Nos Partenaires

Auteur Sujet: Jardinage !!  (Lu 40304 fois)

02 juillet 2009 à 13:09:37
Réponse #100

kikou92


Salut,

Souvenir d'une émission jardinage bio sur Arte le we dernier  

Limaces :
- des rondelles de patate crue sur la terre près des plantes, une planchette de bois par dessus : les limaces vont aller dessous manger les patates et resteront sous la planche au petit matin car c'est à l'abri de la lumière : il suffit de les attraper et de les transporter plus loin : ecolo et respectueux de la nature
- une assiette remplie de bière : les chenilles boivent à s'en faire exploser le bide et elles meurent : efficace, naturel mais destructif...
- la cendre de bois sur la terre autour des plants

Pucerons :
- Coccinelles (testé et approuvé sur mes rosiers )
- Perce-oreilles : aménager une petite cache au pied des plantes infestées : un petit pot retourné sur la terre rempli d'herbes sèches. Ils y dorment le jour et la nuit vont manger les pucerons. Par contre ils se font bouffer par les fourmis qui élèvent parfois les pucerons... (testé et approuvé sur mon petit poirier)
- Pulvériser du savon noir dilué à 5%. C'est un répulsif car alcalin, et inoffensif pour la plante. choisir un savon noir nature sans rien d'autre dedans. (testé et approuvé sur mon petit pommier)


Doryphore :
- Ramassage et destruction des adultes, des larves et des pontes (méthode valable pour les petites surfaces (jardins) et au début du printemps). Attention ils pondent plein d'oeufs, donc recommencer régulièrement
- Le basilic, la capucine les lamiers, le lin, l'ortie, le raifort et l'aneth éloignent le doryphore.

Sinon y'a plein d'infos sur wikipedia

A+
Alexis
« Modifié: 02 juillet 2009 à 13:17:00 par - Alexis - kikou92 »

02 juillet 2009 à 13:25:31
Réponse #101

Humain



J'ai une question pour toi Humain, quand tu parles d' "association" de plantes, tu veux dire qu'il faut les planter à côté ?
Je suppose que c'est ça mais mieux vaut être sûr :), donc si oui à quelle distance, si tu pouvais détailler. Merci

Aske

Salut Aske  :)

Il faut les planter ensemble de façon à se qu'elles ne se gènent pas en poussant.
Par exemple je sème mes poireaux à la volée au milieux des fraisiers. Je n'enlève que ceux qui sont "dans" le pied de fraisier. ils ne se gènent pas les uns les autres. Pour les oeillets d'inde il vaut mieux les planter très près des courges car c'est de toutes façon quand elles sont jeunes qu'elles risquent le plus de se faire massacrer, et une fois qu'elles sont assez robustes normalement les oeillets se sont fait entierement rasés. Les plantes aromatiques prennent beaucoup d'espace et sont vivaces, donc il faut en tenir compte lorsque on les met en terre de façon à pouvoir faire pousser un rang ou deux entre chacune d'elles.

Parmi les plantes qui poussent toutes seules ont peut rajouter la roquette qui a l'avantage de ne pas disparaître complètement l'hiver et qui devient même envahissante.

Pour enrichir le sol après les culture il arrive qu l'on conseille de semer de la moutarde. Très judicieux mais uniquement réservé aux terres alcalines car la moutarde est une plante acidifiante.

   :) l'Humain


02 juillet 2009 à 18:11:37
Réponse #102

jilucorg


Par exemple je sème mes poireaux à la volée au milieux des fraisiers.

D'où le titre de l'excellent bouquin sur la question des associations culturales : Le poireau préfère les fraises :)


jiluc.

02 juillet 2009 à 21:00:05
Réponse #103

cromagnon


LE SAVON NOIR:(toutes les infos que je donne sont vérifiables;auprès des anciens),200g de savon noir dissous dans 10l d'eau est un excellent insecticide contre les pucerons,répéter le traitement 3 jours de suite.En préventif 50g de savon noir +1l de pétrole(pour lampe) et de l'eau chaude.Ensuite ajouter 30l d'eau froide en mélangeant sans cesse.Pratiqué au printemps,ce traitement éloignera les araignées rouges,les cochenilles et la plupart des pucerons.  ;)
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

02 juillet 2009 à 21:13:42
Réponse #104

cromagnon


LA LAVANDE:facile a trouver,surtout en Ardèche ou dans la Drôme;si vous n'en trouvez pas,allez marauder dans le jardin de DAVID(je plaisante),la lavande officinale(lavandula augustifolia),faire macérer 1kg de lavande fraîche dans 10l d'eau de pluie,filtrer,diluer à 20% ;efficace contre les pucerons et les fourmis. ;D
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

02 juillet 2009 à 21:31:12
Réponse #105

cromagnon


L'AIL:mixer 80 à 100g pour 10l d'eau en décoction:effet préventif sur les maladies cryptogamiques et bactériennes,les acariens,les pucerons et le tarsonème du fraisier.En curatif cela éloigne les pucerons des rosiers.  :)
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

11 juillet 2009 à 19:58:11
Réponse #106

lepapat


Es que quelqu'un un a déjà essayer les jardins de poche ? 

http://www.jardinons-alecole.org/pages/terr06.php
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


12 juillet 2009 à 07:16:25
Réponse #107

Gwangi


Ben m*rde ! C'est un peu hors-sujet, mais je pensais pas qu'un bête balcon citadin pourrait attirer du monde ! On y a un pot suspendu devant une fenêtre, avec des fougères en plastoc  :glare:. Ma douce voulait virer ça pour y planter des fleurs. Mais problème de copropriété : un couple de rouge-gorges y a élu domicile à deux reprises pour ses nichées cette année. Donc, pas de fleurs, on va quand même pas les déloger, hein. Apparemment, et renseignements pris, ces oiseaux reviennent faire leurs couvées au même endroit si ils y sont bien et qu'on leur fout la paix. Il faut dire que c'est bien abrité, qu'on ne va trop les voir. En plus, avantage : dans la hiérarchie des oiseaux les plus communs, le rouge-gorge fait la loi. Finis donc, les pigeons, merles (vous auriez dû voir le dernier qu'ils ont dégagé à grands renforts de piqués...) et pies. Ils tolèrent juste les moineaux, et comme ça, les plus gros producteurs de fientes ne viennent plus nous voir. Problème par contre : on s'est du coup abstenus des tomates cette année. On leur file déjà des miettes et de l'eau, ça suffit il me semble.

Ma question, quand même : savez-vous ce qui pourrait être mangé, pousse en pot et n'est pas convoité par les piafs ? :)

Je vous enverrai bien des photos de nos "colocs" et du balcon (comme demandé par Lepapat), mais je suis une vraie quiche en informatique et j'ai jamais su comment "héberger" des photos pour ensuite les basculer sur un fofo (je suis sur 3 fofos de différents sujets, et j'ai essayé à plusieurs reprises : je dois faire une allergie...). Désolé, et bonnes récoltes !

12 juillet 2009 à 10:52:54
Réponse #108

jilucorg


Peut-être ce mini-tuto pourrait t'aider à nous montrer tes rouge-gorges : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,352.0.html


jiluc.

16 juillet 2009 à 14:46:52
Réponse #109

cromagnon


 :up:LA TANAISIE:Comme l'ortie et la prêle,elle pousse sur nos talus et doit être considérer d'un autre oeil...Sa forte odeur est un précieux répulseur d'insectes.Pulvérisée après infusion(300g/10l d'eau),elle éloigne les acariens du fraisier et de la ronce,les fourmis et les pucerons.En décoction(même quantité),il faut l'utiliser contre le carpocapse et la mouche du chou au moment des vols.
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

03 août 2009 à 21:49:11
Réponse #110

cromagnon


LE RAIFORT:Gardez un petit coin de votre potager pour cette culture.La pulvérisation d'infusion( 250 g de feuilles et de racines pour 10 l d'eau ), sur les fleus de vos arbres fruitiers, est un des rares produits naturels à lutter efficacement contre le développement du monilia.
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

04 août 2009 à 20:32:03
Réponse #111

Aske


Site, ou plutôt livre, trouvé sur Bushcraft.fr: http://www.artdesbois.fr/phpBB/.

Voici les pages qui nous intéresse, instructif :D:

http://www.savoir-revivre.org/savoir-revivre.php?numFeuille=47

04 août 2009 à 21:39:25
Réponse #112

cromagnon


LE PERMANGANATE DE POTASSIUM:Complètement négligé par les jardiniers amateurs ,il permet de se passer de la plupart des fongicides utilisés en préventif.Préparée à raison de 3 g pour 10 litres d'eau ,cette solution joue le rôle d'un désinfectant des plantes en pots réduisant ainsi les risques de pourrissement des racines et au moment des semis,cette préparation est un excellent inhibiteur de maladies cryptogamiques.
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

04 août 2009 à 21:49:29
Réponse #113

cromagnon


L'ALUN : Il faut diluer de la poudre d'alun dans un peu d'eau bouillante puis mélanger à 10 l d'eau.Ce produit est efficace toute l'année contre les chenilles , les limaces et pucerons.Additionné à une décoction de prêle de telle manière à obtenir un mélange onctueux mais encore liquide ,c'est un remarquable traitement préventif contre les chancres et un cicarisant sur les blessures des cerisiers et des pruniers.Il est préférable d'appliquer cet emplâtre à l'automne.
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

08 septembre 2009 à 12:19:02
Réponse #114

sebastienb


Je viens de compiler pour mes archives personnelles une selection de vidéos sur la permaculture / l'agriculture naturel : http://s.billard.free.fr/dotclear/?2009/09/07/176-permaculture-le-jardin-autrement

Je pense que cette vision du jardinage s'inscrit bien dans un contexte de survie sur le long terme, car elle est durable, écologique, économe en énergie (certains "gourous" se qualifient de "lazy gardener") et ne dépend pas d'apports extérieur, qu'ils soient chimiques ou organiques.

Si vous en connaissez d'autres ça m'intéresse :)

03 octobre 2009 à 15:19:40
Réponse #115

ricemo14


Un truc excellent contre les limaces: un gobelet à ras de sol avec de la bière dedans.

Elles adorent ça, et meurent dedans. C'est surement une plus belle mort qu'avec du tue limace, et ce n'est pas chimique. Cette année on leur met un jukebox  :lol:

Kurodo
il y a aussi la cendre de poele a bois , que vous mettais tout autour de vos plantations ;qui est super efficace :doubleup:

10 octobre 2009 à 22:10:33
Réponse #116

cromagnon


OCTOBRE:
Planter les conifères et les sujets caducs
Protéger la zone des racines avec de la tourbe,du terreau ou des feuilles mortes.
Faire les dernières tontes
Planter en pronfondeur les bulbes de printemps,diviser et replanter les vivaces,nettoyer les massifs
Ramasser,sécher,congeler les dernières récoltes
Conserver les citrouilles sur un lit de paille
Stocker les légumes-racines ( carottes,navets...) entre deux couches de sable à la cave ou dans l'obscurité.
l'homme d'action est celui pour qui rien n'est écrit ( LAWRENCE D'ARABIE )

05 janvier 2010 à 18:50:09
Réponse #117

koustar


pour pouvoir vivre de son jardin ( bonne terre et bien mené )  il faut mini 100 mc par personne .

05 janvier 2010 à 18:53:50
Réponse #118

lambda


Salut Koustar.

Est ce que tu peux éventuellement nous décrire un peu en détail ton jardin?  Comment tu prépares, conserves et fais tourner tes stocks de légumes? voir même quelques photos si tu veux bien? Merci à toi.

a+,
Lambda
« Modifié: 20 janvier 2010 à 12:56:20 par Maximil »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

05 janvier 2010 à 19:11:48
Réponse #119

koustar


Là, je n'ai pas bien le temps, je travaille cette nuit, alors vite fait.  Mon potager 500 m² , il y a implanté dessus une serre de 50 m².
Les pommes de terre se conservent a l'année sans poudre (interdit dans le commerce pour les particuliers).
Ail, oignons, échalotes: on les conserve environ neuf mois (suspendu sous le bucher)
Les carottes d'hiver je les conserve en silo  (prenez de vieux tambours à machine c'est impec'). A cette époque restent sous serre les salades d'hivers et en pleine terre : choux, poireaux, choux de Bruxelles, navets.
Pour les autre légumes : haricots verts, ratatouille etc. j'ai acheté un stérilisateur de 24 bocaux, avec un réchaud et une grosse bouteille de gaz (cela se conserve 18 mois sans problème) .

A noter que le grain bien sec pour mes volailles se conserve en fût une année sans problème (laissez une aération pour limiter les risque de fermentation et d'explosion) . Ne rêvez pas: un grand jardin, c'est du travail pratiquement toute l'année. Indispensable: un point d'eau gratuite, du matériel (bêche , pulvérisateur etc.), un bon motoculteur. De plus, les engrais & traitement coûtent une fortune en magasin. Moi, j'ai la chance d'avoir des amis maraichers et agriculteurs qui me fournissent (prix dérisoire, j'ai fais une bonne réserve  :))

Pour moi, cela débute en février selon la saison : plantation sous serre : pdt, salade, carottes, poireaux, choux...
Ensuite en mars sous serre : préparation de tout mes plants, une fortune aussi en magasin si on en a grand.
Les grandes lignes - fin mars je rentre les volailles dans leur enclos, elles sont dans les parties libre du jardin de fin septembre a fin mars ( elles me débarrassent des herbes , limaces etc . et pendant ce temps là, l'herbe repousse dans leur enclos).
J'étends mon compost (déchet du jardin, cuisine, clapier, poulailler ) plus l'engrais acheté plus haut et un bon coup de labour.
Rebut avril en pleine terre (après un passage du rotovateur ), je sème petit pois, fève, pomme de terre (il y a quelque année je les mettais fin avril mais le climat a changé) carottes etc .
Attendre le 1er mai pour mettre en place : courges, courgettes ...
Le 18 mai environ pour mettre en place : tomates, poivrons, aubergines...
Sous serre, on peux tout mettre début avril.
De juillet à fin aout, on s'amuse plus : sarclage, binage, arrosage, récolte, mise en conserve.
La tranquillité revient fin septembre, plantez vos : ail, oignons, échalote, de novembre a fin mars (ne pas fumer la terre).

Voila pour les grandes lignes, il y a 20 ans que je fais cela, c'est une passion (il ne faut pas compter ses heures).
« Modifié: 20 janvier 2010 à 13:04:05 par Maximil »

07 janvier 2010 à 10:40:17
Réponse #120

Gwangi


Juste une petite précision sur les bocaux stérilisés, pour compléter les deux derniers posts de Koustar.

Etant en appart', on emploie simplement un bon vieux "pot de soupe", vous savez, cette bonne vieille marmite émaillée très grande et très haute. On blinde le fond de torchons, et on place les bocaux un par un, tous emmaillotés de torchons eux aussi (pour qu'ils ne s'entrechoquent pas pendant que ça boue). On recouvre le tout d'eau déjà chaude et on met à feu vif. On laisse environ 40mn à partir de l'ébullition, puis on éteint et on laisse refroidir un moment (juste pour ne pas se cramer les mimines...). Puis on sort, on essuie et on range nos bocaux.

Cela permet de cuire une dix/douzaine de bocaux à la fois. Bien sûr, cela oblige à répéter l'opération plusieurs fois dans la journée selon les saisons, mais au moins on peut se faire plaisir en appart' même sans stérilisateur (qui reste selon moi la meilleure option si l'on dispose d'une maison avec jardin).

Tous les types d'aliments y passent, et on n'a jamais eu de mauvaises surprises. Je vais même plus loin : si le bocal est bien fermé avant stérilisation, il peut durer ad vitam, bien au-delà des 18 mois indiqués par Koustar. Il faut juste s'assurer, quand on en sort un, que le couvercle n'a pas gonflé (je parle uniquement pour les bocaux en verre et non pas pour les conserves en métal). Ma grand-mère en fait depuis des années, et on ouvre encore chez elle des pâtés et des sauces datant de plusieurs années, sans que jamais personne n'ai été malade.

J'espère que ces précisions seront utiles à ceux qui veulent s'y essayer. Bon appétit !

07 janvier 2010 à 12:47:13
Réponse #121

koustar


autre chose les conserves  de viande il faut les stéréliser deux fois ( un jour d'interval )

07 janvier 2010 à 16:41:09
Réponse #122

gmaz87


bjr,
 Au sujet de ce que dit Gwandji  en ce qui concerne la stérilisation avec des moyens de fortune, un auto cuiseur de ménage le fait aussi, et plus vite.

Un conseil cependant, ne pas refroidir l'auto cuiseur artificiellement et avec de l'eau froid en fin de cuisson (afin de pouvoir plus vite faire une autre tournée) ou si c'est le cas être très prudent.

Si il reste d'aventure de l'eau froide sur le couvercle et que cellle ci tombe sur les bocaux bouillants, ils peuvent exploser, c'est arrivé il y a déja longtemps à ma douce et elle a eu de la chance, rien que la moitié du visage et une partie de la poitrine ébouillantées.... :o, la peau qui pèle, la douleur etc...

Je dis de la chance car nous avons retrouvé des éclats de verre fichés dans une porte à 5m de la.

Donc soyez prudents!!!!, mieux vaut attendre un refroidissement naturel ou investir dans un second autocuiseur chiné dans un vide grenier pour faire une rotation.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

07 janvier 2010 à 18:07:22
Réponse #123

koustar


oui je laisse toujours bien refroidir , c'est pour cela que je suis passé sur un modele 24 bocaux d'un litre .

03 décembre 2010 à 20:12:57
Réponse #124

Feral


voila quelques truc en vrac a propos de comment travailler avec la terre
(je m'escuse pour mon orthographe défaillant)
Premiérement le jardinnage biologique est archaique; il y a beaucoup de base importantes mais beaucoup de connerie aussi.
L'avenir c'est agriculture naturelle(masanobu fukuoka),Permaculture(bill molison),jardinage sur mulch(dominique soltner)
renseigner vous sur la methode que vous apliquerez en fonction bien sur de vos besoin je conseille par exemple pour une vie en autonomie les jardins permaculturale c'est une philosophie pour tout votre terrain de la maison a la foret en passant par le potager (ex foret nouriciére)
ont utilise l'intelligence humaine pour crée une osmose hyper pratique avec la nature .l'agriculture naturel c'est imiter la nature, le jardinage sur mulch c'est beaucoup plus simple c'est vraiment a la porté de tout le monde .
fin bref c'est beaucoup plus compliquer que ça tout ses modes de culture mériterait une explication plus aproffondie

déja un principes de base: il faut limiter le déséquilibre que vous aller instaurez dans votre jardins qui sera la cause de tout vos problémes
un petit exemples si vous plantez tout vos  oignons aux méme endroit il n'auront plus d'allier dans le jardins ni vegetale ni animale et les nuisibles s'en donne a coeur joie ex la mouche de l'oignons si vous plantez des carottes avec elle feront fuire la mouches de l'oignons et la mouches de la carottes n'aime pas l'odeur de l'oignon.ça s'appelle les association vegetale ou plantes compagnes chaque plantes ayant ses allier et enemie
si vous voulez commencez un jardin tranquille chez vous ne faites pas l'erreur de retourner votre sol il y a des couche (vivantes) différentes .la premiéres est la couches humifére aprés c'est le sol arable il ne faut pas les mélanger
si vous commencez a l'automne étalez de la paille sur tout le jardins(direct sur le gazons hein!) au printemps vous aurez une terre d'une qualité impréssionnante travaillé par des spécialiste(verse de terre) vous pourrez directement plantez dedans sans la modifier
pour ceux qui commences au primptemps vous étalez du compost partout et vous mettez de la paille dessus en pas longtemps vous aurez une terre travailler toute seule .Ceux sont des exemples du jardinnage sur mulch de Dominique Soltner
fin bref voila les techniques qui sont pour moi les plus efficaces (il n'y pas d'ordre d'efficacités mais chaques techniques repond a une situation)
La biointensive :utiliser tout les moyens biologiques disponnible pour avoir le max de rendement sur le min de surface(butte,association,apport externes)John Jeavons
la culture sur butte: butte de 1,20 de large sur 70 de haut adaptation a la permaculture technique de Emilia Hazelip
la permaculture de Mollison et Holmgren
l'agriculture naturelle de Masanobu fukuoka
il y a aussi les principe de l'agriculture biodynamique qui sont intéréssant mais long a expliquer comme ca tout comme la synergie

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité