Nos Partenaires

Auteur Sujet: Urine et désinfection  (Lu 20726 fois)

21 mars 2006 à 19:43:26
Lu 20726 fois

Ancien forum



Posté par Cloud inthesky

Voilà, juste une petite question : on nous dit (à l'école et dans certains ouvrages) que l'urine peut servir à désinfecter une plaie. Il est vrai qu'en théorie, l'urine est stérile à l'émission, mais ça me parait quand même bizarre comme procédé... :o
Alors, est-ce que l'urine peut être utilisé comme désinfectant de fortune, ou est-ce que c'est juste une idée reçue ?

Voilà....
 :-X

21 mars 2006 à 19:47:03
Réponse #1

Ancien forum



Posté par EH

Je crois l'avoir lu moi aussi dans survivre de Xavier Maniguet.  ::)
Attends un peu, il y a suffisament de secouriste ici pour avoir une belle réponse dans les règles de l'art.

 ;)

21 mars 2006 à 20:59:16
Réponse #2

Ancien forum



Posté par firstblood

Ben mon beau père m'a déjà raconté,

Je cite "quand j'étais gamin en Sardaigne, et bien pour se désinfecter les plaies on se pissait dessus..."  :-?
 Il est encore en vie et en bonne santé, je pense en effet qu'y a peu de danger avec de l'urine fraiche mais je suis pas médecin...

et là ou ça devient critique, c'est la plaie au niveau de la tête... ;D

- Eh man, tu peux m'aider je me suis ouvert la tête... :'(
- pas de problème, allonge toi, je vais arranger ça ! 8-)

21 mars 2006 à 21:08:43
Réponse #3

Ancien forum



Posté par DavidManise

Bon alors...  un bon moyen de NETTOYER une plaie, c'est de l'irriguer.  L'irriguer, ça veut dire normalement y injecter du "sérum physiologique" : une solution stérile d'eau pure et de chlorure de sodium (sel) à 0,9% (donc isotonique : même teneur en sel que le corps).  Ça a l'avantage de ne pas piquer dans les plaies et de ne pas aggresser les tissus sains tout en enlevant mécaniquement les corps étrangers et la saleté dans la plaie...  et une bonne partie des microbes qui les accompagnent.

L'urine fraîchement émise est elle aussi un liquide stérile, si la personne qui urine est en bonne santé (pas d'infections urinaires ou de maladies infectieuse touchant les organes concernés : reins, vessie, uretères, urètre, organes génitaux...).  L'urine pique dans une coupure (déjà testé sur moi-même, et oui : j'ai pissé moi-même ::)).

Après, selon les écoles, on recommande de désinfecter ou pas, c'est selon.

Ciao :)

David

21 mars 2006 à 21:21:31
Réponse #4

Ancien forum



Posté par Maximil

Ceux qui disent çà à ton école devrait retourner consulter leurs manuels de premiers secours. Ca doit être marqué dans leur livre juste entre les chapitres "soigner les brûlures avec du beurre" et "en cas d'ingestion d'acide chlorydrique, faire boire de l'eau de Javel": bref, des conneries.

L'urine à condition qu'elle soit très claire, peut être utilisée si vous n'avez rien d'autre et aucun secours possible. Mais cela serait là une situation de survie qui necessite vraiment cela. J'explique: si vous n'avez pas suffisament d'eau pour nettoyer, c'est que vous allez être très bientôt sans eau. Et donc le fait que la plaie ne soit pas nickel risque de ne plus changer grand chose. Sans compter que votre urine ne sera pas très claire dans ces situations. Et puis vous n'avez pas votre trousse de secours ?  ::)


Mais j'ignore quelles sont les conséquences sur la cicatrisation (toxines...).
Dans l'absolu, il faudra vraiment que je sois dans la m*rde jusqu'au cou pour en arriver là (ca reste très scato tout ca  ;D).
Perso, la seul utilité courante que je trouve à l'urine, c'est pour éteindre le feu.

21 mars 2006 à 21:28:48
Réponse #5

Ancien forum



Posté par Cloud inthesky

Effectivement, c'est vraiment à utiliser en dernier recours...
Sinon, c'était au CM2 (c'est vieux, ça ;)) qu'on nous disait " si une abeille vous pique, faite pipi sur le bobo " et c'était senser soulager la douleur et nettoyer... Mais bon, c'est à vérifier (désolé, j'ai pas encore testé)... Voilà !
 
A++ :)

21 mars 2006 à 21:44:19
Réponse #6

Ancien forum



Posté par DavidManise

Maxi,

Bien évidemment, j'utiliserais bien d'autre chose avant de l'urine pour irriguer une plaie : sérum phy (j'en ai toujours sur moi ou presque), eau claire...  mais concentrée ou pas, l'urine d'une personne en santé reste un liquide stérile, et donc elle est valide pour la désinfection, non ?

Une urine concentrée piquera sûrement pas mal, mais bon...  ça reste stérile et la réabsorbtion de toxines (urée, etc.) est minime, sauf en cas de très grosse plaie...

Sinon pour les piqûres d'abeille, le pipi ne sert à rien.  Par contre d'écraser une feuille de plantain et de frotter sur la piqûre pour faire pénétrer le jus de plantain soulage instantanément la douleur et neutralise bien le venin.  Ça marche d'enfer, sur toutes les piqûres parait-il.  Moi j'ai déjà testé guêpe, frelon (énorme), scorpion et abeille, et ça marche pour moi sur les quatre.  J'ai même vu un gars allergique aux piqûres frotter du plantain et se retrouver avec une petite bosse rouge de rien du tout, alors qu'en temps normal il se retrouvait aux urgences avec une réaction généralisée style oedème de quincke.

Ça ne veut pas dire qu'il faut remplacer l'épinéphrine auto-injectable par du plantain, mais bon faute de mieux, ça a des chances de marcher.

Ciao ;)

David

21 mars 2006 à 22:49:46
Réponse #7

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Citer
l'urine d'une personne en santé reste un liquide stérile, et donc elle est valide pour la désinfection, non ?

Pour le nettoyage, en théorie, OUI, pour la désinfection NON, l'urine n'est pas anti-septique.

Le problème, qui moi me vient à l'esprit, c'est que l'urine de part l'urée, la créat ... qu'elle contient est un liquide qui se contamine très vite et donc si on "rince" sa blessure à l'urine, il y a des chance qu'elle soit plus vite colonisée par des bactéries ... CQFD ...

Donc, pour moi, non merci  ::)

Fred

22 mars 2006 à 10:54:05
Réponse #8

Ancien forum



Posté par firstblood

ça me fait penser aux pauv' Boat-People qui boivent leurs urines pour ne pas crever de soif quand ils fuient leurs pays...

vous avez dit "santé", [smiley=beer.gif] alors à la votre les mecs pour moi ça sera une CORONA !

22 mars 2006 à 13:00:48
Réponse #9

Ancien forum



Posté par DavidManise

Citation de: survivalfred link=1142966606/0#7 date=1142977786
Le problème, qui moi me vient à l'esprit, c'est que l'urine de part l'urée, la créat ... qu'elle contient est un liquide qui se contamine très vite et donc si on "rince" sa blessure à l'urine, il y a des chance qu'elle soit plus vite colonisée par des bactéries ... CQFD ...

Ok...  mais qu'est-ce qui se contaminera plus vite... une plaie pleine de gadoue et de crasse ou une plaie rincée à l'urine fraîchement émise ?

Moi je voterais pour la première, même si je préférerais de loin de l'eau propre à de l'urine si j'avais la choix.

Ciao !

David

22 mars 2006 à 18:19:39
Réponse #10

Ancien forum



Posté par survivalfred

Citation de: DavidManise link=1142966606/0#9 date=1143028848

Ok...  mais qu'est-ce qui se contaminera plus vite... une plaie pleine de gadoue et de crasse ou une plaie rincée à l'urine fraîchement émise ?
Moi je voterais pour la première, même si je préférerais de loin de l'eau propre à de l'urine si j'avais la choix.
Ciao !
David

Ok, Manitou, avec un choix aussi manichéen qu'une plaie dégeu ou une plaie rincée à l'urine, je choisi aussi l'urine ... Tafdak quoi !

Fred

22 mars 2006 à 21:31:15
Réponse #11

Ancien forum



Posté par DavidManise

Désolé  :-[

David

23 mars 2006 à 13:33:09
Réponse #12

Ancien forum



Posté par Xonox

[Mode HS léger]
Citation de: DavidManise link=1142966606/0#6 date=1142973859
Par contre d'écraser une feuille de plantain et de frotter sur la piqûre pour faire pénétrer le jus de plantain soulage instantanément la douleur et neutralise bien le venin.
--> Cela marche aussi pour de nombreuse sortes de piqûres comme celle des orties par exemple.
[/Mode HS léger]

10 avril 2006 à 21:39:07
Réponse #13

Ancien forum



Posté par wolflinger

Je n'avais jamais entendu dire que l'urine pouvait être utile pour n'importe quelle plaie...
Par contre, j'ai lu et vu plusieurs fois à la télé (Friends, Lost, The real Cancun.. Whaou les références ;D) que c'était efficace pour les oursins. En regardant sur des forums de plongée, certains disent avoir essayé et confirment.

Et tant qu'on est dans l'urine :o, je connais quelqu'un qui boit un verre de sa propre urine chaque matin.
C'est un spécialiste des plantes sauvages, huiles essentielles et adepte des rassemblements hippies "arc-en-ciel" 8-). D'après lui, si on ingère sa propre urine, c'est bénéfique et inversement, celle d'une autre personne est néfaste.
Qu'en pensez-vous?

La médecine par l'urine appelée urinothérapie ou Amaroli (origine indienne je crois) est l'objet de nombreux débats assez éclatants. Je ne crois pas que l'urinothérapie soit reconnue par la médecine traditionnelle mais en effectuant des recherches sur le net, j'ai lu plusieurs témoignages. Soit cela a été bénéfique ou au pire, n'a eu aucun effet.

Je ne sais vraiment pas quoi en penser. Les opposants ayant pour argument que si le corps rejette l'urine, c'est donc qu'elle est ou qu'elle contient des substances néfastes et certains rajoutent le fait que cette pratique soit d'origine sectaire... Perso, j'ai aussi tendance à me méfier facilement de ca.
D'un autre côté, l'urine étant normalement composée de 95% d'eau (dites moi si je me trompe), il ne reste plus que 5% de réels déchets éventuels...

Deux liens sur l'urinologie :
http://naturinologie.info/bienvenue.html -> plaidoyer de l'urinologie
http://www.afrik.com/article5818.html -> appel du ministere de la santé camerounais contre l'utilisation de l'urine

10 avril 2006 à 21:47:20
Réponse #14

Ancien forum



Posté par Pierrot

Pour l'"urinothérapie", je n'ai pas d'avis, pour le nettoyage des plaies, je sais que ça marche et je l'ai pratiqué ( coupures aux mains ou aux doigts, dans les bois ), pour les piquants d'oursins, je crois que c'est la seule méthode reconnue efficace, à part attendre qu'ils sortent tout seuls.

11 avril 2006 à 19:14:04
Réponse #15

Ancien forum



Posté par firstblood


Citer
Et tant qu'on est dans l'urine :o, je connais quelqu'un qui boit un verre de sa propre urine chaque matin.

oui bon ben, faut peut être pas tomber dans l'excés, de la légende : genre "si je mange le coeur de mon adversaire je serais aussi fort que lui..." :-?

L'urine qui a séjourné toute une nuit dans le corps et dans les reins avec tout ce que cela implique en terme de bactérie, moi j'appel pas ça de l'urine fraiche.

Elle est fraiche quand je vais vidanger la binouze que j'ai bu dans l'heure... ;D

11 avril 2006 à 20:48:27
Réponse #16

Ancien forum



Posté par Tycho70

Ouai mais elle aura une trop forte concentration en alcool (puisque c'est aussi et surtout apr là que ça se rejette).
Après avoir bu ton demi litre d elait ou ton demi-litre d'eau, là ok la qualité sera surement optimale.

N'empèche Merci Wolfinger pour tes liens... ils ont eut le mérite d eme faire réfléchir et de me fair erendre compte que c'est un problème uniquement culturel chez nous. Savoir que les romains l'utilisait et la considérait comme une denrée de valeur, ça m'a fait me remettre en cause, donc j'aime ça ! (me remettre en cause hein, pas encore l'urine... va encore falloir du temps  ;D)

11 avril 2006 à 23:01:01
Réponse #17

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

Citer
L'urine qui a séjourné toute une nuit dans le corps et dans les reins avec tout ce que cela implique en terme de bactérie, moi j'appel pas ça de l'urine fraiche.

Sorry, mais les reins et la vessie sont des lieux aseptiques, pas de bactérie, donc sauf infection urinaire ou pire rénale, l'urine est stérile à sa sortie ...

Fred

12 avril 2006 à 09:33:16
Réponse #18

Ancien forum



Posté par Maximil

Merci Wikipedia
Citer
Tirée du livre de Coen Van Croon, l'elixir de vie, voici la liste de toutes les substances que contient l'urine :

Substances non organiques dans l’urine : bicarbonate, chlorure, phosphore, soufre, bromure, fluorure, iodure, rhodanide, potassium, natron, calcium, magnésium, fer, cuivre, zinc, cobalt, sélénium, arsenium, plomb, mercure.

Substances azotées dans l’urine : azote, urée, créatine, créatinine, guanidine, choline, carnitine, pipéridine, spermidine, dopamine, adrénaline, noradrénaline, sérotonine, tryptamine, acide amino-lévulinique, bilirubine, etc.

Acides Aminés dans l’urine : alanine, carnosine, glycine, histidine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, sérine, tyrosine, valine, hydroxyloproline, galactosylhydroxylyzine, xylosylsérine, et autres.

Protéines dans l’urine : albumine, haptoglobine, transférine, immunoglobulines IgG, IgA, IgM, et autres.

Enzymes dans l’urine : lactadehydrogénase, gamma-glutamyl-transférase, alpha amylase, uropepsinogène, lysozyme, beta-N-acétylglucosaminidase, urokinase, protéase, et autres.

Hydrates de carbone (glucides) dans l’urine : arabinose, xyloseribose, fucose, rhammose, ketopentose, glucose, galactose, mannose, fructose, lactose, saccarose, fucosylglucose, raffinose, et autres.

Substances dépourvues d’azote dans l’urine : large assortiment d’acides organiques

Vitamines dans l’urine : thiamine (vitamine B1), riboflavine, (vitamine B2), vitamine B6, acide 4-pyridoxique, acide nicotinique, vitamine B12, bioptérine,
acide ascorbique (vitamine C) et autres.

Hormone dans l’urine : gonadotropine, corticotropine, prolactine, hormones lactogéniques, oxytocine, vasopressine, thyroxine, catécholamines (adrénaline, noradrénaline, dopamine), insuline, érythropoiétine, corticostéroïdes (aldostérone, corticostérone, cortisone), testostérone, progestérone, œstrogène et autres.

Agglutinines et précipitines : action neutralisante sur le virus de la poliomyélite et autres virus.
Antinéoplaston : empêche sélectivement le développement des cellules cancéreuses sans affecter celui des cellules saines

Allantoïne : substance azotée cristalline qui favorise la cicatrisation, provenant de l’oxydation de l’acide urique. Elle entre dans la fabrication de nombreuses crèmes pour la peau.

DHEA (déhydroépiandrostérone) : stéroïde sécrété par les glandes surrénales, présent en grande quantité dans l’urine masculine. Elle prévient l’obésité, prolonge la durée de vie des animaux et constitue un traitement possible contre l’anémie, le diabète et le cancer du sein. La DHEA stimule le développement de la moelle osseuse et accroît sa production de globules rouges, de monocytes, de macrophages et de lymphocytes. Un faible niveau de DHEA semble être associé au vieillissement.

Antisécrétoires gastriques : préviennent l’apparition et le developpement de l’ulcère de l’estomac.

Acide glycuronique : produit par le foie, les reins et les intestins, il a une importante fonction sécrétoire.
H-11 : inhibe la croissance des cellules cancéreuse et réduit les tumeurs existantes sans perturber le processus de rétablissement.
H.U.D. (Human’s urine derivative) : témoigne de remarquables propriétés anticancéreuses.
Interleukine-1 : influe de façon positive sur les cellules auxiliaires et les substances inhibitrices. Peut signaler à l’hypothalamus de déclencher la fièvre.
Triméthyl-glyoxal : détruit les cellules cancéreuses.
Prostaglandine : une substance hormonale qui dilate les vaisseaux sanguins, fait baisser la tension, détend les parois musculaires des bronches, stimule les contractions en cours de labeur, et a de nombreuses fonctions métaboliques.
Protéoglobulines : protéines plasmatiques contenant des anti-corps contre certains allergènes, elles sont identiques aux protéines des immoglobulines du sérum sanguin.
Prostéoses : produits immunologiques actifs des réactions allergiques.
Rétine : élément anti-cancéreux extrait de l’urine

Il n'en reste pas moins que l'urine est un résidu. Euh, y'en a qui boivent tout çà ? Bah, sans façon pour moi.
Attention: on parle là d'urine provenant d'un corps sain !

12 avril 2006 à 09:44:38
Réponse #19

Ancien forum



Posté par Pierrot

A en croire ce texte, c'est la potion magique de Panoramix, par toutatis.  ;D

12 avril 2006 à 10:56:33
Réponse #20

Ancien forum



Posté par Diesel

Non c'est romain !. Tu connais bien la fameuse phrase de Jules César : veni vidi vessie
Je suis venu, j'ai vu, j'ai piss....  ;D ;D ;D

[size=9]Ok je sors  :D[/size]

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité