Nos Partenaires

Auteur Sujet: la feuille de Coca, quelles propriétés utiles?  (Lu 14950 fois)

30 novembre 2011 à 13:40:55
Réponse #25

Bison


@ kilbith

Dieu Merci, ce sont les wallons qui habitent en moyenne et haute Belgique!

Ceci dit, le cours "premier soins et secourisme en montagne" était donné par une équipe de toubibs, tous alpinistes de bon niveau! C'était autre chose que les cours PSC1/BEPS que j'ai suivi en France et en Belgique ...

Citation de: mad
Quant à l'efficacité que Bison semble mettre en doute, si je n'ai que peu de recul sur la prévention ou le traitement du MAM, je peux témoigner pour en avoir souvent utilisé en forêt que c'est un excellent tonique et coupe-faim.
Théorème n°1 :  alors, il y a des contre-indications et des effets secondaires ... donc, pas à consommer sans justification sérieuse.
(PS :  l'efficacité que je mets en doute, c'est sa capacité à lutter efficacement contre le mal des montagnes, spécialement dans ses effets les plus graves; pour les symptômes mineurs, l'aspirine, c'est pas mal aussi ...)
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

30 novembre 2011 à 13:48:43
Réponse #26

Bison


Citer
PS : je sens qu'on va scinder le sujet...

Le MAM mériterait en effet une discussion à part entière, dans la section sos.

Mais ici, je suis surtout attaché à combattre l'idée d'un remède efficace, naturel, sans danger que certains considèrent comme indispensable.

Allez ...

J'arrête la digression pour ma part - sauf élément nouveau.
Fichier pdf du cab sur le mam disponible par MP - mais j'invite tous les ch'tis à assister à la prochaine cession, c'est mieux.
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

30 novembre 2011 à 13:49:32
Réponse #27

Karto


Mais ici, je suis surtout attaché à combattre l'idée d'un remède efficace, naturel, sans danger que certains considèrent comme indispensable.

 :up:

30 novembre 2011 à 20:46:27
Réponse #28

Nathan-Brithless


Les baguettes de pain au pavot, faut-il les interdire parce qu'avec le pavot, on fait l'opium et l'héroïne ?
Bien sûr que non, c'est une question de dose. Et le chocolat, le café, le thé, le maté "classique" et bien d'autres produits ont aussi des principes actifs, qui à haute dose deviennent dangereux.

Dans le même ordre d'idées, on pourrait aussi interdire le métal, qui sert à faire des armes  ;#

Quant à l'efficacité que Bison semble mettre en doute, si je n'ai que peu de recul sur la prévention ou le traitement du MAM, je peux témoigner pour en avoir souvent utilisé en forêt que c'est un excellent tonique et coupe-faim.

Oui et non(je répond à l'ami Karto en meme temps):la coca(il y t il un légiste dans la zone pour donner un avis) fait partie des stupéfiants prohibés.A ce titre, je me pose la question de la responsabilité de David quand aux (éventuelles ) recommandations sur son usage qui pourraient etre faite ici.Il va de soi que le débat entre gentleman est souhaitable, bien sur..Mon propos visait surtout son opportunité quand au lieu du-dis débat!
« Modifié: 30 novembre 2011 à 21:25:46 par Nathan-Brithless »
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

01 décembre 2011 à 11:35:51
Réponse #29

Bomby


Oui et non(je répond à l'ami Karto en meme temps):la coca(il y t il un légiste dans la zone pour donner un avis) fait partie des stupéfiants prohibés.A ce titre, je me pose la question de la responsabilité de David quand aux (éventuelles ) recommandations sur son usage qui pourraient etre faite ici.Il va de soi que le débat entre gentleman est souhaitable, bien sur..Mon propos visait surtout son opportunité quand au lieu du-dis débat!

Bien vu, Nathan, la feuille de Coca est classée parmi les produits stupéfiants par les conventions internationales sur le sujet ainsi notamment qu'en France et, en France au moins, l'incitation à l'usage de stupéfiants est un délit...

Ceci dit,  le débat ici mené incite-t-il à user de ce produit ?

A mon avis, non...

A ce stade du débat, les propriétés utiles éventuelles sont discutées, voire contestées, à propos d'usages locaux liés à d'autres cultures et d'autres législations que les nôtres, et l'impact d'éventuels effets indésirables a été mis en avant...

On peut cependant au passage attirer l'attention sur le fait que, ne serait-ce que pour son statut légal (sans même parler des propriétés toxiques et effets indésirables), l'usage de ce produit est susceptible, au moins en France, d'attirer des ennuis !

Par précaution, je vire du coup le post de Zapi sur les possibilités de s'en faire expédier en France depuis des sites étrangers...

Cordialement,

Bomby

01 décembre 2011 à 12:31:06
Réponse #30

Magic Manu



Quant à l'efficacité que Bison semble mettre en doute, si je n'ai que peu de recul sur la prévention ou le traitement du MAM, je peux témoigner pour en avoir souvent utilisé en forêt que c'est un excellent tonique et coupe-faim.

Sans remettre aucunement en doute ton expérience, ce raisonnement est, du point de vue médical et scientifique en général, faux. On ne peut pas se baser sur un petit nombre d'essai pour conclure à l'innocuité d'une substance. Les patients font cependant très souvent cette erreur. Pour ma part, j'ai usé, et probablement abusé il y a quelques années de substances qui m'ont permis de mener plusieurs études de front, en travaillant beaucoup, et en dormant très peu. Cela m'a beaucoup servi sur le plan personnel, mais il s'est avéré ensuite que ce type de médicament a provoqué plusieurs centaines de morts en France (analogues de l'Isomeride). Il ne me viendrais donc pas à l'idée de les recommander, alors même qu'ils m'ont été personnellement utiles et sans effets secondaires!
Magic Manu, content d'être toujours en vie!
Hope for the best, expect the worse...

01 décembre 2011 à 13:00:31
Réponse #31

mad


Sans remettre aucunement en doute ton expérience, ce raisonnement est, du point de vue médical et scientifique en général, faux...
Désolé, mais tu me fais dire ce que je n'ai pas dit (et là, c'est toi qui erre du point de vue du raisonnement  ;) ) :

1) je n'encourage personne à utiliser de la cola, et j'ai même déconseillé d'en rapporter!

2) je n'ai pas dit que ça n'avait pas d'effets secondaires négatifs. J'ai seulement dit que ça n'avait pas et de loin les effets de la même substance en concentré, mais que ça marchait comme coupe-faim et tonique. Et que comme le café et le thé, en abuser ne devait pas être une bonne idée.

3) Mon expérience ne se limite pas à "un petit nombre d'essais", mais à un usage quotidien sur plusieurs périodes de l'ordre du mois. Et à la fréquentation de collègues scientifiques autochtones qui eux en usaient tous les jours depuis des années. En aucun cas nous ne ressentions cet usage comme celui d'une drogue, pas plus que le café, et moins que le tabac.


Par ailleurs, s'il est vrai que la feuille de coca est classée avec les stupéfiants (donc effectivement illégale en France), c'est sur l'insistance appuyée des USA, et c'est peut-être sur le point de changer.

29 juin 2015 à 19:37:35
Réponse #32

Aleksi


Salut la compagnie  :) !

Etant au Perou-Bolivie depuis un petit moment, voici ce que je retire et retiens de la coca.

Il est dit que la coca aide a l'adaptation a l'altitude. C'est universellement dit et accepte, je ne peux rien dire la dessus ; avec ou sans coca, je n'ai jamais eu aucun symptomes, meme faible, de MAM, meme durant efforts prolonges aux environs de 5000m d'altitudes (marche a pied et travail en mine). Mon avis sur le sujet rejoins celui de Bison.

Il est dit que la coca est un stimulant ; cela en revanche, je peux le confirmer. En revanche, je crois que celui qui veut essayer en mastiquant quelques feuilles se posant dans un fauteuil en attendant les super effets, comme apres un premier petards, ce dernier ne temoignera d'aucun effet. Il faut en macher une certaine quantite, avoir la joue bien remplie et pratiquer une activite physique, du moins a mon avis.
Une journee de travail commencant par le rituel de la coca debute le matin, et soudainement on regarde l'heure, qui indique deja la fin de l'apres midi. Pourtant, je ne me suis pas arrete (de couper du bois, de pousser des wagons, de creuser, ou autres travails physiques), je ne suis pas epuise (fatigue tout de meme !), et je n'ai pas si faim... On le realise surtout apres coup, si on essai de "s'observer" pour distinguer les effets, aucunes chances, c'est trop leger, a part peut-etre l'anesthesie de la joue contenant la chique. Pour la marche a pied, je n'ai jamais trouve de grande difference, mais c'est mon experience. Les locaux ne marchent pas sans mastiquer.

Coupe faim : Je l'ai deja dit dans le paragraphe ci-dessus, constate de tres nombreuses fois.

Remede : J'utilise la coca contre tout types de mal d'estomac et diarrhee. Je procede de la sorte : Premierement, je grille a sec les feuilles de coca dans le fond de ma gamelle jusqu'a ce qu'elles soient marron (pas noires evidemment). Puis, en laissant sur le feu, j'ajoute de l'eau et fais bouillir pendant un petit moment, type decoction pratiquement. Plusieurs fois par jours. En general j'y ajoute un peu de charbon de bois, recette perso. Tres efficace, je vous l'assure.

Question addiction, il faut vraiment y aller fort, mais j'ai deja pu constater les meme symptomes chez des mastiqueures de coca compulsifs que chez des crackos en manque. Quand je dis compulsifs, je veux dire que la personne faisait cela du matin au soir non stop, tous les jours, pendants des annees. A la fin de la journee, un tas de presque 10 centimetres d'epaisseurs de feuilles machees reposait a cote de lui. Cependant je ne nie pas qu'il doit exister une addiction legere et moins visible, comme dans tout type de consomation lie a la culture. Allez donc retirer le the aux Berberes de l'Atlas.

Enfin le plus important, du point de vue du voyageur je parle, c'est la possibilite de creer du lien social en transportant un sac de coca. On se rencontre au niveau d'un "tambo" perdu au milieux de nul-part dans la jungle, et on cree des liens et de chouettes moments en partageants coca et cigarettes, souvent menthol en tout cas dans la region que j'ai explore recemment (cordillere Caravaya, selva). C'est un rituel, souvent chez les mineurs par exemple, de mastiquer sa coca en fumant, avant de se remettre en route ou apres le travail.

Pour ceux qui ne veulent pas acheter de coca car ils ne veulent pas mastiquer, mais voudraient en faire des infusions, une grande quantite se trouve sur les bords des routes, dans des sacs plastiques de couleur vertes generalement : la fin du sac n'est pas agreable a mastiquer, ce sont des miettes seches desagreables a chiquer, mais parfaite pour les infusions.

C'est tout ce qui me vient a l'esprit, sachant que je ne souhaite pas trop perdre de temps sur le sujet drogue ou pas, etc. Mad a tres bien expose ce que je pense dans les post precedents.

Bon aprem a tous !  :)

PS : excusez moi pour l'othographe, temps tres limitte donc ecriture rapide et clavier etrange.
Quand ma compagne et partenaire d'aventure se décide à publier quelques photos : http://eetiski.tumblr.com/

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité