Nos Partenaires

Auteur Sujet: Se déplacer pieds nus  (Lu 45152 fois)

27 janvier 2008 à 11:51:59
Réponse #50

Patrick


mais bon c'est évident ça!Les pieds peuvent tolérer des graviers,c'est pas pour autant qu'on va se foutre à marcher sur un tapis de braises en récitant des mantras ou qu'on va partir orteils au vent pour st jacques de compostelle!
Si, si fakir c'est un métier d'avenir. Je suis en train de monter une structure pour rétablir les professions d'antan tombées en désuétude.

Là, je suis en train de commencer un module "mousquetaires". Bein, on est déjà complet.  ;D

27 janvier 2008 à 23:05:53
Réponse #51

Langouste


Salut  :)
Un peu de critique, ça fait du bien !  :up:
Galoper pendant 42,195 km sur une route à 12km/h de moyenne, tu as toutes les chances de te ruiner les genoux, les hanches, les cervicales, si tu le fait pieds-nus. Mais je vous l'accorde les godasses avec des semelles sympas( efficace), c'est recent, mais avant y'avait aussi moins de gens qui se tapaient un marathon pour le "fun".

Les supersemelles amortissantes semblent être plus traumatisantes que rien du tout, un lien intéressant qui l'explique mieux que je ne le ferais: http://www.mobile-sport.ch/upload/pdf_neu/Fuesse_f.pdf
Pour ma part je fais sans soucis des sorties de 2h (env 20 km) sur sol dur. Quand je courais chaussé j'avais régulièrement des douleurs surtout au niveau des genoux. Maisbon, il y a des gens qui se sont mieux adaptés aux chaussures que d'autres.

Je ne sais pas si il y a vraiment un "mouvement" type hippie... Peut être dans les milieux artistes branchés parisiens et les facs gauchistes ? On ne voit pas souvent des gens pieds nus en dehors des zones "autorisées"... je crois que je n'en ai pas vu une seule en 3 ans. Et vous ? Personnellement c'est une démarche strictement rationaliste, et ce qui me gonfle c'est de ne pas pouvoir (ne pas avoir le courage de ?) l'assumer publiquement par crainte des conséquences sociales. On me prend déjà pour un martien parce que je porte des tongs...


Olivier, membre du Front de Libération des Pieds depuis... ;)


28 janvier 2008 à 18:27:37
Réponse #52

domi


Bonjour a tous.
Pour répondre a Langouste , je m attache pas trop au mouvement hippy ou autre , je préfere resté moi meme .
Quand a ma tenue, elle est tout a fait banal comme tout le monde sans plus jean ,pull ,blouson mais pas de chaussures et généralement peut de personne le remarque .
Le comportement  de certain va dans le bon sens c est a dire qu ils sont plutot souriant et étonné certain nous posent des questions telque:Pourquoi etes vous pieds nus ?
         Si je pouvais moi aussi je serais pieds nus
Jusqu a maintenant a par quelque rire  d imbécile cela n est jamais allé plus loin ,ayez une démarche naturel avec un regard normal est ca passe tres bien si on se sent mal a l aise  dans sa peau les personne que vous croiserez vont s en apercevoir et vous regardé comme une bete curieuse .
Il faut que cela soit naturel et faire parti de votre vie comme quand on porte des tong en été ou des écharpes en hiver enfin bref resté soit meme .
Au départ c est pas facile , pour certain cela restera impossible meme et pour d autre une habitude de tous les jours le plus difficile pour moi  : remettre mes chaussures oui c est cela je pense
  Bonne soirée a tous by by .

04 février 2008 à 09:51:49
Réponse #53

SurvivalFred


Salut  :)
On me prend déjà pour un martien parce que je porte des tongs...
Olivier, membre du Front de Libération des Pieds depuis... ;)

Nann, Olivier, moi j'te prends juste pour un martien quand tu te balades en tongs dans la neige par -10°C dans le Vercors  ;) Et j'ai des preuves (Cfr.photo)

Que de souvenirs  :)

Fred
« Modifié: 04 février 2008 à 10:02:04 par SurvivalFred »
 

Vous êtes trop devant votre écran d'ordinateur, allez donc pratiquer dehors !!

04 février 2008 à 10:11:59
Réponse #54

jilucorg


Les supersemelles amortissantes semblent être plus traumatisantes que rien du tout, un lien intéressant qui l'explique mieux que je ne le ferais: http://www.mobile-sport.ch/upload/pdf_neu/Fuesse_f.pdf

Salut Langouste,

Ce lien figure dans ton article du Wiki seulement à la fin, là où il n'est sans doute suivi que par les "convaincus" qui veulent en savoir plus.

En réalité, c'est pile une référence scientifique solide à l'appui de la méthode que tu promeus.
Ne serait-il pas plus efficace de lui offrir une place commentée, à ce document, afin de le rendre visible et "attrayant" au sein (ou en intro) de la section "Physiologie du pied" ?


jiluc.

08 février 2008 à 09:32:05
Réponse #55

Langouste


Citation de: SurvivalFred
Nann, Olivier, moi j'te prends juste pour un martien quand tu te balades en tongs dans la neige par -10°C dans le Vercors  ;) Et j'ai des preuves (Cfr.photo)
Damned je suis démasqued  ;D
Mais ça ne compte pas: ce sont des tongs de montagne semelle vibram cramponables et cousu norvégien ! ;)
Sérieux, ça allait bien parceque la neige était bien gelée, donc pas trop de contact direct entre la peau et la neige. Dans de la fraîche c'est beaucoup moins drôle, à moins d'avoir son diplôme de fakir yogiste professionnel. :]]

Citer
Que de souvenirs  :)
:love: et on remet ça quand ?

08 février 2008 à 09:39:01
Réponse #56

Langouste


Citation de: jilucorg
Ce lien figure dans ton article du Wiki seulement à la fin, là où il n'est sans doute suivi que par les "convaincus" qui veulent en savoir plus.
En réalité, c'est pile une référence scientifique solide à l'appui de la méthode que tu promeus.
Ne serait-il pas plus efficace de lui offrir une place commentée, à ce document, afin de le rendre visible et "attrayant" au sein (ou en intro) de la section "Physiologie du pied" ?

Merci Jean-Luc, dès que j'aurai un peu de temps je retravaillerai l'article en tenant compte de ton conseil.  :up: Il y a aussi des références qui semblent sérieuses sur le site barefooters.org, il faudrait que je prenne le temps d'en faire un digest.

Olivier :)

17 février 2008 à 20:01:17
Réponse #57

ionos


Bonjour à tous !

ça va faire pas mal de semaines (ou de mois ?) maintenant que je me déplace pieds nus.
L'article qui m'a convaincu de le faire est celui là : (en anglais)
http://anthropik.com/2007/06/learning-to-walk/

Je marche, je jogge, je saute, je grimpe un peu partout dans la défense. J'ai déja pris le RER, le métro, je suis allé à la gare montparnasse direction nantes, bref, je n 'ai eu l'occasion de marcher pieds nus que dans des villes pour le moment. Pas de soucis, simplement des pieds extrêmement noirs.

Je n'ai encore jamais attrapé de rhume (même en marchant sous un orage) ou une quelconque maladie (sauf une infection une fois, alors qu'une ampoule s'était ouverte. Elle est passée en une nuit).

A mon avis, le risque de servir d'hôte à une jolie bactérie est négligeable (attention cependant dans certains pays où il est possible de rencontrer des bestioles qui ne nous veulent pas du bien)

Marcher pieds nus renforce le corps. Du point de vue de la survie on peut le voir comme ça :
Un homme capable d'exploits en chaussure ne peut pas faire grand chose s'il se retrouve pieds nus, alors qu'un homme capable d'exploits pieds nus se voit offrir davantage de possibilités en chaussures.

Autant être paré à toute éventualité.

18 février 2008 à 00:14:48
Réponse #58

Langouste


Ionos, merci pour le lien !
Dans les commentaires il y a un autre lien vers cet article http://www.quickswood.com/my_weblog/2006/08/athletic_footwe.html#more (en anglais) qui est bien aussi, avec pas mal de références.

Dans ma boule de cristal je vois nos petits-enfants pieds nus qui regarderont les chaussures de notre temps d'un air amusé en se demandant pourquoi on portait ces trucs bizarres et inutiles. Comme nous quand nous regardons des collections de chapeaux, attributs pourtant indispensables à l'homme civilisé pendant des siècles !  :D  ;)

25 février 2008 à 23:51:54
Réponse #59

moustic


Très intéréssant ce topic.

Je me poseune question concernant lamarche pieds nus avec un sac sur le dos.
 
Ca donne quoi? Si il y a une charge trop grosse, il y aurait possibilité de complications musculaire ou autres?

26 février 2008 à 00:59:07
Réponse #60

Chester


Très intéréssant ce topic.

Je me poseune question concernant lamarche pieds nus avec un sac sur le dos.
 
Ca donne quoi? Si il y a une charge trop grosse, il y aurait possibilité de complications musculaire ou autres?
Complication musculaire?Je ne crois pas plus qu'avec des chaussures.Ce qui va changer, c'est ton équilibre à mon avis, tu sentiras plus passer les gravillons avec x Kgs sur le dos.Tu te fatigueras surement plus vite, tu lèveras moins les pieds à chaque pas,tu risques plus de te blesser...

26 février 2008 à 11:31:37
Réponse #61

jilucorg


Tu te fatigueras surement plus vite, tu lèveras moins les pieds à chaque pas,tu risques plus de te blesser...

Tu parles d'expérience ?


jiluc.

26 février 2008 à 13:51:25
Réponse #62

Chester


Tu parles d'expérience ?


jiluc.
voui,m'sieur,c'est promis! :)
Ptite expérience, qui n'est que la mienne, surement qu'il y a d'autres vécus.
Je ne ferais pas ça en tte saison,ni en ville.Mais en vacances,j'aime bien oublier mes chaussures,pour voir,et continuer le reste des activités normalement.ben c'est loin d'être toujours évident,même en été! :-\

26 février 2008 à 19:12:00
Réponse #63

Langouste


Très intéréssant ce topic.
Je me poseune question concernant lamarche pieds nus avec un sac sur le dos.
Ca donne quoi? Si il y a une charge trop grosse, il y aurait possibilité de complications musculaire ou autres?

Salut  :)
Pour moi: pas de problèmes musculaires quel que soit le poids en plus (pas plus qu'en chaussures je veux dire)
Mais le confort sur sol désagréable (graviers à angles aigus, végétation très sèche) diminue fortement à partir de 15-20 kg sur le dos, ça fait baisser la vitesse de progression.
Je pense que les problèmes musculaires sont plus liés à la durée de l'effort. Après une grosse sortie je sens mes pieds "musculairement" et "sensitivement" (picotement sous la plante des pieds) fatigués, je ne pourrais certaineement pas enchaîner 2 ou 3 jours au même rythme.

13 mai 2008 à 22:11:08
Réponse #64

jerome13


Salut tout le monde!

Pour ma part, j'avais déjà pas mal marché pieds nus, mais toujours chez moi et aux alentours... jamais "en grand public"... Mais je m'y suis remis dernièrement, et ce poste me convainct de persévérer. Donc voilà, je m'y suis remis... On verra  ;)

@+

Jérôme

18 mai 2008 à 10:39:40
Réponse #65

Joca


personellement j'ai toujours aimer marcher pieds nues dans l'herbe fraiche, voir même l'herbe mouiller aprés un pluie, je marche depuis toujours pieds nues chez moi, donc résultat j'ai des pieds extras-larges! sa m'est déjas arriver de marcher en ville comme sa et je n'ai pas trouver cela désagréable je pense même a recommencer!
Récits de voyages et de rencontres : https://noteslointaines.wordpress.com/

05 août 2008 à 21:37:50
Réponse #66

La Chose


Faut pas marcher sur les talons.  C'est une habitude de chat botté ça.  Regarde les chats, les vrais.  La plante touche avant tout le reste.  Ca permet de sentir le terrain une fraction de seconde avant que le poids ne soit posé, et d'ajuster toute la posture en temps réel pour bien l'adapter au terrain...  et surtout ça amortit bien.

Bonsoir,

Excellent fil  :doubleup:

... changer sa façon de marcher ...  :o

D'un point de vue anatomique, on n'est pas "conçus" pour poser d'abord la plante du pied ... (on n'a pas grand chose en commun avec l'anatomie du chat hein  :blink: ?) Les peuples qui marchent pieds nus depuis toujours ne posent pas la plante du pied d'abord quand même ?

Pour palier aux chocs ressentis lors de la marche pieds nus, je pense qu'il faut réapprendre à marcher light, souple, avec peut-être une foulée plus petite.

My 2 cents !  ;)

Par ailleurs, je me demandais si le fait de marcher pieds nus ne permettait pas d'evacuer plus rapidement certaines tensions accumulées par notre corps , un peu à la manière d'une prise de terre ? La semelle en caoutchouc de la  chaussure n'étant plus là pour servir d'isolant ...

Merci à tous !  ;)


22 août 2008 à 01:14:32
Réponse #67

blackwolf


j'adore marcher pied nus depuis que je suis gosse
jeune on cavaler sur les digues,dans les graviers, dans le jardin et jamais eut aucun souci  :doubleup:
si ce n'est les coupures sur certains coquillages accrochés sur les rochers  >:(

à la maison toute l'année je marche pied nus je me sens vraiment mieux comme cela ,


marcher pied nus c'est le panard  :doubleup:

beaucoup de choses nous semblent indispensables ,alors qu'en faite il n'en ait rien  ::)
j'ai vu des émissions sur certaines tribus d'amazonie,les indiens couraient  dans leurs forêts pied nus et n'avaient
aucun souci,je suis même sur qu'une paire de pompe les géneraient .

bien sur dans bien des cas une paire de chaussures est obligatoire.
c'est en forgeant qu'on devient forgeron

22 août 2008 à 09:32:32
Réponse #68

DavidManise


Salut :)

D'un point de vue anatomique, on n'est pas "conçus" pour poser d'abord la plante du pied ... (on n'a pas grand chose en commun avec l'anatomie du chat hein  :blink: ?) Les peuples qui marchent pieds nus depuis toujours ne posent pas la plante du pied d'abord quand même ?

Peu importe ce que "les peuples" font...  c'est pas parce qu'ils vivent proches de la nature qu'ils ont raison ;D

Moi, j'ai plusieurs façons de marcher selon les circonstances.  Mais typiquement soit je pose le pied à plat (plante et talon en même temps, et non pas le talon en premier, orteils en l'air, en faisant boum sur le plancher de bois), soit je pose la plante un dixième de seconde avant le talon.  Quand je marche avec des grosses grolles, disons des Meindl Perfekt, je ne peux pas marcher comme à mon habitude.  Aussi ma démarche est moins efficace.  Je me fatigue plus vite, j'ai moins d'équilibre, je me tords les chevilles et tout.  Alors qu'en baskets mes pieds sont souples et agiles, parce que je sens le terrain, et que je peux poser le pied comme je veux.

Quand je marche sans faire de bruit, c'est encore pire.  Typiquement le talon ne touche presque jamais le sol.  Ou alors de manière très contrôlée. 

Bref.  C'est peut-être pas anatomiquement juste, et je suis probablement un alien ou alors le chaînon manquant entre les Néanderthals et vous les sapiens sapiens ;D

Le résultat, c'est que mon buste est penché un petit peu en avant, et que j'ai le poids du corps plus "sur le devant des pieds".  Ca avance vite, comme ça.  Et c'est moins fatiguant, je pense.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

27 août 2008 à 10:54:20
Réponse #69

papibonc


Bonjour moi aussi je marche tout le temps pieds nus partout, alors qu'il ne faudrait pas car je suis diabétique, mais c'est un vrai plaisir et un peu de supplice quand je doit me chausser

27 août 2008 à 15:49:25
Réponse #70

Madudu


Pour quelle(s) raison(s) la marche pied nus est contre-indiquée aux diabétiques?

27 août 2008 à 15:52:38
Réponse #71

wolf


"Be the type of person that when your feet touch the floor in the morning, the devil says: "aww shit, they're up"   Dwayne johnson

28 août 2008 à 14:54:40
Réponse #72

papibonc


JE TE REMERCIE wOLF

09 février 2009 à 20:22:51
Réponse #73

magiccerbere


Hello,

Moi aussi, j'ai débuté la marche pied nus, en fôret et en ville... sous le regard étonné des passants, et... de mes camarades (je suis au lycée).
Dés que je sors du lycée et que le temps le permet, j'enleve mes chaussures (avec les plaisanteries qui vont avec : "On t'as volé tes chaussures?"... ^-^).

En fait, dans l'article du wiki, il manque un lien qui me parait important :

http://le-rib.forumpro.fr/

Je ne l'ai pas trouvé!
"J'ai la nostalgie d'une de ces vieilles routes sinueuses et inhabitées qui mènent hors des villes... une route qui conduise aux confins de la terre... où l'esprit est libre..." H.D Thoreau

21 février 2009 à 13:37:54
Réponse #74

Trashmallow


Wah, ça fait plaisir de voir des va-nus-pieds.  :doubleup:
Ma mère me répète sans arrêt que je me "déforme" les pieds à marcher sans chaussure, que je vais attraper froid, que c'est sale... Quand je regarde mes pieds, je ne vois que des pieds de femme de taille moyenne, avec des orteils de "statue grecque" (le 2nd plus long que le 3eme!), souples, le gros orteil légèrement à l'intérieur (et cette position s'améliore en été quand je marche beaucoup pieds-nus).
C'est vrai qu'à marcher nus-pieds on acquiert une démarche plus souple, quasi silencieuse (combien de fois j'ai surpris un membre de ma famille...): le "fox-walking" comme dit l'un des sites cités auparavant.
Si on sait ne pas faire du "jousqu'auboutisme", qu'on se chausse lorsque le sol est à risques, ou qu'il fait trop froid, je ne vois que des avantages à marcher pieds-nus. Entre autres on sent le monde autour de soi, on acquiert une meilleure assiette, et on devient habile avec ses pieds (je ne sais PAS vanner sans mes pieds nus)  ::)

Papibonc > pour marcher pieds nus, il vaut mieux que tu fasses ça sur des sols "vraiment sans risques". Ta pelouse, ta maison... parce qu'à la moindre coupure tu peux faire de vraiment méchantes infections, et c'est pas cool.  :down: Adopte les tongs ou les mocassins... Avec une bonne inspection et une bonne hygiène (inspection + hydratation + désinfection douce avec des plantes), tu devrais éviter 99% des problèmes.

BlackWolf > Une fois j'ai parché sur une  >:( de moule ouverte... je me suis entaillé le gros orteil quasiment jusqu'à l'os. J'ai rien senti (avec l'eau de mer) et j'ai réalisé une fois chez moi!!! Avec de la graisse et un tout petit bandage (pour éviter la poussière) ça a guéri comme un charme. Ouille quand même quand tu vois la plaie béante...  :o

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité