Nos Partenaires

Auteur Sujet: Je prete ou je prete pas. Telle est la question....  (Lu 15005 fois)

27 avril 2011 à 10:59:34
Réponse #25

remden




Et vous. Sur quels criteres vous accepter ou refuser un pret.


je ne sais plus qui  (alphonse Allais, Sacha Guitry ?)  disait à un tapeur : "si je vous prête de l'argent, je vais ensuite vous le réclamer, vous ne me le rendrez pas et je perdrai donc mon argent et votre amitié. Je préfère ne perdre que votre amitié".

blague à part et expériences vécues j'ai eu l'occasion dans ma vie de prêter soit de l'argent soit des objets (genre matériel de sono ou des livres anciens auxquels je tenais beaucoup). A chaque fois ça été le même scénario :
- l'emprunteur n'est jamais pressé de rendre ce qu'il a pris/emprunté,
- comme le temps passe, vous réclamez votre dû,
- et là, ce n'est pas l'emprunteur indélicat qui passe  pour un salaud mais vous qui êtes pris pour un emmerdeur, alors que vous ne faites que réclamer ce qui vous revient... :o

j'exclus de ce commentaire l'aide aux  (grands)  enfants, mais cela relève plus du don et de la solidarité intra familiale que du prêt.

en conclusion : pas de prêt,  c'est trop dangereux pour les relations futures. De plus, que vaut l'amitié de quelqu'un qui n'accepterait pas que vous ne prêtiez pas ?  :blink:

27 avril 2011 à 16:56:38
Réponse #26

macagnaman


j'ai tendance à penser que le mot "ami" est souvent galvaudé... un véritable ami on peut lui preter les yeux fermés, car il fera tout pour rendre, ainsi soit il rendra et tout ira bien soit il ne rendra pas et c'est parceque il n'aura sincérement pas pu faire autrement, et ainsi le fait de lui avoir preté lui aura certainement sauvé la mise, ce qui est le role d'un ami.
Je suis assez fasciné par ces gens qui se sont vu 3 fois et se décretent "amis", ou qui ont 25 amis... des amis on en a 4 ou 5 quand on est verni et qu'on sait cultivé l'amitié.
Ensuite, tout dépend de ce que l'on prete, on ne prete pas ce qui est vital, on prete ce qu'on a de coté en cas de pépin.
La responsabilité est la conséquence logique de notre liberté.
(J.P Sartre).

27 avril 2011 à 18:26:41
Réponse #27

remden


Que vaut l'amitié de quelqu'un qui ne rendrais pas ce qui a été prêté ?

je crois que dans les deux cas la réponse coule de source : ce genre "d'amitié" ne vaut pas un kopeck.
Un des rares avantages des coups durs qui arrivent au cours de la vie (et je parle de choses vécues comme un divorce qui se passe mal, du chômage un peu longuet, complétez la liste si vous voulez !) c'est que ça permet de faire le ménage dans son carnet d'adresse  ;# !

27 avril 2011 à 18:34:49
Réponse #28

Vincent


j'ai tendance à penser que le mot "ami" est souvent galvaudé... un véritable ami on peut lui preter les yeux fermés, car il fera tout pour rendre, ainsi soit il rendra et tout ira bien soit il ne rendra pas et c'est parceque il n'aura sincérement pas pu faire autrement, et ainsi le fait de lui avoir preté lui aura certainement sauvé la mise, ce qui est le role d'un ami.
Je suis assez fasciné par ces gens qui se sont vu 3 fois et se décretent "amis", ou qui ont 25 amis... des amis on en a 4 ou 5 quand on est verni et qu'on sait cultivé l'amitié.
Ensuite, tout dépend de ce que l'on prete, on ne prete pas ce qui est vital, on prete ce qu'on a de coté en cas de pépin.


Je suis assez d'accord avec ta facon de voir !

27 avril 2011 à 20:04:42
Réponse #29

Maximil


Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

27 avril 2011 à 20:26:01
Réponse #30

pierreB


j'ai tendance à penser que le mot "ami" est souvent galvaudé... un véritable ami on peut lui preter les yeux fermés, car il fera tout pour rendre, ainsi soit il rendra et tout ira bien soit il ne rendra pas et c'est parceque il n'aura sincérement pas pu faire autrement, et ainsi le fait de lui avoir preté lui aura certainement sauvé la mise, ce qui est le role d'un ami.
Je suis assez fasciné par ces gens qui se sont vu 3 fois et se décretent "amis", ou qui ont 25 amis... des amis on en a 4 ou 5 quand on est verni et qu'on sait cultivé l'amitié.
Ensuite, tout dépend de ce que l'on prete, on ne prete pas ce qui est vital, on prete ce qu'on a de coté en cas de pépin.


Je suis bien d'accord avec toi... des connaissances, j'en ai des tonnes; des amis: juste 2-3  ;) (et ils sont plus riches que moi  ;D ;D ;D)

19 mai 2011 à 22:16:36
Réponse #31

SURVIE 78


Bonjour, je prête volontiers mes outils et mes connaissances voir mes deux bras mais jamais de l'argent sauf a ma famille proche.

03 juin 2011 à 12:29:12
Réponse #32

philippe13


Avant le fin du crédit immobilier je n'avais de toute façon pas d'argent à préter. Mais étant donné le nombre d'outils et de livres prétés et jamais ou difficilement récupérés je ne préterai jamais d'argent.

 Pour mes enfants cela relève du don ou du prêt pédagogique=apprendre à gérer.
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

03 juin 2011 à 13:27:43
Réponse #33

Mad Max


 "si je vous prête de l'argent, je vais ensuite vous le réclamer, vous ne me le rendrez pas et je perdrai donc mon argent et votre amitié. Je préfère ne perdre que votre amitié".

C'est un peu ça.
Je ne prête pas d'argent. Je le donne, à mes enfants, même si je ne suis pas dupe des prétextes moisis qu'ils invoquent.
Pour les autres, je veux bien participer aux frais (  " c'est pour manger"- "ben, viens, on va au supermarché et je te remplis un chariot" - "Ah ben non, ça m'intéresse pas" ) mais je ne lâche pas le pognon.
Chaque fois que je me suis laissé attendrir, j'ai perdu, au moins en partie, le fric et l'ami définitivement.
Je trouve parfaitement immoral de voir l'argent, que j'ai durement gagné au prix d'un travail incessant et plus durement épargné au prix de sacrifices quotidiens, gaspillé en futilités.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

06 juin 2011 à 19:19:48
Réponse #34

Loïck


 >:(
Quand je passe mes affaires celui a qui je les ai passées les prestes a son tours , total je ne les revois plus.
Donc je ne prête plus, ou que a des gens de confiance


'La vie n'est qu'un prêt que nous fait la nature."
Citation d'Edmond Thiaudière ; La proie du néant - 1886.
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

06 juin 2011 à 19:25:32
Réponse #35

pierreB


Le prêt d'argent, je n'y ai jamais été confronté... je n'en ai quasi jamais de toute façon :-\

Si je devais prêter, ça serait à la famille très proche (sans obligation de retour... comme un don) ou à un pote dans la m*rde (Des vrais potes hein! Je n'en ai que 2...)

Après, pour les outils ou autres, je prête facilement mais je veille au grain pour que ça me revienne... sinon, pas glop pas glop ;D

06 juin 2011 à 19:52:33
Réponse #36

mirmidon


>:(
Quand je passe mes affaires celui a qui je les ai passées les prestes a son tours , total je ne les revois plus.
Donc je ne prête plus, ou que a des gens de confiance


'La vie n'est qu'un prêt que nous fait la nature."
Citation d'Edmond Thiaudière ; La proie du néant - 1886.

pas mieux  :'( c'est la que l'on parle d'expérience  :)
je ne suis n'y pour n'y contre bien au contraire

06 juin 2011 à 20:07:02
Réponse #37

DavidManise


Et vous. Sur quels criteres vous accepter ou refuser un pret.

Je prête seulement ce que je peux donner, à quelqu'un à qui je suis prêt à le donner, pour une raison qui vaut la peine que je me sépare de mon blé.  Et après j'en apprends long sur mon pote.  On peut donc, aussi, voir ça comme un investissement : comme au poker, on paye pour voir les cartes de l'autre, parfois...

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

06 juin 2011 à 20:51:37
Réponse #38

remden


bonsoir à tous,

en relisant ma réponse et vos témoignages, j'ai pu constater que nous sommes nombreux à avoir subi les mêmes "coups fourrés" (à quelques variantes près).
Il y a quand même des choses sympas : le frère qui se démène pour rembourser, le p'tit jeune tout fier d'avoir su gérer (et rembourser) l'argent prêté...

pour moi qui suis plutôt de nature pessimiste c'est encourageant : d'habitude, je vois les verres à moitié vides, aujourd'hui j'ai envie de les considérer comme à moitié pleins.  :)

06 juin 2011 à 22:39:56
Réponse #39

Loïck


Comment on peut réagir sur le fait qu’après avoir prêté un objet (comme une scie automatique) en parfait état , l'ami nous la rend cassée en disant qu'elle été dans le même état quand vous lui avez donner :(?   
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

06 juin 2011 à 23:08:50
Réponse #40

remden


Comment on peut réagir sur le fait qu’après avoir prêté un objet (comme une scie automatique) en parfait état , l'ami nous la rend cassée en disant qu'elle été dans le même état quand vous lui avez donner :(?   

à toi de choisir si tu veux aller au clash ou pas

1- tu choisis de ne pas clasher : comme le gars est de mauvaise foi, tu ne dis rien, mais il est interdit de prêt pour le restant de sa vie.
autre option si tu es un peu vicelard, quelques temps après tu lui empruntes un outils, que tu rendras cassé en disant qu'il te l'avait donné dans cet état (--> à malin, malin et demi...)   ;#  s'il n'est pas trop con il comprendra la leçon

2- tu choisis de clasher parce que tu as horreur qu'on te prenne pour un volatile bon à plumer : tu ne dis rien au départ mais tu t'arranges pour voir les travaux réalisés avec ton outil et là tu demandes comment il a pu faire avec un outil cassé. s'il a du répondant il peut s'en tirer par une pirouette, s'il est déstabilisé tu l'achève en portant le coup de grâce (pas trop vite, il faut qu'il souffre...)  :lol: :lol:

06 juin 2011 à 23:12:48
Réponse #41

Pierrot


Comment on peut réagir sur le fait qu’après avoir prêté un objet (comme une scie automatique) en parfait état , l'ami nous la rend cassée en disant qu'elle été dans le même état quand vous lui avez donner :(?   

Ben tu vois, déjà le gars qui agit comme ça, ce n'est pas un ami.... :down:

06 juin 2011 à 23:14:32
Réponse #42

Loïck


Ben tu vois, déjà le gars qui agit comme ça, ce n'est pas un ami.... :down:
Vrais c'est mon parrain >n<
Comme quoi la famille
Tant va la cruche a l'eau qu'a la fin elle ce brise non ?
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

06 juin 2011 à 23:20:54
Réponse #43

remden


Vrais c'est mon parrain >n<
Comme quoi la famille
Tant va la cruche a l'eau qu'a la fin elle ce brise non ?

bon, puisque c'est de la famille, tu prends l'option 1 de mon message précédent (et sans le côté vicelard...)

06 juin 2011 à 23:28:58
Réponse #44

Loïck


bon, puisque c'est de la famille, tu prends l'option 1 de mon message précédent (et sans le côté vicelard...)

Non pas vraiment, la loi œil pour œil dent pour dent n’amène rien.
Si le monde devais tourner comme sa on ne serai pas sortie de l'auberge.
De plus sa fait vraiment gamin 'Haa tu ma casse mon camion, et bein je vais casser ta voiture tin'
C'est mat sup comme raisonnement.

Un sermon et une demande d'explication me semble plus logique 
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

06 juin 2011 à 23:33:11
Réponse #45

remden


Non pas vraiment, la loi œil pour œil dent pour dent n’amène rien.
Si le monde devais tourner comme sa on ne serai pas sortie de l'auberge.
De plus sa fait vraiment gamin 'Haa tu ma casse mon camion, et bein je vais casser ta voiture tin'
C'est mat sup comme raisonnement.

Un sermon et une demande d'explication me semble plus logique 

je ne comprends pas ta réaction puisque, justement, l'option 1 c'est "pas de clash" ?

06 juin 2011 à 23:36:32
Réponse #46

Loïck


En effet mais casser un de ses outil car il a casser le tien ne sert a rien
Tout terrains, Tout temps, Tous prêts
Scout un jour Scout Toujours

06 juin 2011 à 23:42:24
Réponse #47

remden


En effet mais casser un de ses outil car il a casser le tien ne sert a rien

il faut lire ma phrase jusqu'au bout :

"bon, puisque c'est de la famille, tu prends l'option 1 de mon message précédent (et sans le côté vicelard...)"

si j'écris "sans le côté vicelard" c'est pour, bien évidemment, éviter la loi du Talion.

06 juin 2011 à 23:45:32
Réponse #48

Leif


quand je prête je ne veux même pas être rembourser, en fait je donne, y a 5 an j'ai prete 3500€ pour payer un enterrement et une pierre tombale a un pote, franchement si un jour il y pense et bien c'est cool le reste je m'en fout je continue a avancer.

quand on me casse un truc , je me sert ;#

franchement tout cela c'est vraiment rien , au pire on se fait avoir une fois.

pardonner :closedeyes:

06 juin 2011 à 23:55:14
Réponse #49

remden


quand je prête je ne veux même pas être rembourser, en fait je donne, y a 5 an j'ai prete 3500€ pour payer un enterrement et une pierre tombale a un pote, franchement si un jour il y pense et bien c'est cool le reste je m'en fout je continue a avancer.

quand on me casse un truc , je me sert ;#

franchement tout cela c'est vraiment rien , au pire on se fait avoir une fois.

pardonner :closedeyes:

noble et généreux... ton pote a de la chance de t'avoir.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité