Nos Partenaires

Auteur Sujet: Un film sur le tout jetable: "Prêt à jeter. L'histoire méconnue de l'obsolescen"  (Lu 3883 fois)

12 février 2011 à 12:35:34
Lu 3883 fois

promeneur4d


a voir jusqu'a demain dimanche, Prêt à jeter. L'histoire méconnue de l'obsolescence programmée

http://www.tsr.ch/video/docs/histoire-vivante/2941081-pret-a-jeter-l-histoire-meconnue-de-l-obsolescence-programmee.html#id=2941081

Bonne visualisation!

PS: vous savez ce que je fais de mes vieux habits?
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

12 février 2011 à 13:16:54
Réponse #1

Fabii


Il passe aussi mardi 15 févvrier a 20h40 sur Arte

"Ampoules électriques, bas nylon,imprimantes, ipod: les fabricants conçoivent leurs produits en incluant lors de leur fabrication une défaillance pour encourager les consommateurs a les remplacer plutôt que les réparer"

12 février 2011 à 15:38:20
Réponse #2

Loriot


Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

12 février 2011 à 16:09:20
Réponse #3

phare2000


Bon je le regarderai le 15 sur ARTE mais vous pouvez aller podcaster une émission radio Première : http://www.rtbf.be/lapremiere/epg/grille  Emission tout autre chose du 8 février

Je n'ai pas vu le reportage mais j'imagine bien de quoi ils parlent. Pauvres de nous. Rappelez-vous le topic sur le forum "l'humanité disparaitra". Je ne sais pas qui a raison ou tord mais qu'on le veut ou pas on devra redescendre à un certain moment.


Je vais vous raconter une petite histoire
Nous avons une vieille TV 37 cm ! je vous rassure couleur. Elle a doit froler les 20 ans sa Consommation est de 48Watt et nous avons un lecteur DVD vieux de 5-6 ans (60€). Depuis 2 ans on hésite pour passer à une TV plus grande.... On fait des recherches techniques poussés sur le sujet (on pourrait même devenitr vendeur).... 2 ans après on a toujours pas fait le pas. pourquoi  Quand on est dans le magasin..... notre coeur vacille entre le oui et le non..... Le oui :  les images seraient quand même mieux que..... et puis 5' après finalement pourquoi on devrait changer notre TV qui fonctionne ? Et voilà comment notre cerveau est conditionné pour la consommation.   Notre lecteur DVD jeune est tombé en panne.  Et pourquoi ne pas acheté un nouveau ? Finalement il est refonctionne mais pour combien de temps.   Dur dur notre monde moderne
« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde ».Gandhi

12 février 2011 à 16:53:03
Réponse #4

Bombadil


C'est la triste réalité d'une société fondée sur la consommation. Pour qu'il y ait du travail pour les gens, il faut que des produits se vendent. Pour que des produits se vendent, il faut montrer(ou faire croire) à la population qu'ils ont BESOIN de changer parce que "c'est mieux".
Comme disait Coluche: "dire qu'il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende pas".

Les médias font tout pour qu'on éprouve le besoin d'acheter. Concernant les voitures, on nous bassine avec le fait qu'une voiture neuve pollue moins qu'une ancienne. Je dis vrai si on ne regarde que les émissions à la sortie du pot d'échappement. Mais si on considère les choses d'un point de vue plus global, rien n'est moins sûr. Je pense qu'une 4L qui consomme 10L au 100km pollue globalement moins que la dernière voiture hybride. Parce que la 4L, conception simple, coût en terme de matériaux faible et amorti depuis le temps. La voiture hybride: nouveaux matériaux, beaucoup de plastique (pétrole) électronique (métaux rares), plus gros pneus, développement plus long donc des ingénieurs, des ouvriers qui vont et viennent à l'usine et qui polluent avec leur bagnole individuelle.
Pourquoi donc changer une voiture qui marche pour une voiture neuve qui marche? Juste pour faire fonctionner l'énorme industrie automobile.

Je pense qu'il faut se changer soi même, que cette société ne changera pas du jour au lendemain. Cela doit être une prise de conscience individuelle qui amène à un mouvement collectif. Mais ce n'est parfois pas facile de résister à la tentation d'acheter et donc de détenir ceci ou cela.
Les 2 comportements extrêmes:
- je n'achète rien à moins que cela ne corresponde à un besoin vital ou que je doive remplacer quelque chose cassé, devenu inutilisable
- je cède à toutes les sollicitations, quitte à m'endetter en achetant à crédit ou à me rendre malheureux parce que je ne peux pas acheter l'objet convoité

Entre les deux, il y a consommer de manière raisonnée, qui engendre quand même un poil de frustration et demande de la volonté pour agir de façon lucide et se dire "non, je n'ai pas réellement besoin de cela", n'acheter un objet que si son prédécesseur est vraiment inutilisable.
C'est difficile parce qu'il y a aussi la notion de "plaisir" et aussi parce qu'on est martelé de pubs qui s'immiscent dans notre cerveau: sur la route, à la radio, à la tv, dans les journaux/magasines, internet, pubs boites aux lettres... On nous fait croire qu'on a besoin. Le besoin crée le besoin. phare2000 parlait de changer de tv. Mais en changeant de tv, il "faut" un nouveau meuble. Et puis quitte à avoir le top des TV plasma_16/9eme_blakétron_coin-carré_de_la_mort il "faut" le lecteur enregistreur de bluray parce que les VHS c'est has been. Ca peut aller loin.

Citation de:  Oscar Wilde
Le seul moyen de se débarrasser d’une tentation est d’y céder. Essayez de lui résister, et votre âme aspire maladivement aux choses qu’elle s’est défendues.
En ce qui me concerne, je ne suis d'accord qu'avec la seconde partie. Mais pour ne pas être soumis à la tentation, donc ne pas avoir à lui résister:
- j'éteins le son lors des pubs tv (que je ne regarde presque pas tellement c'est vide d'intérêt)
- j'éteins la radio ou je change de station quand il y a des pubs.
- je n'achète plus de magazines (de toutes façons à part les magazines d'info, les autres racontent plus ou moins tout le temps la même chose)
- je jette directement les pubs reçues dans ma boite aux lettres (j'en reçois malgré l'autocollant "pas de pubs merci")
- Enfin j'attends que les choses que j'ai soient usées jusqu'à la couenne avant de les remplacer. Et je n'achète que du rustique, pas premier prix. Mon grand père a deux dictons: "Acheter pas cher, c'est pour les riches" ou "c'est acheter deux fois".

Je me porte mieux comme ça.

EDIT:
Je ne peux pas voir la vidéo car "pour une raison de droits la vidéo n'est pas visible dans votre pays"
« Modifié: 12 février 2011 à 16:59:16 par Bombadil »

12 février 2011 à 19:17:56
Réponse #5

gmaz87


Bsr,
Ce système n'a pas que des inconvénients... ;D
Il permet entre autre à ceux qui comme moi achètent souvent des trucs en seconde main de trouver des articles en parfait état.
Les consommateurs changent selon les critères que vous avez énoncés, et souvent pas pour un réel besoin lié à une usure.
Du coup on trouve assez facilement des articles parfois neufs ou très peu usés pour un prix sans commune mesure avec le prix d'origine.
Un exemple simple, j'aime les chaussures T*mberland, de préférence les modèles en cuir, certains modèles sont assez intemporels donc un modèle ancien me va bien.
Je trouve sans soucis ce que je veux et pour en gros le 1/4 du prix d'origine pour des chaussures peu ou pas portées (ce qui arrive assez souvent).
Et le reste est à l'avenant en matière de vêtements de qualité que j'aurais du mal à acquérir autrement.
Comme quoi la frénésie des uns fait le bonheur des autres. :)
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

16 février 2011 à 11:53:55
Réponse #6

Luffy


Je vous mets le lien Arte suite à sa diffusion en France hier soir :

http://videos.arte.tv/fr/videos/pret_a_jeter-3700234.html

Prenez le temps de regarder ce documentaire, vous aurez peut-être un autre regard.  :o
"S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel." Loïck Peyron

16 février 2011 à 12:14:02
Réponse #7

managarm


et vous saurez pourquoi votre imprimante tombe en panne...

16 février 2011 à 13:22:36
Réponse #8

Luffy


et vous saurez pourquoi votre imprimante tombe en panne...

Ou bien pourquoi ces foutues ampoules claquent toujours aussi vite plus de 100 ans après l'invention d'Edison, pourquoi le frigo ou le congélateur de vos parents a fonctionné pendant 15 à 20 ans alors que le votre ne tiendra pas les 10 ans.

Mais surtout, cela nous fait  réfléchir à notre façon de consommer : regardons ce que deviennent nos déchets qui sont envoyés par containers à pourrir au Ghana... Facile de vouloir sauver la planète à mettre des ampoules basse consommation partout, faire le tri sélectif ou installer des panneaux solaires, lorsque l'on change de pc, télé ou autre électroménager qui pourraient encore marcher en moins de 4-5 ans  :o
On est tous passés à l'écran plat, au lcd ou autre, à un pc soit disant plus puissant, à changer de téléphone portable tous les 2ans même s'il fonctionne et ce que sont devenus nos vieux écrans cathodiques, nos vieux pc, nos vieux téléphones, on s'en fout un peu non ? Ou pas ... ;)
"S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel." Loïck Peyron

16 février 2011 à 13:27:30
Réponse #9

phare2000


Et qui se souviendra de cette vidéo dans 1 an ? Qui regarde ce genre de vidéo ? les gens comme nous sensible au sujet, ne voulant pas faire trop l'autruche.
« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde ».Gandhi

16 février 2011 à 21:45:00
Réponse #10

Barbara


Et sur M6...

Capital Terre; J'achète, je jette: Comment consommer sans piller la planète ?

Citer
Notre mode de vie devient quasiment le même d'un bout à l'autre de la planète : nous achetons, nous jetons, et tout ce que nous consommons a des conséquences insoupçonnées sur la planète. Retour sur l'impact de la consommation sur la planète à l'ère du tout-jetable. Le jean est devenu l'uniforme mondial et il s'en vend deux milliards par an. Mais pour fournir la planète, il faut cultiver en masse du coton, la plante la plus gourmande en eau : 11 000 litres pour un seul kilo de coton. Une autre matière a conquis notre époque : le plastique. Emballage ou objet du quotidien, il est partout. Une fois jetée, seule une petite partie du plastique est recyclée. Le reste se retrouve dans la nature. Les appareils high-tech sont de plus en plus à la mode. Mais il faut toujours plus de matières premières pour les fabriquer.

16 février 2011 à 22:00:39
Réponse #11

Le Barbu'


Il y a des fois ou je me demande si les dirigeants des grands groupes industriels habitent réellement sur la planète Terre... :down:

Ce qui pour moi est le symbole le plus laid de la consommation est le sac plastique.

On peut toujours se consoler en se disant qu'on ne saura même pas nous mêmes qu'on est mort.


La vie est une comédie italienne : tu pleure tu ris, tu ris tu pleurs...

17 février 2011 à 18:01:07
Réponse #12

Luffy


J'ai enregistré le documentaire mais je ne l'ai pas encore visionné...

Ce soir :

Manger peut-il nuire à la santé ?
d’Éric Guéret et Isabelle Saporta
France 3, ce soir à 22 h 55

On apprend que les kits de farine complète que reçoivent nos boulangers contiennent des biocides, que les fermes de poissons, concentrationnaires, ne peuvent fournir de la chair de qualité, que l’élevage de porcs est un non-sens environnemental et que la gentille pomme n’est plus si bonne à croquer... Bourrée d’adjuvants, vitamines de synthèse, colorants, pesticides, antibiotiques, etc. notre nourriture est devenue un cocktail chimique que l’on retrouve

http://www.ecrans.fr/Encore-du-poison-au-menu,12033.html

Pour ceux qui n'ont pu voir le documentaire hier soir   ;# :
http://www.pluzz.fr/manger-peut-il-nuire-a-la-sante--2011-02-16-22h55.html

Heureusement que les chaînes font du replay sur leurs sites, car ces documentaires d'utilité publique et citoyenne ne sont que trop rarement diffusés à une heure de grande écoute :bang: :o
Je sais que les revoir sur le pc c'est moyen  :blink: , malheureusement il ne tient qu'à nous de trouver les moyens de s'informer  :calin:  ;)
"S'éloigner de tout rapproche un peu de l'essentiel." Loïck Peyron

16 mai 2011 à 14:14:48
Réponse #13

captainEB


L'obsolescence programmée et survivalisme.
Je remets le lien de l'excellent reportage d'Arte, car les autres sont obsolètes.http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90&feature=player_embedded#at=16
Je me demandais également comment certaines marques qui mettent en avant qualité, longévité, fiabilité afin de séduire un public orienté bushcraft, survie, tactical, etc... conjuguent renouvellement du matériel et obsolescence programmée dudit matériel afin de rester compétitive sur le  marché?
Faut-il abandonner les produits industriels et se tourner vers l'artisanat pour les produits sur lesquels on doit absolument compter en cas de crise ou coup dur?

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité