Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Test] - Optimus Crux - Réchaud  (Lu 4846 fois)

11 mars 2011 à 16:07:10
Lu 4846 fois

bushiben


  OPTIMUS CRUX


         

Website fabricant : OPTIMUS - http://www.optimus.se
Fiche Produit : Optimus Crux - http://www.optimusstoves.com/seen/optimus-products/products/katadynshopconnect/optimus-outdoor-kocher/optimus-crux/
Fournisseur : Ligne Tactic - http://www.ligne-tactic.com



                                  





Bonjour à tous,  ;)

  
  • Je vous présente aujourd'hui le test du réchaud à gaz CRUX de la marque suédoise Optimus.

   J'aime particulièrement lors de mes ballades nature, m'arrêter dans un coin sympa et me faire un café, un thé ou une tisane d'aiguilles de pin tout en contemplant le paysage. Pour cela il me faut en premier lieu faire chauffer de l'eau.
   J'utilise depuis quelques temps déjà, lors de mes sorties dans la verte, un réchaud bois. Le Fire Eco 105 mm de NEWFIRE.
Plusieurs test sont à votre disposition sur le forum :

 -  http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,27386.0.html
 -  http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,27375.0.html
 -  http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,27356.0.html


   Un réchaud à bois pratique, léger et fonctionnel, mais avec le gros inconvénient (comme tous les réchauds à bois) de produire beaucoup trop de fumée pour m'assurer une discrétion suffisante.
Je me suis donc mis en chasse d'un réchaud d'un encombrement sensiblement équivalent, le plus léger possible et me permettant de chauffer mon eau voir même de cuire des aliments.
Les conditions (températures, altitude, etc...) dans lesquelles j'évolue ne m'obligeant pas à choisir d'utiliser du carburant liquide, mon choix s'est donc naturellement reporté sur le gaz.

  • Voici donc les caractéristiques principales du CRUX données par le fabricant:

                            - Carburant : mélange de gaz 70/30 butane-propane.
                            - Poids : 93 grammes.
                            - Dimensions lorsqu’il est plié : 84 mm (longueur) x 57 mm (largeur) x 31 mm (ailettes repliables).
                            - Dimensions lorsqu’il est déplié : 70 mm (longueur) x 100 mm avec les ailettes ouvertes.
                            - Puissance : 3000 watt.
                            - Temps d’ébullition : en 3 minutes pour 1 litre d’eau.
                            - Autonomie : 60 minutes à la puissance maximale (avec une cartouche standard de 220 g.)
On estime à 300 grammes de gaz environ par semaine la consommation d’une personne.
                            - Gicleur : diamètre 0,34 mm
                            - Garantie : Optimus accorde cinq ans de garantie contre tout défaut de fabrication du produit.
                            - Matériel fourni : livré dans sa housse, sans la cartouche de gaz.
                            - Cartouches compatibles : cartouche à valve avec embout fileté de toutes marques sauf Camping Gaz. Non compatible avec les cartouches à percer.

   Après vérification une bonne surprise s'offre à moi, le brûleur ne pèse en fait que 81 grammes.

                                        


   La pochette de rangement elle ne pèse que 17 grammes.

                                        

   Quand à la cartouche, je n'ai pas choisi plus petit model. Afin de gagner un maximum de poids lors de la sortie, vous pourrez trouver des cartouche d'un poids moindre (110 grammes chez Optimus).

                                      

   Soit un total de 293 grammes pour le Crux contre 168 grammes pour le Fire Eco 105 mm.

                                      

   Affichant 120 grammes de plus sur la balance, le Crux ne se retrouve pas totalement hors jeu au niveau de l'encombrement.
    
   

   En effet, l'intérêt premier de ce produit réside dans le fait qu'un ingénieux système de rotule permet à la partie supérieur du brûleur de pivoter et de se retrouver en contact avec le tube contenant le gicleur. De ce fait le volume de celui-ci s'en trouve optimisé lors du stockage.
   Le brûleur vient donc, une fois logé dans sa pochette de transport, tout naturellement se placer dans l'espace libre sous la dite cartouche de gaz.                                  
 
      

  • Les étapes d'utilisation :
   
    1) Dépliez la tête du brûleur et sortez les pieds.



    2) S’assurer que le robinet est complètement fermé.

    3) Vissez la cartouche de gaz.




    4) Ouvrez le robinet et allumez. Régler la flamme à la puissance désirée à l’aide du robinet.
        Le Crux ne possédant pas de piezzo pour l'allumage, à vous de choisir entre briquet et firesteel.


<a href="http://www.youtube.com/v/f3hJey_MbRg?hl=fr&amp;fs=1" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/f3hJey_MbRg?hl=fr&amp;fs=1</a>
      
  • Après utilisation:

    1) Éteindre le réchaud et attendre qu’il refroidisse.

    2) Dévissez la cartouche de gaz.

    3) Repliez les pieds et la tête du brûleur en abaissant la bague métallique située entre le robinet et la tête du brûleur.

    4) Le ranger dans sa housse en faisant bien attention à sa température car la housse est en néoprène et peut fondre facilement.

  • Attention !

    Le réchaud Optimus Crux est uniquement destiné à un usage extérieur ( Il y a danger à l'utiliser sous tente, même sous un tarp, observez la plus grande vigilance afin d'éviter tout risques d'incendie ou de blessures).
    Il doit être utilisé uniquement avec une cartouche contenant un mélange butane/propane 70/30 approuvé selon la norme EN417 (inscrite sur la cartouche).
    Ne pas utiliser, avec le réchaud Crux, de récipients de cuisine qui dépassent 220 mm de diamètre. La popote et la nourriture ne doivent pas peser plus de 2 kg au total. Etant donné qu'il n'y a pas de pieds sous la cartouche, il y a un fort risque de renversement.


  • A Savoir:

 Par temps froid le mélange butane-propane est affecté par le froid dès 0°C, le mélange gazeux perd de son efficacité. Le gaz butane ne se vaporise plus et le réchaud ne marche plus qu’au propane. Si le propane s’épuise, vous ne pouvez utiliser le reste du gaz qu'à une température au-dessus de 0°C. Le mieux est de garder la bouteille de gaz au chaud (sous une veste ou dans le sac de couchage) pendant la nuit.



  • Test : Durée d'obtention d'un litre d'eau en ébullition.

Données constructeur : Temps d’ébullition : en 3 minutes pour 1 litre d’eau.

Paramètres de test :  Beau temps, 13°c, vent léger.
                              Volume d'eau 0.9 litre a 11°c.
                              Bouilloire Trangia volume 0.9 litre (fond et côtés peints à la peinture noire hautes températures).

 


Résultats : Ébullition franche obtenue à 5 minutes et 43 secondes.

 


  • Bilan :

   Sachant qu'en extérieur, il est difficile de faire bouillir de l’eau en 3 minutes et que les données « constructeur » sont calculées en conditions optimales, le Crux s'en sort à mon avis, de façon tout à fait honorable.
   Grâce à un encombrement plus que réduit, il tient dans la main, dans une petite poche du sac à dos ou même dans un quart "Nalgene". En effet ce réchaud s'avère d'un volume moindre que mon actuel réchaud à bois, ce qui malgré un poids (cartouche incluse) supérieur de 120 grammes au Fire Eco 105, est un avantage somme toute conséquent.
   De plus il s’adapte à tous les types de cartouches de gaz de plein air les plus courantes, (sauf les Bleus !!!). On peut utiliser des cartouches (mélange butane/propane) des marques Optimus, Primus, Msr, Markrill, Coleman… Ce qui offre une certaine souplesse quand il faut trouver des recharges de gaz.
   L'Optimus Crux a une puissance de 3000 Watt, une véritable performance pour un brûleur de cette taille. La vigueur des flammes impressionnent.
   Simple d’utilisation, son robinet est efficace pour régler la puissance, le brûleur est large et diffuse sa chaleur sur l’ensemble de la bouilloire. Par contre, avec une petite popote, les flammes débordent sur les cotés.
   La bague métallique permettant de faire pivoter la tête du brûleur est une partie mobile qui bouge légèrement. Ceci n’altère pas la stabilité du réchaud. La bouilloire adhère bien sur les pieds dentelés, mais ce qui est certain, c’est que l’on n’utilise pas sans risques ce brûleur avec une popote de plus de 220 mm de diamètre.

En conclusion, ses points forts : :doubleup:

 -  Sa robustesse,
 -  Son poids / encombrement,
 -  Sa puissance,
 -  La finesse de réglage du robinet.

Les points à améliorer : :down:

 - Un prix élevé par rapport à ces concurrents, 49.90€ plus 3.90€ de gaz.
 - Sa stabilité : bien que ne posant pas de véritable problème…


En ce qui me concerne, je suis totalement convaincu d'avoir trouvé dans ce produit la solution à mon problème de discrétion.
En proposant un produit innovant, Optimus a su allier performance et légèreté sans altérer le coté pratique. Le Crux se glisse n’importe où et est idéal en backup lorsque l'on se retrouve dans l'impossibilité de faire un feu de bois.

Benoit.

« Modifié: 04 avril 2011 à 11:33:11 par bushiben »
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

12 mars 2011 à 04:34:45
Réponse #1

Frankovish


Très bon retour Bushiben!!!!! Je suis en train de magasiner les réchauds.....il est désormais à prendre en considération.... ;#

Merci!
Motiver, c'est inverser le sens de l'énergie.   
[François Proust]

12 mars 2011 à 06:00:28
Réponse #2

Woodrunner


Gage de qualité, accopagné d'une popote et de son couvercle c'est le réchaud qui a été choisi pour équiper l'armée Suédoise, et pour les avoir un peu cotoyé, ils prennent rarement du matériel non adapté...
J'ai eu ce kit dans les mains la semaine passé et le poids plumée  m'a plus que surpris!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

12 mars 2011 à 10:53:38
Réponse #3

Lemuel


J'utilise ce rechaud depuis bientot 5 ans. C'est simple, je ne le ui trouve que des avantages et aucun defaut. Leger, peu encombrant, assez puissant.
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

23 mars 2011 à 00:00:38
Réponse #4

philmu


  Quelques remarques ;   premiers emploi chez moi du crux, j'y ai laissé la cartouche ( la rouge MSR ) à demeure 3 jours durant,  et s'en est suivi une légère odeur de gaz dans la pièce.  Fuite très légère malgré une installation soignée sans corps étrangers sur l'assemblage.    :'(   :o
En fait à peine audible, collé à l'oreille.  Comme des petits pets !  Aucune conséquence, mais ma réflexion me dit de désasembler après emploi comme indiqué par bushiben.  Pas bon d'avoir ça à côté du visage la nuit sous tente.  Mettre et défaire la cartouche implique une petite perte de gaz ;  à faire de préférence à l'air, en dehors de l'abri.

Je viens de remettre la même cartouche et effectué une immersion prolongée dans l'eau ;  aucune bulle.   :-\   Mon expérience de fuite n'est donc pas fiable, mais à mon avis à prendre en considération.   L'analyse à la loupe de la partie pas de vis-connection de la cartouche est identique sur MSR et OPTIMUS  ( j'emploie également les cartouches vertes optimus de 192 grammes qui contiennent 100 gr de mélange et ont donc un très bon ratio poids -énergie pour  quelques jours )

J'ai viré le petit sac de protection néoprène car même si l'idée du rangement sous la cartouche est bonne, elle n'est pas efficace.
il n'y à en effet qu'une très petite partie de la tête du réchaud qui parvient à se loger dans la partie concave du cul de la cartouche.
 
J'ai découvert par hazard la soliditée EXEPTIONELLE et durable des sachets de portion individuelle 125 gr de purée déshydratée mousline de chez mag.i !  J'en place 2 l'un  dans l'autre ( 10 x 11 cm ), place le crux dedans, cela me permet un rabat de 4 cm, j'applique le petit élastique qui vas bien, et  à 3 gr pesé voila de quoi protéger mon matelas gonflable, l'outre à eau ou que s'ait-je, d'une possible perforation.

  Mon expérience ( modeste ! ) me dit :  préserver des saletées, poussières ou pire des nounous  la partie de connection de la cartouche.  ( donc laisser la protection noire en plastique comme montré sur la photo de bushiben.)
Et emballer la tête crux pour les mêmes raisons.  Rien n'empêche avant l'assemblage d'humecter son doigt,  de " lubrifier" la partie mâle de la cartouche avant d'assembler.  Avec pour effet de ménager le petit joint torrique en caoutchouc présent dans l'alésage du crux.         Petit réchaud plein de pêche à 282 gr T.T.C.  !

Dernière chose
Pour moi il chauffe efficacement la popote Snow peak trek 700 qui à un diamètre de 9,4 cm ,  et en diminuant la puissance une snow peak 450 de diam 7,8 cm , qui me semble un peu sa limite.


29 mars 2011 à 18:21:02
Réponse #5

guillaume


Chouette revu :up:.

J'aime bien mon crux aussi. Mais après avoir pu le comparer avec un autre, il s'avère que le mien a un défaut de fabrication : très peu puissant quoi que je fasse :(.

Gage de qualité, accopagné d'une popote et de son couvercle c'est le réchaud qui a été choisi pour équiper l'armée Suédoise, et pour les avoir un peu cotoyé, ils prennent rarement du matériel non adapté...
J'ai eu ce kit dans les mains la semaine passé et le poids plumée  m'a plus que surpris!

T'aurais des infos là-dessus stp ?

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

04 avril 2011 à 10:36:18
Réponse #6

Do


bonjour à tous,
sur la photo de Bushiben il me semble que la cartouche n'est pas la plus petite qui existe. J'en utilise des 100g   je prefere tourner avec deux car je suis sur d'en avoir toujours une neuve d'avance(à condition de la marquer).

04 avril 2011 à 10:50:08
Réponse #7

Kilbith


Salut,

J'aime bien, mon crux car même s'il est relativement lourd, il est très compact. En revanche, comme j'ai le choix, je le réserve à un usage par temps clément car il est délicat à mettre en oeuvre rapidement avec des gants ou dans des situations "foireuses". Il rejette aussi pas mal de monoxyde de carbone ce qui est très gênant en situation hivernale sous la tente ( > 250 ppm, source BPL, R. Caffin)

Citer
ur la photo de Bushiben il me semble que la cartouche n'est pas la plus petite qui existe. J'en utilise des 100g   je prefere tourner avec deux car je suis sur d'en avoir toujours une neuve d'avance(à condition de la marquer).
Le ratio contenant/contenu des 100g n'est pas génial : tu portes beaucoup de réservoir pour peu de gaz. De plus avec une cartouche de 100g c'est encore moins stable. C'est étonnant de voir le nombre de randonneurs qui ont renversé une fois une gamelle d'eau chaude par manque de stabilité.

Perso, j'emporte une cartouche de gaz 100g TESTEE préalablement en "back up" (j'ai eu de mauvaises surprises en rando hivernale par le passé). Surtout l'hiver, car les cartouches de 100g peuvent être facilement réchauffées dans une poche de vêtement ou contre soi (voir Carcajou n°2). Ou bien encore quand je veux être très léger, même si ce n'est pas rationnel/efficient.

A noter que les cartouches 100g. ont un prix pour le gaz très élevé. Au final c'est très peu le carburant dans un budget rando standard, mais cela doit être signalé. Et puis je n'aime pas le gaspillage.

« Modifié: 04 avril 2011 à 11:40:35 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 avril 2011 à 11:38:20
Réponse #8

bushiben


bonjour à tous,
sur la photo de Bushiben il me semble que la cartouche n'est pas la plus petite qui existe. J'en utilise des 100g   je prefere tourner avec deux car je suis sur d'en avoir toujours une neuve d'avance(à condition de la marquer).

Salut Do, je te remercie de ta vigilence  :), j'ai modifié le test.

- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

04 avril 2011 à 12:12:31
Réponse #9

Do


je m'explique d'avantage, c'est vrai que je ne suis pas clair. J'utilise le crux en speleo donc je veux etre archi sur d'avoir une cartouche neuve d'avance en plus de celle en service je ne peux pas me permettre d'etre en rade de rechaud;avant je tournais à l'esbit mais depuis que j'ai le crux je ne ferai pas machine arriere. Par contre en surface j utilise une plus grosse bouteille plus economique. Un petit bemol: c'est difficile de faire chauffer à feu doux, mais bon en general je l'utilise pour chauffer de l'eau. 

04 avril 2011 à 12:27:00
Réponse #10

Kilbith


je m'explique d'avantage, c'est vrai que je ne suis pas clair. J'utilise le crux en speleo donc je veux etre archi sur d'avoir une cartouche neuve d'avance en plus de celle en service je ne peux pas me permettre d'etre en rade de rechaud;avant je tournais à l'esbit mais depuis que j'ai le crux je ne ferai pas machine arriere. Par contre en surface j utilise une plus grosse bouteille plus economique. Un petit bemol: c'est difficile de faire chauffer à feu doux, mais bon en general je l'utilise pour chauffer de l'eau. 

OK : le contexte éclaire le choix.   :up:

AMHA, il faut prendre le temps de vérifier que la cartouche de backup fonctionne bien avec le réchaud en la testant chez soi. Une fois en hiver, alors que j'essayais de faire une boisson chaude ma cartouche de secours ne fonctionnait pas avec mon réchaud (qui n'était pas un optimus crux toutefois). De même je met un scotch sur la cartouche de back up pour éviter que la valve soit endommagée dans le sac par la poussière ou autre...

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 avril 2011 à 15:47:26
Réponse #11

bushiben


OK : le contexte éclaire le choix.   :up:

De même je met un scotch sur la cartouche de back up pour éviter que la valve soit endommagée dans le sac par la poussière ou autre...


Il y a une sorte de bouchon sur ma cartouche Optimus, elle protège la valve te je peux la remettre lorsque le réchaud n'est pas monté.AMHA ça protège pas mal le pas de vis.
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

04 avril 2011 à 16:18:05
Réponse #12

Kilbith


Il y a une sorte de bouchon sur ma cartouche Optimus, elle protège la valve te je peux la remettre lorsque le réchaud n'est pas monté.AMHA ça protège pas mal le pas de vis.

Oui le bouchon est présent sur certaines marques (Primus...) pas sur d'autres.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

10 janvier 2017 à 22:37:27
Réponse #13

Titi


Bonjour,

Un petit déterrage de post pour vous partager mon retour concernant le réchaud Optimus Crux.
Je l'utilise depuis bientôt un an et il a remplacé dans mon sac le réchaud de base Dé4tln.

Autant dire que j'ai directement adhéré à ses points forts (et que je les confirme) :
- Léger (moins de 100g)
- Compact (peut se ranger sous la bouteille de gaz avec sa pochette, pas les toutes petites par contre)
- Efficace (entre 1 et 2 minutes pour bouillir une portion d'eau individuelle, avec une popote inox)

Par contre j'ai eu un soucis assez dérangeant, et quand on y pense ça peut décourager à l'acheter au final... En septembre, à mon retour d'une rando/camping de 5 jours sur le GR30, une des trois pointes dépliantes était bloquée et une deuxième demandait (beaucoup) trop de force pour bouger.

Il se trouve que dès le premier jour (à l'achat), j'ai senti une très légère différence de résistance entre les pivots. Défaut de fabrication ? Je n'y ai pas plus prêté attention que ça, d'autant que c'est mon premier réchaud de qualité.

Avec le temps (et l'utilisation) un des trois est devenu vraiment dur, et je pense que le fait de se faire renverser un peu d'eau dessus (eh oui... Mais une seule fois !  :) ) l'a achevé.

L'histoire se termine bien dans le sens que le SAV m'a remplacé les pièces sans frais (et assez rapidement il faut dire), mais ils m'ont quand même affirmés qu'ils n'avaient pas jusqu'alors eu affaire à un cas similaire, et que au cas où on peut utiliser de la WD40...

Bref, tout ça pour dire : attention à l'eau, à la poussière et au froid (dextérité pour déplier) avec ce réchaud !

A+  :)
« Modifié: 10 janvier 2017 à 22:43:38 par Titi »

11 janvier 2017 à 10:07:25
Réponse #14

tartopom


J' utilise  ce réchaud en version lite (non pliable) depuis 18 mois avec un casserole en titane snow peak 1400.
Auparavant j’utilisais un réchaud primus express. J'ai décidé de changer de réchaud quand j'en ai eu marre de manger de la soupe brûlée  ;#. En effet le brûleur conique du crux fait 50 mm de diamètre contre 38 sur le primus express (brûleur plat). d’où une meilleur répartition de la chaleur et une absence de point chaud au milieu de la casserole (surtout si elle est en titane a cause de sa "faible" conductivité).

Le principale défaut c'est l' absence d'  auto-régulation du debit de gaz: a l'allumage par condition froide  le débit de gaz décroît très rapidement ce qui oblige refaire le reglage de la molette 3 ou 4 fois.
Je n'ai pas observer ce phenomene sur le primus.

sinon en concurrent valable du crux lite il y a le firemaple FMS-116T avec le meme bruleur que sur le crux
http://www.arklight-design.com/fire-maple-titanium-stove-fms-116t-c2x10818272
un ami l'utilise avec satisfaction.
BAVU ba pris

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité