Nos Partenaires

Auteur Sujet: Crac!  (Lu 1961 fois)

24 mai 2011 à 17:45:52
Lu 1961 fois

Kro


Salut à tous ;D

Je voudrais aborder avec vous un point qui je crois n'a pas encore été traité, les craquements dans les articulations.

Dans mon cas, ce n'est heureusement pas douloureux, par contre, le claquement provoque un petit sursaut particulièrement gênant. Je craque d'une hanche en travaillant les abdo, je croustille des genoux et des chevilles pendant les flexions ou le squat,...
Pendant l'effort, je me focalise complètement et malgré moi sur les craquements, et c'est très embêtant pour le bon déroulement du mouvement ou de l'exo.

Je pense que mon cas n'est pas une exception donc si certains ont des explications/précisions/remarques/solutions/remèdes, ils sont les bienvenus.
Merci ;)
Si je voulais décrire ce lieu, il me semblerait faire un vain effort car j'essayerais de vous décrire un rêve, et que nulle relation d'un rêve ne peut communiquer la sensation du rêve, ce mélange d'absurdité, de surprise et de confusion, dans un effort frémissant de révolte, cette notion qu'on est prisonnier de l'incroyable.

24 mai 2011 à 17:48:21
Réponse #1

jbc


je doit avoir a peut prés tout mes os qui crac tout le temps, coup, dos, genoux, chevilles ............ pas de remede, pas de solutions si ce n'est de ne pas les faire craquer volontairement malgrer la sensation  de soulagement que cela peut procurer. plus ont fait craquer et plus ça crac !

24 mai 2011 à 17:58:24
Réponse #2

macagnaman


Kro si t'as plus de 40 ans c'est normal  :lol:
La responsabilité est la conséquence logique de notre liberté.
(J.P Sartre).

24 mai 2011 à 19:11:40
Réponse #3

mad


Si ta maman t'a acheté chez Darty, fais jouer la garantie !
Sinon, colle toi des boules Qies dans les oreilles (ou du persil)  ;#

PS : si c'est bruyant, c'est surtout pour les autres que c'est gênant  :lol:

24 mai 2011 à 19:33:59
Réponse #4

Kro


L'age n'est surement pas la raison, puisque je n'ai que 19 printemps à mon actif :blink:
Et mad, laisse ma maternelle en dehors de tout ça! ;#

Comme je l'ai dis, c'est pas tant le bruit qui est gênant, mais la "vibration"... ça donne un peu la même impression qu'une dent de pignon de vélo qui saute alors qu'on est en train de galérer en pleine côte.

je doit avoir a peut prés tout mes os qui crac tout le temps, coup, dos, genoux, chevilles ............ pas de remede, pas de solutions si ce n'est de ne pas les faire craquer volontairement malgrer la sensation  de soulagement que cela peut procurer. plus ont fait craquer et plus ça crac !
http://www.rhumatopratique.com/public/biblioth/craquement.html
D'après ce doc (dont je ne peux pas vraiment vérifier la véracité) il y a une différence entre les craquements volontaires de certaines articulations qui généreraient des "phénomènes de cavitation" et les claquements de certaines articulations produites par "l'accrochage de 2 surfaces articulaires, ou d'une protubérance osseuse et d'un tendon ou ligament".
Si je voulais décrire ce lieu, il me semblerait faire un vain effort car j'essayerais de vous décrire un rêve, et que nulle relation d'un rêve ne peut communiquer la sensation du rêve, ce mélange d'absurdité, de surprise et de confusion, dans un effort frémissant de révolte, cette notion qu'on est prisonnier de l'incroyable.

24 mai 2011 à 19:40:56
Réponse #5

mad


Bon, alors pour être plus constructif et moins taquin, je te conseillerais de faire de la natation plutôt que de la musculation, au moins pendant un certain temps, afin que tu cesses d'être trop préoccupé par ça (ce qui renforce le symptôme par l'essai de positions d'évitement non naturelles).
Marcher aussi, bien sûr.

Essaie, et reparles-en dans un mois ou deux ;) ...

24 mai 2011 à 19:54:30
Réponse #6

Gros Calou


Moi je craque de tout les côtés depuis que je suis né, mamère me l'a certifié, tu craquais déjà dans mon ventre, mon père aussi à son niveau (c'était donc toi ) ;# ;# ;#

Trève de plaisanterie, vu que je me suis fracturé le poignet et que j'ai des séances de kiné et bien justement je lui pose les questions que je me suis toujours posé et le craquement articulaire est bénin. C'est le bruit que l'on produit en se compressant les phalanges, mais aussi en s'étirant les vertèbres. Il traduit un écartement brutal des surfaces articulaires. L'articulation étant fermée, l'augmentation de l'espace provoque un phénomène de cavitation: une bulle de gaz se forme brutalement sous l'effet de la dépression. Il n'est pas néfaste de se faire craquer. Au niveau des vertèbres, c'est même souvent bénéfique car cela indique que vous vous étirez bien à fond. C'est une bonne prévention des "blocages vertébraux".
Par contre le claquement survient au cours d'un mouvement précis d'une articulation très mobile: épaule, hanche, genou, poignet. Il correspond à l'accrochage de 2 surfaces articulaires, ou d'une protubérance osseuse et d'un tendon ou ligament. Il peut survenir après un traumatisme, qui va modifier le fonctionnement local de l'articulation, ou sans raison apparente: il s'agit souvent de variations de votre activité physique qui sont responsables: pratique d'un nouveau sport, musculation ou plus souvent fonte musculaire secondaire à une réduction d'activité physique. La façon dont fonctionne l'articulation, le muscle ou le tendon responsable s'en trouve modifiée. Le claquement apparaît. Il n'est généralement pas dangereux: il ne déclenche pas de douleur, vous arrivez à l'esquiver assez facilement. Mais c'est énervant. Le traitement repose sur une rééducation physique locale. Il faut essayer de préciser le mécanisme exact du conflit qui engendre le claquement et faire des essais d'exercices correcteurs, mais bon là c'est pour le pro.

 ;)

PS: Ceci n'est pas de moi mais retrace exactement ce que le kiné m'a expliqué  ;)
« Modifié: 24 mai 2011 à 20:03:25 par Gros Calou »

24 mai 2011 à 21:47:49
Réponse #7

mazel


... une bulle de gaz se forme brutalement sous l'effet de la dépression...
...
PS: Ceci n'est pas de moi mais retrace exactement ce que le kiné m'a expliqué  ;)

 Le mien m'avait expliqué pareil,
c'est comme dans certaines boussoles...

 JL

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité