Nos Partenaires

Auteur Sujet: Jardinage !!  (Lu 41305 fois)

11 mai 2008 à 23:58:34
Réponse #50

Walk


Sur la première page on parlait des limaces... Un demi pamplemousse vide renversé ça marche très bien ;), les limaces viennent se régaler et le lendemain tu les récupères  et tu vas les mettre plus loin...  :D
C'est pas l'âge qui fait vieillir, c'est le kilométrage...

18 mai 2008 à 14:14:20
Réponse #51

raphael


j'ai planté des tomates avec une nouvelle méthode :
 le plant un peu couché pour favoriser l'enracinement, une bouteille d'eau plantée a coté pour l'arrosage en profondeur.

je ferais des photos tous les quinze jours pour voir l'évolution ; c'est a dire qu'on fait un petit concours au taf. On compare l'évolution de nos plantations avec dégustation à la fin et notation (enfin surtout pour le fun)
Se connaitre et s'accepter


28 juin 2008 à 13:21:22
Réponse #52

Alain Marcel


Bonjours à tous,

On en est au début de l'été et le jardin commence à ressembler à quelque chose, malgré les orages de la mi-mai à la mi-juin et les limaces. Voici quelques images.



D'en bas à gauche vers en haut à droite:

- 1 rang persil (bio),
- 2 rangs de navets (bio),
- 3 rangs de laitue (bio),
- 1 rang de carottes (bio),
- 1 rang de poireaux (bio),
- 1 rang de carottes (bio),
- 1 rang de poireaux (bio),
- 1 rang de carottes (bio),
- 1 rang de poireaux (bio),
- 2 rangs de haricots nains (pas bio),
- 2 rangs de tomates marmandes (pas bio) avec un rang d'oeillets d'inde au milieu,
- 140 pieds de pommes de terre charlottes (pas bio).

Les carottes et les navets ont un peu souffert des limaces. J'ai été obligé de resemer pour compléter les rangs.

Les tomates ont été semées en intérieur le 1er mars puis repiquées au jardin début mai. Les trucs bizarres sur les tuteurs sont de simples sachets nylon transparents que je remonte en les enroulant sur eux même quand le temps est ensoleillé, et qui, déroulés, recouvrent les pieds à mi-hauteur lorsque qu'il fait humide. On peut voir que le voisin a construit un abrit pour protéger les siennes. L'an passé, celà m'a permis d'avoir des tomates jusqu'à fin octobre.






L'association carottes / poireaux. L'un protège l'autre.






Sous un autre angle, les pieds de pommes de terre. A cet endroit, l'an passé, il y avait du gazon. Je l'ai retourné à la bêche en plusieurs fois de mars à avril. A droite, le composteur, l'un des meilleurs investissements à faire au jardin à mon sens (~35€).


Voilà, c'est un petit potager sans prétention. La surface totale fait environ 0,5 are. Hors préparation du terrain, j'y passe entre 1 à 2 heures chaque fin de semaine. Celà peut paraître beaucoup, mais comme je bosse dans un bureau toute la semaine, ben çà change pas mal les idées.

Au final, on devrait avoir des légumes durant tout l'été et jusqu'à la fin de l'automne. Les carottes, navets et pommes de terre non comsommés à l'automne seront stockés au frais dans une cave pour être cuisinés l'hiver. Le reste n'aura pas le temps de voir l'automne :).

Tchao,

Alain

28 juin 2008 à 18:40:35
Réponse #53

raphael


waouhhh mes félicitations sacré jardin et qui produit en plus bravo  :up:
Se connaitre et s'accepter


28 juin 2008 à 21:06:45
Réponse #54

Alain Marcel


waouhhh mes félicitations sacré jardin et qui produit en plus bravo  :up:

Merci Raphaël, mais tu sais, tant que ce n'est pas dans l'assiette, on est sûr de rien. Y a du monde sous terre qui apprécie tout autant que nous ce qui y pousse  :(.

02 novembre 2008 à 15:08:28
Réponse #55

Alain Marcel


Bonjour à tous.

L'automne est bien là, tout ou presque a été récolté au jardin. Il est temps de faire un petit bilan.

Globalement, l'été a été favorable aux jardins dans le Nord-Est. Des températures raisonnables, inférieures à 30°C, et des pluies fréquentes surtout les nuits, presque l'idéal. Résultat, la récolte est l'une des meilleures depuis bien longtemps.

C'est la première année où j'ai semé majoritairement des graines bio (persil, navets, laitue, carottes, poireaux) après quelques essais individuel les années précédentes. Les résultats sont excellents, sauf pour les navets qui ne se sont pas conservés après la récolte.

Pour le reste en non bio (tomates, haricots et pommes de terre), résultats largement corrects.

Les récoltes:

Haricots : ~12kg en 3 récoltes espacées de 1 mois, au congélateur.
Carottes : ~ 30kg à la cave.
Pommes de terre : ~100kg à la cave.
Tommates : ~ 15kg, les dernières terminent de murir sur la fenêtre.
Laitues : ~25 têtes.

Le persil et les poirreaux restent au jardin.

Conclusion: Nous n'avons pas acheté le moindre légume depuis juillet. Les patates, poireaux et carottes devraient passer l'hiver. Compte tenu du rapport surface cultivée/travail, je crois que çà vaut vraiment la peine, et, pas seulement sur le plan financier, la saveur de ce que l'on mange est incomparable.

Je pense déjà à celui de l'an prochain. Je vais laissé tombé les navets et vais essayé l'ail et l'oignon, quand on voit ce que celà coûte à l'achat.

Quelques images pour finir.


Le jardin au mois d'août :



Les patates en train de sècher :



Les mêmes à la cave :



Quelques haricots :



La moitié des carottes :



02 novembre 2008 à 16:13:54
Réponse #56

raphael


Merci Raphaël, mais tu sais, tant que ce n'est pas dans l'assiette, on est sûr de rien. Y a du monde sous terre qui apprécie tout autant que nous ce qui y pousse  :(.

super bilan encore bravo
des conditions de stockage particulières pour éviter les pertes ?
Se connaitre et s'accepter


02 novembre 2008 à 16:31:17
Réponse #57

Alain Marcel


super bilan encore bravo
des conditions de stockage particulières pour éviter les pertes ?

Merci Raphaël.

Les pommes de terre sont sockées dans la cave la plus fraiche (8-10°C en ce moment), dans le noir complet. Elles ne sont pas à même le sol, mais surélevées d'environ 5cm et aérées par le dessous (clayettes). Elles commencent à germer, il va donc falloir enlever les germes d'ici une quinzaine.

Les carottes ont séché au soleil environ 1 journée. Les 2 bacs (comme la photo) sont complètement remplis de sable fin jusqu'à entièrement recouvrir les carottes. Je l'ai déjà essayé l'an passé sans souci. Elles sont stokées au frais à coté des patates.


02 novembre 2008 à 18:49:26
Réponse #58

gmaz87


bsr,

Pour ma part je fais comme Alain Marcel un potager, enfin deux potagers.

Le premier près de la maison, en gros 500m², avec les legumes à avoir sous la main, salades diverses, tomates ( 35pieds), choux brocolis, betteraves, melon, courgettes, fraises, poivrons.

Le second c'est ce que l'on nomme ici "une terre", plus grand , environ 1200m², et destiné aux grosses cultures, patates (300 pieds), carottes (environ 30ml),60ml de haricots à rames, à nouveau des courgettes, des courges (citrouilles et autres), maïs doux (30 pieds), rutabagas, choux pommés, de bruxelles, et choux fleurs, endives (à forcer l'hiver), poireaux et aussi un max de légumes destiné aux animaux (lapins) c'est à dire choux fourragers, carottes et betteraves fourragères.

Je fais le second en association avec un ami, sa terre etait difficile à cultiver donc je lui laisse la dispo de la moitié de la mienne et nous avons élevé 3 agneaux sur son terrain (humm, bons les agneaux, bons!!)

Pour travailler le tout nous avons un motoculteur deja ancien mais costaud, avec les outils idoines et un tracteur, un bon vieux Renault super D5 avec charrue, buttoir, herse et canadien.

Jusqu'à l'an passé j'achetais mes semences en jardinerie, mais comme dit plus haut, les prix s'envolent et nada pour récupérer de la graine a ressemer, donc cette année j'ai acheté des semences kokopelli, une assoc qui vend des variétés anciennes et je récupère une partie des semences.
Je vais acheter de nouvelles variétés pour élargir ma gamme et je vais faire du troc avec une voisine qui à la même philosophie que moi en ce domaine.

Tout cela pour dire que c'est un réel gain, l'avantage de savoir ce que je mange et d'être quasi auto sufisant en ce domaine( environ 200kg de patates à l'abri, sans compter la semence pour l'an prochain), plus les carottes , choux, poireaux, les coulis faits avec la tomate, les bocaux de haricots verts et grains, et bien sur des legumes gratos pendant toute la saison, à mon sens par les temps qui courent ce n'est pas négligeable. ;D

Dans mon coin on se donne volontiers les legumes que l'autre n'a pas , ou alors des plants, mes poireaux viennent de chez une voisine à laquelle j'ai donné des plants de brocolis, et on s'entraide parfois pour les gros travaux, je laboure la terre du potager d'une voisine agée par exemple.

En conclusion, pour ceux qui ont un morceau de terrain, n'hésitez pas, JARDINEZ!!!
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

28 décembre 2008 à 12:18:01
Réponse #59

dremmwel


Je profite de l'hiver pour lire quelques bouquins sur la bio-dynamie en prévision de l'année qui s'annonce. J'ai depuis toujours un jardin, mais après de nombreuses discussions avec un ami en étude d'œnologie je trouve l'approche de la bio-dynamie intéressante et me décide à introduire ses principes dans mon jardin. On peut citer Rudolf Steiner comme l'un des initiant de cette méthode, bien que je pense que les anciens avaient conscience de ce type d'agriculture depuis des lustres.

La bio-dynamie est une approche globale de notre environnement, la culture se fait selon les rythmes astrologiques. Pour faire simple, un calendrier existe qui divise les jours en 4 catégories: jour fleur, fruit, racine et feuille. Il est construit selon la position du soleil, de la lune,... Calquer ses travaux sur ce calendrier donne des résultats spectaculaire, dit-on, c'est pourquoi je m'y essaie. Il parait qu'en tondant l'herbe au bon moment, seulement deux passages sont nécessaire dans l'année. Pour la plantation des légumes, des fruits,... la récolte,...., la taille les résultats sont aussi significatifs avec des différences de rendement, de conservation selon les jours de plantation et de récolte.

Un site sympa: http://www.bio-dynamie.org/ où se trouve un calendrier des semis ainsi qu'une multitude d'ouvrage.

D'autres personnes sont-elles adeptes de cette méthode? Un retour serait sympa, car bien que l'approche reste super séduisante, qu'il existe une multitude de photos etc montrant les bienfaits de cette méthode, je reste un poil septique.
 

29 décembre 2008 à 06:51:02
Réponse #60

gmaz87


bjr,

Dans l'esprit général, ce sont en fait les méthodes "anciennes" dont beaucoup sont encore pratiquées par les jardiniers amateurs, souvent anciens d'ailleurs.
on fume avec les déjection des animaux (basse cour ou autre), on travaille la terre au bon moment, on plante ou on sème selon la lune.
Et quand comme moi on n'a pas reçu une éducation "potagère" transmise par les parents, on se calque sur les rythmes de plantation et semis de la voisine âgée qui elle sait.
Pour les jardiniers citadins, il y a les livres, qui sont en fait le rappel de ces principes de base, souvent le fruit de l'observation des générations anciennes.
En fait, il faut opposer deux mondes aux buts opposés, la culture "commerciale" ou la notion de rendement est importante, le travail du potager familial ou cette notion n'a plus la même nécessité, sauf à avoir un espace limité et à vouloir en tirer le maximum utile de rendement pour nourrir la famille.
Il y a bien sur des exceptions de part et d'autres, du style le maraicher bio qui vit de son travail et qui doit concilier respect de la nature, protection des cultures et des animaux, mais aussi rendement.

Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

01 janvier 2009 à 19:22:00
Réponse #61

Schlomo


Bonjour à tous,

Un calendrier de jardinage ( recolte, plantation, travaux..) non exhaustif mais bien synthétisé et surtout indiquant le décalage à respecter suivant les zones climatiques.

http://www.onpeutlefaire.com/fichestechniques/ft-calendrier-du-jardinage.php

Bien cordialement

10 janvier 2009 à 20:50:23
Réponse #62

Campeur


merci schlomo, c'est sympa ! je pense l'utiliser très bientôt !
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

12 janvier 2009 à 18:59:05
Réponse #63

miche


Je me remets au jardin depuis l'an dernier.
J'ai travaillé la pelouse avec une grelinette à l'automne, épandu du compost, et je compte faire quelques belles récoltes cette année.

Mes règles de bases : - ne pas retourner la terre
                              - bio à fond, même les semences
                              - faire attention aux phases de la lune
                              - alterner les cultures ( plantes gourmandes et plantes peu exigentes)
                              - faire attention aux mauvais voisinages ( pas d'ail à coté de haricots )
                              - ne pas ménager sa peine au printemps et en été  :)

Voilà, ça marchait bien il y a 25 ans, donc je recommence.



12 janvier 2009 à 19:06:12
Réponse #64

MaKaos


salut a tous

je vie de faire un tour sur lien que schlomo a mis, et j'ai le livre qui font réference.
c'est un tres bon livre vraiment complet a avoir dans sa bibliotheque de jardinier écolo...

sinon j'ai un autre site pas trop mal

http://pagesperso-orange.fr/girard.guilleme/ACCUEIL.HTM

by

17 février 2009 à 16:45:46
Réponse #65

vz


Salut !!

Alors voilà j'ai un petit problème à vous soumettre.

Mon domicile est une maison 1930's coincé entre 2 fermes avec des hauts murs tout autour de plus de 3 metres. Donc même en plein été j'ai une partie de mon extérieur qui ne voit jamais le soleil....

Donc j'aimerai savoir si je peux faire pousser des légumes sur cette partie non éclairé de mon terrain et si oui le(s)quel(s) ?
disons que le jardinage m'interesse de plus en plus ( pourquoi j'ai arreté d'aller voir papy faire son jardin quand j'étais adolescent ... :( )et que j'aimerai utilisé cette partie inexploité, sauf le pied de menthe que j'y ai planté et les habituels orties qui repoussent tous les ans ..... ::)

 
"Timéo danaos et dona férentes"  Laocoon

17 février 2009 à 17:34:24
Réponse #66

gmaz87


Salut Vz,

A mon avis, oui, après il faut tester pour voir ce qui pousse le mieux.
les salades ça devrait marcher, comme aussi la plupart des légumes racines (carottes, navets, betteraves etc..), les tomates pas certain mais ça vaut le coup de tester quelques pieds.
les patates ça devrait aller, de tout façon dans la majorité des légumes il y a des variétés adaptées aux climats plus froids ou moins ensoleillés, il faut chercher et essayer ceux là en priorité.
Si tu n'as pas un grand ensoleillement, tu as peut être du fait des hauts murs un micro climat et une bonne température, et c'est au moins aussi important que le soleil dans certains cas, c'est plus la chaleur qui accélère la maturité des légumes que la lumière proprement dite, du moins une fois que la plante est bien enracinée.

a+

Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

17 février 2009 à 18:14:20
Réponse #67

Fox


et les habituels orties qui repoussent tous les ans ..... ::)

Ben alors!

Choisissez les feuilles en haut des tiges.

Bien rincer le feuilles d'ortie, faire chauffer le beurre, mettez les orties à fondre.
Une fois qu'elles on changé de couleur, ajoutez l'eau et des pommes de terre coupées en cube
laissez cuire 30 minutes
réservez un peu de jus de cuisson
passez au mixer
ajoutez du jus, selon l'épaisseur désirée.
Salez, poivrez, mettez l'origan
ajoutez la crème fraîche
laissez à feu doux

Préparez vos croûtons : tranchez du pain,
frottez de chaque côté avec de l'ail,
passez les croûtons à la poële

ingrédients pour une soupe d'ortie
2 litres d'eau
500 g de feuilles d'orties
ne mettez pas les tiges !
500g de pommes de terre
beurre ou matière grasse végétale
crème
sel, poivre, origan
croûtons aïllés


et pour l'apéritif,
ouvrez une bouteille de vin de sureau!
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

17 février 2009 à 19:50:39
Réponse #68

Alain Marcel


les tomates pas certain mais ça vaut le coup de tester quelques pieds.

A propos de tomates, si vous les semez vous même, cette année c'est le 20 février (source = jardinez avec la lune).

Un bac, du terreau (4-5cm), une graine tout les 5cm, à l'intérieur à 18-20°C, derrière une fenêtre pour la lumière. Maintenir le terreau humide mais pas trop. D'ici 2 semaines, elles devraient montrer le bout de leur nez.

Allez, au boulot  :)


18 février 2009 à 06:08:12
Réponse #69

gmaz87


bjr,

Toujours pour les tomates et pour accroitre la quantité de pieds: quand ils sont en terre et bien enracinés, il faut supprimer les départs de tiges qui apparaissent aux jonctions tige principale/tiges secondaires.(ébouturage)
Faites le test d'en laisser pousser quelques unes, elles vont se transformer en tige avec à terme un bouquet de fleurs, à ce stade ou avant dès lors que la tige fait dans les 15cm de long, tranchez la avec un couteau à son point de jonction, retirez les feuilles sur 8/10cm et plantez la en arrosant copieusement pendant plusieurs jours.
Dans un premier temps, la tige va se flétrir puis ensuite se redresser: elle à commencé à s'enraciner.
A terme vous aurez un pied de plus, plus tardif mais parfois aussi productif, et gratuit pour ceux qui achètent leurs plants.

Un dérivé de la même méthode: si vous plantez vos pieds profonds, ou si vous les plantez couchés (conseillé), il arrive que la partie enterrée émette des tiges secondaires, grattez délicatement au pied de ces tiges, vous trouverez des racines, tranchez et replantez.

a+

Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

24 février 2009 à 22:51:54
Réponse #70

narval


pour reprendre la réponse de jotun page 3; B R F  bois raméal fragmenté

répandre une épaisseur importante( 5 à 10 cm) de broyat de rameau d' arbre vert ( tailles de haies non sèches) sur une terre desherbée;
planter en écartant le broyat ;   
               -cette couche apporte une nourriture au végétaux
               -elle empeche la désydratation comme n 'importe quel paillage( moins d'arrosage)
               -elle fournit plusieurs années (3 à5 ans suivant l' épaisseur) de suite un substrat nutritif à la culture (le temps nécéssaire à la dégradation complète du broyat)
               -la methode convient bien aux arbustes (framboisiers cassis etc), aux plantations: tomates, poireaux etc             
               - pas d' entretien:GENIAL

     les inconvénients de la méthode 
                - pas de taille de conifères ou résineux .
                -broyer: un bon broyeur coute plusieurs milliers d' euros( meme pas la peine d' essayer les petits broyeurs bon marché).
                - il faut trouver du broyat :commune, paysagiste du coin, paysan équipé. le broyat n 'est pas encore suffisament employé par les particuliers pour etre dispo en jardinerie ou en vrac dans les coopératives agricoles, ça va venir: reclammez!
                - elle est un peu plus délicate à exploiter dans le cas de semis fins comme les carottes dont la plantule apres germination est fragile; j' utilise de la paillette de lin pour le paillage des legumes fragiles, 4cm d' épais;si vous n' en trouver pas en vrac ç 'est dispo en ballot sous plastique pour le paillage des box des chevaux;
                - un stress azoté à l' installation du broyat( pour ammorcer sa dégradation grace à ,un mycellium qui fille à travers le broyat, il faut un peu d' azote emprunté à la terre qui n' est plus là pour les plantations)  ; solutiion: amender avec du compost avant le B R F

 bref à essayer sur une petite surface en test à coté de la meme parcelle en traditionnel pour se faire une idée;
pour un paresseux comme moi ,c'est une aubaine ;)

05 mars 2009 à 02:01:58
Réponse #71

Irie-I


Hail I tout le Monde!
Tout d'abord grand Merci à Schlomo pour le lien, j'ai recopié le calendrier, il s'avèrera sûrement très utile ;)
Enfin, j'en profite pour vous dire, il se peut que je croise le doyen de ma famille qui tient un  potager depuis plusieurs années, et qui se révèle plutôt excellent jardinier, et comme on n'fait pas mieux que la sagesse des  anciens, au détour d'un passage dans sa ville, j'en profiterais pour essayer de lui soutirer quelques informations bien utiles... A la suite de quoi je pourrais vous en faire profiter. Le vieux grand-père cultive 120m² à la seul force de ses bras, et récolte à chaque fois de quoi nourrir la famille sur plusieurs générations, tout ça sans o.g.m..  ::)

29 mars 2009 à 17:22:11
Réponse #72

DavidManise


Salut :)

Merci pour les bons tuyaux les gars :)

Bon j'ai mis qques coups de pioche et qques coups de binette dans mon petit morceau de potager...  Ca va pas être bien grand, vu qu'on a seulement quelques mètres carrés...  on veut se faire surtout un carré de salades et qques plants de tomates d'un côté, et quelques bonnes courges (butternut et 2-3 potimarons) pour l'hiver de l'autre côté.  3-4 courgettes, 3-4 aubergines... 

La terre d'ici est argileuse et un peu caillouteuse, donc pour les carottes, poireaux, oignons et tout, c'est le bordel.  Donc on va se contenter de ça pour cette année...  Ca devrait pas être trop dur parce qu'on a un mètre cube de compost à 3m du potager, et la flotte à côté.  Ca va nous changer de l'autre appart où je devais trimballer les arrosoirs sur 15m de dénivelé et 60 de distance ;D  Arroser les tomates c'était la gym quotidienne ::)

Côté nuisibles, va falloir que je mette des barbelés rasoirs électrique autour du truc histoire de me prémunir des gamins qui passent leur temps à jouer dans ce coin là ;D ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

29 mars 2009 à 18:32:30
Réponse #73

lepapat


Pour ceux qui n' ont pas beaucoup de place, pour le potager  ;)

http://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/un-potager-sur-mon-balcon-9782035838575

J' y pense, j' y pense  :D
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


29 mars 2009 à 20:09:02
Réponse #74

restonica


Ou alors essayer la technique des légumes géants  :) de ce paysan Mexicain..

http://forums.futura-sciences.com/environnement-developpement-durable-ecologie/290501-legumes-geants-dun-paysan-mexicain.html
à lire sans trop d'illusions mais,
cela dit , il ya des choses à prendre (profondeur de plantations , orties au fond du trou etc..) dans ce long fil..

@+

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité