Nos Partenaires

Auteur Sujet: carence et regime vegetalien .  (Lu 13544 fois)

16 novembre 2011 à 20:57:28
Réponse #25

Arhya


Itop : C'est une bonne chose d'avoir le livre de Kousmine en main. Je connais un peu, surtout la crème Budwig, très compléte comme déj', et délicieuse.   :love:

Pour ce qui concerne la B12, beaucoup d'aliments en contiennent, comme par exemple la spiruline, mais elle ne se présente pas sous une forme assimilable par notre organisme. Je crois que beaucoup de végétaliens prennent des compléments en B12.

Sinon,c'est très simple pour la préparation de mes rations déshydratées. Je mets à cuire une légumineuse (lentilles roses ou vertes, pois cassés, pois chiches, etc... ) avec une céréales (quinoa, millet, sarrasin, boulghour, etc.. ) avec des légumes variés. Par exemple, nous sommes en automne donc dernièrement j'ai fais un plat potimarron, carottes, lentilles roses et quinoa. Je fais cuire tout ensemble (la texture doit être assez épaisse, genre purée), je mixe, et ensuite j'étale la mixture sur la plaque d'un déshydrateur. C'est en effet une machine, pas donné, faut compter entre 100 et 500 euros. (Tu peux jetter un coup d'oeil sur ce site : http://www.fruits-seches.com/ )
Tu mets ta soupe à sécher pendant 1 journée (ça tourne pas en continu) et tu obtiens une plaque toute dure. Je la mixe à nouveau et la mets sous vide. Ainsi cela se garde plusieurs mois, voir même 1 an.
Pour la manger, il suffit de faire tremper la poudre que tu aura obtenu puis tu fais chauffer, et c'est prêt.
Je trouve que c'est une bonne alternative aux soupes instantanées du commerce.

Sinon, avec un déshydrateur on peut faire vraiment beaucoup de choses, tels que du jerky, poisson séché, fruits secs, aromates séchés. Le meilleur pour la marche, ce sont des rouleaux de fruits secs. Enfaite je fais une purée crue (par ex. banane+pommes+raisins+amandes), je mixe, déshydrate.... Il en ressort une plaque assez souple, super bonne, et très énergétique !

Sinon, je sais qu'on peut également déshydrater les aliments soit au four, à très basse température en laissant la porte ouverte, au soleil sur une moustiquaire ou bien dans un séchoir solaire.
« You must be the change you want to see in the world » Gandhi

20 novembre 2011 à 14:02:07
Réponse #26

iclown


bonjour à toutes et tous,

étant végétalien depuis maintenant près de 3/4 ans, ce sujet me tient à coeur!!  ;)

je me suis penché à l'époque sur tout les risques possibles... maintenant je ne suis plus là dedans : mes habitudes ont pris le dessus... donc pas forcément l'envie de replonger dans les chiffres et démonstrations scientifiques : je me base sur mon vécu!!

pour cadrer un peu le sujet : je suis un jeune homme de 22 ans, musicien (prof et élève) passionné de nature, de randonnée, de voyages au longs cours, sportif amateur à heures perdues...

mon alimentation aujourd'hui est à base de fruits (secs ou frais) et légumes crus, de graines germées et d'oléagineux.

le matin je ne mange pas jusque vers 11h30 environ. ensuite repas du midi en "ingurgitant" des fruits crus.
quelques fruits secs ou frais ou oléagineux si besoin d'un encas au goûter.
le soir : légumes crus + graines germées et oléagineux en dessert.

voilà je mange ainsi depuis près de trois ans (après une transition très rapide selon certains!!) et possède une énergie du tonnerre!! je fais du vélo tous les jours pour aller bosser, ensuite concentration max pour la journée pour être attentif en cours ou quand je file des cours et ensuite concerts le soir!! vie à la ferme chez mes parents dès que possible!! (maison à retaper...) randonnées le week end plus voyages itinérant pendant les vacances... j'adore le basket, le parapente, pratique le cirque dans une compagnie...

tout ça pour dire que je ne suis pas inactif et que végétalien ne rime pas forcément avec "privation" et "non-vie"!! oui je fais plein de trucs, je pète la forme, je rigole tout le temps... sans pour autant bouffer de la viande!! ce n'est pas incompatible...

cependant les graines germées sont indispensables!! je m'en rends compte dès que j'oublie d'en préparer!! signalons également qu'il y a une démarche "spirituel" à effectuer et qu'il faut y croire : c'est comme tout, le psychologique joue un rôle énorme!!

mes deux cents,

si vous voulez plus d'infos, n'hésitez pas!!

je suis également passé par une phase frugivore, instinctothérapie...

20 novembre 2011 à 14:34:33
Réponse #27

bigsoul


wow , je ne pensais pas que mon petit sujet provoquerait tant de réponse !  :love:
Bon j'ai fait des recherches sur les plantes sauvages , question nutrition , et c'est très dur a trouver ...   :-\
vos expérience m'aident beaucoup , merci a tous !

20 novembre 2011 à 15:23:07
Réponse #28

Kilbith


Bravo pour ce message très intéressant et complet, je ne suis pas végétarien, mais je diminue ma consommation de viande (survie de la planète aussi :)).

bonjour,

Une question me vient à l'esprit : à parcourir ce sujet on se rend compte qu'il faut mobiliser, pour un régime équilibré, pas mal de plantes dispersées sur toute la planète. En plus il faut assurer une livraison au fil des saisons. Au final le "bilan carbone", compte tenu du transport logistique, ne doit pas être génial. Des informations là-dessus ?
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 novembre 2011 à 18:03:25
Réponse #29

Loriot


Pas d'info spéciale la dessus. Mais, la plupart des animaux qu'on mange sont aussi nourit avec des aliments venant de l'autre coté. (mais on trouve aussi des nourris d'ici de nos pâturages ou de nos inconssommé (de moins en moins))
Par contre en situation de survie! C'est a dire pour moi une situation ou c'est mange ou crève, je me verrai mal faire le difficile même devant des tripes (c'est, je l'avoue un des seul truc qui passe pas, mais je désespère pas). Tout comme je serais prêt a manger des endives cuites!
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

20 novembre 2011 à 18:35:08
Réponse #30

Itop


Salut :popcorn:,

 Kilbith, ta remarque est intéressante, c'est vrai pour la vitamine D il y a le cacao et en quantité négligeable dans les végétaux, ou bien c'est animal...(encore un fois je site le livre du dr Koussmine)

Cela dit, la production de viande est plus gourmande en ressources et énergies que la production de végétaux...dans un de ses livres et dans certains interviews, Théodore Monod (http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odore_Monod) explique avec précision et chiffres à l'appui qu'une baisse générale de la production et consommation de viande permettrait de résoudre une partie de problèmes de faim dans le monde...Il ne dit pas de devenir tous végétariens.

Kilbith, tu peux développer, quelles plantes utilisées par les végétariens viennent de l'autre bout du monde hormis le Cacao?...Végétarien et nourriture local c'est surement possible...
Après, on est tous des consomateurs, le ptit café national ne pousse pas dans nos campagnes  ;D.


Heu.. non ,ceci est inexact


Bon, j'ai pris les mots du livre que je cite...l'important c'est de savoir si on a des carences en vitamine D ou autre...Se faire prescrire une analyse, c'est possible aussi. Si on se nourrit bien, végétarien, végétaliens ou viandar les résultats seront là pour savoir s'il faut rectifier son alimentation ou non.

Qui vole un boeuf a de grandes poches.
ma dernière rando: http://flickriver.com/photos/--yep--/

20 novembre 2011 à 21:18:11
Réponse #31

restonica



Bon, j'ai pris les mots du livre que je cite...l'important c'est de savoir si on a des carences en vitamine D ou autre...Se faire prescrire une analyse, c'est possible aussi. Si on se nourrit bien, végétarien, végétaliens ou viandar les résultats seront là pour savoir s'il faut rectifier son alimentation ou non.

Ne pas croire tout ce qui est lu  :) sans vérification auprès de sources fiables .

NB: 45 à 70 % de la population tout venante (donc non végétarienne à 94% d'ailleurs ;)) est peu ou prou carencée en Vit D (soit moins de 30ng/ml  sanguin de 25OhD2+D3 ) et cela peut monter à presque 90% chez le sujet agé de 80 ans et plus..

Moralité: allez au soleil l'été et exposez-y au moins 20mn une surface suffisante( Visage +2 membres supérieurs par ex) pendant la bonne période pour faire des réserves de vit D pour l'hiver ..

@+

20 novembre 2011 à 23:46:08
Réponse #32

Itop


Ne pas croire tout ce qui est lu  :) sans vérification auprès de sources fiables .

@+

Je vais suivre ton conseil.

C'est quoi tes sources fiables? :popcorn:

Docteur Kousmine : http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_Kousmine

Qui vole un boeuf a de grandes poches.
ma dernière rando: http://flickriver.com/photos/--yep--/

20 novembre 2011 à 23:55:45
Réponse #33

Itop


Qui vole un boeuf a de grandes poches.
ma dernière rando: http://flickriver.com/photos/--yep--/

21 novembre 2011 à 06:14:07
Réponse #34

bigsoul


en effet , les deux se contredisent totalement , dur d'affirmer quoi que ce soit dans ces conditions ...  :blink:

21 novembre 2011 à 06:49:59
Réponse #35

restonica


Seul    http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_d_ps  apporte des éléments vérifiés et fiables , en l'état actuel des connaissances , ce que dit Kousmine est inexact en grande partie ACTUELLEMENT: car ses affirmations sont anciennes et devenus obsolètes..

On n'en est plus au stade du simple rachitisme pour la carence : pour simplifier la "vitD"(en fait plusieurs composés et métabolites aux actions différentes)
 n'est ,en réalité, pas une vitamine ,comme on le croyait auparavant ,mais une hormone stéroide  :) aux multiples effets et dont on découvre chaque année de nouveaux points d'impacts dans l'organisme (immunité,hypertension,carcinogénése,bien sur:métabolisme phosphocalcique etc..etc..)

@+
« Modifié: 21 novembre 2011 à 08:19:39 par restonica »

21 novembre 2011 à 09:23:38
Réponse #36

Itop


Bon, cela deviens plus clair pour moi.
Qui vole un boeuf a de grandes poches.
ma dernière rando: http://flickriver.com/photos/--yep--/

21 novembre 2011 à 09:41:33
Réponse #37

Kilbith


Bonjour,

Pas d'information particulière sur le bilan carbone des végétaux ou d'un régime végatalien. En revanche, j'essaye dans la mesure du possible d'avoir, dans le cadre de mon régime normal et conforme à ma denture, des sources locales de protéines animales.
Je me dis quand même que le quinoa et le boulgour j’en vois rarement dans les champs (le blé dur étant plutôt méditerranéen), idem pour les fruits frais en hiver et les poissons de mer : il faut donc les importer et/ou les transporter.
En plus les végétaux et les produits frais nécessitent souvent une préparation (farine, cuisson, découpage, emballage...) et du stockage qui doit aussi consommer des ressources énergétiques. On ne peut donc se contenter d'un simple bilan énergétique comme on le voit souvent. Ceci dit c'est une question secondaire.

Pour la vitamine D : c'est très intéressant cette discussion. La tendance actuelle de se couvrir de "filtre anti-UV" (courant dans les produits cosmétiques) afin de d’éviter les cancers de la peau et le vieillissement cutané pourrait avoir des effets secondaires regrettables sur la vitamine D.

D'un autre coté, si nos ancêtres européens ont muté pour avoir une carnation claire, c'est qu'ils devaient en tirer un avantage certain. Pas de miracle.  ;)

« Modifié: 21 novembre 2011 à 09:53:44 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 novembre 2011 à 14:33:51
Réponse #38

philippe12


bonjour a toutes et a tous

donc pour resumer  il n 'y a aucun danger  a etre vegetaXien du moment que votre repas suit un minimum de regle (equilibé) et il n 'y a aucune obligation du tout cuire  ;#

pour revenir a la survie - il y a tout dans les forets françaises pour nous permettre de survire sans souci -meme en hiver sous la neige  :sorry:- et avec le livre de coplan meme pas besoin de cuisson ( aller pas bruler le livre pour autant  :o )



recettes: http://www.cuisine-vegetarienne.com/

merci pour les liens sur le Dr Kousmine..plein de bon sens cette dame :doubleup: ..et avec les connaissances de l'epoque  :love:
pour un VegatXien  crudivore la vitamine D est dans ....les Champignons (2 µg / 100 g), les céréales,..et biensur  l'action de la lumière du soleil sur la peau. Une exposition de 15 minutes par jour (tête, mains et avant-bras nus) est nécessaire.

et les ..oeufs pour les végétariens ...


et si vous avez un probleme allez chez un medecin plutot que sur internet ;#



pour revenir sur les periodes de jeune hyridque- 1 jour par semaine est très bon pour la santé sur la durée d 'une vie ( voir ..toutes les religions anciennes .. )
En survie vous pouvez tenir 1 semaine en jeune hyrdique avec une activité moyenne (20 km/jour) - ce qui en europe hors montagne doit vous permettre de rejoindre des lieux surs, si vous avez ..une rivière , une bouteille plastique et un chiffon pour filtrer l'eau ..voir les cours de david :love:.


cordialement

la joie est dans vos valeurs, ..contenez vous , soyez contents et conscients .. c'est cela la joie

21 novembre 2011 à 14:45:28
Réponse #39

Bikeman


Citer
En revanche, j'essaye dans la mesure du possible d'avoir, dans le cadre de mon régime normal et conforme à ma denture, des sources locales de protéines animales.
Ah le fameux "argument" de la dentition... Dans le cadre de ce fil, ça a autant sa place que si j'allais prêcher les vertus du végétarisme dans un des (nombreux) fils sur la chasse.
 
Citer
Je me dis quand même que le quinoa et le boulgour j’en vois rarement dans les champs (le blé dur étant plutôt méditerranéen)
Une opinion fondée sur des faits bien étayés donc. Et tu fais le même genre de "calculs" pour tout ce qui est consommé par des "omnivores" évidemment...


Citer
En plus les végétaux et les produits frais nécessitent souvent une préparation (farine, cuisson, découpage, emballage...) et du stockage qui doit aussi consommer des ressources énergétiques.
Alors que la viande (surtout celle consommée par le grand public) est toujours vendue telle quelle, sans préparation ni emballage, ni transport.

Désolé les modérateurs (et l'initiateur du fil) pour le ton polémique de mon post, mais pour une fois qu'il y a un fil spécial sur le végéta(r|l)isme, ce serait bien à mon avis qu'il qu'il ne fasse pas l'objet de ce genre de remarques, ou du moins que celles-ci soient mieux argumentées...





21 novembre 2011 à 14:49:48
Réponse #40

restonica


b
pour un VegatXien  crudivore la vitamine D est dans ....les Champignons (2 µg / 100 g),
et si vous avez un probleme allez chez un medecin plutot que sur internet ;#
.... Ce qui donnerait donc  :D 2ug=80 U  de Vit D : soit pour env 800 u /jour un kilog de girolles   quotidien (tous les champignons ne contiennent pas forcemment beaucoup de vit D:les girolles sont une notable exception;
 mais ...mais à ces doses   :huh: il faut etre sur du coin ou elles sont ramassés :leur mycelium concentre la radio activité   :o (Tchernobyl  etc..) Oui pas terrible ,car en plus la quantité de proteines archaiques fongiques ingurgité et de chitine provoque des occlusions au long cours chez les fragiles des boyaux;
mieux vaut les UV solaires!

@+

21 novembre 2011 à 15:09:58
Réponse #41

Kilbith


Citation de: bikeman
Citation
Citer
En revanche, j'essaye dans la mesure du possible d'avoir, dans le cadre de mon régime normal et conforme à ma denture, des sources locales de protéines animales.
Ah le fameux "argument" de la dentition... Dans le cadre de ce fil, ça a autant sa place que si j'allais prêcher les vertus du végétarisme dans un des (nombreux) fils sur la chasse.
 
Citation
Citer
Je me dis quand même que le quinoa et le boulgour j’en vois rarement dans les champs (le blé dur étant plutôt méditerranéen)
Une opinion fondée sur des faits bien étayés donc. Et tu fais le même genre de "calculs" pour tout ce qui est consommé par des "omnivores" évidemment...


Citation
Citer
En plus les végétaux et les produits frais nécessitent souvent une préparation (farine, cuisson, découpage, emballage...) et du stockage qui doit aussi consommer des ressources énergétiques.
Alors que la viande (surtout celle consommée par le grand public) est toujours vendue telle quelle, sans préparation ni emballage, ni transport.

Désolé les modérateurs (et l'initiateur du fil) pour le ton polémique de mon post, mais pour une fois qu'il y a un fil spécial sur le végéta(r|l)isme, ce serait bien à mon avis qu'il qu'il ne fasse pas l'objet de ce genre de remarques, ou du moins que celles-ci soient mieux argumentées...


 ::)

(relis le fil)



« Modifié: 21 novembre 2011 à 15:18:14 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 novembre 2011 à 22:43:39
Réponse #42

Bikeman


Citer
(relis le fil)


(Toi d'abord)

22 novembre 2011 à 08:39:46
Réponse #43

boudasimboudette


bonjour,

pour avoir vécu un été avec nos enfants en végétariens (avec oeufs et lait de chèvre)  en ne mangeant que des lugumes et fruits sauvages, nous avons passé un bon été, automne et hiver.  Une bonne alimentation ne vaut pas grand chose non plus si nous restons sédentaire. Le mouvement permet de fixer vitamines, calcium... et chercher de quoi manger fait bouger, je pense que personne ne contredira cela ici  :D 
Les légumes sauvages sont plus concentrés en tout par rapport aux légumes cultivés.

Nous n'avons pas continué ce régime longtemps, il est difficile de passer plus de deux heures par jour à chercher de quoi manger lorsque nous reprenons travail et instruction scolaire... Dès que nous sortons en montagne ou forêt, je reviens avec de quoi faire un ou deux repas complet. En ce moment, des légumes feuilles sont encore trouvables, les fruits de l'églantier aussi et les racines sont encore accessibles malgré le gel.

L'important est aussi de les préparer sans altérer (ou le moins possible) leur qualités nutritionnelles !  cuisson douce en cas de cuisson. Manger sur place cru est le meilleur, et d'ailleurs nous ne nous privons pas de machonner le long de nos ballades. Cela dit, faire germer des graines pour les manger plus tard est fabuleux !

Je dirais que les livres de Couplan sont indispensables, mais rien ne remplace non plus la transmission directe par une personne expérimentée.  Savoir cueillir au raz du sol en visualisant les passages d'animaux est très important pour ne pas chopper de maladies. Comment préparer, accomoder, assortir les aliments entre eux...  Que choisir pour soigner et à quel moment le récolter pour bénéficier des meilleures qualités, efficacités...
Enfin, tout ce que nos ancêtres sorciers et sorcières connaissaient et que certains ont réussis à nous faire oublier au fur et à mesure des générations. 

C'est un sacré projet de partir comme ça  :)  prenez le temps de vous former pour vivre cela plus sereinement et plus longtemps  ;)

Le végétarisme n'est pas juste une alimentation conventionnelle sans viande. L'équilibre est à trouver. Personnellement, j'ai encore beaucoup de mal et beaucoup de doutes à cause des enfants. Pourtant, nous essayons, avec précautions.
L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétexte.
— Beaumarchais

02 décembre 2011 à 18:01:47
Réponse #44

caillou


Bonjour,
je ne suis pas nutritionniste, ni botaniste, ni végétaxien.

j'ai quand même quelques remarques / interrogations (pour replacer cela dans l'objectif fixé !!) :

- dans presque tous les postes sur les bienfaits et l'absence de carences des repas végétaliens, je note que la diversité est la clef de voûte des repas.
je me demande bien comment il lui sera possible sur une si longue période de trouver en permanence de quoi faire des repas équilibrés à base de produits trouvé dans la nature. il sera possible un certain temps d'avoir une nourriture peu équilibré, mais tour du monde ou Europe ? j'entends par là qu'avoir à ses deux ou trois repas par jour des céréales, des légumes, des fruits crus et des fruits sec me parait très compliqué.
 * donc premier point celui du manque de diversité à long terme

- outre la diversité, il faut aussi la quantité, je veux bien croire que la teneur de certaine plantes sont remarquables  mais combien faut il en consommer pour atteindre des valeurs réellement efficaces. S'il lui faut manger 3 kg d'ortie et 1 kg de champignon par jour ça va devenir compliqué.
 * donc deuxième point aura t'il sous la main la quantité nécessaire de végétaux pour palier à ses besoins.

- les livres ou même stage pour connaître les plantes comestibles sont certes très bien mais trouver des livres et stage qui lui permettront de se nourrir partout sur la planète et cela quelques soit la saison et le climat me parait très difficile.
 * donc troisième point se nourrir dans un endroit inconnu et non maîtrisé au niveau de la flore

- le temps passé à la cueillette de type amélioration du quotidien prend déjà un certain temps, donc chercher cueillir déterrer couper récolter cuisiner/transformer et cela pour toute sa nourriture cela ne laissera pas beaucoup de place à la marche
 * quatrième point : temps restant pour marcher

- l'aspect psychologique de l’alimentation, est je pense essentiel. à moins de réussir a manger régulièrement des fruits frais, des tubercules, bref des chose qui te donne l'impression de manger...quelque chose, tu vas vite avoir une sensation de faim et de manque qui peut pourrir ton trip. La composition chimique et autre teneur en vitamine ne fait pas tout. Cela me rappelle une amie de ma compagne qui avait calculé ses rations sur le nombre de calorie théorique nécessaire au fonctionnement physiologique de sa masse corporelle... elle était morte de faim pendant tout son trek même si elle a survécu.  Il faut savoir se faire plaisir avec la nourriture.
 * cinquième point : sensation de satiété, plaisir du repas quand pas accès à des aliments consistants

Bref, pour résumer mon avis :

le végétalisme en milieu sédentaire avec accès à des produits variés et en quantité, ok ça peut passer bien que l'on s’aperçoit vite que certains on besoin de compléments alimentaires type vitamines... perso si je veux une alimentation saine c'est pas pour prendre des comprimés après avoir mangé.

le végétarisme ok mais la encore avoir accès en permanence a des produits variés et en quantité suffisante.

Pour remettre un peu se débat dans l'objectif fixé d'une vie en autosuffisance à long terme et en déplacement, je pense que les conditions pour avoir uniquement une alimentation végétaXiene 
- méconnaissance des plantes sur la totalité du parcourt(risque empoisonnement...) emporter un livre c'est bien en emporter 10 pour couvrir les pays ou tu veux aller c'est plus 20 kg que tu vas porter mais 30 ou alors tout retenir et la chapeau ! 
- effort physique important nécessitant  une alimentation en quantité suffisante (difficile de toujours trouver la quantité nécessaire)
- risque de carence si zones à végétation peu diversifiée ou hiver / saison sèche

mon conseil :

ne pas croire que tu pourras te nourrir que de plantes sur tes périodes en autarcies. au mieux tu vas mal le vivre au pire dangereux pour ta santé

ne met pas tout tes oeufs dans le même panier (c'est le cas de la dire) , donc :

- apprend à reconnaître quelques plantes que tu maîtriseras pour complément/agrément à une nourriture autre.
- apprend à pêcher avec un matériel simple et poser des pièges simples
- prends quelques lyo au fond du sac
- transporte avec toi des aliments de base genre farine, semoule, graine, saucisson ou viande séchée, boîte de thon, sel (le sel et le gras sont importants aussi), que tu trouvera lors de tes ravitos. c'est lourd mais je ne vois pas comment tu feras autrement
- ton corps va prendre le pas lors du démarrage et après tes besoins vont peut être diminuer. donc pas d'affolement si la sac te paraît bien trop lourd au départ
- abandonne tout de suite l'idée du jeune hydrique bien trop dangereuse pour la santé (peut être que la personne qui a écrit ça mange énormément de fruits juteux, soupes et autre légumes crus pour compenser, ce qui ne sera pas ton cas). clairement si tu bois pas pas d'élimination des toxines produites pendant l'effort et donc récupération musculaire moindre, fatigue, risque d'infection urinaire, j'en passe et des meilleurs. bois assez pour garder les urines claires j'aimerai être là quand la personne qui a posté ça se retrouvera en Mongolie avec un air super sec, du vent et aucun légume à l'horizon !! on verra si elle peut tenir plus d'un jour !!

j'avoue que le coup de l'eau je trouve ça trop fort !!! et a mon avis bien irresponsable de poster ça sur un forum

bonne soirée à tous




   
     

   

02 décembre 2011 à 18:46:18
Réponse #45

bigsoul


merci pour vos messages très constructifs , je me rends compte en effet de la tache colossale que je m'impose , et que je ne pourrais sûrement pas tenir .
Concernant la quantité de végétaux nécessaire , elle est bien moins importante qu'on ne pourrait le croire , sauf pour tous les point abordées avant  :
Le fer , les calories et bien d'autres chose que les plantes ne peuvent suffisamment apporter a moins en effet d’être très diversifiée  .
J'ai essaye de cuisiner des glands , mais après plus de 6 eau utilisées , j'ai abandonnées  ... 
pour ce qui est d'identifier les plantes , j'ai souvent remarqué que la végétation se ressemble beaucoup autour d'une même latitude , mais il est vrai que si je pars vers le sud ou vers le nord , je risque de me retrouver face a des plantes que je ne connais pas .
Le livre de francois couplan couvre sans problème toute l’Europe , et je dirais en partie l’Asie et les états unis de ce cotes la je ne m’inquiète pas trop .
je vais me mettre a la pêche , je me rends compte que ce sera plus que nécessaire si un jour je peut réaliser mon projet .
j'ai décidés de prendre comme nourriture de bases les fameux chapatis , que je confectionnerait a partir de deux farines différentes , pour les valeurs nutritives  .
 et pour conclure , vus que le sujet m’obsède légèrement ces derniers temps et ne trouvant aucune documentation satisfaisante , j'ai décidés d’étudier moi même les capacités nutritives de plantes sauvages courantes comme la bardane , la consoude ou la prêle .
J'ai la chance de pouvoir utiliser du bon matos de laboratoire alors je ne vais pas m'en priver . 
Voila , bonne soirée  ! 
« Modifié: 02 décembre 2011 à 19:03:18 par bigsoul »

02 décembre 2011 à 19:39:21
Réponse #46

VieuxMora



...j'ai décidés d’étudier moi même les capacités nutritives de plantes sauvages courantes comme la bardane , la consoude ou la prêle .
J'ai la chance de pouvoir utiliser du bon matos de laboratoire alors je ne vais pas m'en priver . 
Voila , bonne soirée  ! 

Bonsoir Bigsoul, pourras-tu nous faire profiter des résultats de tes études ?
Ces plantes sont effectivement courantes et bien connues et ce serait super !

03 décembre 2011 à 13:47:17
Réponse #47

aquinatis


Je découvre ce fil.

Je suis médecin, je pense plutôt apte à dépister les problèmes carenciels. Végétalien depuis 7 ans.
Ma femme l'est depuis 19 ans maintenant.
Mes trois derniers gosses, 3, 6 et 7 ans, le sont depuis leur naissance.

Il n'y a jamais eu un seul comprimé de supplémentation quelconque à la maison.

Tout ça en revanche pour être bien mené demande une sacrée pratique, des années à vrai dire: moi je me suis contenté de bénéficier de l'expérience de ma compagne sur le sujet.

Allez aussi, parce que c'est important: on peut cuisiner végétalien, et faire de la bonne bouffe.


03 décembre 2011 à 18:40:21
Réponse #48

bigsoul


Citer
Bonsoir Bigsoul, pourras-tu nous faire profiter des résultats de tes études ?
Ces plantes sont effectivement courantes et bien connues et ce serait super !

évidemment , je compte vous faire part des résultats !  :doubleup:
Ne vous attendez a rien avant fevrier , quand même .
Je sais que ca fait long mais il faut ce qu'il faut .




29 février 2012 à 08:44:52
Réponse #49

run974


Cela semble difficile à croire mais cette femme aurait 70 ans (grâce au régime végétalien...)  :o

"Raw vegan, unprocessed and uncooked food: fruits, nuts, vegetables, juices and seeds..."


<a href="http://www.youtube.com/v/sZY-aMaSNls?version=3&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/sZY-aMaSNls?version=3&amp;amp;hl=fr_FR</a>

;)

« Modifié: 29 février 2012 à 10:50:28 par run974 »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité