Nos Partenaires

Auteur Sujet: sujet unique : les ours  (Lu 51788 fois)

08 janvier 2006 à 21:50:44
Réponse #50

Ancien forum



Posté par belkira


En fait la fin de l'histoire...

Les gérants du parc devaient avoir la même idée, parce que l'ours dérangé était condamné.

A cause du fait qu'il a été nourri et qu'il était détraqué, il était prévu de l'abattre.


08 janvier 2006 à 21:53:43
Réponse #51

Ancien forum



Posté par DavidManise

Triste histoire :(

Bienvenue sur le forum, au fait, Belkira ;)  J'espère qu'il te plaira.

David

08 janvier 2006 à 22:07:39
Réponse #52

Ancien forum



Posté par Pierrot

Citation de: belkira link=1136724665/0#11 date=1136753444
A cause du fait qu'il a été nourri et qu'il était détraqué, il était prévu de l'abattre.

Eh bien il eut été préférable de ne pas le nourrir et de lui foutre la paix.

Ce système de nourrir les animaux de façon à ce que les gens puissent les voir et les photographier ne sert qu'à justifier les prix prohibitifs réclamés pour entrer dans ces parcs. Après, arrivent les problèmes.  :(


08 janvier 2006 à 22:13:26
Réponse #53

Ancien forum



Posté par DavidManise

Pasdak avec toi, là, Pierrot.

Le parc Forillon, en l'occurence, est gratuit à l'entrée, d'abord.  Ensuite, les agents de conservation de la faune (qui sont la "police" du parc) foutent une amende salée à quiconque est pris à nourrir les ours, ou même à laisser traîner des déchets.  Les infos sont partout.  On dit "ne nourissez pas les ours"...  tant pour leur santé que pour la vôtre.

Dans tous les parcs canadiens, c'est la même politique.  Mais suffit de 0,001% de connards qui ne comprennent pas ou ne savent pas...  et ce sont les ours qui trinquent, pour la sécurité des visiteurs.

C'est bien beau, les parcs, mais ça devrait être interdit aux humains, et basta.

Sans rancune aucune, hein...  je sais qu'aux USA c'est parfois différent (ça dépend des parcs et des états, et des administrateurs...)...

Ciao !

David

08 janvier 2006 à 22:34:04
Réponse #54

Ancien forum



Posté par belkira

Merci


Sinon c'est sur que les gars du parc ne pouvaient pas faire plus de prévention, c'est vrai que c'est écrit partout, dit et redit de pas nourrir les animaux, pour pas voir les panneaux faut vraiment le vouloir.

Je pense que les gars qui travaillent là, ils aiment vraiment ce qu'ils font.

Les parcs interdit aux humains ? Moi je pense pas que ça soit une solution, j'ai l'impression que ça sensibilise les visites dans les parcs, que découvrir la nature ça fait que y'a pas mal de gens qui feront probablement plus attention après, parce que la nature est devenue plus concrète dans leurs esprits.

Pour l'anecdote, le parc Forillon est en partie gratuit en partie payant, dépendemment de où tu veux aller, la majorité est payante, la pointe du parc, probablement un des plus beaux coins est payante.

Bonne soirée

09 janvier 2006 à 00:01:04
Réponse #55

Ancien forum



Posté par Pierrot

Bon, au temps pour moi.
C'est sur que s'il est spécifié qu'il ne faut pas nourrir les ours, mes propos n'ont pas lieu d'être, pour ce cas là.

09 janvier 2006 à 11:59:53
Réponse #56

Ancien forum



Posté par DavidManise

Belkira,

Autant pour moi alors  :-[ -- La dernière fois que je suis allé c'était tout gratuit, mais ça remonte à pas mal d'années.  Sorry.

Pierrot,

Tu fais bien de spécifier "pour ce cas là"...  il y a de nombreuses exceptions ;)  

En tout cas nous sommes tous d'accord sur un point : nourrir les animaux sauvages, et en particulier les ours, ça n'est pas leur rendre service à long terme.

Ciao :)

David

09 janvier 2006 à 13:23:22
Réponse #57

Ancien forum



Posté par belkira

J'ai fait une faute d'inattention, je viens de m'en rendre compte

quand jai écris "Pour l'anecdote, le parc Forillon est en partie gratuit en partie payant, dépendemment de où tu veux aller, la majorité est payante, la pointe du parc, probablement un des plus beaux coins est payante.  "

je voulais dire la majorité est gratuite, mais la pointe du parc est payante.


désolé,

23 janvier 2006 à 18:35:19
Réponse #58

Ancien forum



Posté par survivalfred

Salut,

J'ai trouvé une vidéo sur "comment affronter un ours en milieu sauvage", j'l'ai copiée sur mon espace web perso pour que ça reste accessible.

http://home.versateladsl.be/chaos666/Images/Ours.mpg

Elle fait un petit 1,38 Mo donc pas encore trop lourd a télécharger ...

Quel est votre avis ?

Fred

23 janvier 2006 à 18:39:27
Réponse #59

Ancien forum



Posté par guillaume

;D ;D ;D

23 janvier 2006 à 20:44:53
Réponse #60

Ancien forum



Posté par Pierrot

MDR, il faut demander au manitou s'il a déjà vu des ours faire cette " danse de combat ".

23 janvier 2006 à 21:36:31
Réponse #61

Ancien forum



Posté par DavidManise

LOL -- Excellent :)

Je l'avais déjà vu, mais il est toujours aussi marrant.

D'ailleur je l'ai regardé trois fois de suite, et j'ai explosé de rire les trois fois...  ce qui m'a valu "put**n que t'es bon public c'est trop mignon" d'Amandine qui était derrière moi <rire>

Ciao ;)

David

27 juin 2006 à 15:25:54
Réponse #62

Ancien forum



Posté par ravachol

Citation de: kartoffel link=1136724665/0#2 date=1136727351
Quelles précautions prendre avant d'en rencontrer


ray mears conseille de mettre la bouffe hors de sa porter dans un coffre fort (sans deconner) ou suspendu dans les arbres et dans un sac etanche pour pas les attirés  ;)

04 juin 2008 à 15:20:57
Réponse #63

Rouri


Attaque mortelle d'un ours

(INFO690) - Une amoureuse de la nature, âgée de 70 ans, qui pêchait paisiblement le doré à proximité de son chalet en Abitibi, a connu une fin atroce vendredi soir, lacérée à mort par un ours noir.

L'attaque, très rare, est survenue dans un secteur boisé du lac Théo, à plus de 2 heures de route, au nord du dernier village habité de l'Abitibi.

Célice Vereault-Lavoie était sortie taquiner le poisson après le souper.

Puisqu'elle ne revenait pas, son mari est parti à sa recherche.

Une vision d'horreur l'attendait : sa femme était étendue par terre, dans une marre de sang, le cou brisé par la patte de l'ours.

L'homme a fait plusieurs kilomètres, en bateau, puis en voiture, pour alerter les secours.

Des agents de la faune ont installé des pièges pour capturer l'ours, sans succès, pour l'instant.

La victime était mère de cinq enfants et grand-maman de 10 petits-fils.

Source: http://www.info690.com/nouvelle-attaque_mortelle_ours-950072-2.html

_______________________

Faites attention aux ours!
Mardi 03 juin 2008
   
QUÉBEC – Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) désire rassurer la population concernant le comportement habituel de l’ours noir et propose quelques conseils pour éviter les contacts indésirables avec ces animaux et vivre en sécurité dans les territoires qu’ils fréquentent.

L’ours est un animal omnivore qui se nourrit abondamment d’herbes et de feuillage à cette période du printemps. Bien qu’il ne soit généralement pas dangereux, il demeure tout de même un animal sauvage au comportement imprévisible et il importe d’être prudent en forêt, de même qu’en milieu périurbain.

Le Ministère rappelle quelques règles de sécurité :

• Ne nourrissez jamais les ours;
• Entreposez la nourriture et les ordures hors de leur portée et minimisez les odeurs qui en proviennent;
• Si vous marchez en forêt, signalez votre présence en vous servant d’une clochette, d’une radio, etc.

En présence d’un ours, voici quelques consignes :

• Restez calme et évaluez la situation;
• Ne criez pas et ne faites pas de mouvements brusques;
• Ne vous enfuyez pas en courant. Reculez lentement en le gardant à l’œil, sans le regarder dans les yeux pour ne pas qu’il se sente menacé;
• S’il avance, lancez des objets devant lui pour le distraire;
• S’il attaque, défendez-vous avec tout ce qui vous tombe sous la main : roches, bâton, rame, hache, etc. Criez et gesticulez car vous devez l’impressionner.

Ces recommandations s’adressent à toutes les personnes qui fréquentent les terrains boisés : propriétaires de chalets, chasseurs, pêcheurs, randonneurs, cueilleurs de petits fruits, etc.

Cas isolé

L’attaque mortelle par un ours survenue vendredi soir dans le Nord-du-Québec est un cas rare et exceptionnel. L’événement s’est déroulé à proximité d’un chalet situé aux abords de la rivière Théo à deux kilomètres et demi d’un chemin forestier secondaire et accessible uniquement par la rivière Théo. L’endroit est à 70 kilomètres au nord de Val-Paradis dans la municipalité de Baie-James, soit dans le secteur Jamésie-sud, près du 50e parallèle.

Chaque année, environ 5 millions de personnes participent à des activités liées à la nature et y consacrent 395 millions de jours, soit 79 jours par personne. Au Québec, seulement 5 cas de mortalité causée par l’ours noir ont été rapportés depuis 25 ans.

Source: http://www.rds.ca/chasse/chroniques/253014.html

04 juin 2008 à 15:49:59
Réponse #64

ucorsu


 ;)

Citer
En présence d’un ours, voici quelques consignes :

• Restez calme et évaluez la situation;
• Ne criez pas et ne faites pas de mouvements brusques;
• Ne vous enfuyez pas en courant. Reculez lentement en le gardant à l’œil, sans le regarder dans les yeux pour ne pas qu’il se sente menacé;
• S’il avance, lancez des objets devant lui pour le distraire;
• S’il attaque, défendez-vous avec tout ce qui vous tombe sous la main : roches, bâton, rame, hache, etc. Criez et gesticulez car vous devez l’impressionner.

Et si vous connaissez quelques "mots" en ours faites lui comprendre vos intentions pacifiques ::)

Je plaisante bien entendu !
Quand le croquemitaine va se coucher, il vérifie si il n´y a pas Ucorsu sous son lit. :lol:

04 juin 2008 à 15:58:02
Réponse #65

jeremy


Merci Rouri,

suggestion: Peut-être pourrait on fusionner ce fil avec "ursus americana" comme ça on peut regrouper les infos.

Bien à vous,
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

05 juin 2008 à 16:03:26
Réponse #66

Matthias


Je ne connais pas les ours noirs. En France nous avons des ours bruns, des loups et surtout des chiens errants. Depuis des générations ces animaux ont été chassés voir pourchassés. Ils avaient acquis une vraie crainte de l'homme.

Depuis 40 ans ces animaux sont protégés, ce qui fait plusieurs générations succéssives qui n'ont pas connu l'homme comme prédateur suprème.

N'y a t il pas là une évolution de leur attitude vis à vis de l'homme, en réaction du changement d'attitude de l'homme vis à vis d'eux ? Pas très clair ce que je dis ???  :-\

Car ces animaux sont des mammifères évolués, dotés d'inné certes, mais aussi aptes à apprendre et s'adapter.

Si l'homme n'est plus un prédateur mécaniquement il peut devenir gibier.  :blink:

Salut,

Au Canada, l'ours noir est chassable et largement chassé.

19 juillet 2008 à 19:37:48
Réponse #67

lepapat


Encore une attack d' un ours ( Sur une Belge ) au Canada. Bien que l' histoire fini bien pour tout les 2  :)

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/215572/belge-mordue-par-un-ours.html
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


09 octobre 2008 à 21:41:31
Réponse #68

Chad


Bonjour à tous,

Voilà, j'ai une amie qui est aux US et qui est très souvent en montagne, dans les parcs nationaux etc...Elle a rencontré un Ours avec d'autres personnes et cela s'est mal passé - 1 des 3 s'est fait méchamment déchiré... au sens littéral du terme.

En cas de mauvaise rencontre (nature humaine ou surtout Ours mal léché), je lui ai préconisé un 357 modèle 629 es 3 ou 4 pouces de chez S&W ou un 45 colt 1911...Qu'en pensez-vous? Sachant qu'elle connaît les armes à feu et que le calibre ne la dérangerait pas du tout...

Merci de vos conseils
A+

09 octobre 2008 à 22:02:24
Réponse #69

Kilbith


Je ne suis pas un expert en "ours"....

...mais dans les forums "survie" US, outre la prévention, ils conseillent plutôt le méga aérosol au poivre. Comme habituellement, surtout dans ce genre de forum, les américains ne sont pas très inhibés question artillerie, c'est qu'il doit y avoir une raison.  ;)

C'est un peu comme dans la partie "survie urbaine" du forum : éviter les problèmes, c'est quand même le meilleur moyen d'y survivre.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 octobre 2008 à 22:07:00
Réponse #70

Chad


Oui, je vais me renseigner. Merci pour l'infos.
Ce que je me demande, c'est si un ours pas content du tout, se met à en vouloir, ce sera suffisant...
Clairement, un ours ne fait pas de cadeaux...d'après les photos que j'ai vues. Moi, j'en ai humblement jamais croisé la queue d'un...
C'est un peu pour cela que j'ai conseillé du plus lourd...

Merci en tous cas de ta piste
A+

09 octobre 2008 à 22:23:13
Réponse #71

xzh


+1 pour les répulsifs et moi je pense qu'un bon  comportement  peut joué tu peux sans doute te  référer au fils sur les tigres et tout  ca.En arme a feu je n'y connai vraiment rien mais je connai des histoires de chasseurs attaqués  qui tire plusieurs balles et qui se font quand meme ammoché voir plus :o donc faut  quand meme se dire que c'est pas parce qu'on  a une arme que on est intouchable.

en  tous cas ca doit etre terrifiant de voir LA BETE te foncer dessus et a ce moment la tu doit avoir a peine le temps de sortir ton spray au poivre ou ton arme pour "riposter".

09 octobre 2008 à 22:41:22
Réponse #72

le pere igor


  Bonsoir,


  Je suis allé cet éte aux us et, dans les parcs des appalaches :up: il est conseillé de gesticuler et de taper du pied pour faire fuir les ours noirs -d'aprés ma traduction!- :ohmy:. Mais je suppose que cela dépend du type d'ours et de son tempérament. Ou est ton ami?
  Manier une arme a feu n'est pas facile en situation de stress pour une personne non entrainée. La législation aux usa sur les armes est trés différente d'un état à l'autre. De plus quid du port d'arme dans un parc???


Laurent
« Modifié: 09 octobre 2008 à 22:47:27 par le pere igor »
faut bien être feignant, pour pas vouloir entretenir un couteau dans sa poche!


09 octobre 2008 à 23:14:08
Réponse #73

pierauspitz


Salut!

Alors les répulsifs, c'est bien gentil, mais il ne faut pas qu'il y ai trop de vent, ni être trop loin... Et si le vent est dans le mauvais sens, on se prend tout dans la poire...  :down:
De plus, le fait que certains ours apprécient le gout "piquant" des sprays au poivre a été rapporté (certains ours se lêchant la face avec délice ont même été observé). Et puis l'idée de trimballer les épices pour le repas du plantigrade ne m'est pas vraiment attirante.  ::)

Au Spitzberg, nous étions armé, mais cela implique beaucoup de chose :
-Il faut être très entrainé et familier avec l'arme utilisée
-Même avec un bon entrainement, la fatiqgue et la peur font que tirer (et tuer net) un animal de 400 kilo chargeant à 50km à l'heure est très très difficile (on tire pas à moins de 25m, donc la bestiole est sur toi en 2 sec...). C problème est amplifié dans un milieu non arctique à cause de la végétation qui obstrue la vue, et peut gêner les mouvements (mais pas trop ceux d'une boule de muscle d'une demi-tonne lancée à pleine vitesse)
-Le risque que représente l'arme en elle-même (enfin, celui des fautes d'opérateurs) est beaucoup plus élevé que celui de rencontrer un ours agressif.

Cela dit, il existe tout de même des moyens efficaces pour les faires fuir : les fusée. Pistolets lance-fusée ou stylo, le choix sera fonction des capacités de transport. Sachant tout de même qu'un pistolet lance fusée est plus fiable, plus puissant et a une plus longue portée (100-150m) que les stylo (50aine de m), mais est beaucoup plus lourd, encombrant et beaucoup plus cher.
Deux types de munitions : les fusées de type"détonant" et les fusées classiques. Les fusées détonantes sont utilisées à longue portée (100m et plus). La fusée part, et après un vol de + ou - 5 sec, elle expose en faisant un gros "Bang" et un joli flash de lumière blanche. On l'utilise de loin, car on peut sérieusement blaisser un ours avec l'explosion, ou encore pire, faire éclater la fusée derrière lui, ce qui le fera détaler dans notre direction.  :o
La fusée éclairante "classique" sera un dernier recours avant l'usage de l'arme. On lui tire direct dans la poire, en général, ça le calme. Mais certains ours s'amusent avec la boulette de magnésium : il la chassent et la gnaque une fois qu'elle est tombée à terre.  :D
Mais une chose important : tirer VERS l'ours, lui faire peur, ne pas lui faire un joli feu d'artifice qu'il regardera attentivement genre "oh la belle rouge" avant de reprendre son attaque.  ;) Et faire gaffe de ne pas effrayer la bête en direction d'un autre groupe... :glare:

Aussi, cette solution, très pratique dans l'arctique et en hiver, peut au demeurant se révéler dangeureuse en latitude et saison clémentes et provoquer des feux de forêts... DOnc une fois la bestiole effrayée, prudement et en groupe rechercher le point de chute des fusées et eventuellement éteindre les petits départs si il y a lieu (si c'est trop grop, on se barre nez au vent, en gardant un oeil sur l'ous éventuel, et on contacte les autorités)...

Mais le plus simple, c'est d'éviter la confrontation, donc stricte "discipline odeurs et bouffe", plus éventuellement l'ajout d'une petite clochette sur le SAD, pour que les ours aient le temps de nous entendre, et ça devrais aller pas trop mal ;D
à plus!

Un oublis : les ours (polaires en tout cas) n'aiment pas beaucoup les bruits qui ne leur sont pas familiers, alors autant ils se foutent des coups de feu (la banquise, ça claque tout le temps), mais ils sont effrayés (pas toujours hein?) par le bruit d'un moteur (démarer le scooter des neiges, la moto, ou le générateur par exemeple), le bruit metallique (casserolles et aures) et éventuellemnt, un sifflet bien puissant... Mais bon... ::)

PS : sans vouloir commencer une discussin "calibre", nous utilisions des carabines avec un calibre américain très connu, et des ogives de chasse bien affreuses... Trimballer ces 4 kilo d'acier, bois, laiton et plomb à longueur de journée sur des terrains pas possibles (en plus du barda "normal" et sécu) fut un des seuls "mauvais" souvenirs que j'ai gardé de cette contrée arctique magnifique (feeling du style chasseur alpin malgré-lui... ::) )...
« Modifié: 09 octobre 2008 à 23:25:24 par pierauspitz »
"Minä istun iloissani ja annan surun huilata"
Je m'assied ici heureux, attendant que la tristesse reprenne son souffle.

10 octobre 2008 à 09:40:30
Réponse #74

DavidManise


Salut,

Là on a un cas classique de "prise de problème à l'envers".

Avoir un outil ne garantit en RIEN la sécurité. 

Pour ta pote, trimballer un flingue ne suffira pas.  Elle doit :

1) comprendre la psychologie et le comportement des ours
2) prendre des mesures de précautions pour EVITER les rencontres (discipline pour la cuisine, et tjrs faire du bruit, et rester en groupe, etc.)
3) apprendre à tirer sous stress, à vivre avec son calibre, et tout et tout...
4) si ça donne des résultats, trimballer aussi un flingue au cas où les points 1 et 2 n'auraient servi à rien.

Mais c'est de la self-protection.  De juste s'armer, c'est débile.  Ca marchera 1 fois sur 10.  Ce qui marchera 9 fois sur 10, ce sont les points 1 et 2.  Il faut commencer par là...  et si on veut pouvoir être protégé 99 fois sur 100, on ajoutera les points 3 et 4... 

Dans tous les cas, rien de fiable à 100%.  Au pays des ours, nous ne sommes PAS au sommet de la chaîne alimentaire.  Point barre.  Ceux qui ne sont pas prêts à accepter ça n'ont qu'à rester chez eux le cul devant leur ordi !

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité