Nos Partenaires

Auteur Sujet: chasse à l'arc...  (Lu 23956 fois)

08 février 2011 à 21:56:43
Réponse #25

Fosseille66


Salut a tous , est ce que par hasard il y'a ici des fana de chasse a l'arc ??
- Amateur bien sur  :D

09 février 2011 à 09:55:51
Réponse #26

puzzle


difficile à faire en toute légalité... en suisse c'est interdit et en france... comment dire.... j'ai eu peur.... mais pratique très intéressante ou le plus dur n'est pas le tir en soit mais l'approche de l'animal....

en résumé ce qui ce rapproche le plus:
1) traque ton gibier seul avec ton appareil photo (jusqu'à 10-15m au delà serte tu touche facilement un proie immobile mais un vrai gibier, à la décoche a un sursaut qui te fait très régulièrement rater ta cible:D:P. et je ne pense pas que tu puisse te permettre de manquer ta proie dans une situation ou tu chasse seul...)
2) fait des parcours en nature avec des ami (non pas sur des concours car selon règlement il faut un "couloir" pour ne pas gêner les pauvres petits archers. ainsi tu pourra choisir la difficulté de ton tir (Branchage, dénivelé, trajectoire limite, obstacle, position improbable etc...) partie de rire assurée.... et quelques heures de réparations ou fabrications pour la suite:D ::)

09 février 2011 à 10:48:03
Réponse #27

Ishi


difficile à faire en toute légalité... en suisse c'est interdit et en france... comment dire.... j'ai eu peur.... mais pratique très intéressante ou le plus dur n'est pas le tir en soit mais l'approche de l'animal....



En france, la chasse à l'arc est autorisé au détenteur d'un permis de chasse et ayant suivi une formation de chasseur à l'arc dispensé par les fédérations de chasse.
Après, je peux dire qu'avoir suivi cette formation n'est vraiment pas le gage d'être un chasseur à l'arc.
La formation commence par une demi journée de théorie (matériel/technique/éthique etc...) suivi d'une après-midi sur le terrain.
La formation terrain commence par la détermination de la distance de tir de chacun en tirant 3 flèches dans une assiette en carton (sur cible fixe) d'abord à 20 mètres. Dans le cas ou les 3 flèches sont dans l'assiette, ta zone de tir est 20 mètres. Sinon passage à 15 mètres, puis 10 mètres puis 5 mètres  :blink:.
Ensuite, les stagiaires effectuent un parcours sur cibles 3D ou le formateur insiste sur les zones mortelles.
Lorsque, jai passé cette formation, seul deux personnes étaient dans la zone des 20 mètres alors que la majorité étaient dans la zone des 5 mètres et pour cause car ils n'avaient jamais touchés un arc avant ce jour.
L'inconvénient est que la formation n'est validé par aucun examen donc même dans le cas ou le stagiaire ne serai pas capable de mettre une flèche à 5 mètres dans la cible, il repartira avec son précieux sesame.
Un point particulier est que le chasseur à l'arc doit avoir son numéro de permis marqué sur toutes ses flèches.
Il est clair qu'il est nécessaire d'avoir une bonne pratique du tir à l'arc avant de pouvoir chasser.
Au début, il vaut mieux chasser à l'affut près d'un lieu de passage ou d'un point d'eau, ce qui permet un tir sur animal statique.
Après, l'on peut passer sur une chasse classique avec chien d'arrêt mais les ratés sont nombreux.
A ce jour, je n'ai jamais réussi de bécasses mais j'ai réussi plusieurs tirs sur faisons et un perdreau.
Pour le gros gibier, n'ayant pas la patience ni le caractère de chasser à l'affut, je n'ai jamais effectuer de tir car j'étais face à un gibier trop rapide pour moi.
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

09 février 2011 à 11:21:39
Réponse #28

Kilbith


Après, l'on peut passer sur une chasse classique avec chien d'arrêt mais les ratés sont nombreux.

Je pense que tu voulais dire "chien courant" si tu parles du gros gibier (mais peut être "chien d'arrêt" pour la plume).

Pour mémoire, avec une arme à feu il faut environ 7 tirs pour abattre un gros gibier (et cela comprends les chasses d'affût ou d'approche peu courantes en France). Or, une balle de chasse est bien plus rapidement mortelle et surtout incapacitante qu'une flèche si on n'est pas dans un organe vital. Le tir "de battue" moyen est d'environ 35 mètres (source ANCGG).

Cela peut paraître médiocre comme efficience pour les observateurs, mais on est très très loin des conditions de pratique du "stand de tir". Autant dire que chasser en battue le gros gibier à l'arc est un véritable challenge :

*On mesure la difficulté qu'il y a à chasser à l'arc autrement qu'à l'affût (l'approche étant en soi un exercice délicat). Et à l'affût le tir doit être très précis sinon on blesse, le gibier s'enfuit avec une flèche...qui va créer probablement une infection. A ma connaissance on chasse rarement à l'arc avec un chien de sang.
*On mesure aussi l'énorme risque de blesser un gibier et de le "perdre" dans le cas d'un tir de battue par rapport à la chasse avec une arme à feu : les chasseurs à l'arc peuvent difficilement "doubler" en battue et sont rarement plusieurs sur une ligne.
*On mesure aussi la difficulté de gérer des "plans de chasse" avec cette pratique (pour rappel : un propriétaire DOIT OBLIGATOIREMENT réguler le gros gibier sur son territoire dans de nombreux départements, des quotas lui sont alloués et il est responsable de la bonne exécution du "plan" sous peine de poursuites)

*Si on ajoute à cela le caractère "silencieux", individuel et par nature discret donc difficilement contrôlable de ce mode de chasse....On comprends les quelques réticences des fédérations et des autorités. D'ailleurs les chasses au fusil à l'affut ou à l'approche sont rarement encouragées dans notre pays à l'exception des régions où c'est la tradition.

Je précise que je n'ai absolument rien contre la chasse à l'arc. Mais qu'il faut bien mesurer l'ampleur du sujet...au delà de l'aspect "sympathique" de cette belle pratique.

 :)

« Modifié: 09 février 2011 à 11:46:01 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

09 février 2011 à 11:42:52
Réponse #29

puzzle


le "problème" est que la chasse à l'arc est pratiquée comme avec un fusil (affût, battu etc...) alors que l'arme en soit n'est pas faite pour ça...
tirer sur un animal mobile et toucher une zone vital (obligatoire pour tuer avec l'arc) est très difficile (d'où les 7 coups de feux pour tuer un grand gibier.
Citer
Pour mémoire, avec une arme à feu il faut environ 7 tirs pour abattre un gros gibier
)

Citer
On mesure aussi l'énorme risque de blesser un gibier et de le "perdre" dans le cas d'un tir de battue par rapport à la chasse avec une arme à feu (les chasseurs à l'arc peuvent difficilement "doubler" en battue et sont rarement plusieurs).
j'ai entendu plusieurs récits sur des ratés au tir à l'arc ou l'animal se remit très bien de ces blessures (contrairement au blessure par balle)

à l'affût, l'animal ne sera peu être pas à la bonne distance, sous le bonne angle, ou encore un branche peut se trouver dans la trajectoire de tir (non linéaire). divers élément qui au fusil peuvent permettre au tireur dans tenter ça chance mais clairement pas à l'arc.

c'est pour ces raisons JE (et cela n'engage que moi) pense que l'arc est une arme de chasse individuel et d'approche. d'où effectivement les problèmes de braconnage

09 février 2011 à 11:49:38
Réponse #30

Ishi


Je pense que tu voulais dire "chien courant" si tu parles du gros gibier (mais peut être "chien d'arrêt" pour la plume).

Je parlais bien de chien d'arrêt et donc de chasse de gibiers à plume.
Donc tir en l'air dans le respect de la réglementation en vigueur (c'est à dire pointe blunt et empennage flouflou).
Le tir est rapide après décollage et dans le cas du touché, l'oiseau est tué par la force de l'impact et non par pénétration de la flèche.
Bien qu'une fois avec un arc de 70 livres, ma flèche a pénétrée de quelques centimètres malgré la pointe blunt.
Quelques précisions:
Pointe blunt: pointe plate ayant un diamètre de 1.5 centimètres (pour celles que j'utilisais)
Empennage flouflou: empennage de grand diamètre et plus long afin de ralentir rapidement la vitesse de la flèche.
Concernant la chasse à la battue, j'y suis allé 4 ou 5 fois mais avec aucune possibilité de tir car le gibier vu était beaucoup trop rapide.
Je suis parfaitement d'accord avec toi qu'il ne faut vraiment pas faire n'importe quoi avec un arc dans les mains.
Steph.
PS: à ma première battue, un cerf m'est sorti à 5 mètres en marchant tranquillement. Pas de tir puisque pas de bracelet et surtout aucune envie de tirer sur une si belle bête  :love: alors que toutes les conditions étaient réunies pour une flèche parfaite.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

09 février 2011 à 11:54:32
Réponse #31

Paulo


Je suis pas chasseur à l'arc, je suis juste archer, avec des copains chasseurs.

Pour la maîtrise de l'arc: passez par un club. Tous. Vraiment.
Avant de maîtriser:
1) une puissance de chasse (mini 50 livre)
2) une technique propre
il faut du temps.
Y'a pas mal de club qui disposent de cibles 3D, y'a des concours 3D et Nature organisés par la Fédération Française de Tir à l'Arc, alors profitez en. C'est une question de respect pour l'animal, et de sécurité pour vos partenaires à la chasse (humains et canins hein).


Après pour 7 tirs pour tuer du gros gibier...c'est une certitude qui vient d'ou ça? Mes copains chasseurs de gros gibier et leur carabines ne parlent jamais de plus de deux tirs. Donc la je suis très curieux en fait.

Ensuite pour savoir si l'arc est fait ou pas pour tuer du gibier...disons qu'un arc moderne de chasse (arc à poulies, 60 livres) fait très bien l'affaire.
Que ce soit en battue, à l'approche ou en affût...mais il ne faut pas tirer de trop loin.
Alors oui il faut toucher des zones vitales. D'ou l'entraînement.


Si tu veux des renseignements plus précis, tu peux aller voir le forum du site Archasse (qui est planté ce matin apparemment); c'est une grosse communauté, ou y'a du tir sur gros gibier mais aussi sur petit gibier.



09 février 2011 à 12:01:52
Réponse #32

Paulo


Ah oui non d'accord, sept tirs...pas sept projectiles... ::)
Pas réveillé moi...


10 février 2011 à 03:15:48
Réponse #33

viking38


un fil bien interessant,surtout que je suis moi meme chasseur a l'arc (avec un recurve take down de cher samick 70 livres a mon allonge avec une poignée home made).
je chasse principalement le gros gibier,chevreuil sanglier et un peut la plume avec un pote qui a un chien d'arrèt,j'aime bien affuter le ragondin aussi (trés agréable a chasssé en etang et zone humide et en plus ont fait du bien a la nature)...
je chasse depuis 2001.

*c'est vraie la formation pour pouvoir chasser a l'arc et un peut light,mais de toute façon la chasse a l'arc s'apprend sur le terrain...

*l'arc et une arme redoutable,qui si elle est utilisé correctement a le rendement d'un fusil (mon beauf a tirer un sanglier a 15 metres et ont la retrouver 10 metres plus loin mort)

*c'est principalement une arme pour l'approche (trés dure) et l'affut (a peine moin dure   :'( ) j'ai deja pratiqué la chasse en batue au sanglier,mais qu'entre archer et avec des chien de petite traque (yak,fox) qui vue leur taille presse moin le gibier qui du coup cavale moin et fait meme des arrets pour observer,et c'est la qu'il faut decocher la bonne fleche  ;)

*certaines blessures sur des gros gibier si l'ont tir des monos lames peuvent guerrir...

*l'arc est la plus mauvaise arme de braconnage,deja en france pour avoir le droit de se ballader (chasser) avec un arc il faut avoir son n° de permis sur les fleches... donc imaginer un gibier retrouver mort avec votre adresse sur la fleche  :o et si je devais braconner j'utiliserais une carabine de pirch d'un calibre leger pour tuer vite a coup sur pour repartir pareillement  :down: mais c'est pas mon idée de la chasse...
mon arc,mon couteau,mes bois...la vie

10 février 2011 à 11:47:27
Réponse #34

Lynx


J'ai pratiqué quelques années le tir à l'arc, plus ponctuellement aujourd'hui et avec un arc à poulie.
Par contre pas chasseur.
Je voulais souligner que l'apprentissage du tir et en particulier du tir en nature (en chasse ou non) est nécessaire.
Envoyer 70 livres dans un bois tout pentu sur une cible en contre haut et réussir son tir, cela demande du temps.
Le tir à l'arc est bien développé en France, et je crois que nos voisins n'ont a ce titre rien à nous envier...
Il est donc assez facile de bénéficier d'un enseignement de qualité permettant d'acquerir une bonne technique de base
,un entrainement régulier, et une bonne la gestuelle permettant d'éviter des soucis de santé par la suite... répéter les tirs avec un arc a 70 livres c'est quand même pas rien au début.... Et même si les parcours sur cible 3d ou sur cible traditionnelles en campagne sont assez éloignés
d'une chasse, elle peuvent tout à fait s'inscrire dans une préparation en vue de se lancer.

Pas mal d'infos sur le site de la fédération de la chasse à l'arc http://www.ffca.net/newffca/index.php
Poussière aux pieds vaut mieux que poussière aux fesses. Proverbe Peul

10 février 2011 à 12:53:28
Réponse #35

amba83


Fana de chasse à  l'arc, yès!
La légalisation de la chasse à l'arc a demandé énormément de travail à ceux qui l'ont obtenue.
Les associations de chasse à l'arc que je connais ont développé en conséquence une éthique
très exigeante.
Quelques principes qui en découlent: on ne tire pas un gibier en alerte, on sait sur qui on tire
(femelle suitée, laie meneuse,etc...) en fonction des bracelets obtenus,  c'est déjà du boulot!
on ne tire pas un gibier qui court comme un dératé, on essaie de respecter les angles de tir qui
assurent un résultat efficace (mais le bestiau, il arrête pas de bouger, des fois...), bref, on respecte
l'animal (notion sans doute étrange pour des non-chasseurs). Donc, beaucoup d'observation et de
connaissance du gibier et du terrain sont nécessaires.
Par ailleurs, si on n'est pas capable de mettre à tout coup une flèche dans une assiette à 20 mètres,
et dans toutes les positions possibles, on continue à s'entraîner, avant d'aller paumer tout son
boisseau de flèches dans la nature ou de transformer le derrière des sangliers du coin en pelote d'épingles!
La pratique en club est une bonne assurance de développer une bonne technique et apprendre à
bien traiter son matos. Avec un arc de 70 livres, bonjour les problèmes de tendinite...si la technique n'est
pas au point! Pour commencer,  avec un gabarit masculin moyen, 45 livres sont ok.
En France, on peut chasser tous les gibiers  avec une puissance de 50 à 60 livres. De mon point de vue, la
question n'est pas la pénétration ( si on a  des lames affûtées rasoir comme il se doit), mais la vitesse de
la flèche. Le gibier est un sportif de haut niveau! 
Je chasse avec un 60 livres, et je me suis fixé 15 mètres comme distance de tir maximum. Ceci est valable
pour un recurve, avec un compound, on augmente vitesse et précision, mais le feeling n'est pas le même...
Et s'il est facile de changer une corde d'arc traditionnel dans le bois, le bricolage du compound avec un
couteau suisse peut être un peu plus pointu.
Belles flèches à tous.


10 février 2011 à 13:31:20
Réponse #36

madenn23


Amateur de tire instinctif en nature avec un Longbow de ....euh.....25#  :down: mais au moin je peut tirer longtemps  ;D je verrais peut être pour m'acheter un recurve de 70/80# quand j'aurais mon permit.


pour les débutant, je conseille vivement le Miocastor (ça fait mieux quand on invite les voisin à manger  :lol: )
facile a approcher et y'en a (trot) plein, et en plus la fourrure est belle ;)

10 février 2011 à 13:37:19
Réponse #37

lambda


Amateur de tir instinctif aussi, je me dis que si tu veux passer de 25 livres longbow à 70/80 livres recurve, c'est un sacré pas à franchir d'un coup, non?  :huh:

Peut-être continuer à te faire la main sur du 45 livres "intermédiaire"? Gaffe aux tendinites et déchirures...

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

10 février 2011 à 13:52:49
Réponse #38

viking38


en regle general pour la chasse a l'arc il faut:

*un arc que l'ont maitrise, ne pas attaquer avec un arc de 70 livres qui sera trop dur a tirer (j'ai flecher mon premier sanglier avec un 50 livres)

*bien connaitre ces distances de tir,moi je decoche jamais au dela des 15 metres.

*un entrainement quotidien (en moyenne je tir 100 fleches par jour).

*apprendre a connaitre le gibier que l'ont chasse et son territoire de chasse.

*avoir un materiel au top (arc fleches lames adapté)

*etre en bon terme avec les chasseurs "classique" pour que l'ont vous donne des bracelets pour le chevreuil par exemple (c'est mon cas  :doubleup:)

ps: madenn23 oui le miocastor (ragondin) est une chasse genial,mais il faut bien tirer la tete ou maxi 10 cm derriere la tete sinon c'est perte de fleche assurer  ;)
ensuite si tu passe de 25 livres a un arc de 70/80 livres tu vas te faire mal et tu rique de te degouté en ne maitrisant pas la bete...
mon arc,mon couteau,mes bois...la vie

10 février 2011 à 14:13:57
Réponse #39

madenn23


Bah en fait j'me fait chier avec le 62# a mon père et puis le 25# c'était pour mes 14ans donc un peut de nouveau serait pas mal, mais j'ai tellement de truque à acheter, on verrat plus tard quand j'aurait un Patrol et une Xtype ;D
et vu que je voulais un 50# quand j'avais 16ans, je vais attendre de m’étoffer un peut avant de me lancer.
« Modifié: 10 février 2011 à 20:15:00 par madenn23 »

10 février 2011 à 14:48:49
Réponse #40

puzzle


Pour ce qui est des puissance, c'est une question d'entrainement et de technique. perso j'ai commencer à tirer à l'arc quand j'avais 4 ans (et oui précoces hein :P) au début simple bout de noisetier, puis arc en plastic pour gamin, puis arc en if fait maison, et enfin mon 1er arc manif.: un recurve de 35# pour mes 10-11ans. Puis ensuit un flatbow de chez JMC de 38#(que j'ai garder très très longtemps 8je l'ai tjs d'ailleur:D). sans autre transition juste bcp d'entrainement et une technique au point j'étais capable de tenir une journée de tir à 16 ans avec un great northern de 80#. Serte ce n'était pas l'aisance total mais faisable (pas prévu de tirer alors un ami m'a prêter celui là^^)

En résumé,  au début ça peu paraître rude comme transition mais rien ne t'empêche de tirer avec les 2 pdnt un temps (ou déja le faire avec celui de ton père). chauffer avec le 25# puis tirer avec le plus fort. il est important d'arrêter si tu n'arrive pas finir tes gestes. sa sert a rien de forcer car tu risque la blessure ET de très mauvaises habitudes gestuelles qui peuvent mettre des mois et quelque milliers de flèches à corriger. donc dès que t'arrive plus avec le plus lourd, tu repasse à l'autre et tu continue ton entrainement.

des femme dans notre société ont passé sans encombre de 25 à 50# en longbow (le vrai (ou presque)  tout en bois^^) avec cette méthode.

je rejoint fosa sur le fait que 50# bien utilisé sont amplement suffisant et bien meilleurs pour la santé ainsi que la qualité et le plaisir du tir (se battre avec son arc c'est pas ce qu'il y a de plus drôle)



10 février 2011 à 15:27:23
Réponse #41

madenn23


J'ai pas 16 ans mais 17 1/2  ;)  mais pour mes 16, je voulais un 45# et mon père ma dit que 50# c'était un minimum pour sentir la puissance du bestiau, et pour la santé, bah si tout se passe bien, dans deux moi j'entre au 27e bca ( courrir avec des BMJA et un pactage  ::) ) et puis bah je suis un bourrin  ;D

Pour le braconnage, non merci, j'ai pas envie d'être arrêté par mon père  :lol:

10 février 2011 à 15:36:27
Réponse #42

lambda


mais pour mes 16, je voulais un 45# et mon père ma dit que 50# c'était un minimum pour sentir la puissance du bestiau

Le tir à l'arc, c'est typiquement un exemple de sport ou les "on m'a dit" ne mène à rien... Y'a rien d'absolu dans ces histoires de "puissance" d'arc...Ppour ton père, (en supposant qu'il tienne compte de ton âge...) c'était peut être le cas à ses 17,5 ans, mais ca ne veut pas dire que ce sera forcément le cas pour toi...

Peut-être que pour "sentir la puissance du bestiau" et te sentir bien avec de bonnes sensations musculaires complète et cohérentes, et une certaine sensation d'avoir juste "la pêche" qu'il faut au bout de tes doigts décocheurs, ni trop, ni trop peu, il te faudra 60 livres? mais peut-être que en fait avec 40 livres ce sera tip top? Là, à te lire, t'en sais rien en fait....

Là tant que tu ne t'es pas amusé à armer différents arcs de puissances progressives, histoire de voir ce qu'il te convient, penser que il te faut au moins 50 livres parce que "
mon père ma dit que 50# c'était un minimum pour sentir la puissance du bestiau
", c'est pas une méthode suffisante, ni même valable pour t'équiper en focntion de tes vraies possibilités du moment...

Pour en arriver au fait que utiliser un arc de X livres (souvent trop) parce que basé sur des on dit, voir même des histoires de gonades ambitieuses (surins, calibres,.... arcs... même problème commun parfois... ;) ), ne mène à pas grand chose si physiquement on tient pas la route derrière (allonge incomplète, tremblements en tout genre, décoche dégueulasse...). alors qu'avec moins de livres, on arriverait à de bien meilleurs résultat: tant en précision que, paradoxalement, en pénétration...

à+,
Lambda
« Modifié: 10 février 2011 à 15:44:34 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

10 février 2011 à 15:49:43
Réponse #43

madenn23


en fait, je pense que s'était surtout pour m'incité a attendre ma maturité pour choir un arc que je garderais plusieurs années, y'a 1 ans 1/2 je volais un 45# alors que maintenant il me faut du 55/60# , si on calcul dans 12ans il me faudra un 140#  ;#

10 février 2011 à 16:09:26
Réponse #44

lambda


je vous ai rajouté ici, dans ce même fil, 2 ou 3 fils déjà existants qui traîte du sujet... relisez un peu en amont pour y piocher d'utres bonnes infos... ;)

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

10 février 2011 à 16:52:44
Réponse #45

Ishi



*l'arc est la plus mauvaise arme de braconnage,deja en france pour avoir le droit de se ballader (chasser) avec un arc il faut avoir son n° de permis sur les fleches... donc imaginer un gibier retrouver mort avec votre adresse sur la fleche  :o

Je ne suis pas d'accord avec toi.
Rien de plus facile pour un bon chasseur d'aller braconner avec un arc dans certains secteurs reculés.
Et de ne pas marquer ses flèches.
Le propre du braconnage est simplement de ne pas faire prendre.
Pas de quiproquo, je ne suis pas un braconnier.  ;)

je vous ai rajouté ici, dans ce même fil, 2 ou 3 fils déjà existants qui traîte du sujet... relisez un peu en amont pour y piocher d'utres bonnes infos... ;)

à+,
Lambda

Merci Lambda,
mais je trouve que c'est un peu compliqué pour si retrouver.  ;)
Des liens vers les différents fils auraient été plus simple à comprendre.
Ce n'est que mon avis.  :D
Steph
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

10 février 2011 à 17:01:09
Réponse #46

lambda


Vi c'est vrai, y'a 2 ou 3 posts au milieu qui cassent un peu la cohérence... dsl  :-[

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

10 février 2011 à 19:38:34
Réponse #47

viking38


ishi a dit:Je ne suis pas d'accord avec toi.
Rien de plus facile pour un bon chasseur d'aller braconner avec un arc dans certains secteurs reculés.
Et de ne pas marquer ses flèches.
Le propre du braconnage est simplement de ne pas faire prendre

le propre du braconnier c'est d'avoir du rendement de tuer vite pour partir vite ne pas trainer sur les lieux... et si tu veux allé vite l'arc c'est zero  ;)
un 4X4 un conducteur une carabine et par cher moi en une demi heure tu part avec mini 2 ou 3 chevreuils...
mon arc,mon couteau,mes bois...la vie

10 février 2011 à 20:30:20
Réponse #48

madenn23


Citer
faut bien tirer la tete ou maxi 10 cm derriere la tete sinon c'est perte de fleche assurer

Bah en fait c'est un peut pour ca que je vais attendre d’être majeur pour passer mon permis, une petite anecdote qui a dégoutter mon père et un pote;
-le rat gondin c'est coinssé dans un buisson, une flèche dans les reins qui dépasse de chaque cotés,  et ils ont essayés trois fois de l’assommer  :wife: avant de penser à l'égorger  :huh:

10 février 2011 à 21:12:01
Réponse #49

Pierrot


Citer
le ragondin c'est coincé dans un buisson, une flèche dans les reins qui dépasse de chaque coté,  et ils ont essayé trois fois de l’assommer  Wife avant de penser à l'égorger 

En fait ça, c'est le genre de chose qui arrive lorsque l'on chasse vraiment, oui la chasse ça saigne et ce n'est pas toujours très joli.

Il n'y a que dans les discussions que les flèches sont toujours impeccables.....

Et comme dit l'autre : A la chasse, l'éthique, c'est quand tu es tout seul au fond des bois.

Sinon, juste en passant, à propos des arcs tradis de 70 # ou plus,  il n'est pas donné à tout le monde de les maîtriser. Gare aux tendons.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité