Nos Partenaires

Auteur Sujet: la cinquième strate?  (Lu 1792 fois)

02 décembre 2011 à 11:42:57
Lu 1792 fois

Nathan-Brithless


Dans un autre Post, l'ami Patrick nous disait ceci:
"Je crois vraiment que le raisonnement par strate est déterminant :
1. tout ce dont j'ai besoin d'essentiel et:ou fréquemment : sur moi (poches, tour de cou)
2. nécessaire mais moins fréquent : veste ou pochette on peut d'ailleurs décliner avec veste et pochette/petit sac
3. rare mais important : coffre de voiture / casier bureau
4. mode dégradé durable : domicile
5. mode back-up : cache hors du domicile"
Bon, pour les 4 premiers, pas de problème, je pige!Mais la cache hors du domicile ?Qu'en est il??S'agit il tout simplement du compte en banque(ce que c'est en réalité)?D'un coffre dans une banque suisse contenant 100.000 USD et un Colt 45?Ou bien d'un trou dans le fond du jardin dans lequel un emballage étanche recèle des boites de raviolis MARYTUMAPA et un couteau à manche creux?
Hors sarcasmes facile, à quel type de risque/situation est il fait reférence?Que contiendrait cette fameuse cinquième strate?Est ce pragmatique??
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

02 décembre 2011 à 13:09:39
Réponse #1

Loriot


Elle correspond selon moi au minimum nécessaire au cas ou la strate précédente ne serait plus accessible ou détruite...
Elle peut même reprendre certains objets de base qui devrait être sur toi et que tu aurais perdu ou cassé.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

02 décembre 2011 à 13:30:41
Réponse #2

DavidManise


Salut :)

Perso, pas de cinquième strate de ce genre là.

Strate 0 (aussi dite "la b!te") : mon corps et mon cerveau.
Strate 1 (aussi dite "le couteau") : le matos que je trimballe TOUJOURS sur moi, dans les poches.
Strate 2 : un de mes kits de survie (soit urbain, soit "vert", soit autre chose, peu importe...  il varie constamment en fonction de la saison et des besoins liés à mon analyse du risque) ;
Strate 3 : mon sac à dos, qui me permet de vivre plus ou moins en autonomie pour une période allant de 3 à 15 jours environs...
Strate 4 : mon kit bagnole...  il a encore servi lors du dernier stage à Die : ma batterie était morte au retour.  J'ai sorti les câbles, un aimable stagiaire m'a ouvert son capot, et ils vécurent heureux, toussa toussa ;#
Strate 5 : mon kit maison.  Ce que j'ai at home pour faire face à une rupture de service public pendant 3 à 30 jours, à la louche.  Plus quelques autres moyens de produire les nécessités de base si ça se prolonge (genre de quoi jardiner, saler de la viande, etc.)
Strate 6 : bah là c'est mon réseau social de proximité : les voisins, amis, etc.
Strate 7 : le service public.

Plus j'ai de strates, plus la vie est belle.  Moins j'ai de strates, plus je bosse pour revenir à un endroit où j'ai toutes mes strates.

Il faut comprendre que je peux stocker ma strate 3 ou une strate 2 n'importe où, genre au boulot, genre chez un pote, etc.  Mais il n'est guère réaliste de commencer à stocker plus que ça ailleurs que chez soi...  enfin à mon avis.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

05 décembre 2011 à 08:53:54
Réponse #3

Patrick


Elle correspond selon moi au minimum nécessaire au cas ou la strate précédente ne serait plus accessible ou détruite...
C'est en effet ce que je voulais dire.

05 décembre 2011 à 10:32:52
Réponse #4

AC


Je propose de distinguer le confort et la redondance.

  • La structuration verticale en strates correspond à une amélioration du confort: la strate N+1 permet de survivre plus longtemps et/ou avec moins d'efforts et/ou avec moins de risques que la strate N.
    Exemple pour l'eau:
    • strate 1: bandana + micropur + ziploc = 1 litre
    • strate 2: paille filtrante = 100 litres
    • strate 3: gourde + filtre à pompe = 10 m3
    • strate 4: récupérateur d'eau de pluie + stock de cartouches filtrantes = 1000 m3
    • strate 5: l'eau du robinet = illimité

  • En plus de ça, à chaque niveau, on juxtapose horizontalement des ressources afin d'assurer une redondance.
    Exemples:
    • Avoir un BOB chez soi et un BOB identique chez le voisin (ou dans une "cache"), pour le cas où on découvrirait son domicile détruit par un incendie en rentrant du boulot. Le second BOB ne constitue pas une strate supplémentaire, c'est juste un backup.
    • Répartir ses économies entre deux banques. Il n'y a pas forcément une hiérarchisation, c'est le même argent, mais ça permet de continuer à payer les factures en cas de panne informatique, de grève ou de faillite dans l'une des deux.
    • Transporter deux bouteilles de 50cl plutôt qu'une de 1l, pour le cas où on poserait le sac sur un clou.

La redondance dans la strate N la rend plus robuste et permet donc de retarder le moment où on devra se replier vers la strate N-1.

Edit: exemples supplémentaires.
« Modifié: 05 décembre 2011 à 19:45:21 par AC »

05 décembre 2011 à 10:44:51
Réponse #5

Karto


AC  :doubleup:
Réflexion simple mais profonde, ça. A rajouter dans les règles de base qui structurent la réflexion sur le matos !

Strate : niveau de confort / proximité / encombrement...
Redondance : par strate, sous forme de multiplicité dans les lieux géographiques, nature des objets...
Celui qui est arrivé au bout peut recommencer : la fin c'est le début de l'autre côté.

05 décembre 2011 à 17:46:08
Réponse #6

DavidManise


Ouaipe.  Conceptualisation utilisable ça.

Merci AC :)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité