Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le Taiji Quan  (Lu 11053 fois)

30 décembre 2011 à 14:02:10
Lu 11053 fois

Narmolanya


« Modifié: 31 décembre 2011 à 00:35:36 par Narmolanya »

30 décembre 2011 à 14:12:39
Réponse #1

Leif


Citer
Arrivé à un certain niveau, le pratiquant de Taiji Quan surpasse les pratiquants de toutes les autres disciplines

meme ceux qui font du tir de combat

30 décembre 2011 à 14:22:16
Réponse #2

Pit


Salut Narmolanya,

Merci d'avoir pris le temps de rédiger ce post pour présenter ta pratique et ton opinion dessus, c'est sympa. Tu as précisé dans ta présentation, que le Taiji était seulement praticable en Nature. Pour ce que j'en sais, il est praticable où bon nous semble, non?

Ce que Leif veut dire, et que beaucoup surement diront en commentaire de ce post, c'est qu'il faut faire pas mal attention au syndrome "my kun-fu is better than yours" dans les arts-martiaux (et d'autres domaines aussi). Le principal étant de trouver un style qui te correspond, à toi et à tes vrais besoins. Il faut faire pas mal attention aussi à ne pas fantasmer une pratique (ayant fait un détour par la case Ninjutsu, je connais un peu le domaine :D), car ça en devient illusoire et dangereux pour le pratiquant.

Pourquoi as-tu choisi cette pratique? quel style? quels sont tes objectifs?

Pit

30 décembre 2011 à 14:31:26
Réponse #3

oliv0808


il y a un bon prof de taichi sur le forum, j'espère qu'il viendra régir sur le sujet....
pardon si il y en a plusieurs mais je n'en connais qu'un pour le moment  ;#
"si tu veux des garanties, faut acheter un grille pain" DM

30 décembre 2011 à 14:45:44
Réponse #4

camoléon


Salut Narmolanya,

Tu débarque fraichement ici et tu nous jette à la gueule ce qui semble être pour toi "la vérité vraie et indiscutable" sur le TJQ.
Je critique la forme (sans faire de jeu de mot sur le TJQ, quoique, la forme du TJQ, je critique aussi ;#), plus que le fond de ton post, car il n'y a pas que des conneries, loin de là.

Mais bon, je me pose des questions :

-Depuis combien de temps pratique tu le TJQ? Quelle forme, école ? Pourquoi, qu'est ce que toi tu y trouve ?
-Quel est le but de ton post ? Que veux-tu démontrer ?

Tu en as à la fois trop dis et pas assez. On dirait la préface ou la présentation du dernier bouquin du Sifu à la mode.

Il manque de l'authentique, du personnel et du ressentis (ce qui est un comble pour un pratiquant de TJQ, car le ressentis est primordial.)

Enfin bref, je veux bien que ce soi de l'enthousiasme, mais bon, j'aimerais bien connaitre ton point de vu à toi.

 ;)

Camoléon, pratiquant de wushu depuis...je sais plus et on s'en fout ;#

"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

30 décembre 2011 à 15:01:29
Réponse #5

Narmolanya


« Modifié: 31 décembre 2011 à 00:36:00 par Narmolanya »

30 décembre 2011 à 15:04:45
Réponse #6

Leif


Citer
"Vaincre la brutalité par la douceur",

Citer
une auto défense efficace (à cause de mes problèmes nerveux, un coup sur la nuque, même peu fort, m'envoie à la morgue).

tu pars avec vraiment de ters mauvaises bases et je te souhaite que ça se passe bien.

est ce que dans ta recherche tu t'es deja trouvé dans un conflit reellement engagé ou la personne voulait d'ouvrir la tete, est ce que tu as deja pris des gros coups dans la tete, gouter ton propre sang et mis de gros ko avec une personne qui convulse?


30 décembre 2011 à 15:07:20
Réponse #7

Narmolanya


tu pars avec vraiment de ters mauvaises bases et je te souhaite que ça se passe bien.

est ce que dans ta recherche tu t'es deja trouvé dans un conflit reellement engagé ou la personne voulait d'ouvrir la tete, est ce que tu as deja pris des gros coups dans la tete, gouter ton propre sang et mis de gros ko avec une personne qui convulse?



J'avoue ne pas comprendre ^o)

30 décembre 2011 à 15:23:07
Réponse #8

Moleson


Ouah c'est cool que ça intéresse  :doubleup:

Aloooors, leif, il est évident que si tu te retrouves face à une mitrailleuse... Cependant, certains Maîtres, comme Maître Cheng Man Ch'ing, pouvaient désarmer un homme à moins de 8 pas.


Il court plus vit que 450 m/s cool   :lol: :lol: :lol:


Moléson

30 décembre 2011 à 15:34:38
Réponse #9

camoléon


merci pour ces précisions Narmolanya

Tu as trouvé une discipline qui te convient, et c'est tant mieux.

Les effets du TJQ sur la santé est incontestable. Problèmes d'articulations, de dos, respiratoires, j'ai testé et ça marche.
Meilleur moral, coordination, contrôle de soi, équilibre, c'est OK.

Maintenant, ce que je te conseillerais, c'est qu'au delà de ton enthousiasme des débuts, surtout, garde un esprit ouvert et critique sur ton art, ton maitre et ses enseignements, en général. Fais tes propres expériences et ne laisse pas seulement le maître parler par ta bouche.
Malheureusement, et dans toutes les disciplines, il y a des gourous qui te vendent (cher) du mysticisme, du marketing et des rêves. 
Et enlève-toi tout de suite de l'idée de t'en servir en SD. C'est une illusion extrêmement dangereuse.

Le dicton populaire dit "Si tu pratique le Tai chi, reste enfermé 20 ans chez toi avant de sortir", à notre époque je dirais "laisse le chez toi avant de sortir".

Je ne pratique plus le TJQ que pour le côté santé, il m'a appris beaucoup de choses intéressantes, mais pas pour la rue.


bien à toi,


Camoléon
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

30 décembre 2011 à 15:41:18
Réponse #10

DavidManise


Salut :)

Bon alors...  je pratique le Qi Gong et le Tai Chi.  Et je vais être franc et brutal : Narmolamachin, tu dis de la m*rde.

La force de poussée ou d'impact, ça reste de la force.  Et à part dans les muscles, je vois pas trop comment on peut générer de la force.  Ceci étant, le Tai Chi a une méthode de développement de cette force là qui est basée non pas sur le simple développement musculaire mais beaucoup sur la COORDINATION des chaînes musculaires, le relâchement, et une gestion extrêmement fine au niveau neuro-moteur de tout le bordel.

Pour faire un parallèle à la con, si la baston était une course de bagnole, t'as l'approche externe qui consiste à avoir le plus gros moteur possible ; t'as l'approche interne qui utilise un plus petit moteur mais une direction, amortisseurs, système de freinage et un contrôle de stabilité électronique top moumoute.  En ligne droite en mode bourrin, la grosse caisse gagne, mais la réalité est sineuse, et dans les faits c'est souvent plus important d'être bien coordonné et stable (y compris émotionnellement) pour survivre à une agression que d'avoir de gros biceps.

Cela dit, les mythes à la con déconnectés de toute réalité du combat, c'est vraiment ce qui donne une sale réputation aux arts internes chinois...  qui méritent largement mieux que ça.

Tu devrais arrêter de parler de ce que tu ne connais pas, Narmoblabla.

Sans rancune hein, mais ça me gonfle quand les gens salissent les trucs que j'aime et que je sais efficaces.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

30 décembre 2011 à 15:50:34
Réponse #11

camoléon


Bon, bah là, tu viens d'avoir le côté Yang: :lol: ;)
Moi, je restait plûtot Yin, mais je n'en pensais pas moins ;#
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

30 décembre 2011 à 17:23:25
Réponse #12

Bomby


(...)
Maintenant, ce que je te conseillerais, c'est qu'au delà de ton enthousiasme des débuts, surtout, garde un esprit ouvert et critique sur ton art, ton maitre et ses enseignements, en général. Fais tes propres expériences et ne laisse pas seulement le maître parler par ta bouche.
Malheureusement, et dans toutes les disciplines, il y a des gourous qui te vendent (cher) du mysticisme, du marketing et des rêves. 
(...)

Camoléon


Absolument, Camoléon, le sens critique, c'est juste essentiel, quel que soit d'ailleurs le domaine.

C'est surprenant comme, en particulier dès qu'il s'agit d'arts martiaux asiatiques, le sens critique est bien trop souvent aux abonnés absents...

Ceci valant d'ailleurs aussi bien pour les prouesses magiques de vieux maîtres chinois centenaires que pour celles attribuées à Mas Oyama contre toutes sortes d'adversaires, et plus généralement de toute invincibilité supposée...

A toutes fins utiles, je remets ici le lien vers une discussion intéressante tenue ici voici quelques mois, où était évoqué notamment le recul à prendre par rapport à une certaine forme de pensée unique d'ordre mystico-magique dans certaines écoles: http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=49449.0.

Merci au passage à David de nous inciter à faire la part des choses, sans jeter le bébé avec l'eau du bain...

Cordialement,

Bomby

30 décembre 2011 à 17:50:37
Réponse #13

cubitus


Ah put**n... Ils se reproduisent !!!  >:(

 :lol: :lol: :lol:

Merci pour ce petit moment de rigolade... Le côté Yang de David, Yin de Camoleon...  :doubleup:

Toute la douceur de Leif en quelques mots ...  ;)

Je vous adore les gars.  :love:

La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

30 décembre 2011 à 17:51:18
Réponse #14

promeneur-solitaire


......La force de poussée ou d'impact, ça reste de la force.  Et à part dans les muscles, je vois pas trop comment on peut générer de la force.  Ceci étant, le Tai Chi a une méthode de développement de cette force là qui est basée non pas sur le simple développement musculaire mais beaucoup sur la COORDINATION des chaînes musculaires, le relâchement, et une gestion extrêmement fine au niveau neuro-moteur de tout le bordel.

Pour faire un parallèle à la con, si la baston était une course de bagnole, t'as l'approche externe qui consiste à avoir le plus gros moteur possible ; t'as l'approche interne qui utilise un plus petit moteur mais une direction, amortisseurs, système de freinage et un contrôle de stabilité électronique top moumoute.  En ligne droite en mode bourrin, la grosse caisse gagne, mais la réalité est sineuse, et dans les faits c'est souvent plus important d'être bien coordonné et stable (y compris émotionnellement) pour survivre à une agression que d'avoir de gros biceps.

Cela dit, les mythes à la con déconnectés de toute réalité du combat, c'est vraiment ce qui donne une sale réputation aux arts internes chinois...  qui méritent largement mieux que ça..
...

David

Une des meilleures définitions de l'interne que j'aie lues :doubleup:

Et paradoxalement sur un forum non spécialisé ;)

Je comptais mettre mon grain de sel mais David a bien dit et Narmo se trouve habillé pour l'hiver.

Nul besoin, donc, de tirer sur une ambulance.

je rectifie néanmoins une perle particuliètement étincellante dans ce fatras de clichés :
Dans ce qu'on est convenu d'appeler le Taichichuan (et qui n'a pendant longtemps pas porté ce nom)

C'est l'"école" Chen qui a donné naissance à toutes les autres.
On s'en fout complètement au niveau du vécu et de la pratique, mais tant qu'à vouloir faire dans l'historique... Autant ne pas écrire n'importe quoi!

Bonne année à tous
 :)

30 décembre 2011 à 17:57:13
Réponse #15

DavidManise


Dans le genre déconstruisons les mythes, cette vidéo reste un classique incontournable : http://www.youtube.com/watch?v=FhhWcRGRtOI

On voit clairement un papy grand maître de magie se faire démonter la gueule par un pratiquant de MMA même pas de très haut niveau.  Grand moment de solitude pour le grand maître.

Attention, cependant...  tous les grands maîtres de styles internes ne sont pas des connards de magiciens.  Et on en trouve quelques uns qui, sous leur air rieur et bedonnant, peuvent vous calmer assez vite.

Dans le genre impressionnant, on a sifu Sam Chin, avec qui j'ai eu l'honneur de bosser une journée l'an dernier (et de bouffer avec lui la veille).  Vraiment une pointure dans son genre.  Serge Augier, sur Paname, m'a fait l'effet d'un autocar quand il m'a frappé.  Y'en a quelques bons, parmi les charlatans.  Faut juste savoir trier...  avec son sens critique ;)

David

"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

30 décembre 2011 à 18:27:52
Réponse #16

promeneur-solitaire


Euh oui, effectivement un très grand moment de solitude
Parce que le gars, manifestement, il était sincère et il y croyait (à force de mijoter en vase clos avec ses disciples "éduqués" et formatés)

Le fait qu'il ait accepté le défi et plus ou moins consciemment de se remettre en question le dédouanne un peu (un très petit peu ;))

Oui .. je confirme
Certaines pointures d'internes taillées comme des crevettes délivrent des impacts ... significatifs :o
Pour d'autres, c'est paradoxalement moins impressionnant car de gabarit "normal" voire athlètique
Mais la frappe a une "saveur" bien différente d'une frappe d'externe "pure"

Mais ne dit-on pas : " de l'externe vers l'interne, de l'interne vers l'externe" ?
Ce qui est parfaitement explicité plus haut

Dans un autre genre d'interne, une mandale signée Ryabko surprend par sa "douceur"  ;)
Après un bref K.O., on est tout surpris de constater l'innocuité sur la viande alors qu'on pouvait craindre le pire vu le gabarit du nounours

30 décembre 2011 à 19:04:06
Réponse #17

Patrick


Je te trouve très, trop affirmatif

Une défense efficace
Bien c'est donc que tu as eu l'occasion de tester toi même à plusieurs reprise ou que tu as été témoin direct de plusieurs situations mettant en exergue cette efficacité. Peux tu nous donner des exemples, s'il te plaît ?

Un "esprit invincible" (le Taiji Quan développe énormément la force interne pour peu que l'on s'y prenne bien)
Des esprits invincibles, je n'en connais pas un seul et pourtant j'en fréquente un paquet pas mous du djahidine.

Un pratiquant de Karate saura se battre efficacement au bout de 4 ou 5 ans de pratique.
Moi, la plupart que je connaisse n'y arrive toujours pas au bout de 20 ou 30 ans. Mais il y en a et des bons, mais ils sont fort rares.

Arrivé à un certain niveau, le pratiquant de Taiji Quan surpasse les pratiquants de toutes les autres disciplines
Moi je veux bien essayer un truc, je suis tout cassé de partout, hors de condition physique depuis pas mal de temps. Je prends une griffe d'entraînement en alu et je teste de la manière dont je l'entends cette éventuelle supériorité. Et si elle est concluante, je deviens illico le disciple du Sieur.

Ah, oups, j'ai plus assez de temps pour devenir bon. ;#

Ce qui ne veut pas dire bien sûr que certains enseignants et élèves ne seraient pas des combattants très efficaces en dehors des salles d'entraînement.

30 décembre 2011 à 19:45:51
Réponse #18

Gros Calou


Tain je découvre ce fil, comme quoi il n'y a pas d'âge pour encore croire au père noël  :o

Ton but acquérir une meilleure santé soit, un système de défense efficace, oubli  ::)

 ;)

« Modifié: 30 décembre 2011 à 20:00:42 par Gros Calou »

30 décembre 2011 à 21:33:31
Réponse #19

b@s


après l'explosion en vol de narmo, je squatte le fil pour vous demander, amis pratiquants de tai chi et chi kong, un bon dvd dur le thème ...

dans ma campagne, les cours de tai chi c'est plutôt la gym volontaire avec des mamies en jogging ... je pratique les huit pièces de brocard et j'en tire une grande satisfaction (déjà, ça me détend, ça me file la pêche... c'est bien pour 8 mouvements)

alors pour aller un peu plus loin, si vous avez des idées ...

30 décembre 2011 à 21:42:01
Réponse #20

DavidManise


Je pense pas que les DVD soient bien.  J'opterais pour le cours avec les mamies.

Les mouvements, ça sera à toi de les intégrer, de les sentir...  En fait, les mamies ont les mêmes besoins que toi pour ce qui est des schémas neuromoteurs.  Et ce qu'ils pourront faire pour elles, ces schémas, ils pourront le faire aussi pour toi.  Mais toi vu que t'as des muscles, tu en tireras des bénéfices pour le combat.

Ceci étant, c'est pas idéal hein...  mais c'est mieux qu'un DVD. 

A mon humble avis.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

30 décembre 2011 à 22:39:21
Réponse #21

DavidManise


Tain je découvre ce fil, comme quoi il n'y a pas d'âge pour encore croire au père noël  :o

Ton but acquérir une meilleure santé soit, un système de défense efficace, oubli  ::)

 ;)

Pasdak.

Ca peut effectivement faire partie de la préparation physique et mentale pour se défendre.  Vraiment.

T'as des exos de Qi Gong / Tai Chi qui unissent vraiment les groupes musculaires, développent une extraordinaire proprioception, coordination, etc.  Ca ne suffit pas en soi si on cherche des résultats rapides...  mais ça reste une excellente méthode pour développer plein de qualités vraiment très utiles en combat.

Mes deux balles ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

30 décembre 2011 à 22:48:55
Réponse #22

oliv0808


moi le tai chi m'a aidé à me détendre musculairement, surtout au niveau épaules trapèzes , à transférer mon poids de corps jambe avant/jambe arrière (très pratique quand on marche sur un plancher pourri par exemple) et m'a aussi appris à marcher sur l’extérieur du pied pour ne pas traumatiser un peu plus mes genoux  ;)
"si tu veux des garanties, faut acheter un grille pain" DM

30 décembre 2011 à 22:51:40
Réponse #23

crotale


Je dirai que pour l'interne, l'idéal serait d'y aller une fois qu'on a bien bosser l'externe, puis de revenir à un externe quelque peu "amélioré", pour se rendre compte qu'il n'y a ni interne, ni externe mais une alchimie du combat et des sensations qui rendent les pratiquants prédisposés ou non... ;)

Mais surtout gardons bien à l'esprit...qu'il y a des mecs qui ne pratiquent rien de tout çà et qui sont bien plus efficaces ;D

Le truc que je reproche à l'interne, c'est le côté trop statique et pas suffisamment endurant-explosif, ainsi que la capacité à s'auto hypnotiser même sans gourou:lol:
http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

30 décembre 2011 à 23:00:25
Réponse #24

Bois San


Citer
Je dirai que pour l'interne, l'idéal serait d'y aller une fois qu'on a bien bosser l'externe, puis de revenir à un externe quelque peu "amélioré", pour se rendre compte qu'il n'y a ni interne, ni externe mais une alchimie du combat et des sensations qui rendent les pratiquants prédisposés ou non..

Tout à fait d'accord : j'ai fait plus de  20 ans d'externe avant de me mettre à l'interne et (il me semble) que j'ai bien amélioré ma première pratique.
carpe diem

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité