok ! pourquoi l'importance du totalement a jeun ?

Tu vas remettre ton corps en marche, tu vas consommer tes graisses et non tes muscles et surtout, surtout, tu vas te voir progresser.
Ca se serait top !
Tu vas passer de trois kilomètres de marche rapide à six, en peu de temps, ou de 400 m de natation à 1.000 m, les doigts dans le nez.
Oui ce serait bien mais vu mon pb de pied natation c'est niet (pour le moment) mais le probleme devrait se regler en grande partie si la methode fonctionne ^^et la ce serait bien cool car j'aimais bien nager !
Et c'est vachement motivant de REVIVRE ...
revivre... ben je ne suis plus sur d'avoir vecu autrement dans dans ce carcan (je suis obese depuis l'age de 7 ans suite à une immobilisation forcée et un desequilibre alimentaire - rien de metabolique ca c'est cool car c'est reversible) donc je dirais de vivre tout simplement...

Merci pour ces bon conseils

12 janvier 2012 à 02:24:00
Réponse #27

Irazú


beaucoup de choses super ont été dites.. en ce moment je préférerais en parler en privé pour des raisons perso.. rien á voir avec le forum ou quoi..  :)
mais bon:
40 min d'exercice en combustion dans ta zone c'est le minimum.. ( 5 min pour arriver dans ta zone +20min en combustion= conso de ce que tu as mangé le matin par exemple.. les 20 minutes aprés lá tu tapes dans tes réserves.. tout ce qui vient en plus c'est pur bénef )
sport a fond.. tous les jours si tu peux.. 1 jour de repos semaine.. proteines..
achétes toi un cardio fréquense metre.. c'est pri-mor-dial.  
POLAR est une super marque 19 euros entree de gamme a déc*thl*n
ALLI aussi peut t'aider.. de quoi modérer ton apétit aussi.. il y aura beaucoup de détracteurs á ce sujet.. enfin dans notre cas on trouver surtout et toujours des mecs qui n'ont pas eu de pb de poids.. ou qui n'y connaissent rien, ou qui parlent de leur expé d'avoir perdu 4 kilos.. les résultats il en faut vite, sinon la motive s'en va.. perdre 15 ou 20 kils les deux premiers mois c'est super facile.. parcequ'on passe de sédentaire+ bouffe / restriction + sport,
aprés 2,5 kils par mois c'est le max-max.. pour faire du durable.
on ne perd pas 60 kils comme ca sans aide extérieure!
dumoins.. pour mon cas..
 ;)
je n'aime pas ducon  heuu, Duncan (rhooo pardon c'est sortit tout seul!)  ;# tu ne mangeras jamais assez de proteines d'origine animale.. il faudrait en manger énormément.. les protéines c'est 1,5 grammes par jour par poids de corps.. si tu tapes du sport comme il faut, ton organisme ne tiendra jamais le coup. vertiges, fatigues, puis démoralisation et lachage d'affaire!
des aides qui augmentent ta combustion cardiaque aussi.. le chrome ca casse lesgraisses, le café (gellules).. omega.. tout ca.. des cures de nettoyage du foie, puis du transit.. le tout est de ne pas stagner sur un truc en particulier, ton caorps il faut lui taper dans la g*** le surprendre, changer les entrainemets, les apports, et MANGER DE TOUT
elyptique est une machine extra pour perdre.. le velo spinning aussi, marche rapide.. natation.. les demi-squats ca aussi c'est le top, ca tape dans ton cardio a fond!
pas de muscul, tu prendrais de la masse sous la graisse et paraitrait encore plus carré--

enfin, je dis ca.. je dis rien.. je n'ai aucune qualification.. j'ai perdu 60.. fait perdre 6 a ma mere dernierement.. fait perdre 6 aussi á ma blonde..
je ne voudrais pas etre pédant, ou directif, loin demoi cette intention.. je raocnte juste mon vécu péle méle.. sans dogme..
et puis: pour l'abdomino, viens au costa rica!
tarifs imbattables ou technologie non comparable avec la france... et bien plus.. mais ca on en parle en mp!!
bonne soirée a bientot

edit: me revoila avec ma science..  ;# (attention message subliminal inside==>)
si sport sans sucres lents..trés dur le corps ne va pas tenir, pour maigrir il faut manger
proteines + vegetaux ok
sucres lents + vegetaux ok
lire allen carr
proteines + sucres lents naaan...
avec les sucres lents ni huiles ni beurre ni tomate cuite (acidite tomate cuite et basicité sucres lents = neutre dans l'estomac, digestion difficile.. le pourquoi des legumes + pates, riz..)
viande rouge 1 fois par semaine
lire allen carr
porc á éviter..
legumes +++
lire allen carr
 ;)
j'arréte lá.. je suis intarissable!

« Modifié: 12 janvier 2012 à 02:46:10 par Irazú »
=Le plus vif de tous les feux=

12 janvier 2012 à 07:19:38
Réponse #28

sebeu


Bon courage Vincent,

Apres avoir été en fort surpoids, limite obèse pendant mon enfance, j'ai largué 17kg en 6mois à 16ans. Mélange de plusieurs facteurs, pas de recettes spéciales ni de tuyau à donner


Ca change la vie. Et même si j'ai mis du temps à accepter mon nouveau corps, je m'y suis bien fait.

Je suis avec toi. On est avec toi.
Tu vas y arriver.

A+

12 janvier 2012 à 07:48:38
Réponse #29

Magic Manu


Excellent post! Marrant qu'on en n'ait pas parlé avant... Comme Draven et Bison: suite à un pari avec ma femme mi août, sur une photo d'acteur dans un aéroport (pari que j'aiperdu!)! J'ai décidé de perdre 8 kg en 2 mois. Je sais, ce n'est pas 50 kg... Mais le principe est le même...! Arrêt des sucres rapides (bonbons, cochonneries, gâteaux...), des graisses (beurre, crème fraiche), avec quelques entorses(céréales et lait demi écrèmé le matin), arrêt viandes grasse (porc, et moins de boeuf). En gros, à chaque repas: poisson ou poulet, et légumes (les poêlées de chez Pic***d sont parfaites!) et plus une goutte d'alcool. En gros, il faut faire tout cela dans ton coin, tu ne peux pas vraiment aller manger chez des copains, et même en famille, j'avais souvent droit à ma pitance séparée! Ah oui! Et aussi cardiotraining 1h30... 5 fois par semaine! Résultat assez spectaculaire: mince et musclé! Obligé de me racheter des pantalons et je suis en pleine forme. J'ai recommencé à sortir, en continuant le sport 3 fois par semaines et en continuant à faire un peu attention à ce que je mange. Si je vais chez des copains un soir, je refais un régime pendant 2 ou 3 jours. De toutes façons, à mon âge (47ans) et avec mon morphotype (1m72, 70kg (78 avant!)), je n'ai pas le choix: ou je fais gaffe, ou je suis un petit gros! J'ai choisi.... Bon courage, mais tu ne le regretteras pas!
Hope for the best, expect the worse...

12 janvier 2012 à 08:56:00
Réponse #30

Rammstein


L'ancien ministre allemand avait fait sensation à l'époque en perdant une quarantaine de kilos en un an. Sa recette : régime crétois et surtout sport (course à pied). Il s'était fixé pour objectif de participer à un Marathon.

Lien

Rammstein

12 janvier 2012 à 08:57:18
Réponse #31

Moleson


Le problème du surpoids c'est la gestion de l'entrée des calories. Il y a pas de miracle, il y a pas d'obèses (sauf les élites) en Somalie.
Ensuite on est pas égal devant la nouriture, il y a des personnes qui gèrent sans difficulté leurs apports et qui de plus ne grossissent pas en passant devant une boulangerie.

Le monde est injuste et il faut l'accepter.

Ce qu'il faut comprendre c'est ce qu'il se passe avec les régimes. Tout les régimes sont hypocaloriques d'une manière ou d'une autre, autrement on ne perdrais pas de poids.
Jusque là pas de problème.

Pour chaque personne avec une activités physique constante il y a un rapport d'apport Kcal/j/Kg ou il garde le même poids. Donc logiquement si quelqu'un passe de 150Kg--->100Kg, pour garder son poids il doit jusqu'à la fin de sa vie manger 33% de moins.
Mais et c'est là ou c'est injuste, si un obèse perd beaucoup de poids, son corps va se mettre en mode famine et ceci pour relativement longtemps. Donc celui qui a passé de 150 Kg ---->100kg doit par exemple pour garder son poids manger 50% de moins qu'auparavent et là ça commence à devenir réellement difficile.
Vu que 90% n'y arrivent pas, ils vont reprendre progressivement leur poids. Mais vu que pendant le régime ils ont perdu du muscle, ils vont se retrouver à leur poids initial, mais avec plus de graisse qu'auparavent. Pour finaliser le tout vu que la dépense calorique au repos est dépendante de la quantité de muscle, l'obèse au bout de ce cycle se retrouve avec un poids supérieur qu'au départ avec en plus un moral dans les chaussettes.

Les obèses étant des spécialistes du régime, ils vont faire plusieurs fois le yoyo de cette manière et après de nombreuses années en fait être obèse et avoir un corps qui fonctionne en mode famine et donc résultat, quand un obèse vous dit, je ne mange pas plus que les autres c'est pas forcément faux.

Ca montre aussi que les recettes (comme proposée plus haut, y a qu'a) fonctionne pour de jeunes obèses qui perdent une fois et corrigent leur manière de vivre ou pour des adultes qui juste un léger surpoids à corriger.

Pour revenir aux régimes. Le régime proposé plus haut est un simili Atkins, dont le principe est simple. Virer les glucides, le corps se mets en cétose, ce qui est un coupe-faim, et ceci permet de réduire la consommation calorique sans trop de difficulté.
Ca marche, le problème ça marche trop bien et très souvent la perte de poids est trop rapide.
Les autres régimes genre chronobouffe,  Montignac etc fonctionnent sur le fait de la complexité, c'est tellement compliqué à faire que l'on mange moins.

Tous ces régimes ont un point commun: On perd du poids et on le regagne aussi sec, ceci pour 90% des personnes----> Effet Yoyo garanti.
Il y eu de nombreuses études pour trouver ce qui marche à long terme > 2ans. Dans les régimes aucun comme dit plus haut, sauf Weight Watchers. Pourquoi Weight Watchers, car ils influencent sur le comportement (par la pression du groupe) et que les pertes de poids sont lente.

Avec les connaissances actuelle ont peut résumer une perte de poids efficace comme suit:

- Pas perdre plus de 1Kg/mois, pour éviter de perdre du muscle et passer en mode famine


- Dans l'ordre: 1°) Améliorer la qualité de la bouffe 2°) Diminuer un peu la quantité d'apport calorique
- Avoir une activité physique régulière selon la pyramide moderne de l'effort:

- Marche beaucoup (1 heure/jour), qu'il faut essayer d'intégrer dans sa routine journalière. Sortir une station de métro avant, faire une promenade digestive etc... C'est une heure en cummulé.
- Musculation (genre Ketlebelts) 1-2/sem 20 min
- Entrainement par intervalle 1x/sem, par exemple du sprint. 1minute de sprint à fond la caisse, 2 minutes de marche, 1 minute de sprint etc... pendant 20-30min.

En plus si on peut 1x/sem un effort prolongé de marche en montagne avec sac à dos.

PS: le fameux ministre vert est actuellement une boule de graisse, Atkins est mort obèse, et Montignac à 66 ans, donc les prophètes du régime à prendre avec des pincettes.


Moléson

12 janvier 2012 à 09:31:21
Réponse #32

Vincent


Merci pour tous vos encouragements et conseils !

Ca fait plaisir croyez moi de voir tout ce que vous mettez en oeuvre en vous penchant sur mon modeste cas !  :doubleup:

Depuis que j'ai pris cette decision, je ne cesse de me renseigner, de me documenter, de rechercher sur cette methode et chaque document ou temoignage sur lequel je tombe me conforte dans ma decision, ou me permet d'evaluer le rapport risque / benefice.

En gros, ce que je peut retenir est :

Ca ne sera pas facile,
C'est une aventure au long cours,
Il est obligatoire de combiner alimentation et activite physique (pas forcement violente mais plutot constante)
Ca peut entrainer des desgrement,
Il est plus que necessaire d'etre suivi medicalement,
Un regime "one shot" ne sert a rien (dans mon cas) mais privilegier une modification profonde de mes habitudes alimentaires,

Comme je l'ai dit, la lecture du bouquin a provoquer chez moi un declic, je ne saurait l'expliquer mais au fur et a mesure que j'avancais, je ne cessait de me dire : ah oui, faut vraiment que j'essaye ca !

Apres, comme je l'ai dit, je ne considere pas ca comme un regime mais bel est bien comme une methode globale de modification de mes habitudes !

Je pense me connaitre suffisament (j'ai bien dit je pense hein... ^^) pour voir que hormis la methode, si je n'ai pas cette motivation ca ne servira a rien, j'ai suivi des cures basses calories a l'hopital dans mon adolescence (genre 6 semaines a 600 calories + sport) je perds forcement du poids (j'avais perdu 16 kg en 6 semaines...) mais a quel prix ? Des privation enormes, un moral dans les chaussettes et des craquages quasi obliges qui ont ruines mes efforts !

La les choses sont differentes... Pourquoi ? Je ne sis pas trop mais je le "sens"... Difficile a expliquer, il faudrait peut etre que je vois un psy...

Neanmoins, non content de faire ca, j'utiliserais ce fil de discussion comme un "journal de guerre", vous faisant part de mon quotidien, de mes doutes, de mes astuces et de mes victoires ! Je serais franc, mais tellement implique dans la chose que vos commentaires eventuels, vos remarques seront pour moi la possibilite d'avoir un oeil neuf sur mon cas.

Merci !

12 janvier 2012 à 09:38:50
Réponse #33

Bison


Moleson, tu as certainement raison "techniquement".

Mais, niveau du moral, de la motivation, quand on a 60, 40, ou même 15 kg à perdre, -1 kg/mois cela ne le fait pas ...

Person j'ai fait yoyo, oui, mais un yoyo décroissant.
Parce que une perte de poids sérieuse m'a permis de "repartir" sur le plan physique, et que la reprise hivernale de poids me montre tout de suite que "ça ne va plus".
C'est une bonne idée de bazarder les fringues larges une fois qu'elles deviennent trop larges!...

De plus, du fait de ce regain de forme physique, j'ai plutôt gagné du muscle dans les jambes globalement, et mon souffle n'est jamais trop retombé.

Le plus important, pour moi, c'est de garder la motivation à ne pas (trop) m laisser aller après la perte de poids.
Donc, il me faut (à moi) des projets de "sorties" dans la verte en hiver.

À 110 kg, la marche avec des raquettes, c'est mon projet pour février. Je sais que je vais souffrir, mais aussi que je ne vais pas regretter. Objectif 95 kg pour la fin de l'été, où j'ai un petit raid en vue.

On devrait faire un club, et organiser des sorties entre poids lourds ... à notre rythme, mais avec du dénivelé!
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

12 janvier 2012 à 09:40:30
Réponse #34

DavidManise


Mon expérience perso :

La seule façon que j'ai trouvé d'éviter l'effet yoyo violent, c'est  un changement doux, progressif, agréable et donc durable de mon hygiène de vie globale.

Ca veut dire quoi ?

- du sport, en me faisant PLAISIR.  Ce qui me fait plaisir, je m'en suis rendu compte avec le temps, c'est de bourriner comme un gros gorane.  J'assume.  Je prends mon pied.  Ca me défoule.  Et je me sens bien.  Et oui je prends des risques avec mes articulations et tout, mais je gère finement.

- l'alimentation, c'est là que je diverge avec le doc : surtout, surtout, surtout éviter tous les aliments à index glycémique élevé.  Ca inclut toutes les sucreries mais y'a plein de sucres planqués : la baguette de pain basique.  IG = 95 ou 97.  Pareil que le sucre en poudre.  Les pâtes cuites : idem.  La cuisson simplifie les amidons et en fait des sucres.  Tout pain à base de levure de bière, même complet.  Pain au levain moins pire.  Etc.  Ce qui nique, c'est l'élévation brutale de la glycémie et la réponse insulinique derrière, qui pour faire baisser le taux de sucre stocke du gras.

Pour illustrer, y'a un test qui a été fait un jour, j'ai oublié où.  On a pris trois personnes normales, en bonne santé.  On a déterminé leurs besoins caloriques journaliers très précisément.  La première personne a mangé exactement son quota de calories, en bouffant uniquement du sucre de table.  La seconde, en bouffant uniquement du riz.  La troisième en bouffant uniquement de la mayonnaise (quasi que du gras, et donc ça faisait genre 17 cuillers de mayo par jour, pas glop ;#).  Les deux premières ont pris du poids.  Celle qui mangeait du sucre en a même pris beaucoup.  Plusieurs KG en un mois.  Celle qui ne bouffait que de la mayo en a perdu ! :o

(Evidemment, je ne préconise pas de bouffer un seul aliment hein.  C'était une expérience qui a servi à étudier comment le corps traite les calories, et notamment les calories issues du glucose et de ses dérivés.)

Pourquoi ?  Parce que l'index glycémique de la mayo, même si c'est pété de calories, est bas.  C'est long à digérer et à assimiler.  Pendant que ça se digère et que ça s'assimile, le corps stocke dans ses réserves.  Et à aucun moment le corps ne se retrouve avec un excès de sucre à caser.  Donc globalement, sur la journée, y'a des moments où le corps puise, et y'a des moments où le corps ne stocke pas.  Bilan : le corps puise dans ses réserves un peu tous les jours.

Evidemment les calories et leur nombre compte, mais le type de calories compte aussi, et le temps qui s'écoule entre les repas idem.  

Le pire du pire, c'est de manger tout le temps un petit peu de sucre.  Genre grignotter des sucreries tout au long de la journée.  On a toujours faim, la glycémie fait des yoyos de ouf et on a les crocs toutes les 45 minutes, et faire 1-2 gros repas par jour en plus.  Là, c'est une prise de poids constante et régulière assurée.

La solution que je teste en ce moment : un régime juste très très légèrement hypocalorique (genre 5% de moins que mes besoins) mais avec uniquement des aliments à IG très très faible.  Exemples : légumineuses, fromage, viande, oeufs, noix, tout ça.  Je ne mange rien qui contienne de l'amidon (féculents : pain, pâtes, riz même complet, etc.).  Je m'autorise la Quinoa en petites quantités.  Je remplace les glucides par des lentilles, haricots rouges, fèves diverses...  Je teste ça depuis deux semaines, et mon niveau d'énergie est bon, j'ai pas trop la dalle, et je fonds tranquillement sans perdre de masse musculaire. 

On dirait bien que j'ai trouvé un truc qui me convient...  enfin ;# 

En ce moment, ce qui m'empêche de perdre plus de poids, c'est clairement ma consommation de monster, boisson super sucrée...  J'arrêterais ça pendant un mois, je perdrais probablement 2-3 kg de plus.  

Ciao ;)

David
« Modifié: 12 janvier 2012 à 09:50:55 par DavidManise »
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 janvier 2012 à 10:05:17
Réponse #35

VieuxMora


Bonjour,
Bon courage Vincent, ta détermination apparaît forte et je te soutiens aussi.

Je suis très sensibilisé sur ce sujet par des personnes de mon entourage qui vivent ces difficultés.
On en a pas trop parlé dans ce fil (ou j'ai lu trop vite), les boissons alcoolisées ont aussi une importance. (vin, bière, apéros, alcools forts). Donc à éviter au maximum.

En ce qui me concerne, j'ai fait gaffe à partir de 40 ans.
En fonction de mon activité physique, j'évolue entre 73 et 79 kgs pour 1,77m. Et cela fait une grande différence de forme.
Boire un simple verre de vin par repas me fait "gagner" 2 kgs en une semaine; et un mois pour les reperdre..



12 janvier 2012 à 10:14:55
Réponse #36

Moleson


Mon expérience perso :

La seule façon que j'ai trouvé d'éviter l'effet yoyo violent, c'est  un changement doux, progressif, agréable et donc durable de mon hygiène de vie globale.
YESSSS


Citer
- du sport, en me faisant PLAISIR.  Ce qui me fait plaisir, je m'en suis rendu compte avec le temps, c'est de bourriner comme un gros gorane.  J'assume.  Je prends mon pied.  Ca me défoule.  Et je me sens bien.  Et oui je prends des risques avec mes articulations et tout, mais je gère finement.

YESSS

Citer
- l'alimentation, c'est là que je diverge avec le doc : surtout, surtout, surtout éviter tous les aliments à index glycémique élevé.  Ca inclut toutes les sucreries mais y'a plein de sucres planqués : la baguette de pain basique.  IG = 95 ou 97.  Pareil que le sucre en poudre.  Les pâtes cuites : idem.  La cuisson simplifie les amidons et en fait des sucres.  Tout pain à base de levure de bière, même complet.  Pain au levain moins pire.  Etc.  Ce qui nique, c'est l'élévation brutale de la glycémie et la réponse insulinique derrière, qui pour faire baisser le taux de sucre stocke du gras.
On diverge pas, c'est juste que je voulais pas écrire un pavé. Le truc c'est pas tellement qu'une montée rapide de glycémie est très mauvaise, c'est que ça tient pas.
Les aliments avec index glycémique bas, font que ça prends beaucoup plus de temps pour libérer le sucre et de cette manière on évite plus longtemps d'avoir à nouveau faim.

Donc oui des aliments à index glyvémique bas, le restes du pourquoi on est un peu moins sur aujourd'hui même si effectivement l'insuline est impliquée dans le stockquage des graisses.

Mais finalement c'est pas important le pourquoi.

Citer
Pour illustrer, y'a un test qui a été fait un jour, j'ai oublié où.  On a pris trois personnes normales, en bonne santé.  On a déterminé leurs besoins caloriques journaliers très précisément.  La première personne a mangé exactement son quota de calories, en bouffant uniquement du sucre de table.  La seconde, en bouffant uniquement du riz.  La troisième en bouffant uniquement de la mayonnaise (quasi que du gras, et donc ça faisait genre 17 cuillers de mayo par jour, pas glop ;#).  Les deux premières ont pris du poids.  Celle qui mangeait du sucre en a même pris beaucoup.  Plusieurs KG en un mois.  Celle qui ne bouffait que de la mayo en a perdu ! :o
C'est pas vraiment un bon exemple. Il y a pas un gramme d'hydrate de carbone dans la mayonnaise. Donc celui qui à mangé que de la mayonnaise à perdu par le principe Atkins et en plus il a perdu à tout les coups une quantité phénoménale de muscle.


Citer
Pourquoi ?  Parce que l'index glycémique de la mayo, même si c'est pété de calories, est bas.  C'est long à digérer et à assimiler.  Pendant que ça se digère et que ça s'assimile, le corps stocke dans ses réserves.  Et à aucun moment le corps ne se retrouve avec un excès de sucre à caser.  Donc globalement, sur la journée, y'a des moments où le corps puise, et y'a des moments où le corps ne stocke pas.  Bilan : le corps puise dans ses réserves un peu tous les jours.
Ben non...

http://www.foodcomp.dk/v7/fcdb_details.asp?FoodId=0184

Citer
Evidemment les calories et leur nombre compte, mais le type de calories compte aussi, et le temps qui s'écoule entre les repas idem.  
Oui et c'est pourquoi le No 1 est la qualité de la nouriture et le No 2 la quantité. Mais faut pas se leurer, si avec une bouffe équilibrée on mange trop on prends du poids. C'est aussi un point qui est souvent totalement occulté.

Le fait est avec une alimentation équilibrée on a nettement moins de sentation de faim.

Typiquement un cassoulet va faire prendre moins de poids que le big-mac/frites. Car d'une part le cassoulet c'est 250 Kcal/100g et  d'autre part c'est des sucres lents dans les légumineuse.
Tout le monde qui a déjà mangé une cassoulet sait que plusieures heures après il a pas faim.

Un big-mac+frites+Coke c'est 1160 Kcal, 47g de graisse, HC 154g et proteines 34g. Les sucres ne sont que des sucres rapides.

Pour arriver en terme de Kcals au menu Big Mac il faut avaler 400g de cassoulet, ce qui est déjà pas mal.

Mais sur la durée après le Big-mac menu j'ai faim après 2 heures, après 400g de Cassoulet, le soir je grignote, suffit de manger le soir une simple soupe et j'ai pas eu faim de la journée.

C'est juste un petit exemple pour montrer qu'avec une alimentation tout à fait normale on peut déjà gagner énormément et ceci sans se prendre le chou.


Citer
Moleson, tu as certainement raison "techniquement".

Mais, niveau du moral, de la motivation, quand on a 60, 40, ou même 15 kg à perdre, -1 kg/mois cela ne le fait pas ...
C'est pas uniquement techniquement, c'est la réalité que 90% reprennent après des régimes musclés.
Si c'était pas le cas, personne ne serait obèse.
Les obèses sont les plus grands spécialistes du régime.
Ce qui marche pour 10% ne marche pas pour 90%.

Moléson


12 janvier 2012 à 10:17:22
Réponse #37

Vincent



Le pire du pire, c'est de manger tout le temps un petit peu de sucre.  Genre grignotter des sucreries tout au long de la journée.  On a toujours faim, la glycémie fait des yoyos de ouf et on a les crocs toutes les 45 minutes, et faire 1-2 gros repas par jour en plus.  Là, c'est une prise de poids constante et régulière assurée.
tiens... Je me reconnais bien la !

La solution que je teste en ce moment : un régime juste très très légèrement hypocalorique (genre 5% de moins que mes besoins) mais avec uniquement des aliments à IG très très faible.  Exemples : légumineuses, fromage, viande, oeufs, noix, tout ça.  Je ne mange rien qui contienne de l'amidon (féculents : pain, pâtes, riz même complet, etc.).  Je m'autorise la Quinoa en petites quantités.  Je remplace les glucides par des lentilles, haricots rouges, fèves diverses...  Je teste ça depuis deux semaines, et mon niveau d'énergie est bon, j'ai pas trop la dalle, et je fonds tranquillement sans perdre de masse musculaire.  

On dirait bien que j'ai trouvé un truc qui me convient...  enfin ;#  

En ce moment, ce qui m'empêche de perdre plus de poids, c'est clairement ma consommation de monster, boisson super sucrée...  J'arrêterais ça pendant un mois, je perdrais probablement 2-3 kg de plus.  

Ciao ;)

David

Comme tu le dit, a mon avis, il n'existe pas de recette miracle, loin de la. Je pense que chaque personne doit trouver un equilibre en fonction de pleins de facteurs differents tels que le vecu, l'age, la condition physique, les antecedants medicaux, etc...

Certaines marcheront tres bien, d'autres seront justes inadaptees...

Je prend un exemple : le sport, perso je n'ai pas cette culture de sportif, j'ai jamais aime ca (en meme temps, ma condition physique fait aussi que je ne peux pas aimer car transpirant et soufflant au bout de 2 minutes, aucune performance... Normal... Bref plus de la torture que du plaisir donc, j'ai mis ca de cote...

Bien sur, la je vais etre un peu oblige d'en faire, doucement, a mon rythme et seul ! Oui seul pour etre avec moi meme, je vais suer comme un porc, etre essouffle, cracher mes poumons... Ok ca ne me derange pas mais je ne serais a la traine de personne, juste mon chien qui va me regarder bizarrement ^^

En fait, sans le vouloir je viens de mettre le point sur un truc important : la perception que l'on a de la perception des autres sur soi... Pas sur d'etre clair... En fait, l'effort ne fait pas peur, je suis courageux, travailleur et tout mais le fait de se sentir rabaisse par apport aux autres car pas possible de faire la meme chose ben ca ca nique le moral et ce depuis l'ecole et ses cours de sport (alors oui ca a change, mais je fais encore partie de la generation ou le prof de sport etait plus qu'envellope, et restait bien au bord du terrain en s'egosillant pour nous faire faire quelque chose que lui meme n'aurait pas pu faire ^^)

Apres, il est vrai que voir un gros suer, essoufle, rougeaud c'est un spectacle peu ragoutant pour les autres... Surtout ceux qui arrivent a courrir sans meme suer une goutte (ou du moins qui ne le montre pas ^^)

Pas evident tout ca... Mais bon, j'ai de la foret derriere chez moi ou je pourrais pratiquer a mon rythme, sans forcer et garder pour moi le triste spectacle de ma decadence... ^^

apres d'ici un an ou peut etre moins, je pourrais "frimer" a jogger en public ^^

Vieux mora : merci ! Au niveau alcool, je ne l'ai peut etre pas preciser mais depuis 5 ans environ c'est plus qu'anecdotique, alors oui j'ai eu une periode ou je me mettais des mines plusieurs fois par semaines mais en ce moment, c'est moderation voir abstinence avec 2 exceptions : mon anniv et nouvel an, mais sans exces !

« Modifié: 12 janvier 2012 à 10:24:45 par Vincent »

12 janvier 2012 à 10:17:48
Réponse #38

raphael


"Le pire du pire, c'est de manger tout le temps un petit peu de sucre.  Genre grignotter des sucreries tout au long de la journée.  On a toujours faim, la glycémie fait des yoyos de ouf et on a les crocs toutes les 45 minutes, et faire 1-2 gros repas par jour en plus.  Là, c'est une prise de poids constante et régulière assurée."

j'ai connu une période comme cela (période de chômage a rester chez moi) et je suis monté à 92 kilos alors que je suis sous les 80 en générale.

avec reprise progressive du sport et arrêt du sucre (plus de sucre pur, faire ses gâteaux avec moins de sucre), je suis redescendu sous les 80

Courage Vincent, des que tu verras les effets benefiques, cela va booster ta motivation : cercle vertueux  :up:

Se connaitre et s'accepter


12 janvier 2012 à 10:22:07
Réponse #39

Moleson


@Vincent

Relis ce que j'ai écrit sur le sport:

- Avoir une activité physique régulière selon la pyramide moderne de l'effort:

- Marche beaucoup (1 heure/jour), qu'il faut essayer d'intégrer dans sa routine journalière. Sortir une station de métro avant, faire une promenade digestive etc... C'est une heure en cummulé.
- Musculation (genre Ketlebelts) 1-2/sem 20 min
- Entrainement par intervalle 1x/sem, par exemple du sprint. 1minute de sprint à fond la caisse, 2 minutes de marche, 1 minute de sprint etc... pendant 20-30min.

C'est parfaitement adapté pour l'obèse, sauf l'entrainement par intervalle, mais on peut le faire en piscine ou sur le vélo par exemple.
La notion de sport est assez vaste et ça veut pas nécéssairemnt dire s'éclater la tronche on montant dans le rouge.
En fait c'est souvent contre-productif et les obèses se dégoutent très vite de toute actvité sportive.

Oublie pas que si tu marche 1 heure à 4km/h avec ton poids, c'est environ 600 Kcal que tu grille.

Moléson

12 janvier 2012 à 11:06:13
Réponse #40

philippe13


Je suis au boulot et j'ai peu de temps j'y reviendrai plus tard. Je pèse entre 99 et 100 kilos selon les jours pour 1,78 m. Assez peu musclé je devrai être en dessous de 80 kilos.

J'ai fait   deux régimes proteinés à 4 ou 5 ans d'écart.  A chaque fois j'ai perdu  10 % de mon poids puis blocage, en suite reprise de poids en 6 mois et rebond à poids initial plus 2 kilos à chaque fois. Le rebond c'est le danger du régime protéiné intenable au long cours.
Mon alimentation est suivie, d'après le nutritioniste  de l'hôpital mon métabolisme s'est adapté aux carences et il sera de plus en plus difficile de maigrir.

Métier assis et avec de la pression, deux séances de natation ou 1 de natation et 1 de vélo par semaine.

A plus
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

12 janvier 2012 à 11:07:09
Réponse #41

gargle


Je reviens un peu en arrière. Quelqu'un conseillait l'antésite.
ATTENTION, c'est à base de réglisse, et celle-ci est connue pour faire augmenter la tension artérielle.

Et concernant le café, pas avant le sport, et à petite dose si cardiaque. En effet, celui-ci réduit l'afflux sanguin donc l'oxygénation du corps.

mes 2 grammes ;)

12 janvier 2012 à 11:14:53
Réponse #42

Patrick


J'ai pour des raisons de santé arrêté de bouffer le moindre sucre rapide sur deux mois. Je faisait 107 kg et j'en ai perdu 7. Mais la majorité de cette perte de poids a été du muscle.

12 janvier 2012 à 11:25:44
Réponse #43

DavidManise


Apres, il est vrai que voir un gros suer, essoufle, rougeaud c'est un spectacle peu ragoutant pour les autres... Surtout ceux qui arrivent a courrir sans meme suer une goutte (ou du moins qui ne le montre pas ^^)

put**n ça me fait mal de lire ce que tu penses du regard des autres sur ta personne :'(

Perso, quand je vois un mec obèse (ce que techniquement je suis aussi : à 120kg pour 1m85 je suis même sur papier à la limite de l'obésité morbide ;#) qui se démène pour faire du sport et qui en chie, je suis pas dégoûté.  Je suis plutôt admiratif et je me dis qu'il va se transformer.  

Pour le reste, pas besoin de monter autant dans les tours pour que le sport soit efficace.  Commence doucement.  De la marche sur terrain plat, ça suffira amplement pour faire travailler ton coeur, tes muscles, et envoyer dans ton corps des hormones liés à l'effort qui te feront produire du muscle, de l'os, et perdre de la graisse encore plus vite.  

Y'a une dose miminale efficace à atteindre.  Et elle est pas si énorme que ça.  Pas besoin de souffler, suer, et devenir tout rouge, surtout pas au début.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

12 janvier 2012 à 11:41:06
Réponse #44

Bomby


Salut,

personnellement, j'ai la grande chance de ne pas avoir de vrai problème de surpoids, mais je trouve ce fil très intéressant et voudrais creuser la réflexion sur un point, celui du sport à recommander aux personnes en surpoids...

David écrit :
Citer
- du sport, en me faisant PLAISIR.
. Ce qui pour lui passe d'ailleurs par le fait de "bourriner"...

Cette notion de plaisir me semble pleine de bon sens et très importante, d'autant que Vincent, de son côté, écrit :
Citer
Je prend un exemple : le sport, perso je n'ai pas cette culture de sportif, j'ai jamais aime ca (en meme temps, ma condition physique fait aussi que je ne peux pas aimer car transpirant et soufflant au bout de 2 minutes, aucune performance... Normal... Bref plus de la torture que du plaisir donc, j'ai mis ca de cote...

Bien sur, la je vais etre un peu oblige d'en faire, doucement, a mon rythme et seul ! Oui seul pour etre avec moi meme, je vais suer comme un porc, etre essouffle, cracher mes poumons... Ok ca ne me derange pas mais je ne serais a la traine de personne, juste mon chien qui va me regarder bizarrement ^^

En fait, sans le vouloir je viens de mettre le point sur un truc important : la perception que l'on a de la perception des autres sur soi... Pas sur d'etre clair... En fait, l'effort ne fait pas peur, je suis courageux, travailleur et tout mais le fait de se sentir rabaisse par apport aux autres car pas possible de faire la meme chose ben ca ca nique le moral et ce depuis l'ecole et ses cours de sport (alors oui ca a change, mais je fais encore partie de la generation ou le prof de sport etait plus qu'envellope, et restait bien au bord du terrain en s'egosillant pour nous faire faire quelque chose que lui meme n'aurait pas pu faire ^^)

Apres, il est vrai que voir un gros suer, essoufle, rougeaud c'est un spectacle peu ragoutant pour les autres... Surtout ceux qui arrivent a courrir sans meme suer une goutte (ou du moins qui ne le montre pas ^^)

Pas evident tout ca... Mais bon, j'ai de la foret derriere chez moi ou je pourrais pratiquer a mon rythme, sans forcer et garder pour moi le triste spectacle de ma decadence... ^^

Moleson, ensuite, recommande une structure d'activité sportive, de ce type :

Citer
- Avoir une activité physique régulière selon la pyramide moderne de l'effort:

- Marche beaucoup (1 heure/jour), qu'il faut essayer d'intégrer dans sa routine journalière. Sortir une station de métro avant, faire une promenade digestive etc... C'est une heure en cummulé.
- Musculation (genre Ketlebelts) 1-2/sem 20 min
- Entrainement par intervalle 1x/sem, par exemple du sprint. 1minute de sprint à fond la caisse, 2 minutes de marche, 1 minute de sprint etc... pendant 20-30min.

C'est parfaitement adapté pour l'obèse, sauf l'entrainement par intervalle, mais on peut le faire en piscine ou sur le vélo par exemple.
La notion de sport est assez vaste et ça veut pas nécéssairemnt dire s'éclater la tronche on montant dans le rouge.
En fait c'est souvent contre-productif et les obèses se dégoutent très vite de toute actvité sportive.

Il me semble qu'en pratique, une fois qu'on a donné le conseil de faire du sport régulièrement, ce n'est vraiment pas si simple pour une personne en surpoids important de s'y mettre, donc en se faisant plaisir, sans trop se créer de problèmes d'image, et encore sans se mettre en danger du point de vue cardiaque ou au point de vue musculo-squelettique (pour les activités de musculation avec charges, ne faut-il pas tenir compte de ce que le squelette est déjà trop sollicité, en quelque sorte, du fait du surpoids ?)...

Quelles seraient donc les recommandations pratiques d'activités des uns et des autres, et notamment celles des kinés du forum au regard du possible problème musculo-squelettique, ou celles des médecins au regard des risques cardiaques ?

De la danse, du sac de frappe, du vélo, de l'aqua-gym, de la muscu sans appareil ni charge, de la marche rapide, de la marche nordique, que sais-je, ...?

Cordialement,

Bomby

PS : David vient de donner déjà un début de réponse à ces interrogations pendant que je postais, mais la question reste ouverte...

12 janvier 2012 à 12:16:12
Réponse #45

Vincent


@ david : ben oui mais bon, je suis realiste tant au spectacle que j'offre a mes semblables...

@moleson : j'ai bien lu ce que tu as ecrit sur le sport, le seul soucis, j'en ai parle mais je vais mettre tout ca au clair ici sans que se soit noye dans la masse :

Je souffre d'un mal perforant plantaire (merci diabete, merci abus de sucres) donc bien qu'il soit tres bien pris en charge par une equipe medicale competente, j'ai bien sur une faiblaisse de ce cote la avec le risque qu'il se reouvre, donc pas d'imersion prolongee, et tout ce qui est course et autre... Ben on verra plus tard. En ce moment, ce qui marche a dose "normale" marche avec semelles dites de decharge.

Musculation : j'ai les deux coudes en vrac (epycondilite persistante depuis plus d'un an), une chir est envisagee. Mais tres peunde force dans les mains et vives douleurs des que je plie le coude et je ne peut guere porter plus d'un bouquin a bout de bras sinon je le lache... Pas glop

Alors si vous avez des conseils ou des suggestions sportives compatibles avec ces deux propblemes je suis preneur bien sur !

J'ai la possibilite de faire du "velo couche" chez mon kine .

A plus !

J'ajoute que le mal perforant est du a une neuropathie des pieds donc pas de douleurs (bon et mauvais en meme temps...) et surtout presque plus d'equilibre "statique" en gros tant que je suis en mouvement ca va a l'arret je dois pietiner sinon je me casse la gueule !

Par arrange le vincent hein !
« Modifié: 12 janvier 2012 à 12:21:46 par Vincent »

12 janvier 2012 à 12:37:39
Réponse #46

gargle


pour le sport, peut être du rameur, ça permet de faire travailler une grosse partie du corps

12 janvier 2012 à 13:03:05
Réponse #47

Woodrunner


5 ans d'une vie de con, avec un job ou 3fois par an je bossais des périodes de deux mois et demi entre 14 et 18 heures par jour avec des repas engloutis en 10 min souvent debout appuyé sur le capot de mon vhc puis je compensais les heures accumulées par des périodes de congé où le mot d'ordre était farniete m'avait amené à un poids démesuré avec des accumulations de blessures et d'autres bricoles frustrantes.

Ce printemps je me suis donc décidé à réagir.
J'ai donc éliminé cinq jours par semaine le pain, le fromage, les pâtes, les céréales et le sucre dans les boissonss
J'ai également fait du nordique walking (sous le regard moqueur des collègues, mais ensuite pris au jeu ils m'accompagnèrent et se rendire compte que ce n'est pas que pour les grands—mères et les ménoposées  ::)...) Puis du jogging et des tractions abdo, pompes... entre deux et sept jours par semaines. J'ai simplement compensé la faim par une alimentation plus riche en proteines et je dois dire que a trente an je me sent mieux et plus fit que jamais!

J'ai encore de la masse a perdre mais c'est une incroyable sensation que d'avoir cette nouvelle vitalité, ce souffle...
Je sais que pour moi le nordik walking et une baisse de mon temps de travail fut la clé de ce changement.

Comme je me tape de mon poids en tant que chiffre je ne me pèse pas, je le ferais le jour où je me dirais que je suis bien là avec mon poids et mon physique. Comme ça pas de prise de tête, pas de baisse de moral pour 500gr.  

Mais j'ai changé 3 fois de taille d'uniforme depuis le printemps et mes performances physiques ont été sérieusement démultipliées.

Courage en tous cas!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

12 janvier 2012 à 13:05:58
Réponse #48

Moleson


....

Je souffre d'un mal perforant plantaire (merci diabete, merci abus de sucres) donc bien qu'il soit tres bien pris en charge par une equipe medicale competente, j'ai bien sur une faiblaisse de ce cote la avec le risque qu'il se reouvre, donc pas d'imersion prolongee, et tout ce qui est course et autre... Ben on verra plus tard. En ce moment, ce qui marche a dose "normale" marche avec semelles dites de decharge.

Musculation : j'ai les deux coudes en vrac (epycondilite persistante depuis plus d'un an), une chir est envisagee. Mais tres peunde force dans les mains et vives douleurs des que je plie le coude et je ne peut guere porter plus d'un bouquin a bout de bras sinon je le lache... Pas glop

Alors si vous avez des conseils ou des suggestions sportives compatibles avec ces deux propblemes je suis preneur bien sur !
....
Par arrange le vincent hein !
Là je vais être un peu brutal...

Diabète type II probablement, polyneuropathie périphérique et mal perforant plantaire.
Donc ça doit bien faire 10 ans et plus que ça évolue. Si tu es toujours à 150Kg c'est que manifestement tous ce que tu as essayé jusqu'à maintenant n'a pas marché et que les traitements moderne du diabète n'ont pas permis une perte pondérale.

Vu comme c'est parti, compte tenu des difficultés de traiter un diabète type II même avec une insulinothérapie vu la résistance à l'insuline, je pense que malheureusement ton avenir est pour le moins hypothéqué.

Ça devient une urgence et ce qui marche c'est la gastroplastie ou l'anneau gastrique. Le reste oublie, sauf miracle j'y crois pas, pas dans un cas pareil.
Oui c'est de la chirurgie, oui il y a des complications, mais les complications liées à ton obésité morbide  sont de toute façon nettement plus importantes que ceux liées à la gastroplastie/anneau gastrique.

En ce qui concerne le remboursement, je suis un peu surpris qu'en France, ce ne soit pas remboursé par la sécurité sociale. C'est le cas de figure ou ce genre d'intervention est normalement remboursé. Obésité morbide + complications (diabète) et échec de toute autre méthode.

Moléson

12 janvier 2012 à 13:08:15
Réponse #49

Bison


Citer
J'ai la possibilite de faire du "velo couche" chez mon kine .

Use et abuse raisonnablement!
Idem pour le rameur, en fonction aussi de la force qu'il te reste encore dans les poignets et dans les bras.

La simple marche, tu peux encore, sans craindre pour ton pied?
Idem pour monter deux ou trois fois, puis cinq fois, puis dix fois ... tes trois étages escaliers ?
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité