Nos Partenaires

Auteur Sujet: Concrètement on fait quoi ?!.  (Lu 5402 fois)

14 juin 2011 à 14:29:41
Lu 5402 fois

ManHu


Suite à la discussion "Les larmes d'un chef indien" où (tant il est vrai qu'il est difficile de faire passer à travers l'écrit les nuances d'une conversation directe) les esprits se sont légèrement échauffés ( mon but n'était pas de polémiquer mais de partager de l'info) .....  J'ai tenté d'un point de vue: écologie / respect de la nature de me poser quelques questions et de me recentrer sur l'esprit de cet espace d'échange et de réflexion dédié par notre Gros Manitou  :akhbar: à la vie sauvage et aux différentes méthodes pour prolonger la vie.

Des postulats de base:

- Prolonger et améliorer la vie c'est aussi prendre soin de notre terre.
- Force est de constater qu'à bien des niveaux (plus ou moins serieux) l'espace naturel tend à se dégrader partout dans le monde.
- Continuer sur cette mauvaise pente, c'est partir droit dans le mur, le précipice et l'abîme.
- Ce rendre compte de cet état de fait et ouvrir ça gu***le... ben c'est déja ça, mais ça ne fait  pas vraiment avancer les choses ( c'est comme klaxoner en fonçant dans ce fichu mur...). :branleur:
- La seule façon d'enrayer ce système c'est agir!!!
- Toute action entraine une réaction, donc agir avec prudence.

De toutes ces affirmations (péremptoires et naïves diront certains) une question s'impose à moi....: "Et moi ...concrétement, je fais quoi pour changer ça?!."

Agir est possible sous bien des formes (de ceux qui vont tenter de trier leurs déchet et/ou de faire attention à leur consomation d'eau à ceux qui à bord de bateaux à moteurs vont se poster entre les baleines et les chasseurs au risque de leur vie, voir prendre les armes ou .....vendre du savon (dixit Wally-L  :lol:).

L'idéal serait d'imaginer une méthode simple, composé de gestes intuitifs, facile à mettre en oeuvre au quotidien par le plus grand nombre , facile à transmettre autour de soi avec des effets positifs rapidements quantifiables. Une sorte de révolution douce des comportements qui s'instale sans faire de bruit mais de façon durable ( j'ai dit dans l'idéal hein ;#)...  Tel l'exemple de la RANDO POSITIVE  :doubleup:

Mon but n'est absolument pas de polémiquer avec les donneurs de leçon et les redresseurs de tors (libre à vous de me considérer comme un gros naïf voir un bobo ecolo ... je m'en tape).
 
L'idée est d'avancer vers une méthodologie participative, active et constructive.

                              :calin: Donc bienvenue à tous ceux qui ont l'envie et le temps de plancher sur le sujet :doubleup: !!!



« Modifié: 14 juin 2011 à 16:55:44 par ManHu »
5X3

14 juin 2011 à 20:41:57
Réponse #1

Gros Calou



14 juin 2011 à 21:12:59
Réponse #2

Fabii


Il y a des gestes simples, si appliqué par l'entourage peuvent avoir de rééls effets sur la qtt de déchets.

- remplacer les bouteilles de flotte par des gourdes (un peu moins sexy mais des modèles sympas sont trouvables sur le net)
- potager (quelques mètres carrés suffisent pour "se faire plaisir") en + pour apprendre des trucs aux mômes c'est sympathique ainsi que "l'obligation" de prendre l'air chaque jour
- biodéchets ==> au compost (peut-être a un endroit séparé du compost qu'on utilise pour le potager ?), dans biodechets sont compris les mouchoirs et essuie tout
- autocollant "stop pub" sur la boite au lettre
- pas de voiture pour les trajets de quelques km
- choix dans  la consommation, éviter les emballages superflu à l'achat, comme les "éco-doses" des savons "pousse-pousse" on l'on achète que la savon et non un nouveau pousse pousse à chaque fois (qui de plus sont 2 fois moins cher)
- faucher le jardin à la fin de l'été et non le tondre toute les 3 semaines
etc..

Je pense que le plus dur est de convaincre ses proches, d'arriver à bouleverser leur petit "confort" afin de permettre de réelles changements de comportements.

14 juin 2011 à 21:20:59
Réponse #3

Lemuel



L'idéal serait d'imaginer une méthode simple, composé de gestes intuitifs, facile à mettre en oeuvre au quotidien par le plus grand nombre , facile à transmettre autour de soi avec des effets positifs rapidements quantifiables. Une sorte de révolution douce des comportements qui s'instale sans faire de bruit mais de façon durable


 :]] J'ai !
Ca s'appelle

















le vote.  :)
Parce que culpabiliser sensibiliser les citoyens à faire gaffe au quotidien est une très bonne chose si ça n'est pas pour masquer que ça ne s'accompagne pas d'une démarche massive globale et radicale dépollutionjuste pour que certains s'en mettent plein les fouilles.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

14 juin 2011 à 21:22:25
Réponse #4

mrmagoo


Citer
- faucher le jardin à la fin de l'été et non le tondre toute les 3 semaines
Accessoirement ça permet le développement de toute une micro faune amusante à observer si on a des gosses (ou même si on est plus vieux et qu'on peut encore s'émerveiller d'un rien).
  
Dolus an virtus quis in hoste requirat ?

14 juin 2011 à 21:26:42
Réponse #5

dolgan


Citer
L'idée est d'avancer vers une méthodologie participative, active et constructive. 

l'idée est donc de faire de la politique. OK, essayons jusqu'a ce que ça sorte des clous et soit verrouillé.

en restant factuel et sur tes postulats:
- Prolonger et améliorer la vie c'est aussi prendre soin de notre terre.
Faux. pour prolonger la vie, je veux bien te l'accorder. Pour améliorer la vie (pas la notre, celle des pays pauvres.) de milliard de gens, il va falloir pomper un max dans les ressources naturelles. Et donc encore lui en foutre plein la gueule à notre planète.
Ce n'est bien sur pas durable, et le système finira par s'écrouler de lui même.
On peut rêver de décroissance, de partage des ressources etc. Moi j'ai arrêté de croire en l'intelligence de l'homme, et personne ne m'a donné la solution pour refuser le progrès aux autres peuples.

-Force est (...) l'espace naturel tend à se dégrader partout dans le monde.
Mouais. pas partout. dans bien des régions du monde, les progrès ont été notables ces 40 dernières années. Ok, une partie significative des activités polluantes ont été exportées. Mais des réglementations comme Reach ou les interdictions de certains pesticides font évoluer les choses. Et que dire de la gestion des dechets en france il y a 50ans.

-Continuer sur cette mauvaise pente, c'est partir droit dans le mur, le précipice et l'abîme.
Ouaip. mais la planète s'en remettra plus facilement que l'humanité. Et pour nous, je ne vois pas ou se trouve le frein pour stopper la machine.

- (...) ouvrir ça gu***le... (...) ça ne fait  pas vraiment avancer les choses (...)
Ben non. surtout ici. c'est dans les urnes que ça se passe.

Bref, je t'admires: tu semble encore pouvoir rêver à un monde meilleur.

14 juin 2011 à 21:35:04
Réponse #6

promeneur4d


ouvre ta geule, c'est un premier pas. Va regarder, dis que ca ne te plais pas, et finis en taule, peut etre ca changera. Chimki forest, en Russie, est un exempe en rapport avec la France


va voter, l'italie nous l'a prouvé ce weekend.  :doubleup:

Fais des manifs, achete de la region si tu dois vraiment acheter.
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

14 juin 2011 à 21:36:56
Réponse #7

Jérôme A


l'idée est donc de faire de la politique. OK, essayons jusqu'a ce que ça sorte des clous et soit verrouillé.

en restant factuel et sur tes postulats:
- Prolonger et améliorer la vie c'est aussi prendre soin de notre terre.
Faux. pour prolonger la vie, je veux bien te l'accorder. Pour améliorer la vie (pas la notre, celle des pays pauvres.) de milliard de gens, il va falloir pomper un max dans les ressources naturelles. Et donc encore lui en foutre plein la gueule à notre planète.
Ce n'est bien sur pas durable, et le système finira par s'écrouler de lui même.
On peut rêver de décroissance, de partage des ressources etc. Moi j'ai arrêté de croire en l'intelligence de l'homme, et personne ne m'a donné la solution pour refuser le progrès aux autres peuples.

-Force est (...) l'espace naturel tend à se dégrader partout dans le monde.
Mouais. pas partout. dans bien des régions du monde, les progrès ont été notables ces 40 dernières années. Ok, une partie significative des activités polluantes ont été exportées. Mais des réglementations comme Reach ou les interdictions de certains pesticides font évoluer les choses. Et que dire de la gestion des dechets en france il y a 50ans.

-Continuer sur cette mauvaise pente, c'est partir droit dans le mur, le précipice et l'abîme.
Ouaip. mais la planète s'en remettra plus facilement que l'humanité. Et pour nous, je ne vois pas ou se trouve le frein pour stopper la machine.

- (...) ouvrir ça gu***le... (...) ça ne fait  pas vraiment avancer les choses (...)
Ben non. surtout ici. c'est dans les urnes que ça se passe.

Bref, je t'admires: tu semble encore pouvoir rêver à un monde meilleur.



pfffff  respect

 ainsi qu'a lemuel   

changer les choses c'est choisir nos dirigeants ...

Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

12 juillet 2011 à 17:31:04
Réponse #8

Loripendragon


Je pense peut être avoir mal interpréter la question si je suis HS dite-moi le....

Moi je fait quoi ?

1 ) j'ai changer de taf pour ne plus 'aller' travailler...

2 ) j'ai supprimer l'usage de la voiture pour les trajets quotidiens par un vélo a assistance électrique ( si quelqu'un me dit vélo nucléaire je suis pète les dents voir étape )

3 ) pour les longs trajets je roule avec un vieux 4x4 qui as 30 ans qui roule a l'huile recyclé 700 km... ben oui je jette pas une voiture tout les 3 a 5 ans comme les écolos  !

4 ) J'ai un petit potager, qui produit une partie des mes aliments...

5 ) j'ai une petite ferme, qui permet d'avoir des œufs, des poules, des lapins, des chevreaux, des agneaux, ...

6 ) je fonctionne comme un freegan pour alimenter cette mini-ferme et me nourrir en partie, en attendant de finir les aménagement de mon terrain... http://freegan.fr/

7 ) je jeté 0 gramme de nourriture par ans ! c'est beau !

8 ) tout les déchets du monde mercantile je les trie et j'en recycle un max ! je passe sur les détails ...

9 ) Je vie dans la maison du beauf moyen, qui est petit a petit autonome : 90% autonome en électricité,50 % pour l'eau, C'est en travaux pour être bientôt a plus de 100% .... et bientôt plus pour fournir en énergie les bobo qui vivent en ville et qui rêvent l’évasion ...

C’était ma réponse a ce que je fait concrètement.

Avant d'etre fort comme un chêne il faut etre con comme un gland...





13 juillet 2011 à 09:21:17
Réponse #9

Bert88


j'ajoute ma modeste contribution :

1) ramasser les déchets qui traîne pendant une rando. sa coûte pas grand chose et sa améliore le cadre et par conséquent notre rando

2) Pour tout ce qui est lycéen, ou au boulot utiliser au maximum les feuilles dans leur intégralitée. Ne pas jeter systematiquement les brouillons (les garder pour les réutiliser)

3) Ne pas demander de sachets, ou d'emballages en course, ou à la boulangerie,etc...
JE SOUTIENS NOS TROUPES EN OPERATIONS

13 juillet 2011 à 10:48:42
Réponse #10

Bobzdar


Choisir les dirigeants! ;D
C'est rigolo ça!
Surtout quand j'entends dire que c'est moi l'idéaliste naïf!

Bref, quand il s'agit de choix, encore faut-il avoir un choix à faire.
Le problème c'est qu'entre la peste et le choléra, il n'y a pas de bon ou de mauvais.
Juste quelque chose d'éternellement inefficace et suicidaire.

Mais ce n'est pas le lieu pour en parler!

En tout cas ManHu, je trouve ton axe de réflexion très intéressant.
Plutôt qu'attendre que quelqu'un d'autre (les dirigeants ou le voisin) fasse les choses à notre place comme on a l'habitude de le faire, je crois qu'il est utile d'apprendre à agir à notre échelle de façon concrète.

Cela passe par un ensemble de choses et je crois que l'idéal à atteindre est une forme d'autonomie écologiquement responsable.
Dans ce post...
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,49130.0.html
...on a pas mal disserté de la chose.

Je pense qu'il faut prendre conscience de l'impact environnemental du plus petit geste du quotidien et tenter de modifier nos modes de vie pour tendre vers quelque chose d'écologiquement neutre.

On a mis en évidence que pas mal d'éléments peuvent être assez facilement changés sans que cela ne bouleverse intégralement nos habitudes.
On peut vivre, simplement, sainement et en plus de façon éthique.
C'est tout à fait possible, reste à s'en donner les moyens... et  à ne pas attendre une hypothétique réforme de jenesaisquoi par jenesaisqui...!

Enfin, ne t'en fais pas pour la terre mère, (je pense que) nous serons tous morts avant de lui avoir infligé des blessures irrémédiables!
 ;)

Bravo pour ta réflexion, ça fait plaisir!
"Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres" (Goethe)

13 juillet 2011 à 10:58:14
Réponse #11

Bobzdar


PS : "ouvrir ça gueule ça ne fait pas vraiment avancer les choses."

Je suis bien d'accord avec ça, bien que je dirais plutôt "...ça ne fait pas forcément avancer...".

Prenons l'exemple d'un forum de "survie".
Même en un tel lieu (pourtant propice au premier abord), parler de protection de la nature choque dès que l'on sort du politiquement correct...
Alors bon, tenter de convaincre Monsieur X dans la rue relève de l'utopie. :closedeyes:

Pour survivre, il faut s'adapter.
C'est une démarche personnelle mais, assez paradoxalement, qui est bien plus efficace avec l'intervention et la coopération d'autrui.
Comme dans n'importe quelle situation de survie où chacun dispose du même niveau de préparation, de détermination et d'espoir...
"Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres" (Goethe)

13 juillet 2011 à 11:16:50
Réponse #12

Chris-C


Moi ce qui me fait marrer/chier c'est que plein de gens veulent changer le monde, sauver les baleines, se sentir au dessus de la masse,
mais dés qu'il s'agit de respecter des régles claires de vie commune alors là ......
Le nombre de message quotidien de la modération pour rappeller les régles, pour 4000 membres et tous ne s'expriment pas en est la preuve.


13 juillet 2011 à 11:27:20
Réponse #13

Bobzdar


Ce ne sont pas des règles de vie commune, ce sont des règles coercitives qui permettent de restreindre les débats au contexte de la survie (vocation initiale et unique de ce forum).
Au passage j'accepte totalement ces règles sinon je ne serais pas là.

Mais la polémique n'est à mon sens pas un manque de respect (vis à vis d'un membre ou d'une "communauté").
Elle est le résultat d'une confrontation d'opinions divergentes au sein d'un débat. Elle fait progresser.
"Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres" (Goethe)

13 juillet 2011 à 11:37:34
Réponse #14

Djeep


BJR. Tu confonds polémique stérile et débat constructif  :down: HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

13 juillet 2011 à 11:46:01
Réponse #15

Chris-C


Ce n'est pas une critique envers toi particulèrement Bodzdar, tu l'as compris j'espère......

La polèmique n'est pas le débat, surtout lorsque elle est intentionnellement disposé comme une mine et qu'elle noie le signal.
D'ou les régles, leur non respect, l'augmentation de la surveillance...ect un cercle vicieux en somme.

Dans la vie de tout les jours, la réglementation au boulot par exemple, qu'elle concerne la sécurité des personnes, la qualité de vie,
la prise en compte de l'environnement, l'hygiène..... soulèvent toujours un tolé, une énergie incroyable pour les détourner, qui ammène
donc des contrôles plus fréquent, des sanctions...... peu aime le changement.

Je maintient qu'il faut être irréprochable avant de gueuler, sinon on ne peut être pris au sérieux.

Donc la question est "concrétement on fait quoi?"
ma vision:
on respect les régles en place, on prend par au débat, une fois dans la place on sème les graines....

13 juillet 2011 à 12:03:31
Réponse #16

Bobzdar


J'ai bien compris que ça ne s'adressait pas à moi et j'ai bien compris pourquoi tu faisais ça plumok, pas de soucis!

C'est juste que je tiens à ce que l'on ne confonde pas débat stérile et polémique constructive.
 :)
"Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres" (Goethe)

13 juillet 2011 à 12:23:38
Réponse #17

** Serge **


La citation de Camus est excessivement intéressante.

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

13 juillet 2011 à 12:28:20
Réponse #18

Bobzdar


La définition met en avant le fait que la polémique peut juste être le fait de la passion.

Mais effectivement, et bien malheureusement, la constructivité de tels échanges laisse bien souvent place aujourd'hui, au non-respect de la différence et, pour finir, à l'agressivité voir aux insultes...

D'où la nécessité du respect des règles de vie commune rappelées par plumok.
Merci pour ces mises en garde.

[Au passage, nous sommes en train de tuer le sujet.]
"Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres" (Goethe)

13 juillet 2011 à 12:42:08
Réponse #19

Chris-C


Citer
[Au passage, nous sommes en train de tuer le sujet.]

sauf si cet échange permet de mieux aborder le post de Manhu.
Car même c'est un post ou on risque de se perdre rapidement (vaste) c'est quand même un post important pour tout ce qui on des choix à faire pour demain. (survie à long terme?)

13 juillet 2011 à 18:46:16
Réponse #20

Bobzdar


Je plussoie cher shaman! ;#
"Nul n'est plus désespérément esclave que ceux faussement convaincus d'être libres" (Goethe)

14 juillet 2011 à 14:41:18
Réponse #21

Bert88


je pense qu'il cherchait plus a référencer les petites choses qu'on peut faire au quotidien plutot qu'une vision long terme sur l'avenir de notre planète. Il y a des choses, même tres simples que l'on pourrait faire au quotidien et si on arrive a convaincre suffisamment de gens, cela aura un réel impact 
JE SOUTIENS NOS TROUPES EN OPERATIONS

24 juillet 2011 à 11:16:52
Réponse #22

dolgan


Choisir les dirigeants! ;D
C'est rigolo ça!
Surtout quand j'entends dire que c'est moi l'idéaliste naïf!

Bref, quand il s'agit de choix, encore faut-il avoir un choix à faire.
Le problème c'est qu'entre la peste et le choléra, il n'y a pas de bon ou de mauvais.
Juste quelque chose d'éternellement inefficace et suicidaire.

Mais ce n'est pas le lieu pour en parler!

désolé de ramener celà à la politique, mais en fait s'en est.

vous voulez avoir un impact?
Vous pourrez individuelement individuellement être aussi exemplaire que possible, votre impact sera égal à 0,000000000.....000001. multipliez ce chiffre par 10000 ou 100000, ça aura toujours un impact nul.

la solution est dans le changement collectif (un tout petit geste fait par tout le monde écrase le comportement exemplaire de 100000 individus). forcément.

Et pour bouger les masses, tu as 2 leviers:
- les élus
- les associations (qui ne font jamais grand chose d'utile sans les premiers.)

les élus c'est qui? d'abord les MAIRES!!!

ils ont une capacité de levier et de démultiplication énorme localement. c'est aussi ceux qui seront le plus à l'écoute des électeurs. leur boulot consiste à faire le grand écart pour satisfaire tout le monde. Si on se tait ou qu'on va pas voter en se disant tous les même, il ne sert à rien d'être exemplaire.

Ensuite les conseillers généraux et la région:
Autres instances prépondérantes dans ce type de changement de vie.
C'est eux qui structurent vraiment les changements. Comme dans tant d'autres domaines, c'est eux qui font ou lancent des dynamiques.
Encore une fois, ces élus sont assez accessibles. Et on a le choix. suffit de le faire.

Reste les niveaux nationnal et européen. mais bon j'ai assez dérivé. Et faire passer ses idées dans ces 2 premiers niveaux politiques a forcément un impact fort sur les niveaux plus élevés.

je n'incite aucunement pour le vote pour un parti particulier. (encore moins écolo). Juste VOTEZ. Et VOTEZ pour des gens intelligents!!!! (ça n'a pas de parti)

Je ne vous promets pas la victoire de vos idées. Juste une chance de les faire passer.

ici, le dernier qui c'est dis que la démocratie ne servait à rien a buté 100 personnes pour s'exprimer.

24 juillet 2011 à 11:58:18
Réponse #23

Campeur


Je pense peut être avoir mal interpréter la question si je suis HS dite-moi le....

Moi je fait quoi ?

1 ) j'ai changer de taf pour ne plus 'aller' travailler...

2 ) j'ai supprimer l'usage de la voiture pour les trajets quotidiens par un vélo a assistance électrique ( si quelqu'un me dit vélo nucléaire je suis pète les dents voir étape )

3 ) pour les longs trajets je roule avec un vieux 4x4 qui as 30 ans qui roule a l'huile recyclé 700 km... ben oui je jette pas une voiture tout les 3 a 5 ans comme les écolos  !

4 ) J'ai un petit potager, qui produit une partie des mes aliments...

5 ) j'ai une petite ferme, qui permet d'avoir des œufs, des poules, des lapins, des chevreaux, des agneaux, ...

6 ) je fonctionne comme un freegan pour alimenter cette mini-ferme et me nourrir en partie, en attendant de finir les aménagement de mon terrain... http://freegan.fr/

7 ) je jeté 0 gramme de nourriture par ans ! c'est beau !

8 ) tout les déchets du monde mercantile je les trie et j'en recycle un max ! je passe sur les détails ...

9 ) Je vie dans la maison du beauf moyen, qui est petit a petit autonome : 90% autonome en électricité,50 % pour l'eau, C'est en travaux pour être bientôt a plus de 100% .... et bientôt plus pour fournir en énergie les bobo qui vivent en ville et qui rêvent l’évasion ...

C’était ma réponse a ce que je fait concrètement.


Merci pour cette réponse  :doubleup:, au moins elle est concrète, et montre sans détailler ce que tu fais ! je la trouve conforme au topic et peut donner des idées !

ce que je trouve intéressant, c'est que tu agis à ton niveau sans attendre qu'un pouvoir politique le fasse à ta place... il me semble que c'est un peu l'esprit de ce forum : ne pas attendre qu'on vienne à notre secours mais nous prendre en main pour prolonger la vie !

 Pour ma part :

1. maison en bois
2. récupération d'eau (cuve enterrée) pour alimentation de la machine à laver et des toilettes
3. compost avec les déchets du jardin et de cuisine
4.  jardin qui va s'agrandir pour le plaisir et avoir un éco bilan plus positif sur l'alimentation
5. tri sélectif
6. achat des fruits et légumes chez les producteurs locaux

dans les tuyaux :

1. étudier l'installation d'une éolienne
2. étudier l'installation de panneaux photo voltaique

un p'tit bouquin sympa, plein d'idées : http://www.amazon.fr/Petit-manuel-lusage-vivent-retir%C3%A9s/dp/203582267X - il n'est pas très détaillé, mais donne des idées intéressantes;

Salut
« Modifié: 24 juillet 2011 à 19:01:35 par Campeur »
"Posséder les arts de la paix mais non ceux de la guerre, c'est un manque de courage...posséder les arts de la guerre mais non ceux de la paix, c'est un manque de sagesse" Wang Yang Ming (1472 - 1529)

24 juillet 2011 à 12:25:17
Réponse #24

Leif


Citer
pour les longs trajets je roule avec un vieux 4x4 qui as 30 ans qui roule a l'huile recyclé 700 km... ben oui je jette pas une voiture tout les 3 a 5 ans comme les écolos  !

je suis super interessé , tu peux m'expliquer un peu plus stp?

j'aime bien ce que tu fais ;#

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité