Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pile shirt  (Lu 26773 fois)

10 janvier 2009 à 22:27:08
Réponse #25

guillaume


Le truc qui me choque avec la Pileshirt (j'ai taté celle de Husk), c'est qu'elle fait le volume d'un sac de couchage 3 saisons en duvet (et aller, 2 saison pour un en synthé) en plus lourd !

a+

11 janvier 2009 à 10:05:47
Réponse #26

Pics (Vincent.D)


Pour une idée du volume,elle prend la place de la poche avant du Kastinger (- ma grosse trousse de secours visible là http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,8013.msg208315.html#msg208315).
@++
KISS

11 janvier 2009 à 11:35:48
Réponse #27

Yves


bonjour à tous,

Merci pour ces très bonnes infos.

La Pile shirt est probablement du très bon matos : les soldats anglais l'utilisent beaucoup, et jusqu'à preuve du contraire ils restent très "rustiques" et n'ont pas la répétution d'être des "Fashions victimes".

Cependant, une telle veste est très volumineuse à stocker, et il faut éviter de se déplacer en la portant.

Perso, sous ma sur-veste en coton, je préfère juxtaposer les couches que je modifie en fonction de l'effet souhaité (plus ou moins chaud) : 1ère couche un sous-vêtement synthétique sèche-vite type H&H, 2ème couche un vêtement thermique, en laine Mérinos type ULFRO***E en 200g en intersaison, et 400g quand il gèle. Lors du déplacement, la couche thermique vient se ranger dans une poche latérale de mon pantalon, m'évitant d'ouvrir mon sac lors des arrêts longs.
Lors des arrêts très longs, je rajoute une petite doudoune de PATAG***A.

Actuellement, j'étudie la solution de remplacer ma couche thermique par une veste Soft Shell.

La Pile shirt serait très bien si elle était plus compressible.

Bon vent.

Yves

11 janvier 2009 à 19:10:09
Réponse #28

fabsah


Le truc qui me choque avec la Pileshirt (j'ai taté celle de Husk), c'est qu'elle fait le volume d'un sac de couchage 3 saisons en duvet (et aller, 2 saison pour un en synthé) en plus lourd !


Pour un volume un peu inférieur et un peu plus de chaleur, il existe la Sleeka Elite. Je l'ai reçu à Noël avec un Merlin (le sac de couchage, pas le truc pour couper le bois) ;D

C'est la même isolation "Softie" et le même tissu que sur les sacs de couchage. Il y a des renforts en tissu plus costaud aux endroits stratégiques (épaules et bas des manches). Zip intégral. -10C confort. C'est vraiment chaud et dans son sac de compression, ça prend un peu plus de place que le merlin. Moins que la PileShirt.

Inconvénient : c'est plus compressible que l'isolation de la PileShirt -> Il faut prévoir plus d'isolant au niveau du sol. Si t'es pas statique, il faut vraiment des conditions polaires pour ne pas avoir trop chaud (problème encore accentué par rapport à la Pileshirt, ce qui est logique). Genre, je suis aller promener le chien l'autre soir pendant 45 minutes, avec -8C, avec un pantalon et un tshirt coton. J'ai pété de chaud.

Un vrai test nature le week-end prochain dans la vallée de la Semois, avec Pics et sa PileShir, justementt. On aura le même sac de couchage (Merlin ou Def4) et le même matelas, pour comparer.

fab
« Modifié: 11 janvier 2009 à 19:17:04 par fabsah »

12 janvier 2009 à 17:41:14
Réponse #29

Fox


Pour un volume un peu inférieur et un peu plus de chaleur, il existe la Sleeka Elite. Je l'ai reçu à Noël avec un Merlin (le sac de couchage, pas le truc pour couper le bois) ;D

C'est la même isolation "Softie" et le même tissu que sur les sacs de couchage. Il y a des renforts en tissu plus costaud aux endroits stratégiques (épaules et bas des manches). Zip intégral. -10C confort. C'est vraiment chaud et dans son sac de compression, ça prend un peu plus de place que le merlin. Moins que la PileShirt.

Inconvénient : c'est plus compressible que l'isolation de la PileShirt -> Il faut prévoir plus d'isolant au niveau du sol. Si t'es pas statique, il faut vraiment des conditions polaires pour ne pas avoir trop chaud (problème encore accentué par rapport à la Pileshirt, ce qui est logique). Genre, je suis aller promener le chien l'autre soir pendant 45 minutes, avec -8C, avec un pantalon et un tshirt coton. J'ai pété de chaud.


Salut!
Je teste la Sleeka Elite depuis cet hiver.
Elle est taillée trèèèèès ample (j'ai l'air d'avoir mis mon sac de couchage avec) sur le tronc, même si les manches ont une taille normale (j'ai de longs bras)
Je la porte au fond de mon sac, dans l'idée de la porter en cas de halte forçée ou non. Clairement pour du statique.


+ c'est sa solidité.
+ c'est du synthétique, ça me gardera au chaud même humide

- c'est quand même assez volumineux
- il parait que le tissus softie vieilli mal, surtout comprimé, donc je ne la garde pas en fond de sac
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

12 janvier 2009 à 18:18:24
Réponse #30

fabsah


Salut!
Je teste la Sleeka Elite depuis cet hiver.
Elle est taillée trèèèèès ample (j'ai l'air d'avoir mis mon sac de couchage avec) sur le tronc, même si les manches ont une taille normale (j'ai de longs bras)

+1 . J'ai pris une XL et j'aurais déjà été bien à l'aise dans une L. J'ai un peu l'air d'un rappeur américain  :lol: Mais l'avantage, c'est que je peux la mettre au dessus de plein de couches. Idéal aussi pour cacher un FAMAS et un chest rempli de grenades... ( Je PLAISANTE, ca n'est pas du tout mon intention. )

fab

12 janvier 2009 à 18:27:08
Réponse #31

Fox


As tu le même problème avec les manches?
C'est bizarre qu'ils n'aient pas mis de passant de pouce sur ce modèle.
Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

12 janvier 2009 à 18:36:48
Réponse #32

fabsah


As tu le même problème avec les manches?
C'est bizarre qu'ils n'aient pas mis de passant de pouce sur ce modèle.


Non, les manches ne sont pas aussi largement dimensionnées que le reste de la parka. Attention, c'est loin d'être trop court. Je pense même que je n'aurais pas eu de problèmes avec la taille L à ce niveau non plus. Mais c'est agréable d'avoir 2 ou 3cm de "bonus". Je rencontre souvent un problème de "manches trop courtes" dans les vêtements du commerce. C'est un des trucs qui m'avait poussé à faire mes vêtements moi même, d'ailleurs.  Pour rappel, je mesure 179cm (pour Rod : de haut, pas ce que tu penses),  et pèse 77 Kg (et oui, la trentaine est passée par là  ;D ).

Tiens, j'essayerai celle de Vincent (pics) le week-end qui arrive (je pense qu'il a une Pile Shirt en taille L). Je te ferai un petit feedback sur les manches.

fab
fab

12 janvier 2009 à 18:38:57
Réponse #33

Woodrunner


Salut!
Je teste la Sleeka Elite depuis cet hiver.
Elle est taillée trèèèèès ample (j'ai l'air d'avoir mis mon sac de couchage avec) sur le tronc, même si les manches ont une taille normale (j'ai de longs bras)

Il a d'ailleurs les bras tellement longs qu'il a les mains qui sentent les pieds,.... :closedeyes:

 ;D

Mise à pars ça je porte tous les jours ma softie ces temps,... par exemple aujourd'hui j'ai donné de l'instruction les pieds dans la neige, on a pas vu le soleil tellement on est dans la purée de pois,... les arbres ont 3-4cm de givre sur les branches et je ne portais qu'un t shirt micro fibre (comfotrust, ça fait partie du paquetage) la softie et ma goretex et je n'ai pas eu de sensation de froid malgré plusieurs heures en statique!

Si je pense transpirer j'ouvre la softie sur les côtés et je ne ferme la veste qu'au moyen des boutons,... cela permet d'avoir un peu d'air frais entre les  couches! C'est un des meilleurs achat que j'ai fait! :up:
« Modifié: 12 janvier 2009 à 19:06:40 par fabsah »
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

09 février 2009 à 16:39:11
Réponse #34

wihlow


hello,

Juste un ptit retour sur la pile shirt , j'ai pu la tester en laponie pendant une semaine ^^ avec ski de fond et marche en raquettes. Ben faut dire que avec un sous-vêtement thermique en dessous on tient tranquillement jusqu'à -20° en mouvement. Après quand la température descend encore (-27- 30) j'ai juste rajouté une polaire en plus et c'était bon. Niveau évacuation de la transpiration, rien à redire la dessus, c'est vraiment top, même avec la polaire en plus, je restais sec et au chaud. En statique avec un sous vêtement odlo (warm) jusqu'à -15 pas de problème, et après je rajoutais juste une polaire fine ou une un poil pus grosse , et j'ai pas eu froid jusqu'à -27, c'était vraiment le comfort  ;D

C'est vraiment du bon matos , qui remplit bien son boulot !


Voilu, ciao.
"If you're going through hell... keep going"

"La chance s'est la capacité de s'adapté instantanément à l'inattendu"

"L'espoir est une pratique, non une fin"

24 juin 2009 à 06:00:27
Réponse #35

Rod


Je suis à la quête d'info sur les vestes pile et pertex...

Pour les connaisseurs, qu'est-ce qui fait la différence entre le modèle Snugpak:
http://www.snugpak.com/index.php?MenuID=93-99&ItemID=114
Et le modèle de chez Buffalo (qui semble plus à l'origine du système):
http://www.buffalosystems.co.uk/dp1rollover.htm
Sur photo c'est très similaire... Une grosse différence apparemment, si on peut se fier au info, c'est le poids. La Buffalo serait presque moitié plus légère pour les mêmes performances???? :blink:

La différence de prix se justifie-t-elle?
Un modèle est-il plus résistant que l'autre?

Vos opinions?

Bien à vous,

Rod

12 novembre 2009 à 19:24:45
Réponse #36

fabsah


Bon, je n'ai pas encore de Buffalo, je ne peux donc supputer en ce qui concerne la question relative aux différences.
J'imagine qu'elle se situe au niveau de l'épaisseur de l'isolation (partie "polaire poils longs") qui est moins importante pour la Buffalo.

La Pileshirt, un de mes vêtements préférés pour l'hiver si je ne dois pas la porter dans le sac sur de longues distances, c'est un truc de fous. Bien chaud, bien respirant, très coupe vent, solide, isolant aussi au niveau conduction. Evacuation de l'humidité très bonne. Lourd. Coupe pratique et rangement relativement pratique vu la destination du vêtement. La coupe ample et longue permet aussi de porter pas mal de trucs encombrants sans que cela ne se voit de l'extérieur, si tu me suis.
Pour te donner une idée, c'est le truc que je porte tous les jours actuellement quand je sors, dans notre climat belge pour aller me promener en forêt le matin. Quand je commence à avoir chaud (après 20/30 minutes de marche soutenue), j'ouvre le zip, retrousse les manche et ouvre les zip de côté).
J'ai récemment essuyé une belle drache de 30 minutes (avec le chapeau qui va bien). Pas de soucis. Après 10 minutes devant le poel en rentrant, elle était sèche.
Par contre, j'ai du mal à la mette dans mon sac de rando "au cas ou". Ca prend beaucoup de place et c'est lourd. Je préfère dans ce cas un truc en primaloft. D'autre part, j'ai un excellent système d'isolation par rapport au sol. Je préfère, dans des cas extrêmes, utiliser une Sleeka Elite, plus compressible.

Je pense que le système Buffalo sera dans mes prochains achats, notamment pour le tester Vs mon système habituel micropolaire/pertex ou micropolaire/Ventile.

fab

05 janvier 2010 à 00:09:37
Réponse #37

Karto


A noter qu'il y a un autre fabricant moins orienté vers le business militaire qui propose aussi des vêtements en pile et pertex. C'est Montane, avec une veste et un anorak, en coloris noir, rouge ou vert olive y'en a pour tous les goûts.
L'isolant est du "DryActiv 3000" sur lequel plus d'informations peuvent peut-être tomber du ciel  ;)

http://www.montane.co.uk/products/men/extreme/extreme-jacket/128

La coupe est près du corps, y'a pas de place pour un bide c'est taillé pour les minces, et ça descend bien sur le bas des fesses. Les finitions sont correctes, les poches minimalistes sur le bas de la poitrine et elles servent aussi d'aérations. J'ai bavé dessus un moment dans une boutique par ici, et j'ai fini par craquer aujourd'hui. Je ne reviendrai pas sur les performances du tissus qui ont déjà largement été débattues par des mecs plus expérimentés que moi avec le P&P, mais je voulais juste mettre en avant le fait que Snugpak et Buffalo ne sont pas les seuls choix :)

http://www.upandunder.co.uk/eshop/catalogue/manufacturer.asp?Activity_ID=9&Description_ID=66
« Modifié: 05 janvier 2010 à 00:21:44 par Karto »

06 janvier 2010 à 03:50:50
Réponse #38

Rod


Petit up pour la question de Rod  ;)
Merci pour ce petit UP que j'avais râté vu qu'il datait de ma période d'inactivité forcée sur le forum... ;)

En fait j'ai maintenant une Pile Shirt XL... Que notre belle météo m'a donné l'occasion de tester. ;D
Mes conclusions sont rigoureusement les mêmes que celles de Fabsah. ;) :up:
Le seul truc à relever encore et encore, c'est l'encombrement... C'est sans doute ça qui va me faire me débarasser de la mienne pour prendre une Buffalo. Car j'ai eu l'occase de toucher et essayer celle d'un pote... La coupe est pour moi meilleure (dans la SnugPak j'ai l'impression de faire l'apache pour le mordant :o ;D) et le pile est plus souple et plus compressible. Bref celle-là au moins on peut envisager de la mettre dans son sac alors que la SnugPak prend la place d'un sac de couchage. :-\

06 janvier 2010 à 07:48:49
Réponse #39

Kilbith


Bonjour,

Pour les gourmands...qui n'aimeraient pas les snugpak, les arktis, les buffalo (modèle initial), les montane (excellente réputation au niveau de la coupe civile, observez les poches hautes qui sont accessibles avec un harnais ou un sac à dos civil) et qui aimeraient favoriser les petites structures :

Slioch : polartec+pertex ou polartec+ventile (pas essayé cette marque)
http://www.slioch.co.uk/garments/24_pv.html

Extreme Clothing Company : vêtements de type polartec+pertex (pas essayé cette marque)
http://www.centralgroupuk.com/ebolcastle/extremecc/pathfinder.htm

Mardale : P&P, excellente réputation.
http://www.mardale.com/alaskan.html

Ces trois petites compagnies font des vêtements proches du P&P mais aussi des polartec+pertex/tactel. Dans ce dernier cas l'idée c'est d'avoir un vêtement réversible. Porté le pertex à l'intérieur et le polartec à l'extérieur on a un vêtement coupe vent mais pas très chaud (la polaire à l'extérieur ne protège pas du froid convectif). Une fois le vêtement retourné (polaire à l'intérieur et pertex/tactel coupe vent à l'extérieur) la convection est réduite et le même vêtement devientbeaucoup plus chaud. Il résiste alors à l'humidité (mais moins que les P&P standard).

Cette solution fonctionne bien en montagne...j'ai un pullover de ce type depuis des années.


Did, :)


« Modifié: 06 janvier 2010 à 19:16:41 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 janvier 2010 à 19:16:39
Réponse #40

Yves


bonsoir à tous,

un petit retour sur l'utilisation d'une Pile Shirt (Arktis).

Première configuration, en décembre 2009, région de St-Dizier, temps frais (entre -2° et +5°) et pluvieux. Je portais un ticheurt Odlo, un souitecheurt polaire 200 gr, ma Pile shirt et au-dessus une veste smock. Tout cela en statique, avec bivouac sous tarp. Rien à redire, jamais eu froid, l'humidité finit par passer mais la chaleur est toujours conservée.

Deuxième configuration, cette semaine dans le Doubs, avec des températures entre -13° (au petit matin) et +2°, avec un temps sec au début puis humide. Je portais une Ulfrotté 200g + une polaire 200 gr + ma Pile shirt et ma smock. Des activités allant de statique à la marche active. Là aussi la Pile shirt a été un gain de confort non négligeable. Je l'ouvrais sous les bras en marchant, voir ouvrant aussi complètement le col, et la refermait lors des arrêts. Dès que toutes les ouvertures sont fermées, je ressentais immédiatement la chaleur montée, comme un radiateur branché. Pas de sensation d'accumulation d'humidité.

Troisième configuration, aujourd'hui dans les Vosges du Nord, avec une température de - 2°, par un temps sec, lors d'une marche tranquille, faiblement chargé.  La modularité de la pile shirt, grâce à ses 3 fermetures, m'a permis de rester au chaud sans transpiration.

Pour conclure, je suis très enthousiaste par l'utilisation de ma Pile shirt. Elle est ma couche préférée pour toutes les activités extérieures, qui demandent une couche chaude, modulable, malgré l'humidité extérieure, la transpiration...elle est rustique, peu fragile. Elle n'a qu'un défaut : elle est lourde et peu compressible, mais ce défaut est masqué par ces très nombreuses qualités.

Bon vent.... protégé par une Pile shirt.

Yves

16 janvier 2010 à 19:47:08
Réponse #41

Kilbith


Merci de ces précisions... :doubleup:

Était-ce pour de la randonnée, ou bien dans le cadre d'activités "plus engagées" au sens propre comme au figuré ?
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 janvier 2010 à 20:04:00
Réponse #42

Yves


Pour les deux premières configurations, c'était dans le cadre d'activités "engagées" avec charge.

A+

Yves

16 janvier 2010 à 20:39:56
Réponse #43

Karto


Petit premier retour aussi sur la Montane, qui des différents vêtements pile & pertex semble être un des plus rustique, utilisant la variété épaisse de pertex et avec les poils plus longs à l'intérieur que les Buffalo et Snugpak. Tout en étant plus près du corps aussi. Je ne la porte qu'avec une couche de base (synthétique ou mérinos pour les usages sportifs, juste un t-shirt normal en ville), rien par dessus. Le fabricant conseille de la porter à même la peau, mais faut pas rêver, ça va puer en un rien de temps et on ne peut pas laver les vêtements techniques trop souvent.

L'évacuation rapide de l'humidité n'est pas une blague. En conditions de froid sec, on sent littéralement le truc sécher dès qu'on arrête de suer. Testé plusieurs fois la semaine dernière avec une épaisse couche de neige par environ -5°C. A un instant on est mouillé dedans, quelques minutes après on est parfaitement sec. Nickel dans les montées raides. Idéal dans les alternances d'efforts et de repos, voir pour rester statique ou actif pour longtemps, pas besoin de moduler les couches, on n'a jamais froid, le P&P se gère tout seul avec son intelligence artificielle intégrée.
Ca doit en faire un épatant vêtement d'alpinisme malgré son poids. 800 grammes c'est le poids d'un bon coupe vent solide et d'une grosse polaire, rien à redire.

L'imperméabilité par contre est inexistante. Elle se réduit à la vitesse de séchage du pertex. Sous une pluie continue on est vite trempé dedans. Tant qu'il n'y a pas de vent, ça va, l'isolant sait rester chaud même mouillé. Mais la combinaison de vent et de pluie est au-delà de ce pour quoi le vêtement est c*nçu. Aujourd'hui j'ai eu TRES froid, malgré un effort modéré pendant quelques heures (marche rapide dans du sable avec plein de petites dunes montées et descendues, et petit trot de temps en temps ; le tout dans les paysages magnifiques de Forvie). Il pleuvait constamment, l'humidité présentait les 100% habituels de la région, la température était d'environ 3°C et le vent tapait dans les 80 km/h d'après les bulletins locaux, sans aucune accalmie (un de mes potes qui est en mer en ce moment a écrit qu'il craint que ses tétons s'envolent). J'ai pris une gore-tex en plus dans le sac pour faire un coupe-vent additionnel, mais je voulais profiter de la ballade pour trouver les limites de la Montane P&P. Avec un pantalon inadapté en nylon aéré qui prend le vent et l'eau, les limites étaient franchies. Mes mains, pourtant restées dans les poches la plupart du temps, étaient littérallement bloquées par le froid, tout l'intérieur de mon corps était transi au point où ça en devenait douloureux, j'ai fini par abandonner et enfiler la gore-tex par dessus en laissant ses ouvertures ventiler au max pour laisser la Montane sécher. Après une demi-heure sous le gore-tex le P&P était redevenu sec au toucher (je précise pour nos jeunes lecteurs que je n'étais pas seul lors de l'expérience)
Remarquablement la capuche est restée chaude et sèche tout au long du truc.


De manière générale la proximité au corps empêche de mettre grand-chose en plus en dessous. Avec une polaire on est engoncé et les manches se retroussent toutes seules quand on bouge les bras.
De plus les aérations additionnelles sont sur la poitrine uniquement et ont donc un effet limité. Si c'était à refaire je prendrais l'anorak plutôt que la veste. La difficulté d'enfiler l'anorak est compensée par le fait que le vêtement n'a pas souvent besoin d'être enlevé et remis, et par les grosses aération réglables tout le long des flancs en plus de celle devant le cou.

Plus d'impressions à venir en temps utile...
« Modifié: 16 janvier 2010 à 21:08:07 par Karto »

16 janvier 2010 à 22:43:37
Réponse #44

Kilbith


Salut,

Merci pour ces retours très instructifs.

Pour les limites sous la pluie :
Au départ perseverance mills (le fabricant du pertex) fabriquait des rouleaux encreurs pour machine à écrire. Le truc du pertex initialement c'est d'être un tissu synthétique qui diffuse bien l'humidité. Le P&P utilise ce principe : diffusion de l'humidité sur une grande surface pour sécher plus vite grâce à la chaleur du corps. Il est normal que lorsque le vêtement est totalement trempé que l'humidité traverse. Normalement si l'effort est suffisant on doit rester au chaud car la polaire isole et reste (relativement) chaude humide. C'est pour cela que le vêtement doit être porté proche du corps : pour "pousser" l'humidité hors du vêtement ou elle s'étale pour s'évaporer.

Une question : pour ton essai Karto tu avais un tshirt manche longue en mérinos ou bien synthétique ?

Une précision: Si on en crois BPL (très bonne source en général) il faut laver le p&p avec une lessive sans adoucissant et bien rincer...mais surtout ne pas imperméabiliser par trempage avec du nikwax.

 ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

16 janvier 2010 à 22:48:40
Réponse #45

Bartlett


Bonjour Karto.

D'abord merci de t'étre imposer ca.

Ensuite pense tu que la combinaison d'une pile shirt et d'un vetement de pluie imper non respirant t'aurais permis de faire cette balade de facon confortable ?



 
Hard habits are hard to kill. If you don't kill them, they kill you.

17 janvier 2010 à 01:09:13
Réponse #46

Karto


Re- :)

C'est pour cela que le vêtement doit être porté proche du corps : pour "pousser" l'humidité hors du vêtement ou elle s'étale pour s'évaporer.
Ne serait-ce pas aussi tout simplement parce que le port près du corps permet à la fourrure de faire mèche directement entre la peau (ou le t-shirt technique) et le pertex, évitant ainsi la formation trop rapide de sueur liquide près du corps ? Sans même parler du gain de chaleur par l'absence de mouvements d'air, qui lui n'est pas propre au tissu employé.
Car je vois mal comment le corps va "pousser" quoi que ce soit. Tout ce que je vois, c'est que la chaleur qui aura traversé l'isolant aidera à évaporer l'humidité sur le pertex. Mais je rate peut-être quelque chose.

Une question : pour ton essai Karto tu avais un tshirt manche longue en mérinos ou bien synthétique ?
Je portais un t-shirt à manches courtes en mérinos fin (Icebreaker / indice 200). Pourquoi ?

Par ailleurs, merci pour les conseils d'entretien.

Ensuite pense tu que la combinaison d'une pile shirt et d'un vetement de pluie imper non respirant t'aurais permis de faire cette balade de facon confortable ?

De manière confortable, peut-être pas. Meilleure oui, en laissant le coupe vent grand ouvert en bas et en haut, pour faire circuler l'air dedans et évacuer l'humidité. Le P&P étant alors peu sensible à ce vent résiduel.

Mais faut voir que les conditions commençaient à friser l'extrême là quand-même. Ca ne se produit pas partout ni tout le temps et sort largement d'un usage outdoor courant.
Quand je bossais en mer du nord, ma tenue standard en XL pesait quand-même plus de 6 kilogrammes, sans compter le casque et les bottes, et le tout remplissait aisément un sac de voyage conséquent. Certes elle permettait, elle, d'affronter ces conditions sans avoir froid, et certes les matériaux répondaient aussi à des contraintes anti-feu, anti-électricité statique, et de résistance aux accrocs. Mais dedans c'était l'étuve dès que je faisais quelques efforts physiques (et je te parle pas de l'odeur des roughnecks après douze heures de boulot, c'est des Seveso à pattes), et les mouvements sont moins libres qu'avec une veste bien coupée.

Alors pour remettre les choses dans leur contexte, qu'une veste de seulement 800 grammes atteigne une efficacité proches de ça, un peu inférieure sur le plan thermique/coupe-vent/imperméable mais réellement respirant et en me laissant bouger aisément, sans employer de matériau délicats comme le duvet, moi j'appelle ça une belle performance, le matériau a tout mon respect et devrait être satisfaisant pour beaucoup d'usages engagés.
« Modifié: 17 janvier 2010 à 01:17:14 par Karto »

17 janvier 2010 à 11:00:14
Réponse #47

Kilbith


Ce que j'ai compris (je n'ai pas la prétention d'avoir Tout compris)  ;)

Re- :)
Ne serait-ce pas aussi tout simplement parce que le port près du corps permet à la fourrure de faire mèche  directement entre la peau (ou le t-shirt technique) et le pertex, évitant ainsi la formation trop rapide de sueur liquide près du corps ?
Normalement il n'y a pas d'effet mèche avec la fourrure, c'est du polyester hydrophobe. Tu peux tester en mettant des gouttes d'eau dessus : elles restent en surface (à la différence de ton sous vêtement technique en polyester qui est hydrophile en surface généralement). L'eau est "rejetée" sous forme vapeur et un peu par aDsorption.

Citer
Sans même parler du gain de chaleur par l'absence de mouvements d'air, qui lui n'est pas propre au tissu employé.
Certainement.

Citer
Car je vois mal comment le corps va "pousser" quoi que ce soit. Tout ce que je vois, c'est que la chaleur qui aura traversé l'isolant aidera à évaporer l'humidité sur le pertex. Mais je rate peut-être quelque chose.
C'est "ça" qui fournit la force qui "pousse" (guillemets partout) : le gradient de chaleur int/ext et le fait que l'intérieur hydrophobe "repousse" l'eau vers l'extérieur plus hydrophile.
C'est pour ça que cela oblige à ce que la source de chaleur (toi) soit contre le vêtement et que cela fonctionne surtout en phase "active" quand tu fournis de la chaleur.
La limite étant la saturation du système sous une grosse pluie bien sûr, particulièrement à l'arrêt.

Citer
Je portais un t-shirt à manches courtes en mérinos fin (Icebreaker / indice 200). Pourquoi ?
Parce que la laine retiens l'humidité plus qu'un tshirt en polypropylène ou en polyester. Je pense que cela perturbe le fonctionnement du truc : on doit maintenir une situation "hydrophobe interne > hydrophobe externe".

C'est pour cette raison que l'on ne doit pas tremper tout le vêtement dans du nikwax, à la différence des vêtements paramo qui fonctionnent avec un principe différent.


Encroe une fois : c'est ma compréhension du truc, ce n'est pas LA vérité. Je suis comme tout le monde : j'essaye d'apprendre et d'accumuler de l'expérience et je ne tiens une hypothèse comme "plausible" que si je peux comprendre le principe de fonctionnement et  "vrai" que tant qu'elle n'est pas réfuté.

 ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

27 janvier 2010 à 01:57:50
Réponse #48

Rod


Pour ceux que ça intéresse... Buffalo fait maintenant des vêtements "enfants":
http://www.lansdaleltd.com/prod.php/smanu/80444058
Selon les activités qu'on fait avec ses enfants, je pense que les prix valent l'investissement...

A noter que Lansdale Ltd est une très chouette boutique... :up: Très bon service et il facture les prix de livraison réels et pas un forfait... C'est là que j'achète mon matos en Angleterre en général.

Bien à vous,

Rod

29 juillet 2011 à 12:23:40
Réponse #49

soldmac


Salut,

 je regarde la gamme buffalo et je vois qu'il y a des pertex 4, 5 ou 6 quelqu'un sait il me dire ce que cela signifie?

Merci

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité