Nos Partenaires

Auteur Sujet: un de plus, un de trop, marre de tous ces inconscients  (Lu 7271 fois)

04 juin 2011 à 21:21:56
Lu 7271 fois

MuleSkinner


bonjour, aujourd'hui j'a encore vu un motard succomber à un accident de la route. Un de plus, pour qui un excès d'optimisme et dix seconde d'inattention ont été fatals. Au sol, le pauvre gars a vomi ses tripes, et puis les pompiers l'ont trouvé inerte. brancard + linceul, évacuation. Et m*rde. Une journée de gâchée pour les témoins du carton, une vie de gâchée pour la victime et ses proches.
Ce triste épisode fait suite à une longue liste d'accidents graves et/ou mortels auxquels j'ai assisté, vu que je passe le plus clair de ma vie sur les routes. Et à chaque fois c'est la même histoire, trop vite, trop près, pas concentré, voilà les causes, et puis quand c'est un deux-roues les conséquences sont chaque fois dramatiques. Et quand je les vois tous dans la circulation, c'est clair que pas mal de choses sont facultatives pour un paquet de conducteurs (être attentif, laisser les distances, prévenir ses manoeuvres, anticiper, etc) et que ça va pas en s'arrangeant (densité du trafic, agressivité des gens, sans-gêne généralisé)
Alors J'EN AI ASSEZ de ramasser à la petite cuiller des gars étalés par terre, de leur tenir la tête pendant qu'ils appellent leur mère ou s'éteignent en silence.
@+

04 juin 2011 à 21:26:58
Réponse #1

Gros Calou


Je compatis, par contre vendredi soir j'ai vu deux motars se tirer la bourre, mais vraiment hein ! sur le périphe et entre les bagnoles d'ailleurs l'un des deux a emmené avec lui les rétros de 3 voitures. L'appui lui a assuré le fait de ne pas partir en vrille. Ok la vie n'a pas de prix, mais messieurs les motards, please faites moi plaisir ne vous défiés pas sur un terrain pourris  ;)

04 juin 2011 à 21:30:24
Réponse #2

Gros Calou


put**n moi je fais extrèmement gaffe, au point où je jette ma clope quand il n'y a pas de motards dans le rétro, idem por la cendre.

Alors les mecs, oui vous avez des machines qui demandent qu'a réagir et vous envoyer dans les étoiles, mais bon qq fois les étoiles sont extrèmement froides  ;)

04 juin 2011 à 21:32:27
Réponse #3

Moleson


bonjour, aujourd'hui j'a encore vu un motard succomber à un accident de la route. Un de plus, pour qui un excès d'optimisme et dix seconde d'inattention ont été fatals. Au sol, le pauvre gars a vomi ses tripes, et puis les pompiers l'ont trouvé inerte. brancard + linceul, évacuation. Et m*rde. Une journée de gâchée pour les témoins du carton, une vie de gâchée pour la victime et ses proches.
Ce triste épisode fait suite à une longue liste d'accidents graves et/ou mortels auxquels j'ai assisté, vu que je passe le plus clair de ma vie sur les routes. Et à chaque fois c'est la même histoire, trop vite, trop près, pas concentré, voilà les causes, et puis quand c'est un deux-roues les conséquences sont chaque fois dramatiques. Et quand je les vois tous dans la circulation, c'est clair que pas mal de choses sont facultatives pour un paquet de conducteurs (être attentif, laisser les distances, prévenir ses manoeuvres, anticiper, etc) et que ça va pas en s'arrangeant (densité du trafic, agressivité des gens, sans-gêne généralisé)
Alors J'EN AI ASSEZ de ramasser à la petite cuiller des gars étalés par terre, de leur tenir la tête pendant qu'ils appellent leur mère ou s'éteignent en silence.
@+

les derniers que j'ai vu étaient un automobiliste et un motard qui ont brûlé vif, l'un dans sa voiture dans le fossé, l'autre coincé sous sa moto.
Sa marque méchamment.

C'était l'automobiliste qui a coupé la route en sortant d'un chemin au motard (le deuxième n'avait que des écorchures et un état de choc, après avoir volé par dessus la voiture. J'arrivais en sens inverse à 30m et ai pu éviter par miracle le deuxième motard qui glissait sur la chaussée avec un bus VW remplit à ras bord (merci anti-dérapage et ABS).

Ben je sais pas....  souvent s'est les 3 sec d'inattention.

Moléson

04 juin 2011 à 21:36:45
Réponse #4

Gros Calou


Je vais pas dire que tout les motards ne sont pas sérieux, au contraire, j'ai des proches qui (mon Calou) sont sérieux, et il y a des automobilistes qui sont à l'ouest, ils se croient seuls ou entre voitures. Mais il y a des motards qui ne sont vraiment pas sérieux, vendredi soir était un bon exemple  ;)

04 juin 2011 à 22:19:14
Réponse #5

Ronin2


Je compatis.....La dernière seconde de vie chez quelqu'un et sentir son énergie s'en aller c'est jamais drôle....Il n'y a pas vraiment de formation pour apprendre a le supporter.Face à nous même et à la vie une fois cette dernière seconde passée....


04 juin 2011 à 22:25:36
Réponse #6

Maximil


put**n moi je fais extrèmement gaffe, au point où je jette ma clope quand il n'y a pas de motards dans le rétro, idem por la cendre.
Pollueur ! et le cendrier alors ? ::) ;)
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

04 juin 2011 à 23:38:33
Réponse #7

ouroumov


put**n moi je fais extrèmement gaffe, au point où je jette ma clope quand il n'y a pas de motards dans le rétro, idem por la cendre.

Tu fume en conduisant ?

05 juin 2011 à 04:28:52
Réponse #8

onc roger



06 juin 2011 à 12:11:47
Réponse #9

Anke


Citer
Alors J'EN AI ASSEZ de ramasser à la petite cuiller des gars étalés par terre, de leur tenir la tête pendant qu'ils appellent leur mère ou s'éteignent en silence.

Je sais.
Y'a de jours où y'en a marre. Y'a des jours où c'est trop dur. Y'a des jours où ils sont trop jeunes. Y'a des jours... que c'est pas une vie, pas un métier...
Mais Muleskinner essaie un peu, même si c'est pas ceux là dont on se souvient, un tout petit peu, de te souvenir de ceux que tu as ramené. Alors.. le sac te semblera peut-être un peu moins lourd. Rappelle toi de ceux que tu as ramené, alors, tu vas y retourner, le coeur un peu moins lourd peut-être même avec un petit sourire, parce que c'est ton job et je te jure pour y être passé, que le mec que tu vas ramasser, il va ses souvenir très longtemps du son de ta voix, de ton regard, voire de ta main qui tiendra la sienne, sur le coup ça lui fait un bien énorme, parce qu'il sent que tu veilles sur lui, que tu es tout simplement là, qu'il n'est pas seul...
Tu es juste nécessaire.

Si ça fait un peu préchi-précha mon laïus, pardonnez moi.
Th

06 juin 2011 à 12:20:18
Réponse #10

redemsky


+ 1 avec Anke ...

Pense a tous ceux qu'on sauve grâce a toi !  :love:

Et puis un motard, un vrai, qui meurt sur sa moto ... c'est un peu mieux que sur un lit d'hosto ...

J’arrêterais de faire de la politique quand les hommes politiques arrêteront de nous faire marrer (Coluche)

06 juin 2011 à 12:58:48
Réponse #11

mirmidon


juste pour en remettre une couche  :o

les vilains motards  ;# qui font que des bêtises,des irresponsables dans l'esprit de bien des membres  :o

pour ma part  :(  bien des  accidents de la route  :'( et c'était le faite des conducteurs automobiles irrespectueux du code de la route  >:(

grillé un stop (350 honda Hs )

bruler un feu rouge (500 four honda Hs)

inattention en voiture (750 guzzi Hs )

refus de priorité a droite ( 500 XT yamaha fourche Hs bras cassé )

camion qui fait demi-tour en haut d'une coté (un mort mon pote devant (conducteur) )

sur le périphérique le nombres de conducteurs qui ouvre leurs portes voir pour gagner une  place coupe la route  :o

et c'est pas des informations prise sur le Net mais mes accidents avec des séquelles qui sont mon quotidien  :-\ 
je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

06 juin 2011 à 20:31:18
Réponse #12

Lynx


Ben chez nous les cols sont des postes de chrono. un ouvreur devant et derrière ça ouvre a bloc.
J'ai déjà failli me faire défoncer des kilos de fois simplement en sortant de chez moi, ou en footing parce que ca coupe les virage sans visi, le casque a dix centimètres des murs....
Et je ne vous parle pas d'un cas de temps en temps mais de tous les week end de printemps et d'été que dieu a voulu faire beaux et secs.
C'est valable partout. En Alsace les Allemands, hyper serrés niveau contrôles de leur côté viennent faire des chronos aprés le travail sur les cols des vosges... alors ca virevolte partout dans les arbres, dans les autos, et même en frontaux motards motards....

"perte de controle du vehicule" ils disent dans les journaux...perte de contrôle des hormones je pense...shootés complet à la vitesse les gars!

Encore une fois c'est pas tous les motards tout le temps, mais bon, en passant en vacances, une petite bourre pour se faire plaisir dans le col, qui ne serait pas tenté avec un doux ronron sourd sous la selle? oui sauf que si chaque touriste de passage se la fait pareil, on fini par habiter sur un circuit nous.... 


Il faut rendre à cesar ce qui n'a pas été pris par brutus... globalement les motards hollandais et anglais sont plutot trés cools et assez détendus, comme quoi c'est quand même possible ...






Poussière aux pieds vaut mieux que poussière aux fesses. Proverbe Peul

06 juin 2011 à 20:57:05
Réponse #13

MuleSkinner


Mwê...sauf que c'est pas mon job de les ressuciter les gars, je suis ni pompier ni ambulancier ni leur mère, je suis juste un très très gros rouleur donc confronté au risque routier moi-même et via les autres. Je suis ancien motard, et si aujourd'hui je ne roule plus en deux-roues c'est bien parce qu'à l'issue d'un grand nombre de kilomètres et d'années en deux-roues et malgré l'expérience, j'ai réalisé que chaque motard est un mort en sursis.
Le fait d'être à moto, a fortiori dans une circulation dense, n'est pas un acte banal et je suis las de voir les mêmes causes amener les mêmes conséquences. Ce matin encore, je suis passé sur la rocade de Bordeaux, embouteillage, une moto couchée entre deux voitures, le gars au sol. Il y avait une ambulance arrêtée, j'ai lâchement passé mon chemin. J'aurais pas eu la force de m'arrêter. @+

07 juin 2011 à 15:36:15
Réponse #14

marvic


Bonjour à tous,

oui c'est vrai il y a des accidents provoqués par les automobilistes qui ne font pas attention aux motos ou qui se croient seuls sur la route.
Mais en 15 ans de carrière de pompier, je peux assurer que dans 75 % des cas c'est la vitesse de la moto qui a provoqué l'accident.
Après on peut dire que la voiture a déboité d'un coup, mais quand la moto arrive sur une départementale à plus de 150 km/h alors que c'est limité à 90 km/h ben elle est pas forcément visible pour le conducteur et elle se retrouve très vite dans l'angle mort du rétro.

Cette année j'ai déjà fait 6 morts en moto dans 4 cas c'est la vitesse de la moto et le non respect du code de la route qui était en cause et dans 2 cas c'était les automobilistes. Ah oui dans un des 4 cas, le gars a embarqué et tué un gosse de 4 ans, allez expliqué à la mère ...

Après chacun en tirera les résultats qu'il voudra. Moi mon opinion est faite.

Voilà messieurs les motards s'il vous plait, j'avoue que votre passion est belle mais il faut qu'elle reste raisonnée. Marre de ramasser des jeunes sur la route qui soit sont morts soit ne marcheront plus jamais. Quel gâchis !!!!  :(

Marvic
Mon chien a l’expérience de la nature humaine. Je fais confiance à son discernement, plus prompt et pondéré que le mien.

09 juin 2011 à 12:53:59
Réponse #15

nemesys


juste pour en remettre une couche  :o

les vilains motards  ;# qui font que des bêtises,des irresponsables dans l'esprit de bien des membres  :o

pour ma part  :(  bien des  accidents de la route  :'( et c'était le faite des conducteurs automobiles irrespectueux du code de la route  >:(

Jamais de vitesse supérieur à ce qui est autorisé ?

Vraiment ??


sur le périphérique le nombres de conducteurs qui ouvre leurs portes voir pour gagner une  place coupe la route  :o

et c'est pas des informations prise sur le Net mais mes accidents avec des séquelles qui sont mon quotidien  :-\ 

Tu peux expliquer car la je ne comprends pas ?tu veux dire que les automobiliste ouvre carrement la portière en roulant ?

09 juin 2011 à 14:30:20
Réponse #16

hma


En tant que motard, ça m’est arrivé de me prendre une portière sur le périph parisien : voiture à l’arrêt sur la voie du milieu, changement de conducteur. Je remontais tranquillement (< 20km/h) les voies : Paf le motard.

Juste quelque chose qui me chiffonne : la vitesse n’est pas une cause d’accident, ce n’est qu’une donnée physique. Si les véhicules motorisés partaient en vrille à 131 km/h, la F1 n’existerait pas.
Cela dit, il est évident que c’est un facteur aggravant en cas d’accident, mais pas une cause.
La cause qui se cache derrière est généralement un défaut de maitrise du véhicule.
On range dans la catégorie « cause = vitesse » tout ce qu’on ne sait pas trop mettre ailleurs, parfois faute d’information plus précise sur les circonstances de l’accident (et au vu des conséquences).
Je pense d’ailleurs que ça doit être souvent le cas pour les accidents de moto, il me semble me souvenir de mon permis que plus de 50% des accidents de moto sont sans tiers identifié, donc si le motard est HS ou abîmé, c’est dur de savoir ce qu’il s’est passé…

09 juin 2011 à 14:44:03
Réponse #17

mirmidon


Jamais de vitesse supérieur à ce qui est autorisé ?

Vraiment ??


Tu peux expliquer car la je ne comprends pas ?tu veux dire que les automobiliste ouvre carrement la portière en roulant ?


pour faire court ....en ville  :)= jamais de vitesse supérieure a celle des panneaux ......les procès verbales le signale sinon   :) et mes assurances aussi  :)

si tu avait fait de la moto  :'( tu serais que le périphérique est un lieu tres dangereux pour les motards (même pour la police ,gendarmeries etc..) ainsi que les autres routes  ;#




je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

09 juin 2011 à 14:54:11
Réponse #18

Corazon


Bonjour

Et je ne vous parle pas d'un cas de temps en temps mais de tous les week end de printemps et d'été que dieu a voulu faire beaux et secs.  C'est valable partout. En Alsace les Allemands, hyper serrés niveau contrôles de leur côté viennent faire des chronos aprés le travail sur les cols des vosges... alors ca virevolte partout dans les arbres, dans les autos, et même en frontaux motards motards....

C'est à peu près partout le même scénario !  Une connaissance travaille à l'hopital universitaire de Aix-La-Chapelle : les samedis de beau temps, ils appellent cela le jour des dons (d'organes) !!!  En fait dans la vallée de la Rur (pas Ruhr), c'est un peu comme les cols des Vosges.  J'y allais régulièrement, car le coin est très beau, mais je l'évite maintenant à cause de ces courses folles.

Amitiés
Martin
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature

09 juin 2011 à 15:06:28
Réponse #19

mirmidon


Bonjour

C'est à peu près partout le même scénario !  Une connaissance travaille à l'hopital universitaire de Aix-La-Chapelle : les samedis de beau temps, ils appellent cela le jour des dons (d'organes) !!!  En fait dans la vallée de la Rur (pas Ruhr), c'est un peu comme les cols des Vosges.  J'y allais régulièrement, car le coin est très beau, mais je l'évite maintenant à cause de ces courses folles.

Amitiés
Martin

les voitures ne sont pas en reste  :o

8 Septembre 2008 : Les voitures roulaient à contresens sur l'A63 :

Spectacle incroyable, vers 1 heure du matin sur l'A63. Par une pluie battante, deux voitures roulant en direction de l'Espagne circulaient à contresens. Et leurs conducteurs se faisaient alors la course ! Alors que les deux voitures se trouvaient à hauteur de la commune de Bidart, l'une d'elles a heurté de front une moto qui roulait, elle, vers Bayonne, mais dans le bon sens. Le pilote de la moto et son passager ont été grièvement blessés et transférs au Centre Hospitalier de la Cote Basque, à Bayonne, ou ils ont été opérés. Respectivement agés de 38 et 32 ans, ils sont originaires l'un de Bayonne, l'autre d'Ayherre, un village du Pays Basque.

Une golf noire vide : Sur les lieux de l'accident, les gendarmes du peloton autoroutier ont retrouvé l'un des véhicules, une Golf noire, sans personne à l'intérieur. L'autre voiture avait disparue mais elle a été aperçue par des témoins prenant la sortie Saint-Jean-de-Luz Nord. Soit les occupants de la Golf se sont enfuit à pied, ce qui est peu probable, soit ils ont pris place dans la deuxième voiture à bord de laquelle ils ont poursuivi leur route. Une enquête est en cours. Avant de pouvoir entendre le pilote de la moto et son passager, un relevé d'empreintes et d'ADN va etre effectué sur le véhicule retrouvé. Une chose est sure : ce n'est pas une voiture volée. A 23h30, les gendarmes du peloton avaient été avertis qu'une voiture sortie à Biarritz et se dirigeant vers l'Espagne roulait à contresens de l'autoroute. Ils avaient aussitôt entrepris des recherches pour la retrouver, mais sans succès.

http://actu.route.rail.pagesperso-orange.fr/a63_accident_de_la_route_220.htm

je sors

je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

09 juin 2011 à 15:11:10
Réponse #20

ulysse


c'est le probleme de l'utilisation des voies de communication comme univers de loisir.

09 juin 2011 à 15:26:24
Réponse #21

mirmidon


c'est le probleme de l'utilisation des voies de communication comme univers de loisir.

tu dis cela de toutes les techniques de communications  :(

les loisirs sont dans quelle catégories  :-[
je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

09 juin 2011 à 15:44:11
Réponse #22

DavidManise


Alors J'EN AI ASSEZ de ramasser à la petite cuiller des gars étalés par terre, de leur tenir la tête pendant qu'ils appellent leur mère ou s'éteignent en silence.

:(

Ouaipe.

Ca fait vraiment pas du bien de voir tout ça, d'être aux premières loges.  Ca donne envie de tout plaquer, parfois.  Quand t'as un gamin mort parce qu'il n'était pas attaché à l'arrière, et que tu le ramasses dans le haillon d'un camion, entre le capot de la bagnole de son père et les hurlements de la mère...  T'as qu'une envie c'est que tout ça ne soit pas arrivé, et que ça n'arrive plus jamais.  C'est sûrement pas étranger à la naissance de ce forum, d'ailleurs...  pour éviter quelques drames, y compris de ce genre là.

Moi j'ai arrêté...  officiellement par manque de temps.  En réalité beaucoup parce que je devenais aigri : les connards qui prennent des vies à cause de leur inconscience, j'avais de plus en plus envie de m'occuper d'eux personnellement avant qu'ils n'emportent une famille avec eux ::)  -- une manière comme une autre de chercher à se protéger de ce genre de visions, quelque part. 

Merci pour le boulot que tu fais.  Merci d'être là, même si ça fait que tu es exposé à ça.  Parce que ce sont des mecs comme toi qui sont parfois le dernier garde-fou entre la connerie et la mort.  Tu sauves des vies.  Et ta gueulante en sauvera peut-être encore quelques unes...

Comme tout ce qui vaut vraiment la peine, dans cette vie, c'est dur.  Mais c'est utile...

Je suis de tout coeur avec toi.

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

09 juin 2011 à 18:41:33
Réponse #23

taillefer


Juste quelque chose qui me chiffonne : la vitesse n’est pas une cause d’accident, ce n’est qu’une donnée physique. Si les véhicules motorisés partaient en vrille à 131 km/h, la F1 n’existerait pas.
Cela dit, il est évident que c’est un facteur aggravant en cas d’accident, mais pas une cause.
La cause qui se cache derrière est généralement un défaut de maitrise du véhicule.
On range dans la catégorie « cause = vitesse » tout ce qu’on ne sait pas trop mettre ailleurs, parfois faute d’information plus précise sur les circonstances de l’accident (et au vu des conséquences).
Je pense d’ailleurs que ça doit être souvent le cas pour les accidents de moto, il me semble me souvenir de mon permis que plus de 50% des accidents de moto sont sans tiers identifié, donc si le motard est HS ou abîmé, c’est dur de savoir ce qu’il s’est passé…


Je vois l’idée que tu défends, mais c’est un argument dangereux. On pourrait en dire autant de l’alcool : si tout le monde se plantait à 0,51 g/l, ça se saurait. Il serait plus exact de dire que la vitesse est un facteur aggravant du phénomène d’insécurité routière. Elle augmente la fréquence des accidents, en raccourcissant le laps de temps nécessaire aux personnes impliquées pour effectuer des manœuvres d’évitement en situation accidentogène. Eviter un obstacle, un enfant… (garder aussi à l’esprit que la vitesse réduit le champs de vision du conducteur). Elle augmente également les distances de freinage. Et comme tu le dis, elle augmente la gravité des accidents, puisque la gravité des lésions occasionnées est directement corrélée à la vitesse du choc. J’arrive pas à retrouver les données, mais pour ce que est des chocs véhicules - piétons, la gravité des lésions n’est pas du tout proportionnelle à la vitesse de choc. En gros, jusqu’à 30 km/h, le piéton a des très bonne chances de s’en sortir, mais ça décroit vertigineusement après, pour friser le 0% vers les 70 km/h.

- Pour en dire plus, mais un peu HS -

Ce qui devient intéressant, et que des organismes (comme l’inrets) essaient de faire, c’est de se demander pourquoi sur 20 mec bourrés qui vont prendre la même route, y’en un seul qui se cartonne et 19 qui rentrent entiers (chiffres fictifs, hein). Là, on commence à se pencher sur les interactions conducteur-véhicule-infrastructure, pour reconstruire la genèse d’un accident. En considérant qu’un accident résulte toujours d’une combinaison de plusieurs facteurs, dont l’ordre d’apparition, le timing et le poids diffèrent à chaque fois. C’est la tâche de l’expert en sécurité routière, dont le propos sera plus ou moins repris les autorités de tutelle (DSCR), et encore plus vulgarisés par le ministère de l’intérieur. Pour une simple raison : il est beaucoup plus facile d’expliquer qu’on met des radars pour sauver des vies parce que la vitesse tue. Dans un débat traditionnellement passionné, sauver des vies est un objectif consensuel, et la substance des actions menées en ce sens est peu remise en question par la sagesse populaire.

D’autre part, la sécurité routière, en France, est très axée sur la responsabilité individuelle. Techniquement, pour les assurances, il faut un fautif et une victime. Il faut donc trouver une infraction. Mais cette culture de la responsabilité se retrouve aussi au niveau idéologique : le passage de la sécurité routière sous la houlette du ministère de l’intérieur, en 2010, n’est pas neutre. Elle relevait autrefois des transports et de l’aménagement du territoire, la voilà entre la prévention de la délinquance et la lutte contre les stupéfiants. De fait, ce transfert encourage à considérer l’accidentologie comme une question de délinquance (avec comme réponse, la répression), là où l’expert s’efforce de considérer des comportements (qui peuvent être délinquants), parmi d’autres éléments. Ce n’est que mon avis.

« Modifié: 09 juin 2011 à 18:59:58 par taillefer »

09 juin 2011 à 18:47:06
Réponse #24

gurdil


Juste quelque chose qui me chiffonne : la vitesse n’est pas une cause d’accident, ce n’est qu’une donnée physique. Si les véhicules motorisés partaient en vrille à 131 km/h, la F1 n’existerait pas.

Un pilote de F1 comme tous les pilotes dont c'est le taf roule sur des circuits connue, avec une voiture qu'ils connaissent parfaitement, ou il 'y a pas de stop, pas de sortie d'école, pas de priorité a droite, pas de petit vieux sur la route, pas de chiens, pas de etc etc............

Etre a 200 sur une ligne droite de circuit n'as rien a voire avec être a 150 sur une route de campagne.........

De tel réflexion n'amène pas au prolongement de la vie.......ce forum est normalement fait pour......
Mes 2 centimes......

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité