Nos Partenaires

Auteur Sujet: La meilleure du jour!  (Lu 13804 fois)

08 février 2012 à 18:25:22
Réponse #75

buchbass


tu les mâches?   ^-^

Non.   :bheurk:

Faut mouiller le papier afin de séparer les fibres. On peu s'aider d'une perceuse avec mélangeur ou faire chauffer le mélange, pour aller plus vite.
Il faut obtenir une pâte homogène.
On ajoute a ça de la colle à papier peint, ou de la farine.
On peut éventuellement ajouter de la chaux ou du blanc d'oeuf pour imperméabiliser.
On modèle la sculpture.
Quand c'est sec on peut peindre.
On finit par une couche de vernis.
Le plus dur c'est pas la chute, c'est l’atterrissage.
Pour l'instant tout va bien. Pour l'instant tout va bien...

09 février 2012 à 15:12:31
Réponse #76

BerIndy



J'en brûle également pour allumer poêle et cheminée  - que penser de ces briquettes, j'avais eu vent de mauvaises opinions ?

il y a effectivement les bricolages en papier mâché
et le liant papier que je vais essayer dès qu'il fera meilleur

Le liant-papier est un matériau de construction existant depuis plus de 70 ans. C'est un matériau non polluant et très peu cher à fabriquer.

60% de papier humide (journaux, magazines, prospectus),
30% de sable,
10% de ciments
On mélange le tout et on verse cela dans des moules qu'on laisse sécher pour obtenir des briques ou en application (crépi)
Résistance au feu, résistance à la compression importante,
Isolation thermique exceptionnelle
A voir

09 février 2012 à 15:58:55
Réponse #77

Chris-C


ok Buchbass, je m'en douter un peu en faite.
sinon pour faire une sculture de taille moyenne faut que tu commences à macher du papier 6 mois à l'avance  :D


Citation de: BerIndy
C'est un matériau non polluant et très peu cher à fabriquer.

pas cher ok, non polluant faut voir.... une fois la briquette fabriquée pourquoi pas, mais les éléments qui la compose sont, par leur fabrication ou ce qui les constitue, polluant.

a+



09 février 2012 à 17:18:19
Réponse #78

Nirgoule


Non je ne suis pas vexé.
Je comprends les réactions de tous, d’autant plus que vous êtes éloignés de la réalité du distributeur et ne raisonnez qu’en possesseur de BAL.

Il se trouve que j’ai exercé quelques responsabilités au courrier, à savoir être confronté, comme salarié, à la nécessité de faire tourner une petite usine de distribution de papier. Faire tourner ça veut dire distribuer en toute rentabilité.
Ca veut dire embaucher des personnes vivantes quand il y a du boulot et, à d’autres moment, dire au revoir  à des personnes vivantes quand il y moins de boulot.
Quand on s’attache aux personnes et qu’on a plus les budgets pour les garder et que l’on sait par ailleurs que ces personnes vivantes ne trouveront rien d’autre, et bien ça fait mal.

Alors je ne suis pas agacé du tout, car je sais que confrontés au même problème que moi, vous changeriez d’avis.
Mais bon, c’est sûr qu’en raisonnant en simple de possesseur de boîte obligés de recycler du papier que vous n’avez pas demandé… on s’agace !
Mais faut pas en rester là, juste pousser le raisonnement plus loin. 

Je précise que je ne me jette pas sur la pub en boîte aux lettres, que je zappe très vite quand j’entends de la pub télé ou radio, mais je ne peux m’empêcher de penser que ça fait travailler et donc vivre des tas de gens. De plus il me semble que le papier se recycle très bien et que l’on ne tue pas des arbres mais qu’on les replante. C'est une économie qui tourne sans faire trop de mal, qui fait travailler du monde et qui répond à un certain besoin. Ya pire non ?

Par contre d’accord avec le fait qu’il y ait trop de gens, c’est un vrai problème et il se posera de plus en plus.
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

11 février 2012 à 18:24:00
Réponse #79

BerIndy


Je suis plus pur que toi !!! Houlala
Ca existe partout on connait !
Je suis un "vrai" motard", je roule par tous les temps
       toi t'es mêm' pas sorti hier parce qu'il pleuvait
(et ben ouais j'ai passé l'age de me faire saucer/me geler/prendre des risques/etc)

En MODE ECOLO ça donne :
Je suis un vrai écolo, je mets mon caca sur le tas de compost à l'autre bout du jardin
Je ne coupe pas de branches ça fait bobo aux arbres - etc

Pour ma part, je coupe une branche quand j'en ai besoin parce que JE SAIS que l'arbre va faire des rejets,
je laisse parfois l'eau couler en me lavant les dents, ou une lampe allumée (OK c'est pas bien)

Vous ne croyez pas que lorsque l'on en arrive à ne plus lire le journal parce que l'encre est peut-être pas écolo (là j'exagère un peu OK),
on en est à l'obsession ou pire au fanatisme (BRrrr )
Ou alors ce n'est que de la masturbation intellectuelle

Il me semble que ce devrait D'ABORD et surtout être dans la tête - le reste suivra - sans en faire un CREDO forcené et vouer au bûcher le voisin qui l'est un peu moins.

Quand au chômage engendré, il faudrait que l'on ait (partout) le courage de dire que CHAQUE situation de chômage a été engendrée par une décision prise par quelqu'un qui a d'abord vu son propre intérêt (ou celui de sa boite, ce qui à  terme revient au même).

B

14 février 2012 à 14:20:38
Réponse #80

Heimdall




Au fond, j'ai été choqué quand certains écolos ont souhaité l'augmentation du prix du pétrole (pour obliger certains changement de comportement), aujourd'hui je suis en partie d'accord (ça permettrait de diminuer la compétitivité des produits chinois qui viennent par bateau, mais ça plomberait un peu plus ceux qui sont obligés de prendre leur voiture)


Ca ne me choque pas, je trouve ça idiot (rien contre toi, mais c'est l'idée que je critique!!) En gros, c'est une idée de bobos écolos vivant en ville... L'augmentation de l'essence signifie une baisse de pouvoir d'achat pour énormément de gens vivant à la campagne, ben oui, pas de bouche de métro ni de boulangerie en bas de chez soi dans ces coins là!... Sans parler des marins-pêcheurs, des agriculteurs...

14 février 2012 à 14:21:41
Réponse #81

Heimdall


En fait non. Y a dix ans Carrouf a fait une étude et ils ont vu que ça changeait pas grand chose sur le global. ils le savaient. Les concurrents le savaient. juste personne avait les c*u!lles d'arrêter en premier.

J'ai du mal a y croire... J'ai fait de la pub dans un journal distribué en boite aux lettres et j'ai récupéré 15 clients en 1 semaine...

14 février 2012 à 15:21:38
Réponse #82

dolgan


Ca ne me choque pas, je trouve ça idiot (rien contre toi, mais c'est l'idée que je critique!!) En gros, c'est une idée de bobos écolos vivant en ville... L'augmentation de l'essence signifie une baisse de pouvoir d'achat pour énormément de gens vivant à la campagne, ben oui, pas de bouche de métro ni de boulangerie en bas de chez soi dans ces coins là!... Sans parler des marins-pêcheurs, des agriculteurs...

mouais, ça montre juste que tu connais mal le sujet. comme beaucoup de ceux s'exprimant ici.

Un changement organisé (pas juste augmenter le prix de l'essence ) du mode de transport de nos populations était indispensable il y a 10ans (pour pas dire 20 ou 30ans). il l'est toujours, mais c'est un peu tard et on est encore proche de 0.

Une augmentation du prix de l'essence maintenant n'aurait plus grand sens (+50% en 5ou6ans) puisque au lieu de la devancer pour s'y préparer, on la subit sans chercher à s'y adapter (je parle de la société. les gens eux sont bien obligés de s'y adapter au quotidien).

Mais tout le reste du raisonnement dans lequel s'inscrit cette idée reste globalement valable.
Mix énergétique pour faire rouler les véhicules de demain.
faire rouler des bus avec nos déchets n'est pas une utopie.
les biocarburants (pas que agro-carburants) sont l'avenir si on les développe correctement (si on fait n'importe quoi, par contre ce sera aller droit dans le mur. par ex: huile de palme.)
Les économies (moteurs adaptés à nos besoins, transports en commun, la marche pour acheter sa baguette à 200m) encore plus.
Les flottes captives (agriculteurs, pécheurs, pompiers, transport public...) étant les plus facile à sortir du tout pétrôle si jamais on voulait s'organiser un peu. par contre, pour les 2 premiers, ça réglerait pas vraiment leurs problèmes.

Ps: en passant, l'environnement crée plus d'emploi non délocalisables qu'il n'en détruit. Et c'est pas avec des raisonnements individuels qu'on peut régler des problèmes de sociétés.
Avec des raisonnements du type "pas dans mon jardin" (cad, l'écologie, c'est bien mais pour les autres), on fait jamais rien et voyez comme celà nous réussi.

14 février 2012 à 15:34:21
Réponse #83

Heimdall


Et concrètement, ça se passe comment?
L'écologie est dans mon jardin, je me sers très peu de ma bagnole, mais certains endroit sont inaccessibles autrement...

14 février 2012 à 15:55:35
Réponse #84

Kilbith


Ps: en passant, l'environnement crée plus d'emploi non délocalisables qu'il n'en détruit

Voilà une affirmation intéressante qui mériterait d'être étayée par une référence exacte permettant de vérifier l'information et de connaitre la nature exacte de ces emplois

En effet, le problème n'est pas tellement de créer des emplois. Le problème c'est de créer des emplois qui s'autofinancent sans dégrader notre compétitivité, nos finances publiques, notre balance des paiements ou notre dette.

Je me permet un exemple grossier :
Un gouvernement peut parfaitement décider d'augmenter les forces armées de 2 millions d'hommes. Cela pourrait être un moyen de créer des emplois non délocalisables et d'éliminer le chômage.
 Le problème c'est de financer ces dépenses. Si on ne peut les financer que par l'augmentation des impôts et taxes ou par l'augmentation de la dette, on n'aboutit pas à un mécanisme vertueux, créateur de richesse et qui s'auto entretient, on vient juste de créer un nouveau problème. Un bon exemple c'est la Grèce dont les dépenses militaires sont proportionnellement très supérieures aux autres pays européens comparables (même si cela peut s'expliquer assez facilement).
Dans une certaine mesure on peut dire que l'équipement de ces deux millions d'hommes cela peut stimuler l’industrie nationale et la recherche dans l'armement (on peut même espérer des "retombées" civiles, comme par exemple internet, le GPS...) et dans ce cas justifier ces dépenses. Mais c'est très discutable et on pourrait aussi se dire que cet "effet de levier" (j'investis 10, je récolte 100) aurait été supérieur ailleurs. Ceci dit il faut encore avoir les moyens d'investir et de prendre ce paris...Pas évident en ce moment.


AMHA, c'est précisément l'enjeu des investissements "écologiques" sont-ils en mesure de "s'auto financer"?  Si oui, est-ce le meilleur investissement possible

Exemple :
Si on m'explique qu'une chaudière à condensation me fait économiser par son meilleur rendement 200€ par an sur ma note de gaz....mais que je me rend compte qu'elle va me couter 2000 euros de plus qu'un modèle standard, je suis bien obligé de me dire qu'il faudra 10 ans pour compenser cet investissement supplémentaire et commencer à rentrer dans mes sous. D'une part, j'ai intérêt à ce que la chaudière dure dix ans sinon c'est la catastrophe.
D'autre part je ferais peut être mieux d'investir les 2000€ dans une formation d'anglais qui va me permettre de trouver un boulot mieux rémunéré de 20€/mois. Ce dernier investissement dans la formation étant 10% plus rentable que celui de la chaudière à condensation s'il s'agit de payer mon chauffage dans les années à venir.


:)




« Modifié: 14 février 2012 à 16:30:55 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 février 2012 à 17:03:43
Réponse #85

Chris-C


Je suis plus pur que toi !!! Houlala
Ca existe partout on connait !
Je suis un "vrai" motard", je roule par tous les temps
       toi t'es mêm' pas sorti hier parce qu'il pleuvait
(et ben ouais j'ai passé l'age de me faire saucer/me geler/prendre des risques/etc)

En MODE ECOLO ça donne :
Je suis un vrai écolo, je mets mon caca sur le tas de compost à l'autre bout du jardin
Je ne coupe pas de branches ça fait bobo aux arbres - etc

Pour ma part, je coupe une branche quand j'en ai besoin parce que JE SAIS que l'arbre va faire des rejets,
je laisse parfois l'eau couler en me lavant les dents, ou une lampe allumée (OK c'est pas bien)

Vous ne croyez pas que lorsque l'on en arrive à ne plus lire le journal parce que l'encre est peut-être pas écolo (là j'exagère un peu OK),
on en est à l'obsession ou pire au fanatisme (BRrrr )
Ou alors ce n'est que de la masturbation intellectuelle

Il me semble que ce devrait D'ABORD et surtout être dans la tête - le reste suivra - sans en faire un CREDO forcené et vouer au bûcher le voisin qui l'est un peu moins.

Quand au chômage engendré, il faudrait que l'on ait (partout) le courage de dire que CHAQUE situation de chômage a été engendrée par une décision prise par quelqu'un qui a d'abord vu son propre intérêt (ou celui de sa boite, ce qui à  terme revient au même).

B

c'est pour moi cette réponse avec du rouge et tout BerIndy?
parceque j'ai dis que que la fabrication du papier, des encres, du ciments et l'extraction du sable ne pouvaient pas être étiqueté "non polluant"?
c'est ça qui me vaut ton envolée écrite, qui me prend pour un con à demi mots?

est le courage de ta colère BerIndy et éclaircie ta communication. Quand je gueule sur quelqu'un je le regarde de face, pour éviter qu'un autre crois que ça lui est adressé....

plus pur que toi.....sans blague  :glare:

14 février 2012 à 17:20:44
Réponse #86

BerIndy


Houla, ne nous énervons pas si vite !!!

Je veux simplement dire qu'il ne faut pas aller à l'extrême : RIEN (ni personne) n'est écolo (ou ceci-ceça) TOTALEMENT.
Ex. une copine dont les murs de la maison étaient NOIRS de pollution et dont le terrain voisin était des cultures BIO.
Ca fait rire, non (ou pleurer d'ailleurs)

Quand je plante 3 tomates et 2 radis, je ne sais pas quelle saloperies le paysan d'à coté vaporise dans son champ de maïs ET dans tout le voisinage parce qu'il le fait un jour de vent - VECU
Donc personne n'utilise du 100% bio ou est 100% ecolo.

Pardon j'ai tendance à être un peu "caustique" dans mes écrits - je vous présente toutes mes confuses. :-[

B

Au fait pourquoi pas de rouge, ça veut dire qq chose de particulier ?

14 février 2012 à 17:31:01
Réponse #87

lambda


Salut

Juste que dans les représentations écrites sur les fora, conventionnellement il est considéré que le rouge est synonyme de gueulante, surtout si la police est augmentée et/ou en gras...
On préfère pas gueuler sur les forums, plutôt contre-argumenter solidement... surtout qu'on a pas l'excuse de la reaction spontanée et qu'on a le temps normalement de préciser sa pensée de façon assez complète sans faire péter de décibels virtuels... :)

C'est toujours délicat d'interpréter l'état émotionnel de l'autre quand il n'y'a pas de vrai vis à vis physique... d'ou l'habitude de faire gaffe à ces petites choses là...

à+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

14 février 2012 à 17:43:40
Réponse #88

Chris-C


Lambda t'as donné la signification de l'ecriture en rouge.

Citer
Houla, ne nous énervons pas si vite !!!

t'es caustique et marrant, tu gueules en jetant dans la discussion des généralités de m*rde et tu crois qu'il ne va pas y avoir de réaction....
ben désolé c'est perdu  ;)

j'suis pas un écolo extrème, par contre je trouve qu'il y a une différence entre faire de la récupe comme tu le fait, ce que je trouve trés bien, mais
dire "Non polluant" quand on parle de tes 3 ingredients c'est pas correct sur un forum qui se veut pointu. Je vois rien la dedans qui soit de l'intégrisme écolo.....

bref, confuses acceptées et lis et relis le message de Lambda c'est du tout bon pour une communication virtuelle....

passons à autre chose

a+



14 février 2012 à 17:45:22
Réponse #89

BerIndy


Désolé

Je mettrais plus de rouge ...je le boirai

B

14 février 2012 à 18:01:30
Réponse #90

BerIndy


Désolé - suite

Ce doit être les années passées ds la pub qui font que instinctivement je souligne ou mets en italique certaines phrases dans mes écrits.
Comme quand dans une discussion on hausse un peu le ton.
J'ai toujours bien aimé une belle présentation

Et soyez rassurés je suis plutôt un gentil (grande gueule aussi)  et les meilleures soirées entre potes sont celles ou on "s'engueule" sur un sujet
(en remplissant les verres quand même) pour refaire le monde.
Et ben jusqu'à maintenant le lendemain on est toujours potes ... et hélas le monde n'est toujours pas meilleur
(jamais trouvé la bonne solution - M*rde)

B

30 mars 2012 à 01:53:21
Réponse #91

mirage


salut  

(attention, post non politiquement correct et 1 er degré et demi)

-> on pourrait arrêter tous les traitements de maladies incurables, ça allègerait les dépenses de sécu (en plus il parait "qu'on est trop nombreux" (les guillemets c'est pour dire que c'est pas de moi ça)

< par contre pour le coup ça mettrait pas mal de mecs au chômage : fabricants de matériel médical et industrie pharmaceutique en premier)

première constatation : mince, alors on fait quoi ? heu,  chacun va donner son avis et puis  : comme de toutes manières c'est pas nous qui décidons, et bun , ça va rien changer

deuxième constatation : sur le registre de l'émotion et des valeurs humaines, on pourrait me considérer comme un monstre,  un n4zi, un mec qui n'a aucun respect pour la vie humaine...

oui, sauf que si les ressources passées la-dedans sont investies pour améliorer le bien-être de ceux qui ont une chance de s'en tirer (comme au hasard, un gamin de 15 ans qui respire de la fumée de pneus quotidiennement pour avoir de quoi manger),  je dirais plutôt que je vois plus loin que le bout de mon nez

Mais n'ayons pas d'inquiétude, tout ceci n'est que chimères (prospectus, bouteilles d'eau plastique), on a un peu trop oublié que les solutions sont toujours radicales quand il faut lâcher du lest (guerre mondiale, épidémie mortelle, catastrophe naturelle (comète ou que sais-je) (a), et qu'on va sans doute se prendre une avalanche de bottins sur la tête  qu'on en sera encore à débattre sur la qualité écologique de celui-ci

(a) Pour ma part et pour finir, j crois que pour une fois, l'homme ayant bien progressé, nous aurons le privilège d'être les premiers à être 'décimés' par nos propres catastrophes naturelles -> qui se rappelle du golfe du mexique , peu avant... la centrale du Japon... et quoi après

bonne soirée à tout l'monde


MODÉRATION : Mirage, auteur de ce post, est aujourd'hui banni, ayant après celui-ci démontré pleinement à l'occasion du lancement d'un autre fil qu'il n'avait pas sa place sur le forum : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,56663.0.html

Ce post-ci, qui lors de sa mise en ligne avait provisoirement échappé à la vigilance de la modération, mériterait d'être supprimé. Il pourra cependant rester au moins provisoirement en ligne, à titre essentiellement pédagogique, comme un très bon exemple de ce qu'il ne faut pas faire :

- expression incohérente;

- provocation à deux balles;

- niveau de réflexion nul;

- accumulation et répétition totalement vaine de clichés pessimistes éculés et usants : tant qu'on se lamente en se complaisant à prévoir le pire, on ne risque décidément que bien faiblement de réfléchir et d'agir de façon utile...






« Modifié: 13 avril 2012 à 09:56:08 par Bomby »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité