Nos Partenaires

Auteur Sujet: Sucres naturels  (Lu 3558 fois)

02 septembre 2011 à 10:16:00
Lu 3558 fois

amba83


Wanted: tuyaux et recettes pour obtenir du sucre, le jour où le Supermachin du quartier est vide.
En ce qui me concerne, cette année j'ai fait un rang de sorgho dans mon potager. Plusieurs produits à venir:
mélasse extraite des tiges, grains comestibles, et un bon paquet de cellulose à composter. Le sorgho demande
moins d'intrants que le maïs (eau, fumure) et supporte mieux la sécheresse.
Le problème qui se pose maintenant est l'extraction du jus des tiges, qui doivent être écrasées et pressées. En
Guyane et aux Antilles, sur les marchés, il y a de petits moulins qui font le boulot avec la canne à sucre, le jus
frais est vendu sur place. Quelqu'un a un moyen de trouver ou de fabriquer ce type de bécane? Merci d'avance!

02 septembre 2011 à 10:39:30
Réponse #1

Corazon


Bonjour

T'a déjà jeté un coup d'oeil du coté de la STEVIA ?

Amitiés
Martni

Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

02 septembre 2011 à 11:51:31
Réponse #2

Loriot


Pour presser les tiges, en fabricant deux cylindres rotatifs?
Ou alors en achant les tiges puis passage a la casserole en ajoutant un peu d'eau et cuisson, filtrage? Faudrait essayer.

La Stevia a le goût du sucre mais s'en est pas...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

02 septembre 2011 à 15:06:23
Réponse #3

amba83


Oui, je connais la stevia (j'en ai vendu l'extrait pendant 1 mois, et j'en ai fait pousser chez moi). Super produit, mais plante gélive, même sur la Côte d'Azur, ça ne passe pas l'hiver...A moins d'être dans la zone de l'oranger (Menton, etc).  La stevia est cultivée principalement en Chine, également Brésil, Argentine, et pays d'origine, le Paraguay. Il faut donc trouver des plantes rustiques pour la France.
Loriot: oui! c'est un peu le principe des rouleaux pour essorer le linge de nos arrières grands mères...Mais faut quand même que ça tienne un certain temps.
D'après les données trouvées sur Internet, la production va jusqu'à 1000 litres de sirop par hectare. Et si on n'a pas d'eau ferrugineuse, tout ce bon sirop, ça peut se transformer en alcool (pour carburant, bien sûr...).

02 septembre 2011 à 15:51:27
Réponse #4

Chris-C


La stévia se cultive trés bien en pot, donc si l'hiver est vigoureux hop dans la serre ou dans la maison.
Vu qu'a cette période elle est taillée elle ne prend pas beaucoup de place.

Simple à cultiver, simple à utiliser, simple à stocker, bouturage facile pour l'année d'aprés.
Pour l'alimentation humaine et pour être autonome en sucre c'est le top.

La seule chose que je ne sais pas c'est les dosages pour le remplacement et si ça se mélange bien dans les patisseries..... mais ça va venir.

Parceque le sorgho ça à l'air de demander pas mal d'energie pour être consommé....

a+

02 septembre 2011 à 16:20:49
Réponse #5

amba83


Je ne sais pas si la stevia en feuilles résiste à la chaleur (cuisson). Par contre, le Rebaudioside A, qui est l'extrait purifié -seule substance autorisée à la commercialisation publique- ne résiste que jusqu'à 130°. Par ailleurs les feuilles de stevia séchées, utilisées pour sucrer son café, ou autre, ont un goût de réglisse assez marqué, ce qui peut fortement modifier le goût final.
Effectivement, avec le sorgho, ça demande déjà du matériel, mais ça pourrait valoir le coup pour une petite communauté, à partir de quelques familles.
Dans le Nord de la France, là où il fait bien froid l'hiver, on peut peut-être s'intéresser aussi à l'érable à sucre?

02 septembre 2011 à 16:28:06
Réponse #6

Chris-C


ok bien noté.
tu peux aussi la cultivé la stévia, comme plante d'ornement.

a+




03 septembre 2011 à 19:34:06
Réponse #7

remden


Wanted: tuyaux et recettes pour obtenir du sucre, le jour où le Supermachin du quartier est vide.

considérant que le sucre est une denrée difficilement périssable et à longue durée de conservation, ma solution serait plutot de constituer des stocks de réserve :
- ça n'immobilise pas beaucoup d'argent,
- ça ne prend pas beaucoup de place,
- convenablement conditionné, ça peut se stocker sur plusieurs années.
- ça évite de transformer son domicile en plantation créole avec champ de cannes, moulin pour le broyage, local spécial pour réduire et cristalliser le sirop de canne, etc...

Enfin, le sucre ce n'est pas forcément le produit dont le manque se fait le plus cruellement sentir en période de pénurie.
Néanmoins ça peut servir de monnaie d'échange* avec les voisins accros au glucose.
Prévoir armes, chiens et tours de garde pour surveiller les réserves.


* pour mémoire, l'ancienne monnaie de l'Équateur s'appelait...le sucre !
(maintenant c'est le dollar US, tout fout le camp...)

03 septembre 2011 à 20:44:39
Réponse #8

sharky


considérant que le sucre est une denrée difficilement périssable et à longue durée de conservation, ma solution serait plutot de constituer des stocks de réserve

Salut,

Perso, le sucre est stocké sous forme de confiture et gelée.
On arrive pas à consommer frais tous les fruits du jardin (pomme/poire/coing/groseille) à cause d'un rendement de fou donc c'est la solution que l'on a adopté pour ne rien perdre.
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

03 septembre 2011 à 20:57:15
Réponse #9

remden


Salut,

Perso, le sucre est stocké sous forme de confiture et gelée.
On arrive pas à consommer frais tous les fruits du jardin (pomme/poire/coing/groseille) à cause d'un rendement de fou donc c'est la solution que l'on a adopté pour ne rien perdre.

très très juste.
Je n'y ai pas pensé parce que je n'ai pas de verger à ma disposition. Pour ceux qui en ont un, ça doit etre un vrai bonheur... love

Peut-on dire que la salaison est à la conservation de la viande ce que la confiture est à la conservation des fruits ? (Raccourci un peu rapide mais c'est à peu près ça...)


03 septembre 2011 à 21:28:16
Réponse #10

Mock


Le miel peu être une solution aussi
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur

03 septembre 2011 à 22:45:52
Réponse #11

Luffy


Il y a également le sirop d'AGAVE.
"S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel." Loïck Peyron

04 septembre 2011 à 08:57:39
Réponse #12

amba83


Merci pour vos réponses, toutefois:

Remden, des stocks OK mais pour combien de temps? 1an, 10 ans? la recherche porte sur une ressource durable.
Sharky, confitures et gelées, ça se fait avec du sucre, non? Mais il est vrai qu'on peut concentrer le jus des fruits, à piocher. Recettes souhaitées...
Mock, miel super, mais je pensais plutôt à des plantes. Sinon, on devrait avoir 1 ou 2 ruches dans tout jardin familial (voir législation...)
Luffy, je vois peu de champs d'agave dans la plupart des régions de France! problème de climat. Dommage, on aurait un prix sur le mescal et la tequila, et la solution pour faire des cordes végétales!
(My God, je viens d'apprendre -whc.unesco.org/fr/list/1209- qu'il y avait une ville Tequila, un volcan Tequila, quel beau pays...)

Donc je précise:
Techniques, recettes et culture de plantes pouvant produire une substance sucrée, dans les conditions de climat français. La question du bricolage d'un petit moulin reste valable aussi. Merci d'avance!

04 septembre 2011 à 11:14:40
Réponse #13

Loriot


Betterave a sucre, le rendement est bon... Ça pousse chez nous, pour extraire le sucre on broyé et on cuit, on soutire le jus que l'on peut concentrer.
Suffit de garder deux trois plantes pour obtenir des graines l'année suivante...
On dirait que c'est fait pour!
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

04 septembre 2011 à 12:57:22
Réponse #14

remden


Merci pour vos réponses, toutefois:

Remden, des stocks OK mais pour combien de temps? 1an, 10 ans? la recherche porte sur une ressource durable.
Sharky, confitures et gelées, ça se fait avec du sucre, non? Mais il est vrai qu'on peut concentrer le jus des fruits, à piocher. Recettes souhaitées...
Mock, miel super, mais je pensais plutôt à des plantes. Sinon, on devrait avoir 1 ou 2 ruches dans tout jardin familial (voir législation...)
Luffy, je vois peu de champs d'agave dans la plupart des régions de France! problème de climat. Dommage, on aurait un prix sur le mescal et la tequila, et la solution pour faire des cordes végétales!
(My God, je viens d'apprendre -whc.unesco.org/fr/list/1209- qu'il y avait une ville Tequila, un volcan Tequila, quel beau pays...)

Donc je précise:
Techniques, recettes et culture de plantes pouvant produire une substance sucrée, dans les conditions de climat français. La question du bricolage d'un petit moulin reste valable aussi. Merci d'avance!

salut,

a) je suis parti de ta phrase :
"Wanted: tuyaux et recettes pour obtenir du sucre, le jour où le Supermachin du quartier est vide." d'où ma réponse, un peu taquine je l'avoue (désolé si je t'ai un peu vexé...).

b) oui, les confitures se font avec du sucre   ;)  . je te renvoie à la réponse que j'ai écrite à sharky à ce sujet.

c) la précision que tu indiques change la donne de la question : tu veux un produit durable, qui puisse etre mis en oeuvre à l'échelle individuelle et hors économie marchande classique ("j'achète mon kg de sucre au super marché du coin") si j'ai bien compris ?

les réponses viennent d'etre données : canne à sucre et betteraves sucrières.
les problèmes qui se posent MAHA  :
il faut un terrain et un climat adaptés pour ses deux cultures, ==> (pas faisable partout)
la réduction/cristallisation du sirop est relativement longue et énergivore

04 septembre 2011 à 13:29:59
Réponse #15

Luffy


Tu as également le sirop d'érable.

Et OUI on peut en faire également en France  ;)  Ok, c'est limité niveau région et climat. Tout comme l'agave qui pousse pourtant en région méditerranéenne (après est-ce que l'agave bleue à téquila ou sirop peut aussi y pousser, je ne sais pas)

Citation de: wikipédia
Dans sa région d'origine, l'espèce a une croissance rapide (10 m en 20 ans). On en trouve également en Europe, notamment en France dans la région du Limousin du côté du lac de Vassivière où le climat ressemblerait étrangement à celui de la cote nord-est de l'Amérique du Nord.

L'érable à sucre a besoin d'un sol riche, profond et assez frais. Il est très rustique et peut être planté jusqu'à 1 000 m d'altitude.

La multiplication se fait par semis.

La culture de l'érable dans le but d'en faire du sirop d'érable s'appelle de l'acériculture.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89rable_%C3%A0_sucre

Citation de: wikipédia
Afin de produire le sirop d'érable, les arbres ne sont mis en production qu'après environ 40 ans de croissance.

C’est au printemps que l’on récolte l’eau d’érable par des trous forés dans le tronc. Cette dernière contient environ 3% de saccharose 2. On la fait bouillir pour faire évaporer la plus grande partie de l'eau qu'elle contient. Ce qui reste constitue le sirop d'érable. Il faut environ 40 litres d'eau d'érable pour 1 litre de sirop.

Bon 40 ans de croissance  :o avant production, c'est pas dans quelques années en en plantant un qu'on aura du sirop...  :lol:


"S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel." Loïck Peyron

04 septembre 2011 à 15:33:59
Réponse #16

remden


bonjour luffy,

je m'étais laissé dire que tous les érables ne conviennent pas pour faire du sirop.
tu as des infos là dessus ?

merci

04 septembre 2011 à 15:44:45
Réponse #17

amba83


Pour ceux que ça intéresse, le site www.pfaf.org, rubrique "plant uses", "edible",  chapitre "sweeteners", un paquet d'infos. Mais la difficulté est souvent de trouver les graines ou les racines de base, plus le terrain, le temps, les sous  et la place, pour faire des essais...Tout un programme! D'où mon appel au peuple, plus on est de fous, plus on a de chances d'avoir des retours d'expérience.
Remden, pas de problème, pas vexé, on essaie juste de farfouiller des solutions. Mais canne à sucre en France continentale, je doute. Pour l'érable, il pousse dans des régions boisées, donc énergie dispo, normalement. Si c'est jouable économiquement au Canada, ça doit pouvoir l'être par ici itou. Pour ton dernier post, vois sur le site "plants..." pas mal d'érables peuvent faire l'affaire, le principal étant acer saccharum.
Luffy, on coupe un chêne autour de 100 ans (jusqu'à 250 même!), ça n'empêche pas d'en planter. C'est bien le problème de l'intégration de l'agriculture dans le circuit financier, ça peut pas jouer sur des bilans intermédiaires à 3 mois! Et si c'est pas pour nous, ça fera pas de mal à nos héritiers. Durable, ça peut aussi vouloir dire que ça prend du temps...Dans 40 ans, je n'aurai que 100 ans, on va pas baisser les bras pour si peu?

04 septembre 2011 à 18:36:17
Réponse #18

remden


Mais canne à sucre en France continentale, je doute.


je l'ai écrit mais autrement, donc, nous sommes bien d'accords là dessus.

Peut-être qu'un jour on fera de la canne à sucre adaptée à nos climats (on l'a bien fait pour le maïs...), c'est une question d'argent, de temps et de volonté politique. D'ailleurs pas sûr que la volonté politique pousse à cela car ça ferait inutilement de la concurrence à la canne à sucre antillaise qui n'en a pas vraiment besoin.

donc OK pour le sirop d'érable et la betterave sucrière.

on peut également explorer la piste d'une moindre consommation de sucre : par exemple si on conserve des fruits par dessication (genre pruneaux ou abricots séchés) au lieu d'en faire des confitures, c'est autant de sucre "d'économisé" qui peut servir à autre chose ailleurs ...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité