Nos Partenaires

Auteur Sujet: aiguiser hache ou hachette ...  (Lu 25454 fois)

10 avril 2011 à 15:36:53
Lu 25454 fois

coutolien


j'ai rien trouvé donc tans pis je demande :
comment on aiguise une hache ou une hachette et avec quoi ...
merci
« Modifié: 10 avril 2011 à 16:23:52 par coutolien »

10 avril 2011 à 15:43:13
Réponse #1

Gros Calou


Pas les mêmes lames, hachette beaucoup plus épaisse, alors qu'une machette doit s'affûter comme un camp knife  ;)

10 avril 2011 à 15:53:08
Réponse #2

jbc


pour la hachette
il faut bloquer la lame et avec une pierre faire des mouvement circulaires d'un bord et de l'autre

10 avril 2011 à 15:55:21
Réponse #3

jbc



10 avril 2011 à 16:09:30
Réponse #4

WakanTanka


pour la hachette
il faut bloquer la lame et avec une pierre faire des mouvement circulaires d'un bord et de l'autre
je dirais que sa dépends vraiment de la hache et de l'aiguisage d'origine.
perso j'ai pris une hachette a bricochose pour le barbacue chez mes parents et HO surprise quand a l'aiguisage d'origine .
j'ai passer plus de 30 minute a la lime histoire d'avoir une base " potable " est c'est vraiment pas sa encor.
le mois prochain je prend une GB je verrai la différence.
waka

10 avril 2011 à 16:11:22
Réponse #5

shrek


Yop,
pour une machette, une vidéo démonstrative d'Eric de SFS :
http://www.youtube.com/watch?v=sH8qlNiMux4

Tcho

Geoffroy
hakuna matata

10 avril 2011 à 16:18:06
Réponse #6

coutolien


super merci tout le monde  :doubleup:
mais je ne comprend pas la différence entre la hachette et la hache ,,en gros ,ç' est les meme "émouture"(je ne sais pas si ça s'appelle comme ça ...)  sauf qu'il y en a une qui est plus petite que l'autre non
pourquoi ça ne s'aiguise pas pareil si c'est les meme "émouture" ...

et pendant que j'y suis ,,et les merlin ,,ça s'aiguise pareil ?
merci

10 avril 2011 à 16:23:27
Réponse #7

coutolien


Pas les mêmes lames, hachette beaucoup plus épaisse, alors qu'une machette doit s'affûter comme un camp knife  ;)
oups ;; désolé je voulais dire hachette et non pas machette ....   ;)

10 avril 2011 à 16:52:45
Réponse #8

Woodrunner


Perso j'aiguise toute ces lames utilitaires avec une lime plate fine faite pour affûter les chaines des tronçonneuses ( affûtage spécial à la lime plate ) et réduire les limiteurs de profondeur de ces mêmes chaînes. Cela donne un affûtage suffisant pour les haches et les machettes, les serpes... perfectible avec un coup de pierre. Pour le couteaux utilitaire cela donne un affûtage rudimentaire et efficace pour la majorité des jobs autre que les demo de rasage d'avant bras et de coupe de serpentin de papier.
C'est en plus rapide sur le terrain... ensuite dans une citrons cela fait tâche c'est sûr.
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

10 avril 2011 à 20:34:33
Réponse #9

coutolien



10 avril 2011 à 20:43:32
Réponse #10

Kilbith


Perso j'aiguise toute ces lames utilitaires avec une lime plate fine faite pour affûter les chaines des tronçonneuses ( affûtage spécial à la lime plate ) et réduire les limiteurs de profondeur de ces mêmes chaînes. Cela donne un affûtage suffisant pour les haches et les machettes, les serpes... perfectible avec un coup de pierre. Pour le couteaux utilitaire cela donne un affûtage rudimentaire et efficace pour la majorité des jobs autre que les demo de rasage d'avant bras et de coupe de serpentin de papier.
C'est en plus rapide sur le terrain... ensuite dans une citrons cela fait tâche c'est sûr.

Idéalement sur le terrain j'utilise une lime de précision de mécanicien je crois que l'on dit un "tiers point" (les striures ne vont que dans un seul sens). Cela marche moins bien sur les hachettes Wetterlings qui sont plutôt dures. Rien n'empêche de finir à la pierre par petit mouvement circulaire.
« Modifié: 11 avril 2011 à 10:32:50 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 avril 2011 à 21:05:25
Réponse #11

camoléon


Je vais peut être passer pour un sacrilège mais, j'aiguise ma hachette Fiskars avec ma pierre DC4, en mouvement de va et vient pour les grosses encoches sur la lame, et en mouvement circulaire pour la finition.
Et ça coupe du tonnerre :up:!
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

10 avril 2011 à 21:10:43
Réponse #12

Gros Calou


je crois que l'on dit un "tiers point"

C'est bien ça une lime d'affûtage de forme triangulaire, c'est ce que utilisait mon père sur hache et lame de tondeuse  ;)

10 avril 2011 à 21:25:10
Réponse #13

jeanmi


Citer
pendant que j'y suis ,,et les merlin ,,ça s'aiguise pareil ?

Perso à la lime, mais affûtage moins important que pour une hache, hachette.
Pas la peine d'avoir un merlin rasoir.
Le merlin fonctionne plus comme un coin (fendage par écartement) grâce à sa masse plus importante et un angle de lame plus ouvert.

10 avril 2011 à 21:32:29
Réponse #14

Woodrunner


Pour le merlin on utilisait une meuleuse en prenant garde de ne pas surchauffer le fer.
La lime que j'utilise n'est aussi strié que dans un seul sens. La marque est sauf erreur Oregon ( fabricant de chaîne et de plateau de tronçonneuse.)

Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

10 avril 2011 à 21:47:21
Réponse #15

bushiben


Personnellement pour affuter ma Gränsfors bruks hunter's axe, j'utilise une pierre comme celle-ci:



Par des petits mouvements circulaires et répétés de chaque côtés du fer.
J'obtiens de bon résultats lorsque je réaffute régulièrement, par contre pour récupérer un " pet " sur le fil, il faut mieux s'armer de patience. ;)
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

10 avril 2011 à 22:05:27
Réponse #16

Sotret


puisque personne ne l'a encore citée, j'ajouterai la video bonus de Ray Mears :
http://www.youtube.com/watch?v=3LrkC3aS3gA

11 avril 2011 à 10:16:41
Réponse #17

Mrod


Dans mon cas pour mes deux hachettes (custom sculpture et Gransfors) c'est papier de verre de carrossier (600 plus ou moins usé) sur tapis de souris pour conserver le convexe puis DC-4 puis pâte à polir. Je sais je suis maniaque sur l'aiguisage. Pour les gros pet (c'est rare) je sort la lime, une petite lime plate très fine striée dans les deux sens, ou la meule si vraiment c'est nécessaire. Après c'est comme toutes les lames plus on les entretient souvent moins y'a de boulot.

Je sais que certains utilisent des gabarit en bois ou autre pour vérifier la régularité du convexe et l'entretenir. Dans mon cas la hachette de sculpture est volontairement irrégulière et la GB demande peu d'entretien si on en prends soin car elle tiens bien l'aiguisage (acier dur).

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

11 avril 2011 à 10:31:41
Réponse #18

Diesel


Comme Mrod, papier de verre 600 (400 si il y a à rattraper) sur un tapis de souris + passage au cuir.

Vu que c'est fait pour couper et fendre, je garde un tranchant convexe.

Tous mes objets tranchants qui doivent servir de façon intensive sont affûtés convexe. c'est ce qu'il y a de plus simple à entretenir et de plus durable.
C'est valable pour mes couteaux (hormis les scandis) comme pour les haches.
Et c'est sans doute l'affûtage que je maîtrise le mieux de toute façon. :)

11 avril 2011 à 10:42:37
Réponse #19

Kilbith


Comme Mrod, papier de verre 600 (400 si il y a à rattraper) sur un tapis de souris + passage au cuir.

Vu que c'est fait pour couper et fendre, je garde un tranchant convexe.

Tous mes objets tranchants qui doivent servir de façon intensive sont affûtés convexe. c'est ce qu'il y a de plus simple à entretenir et de plus durable.
C'est valable pour mes couteaux (hormis les scandis) comme pour les haches.
Et c'est sans doute l'affûtage que je maîtrise le mieux de toute façon. :)

salut,  ;)

A la maison quand j'ai le temps et parce que j'aime, je procède comme toi et Mrod, ainsi que pour les couteaux fins sur le terrain (genre opinel vite fait sur la cuisse). Mais "en action" ce n'est pas évident de sortir le tapis de mousse, le papier de verre, de trouver une surface plane et de passer cinq à dix minutes sur un fil émoussé. Le papier de verre s'encrasse vite aussi.

Sur le terrain, j'ai souvent constaté par le passé et dans mon expérience qu'on "s'embête" moins au travail :

-Pour les haches, serpes, fauchards intensément utilisés : La lime est dans la poche, c'est inusable et rapide. On bucheronne, quand le truc est émoussé (les cognées traditionnelles sont acier plutôt mou pour ne pas éborgner, de plus dans certaines ragions il y a pas mal de shrapnels et autres dans le bois des arbres) un coup de lime rapide et ça repart. On peut aussi passer le soir un coup de "pierre à faux" (toujours disponible par le passé) pour avoir un tranchant fin. Mais les vieux ils préféraient souvent un tranchant "suffisant" à un tranchant "rasoir" qui sur les aciers anciens ne tenait pas longtemps.

-De même, à la chasse, si on doit faire plusieurs bêtes, il faut reconnaitre que pour le couteau standard la tige diamantée c'est pas mal, même sur une lame sale (sang, graisse...) : rapide, simple, efficace, suffisant, facile à laver, incassable.

"Le mieux est parfois l'ennemi du bien."
« Modifié: 11 avril 2011 à 11:16:14 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 avril 2011 à 11:20:17
Réponse #20

Diesel


A la maison, je procède comme toi et Mrod, ainsi que pour les couteaux fins sur le terrain. Mais "en action" ce n'est pas évident de sortir le tapis de mousse, le papier de verre, de trouver une surface plane et de passer cinq à dix minutes sur un fil émoussé. Le papier de verre s'encrasse vite aussi.
C'est rare que j'affûte sur le terrain, je le fais le plus souvent chez moi.
Je ne reste jamais assez longtemps dehors pour que l'utilisation du couteau demande un réaffûtage complet ou en tout cas, je n'ai jamais usé une lame à ce point. Mais il est vrai que je ne suis pas chasseur, ouvrir un sanglier, ça doit être plus usant pour le tranchant que de couper 3 piquets pour sa tarp.  ;D

J'ai malgré tout un morceau de papier de verre dans mon kit au pire, c'est le tapis de sol ou le dos du sac à dos.
La majorité des lames que je prends sont déjà assez durable (tranchant entre 56 et 61 hrc pour les plus durs) et servent à bon escient le plus souvent.

11 avril 2011 à 19:57:06
Réponse #21

coutolien


je vous remercie encore tous le monde ...   :)

21 avril 2011 à 06:54:04
Réponse #22

filmanue


comme beaucoup juste une lime ... et si vraiment le fil s en va en atelier avec une meuleuse mais j ai du le faire juste une fois en plus de 10 ans.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité