Nos Partenaires

Auteur Sujet: Se déplacer pieds nus  (Lu 43568 fois)

01 avril 2009 à 16:24:39
Réponse #75

Leif


salut a tous.

par habitude je suis pied nues et en short thai, torse nu a partir de mai jusqu'a septembre, depuis environ 23 ans.

je n'ai jamais eu de problème particulier sauf que maintenant on me dit de quitter mes chaussures alors que je suis pieds nues :lol:.

Il faut juste faire gaffe ou on marche et sur quel support.

le plus dur c'est aux premiers frimas la sensation de vêtements est vraiment désagréable.

Tu gagnes en souplesse te deplaces plus vite, j'etais capable de monter partout sans chaussurres comme un rat :)
a+

jeff

18 juillet 2010 à 19:13:23
Réponse #76

Gofannon


Je déterre ce topic car j'ai quelques questions.

Comme chaque été, je me prépare à passer les mois d'aout et septembre pieds nus plus cette année octobre et novembre.
Donc hier petite balade de 1 km sur des chemins et un peu hors des sentiers.
Mis à part les bogues de châtaignes, j'ai retrouvé les sensations que j'adore, celles de la boue sous les pîeds, du sable...   :love:
Je n'ai pas encore assez de corne pour me protéger les pieds des bogues et j'ai récoltés quelques échardes que j'ai enlevé sans problèmes.

Par contre, je me suis retrouvés avec quelques tiques aux niveau de l'aine qui avaient grimpés le long de mes jambes.  >:(

Ça vous est déjà arrivé lors que vous marchiez pieds nus où c'est juste que je suis passé dans un coin infesté?
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

19 juillet 2010 à 11:57:02
Réponse #77

Pics (Vincent.D)


Salut Gofannon... ;)
Pour les tiques, pieds nus ou pas, ce sont les mêmes précautions à prendre.
Perso: DEET et vérif, vérif et encore vérif

Pour la marche pieds nus, ATTENTION!!!
C'est TRES contagieux ;#

Do More With Less & K.I.S.S.

20 juillet 2010 à 08:47:40
Réponse #78

Giom


Je m'essaye aussi a la marche pieds nus, j'en suis encore a l'apprentissage dans ma cour en gravier ( aie aie aie ! ) et j'ai eu droit au traditionnel : " Mais qu'est ce que tu fait ? C'est sale ! " de la part de ma femme. :glare:.

Sur le coup j'ai pas eu envie d'argumenter et je lui balance un vieux " Mais nooon..."

Faut juste que je veille a ce qu'elle n'inculque pas ces absurditées a notre descendance... ( dans 4 semaines  :love: ).

20 juillet 2010 à 09:06:25
Réponse #79

Daeron


Félicitations pour l'heureux futur évènement !
Le gravier même avec l'habitude est pour moi le plus pénible.

20 juillet 2010 à 09:39:11
Réponse #80

Giom


Félicitations pour l'heureux futur évènement !
Le gravier même avec l'habitude est pour moi le plus pénible.

Merci  ;)

Je ne suis pas particulièrement sensible des pieds, j'ai la peau très épaisse sous le pied, sauf au niveau de la voute plantaire qui déguste sur les petits cailloux pointus...
On ne peut pas s'habituer aux graviers ? Meme avec de l'entrainement ?

20 juillet 2010 à 10:52:20
Réponse #81

Gofannon


Tu t'habitues à tout. Les graviers, les ronces, les caillou sous les rails...  Sauf que cela demande du temps et de l'entrainement.
Il faut y aller progressivement pour ne pas se blesser.

Le plus dur je trouve c'est sous la voute plantaire, comme elle n'est pas au contact régulier du sol, elle est plus fragile.  :down:

ps: Félicitation pour l'arrivée du jeune caribou  ;D
''Ce n'est pas la façon dont la lame est aiguisée qui fait le talent du sabreur.'' Yvan Andouart
''Le couteau a beau être tranchant, il ne peut tailler son manche.'' Mahmud de Kachgar

20 juillet 2010 à 11:35:10
Réponse #82

Giom


Bon, les ronces c'est pas pour tout de suite ! Mais je m'habitue tout doucement aux cailloux.

ps: Félicitation pour l'arrivée du jeune caribou  ;D

Merci  ;)

26 août 2010 à 21:21:44
Réponse #83

Giom


Voila que je me déplace de plus en plus pieds nus, et il y a quelques jours j'ai fais mon premier " long trajet " de 2 km pieds nus ( essentiellement sur du bitume ).

Pas de douleurs particulières si ce n'est une tension dans les mollets parce que j'ai pris le réflexe de marcher " la pointe la première " ( a pas de loup ) et c'est une façon de marcher que je n'utilise quasiment jamais avec des chaussure sauf en mode furtif en foret lorsque j'approche les animaux.

En tout cas, j'adore cette façon de marcher, je me déplace super vite et très silencieusement, une vraie marche de fauve...

Mon corps s'est pas encore habitué a 100%, d'où les mollets sous tension mais je m'adapte bien, pour preuve je me déplace bien plus vite qu'avant sur le gravier et avec nettement moins de douleur  :up:

J'ai hâte qu'il neige pour essayer dans le froid...

27 août 2010 à 05:03:43
Réponse #84

Humain


J'ai hâte qu'il neige pour essayer dans le froid...

Sois très prudent dans le froid car rapidement il anesthésiera tes pieds t'empêchant de sentir correctement où et comment tu les poses.
« Modifié: 29 août 2010 à 08:07:31 par Humain »

27 août 2010 à 19:46:54
Réponse #85

Adrian


[Edit : je met mon message premier dans le bon fil pour la peine! merci Jiluc!]
« Modifié: 28 août 2010 à 01:56:33 par Adrian »

27 août 2010 à 21:28:03
Réponse #86

jilucorg


Il y a un fil depuis 2007 sur ça, derniers messages le 26/08/10 ;) : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,2671.0.html 

  
jiluc.

04 décembre 2010 à 08:58:57
Réponse #87

Hagakuré


Bonjour à toutes et à tous!
Les fourmis de la honte m'en dévorent comme un vieux caramel de parler de ça mais , avez-vous essayé de marcher avec des tabis ?  :-[
Bon là aussi on s'expose aux vannes des ignares : " Oh ! des pieds de tortue-ninja ! "  >:( , mais pour ce qui nous intéresse , ils constituent un super avantage : les semelles souples permettent aux pieds de s'adapter rapidement au terrain  :) sans craindre les cailloux pointus , ronces , bouts de verre  :doubleup:et ils nous incitent à marcher en posant les orteils en premier , puis cela protège un peu plus du froid que les tongs en limitant aussi le risque d'accident : le pied est entouré et on ne risque pas de perdre notre tabis au moment où l'on en a le plus besoin !   ^-^ Il existe également des chaussettes adaptés pour l'hivers . Donc : discrétion , protection efficacité : soyez les ninja des temps modernes ^^ :up:

p.s : Navré , j'ai essayé d'insérer une photo de tabis avec mon post mais je suis une vraie burne en informatique  :-[
"JE NE MANGE PAS DE GRAINES !!! >< "

04 décembre 2010 à 11:50:06
Réponse #88

guy


J'aime bien les jikatabi, mais pour l'hiver je préfère des modeles en cuir, comme ceux de chez trazita (ikian). Le coton ça prend plus vite l'eau...
Toornaarsuk!

04 avril 2011 à 16:31:25
Réponse #89

Bois San


Citer
Faut pas marcher sur les talons

Pas d'accord (j'ai le droit??? :-[ )

Dans les arts martiaux cela fait débat : pointe, plat ou talon et chacun à ses arguments (fondés , surtout les miens  :) )

Je trouve que poser la pointe en premier met plus en déséquilibre que l'inverse. D'autre part on déroule en 'marche arrière' alors que l'on veut aller vers l'avant. Pas très cohérent  :(

Citer
Ca permet de sentir le terrain une fraction de seconde avant que le poids ne soit posé, et d'ajuster toute la posture en temps réel pour bien l'adapter au terrain.

En taï chi on recherche la même sensation mais en commençant par le talon (traverser la rizière)
carpe diem

04 avril 2011 à 16:55:38
Réponse #90

Humain


Pas d'accord (j'ai le droit??? :-[ )

Dans les arts martiaux cela fait débat : pointe, plat ou talon et chacun à ses arguments (fondés , surtout les miens  :) )

Je trouve que poser la pointe en premier met plus en déséquilibre que l'inverse. D'autre part on déroule en 'marche arrière' alors que l'on veut aller vers l'avant. Pas très cohérent  :(

En taï chi on recherche la même sensation mais en commençant par le talon (traverser la rizière)

J'ai remarqué que nus-pieds, ma jambe se pose beaucoup moins loin en avant lors de la marche. C'est encore plus vrai lors d'une course. Ce qui permet un déroulé du pied moindre tout en assurant une propulsion stable et efficace.

15 avril 2011 à 13:51:10
Réponse #91

Vincent


Bonjour moi aussi je marche tout le temps pieds nus partout, alors qu'il ne faudrait pas car je suis diabétique, mais c'est un vrai plaisir et un peu de supplice quand je doit me chausser

Je vais me permettre de te donner un avis eclaire sur la question.

Je suis diabetique et je ne pratique pas la marche pieds nus. Pour moi tout a commence lorsqu'un pli d'une chaussette m'a occasionne une ampoule sous la plante des pieds au niveau de la tet du deuxieme metatarse.

Cette ampoule ne s'est pas soignee malgre les soins que je pratiquaient et elle s'est meme infectee ce qui m'a valu un sejour aux urgences et la on m'a appris que j'etais diabetique et que cette ampoule s'etit transformee en mal perforant plantaire... Cela va faire 4 ans et il n'est toujours pas gueri, j'ai deja eu plusieurs recidives et le moindre bobo au jiveau des pieds = toubib, antibiotiques et eventuellement soins en milieu specialise ( service hospitalier diabeto)...

Une vrai galere, des soins quasi quotidiens et le port de semelles de decharge etc... Donc fais bien gaffe a tes pieds, je ne suis pas sur que le plaisir de marcher nu pied vaillent les emmerdes potentiels...

Voila

Si tu veux d'autres renseignements, n'hesite pas a m'envoyer un mp.

Vincent

16 janvier 2012 à 17:13:18
Réponse #92

Petitgaulois


Il existe une animation touristique au Luxembourg autour de ce sujet. Ils ont aménagé tout un parcours avec une multitude de type de sols où l'on marche pieds nus en toute saison.
A l'arrivée (qui est aussi le départ), il y a une fontaine avec des seaux et des éponges pour se laver les pieds et aussi une sorte de stand pour garder ses chaussures durant l'activité.

Je l'ai fait et c'est très intéressant de voir l'effet que cela fait. L'immense majorité des surfaces de la nature sont agréables à piétiner. Il n'y a que les pomme de sapin ouverte et les faines à piquants qui sont vraiment désagréable.

A tester...

Voir ici : http://www.medernach.info/fr/le-sentier-pieds-nus-à-medernach-kengert
Venez visiter mon site d'ornementation et de taille de pierre : http://web.mac.com/denis.metzen/

27 octobre 2013 à 07:31:35
Réponse #93

Cavannus


Bonjour,

Un déterrage de plus : je me balade pieds nus depuis pas mal d'années (pour toutes les bonnes raisons de légèreté, souplesse de la démarche, etc. évoquées ici) et j'ai récemment initié deux amis qui étaient curieux d'essayer.

Le gros conseil que je leur ai donné : y aller doucement. Il y a une douzaine d'années j'ai commencé du jour au lendemain à courir sur du ballast de chemin de fer! Résultat : les muscles sous mon pied n'ont pas aimé et ma plante des pieds est restée sensible pendant des années, alors que j'avais une bonne épaisseur de corne. Je me posais vraiment des questions! J'ai fini par comprendre ce qui c'était passé : un an ou deux de repos en arrêtant les randos pieds nus ont été efficaces (j'ai limité la marche sans chaussures aux surfaces urbaines), je suppose que le tissu musculaire s'est refait une santé.

Sinon j'ai constaté un truc zarbi.  Parfois sur certaines surface ça fait un peu mal en marchant, et en courant je ne sens rien.  Bizarre non ? 
C'est drôle, je me suis fait cette réflexion aujourd'hui! Est-ce que c'est parce que le corps est moins à l'écoute des petites sensations pendant la course (tee-shirt qui gêne un peu, coupure à la main etc. qu'on oublie aussi) ou est-ce que c'est parce qu'on a une façon plus progressive de poser le pied?

Expérience marrante, a force d'être souvent pieds nus, je me suit aventurée sur de la neige tassée: nos pieds doivent pas être faits pour, cela glisse terriblement. Me suis étalée.
Ah ah, je me souviens avoir commencé un ou deux randos pieds nus dans la neige, en ne le sentant pas dès la sortie de l'auto, et bam! le cul par terre après 10 minutes... En revanche lorsqu'il fait un peu en dessous de zéro, la neige tassée et givrée est très adhérente (ça « colle »).
« Modifié: 27 octobre 2013 à 07:39:22 par Cavannus »

27 octobre 2013 à 11:20:35
Réponse #94

mrfroggy


je me pose la question suivante: comme je ne suis pas encore motivé a fond pour passer au pieds nus dans les bois  :) en chaussures minimalistes,(on est pas loin du pied nus) mes douleurs aux genoux seraient moindres d apres vos expériences ?
je me dis, que la marche serait plus naturelle et les contraintes sur les articulations peut-etre, atténuées ?
parce que mes sorties deviennent de moins en moins agréables niveau douleurs.. sais plus quoi faire.. :-\
« Modifié: 27 octobre 2013 à 11:26:37 par mrfroggy »
" La plupart des gens ne réalisent pas ce qu'ils ont, car ils sont préoccupés par ce qu'ils n'ont pas. "

27 octobre 2013 à 11:38:23
Réponse #95

Phoenix


N'est-ce pas parce que le pied y est moins longtemps exposé et de façon plus furtive ? Je pense que cela doit se jouer au niveau de la sensorialité et du cerveau. On est peut-être plus sensible au temps d'exposition plutôt qu'à l'intensité.

Quant à se déplacer pieds nus, j'ai toujours eu cette tendance mais dans le domaine privé (au grand dam de ma mère qui après 21 ans n'a toujours pas trouvé le moyen de me faire mettre des pantoufles). Ainsi je sors souvent pieds nus dans mon jardin, et au camping c'était pareil même sur les graviers, aux scouts aussi cela m'arrivait souvent...
 
Du coup, j'ai jamais vraiment réfléchi à comment, techniquement parlant, je marchais pieds nus. J'ai testé pour voir et je dirais que toutes les méthodes sont bonnes mais on ne les utilisent pas dans les même situations. Sur une surface plane et douce on peut y aller sereinement en posant d'abord les talons, par contre sur du gravier ou autre surface plus "piquante", j'ai personnellement toujours tendance à commencer le mouvement sur la pointe du pied...histoire de savoir sur quel terrain je mets les pieds.

Par contre personnellement je m'imagine mal marcher pieds nus en ville mais c'est plus une question de pression sociale qu'autre chose.

mrfroggy > j'ai entendu parler de sandales de randonnées qui d'après une amie étaient confortables et lui épargnait des soucis mais n'ayant jamais tester personnellement je ne peux pas t'assurer que c'est la solution miracle :/

27 octobre 2013 à 18:11:56
Réponse #96

Cavannus


@MrFroggy: Concernant l'étape intermédiaire des chaussures minimalistes (question de mes amis, justement!), on m'a dit et j'ai lu que c'était une mauvaise idée : tu vas garder tes foulées de gros bourrin chaussé, avec des pieds sans protection ni amorti. Et empirer tes bobos.
Si tu commences pieds nus, tu vas assez vite développer les bonnes postures, (ré)apprendre celles qui vont bien et au final ne pas te faire mal même si tu ne te sens pas très à l'aise les toutes premières fois. Puis si une fois habitué, tu chausses tes FiveFingers, tu auras les bons gestes.

(@Phoenix : aucune idée non plus de comment je marche, je marche sans me poser de question, point  ;# )

Et puis indépendamment de ça, marcher pieds nus c'est comme cuisiner ou bricoler sans gants : simplement plus agréable. Choisis des sentiers en terre molle, ou profite des feuilles d'automne, ne te mets de pression en te disant que tu dois absolument faire 12 heures de rando pour dire "ayé je l'ai fait" (voir mon histoire de course stupide sur le ballast) et ça se passera tout en douceur.

(Les seules fois où je me suis blessé pieds nus : dans ma maison sur les coins de meuble, et en allant de baigner en posant une partie molle de pied sur du verre ou je ne sais quoi... pas en marchant dehors!)

27 octobre 2013 à 22:03:52
Réponse #97

Axiome


Mes 2cents !

J'ai arrêté le pied nu en dehors de chez moi pour une seule raison !

La raison : Les seringues !

28 octobre 2013 à 07:51:44
Réponse #98

lou_pastre


salut
depuis 6 ans je garde les brebis et j'en ai usé mais usé des paires des pompes.
(ex:les meindl perfekt en 4 mois,idem les galibiers)
du coup ca ma couté tres cher au budget et un peu au dos...(le poids)
 alors j'ai cherché si il y avait des chaussures increvables,légéres et finalement marcher (pas garder c'est un peu trop compliquer) pieds nus c'était un peu la seul solution.
Y'a pas plus léger,elles se renforcent avec le temps,et pour ce qui est du gore tex je dirais aussitôt mouillé aussitôt sec!
depuis je garde en basket d4 a 15 euro et c'est plus un probleme (meme en haute montagne dans les moraines en courant!) parce en marchant pieds nu j'ai (re)appris a voir ou je posais les pieds,a faire attention aux entorses et aux merdes des brebis :)
alors du coup dans les milieu pastre je passe maintenant pour un "chevelu" avec mes d4 a 15E (eux qui on tous des grosses pompes).
Mais finalement qui c'est qui c'est le mieux se déplacer?
ciao

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité