Nos Partenaires

Auteur Sujet: une redescente à mi-parcour  (Lu 1166 fois)

27 juin 2011 à 14:42:06
Lu 1166 fois

Ronin2


Bonjour,
Samedi,mon amie et moi sommes parti en randonnée pour monter au lac de Peyrelade
http://www.geoportail.fr/visu2D.do?ter=metropole
Long:00° 06' 52.7" E   Lat:42° 56' 33.8" N....Env 1000m de dénivelé
Un niveau que je qualiferais de "moyen confirmé" mais avec une difficulté supplémentaire:La chaleur écrasante,environ 40°C à l'ombre.

Nous empruntons la petite route forestière pour nous garer dans le virage d'où part le sentier et avant d'arriver,le dominant du coin nous salut:

Et voici l'objectif,juste sous les falaises,le lac


le chemin

Suit un torrent


de grands espaces s'offrent a nos vues

Mais la chaleur commence à gèner mademoiselle qui n'a rien pour attacher ses cheveux qui empêchent sa nuque de se refroidire alors nous pensons à une des règles qui veux que bien souvent,tout ce dont nous avons besoin se trouve là,à notre portée  :) Un petit bricolage avec une branche de sapin morte et c'est repartit

Mais pas pour longtemps,car bientôt il faut refaire une pause...Et puis la chienne est chiante,elle freine sa maîtresse comme si elle voulait l'empêcher de monter...Mon amie s'énerve un peu ce qui fait monter légèrement son rythme cardiaque,assez pour refaire une pause

À l'ombre,l'eau qui coule sur le chemin rafraîchit bien l'ambiance,on boit et c'est repartit...

Quelque minutes plus tard,mon amie s'arrête encore,Elle a trop chaud,son coeur bat trop vite,elle dit qu'elle a peur de faire un malaise...Je prend son pouls...environ 3/secondes...Avec cela;la chienne qui refuse de plus en plus de monter,c'est autant de signes qui imposent de prendre une décision...
Alors on se repose a l'ombre on s'hydrate et lui explique que des fois,il faut redescendre si la montagne ne veut pas de nous...Que cela m'est déja arrivé et qu'une prochaine fois,le lac sera toujours là...

En redescendant cela va déja un peu mieux et comme par hasard,la chienne n'a plus aucuns problèmes.Je suis persuadé qu'elle avait sentit les faiblesses de sa maîtresse et qu'elle faisait tout pour la ralentir...
Alors ce serait trop bête de rentrer comme des c*ns à la maison sans profiter de ce que la montagne nous "autorise" à "goûter".Et en apercevant ce bosquet,je lui propose de se mettre a l'ombre des arbres et de manger nos victuailles


En traversant le torrent je m'apperçois qu'il reste encore un peu de peur de sa dernière chute...Je lui parle,tout se passe bien et on se pose dans cet endroit charmant et reposant

Mais nous ne sommes pas sur notre "territoire",le tas que vous voyez est une fourmilière...Une "cité sensible"un "quartier chaud" ;D

Alors nous faisons un troc avec elles...On leur laisse un quignon de pain et on mange tranquille...

Cela a très bien fonctionné et nous retournerons à la voiture en "hors piste" 200m sur un terrain plus qu'agréable...



Voilà,
Ormis les belles prises de vue qui je l'espère pourrons vous donner envie de sortir,on peut retenir de ce CR la règle d'or qui veut de ne pas hésiter à redescendre avant que se compliquent les choses...

Ronin

« Modifié: 27 juin 2011 à 19:57:43 par Ronin2 »

28 juin 2011 à 12:09:39
Réponse #1

lambda


Merci à toi pour ce chouette CR et ce retour de sage expérience!  :doubleup:
Tu as pris une bonne décision.

Par contre, une question naive:

Ton amie n'aurait pas commencer à se chopper une belle insolation? vu le beau temps que vous aviez, en plus d'être en alttitude ou quand ca tape, C'est toujours très fort?
Parce que si j'ai bien compris et vu les photos, la miss n'avait pas de chapeau, et se balladait épaules, et nuque nues...

Un simple T-shirt ä manche longue qu'on peut quand même retrousser et un chapeau ne sont pas de trop dans ce contexte...

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

28 juin 2011 à 13:21:49
Réponse #2

macnico


Salut,

Tu ne tais pas entêter c'est déjà bien et cela peu éviter un accident plus ou moins grave.

Pour les symptômes je soit comme Lambda un début d'insolation soit un début de mal des montagne (surtout si vous avez déjà pris pas mal d'altitude en voiture avant la marche) , soit un peu des deux.

L'un et l'autre on certains effets communs et peuvent probablement s’aggraver l'un l'autre .

a+
"Le plus difficile dans l'art du dialogue, ce n'est pas de parler, c'est d'apprendre à écouter."
 Jean-Marie Petitclerc

12 juillet 2011 à 15:23:04
Réponse #3

Ronin2


Bonjour,
désolé du temps de réponse,j'était sur la côte atlantique et y ait établit un camps de quelques jours dans une zone non-peuplée à la limite forêt/dunes...
J'y ait fait deux ou trois trucs en rapport avec notre interêt commun et je ne manquerais pas de faire le partage....

À propos de cette montée avortée,je pense que la mauvaise protection y est pour quelque chose,merci du rappel,j'aurais dû y pensé  ;) vu les raisons du rétabissement ça colle aussi.......Mais il y avait aussi une nuit très courte de someil+une mini fête la veille et peu d'énergie au réveil....

Nan mais là il y avait cumul;j'avoue...Plus l'erreur de la protection,la redescente ne s'est pas fait attendre.....

À bientôt pour le CR plage + un autre que je prépare au bord d'un lac.......

Ronin

12 juillet 2011 à 20:59:15
Réponse #4

Nävis


Des fois le demi-tour à mi-chemin représente la meilleure idée!
Mais la sortie fut magnifique quand même, au vu des paysages dont tu nous fait profiter.

Salutations à ta dame.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité