Nos Partenaires

Auteur Sujet: Armes à feu  (Lu 6459 fois)

19 novembre 2007 à 18:27:39
Lu 6459 fois

Nem-Rod


Bonjour,
Je possède un certain nombre d'armes à feu de chasse avec différents systèmes (kipplaufs, mixtes, mixte avec canon flottant, drilling, semi-auto, fûts longs, fûts courts, culasses système Mauser, Blaser, Moser courte 66S, levier sous-garde Winch, etc.etc) Serait-t-il souhaitable d'en faire quelques photos pour illustrer le Wiki ?

19 novembre 2007 à 20:50:57
Réponse #1

DavidManise


Nem Rod,

C'est sympa de proposer :)

Patrick ?  Ça peut te servir pour ton article ?

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

20 novembre 2007 à 08:19:48
Réponse #2

Kilbith


Bonjour,

AMHA, ce qui serait utile c'est de mettre des photos avec un PETIT commentaire de type Avantages vs. Inconvénients.

Exemple :

Photo : "culasse mauser K.98 avec extracteur à lame"

Avantages :
Système extrèmement fiable existant depuis plus de 100 ans, validé sur de nombreux champs de bataille.
Pas de double alimentation possible.
L'arme fonctionne même avec un grand angle d'inclinaison, car la cartouche est saisie/controlée dès le départ du cycle d'alimentation.
Sureté de percuteur assez fiable.
Si sureté drapeau, facile à manipuler (gants) et bien visible. Souvent incompatible avec la pose d'une lunette.
Extracteur extrèmement fiable.
....

Inconvénients :
Système bruyant.
Système encombrant en longueur
Pas d'alimentation directe possible ce qui peut nuire à la haute précision (déformation des ogives).
Arme pouvant être alimenté et armé sans que ce soit clairement visible de l'extérieur, y compris en l'absence de chargeur sur les modèles à chargeurs détachables.
....
« Modifié: 20 novembre 2007 à 08:28:04 par Kilbith »

20 novembre 2007 à 08:35:49
Réponse #3

Nem-Rod


Ben dis donc, avec des commentaires détaillés comme celui-là pour tous les systèmes d'armes,  ce serait super, mais ça équivaut à refaire l'encyclopédie de Dominique Venner dans son entier. Mais pourquoi pas !

25 novembre 2007 à 18:45:24
Réponse #4

Patrick


Nem Rod,

C'est sympa de proposer :)

Patrick ?  Ça peut te servir pour ton article ?

David
Oh que oui, notamment des photos des systèmes plus que des armes en général.

Les agrs allez y pour le wiki armes, j'ai posé les bases avec un travail un peu en vrac, mais j'avoue manquer de temps entre le taf, les assos et la recherche d'une salle de cours sur avignon et sa région (put**n de municipalités) et un peu d'entraînement perso aussi.

25 novembre 2007 à 18:57:10
Réponse #5

zoltan charles henderson


Attention au Burn Out Pat !

Tu bégaies !  ;D

25 novembre 2007 à 19:03:58
Réponse #6

Patrick


Attention au Burn Out Pat !

Tu bégaies !  ;D
Oui là je suis très limite  :)

05 mars 2008 à 18:56:45
Réponse #7

JOSEY-WALES


Je poste un article (traduction maison) à la base écrit par John Lachuck dans son ouvrage .22 rimfire de 1978.
L'article en question ne s'interesse qu'aux armes de survie, avec des infos complémentaires sur les otiques, couteaux, kits de survie (bouffe etc..).

Je poste la première partie et les reste au fur et à mesure...

PART- 1 :

..[ qu'êtes vous en mesure d'attendre d'une arme de survie ? Primo, elle doit vous apporter un soutien moral. Vous devez avoir une entière confiance dans son fonctionnement et sa capacité à être mise en service dans n'importe quelle situation. Secundo elle doit être en mesure de vous apporter subsistance, peu importe ce que l'endroit recèle comme gibier. Tertio, elle doit offrir un degré raisonnable de protection contre les animaux dangereux.

Il est courant de rencontrer des détracteurs du calibre 22 comme arme de survie : « vous ne pouvez pas stopper la charge d'un grizzly avec une 22 ! » est un argument qui revient souvent. Je suis d'accord avec cette affirmation !, mais combien de fois pensez vous que vous allez être la proie d'un grizzly ? À moins que vous ne soyez perdu en Alaka...et alors même, les grizzlys ne sont pas aussi courants que cela. J'ai chassé le grizzly pendant deux ans en Alaska et croyez moi les rencontres sont rares. Même si vous partagez la même zone qu'un Grizzly, il prendra la fuite dès qu'il aura reniflé votre odeur, je parle d'expérience ! . Si vous tombez face à un grizzly, il y a de grandes chances pour que ça seule envie soit que vous lui foutiez la paix. Si vous quittez la scène discrètement il ne vous poursuivra pas. [

[ L'attaque la plus fréquente pour un campeur égaré, viendra sans doute de chiens errants. Ce sont des chiens domestiques perdus ou abandonnés par leurs maitres, retournés à l'état sauvage, ils chassent comme les meutes de loups ou de coyotes. Ces animaux n'ont pas la même aversion pour l'homme que les vraies créatures sauvages, ils peuvent être très vicieux. Dans le cas ou vous deviendriez la cible de ces bêtes un tir maitrisé et soutenu d'une 22 les découragera rapidement. Il ne sera pas nécessaires de tous les éliminer pour les mettre de déroute. Habituellement, dés que vous adopterez une posture défensive à l'égard de ces chiens, ils décamperont en un temps record !.
Les prédateurs sauvages, à l'instar des bipèdes prédateurs sont la plupart du temps des dégonflés, avec pas grand chose dans le ventre pour soutenir leur bravades. Si vous blessez ou tuez deux ou trois animaux, la bande entière tournera les talons.

Une récente étude à mis en évidence que la plupart des chasseurs de grand gibier utilisant des rames à percussion centrale ne transportaient jamais plus de 24 cartouches, dont 4 se trouvant dans le magasin de l'arme. En mettant pour l'instant de coté le fait que la plus grande partie du gibier vient en règle générale du petit gibier, le plus présent dans la plupart des zones forestières ou le grand gibier reste rare, combien dureront 24 cartouches ?

On ne peut pas échapper alors au sentiment de se sentir très pauvre. Alors qu'avec deux boites de 22 dans le sac (100 cartouches) on se sent d'un coup riche. Deux boites de cartouches de 22 ne pèsent rien. La même chose n'est pas vraie pour la même quantité de munitions pour du gros gibier. En situation de survie tout excès de poids devient un réel handicap.

Nous en venons au second point, l'arme de survie doit elle être une arme d'épaule ou de poing ? La réponse dépend en partie de votre degré d'adresse avec une arme de poing. Si vous avez des difficultés à atteindre le 10 de la cible au stand, à 20 mètres par temps chaud alors que vous êtes décontracté, quelle chance pensez vous avoir d'atteindre la tête d'un écureuil, jouant à cache cache dans les aiguilles de pins de l'arbre o u il est perché, alors que vous êtes affamé et à bout de souffle ?
Cela ne développera pas votre adresse de tireur, bien au contraire. [ ....


(la suite arrive)

05 mars 2008 à 19:16:17
Réponse #8

Patrick


Mets le dans le wiki, stp ça c'est le sous forrum qui annonce l'actualité des sujets.

05 mars 2008 à 19:43:21
Réponse #9

JOSEY-WALES


Désolé Patrick, je ne vois pas ou tu veux dire...Le Wiki c'est pas là ?
 :'(

05 mars 2008 à 19:52:17
Réponse #10

JeD


Le Wiki, c'est par ici : http://www.davidmanise.com/mediawiki/index.php/Accueil

N'oubliez pas le guide  :D
- "C'est parce qu'on imagine simultanément tous les pas qu'on devra faire qu'on se décourage, alors qu'il s'agit de les aligner un à un." - Marcel Jouhandeau.

05 mars 2008 à 19:56:43
Réponse #11

Patrick


Désolé Patrick, je ne vois pas ou tu veux dire...Le Wiki c'est pas là ?
 :'(

:'( Tu vas tout en haut à droite de la page, tu as trois logos qui sont autant de liens. Celui du milieu, le nounours noir sur fond vert t'amène totu droit vers notre base documentaire où tes plus fous espoirs seront comblés.

Tu trouveras un menu, tu vas dans matériels et là oh bonheur tu as la sous catégorie "armes" et bingo.

Donc tu y trouveras un texte que j'ai commis qui traite des systèmes d'armes et tu peux créer un nouvel article du style "arme à feu de survie".

Voila  ;)

05 mars 2008 à 20:59:47
Réponse #12

JOSEY-WALES


OK; ce coup ci je pense avoir pigé, je finis la traduction de mon article et je poste ça dans le wiki.

A+


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité