Nos Partenaires

Auteur Sujet: Traverse de chemin de fer [DANGER]  (Lu 8161 fois)

08 mars 2011 à 16:53:36
Lu 8161 fois

Ishi


Certains ont l'habitude d'utiliser d'anciennes traverses de chemin de fer pour délimiter des parterres de fleurs, des potagers, pour faire des marches d'escalier extérieur.
Hors, le produit contenu dans ces traverses est dangereux pour la nature et de plus est cancerigène.
 
"CREOSOTE

L'Arrêté Ministériel du 7 août 1997, paru au JO du 17 août 1997, « relatif aux limitations de mise sur le marché et d’emploi de certains produits contenant des substances dangereuses », appelé par les professionnels « l'arrêté créosote », précise :

dans le paragraphe b), du troisièmement, de son article 2 :

b) Restriction d'utilisation et de mise sur le marché des bois ainsi traités (traités à la créosote) :

L'usage de ces bois est exclusivement professionnel et industriel, tel que, par exemple, pour les voies de chemins de fer, les lignes électriques, les clôtures, les installations portuaires ou les voies fluviales.

Cependant l'utilisation des bois ainsi traités est interdite :

à l'intérieur des bâtiments, quelle que soit leur destination (habitation, travail, loisirs) ;
pour la confection ou le retraitement de conteneurs destinés à une utilisation agricole ou aux produits agricoles ;
pour la confection ou le retraitement d'emballages pouvant entrer en contact avec des produits bruts, intermédiaires et/ou finis destinés à l'alimentation humaine et/ou animale ainsi que pour la confection de matériels susceptibles de contaminer lesdits produits ;
pour les équipements d'aires collectives de jeux ;
pour tout usage entraînant un risque de contact avec la peau.

Si l'utilisation des bois traités à la créosote est exclusivement restreinte à un usage professionnel et industriel, non agricole, à plus forte raison le sont les déchets des bois ainsi traités (à la créosote), comme le confirme le quatrièmement de ce même Arrêté Ministériel du 7 août 1997.
"

Hier, en passant devant l'ecole martenelle de mon fils, je me suis aperçu que l'aire de jeu est faite avec ces fameuses traverses  >:(
Autant vous dire que ce matin, j'ai passé un bon moment avec les services municipaux pour leur rappeler la législation en vigueur.
Steph


La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

08 mars 2011 à 16:59:46
Réponse #1

jbc


yes je confirme c'est une belle m*rde ! j'ai une fois débiter et travailler se bois traiter j'ai eu des rougeurs et démangeaisons sur les mains pendant plusieurs jours

08 mars 2011 à 17:17:33
Réponse #2

sharky



Il y a même des boîtes qui les rachetaient pour les transformer en charbon de bois et les mettre en sac pour les vendre pour les barbecues.
Pratique interdite depuis 2/3 ans.
Edit:J'ai pris mes désirs pour la réalité
« Modifié: 08 mars 2011 à 17:27:30 par sharky »
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

08 mars 2011 à 17:22:30
Réponse #3

jbc



Il y a même des boîtes qui les rachetaient pour les transformer en charbon de bois et les mettre en sac pour les vendre pour les barbecues.
Pratique interdire depuis 2/3 ans.

il me semble que c'est toujours autoriser  :o

source wiki
L'Association Robin des bois a en Avril 2007 dénoncé [21] en France l'utilisation de traverses créosotées pour des usages dangereux pour l'environnement, dont pour la fabrication de charbon de bois.
En réponse à une question posée à l'Assemblée nationale [22], le gouvernement a estimé que « Du fait du caractère toxique et cancérigène des créosotes, lié majoritairement à la présence des HAP, des mesures de limitation de mise sur le marché ont été prises dès 1994 à l'échelon européen pour ces substances, ainsi que pour les bois et objets en bois traités avec ces substances. Ces mesures ont été transposées par arrêté interministériel du 2 juin 2003 modifiant l'arrêté interministériel du 7 août 1997 relatif aux limitations de mise sur le marché et d'emploi de certains produits contenant des substances dangereuses », ajoutant que « afin de démontrer l'innocuité du charbon de bois obtenu à partir de bois créosoté », le Conseil supérieur d'hygiène publique de France (CSHPF), section de l'alimentation et de a été saisi et qu’il a donné un avis favorable [23] au procédé de fabrication de charbon de bois à usage alimentaire à partir de bois créosoté dans un four thermorégulé à brassage de gaz chauds, tel que mis en œuvre par une société pratiquant cette transformation.
Le CSHPF estime que ce procédé n'entraîne pas de risque particulier pour la santé humaine ou plus précisément que le risque est du même ordre que celui résultant de la combustion de bois non traités… à condition que le procédé soit bien celui décrit et utilisé dans les mêmes conditions opératoires, et utilisant des traverses ayant la même qualité que celles qui ont servi à émettre l'avis (sans traitement par des « créosotes de pétroles »). Selon le gouvernement français, le bois créosotés en fin de vie doit être géré comme un déchets dangereux, qui « relève du code de l'environnement ». Toujours selon le gouvernement, environ un million de traverses de chemin de fer sont déposées par an par la SNCF, dont 250 000 transformées en charbon de bois pour usage alimentaire, dans une installation classée pour la protection de l'environnement autorisée à le faire.


08 mars 2011 à 17:31:11
Réponse #4

Ishi


Le CSHPF estime que ce procédé n'entraîne pas de risque particulier pour la santé humaine ou plus précisément que le risque est du même ordre que celui résultant de la combustion de bois non traités… à condition que le procédé soit bien celui décrit et utilisé dans les mêmes conditions opératoires, et utilisant des traverses ayant la même qualité que celles qui ont servi à émettre l'avis (sans traitement par des « créosotes de pétroles »). Selon le gouvernement français, le bois créosotés en fin de vie doit être géré comme un déchets dangereux, qui « relève du code de l'environnement ». Toujours selon le gouvernement, environ un million de traverses de chemin de fer sont déposées par an par la SNCF, dont 250 000 transformées en charbon de bois pour usage alimentaire, dans une installation classée pour la protection de l'environnement autorisée à le faire.



Si je comprends bien, l'utilisation de traverses "sans traitement par des créosotes de pétroles est autorisé.
Par contre, le bois créosotés doit être géré comme un déchet dangereux.
Il existerait donc plusieurs types de traitement....
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité