Nos Partenaires

Auteur Sujet: Mon premier "vrai" couteau de camp  (Lu 10170 fois)

03 février 2011 à 22:47:56
Lu 10170 fois

Otchoos


Il y a quelques mois de cela, je me suis mis en tête de fabriquer moi-même mon premier couteau de camp.
J'ai d'abord longuement hésité sur le modèle, la forme, la taille, le poids...
Les besoins font l'outil :
J'aimerais qu'il puisse tailler du bois une journée sans devoir être particulièrement ré-affuté.
Il faudrait qu'il soit assez résistant pour le planter dans un arbre et mettre le pied dessus, ...
Assez solide pour bâtonner, et aussi par le cul, ...
Capable de couper le sifflar, ...
Capable de tailler les buches, et bâtons en pointes, ...
Et zoli en + ...

Et j'ai pour finir modifié un des dessins proposés par un forum couteau (ça m'étonnerait qu'il ne soit pas reconnu !!!)

Et donc voici quelques photos de mon petit, à ses débuts, donc juste une plaque d'acier, nettoyée à la meuleuse :


Bon, je tâtonnais, cherchais où allait s'arrêter la lame...
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 22:57:14
Réponse #1

Otchoos


la suite quelques jours ou semaines plus tard :
J'ai fignolé le contour extérieur :



L'étape suivante, ce sera de limer... limer et encore poncer...
c'est ça le stock removal (promis, le prochain sera battu à chaud!)
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 23:03:43
Réponse #2

Otchoos


Et voici donc quelques photos après un peu de limage et ponçage de la première face :

J'ai d'abord commencé par fabriquer le petit outil qui va bien pour éviter qu'on s'égare :

Après quelques coups de lime :
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 23:07:27
Réponse #3

Otchoos


Bah j'attaque donc l'autre face :


Ca commence à ressembler à autre chose qu'un bout de ferraille hein ?

La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 23:11:56
Réponse #4

Otchoos



La suite du limage ponçage, après  l'avoir redressé un peu au marteau, car la plaque d'acier avait été débitée à la cisaille, qui l'a donc voilée un peu.



Et on continue à poncer, à la ponceuse à bande...
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 23:14:41
Réponse #5

Otchoos


Dernière évolution : j'ai fini le plus gros du removal , et je suis en train de faire le manche en bois d'olivier.


La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 23:18:58
Réponse #6

Otchoos


quelques mensurations de la bête telle qu'elle est aujourd'hui :



Donc en gros il fait +/-27,5 cm, dont 16cm de lame, dans de l'acier qui faisait 6mm d'épaisseur avant de le travailler...

J'oubliais de préciser que je l'ai trempé et qu'il tient bien à la lime à tronçonneuse..., . (trempe sélective à l'huile d'olive bien sûr...
Je l'appellerai olivier !

La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

03 février 2011 à 23:32:30
Réponse #7

Otchoos


Je dois encore donc le polir, finir le manche, solidariser tout cela, et ensuite, on verra bien comment il se comporte... Je ne sais pas s'il répondra à mes exigences, je crois qu'il est un peu trop lourd.( +/-550gr jr crois).
J'espère maintenant qu'il tiendra à l'affutage... L'acier a été découpé dans une chute de lamina chez Duferco à La Louvière. Cet acier à toutes les qualités normalement nécessaire à un couteau (Acier proche du XC75, mais un poil plus carboné, avec quelque autres matériaux dans l'alliage).

Ce n'est pas encore un couteau "forgé" J'ai réalisé une petite forge pour le tremper, mais je l'ai fait suffisante pour réellement forger, ce sera donc ma prochaine réalisation.

J'ai fait tout cela grâce à ce que j'ai trouvé sur ce forum. Je vous remercie donc de tous les conseils et avis que vous m'avez prodigué sans le savoir.
Mais et là, sur le vif... Vous en pensez quoi ?
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

04 février 2011 à 01:07:10
Réponse #8

ouroumov


Bonsoir.
Là, sur le vif : J'aime bien son allure générale, et je suis curieux de savoir le prix de ce bout d'acier, et ce que tu pourra lui faire subir une fois terminé.

04 février 2011 à 05:58:23
Réponse #9

romrom51


salut
sympa comme tout ...j'aime bien la forme et tu as l'air d'avoir réfléchi avant d'agir...
j'ai peut etre pas fait attention mais as tu fait un revenu sur ta lame ?

perso j'aurais fait un manche un poil plus long pour avoir plus de puissance si besoin ...mais les gouts et les couleurs ....


j'attends la suite .....


romain
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

04 février 2011 à 08:47:13
Réponse #10

Otchoos


Je n'ai pas encore fait de revenu, ça fait partie des prochaines étapes que j'ai oublié de citer...
Je dois dire que je ne suis pas encore bien certain de ce qu'il faut faire comme revenu.
Le prix du bout de métal ? récup, donc gratuit
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

04 février 2011 à 10:29:58
Réponse #11

wolfy



04 février 2011 à 10:38:17
Réponse #12

Kilbith


Je n'ai pas encore fait de revenu, ça fait partie des prochaines étapes que j'ai oublié de citer...

Un petit air de Neoczen... ;)

Tu peux nous expliquer quand (à quelle étape) et comment (procédé et protocole) tu as procédé pour la trempe ?

Merci,  :)
« Modifié: 04 février 2011 à 10:52:58 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 février 2011 à 13:16:10
Réponse #13

christobal



04 février 2011 à 14:37:25
Réponse #14

Otchoos


J'ai effectivement copié en partie le modèle de néoczen, dans ses premiers dessins.
J'ai modifié l'émouture, la courbure du manche un poil moins prononcée, et un peu la forme de la lame, plus courbe et à mon sens plus utilitaire.
J'y ai ajouté des serrations à l'endroit ou mon pouce ne glissera donc pas, pour pouvoir tenir le couteau plus près du tranchant, pour sculpter par exemple.

J'ai fait la trempe après avoir donné la forme générale et son épaisseur à la lame. il restait un poil plus d'1 mm au tranchant, presque 1,5mm au niveau de la pointe.
C'était la première fois que j'essayais de tremper de l'acier, ce fut donc un fiasco, la trempe n'avait pas prise.
voici ma "forge" :
(petite précision : comme barbecue, elle est terrible)
J'y ajoute un décapeur thermique comme soufflante pour le moment, mais j'éai récupéré un extracteur de chaudière que je vais monter dessus pour mes prochains travaux.

En gros, c'est un demi vase d'expansion de chauffage, avec un tuyau de 2 pouce qui arrive au milieu du foyer, avec un petit bout de tôle pour renvoyer l'air vers le haut. pour forger, j'avais déposer une grille là-dessus, afin de déposer le charbon de bois dessus.

Mon premier essai s'est fait sans aimant. J'ai cru que c'était assez chaud, assez rouge, et j'ai trempé la lame inclinée dans une espèce de corniche dans laquelle était mon huile d'olive. le manche et le dos de la lame n'y trempaient donc pas. L'huile ne s'est pas enflammée.

Mon essai suivant, réussi, celui-là, s'est fait à peu près de la même manière, j'ai en fait attendu que mon aimant, issu d'un disque dur d'ordinateur ne colle plus sur la lame avant de tremper. Il semble que cela aie marché, car il n'y a plus vraiment moyen de mettre de coups de lime, et lorsqu'on fait tinter la lame elle ne sonne plus de la même manière.
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

04 février 2011 à 21:40:27
Réponse #15

Pao


Toutes mes ficelles de caleçon, pour un premier c'est plutôt bien  :doubleup:, par contre sans vouloir te casser le moral, pour qu'un revenu soit réellement efficace et serve vraiment à quelques chose il faut qu'il soit fait dans les 15 à 20 minutes qui suivent la trempe, c'est trés important notament pour la réduction du grain de l'acier.
A plouche et continu à nous tenir informé.
On a beau être con et le savoir, ça fait mal quand même.

05 février 2011 à 14:27:58
Réponse #16

Otchoos


EH bien merci du conseil... Trop tard ce sera pour le suivant !

Jusqu'à ceci, je n'ai jamais fait que des petits couteaux dont le métal venait de scies à métaux, que j'essayais de ne pas détremper en lui donnant sa forme.
J'ai aussi fait un manche pour ma machette...
Voilà donc toute mon expérience de la coutellerie. Avec les cours de guide-nature, les 2 enfants, le travail et ma petite femme il ne me reste plus de temps pour prendre des cours de forge. Mais ça viendra, j'en suis sûr ! :doubleup:
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

05 février 2011 à 14:39:25
Réponse #17

Otchoos


Quelques photos de la machette en question :




Là, je suis assez content d'avoir pu utiliser le bois exactement comme il était avant la coupe, c'est à dire que les 2 plaquettes se trouvent parfaitement en vis à vis, et donc les veines du bois se prolongent parfaitement d'un coté à l'autre du manche




Je me rends compte au vu de ces photos que je ment dans mon message précédent... J'ai aussi fait une espèce de dague que je n'ai jamais terminée, et qu'on voit sur ces photos-ci
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

06 février 2011 à 15:37:09
Réponse #18

DIY


c'est trés important notament pour la réduction du grain de l'acier.

 Tu es vraiment sûr de toi?

 Le peu que j'en ai appris, ce sont les normalisations qui sont sensées réduire le grain de l'acier
 et sont menées en fin de forgeage.

 Après cela, je ne suis pas forgeron, de loin s'en faut, cependant je suis toujours à l'affût de
 connaissances nouvelles.
« Modifié: 25 février 2011 à 22:06:01 par DIY »

06 février 2011 à 15:41:31
Réponse #19

corbak


Je pense que l'on peut prendre Paolo au sérieux dans ce domaine, si je ne me trompe, ça fait une vingtaine d'année qu'il est dans le métier...

 ;)

06 février 2011 à 16:20:59
Réponse #20

DIY



 Je suis tout à fait conscient de sa profession mais la partie de sa remarque que j'ai reprise ne manque pas de me surprendre.

 Si mon intervention n'est pas justifiée, je présenterai des excuses à Pao mais je souhaiterais une explication.

 Comme je l'ai précisé, je ne suis pas forgeron, juste quelqu'un de curieux en la matière qui aime bien approfondir ses connaissances.

06 février 2011 à 18:14:38
Réponse #21

corbak


Oui pareil, Paolo si tu repachhh, je veux bien savoir aussichh

07 février 2011 à 20:43:19
Réponse #22

Pao


En fait j'ai pas développé suffisament, sans vouloir rentrer dans du technique et rébarbatif dans un language pas toujours compréhensible, les normalisations servent effectivement à réduire le grain avant trempe et à destresser le metal qui à été grandement modifier par le processus de forge (comme quand on se fait masser aprés des effort physiques important ou aprés une duuuuuure journée de labeur  ;#).Ca limitera  entre autre les risques de voire une lame voiler à la trempe
Aprés trempe le métal n'est pas encore complètement figé dans sa stucture ( il lui faudra environ 15 à 20 mn pour se figer) c'est pendant se laps de temps que le revenu a un réel interré et éfficacité, pour régulariser le grain, diminuer les tensions et stress issus de la trempe qui est une experience violente et traumatisante pour ce pauvre petit bout de métal sans défense et enfin lui conférer plus de résilience (capacité à mieux endurer flexion, torsions et vibrations), l'idée et d'optenir un compromis entre dureté de l'acier et flexibilité de ce même acier.
Mais bon aprés si je vous donne toutes mes combines je serait aprés obligé de vous t...    :nana:.
Bon allez d'accord je vous en donnerait quelques unes  ;D.
On a beau être con et le savoir, ça fait mal quand même.

08 février 2011 à 07:24:00
Réponse #23

Otchoos


merci pour ce mini-cours... Il faut vraiment que je fasses un stage de forge... :-\
La vie, ça va pas toujours comme on a envie que ça aille...
Il faut prendre l'argent chez les pauvres, ils ont peu d'argent, mais il y a beaucoup de pauvres ! (A. Allais)

08 février 2011 à 08:22:46
Réponse #24

Pao


merci, pour le stage je connait un ou deux mecs qui font ça  ;#.
On a beau être con et le savoir, ça fait mal quand même.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité