Nos Partenaires

Auteur Sujet: Un pliant "Le Sabot FONTENILLE" tout rouillé, des solutions ?  (Lu 9956 fois)

22 avril 2011 à 23:39:40
Réponse #25

Julien57


Citer
L'électrolyse fragilise l'acier
Bon alors j'ai un peut farfoullié sur le net. J'ai rien trouvé de très concret mais a priori, lors d'une electrolyse, de l'hydrogene s'infiltrerai dans le metal, ce qui le rendrait effectivement cassant. Un recuit permettrait ensuite de l'extraire, pour redonner à l'acier sa structure normale. Après, le pourquoi du comment, ben  :( :-\ ^-^

22 avril 2011 à 23:44:56
Réponse #26

mirmidon


Salut  :)

Cette aprem je suis tombé sur un superbe couteau pliant d'une des plus ancienne coutellerie française "Le Sabot FONTENILLE" . Il est malheureusement tout rouillé et il m'est impossible de l'ouvrir à plus de 95° environ.

La lame est méchamment rouillée ainsi que le mécanisme de "pliage" (je vois pas comment il fonctionne celui là). Si je sais enlever la rouille sur la lame, je ne vois pas comment attaquer le mécanisme.

Je recherche donc une lotion, bain ou autres potions magiques qui pourraient rendre la souplesse d’antan à ce petit morceau de patrimoine coutelier, et si possible, sans attaquer les plaquettes de bois. Si vous avez ça dans votre barbe, je suis preneur !  :D







On peut voir sur la dernière photo que les plaquettes en bois sont légèrement soulevées, surement par la rouille au niveau du mécanisme.

Merci d'avance !

l'acide phosphorique y pas mieux

http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/physique/chim/FDS/FDS06.htm#acetet02

BJ et lit bien le lien


L'acide Phosphorique (ou acide orthophosphorique) H3PO4 a la particularité d'être un triacide (il a 3H dits labiles, le premier lui donnant les propriétés d'un acide fort(comme le sulfurique ou le chlorhydrique par exemple), le deuxième d'un acide faible, puis le troisième d'un acide très faible).
 
Il est traditionnellement utilisé en traitement de surface, et est un produit très dangereux si il n'est pas appliqué avec les équipements de protection individuelle adéquats.
 
Il attaque particulièrement les métaux ferreux, et donc leurs oxydes (telle la rouille).
 
Attention donc à bien rincer les pièces traitées, car l'acide continuera à attaquer le métal sain.


bonne nuit
je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

22 avril 2011 à 23:50:46
Réponse #27

mazel


Salut  :)

...  "Le Sabot FONTENILLE" . Il est malheureusement tout rouillé et il m'est impossible de l'ouvrir à plus de 95°
 (...)  ... Si vous avez ça dans votre barbe, je suis preneur !  :D



On peut voir sur la dernière photo que les plaquettes en bois sont légèrement soulevées, surement par la rouille au niveau du mécanisme.
Merci d'avance !
Bonjour,

 Ce coutal est d’une facture extrêmement, mais historiquement, ultra récente avec seulement l’intérêt que tu y accordes..
 Sur cette relique à fausses mitres n’a passé peut-être que juste quelques mois en en terre, je te dirais donc que sont seuls à préserver ( cf dixit soyot, membre de la tribu et mes-zig moi-même), les plaquettes en buis et la lame estampillée Sabot /Fontenille  et je crois que la réponse de Tenaka survenue pendant ma réponse à ton message est effectivement la très bonne réponse.

 Sinon saches, que je suis un hobbyiste du couteau, et suivant l’intérêt ‘sentimental ou autre, je peux sauver ce que tu désires, soit tu m’envoies par un mp quelle est ta motivation, (p-ptre qqelqes mois de taf cat j’accumule.), soit en y faisant sur mes directives en direct live sur ton fil.
 Outils nécessaires une vielle lame de ton tiroir de cuisine, un méchant petit marteau, lime et ?ou papier à carrosserie de plusieurs grains à l’eau..

 Ma réf. - Un vieux militaire, à force de rencontres dans le monde du couteau, m’a dédicacé un des de ses livres qui s’appelle « Le couteau de nos soldats » qu'un jour j'ai prêté et qui de fil en aiguille lui est parvenu. Je ne connaissais pas le bonhomme, juste son bouquin, lisez le c’est de la balle. Il avait le même sentiment que moi sur le couteau de combat, càd à l’inverse de F.P, c’est l’homme qui maîtrise le couteau et pas l’inverse, donc pas de cran pour les doigts, dissymétrie ou encoche qui crispe la position de la main, en gros tu maîtrises ton outil sinon t’es mort..°  (ça c’est de moi)

 Moi si pacifique, mais réaliste, j’en étonnerai et réveillerai sans-doute certains..

 Donc mp, ou alors on continue ta restauration en direct sur ton fil qui risque de durer
 Je suis preneur, mais ta ferraille en vaut-elle le coup ?.

 Qand un couteau m'en*nuie, je le mets sur l'enclume, un coup de masse et plus de remords.
 Pour l'instant tu n'a eus que peu de bien bonnes réponses.

 Sympathie à toi

 JL

« Modifié: 23 avril 2011 à 20:00:16 par mazel »

23 avril 2011 à 03:39:53
Réponse #28

gmaz87


Je me permet de poster ça ici car je ne pense pas que cela mérite un nouveau sujet ...

J'ai trouvé ce couteau dans un fossé, plein de terre et la lame commence à rouiller j'ai l'impression. (je viens de le nettoyer au grattoir à vaisselle vert :D )

C'est un pliant à lame bloquée, il y a un petit jeu au niveau du blocage de la lame une fois déplié. Il est assez lourd.

Ca vaut le coup de le rattraper ? La lame n'est a priori par rouillée nan ? Les taches noires c'est quoi ?

Il faut l’affûter par contre car il coupe plus rien  :closedeyes:

miniatures cliquables





Bonjour,
A vue de nez, ça ne vaut pas la peine, ça a une tête de belle daube chinoise, et si il ne coupe pas c'est sans doute d'origine  ;#
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

23 avril 2011 à 08:04:54
Réponse #29

mazel


Je me permet de poster ça ici car je ne pense pas que cela mérite un nouveau sujet ...

... Les taches noires c'est quoi ?

Il faut l’affûter par contre car il coupe plus rien  :closedeyes:


 
 Bonjour,

Je précise même "...belle daube chinoise" de la bien connue marque 'Stainless' avec lame en acier 420 SS

 Pour les marques noires, c'est un mulot qui a fait pipi dessus, à urine très corrosive, et c'est à désinfecter.

 Pour l'affutage un coup de pierre à faux ou de vieille lime qui te rendras un tranchant apte à nettoyer le dessous de tes godasses ou dépiquer des salades au jardin. On voit d'ailleurs bien qu'il a déjà été soigné par un connaisseur.

 Maintenant, si tu es partisan du coup de masse sur l'enclume, un simple mp, et un peu d'attente car je suis surbooké.

 JL

23 avril 2011 à 09:37:43
Réponse #30

sharky


Il avait le même sentiment que moi sur le couteau de combat, càd à l’inverse de F.P, c’est l’homme qui maîtrise le couteau et pas l’inverse, donc pas de cran pour les doigts, dissymétrie ou encoche qui crispe la position de la main, en gros tu maîtrises ton outil sinon t’es mort..°  (ça c’est de moi)

Tu as déjà entendu Fred dire que c'était le couteau qui maîtrise l'homme? :o
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

23 avril 2011 à 10:14:23
Réponse #31

mazel


Tu as déjà entendu Fred dire que c'était le couteau qui maîtrise l'homme? :o

 Désolé la compréhension de tous et pour Fred, j'ai encore mangé des mots ..

 Il aurait fallu lire ".. à l’inverse des couteaux de F.P" et autres évidemment

 L'anatomie d'un manche à position marquée des doigts, peut empêcher certains mouvements, et créer certaine crispation qui se repporte au psychologique barrant de l'esprit une totale liberté de ses mouvements et réactions de main.

 Bien expliqué dans ce livre de Gérard Lecoeur et  Roger Rouquier, sûrement plus intéressant par le côté inventaire des couteaux anciens dans l'histoire des armées.

 Je ne cherche pas polémique.. et m'exprime sûrement mal encore.

 JL mazel

23 avril 2011 à 10:18:07
Réponse #32

sharky




Ok, je comprends mieux après c'est une question de point de vue.

On peut aussi penser que dans une situtation dégradée, celà peut être rassurant de savoir dans quel sens on tient le couteau rien qu'avec l'aspect tactile sans se faire de noeuds au cerveau.

A+ ;D
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

23 avril 2011 à 10:44:55
Réponse #33

mazel


 Bien sur!

 Tout cela parce j'avais meulé entre autres, les dents de scies qui me faisent ch* sur le dos de la lame d'un Muëlla de surplus, et un peu affiné le manche à ma main. L'acier était par ailleurs extraordinaire. Je suis pour les convention de Genève vois-tu, ces dentures sont plus embêtantes qu'autre chose pour mon utilisation personnelle dans le civil.

Et les manches en bon bois de chez nous, en corne, et bois de cervidés sont aussi ma spécialité.

 Sa dédicace sur le bouquin m'encouragait à traiter avec respect les couteaux militaires, et j'en suis vraiment très fier. Comme quoi les réputations remontent jusque chez les couteliers.

A+  :D

 JL  (fin du HS)

23 avril 2011 à 11:36:29
Réponse #34

Tenaka


Bonjour,
A vue de nez, ça ne vaut pas la peine, ça a une tête de belle daube chinoise, et si il ne coupe pas c'est sans doute d'origine  ;#
A+
Gérard
Il sera bon à rien ? :( Couper du saucisson, et encore :D

 Bonjour,

Je précise même "...belle daube chinoise" de la bien connue marque 'Stainless' avec lame en acier 420 SS

 Pour les marques noires, c'est un mulot qui a fait pipi dessus, à urine très corrosive, et c'est à désinfecter.

 Pour l'affutage un coup de pierre à faux ou de vieille lime qui te rendras un tranchant apte à nettoyer le dessous de tes godasses ou dépiquer des salades au jardin. On voit d'ailleurs bien qu'il a déjà été soigné par un connaisseur.

 Maintenant, si tu es partisan du coup de masse sur l'enclume, un simple mp, et un peu d'attente car je suis surbooké.

 JL
Donc tu confirme que c'est de la m*rde noname ? Le stainless steel 420 c'est de la mauvaise qualité ?
Et qu'entends tu par coup de masse sur l'enclume ? :D
"Rien n'arrête Jaennot"

23 avril 2011 à 12:40:25
Réponse #35

mazel


 salut,

 C'est l'inox de la plupart des couteaux ménagers ordinaires. Pour le saucisson et peler les fruits, gratter les cosses de la batterie voiture, ce sont de bonnes utilisations.
 (attention il existe aussi de bons aciers 420 C, HC, .. qui ont subi un bon traitement thermique)

 Le coup de masse sur l'enclume, c'est la destruction massive pour la non proliféation des objets inutiles, à ne pas laisser traîner par exemple entre de petites mains infantiles.

 JL 
« Modifié: 23 avril 2011 à 12:54:58 par mazel »

23 avril 2011 à 14:57:48
Réponse #36

StormX


Salut à tous  :)

Grâce à vous  j'avais plein de solutions. En relisant le topic ce matin, j'ai quant même voulu tester la bonne veille huile de coude et le papier de verre (320) avant d'aller acheter toute sorte de produits plus ou moins chimique...

Le résultat parle de lui même  :D










En forçant comme un porc, j'ai pu décoincer la lame et attaquer le travail sans trop de problème. La rouille n'a finalement pas trop attaquée le métal. Il gardera tout de même ces petits "cratères" noirs, qui je trouve, le rendent encore plus sympa.

Comme vous pouvez le voir, le cran de force est encore pas mal rouillé et je n'arrive pas y aller avec le papier de verre. PH ma conseillé d'acheter du WD40, je pense que cela finira le bouleau. Et même si cela ne doit pas être super top pour dame nature, cela semble être vraiment utile pour de nombreuses configurations.

Maintenant, j'crois que si la situation se représente, j'aurais d'quoi faire !  ;D

Merci à vous  :up:
"La beauté de la Vie dépend de ton regard."
Keny Arkana

23 avril 2011 à 17:24:49
Réponse #37

mazel



 Bravo pour ta petite rénovation  :up:

 Tu as gagné un petit pliant, à vraies mitres, ce que j'avais mal vu sur la photo du dos.
 
 JL

23 avril 2011 à 17:36:43
Réponse #38

gmaz87


Salt,
Beau boulot de rénovation en méthode simple (pas la pire bien au contraire), tu pourrais aussi reprendre les plaquettes soit au pyrograveur ou plus simplement à la pointe rougie au feu pour raviver le décor.
Pour le cran de force, un peu de trempage dans du pétrole devrait le faire mieux fonctionner, et ensuite qq gouttes d'huile de cuisine. C'est comme ça que j'avais fait sur un Puma trouvé lui aussi, les lames ressorts sont restées rouillées mais stabilisées et il marche comme ça depuis plus de 15 ans.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

23 avril 2011 à 19:14:22
Réponse #39

soyot


Bien vu StormX,
c'est bien la WD 40, pour assouplir le mécanisme et la crasse/rouille partira à l'usage et pour le manche, de la graisse de foie gras de canard, c'est bien, tu verras.

23 avril 2011 à 23:25:51
Réponse #40

Jérôme A


yep

joli boullot

au niveau du wd40 sans enlever la rouille celui ci la stopperas tous du moins je pense ,comme dit plus haut  une utilisation intensive  de découpe de sauciflard

finiras le boulot ...

méme si c'est peu etre pas le couteau du siecle (et encore moi je sais pas ...) le faite de ne rien laisser perdre bêtement et ou par "fainéantise" est digne de respect

kool mec  :up:
Si vous vous sentez impuissant...
Aidez quelqu'un .

24 avril 2011 à 00:20:24
Réponse #41

Shengouille


Beau sauvetage, j'aurai aussi mis un coup de WD-40 mais j'aurai aussi dériveté les plaquettes en buis, qui ont gonflé avec l'humidité et la rouille, pour les aplanir avant de les riveter de nouveau. Ensuite, comme dit plus haut, graisse de foie gras pour le buis, rien de tel pour une belle patine !

Par contre, la lame est méchamment rayée là, tu affûtes avec quel grain ?

24 avril 2011 à 00:40:52
Réponse #42

guy


Il reste encore pas mal de travail mais c'est pas mal! :love:
Pour la lame, des rouleaux de feutre(monté sur une perceuse) et de la pate a polir devraient lui redonner un coup de propre.
Toornaarsuk!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité