Nos Partenaires

Auteur Sujet: ESEE-5 P - Couteau - www.ops-equipement.com [TEST DM]  (Lu 79685 fois)

24 juillet 2011 à 20:31:57
Réponse #25

Raiderscout


Merci pour ton test Guillaume.
Il serait intéressant de voir la face "urban cata sere... ".

Peut être que dans ce cadre là "Urban SERE" ou BOB "urbain" il vaut mieux un vrai pied de biche qui pour le coup sera beaucoup plus efficace de par sa taille (levier). Idem en cas de rencontre indésirable.

Efficacité du brise vitre.

Bon là je pense que tout est dans le descriptif : plus de 400 gr pour moins de 30 cm... ça passe et ça casse. Hormis une vitre blindée, métal contre verre, j'ai choisis mon camp.

Batonnage sur cadenas, chaine, tuyau…

Il y a tellement de formes, de genres et de types d'aciers, et toujours dans des endroits ou des positions peu ergonomiques, qu'il vaut mieux faire confiance à la bonne vielle pince Monseigneur ou au pied de biche, à défaut la hache d'incendie fera les deux mais moins finement.

Tester l’ouverture de porte de voiture/camion… (la porte blindée du voisin  ;#). Ergonomie, fiabilité pour ce type d’exercice…

Guillaume : je trouve un routier sympa et je t'envoie des photos  ;#

Ce couteau semble être fait pour le SERE, SAR, sauvageo urbano cata survival apocalytic  (bref à tout faire wtshtf).
Il serait intéressant de voir la face "urban cata sere... ".

C'est de mon point de vue un couteau de "généraliste" en milieu Urbain : il arrivera à tout faire mais pas forcement très bien. Par conséquent il peut s'intégrer dans un BOB ou Kit SERE "Urbain" mais doit être complété par d’autres outils si l'effraction est une nécessite ou un mode opératoire probable.

Ch.
"Be Prepared !"

24 juillet 2011 à 22:05:17
Réponse #26

Norzh


Guillaume : je trouve un routier sympa et je t'envoie des photos  ;#
Salut,
Je pensais plutôt à une casse auto, mais pourquoi pas s'il est d'accord   :)

Sinon je suis d'accord avec toi, ce couteau n'est pas une caisse à outils spécialisés pour ce type d'"exercice" (comme d'hab et selon la formule consacrée, c'est pas le mouton à cinq pattes) . En même temps, je ne connais pas ce couteau donc...

Encore bravo Guillaume.


24 juillet 2011 à 23:30:06
Réponse #27

guillaume


Je pensais plutôt à une casse auto, mais pourquoi pas s'il est d'accord   :)

Re :).

J'ai filé le couteau Raiderscout car non seulement il a une activité où il est plus à même d'avoir besoin de cet outil mais en plus, il aime bien les ESEE ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

25 juillet 2011 à 22:49:26
Réponse #28

HUMAIN-Thierry


le genre de test a milles lieu des tests de Guillaume, qui sont eux plein de bon sens.
parce que couper du béton avec un couteau c est particulièrement inutile.
(Et je suis poli ;D)
La vidéo vaut ce qu'elle vaut  :lol: En revanche, couper de la tôle de voiture ou forcer une portière, ça peut être intéressant. Pour le reste, je suis bien d'accord, le test de Guillaume est excellent, pragmatique et informatif  :doubleup:

26 juillet 2011 à 09:27:52
Réponse #29

aquinatis


couper de la tôle avec un couteau c'est absolument débile.

Pourquoi? Bien sûr un jour où l'autre on peut avoir l'occasion de le faire, mais on aura d'abord l'occasion de couper du bois, des cordes, du fil, du papier, du carton la bouffe, tout ce que ce couteau fera extrêmement mal (comme mon ASH1 à près de 1 kilo, mais avec un chouette étui, mais moins bien que beaucoup de Busse's...). C'est étonnant de voir que pour ce genre de tests les mêmes vidéos sur "comment je coupe des parpaings avec mon chouette couteau" reviennent toujours comme des critères de qualité au final (je ne parle pas pour guillaume), alors qu'à mon avis c'est exactement le contraire: un schlass qui résiste sans dommage au parpaing a toutes les chances d'être une vraie bouse sur le terrain, un coin plutôt qu'une lame.
Ce serait comme de dire "regardez je jette ma voiture contre un mur et elle n'a rien", et pour ça on se retrouve avec un bulldozer, pas une bagnole.

Pour terminer j'ai par exemple quelques grands couteaux de PH: ça découperait sans problème de la tôle de bagnole en situation extrême, ça n'en ressortirait pas intact, mais c'est pas le but.

26 juillet 2011 à 10:33:34
Réponse #30

mazel


couper de la tôle avec un couteau c'est absolument débile.
 ..

  Pas forcément, cela peut être un geste qui te sera nécessaire à la survie. Ce critère spécifique de qualité est amha non négligeable pour une lame sur laquelle on doit avoir pleine confiance.
Mon petit F1 en VG-10 et made in Sweden a déjà donné, cela se répare assez facilement et se réaffûte. Il n’est bien sûr plus rasoir de partout ensuite, mais encore bien utile sur le moment.

 mazel

26 juillet 2011 à 11:37:11
Réponse #31

aquinatis


Je pense que tu n'as pas compris le sens de ma phrase: en faire un critère de qualité pour un couteau est débile, parce que selon moi ça exclut la possibilité d'avoir un bon couteau par ailleurs. Après si avec mon PH par exemple un jour je dois découper de la tôle, il le fera, il en souffrira sûrement, mais il le fera.

Je recite l'exemple: un peu comme de dire "ma voiture est bonne parce que j'arrive à passer à travers un mur de parpaings avec".

26 juillet 2011 à 17:50:07
Réponse #32

Li pti WallOn




Je recite l'exemple: un peu comme de dire "ma voiture est bonne parce que j'arrive à passer à travers un mur de parpaings avec".

Bin c'est pas le principe des crash test??

Découper du béton est, en soi totalement stupide, je suis d'accord, mais ca fait office de crash test du couteau. Il est question ici de deux tests différents.

Celui de KT te donne une idée de la solidité de l'objet dans l'absolu. Voir à quel moment, peu importe les méthodes utilisées, le couteau va rendre l'âme. Analogie voiture : crash test

Celui de Guillaume qui est pour moi beaucoup plus important, test la solidité relative du couteau et surtout sa fonctionnalité. Ce test doit évidement se faire par quelqu'un d'expérimenter, ayant eu différents couteaux entre les mains. Analogie voiture : test des consommateurs d'une certaines voiture, test par des pilotes chevronnés,...

De ces deux tests tu peux tirer des infos différentes. Maintenant, un couteau comme celui dont il est question ici n'aurait pas besoin d'un test de KT vu que pour une utilisation dans les bois il semble indestructible.

Citer
en faire un critère de qualité pour un couteau est débile, parce que selon moi ça exclut la possibilité d'avoir un bon couteau par ailleurs. Après si avec mon PH par exemple un jour je dois découper de la tôle, il le fera, il en souffrira sûrement, mais il le fera.

Là je suis 100% d'accord avec toi

26 juillet 2011 à 18:19:52
Réponse #33

lawrence


:)

Le protocole d'un test est toujours plus important que le résultat du dit test.

En effet il est parfaitement possible avec des protocoles biaisés de prouver tout et son contraire, et le plus souvent, tout et n'importe quoi.


- Ainsi le test qui consiste à plonger une montre Casio Gshock dans de l'eau bouillante, prouve que la technologie moderne permet de créer des matières synthétique résistant à plus de 100° et qu'un circuit électronique de montre dans une enceinte hermétique ne sera pas détruit par cette température. Le test ne propose pas de solution à la brulure du porteur de la montre qui aurait plongé son poignet dans l'eau bouillante.. Au delà de ce type de test que l'on trouve toujours extraordinaire, il ne vient à l'idée de personne d'exiger que l'on test la montre en utilisant un marteau piqueur pendant 2h30, usage banal qui est la raison d'être de la G shock puisque que ce modèle à été imaginé pour les travailleurs du bâtiment Japonais qui se plaignait de la destruction de leurs tocantes lors de l'utilisation de certains matériel.

- Ainsi, le test consistant à placer un pistolet sur un parterre de boue et rouler dessus au bulldozer, ne prouvera pas que le pistolet est solide ou plus solide qu'un autre, mais simplement que la pression au cm² change incroyablement si on utilise de la boue à la place d'une enclume. La encore, personne ne fournira d'informations plus banale, comme savoir si le chargeur et la détente sont bloqués ou très dur à manœuvrer après un passage dans la boue, ce qui semblerait plus utile pour un tireur que de savoir si son arme lui survivra si un tank les écrabouille.


Alors il me semble qu'un couteau sert à piquer, à couper, et lorsqu'il s'agit de couteau "de camp", à fendre des tronçons de branche ou de petit tronc pour accéder au cœur sec. C'est déjà beaucoup de chose à tester, et tester brutalement sans ménagement pour voir, la capacité à aiguiser, ré-aiguiser, et combien de temps ça dure.

Lawrence
"La sécurité trop parfaite des habitants du monde supérieur les avait amenés insensiblement à la dégénérescence, à un amoindrissement général de stature, de force et d'intelligence." - The Time Machine ; H. G. Wells

26 juillet 2011 à 18:56:46
Réponse #34

Li pti WallOn


C'était pour l'analogie.

Tu vas pas couper délibérément du béton avec un couteau

Tu vas pas foncer délibérément dans un mur avec une voiture (enfin j'espère)

27 juillet 2011 à 20:31:55
Réponse #35

aquinatis


Pour le coup je pe que la nature du test en lui même, si on veut que ce couteau passe le test avec succès, dénature la qualité du couteau. On veut un couteau qui coupe du parpaing? Ok c'est faisable. Ça s'appelle un coin. Une caisse qui passe à travers un mur sans broncher ? (non ce n'est pas un crashtest). Ok c'est faisable. Ça s'appelle un bulldozer.

Plus pratiquement ces tests style KT à la fin donne "vainqueurs" des couteaux qui n'en sont pas (même si je peux les aimer aussi). Et beaucoup s'imaginent que c'est ça le couteau de bushcraft ultime. Dommage. Surtout si un jour dans les bois ils en ont besoin pour survivre justement. Ils ne trouveront pas bcp de portières à démonter.

27 juillet 2011 à 21:06:46
Réponse #36

Giom


Surtout si un jour dans les bois ils en ont besoin pour survivre justement. Ils ne trouveront pas bcp de portières à démonter.

En revanche ils auront un couteau qui ne risque pas de casser a un moment critique... ;)

27 juillet 2011 à 21:52:28
Réponse #37

HUMAIN-Thierry


Guillaume nous a déjà offert un excellent test de cet équipement dans les bois.

Une critique complète, argumentée et richement illustrée, à partir de laquelle on a les réponses aux principales interrogations d'usage (dont : est-ce un coin, un pic, un cap, une péninsule ? est-ce que ça coupe...).

Vu la bestiole, s'il y a du rab dans d'autres situations pour lesquelles ce matériel est conçu, ça fera des infos concrètes en bonus. Y a-t-il matière à s'en offusquer ? A mon humble avis, non. Et si personne ne coupe une voiture en petits cubes avec, tant pis, on a déjà suffisamment d'infos pour se forger un avis sur ce couteau là en particulier (et pas un autre, hypothétique).  ;)

27 juillet 2011 à 23:04:51
Réponse #38

Li pti WallOn


je suis d'accord avec toi Aquinatis, la découpe d'un parpaing avec un couteau pour qu'il soit encore fonctionnel après est complètement stupide. J'ai pas dis que les tests de KT étaient la sainte bible de l'usage du couteau. Mais je trouve que tout n'est pas à jeter non plus. Ce que je trouve intéressant c'est de voir à quel instant le couteau va rendre l'âme, et pas savoir qu'après avoir été planté 20 fois dans une plaque d'acier il peut encore couper.

Idem pour une voiture dans un mur qui en ressort indemne : stupide

Je le redis je vois ces tests de KT comme des crash tests. Sans plus.C'est pas ca qui va te dire s'il est fonctionnel. Et ici, je rejoins Giom  : tu sais ce que tu as entre les mains et tu sais plus ou moins où se situent les limites de l'objet.

27 juillet 2011 à 23:25:59
Réponse #39

guillaume


Salut tout le monde :).

Je pense qu'on a fait le tour de la question : le test est là pour l'utilisation qu'on en a, c'est à dire dans les bois. Il est loin d'être parfais et si jamais je (enfin Raiderscout) peux aller plus loin, ça ne sera que du bonus. Bien que je sais d'avance que ça va marcher mais que le couteau coupera moins bien, c'est logique (si je veux ouvrir une portière, je prends une barre à mine...), bref !

La question de savoir si les tests de KT sont justifiés ou non : aucune idée ! Chacun est libre de faire ce qu'il veut et si pour lui ces test sont un critère de sélection, tant mieux, y'a un test qui existe ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

28 juillet 2011 à 08:32:55
Réponse #40

aquinatis


En revanche ils auront un couteau qui ne risque pas de casser a un moment critique... ;)

Et qui ne leur servira à pas grand chose quand ils auront besoin d'un couteau. Par exemple pour faire du bois pour se chauffer, monter un camp, par moins 30° dehors la nuit (c'est critique ça non?).

Bon c'est vrai qu'on a un peu fait le tour. Je faisais juste la remarque parce que je suis tristounet de voir que ce sont les couteaux qui coupent le béton qui passent pour de bons couteaux de bushcraft. j'en ai utilisé un paquet dans les bois, et j'en suis sacrément revenu.

28 juillet 2011 à 10:21:32
Réponse #41

Giom


Et qui ne leur servira à pas grand chose quand ils auront besoin d'un couteau. Par exemple pour faire du bois pour se chauffer, monter un camp, par moins 30° dehors la nuit (c'est critique ça non?).

Ben justement, pour faire du bois, une lame bien épaisse est plus a même d'encaisser d'innombrables coups de bâtons et servir de coin pour fendre les buches ? Non ?

C'est pas un couteau bushcraft ? Je vois pas ou est le problème avec ce ESEE 5 puisque ESEE stipule clairement la destination du produit sur son site :

Citer
ESEE-5    The New Standard For Aircraft Survival, Escape and Evasion
(Designed By Air Force SERE Instructors)

Et Guillaume nous a clairement prouvé a travers son test que cette lame est parfaitement capable d'effectuer un large éventail de travaux dans la nature.

Moi non plus j'aime pas trop les "tests" de KT mais je comprends pas trop ton point de vue en fait.  :huh:



13 août 2011 à 21:45:14
Réponse #42

requiem


Bonjour à Tous!

C'est mon premier post ici, j'irai me présenté juste apres promis!
je souhaiterai une info au niveau de ce couteau...
lorsque l'on demonte le manche en plaquette de micarta, le manche metallique est il creux comme l'izula genre skeleton ou bien est il plein?
Cela peut je pense joué (à long terme) au niveau notamment du battoning, si il y a un vide, le haut peut se deformé, et en tapant dessues, casser le micarta... voila pourquoi je pose cette question.

Merci pour vos réponses!

13 août 2011 à 22:24:20
Réponse #43

guillaume


Alors, j'ai essayé de le démonter à l'aide d'une clef alen, impossible. Désolé.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

13 août 2011 à 23:03:30
Réponse #44

requiem


Merci pour ta rapidité Guillaume!
Impossible.. donc si les plaquettes cassents... on fait qoui?  :blink:

13 août 2011 à 23:07:48
Réponse #45

guy


si les plaquettes cassent? a mon avis vu l'épaisseur on a le temps de voir venir...
Après si vraiment à la main ça se dévisse pas, on la calle dans un étau et là on aura surement la force nécéssaire.
Toornaarsuk!

14 août 2011 à 17:58:19
Réponse #46

guillaume


Merci pour ta rapidité Guillaume!
Impossible.. donc si les plaquettes cassents... on fait qoui?  :blink:

Tu renvoies à ESEE qui te le remplacera ;). En attendant dans la verte, tu auras toujours un manche et une lame puisque c'est une plate semelle ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

14 août 2011 à 18:24:09
Réponse #47

aquinatis


j'espère bien que la plate semelle est en partie évidée, sinon le couteau devrait faire dans le kilo... Faut pas rêver, même évidé comme un Izula tu peux bien bâtonner comme une brute tu ne le casseras JAMAIS en utilisation normale, même intensive. C'est de l'acier, pas du plastoc. On ne peut au moins pas enlever le mérite de l'absolue solidité à ce couteau

15 août 2011 à 08:15:52
Réponse #48

Giom


C'est plein, y'a juste 3 trous pour les vis. J'en ai vu un démonté sur bladeforum mais je retrouve plus la photo. Guillaume, essaye deux clés torx pour desserrer ( une de chaque coté et sens inverse des aiguilles d'une montre ) !

19 août 2011 à 13:59:16
Réponse #49

HUMAIN-Alain93


Bonjour,

je crois bien que les vis sont en inox et bloquée avec du freine-filet, ce qui explique la difficulté de démontage. Le tout est de savoir si c'est du freine-filet démontable ou permanent. Peut-être vaudrait-il mieux demander à Mike himself avant de fracasser des outils ou les vis.

Perso, j'ai jamais essayé de démonter mon RC-4, mais je ne peux que confirmer que c'est de la balle ! Les produits ESEE sont vraiment top, et c'est bien là le problème : on les veux tous !!! :doubleup:

Cordialement.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité