Nos Partenaires

Auteur Sujet: La meilleure du jour!  (Lu 13834 fois)

04 février 2012 à 11:09:36
Réponse #25

moss


Par ex si j'achète des bonnes pompes en cuir, toutes belles, top qualité etc, certes je vais peut être les changer au bout de 5-10 ans au lieu de 6 mais tous les 6mois elles iront surement rendre visite au cordonnier.

le problème est le coût horaire de ton cordonnier. s'il gagne 2000€ net par mois, ça doit lui faire du 26€/h (si on inclut des charges de 50%). S'il passe 2h sur ta chaussure, tu en as déjà pour plus de 50€ de réparation ! dur de rentabiliser ce genre de dépense sur le long terme par rapport à une chaussure produite en chine (qui peut être de bonne qualité)

ma remarque n'est pas là pour dire que la situation actuelle est acceptable. Mais soit on baisse le coût du travail (que celui qui accepte une baisse de son salaire lève le doigt ? si on baisse les charges, qui renfloue l'état ? ou alors on ferme les frontières aux produits à bas coût de production, mais alors fini l'électroménager et l'informatique à prix mini...).

AMHA, il n'y a pas de solution simple. Il faudrait
- conjuguer la baisse du coût du travail
-l'éviction des intermédiaires qui se goinfre avec des marges colossales sur les produits alimentaires ou importés
- réduire le train de vie de l'état
- accepter que notre niveau de vie actuel est trop élevé (aussi bien au niveau des familles que de l'état)
- arriver à transformer notre économie pour trouver de nouvelles formes d'emplois...

pour ça, il faudrait une prise de conscience générale et du courage politique, c'est pas gagné.

Au fond, j'ai été choqué quand certains écolos ont souhaité l'augmentation du prix du pétrole (pour obliger certains changement de comportement), aujourd'hui je suis en partie d'accord (ça permettrait de diminuer la compétitivité des produits chinois qui viennent par bateau, mais ça plomberait un peu plus ceux qui sont obligés de prendre leur voiture)

cdt
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

04 février 2012 à 11:21:25
Réponse #26

azur


ma remarque n'est pas là pour dire que la situation actuelle est acceptable. Mais soit on baisse le coût du travail (que celui qui accepte une baisse de son salaire lève le doigt ? si on baisse les charges, qui renfloue l'état ? ou alors on ferme les frontières aux produits à bas coût de production, mais alors fini l'électroménager et l'informatique à prix mini...).
Fut un temps, les taxes sur les importations étaient différenciées sur le principe:
- ce qui n'est pas produit intérieurement n'est pas fortement taxé
- ce qui est produit intérieurement est fortement taxé
D'aucun appellent ça du nom honni de "protectionnisme économique", mais il ne faut pas oublier que "charité bien ordonnée commence par soi-même"!

Citer
- accepter que notre niveau de vie actuel est trop élevé (aussi bien au niveau des familles que de l'état)
Ah ça... il n'y a pas si longtemps, le poste "besoin fondamentaux" (nourriture, chauffage, vetement) occupait plus de 50% des dépenses d'un ménage... les incitations récurrentes à la consommation ont fait évoluer les mentalités au point qu'une bonne partie de nos concitoyens préfèrent manger des pâtes éco+ tous les jours pour disposer du dernier gadget à la mode alors que le besoin n'est pas avéré. C'est d'ailleurs un souci largement constaté par les assistantes sociales et conseillère en économie sociale et familiale: des cas de surendettement de personne qui ont pourtant un salaire décent, un appartement minable... et un écran plasma de 150cm!!!
A part une bonne guerre, je ne vois pas ce qui pourrait changer ces mentalités!   :huh:
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 février 2012 à 11:27:45
Réponse #27

Sieg


le problème est le coût horaire de ton cordonnier. s'il gagne 2000€ net par mois, ça doit lui faire du 26€/h (si on inclut des charges de 50%). S'il passe 2h sur ta chaussure, tu en as déjà pour plus de 50€ de réparation ! dur de rentabiliser ce genre de dépense sur le long terme par rapport à une chaussure produite en chine (qui peut être de bonne qualité)


 Ho non, la majorité des travaux d'un cordonnier se situent entre 10 et 30€, quand tu dépasse les 40€ ( genre ressemelage ) c'est sur des travaux que tu fais pas tous les 6mois, plutôt toutes les X années. Au final au contraire c'est plus rentable que d'acheter une paire de pompe bas de gamme à 50e tous les 6mois.

 
Citer
AMHA, il n'y a pas de solution simple. Il faudrait
- conjuguer la baisse du coût du travail
-l'éviction des intermédiaires qui se goinfre avec des marges colossales sur les produits alimentaires ou importés
- réduire le train de vie de l'état
- accepter que notre niveau de vie actuel est trop élevé (aussi bien au niveau des familles que de l'état)
- arriver à transformer notre économie pour trouver de nouvelles formes d'emplois...

 Pas contre toi hein Yersinia  ;) mais voilà c'est ce genre de solutions qu'on voit souvent, et elles sont justifiées, mais elles oublie la base et le point de départ de tout ça qui est l'équitable répartition des richesses. Je rabache mais on est dans un moment qui me semble tellement charnière pour notre futur...
« Modifié: 04 février 2012 à 12:00:15 par Sieg »

04 février 2012 à 11:49:52
Réponse #28

buchbass


La société évolue. C'est pas nouveau. Combien de vieux métiers ont disparus?
Un métier répond à une demande. Si la demande disparait, le métier disparait aussi.
Je suis musicien et depuis 10 ans on subit la crise du disque.
Le métier à beaucoup changé, maintenant on s'autoproduit presque tous, et on gagne des sous pratiquement qu'avec les concerts.
Faut s'adapter ou mourir c'est la loi de la nature. Mais l'homme est bien équipé pour ça.
Nirgoule, ton métier tel qu'il est aujourd'hui disparaitra peut-être mais la forêt sera toujours là demain.
T'es dans une situation de survie. Premier truc: Ne pas paniquer...
Le plus dur c'est pas la chute, c'est l’atterrissage.
Pour l'instant tout va bien. Pour l'instant tout va bien...

04 février 2012 à 12:00:50
Réponse #29

** Serge **


"L'obsolescence programmée" au sens exact (dispositif mettant hors service un produit en bon état au bout d'un laps de temps programmé) me semble être plus l'exception que la règle.

http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=44231.0

Si certains désirent creuser le fil et ouvrir un sujet annexe ......... ( je n'en ai pas le temps, mais cependant, beaucoup d'intérêt ).

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

04 février 2012 à 12:19:10
Réponse #30

moss


Ho non, la majorité des travaux d'un cordonnier se situent entre 10 et 30€, quand tu dépasse les 40€ ( genre ressemelage ) c'est sur des travaux que tu fais pas tous les 6mois, plutôt toutes les X années. Au final au contraire c'est plus rentable que d'acheter une paire de pompe bas de gamme à 50e tous les 6mois.

 
 Pas contre toi hein Yersinia  ;) mais voilà c'est ce genre de solutions qu'on voit souvent, et elles sont justifiées, mais elles oublie la base et le point de départ de tout ça qui est l'équitable répartition des richesses. Je rabache mais on est dans un moment qui me semble tellement charnière pour notre futur...
pour l'histoire du cordonnier, c'est juste pour illustrer. j'aurais pu faire la même chose pour la réparation d'une chaîne hifi, de l'électroménager, etc... la main d'oeuvre fait souvent que la réparation n'est pas "rentable"

quant à la répartition des richesses, c'est encore un autre sujet. Une piste serait d'arrêter de favoriser les grands groupes (taux d'imposition, lobbying, etc...) au profit de l'artisanat et des pme où (en général) la répartition des bénéfices est plus simple.
« Modifié: 04 février 2012 à 12:20:15 par ** Serge ** »
« Nous sommes dans la m*rde, mais ce n'est pas une raison pour la remuer.  »
Marcel Bigeard

« La fin de l’espoir est le commencement de la mort.  »
Charles de Gaulle

04 février 2012 à 12:55:27
Réponse #31

** Serge **


De manière générale ( et même si c'est arrogant de se citer ) :

Citation de: **Serge**
Pour influer .../... , agissez.
Ecrivez, parlez, bougez et militez. Engagez-vous dans le domaine de la politique et ayez ainsi une action (in)directe sur ce qu'il vous semble faillir.

Ou, au minimum, votez. Exercez des pressions. Unissez vos efforts. Vous êtes partout et nombreux. Vous êtes légion.

Il est de la vie sociale et politique, comme de la vie en nature, et comme de l'existence, tout simplement. L'inactif périt. L'actif augmente ses chances de ( sur)vie et travaille aux conditions de confort de celle-ci.
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

04 février 2012 à 13:26:50
Réponse #32

Sieg



 Je plussois Sergio, il ne faut pas penser que "c'est comme ça et pis c'est tout", "ca sert à rien", "on est trop petit" etc. Il ne faut pas non plus trop penser en temps court, les bouleversements et les révolutions ( au sens large de ce qui révolutionne un domaine ) ne sont que rarement apparues comme ça d'un coup, pouf, ça a souvent été la cristallisation d'un processus entamé des années voir des décennies auparavant. Il faut entretenir ces sons de cloches différents, ces désirs et ces envies d'autrement, même si à l'heure actuelle ils ne semblent être que des grains de sables, ils peuvent se révéler être en fait des petites graines qui germeront et donneront naissance à de grandes choses.

 A titre d'exemple on peut citer les nombreux auteurs des lumières qui ont pensé quelque chose à une époque, seuls, dans l'ombre parfois, et qui ont ensuite inspiré des mouvements sociaux majeurs. Pareil pour Marx ( Bon ça y est je suis grillé en tant que coco en chef là...  ).

 La façon dont les choses se passent ne sont pas gravées dans la pierre, et en ce moment on dispose vraiment d'une put**n d'ouverture pour faire aller le rafiot dans le bon sens. Faut y aller ensemble.

04 février 2012 à 15:45:11
Réponse #33

Humain


A part une bonne guerre, je ne vois pas ce qui pourrait changer ces mentalités!   :huh:
C'est quoi une bonne guerre?

04 février 2012 à 16:34:08
Réponse #34

Kilbith


Citation de: azur
A part une bonne guerre, je ne vois pas ce qui pourrait changer ces mentalités!   


C'est quoi une bonne guerre?

Je me lance : C'est comme cela qu'on désigne habituellement une guerre avant de la faire.   :closedeyes:


Citer
Personnellement : j'aimerais que quelqu'un me décrive ce que c'est (ou serait ; ou était) une société humaine qui ne serait pas basée sur la consommation. J'ai du mal à conceptualiser.
Pour ceux qui ont apporté des contributions enrichissante à ma question : merci.
« Modifié: 04 février 2012 à 16:44:31 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 février 2012 à 16:38:00
Réponse #35

** Serge **



il n'y a pas si longtemps, le poste "besoin fondamentaux" (nourriture, chauffage, vetement) occupait plus de 50% des dépenses d'un ménage... les incitations récurrentes à la consommation ont fait évoluer les mentalités au point qu'une bonne partie de nos concitoyens préfèrent manger des pâtes éco+ tous les jours pour disposer du dernier gadget à la mode alors que le besoin n'est pas avéré. C'est d'ailleurs un souci largement constaté par les assistantes sociales et conseillère en économie sociale et familiale: des cas de surendettement de personne qui ont pourtant un salaire décent, un appartement minable... et un écran plasma de 150cm!!!


C'est typiquement une intervention qui nécessite l'apport de sources et de références chiffrées pour contre-balancer l'effet discussion de comptoir et éviter la sensation de diffusion de bruit plutôt que de signal.

Comme Humain, je me demande ce qu'est une bonne guerre ?
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

04 février 2012 à 16:53:10
Réponse #36

Kilbith


C'est typiquement une intervention qui nécessite l'apport de sources et de références chiffrées pour contre-balancer l'effet discussion de comptoir et éviter la sensation de diffusion de bruit plutôt que de signal.

Facile Sergio, l'Hexagone dispose d'un service statistique de qualité admiré dans le monde entier :

sur l'évolution des habitudes alimentaire depuis le Général  : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ip846.pdf

sur l'évolution de nos dépenses depuis le Général : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/IP832.pdf



« Modifié: 04 février 2012 à 16:59:25 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

04 février 2012 à 18:13:21
Réponse #37

** Serge **


Merci  :)

Fascinant. Les propos d'Azur méritaient d'être nuancés.
Pas forcément erronés, mais pas tout-à-fait exacts, non plus. Opérant des raccourcis un peu rapides pour émettre des conclusions  abruptes.

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

04 février 2012 à 18:29:24
Réponse #38

azur


C'est quoi une bonne guerre?
L’adjectif "bonne" est employé ici dans le registre "langage courant", comme dans l'expression "un bon coup de froid" ou "une bonne grosse poêlée de marrons". Il n'est donc pas question de juger de la bienfaisance d'une guerre.

Quoiqu'il en soit, comme disait une connaissance assez érudite avec une certaine amertume: "la guerre est l'état naturel des peuples"
Force est de constater qu'elle fait partie du cycle de l'histoire humaine et que chaque guerre a aussi apporté son lot de découvertes scientifiques. Loin de moi l'idée d'en faire l'apologie, j'en suis même très loin (si ça se déclenche, je ferai partie des premiers concernés), mais je regarde les choses avec pragmatisme.

Quand je parle d'un cycle, il pourrait se résumer ainsi:
- guerre
- période de reconstruction: population motivée, forte natalité, économie croissante
- période de stagnation: plus ou moins longue, avec une société "civilisée", un équilibre démographique et économique
- période de crise: paradoxale, puisqu'on a une société décadente globalement habituée voire dépendante au confort (individualiste, exigeante, revendicatrice et relativement paresseuse) dans un monde en crise (économique ou diplomatique... ou les deux!)
ces périodes de crises sont très fréquemment suivie d'une guerre qui relance le cycle.
On y voit peu ou prou l'histoire de l'empire romain, de l'empire mérovingien, carolingien, et de toute l'histoire de l'Europe, avec un rythme plus ou moins rapide.

C'est typiquement une intervention qui nécessite l'apport de sources et de références chiffrées pour contre-balancer l'effet discussion de comptoir et éviter la sensation de diffusion de bruit plutôt que de signal.
Je n'ai pas forcément toujours toutes mes références à portée de main, mais les AS et les conseillères ESF que je connais en savent assez long sur le domaine par leurs études et leur vécu pour en parler avec un minimum de vérité.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 février 2012 à 19:00:31
Réponse #39

** Serge **


Exact.
C'est pour cela que cela mérit(ait)e un plus ample travail d'information en aval.
Les chiffres fournis par ces statistiques nous ( te ) permettent d'affiner une vision.

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

04 février 2012 à 19:23:54
Réponse #40

azur


Exact.
C'est pour cela que cela mérit(ait)e un plus ample travail d'information en aval.
Les chiffres fournis par ces statistiques nous ( te ) permettent d'affiner une vision.
je te le concède sans hésitation aucune :up:

Et à propos de la guerre, je ne sais pas s'il en existe de "bonne" au sens premier du terme, mais tu auras ici une réflexion (parmi beaucoup) sur la guerre en général et sur ce qu'est une mauvaise guerre: http://www.youtube.com/watch?v=8GiVMWjyAuM
Je trouve ce passage très riche car il a le mérite d'interpeller sur un certain nombre de notions propres à l’humanité...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

04 février 2012 à 19:29:01
Réponse #41

sharky


Exact.
C'est pour cela que cela mérit(ait)e un plus ample travail d'information en aval.
Les chiffres fournis par ces statistiques nous ( te ) permettent d'affiner une vision.



Dans mon département en 2010: +200 % de dossier de surendettement par rapport à 2009.
J'en faisais 1 ou 2 par mois les années précédentes, il m'arrive maintenant d'en faire jusqu'à 4 par semaine. Sans compter les gens qui refusent cette solution: "parce que je ne pourrai pas faire de crédit"
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

04 février 2012 à 20:51:37
Réponse #42

PhilBourgogne


Franchement, vous me plaisez ... ! toutes et tous !
Après une première demi-heure d'hésitation saine (quoi un site qui parle de ce sur quoi je vibre et qui est animé par des membres ô souvent combien sages? y'a un piège??)... je suis devenu fan de ce site, et des expériences et pensées qui y sont partagées....
Le Nirgoul, il n'a pas tort, et ses détracteurs non plus... Nirgoul, à mon sens, exprimait un pragmatisme inévitable, dans le sens où un père de famille ou en mec sans boulot, sera effecteur de la chaine non-écologique qui aboutit à une masse de papiers-pubs dans nos boites aux lettres... mais comment jeter l'opprobre sur ce bonhomme ? C'est de la survie, dans un sens... Il y a 100 ans ont avait les chiffonniers, aujourd'hui, on s'en tape, quand la chaussette est trouée, on la reprise pas, on la jette... J'arrête là, je pourrais soliloquer ainsi des heures, sans faire avancer le schmiliblik.... Un petit chiffre qui date : 97% du patrimoine mondial était détenu par moins de 500 personnes en 1996... à mon avis, la tendance a plutôt été dans le sens de cette minorité depuis... j'essayais d'expliquer cela à une amie coco de chez coco depuis l'enfance, dans le sens ou elle se trompe de cible en attaquant le bourgeois... le bourgeois d'aujourd'hui fait partie, comme vous et moi, des "couillons", des esclaves modernes qu'on appelle "salariés"... j'ai grandi en voyant des mecs tout gris, se taper 1 à 2h de RER chaque matin et chaque soir, pendant .... 168 trimestres (on en est là non?) pour peiner à payer loyer, boustiffaille et fringues... la survie moderne a décidément de drôles de visages... mais l'amour persiste  :doubleup:
"La violence est souvent le dernier refuge de l'incompétence", Salvor Hardin, Fondation, de Isaac Asimov

06 février 2012 à 14:21:45
Réponse #43

Brice


Je me demande si il n'y a pas eu une plainte de déposer. Ça me dit vaguement quelque chose ce truc. Je vais me renseigner.

Bon je savais bien que ça me disait quelque chose. J'ai retrouvé. C'est FNE et le CNIID qui avait déposé une plainte à l'Observatoire du hors média pour des tracts du même genre et qui avait eu gain de cause :
http://www.jdp-pub.org/Observatoire-du-hors-media,254.html

Par contre c'est antérieur à la date à laquelle Ishi dit avoir reçu ce papier. Il est possible qu'ils aient refait un truc tenant compte des griefs.  Ishi, je te conseille de contacter FNE. Tiens nous au jus.

I vo mé savé k'davé

06 février 2012 à 18:38:34
Réponse #44

Nirgoule


Je n’ai réagi aux réactions suite à ma réponse. Vous aurez compris que j’étais très sérieux et convaincu de mes arguments jusqu’à preuve du contraire. Un membre du forum est intervenu, il vis à temps partiel de la distribution de prospectus et confirme mes propos.

Je comprends certaines réactions et certaines positions, pour moi elles restent idéologiques, c'est-à-dire du domaine de la croyance et / ou de l’action politique.

Je ne veux pas répondre sur ce terrain. Par contre mesurer les conséquences de certaines décisions est je crois recevable par tous.

Etes vous favorable à une interdiction de la distribution des prospectus en boîtes aux lettres, en particulier en campagne, là où le facteur le fait en même temps que sa distribution de courrier ?
Quels bienfaits attendez vous d’une telles décision ?
Quelles conséquences économiques, sociales pensez vous que cette décision entraînera ?


"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

06 février 2012 à 18:59:06
Réponse #45

Loriot


bin ... je consomme pas... je meure...

c'est betes et con mais rarement l'Homme à pu survivre sans concommer.
le problemes c'est la Surconsomation. et là où s'arreter?
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

06 février 2012 à 23:10:59
Réponse #46

philippe13


le problème est le coût horaire de ton cordonnier. s'il gagne 2000€ net par mois, ça doit lui faire du 26€/h (si on inclut des charges de 50%). S'il passe 2h sur ta chaussure, cdt

Un artisan cordonnier gagne à peine 2000 euros/mois en moyenne mais en faisant 60 heures par semaine. Si il a un ouvier il est au SMIC ou à peine plus. Un paire de chaussure qui passe chez le bouif* au bout de 6 mois  c'est juste pour changer la semelle du talon: le bon-bout* 5 à 7 euros dans un quartier populaire comme le mien. Faire poser un fer encastré (en plastique lol) et apprendre à le changer soi-même c'est facile et encore moins cher ensuite. Pour payer 50 euros c'est un changement de semelle complet mais ça c'est au bout de 5 ou 6 ans voir 7 pour un patin*en synthétique.


*mot de métier...
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

06 février 2012 à 23:36:57
Réponse #47

Daeron


Pour moi interdire de distribuer des tracts consuméristes inutiles serait une victoire "mineure " contre l'absurdité humaine...couper des êtres vivants pour qu'il finisse en papier froissé au fond d'une poubelle , j'en vois pas l'utilité .
Vouloir continuer à en couper pour que des gens puissent recevoir de l'argent en permettant à d'autres de jeter de la pub au fond des poubelles , désolé mais c'est toujours absurde .

Pour la distribution ,si j'ai bien compris :
Le bucheron tue l'arbre , l'ouvrier le transforme en papier , l'imprimeur aux ordres du publicitaire le transforme en conseils d'achats inutiles , et le distributeur fait des kilomètres et des kilomètres pour que ce saint graal arrive dans la boîte aux lettres d'un autre humain .
Ce dernier va dans la plupart des cas le jeter , pour certains le lire , et pour une infime part les 2 ou 3 mots d'échange avec le distributeur vont leur réchauffer le coeur .

Moderation ON . je suprime ce passage. On critique les avis pas les personnes. Un peu de recul et d'ampathie ne nuit pas à votre karma. Les attaques personnelles BEAUCOUP PLUS MERCI. RAIDERSCOUT.

PS : Je me chauffe au bois , parfois c'est un peu ému que je pose une buche dans le foyer , mais au moins son corps mort me réchauffe le mien .

« Modifié: 07 février 2012 à 00:29:06 par Raiderscout »

07 février 2012 à 00:13:18
Réponse #48

Vincent


Pour moi interdire de distribuer des tracts consuméristes inutiles serait une victoire "mineure " contre l'absurdité humaine...couper des êtres vivants pour qu'il finisse en papier froissé au fond d'une poubelle , j'en vois pas l'utilité .
et tu manges quoi ? Une pauvre plante coupee ou extraite de sa terre nourricere, une pauvre bete qui fini en steack sur l'etal d'un boucher, de pauvres graines qui ne demander qu'a germer pour devenir un fier epi ?
Vouloir continuer à en couper pour que des gens puissent recevoir de l'argent en permettant à d'autres de jeter de la pub au fond des poubelles , désolé mais c'est toujours absurde .

Pour la distribution ,si j'ai bien compris :
Le bucheron tue l'arbre , l'ouvrier le transforme en papier , l'imprimeur aux ordres du publicitaire le transforme en conseils d'achats inutiles , et le distributeur fait des kilomètres et des kilomètres pour que ce saint graal arrive dans la boîte aux lettres d'un autre humain .
Ce dernier va dans la plupart des cas le jeter , pour certains le lire , et pour une infime part les 2 ou 3 mots d'échange avec le distributeur vont leur réchauffer le coeur .

La réponse au paragraphe supprimé est de facto effacée RAIDERSCOUT

PS : Je me chauffe au bois , parfois c'est un peu ému que je pose une buche dans le foyer , mais au moins son corps mort me réchauffe le mien .
je sais pas ce que tu prends mais s'il t'en reste j'en veux bien un peu...


Nan mais serieux, desole que ca tombe sur ton post, je n'ai rien contre toi mais bon les utopies ecoloradicales va falloir passer a autre chose les gars. Oui c'est important de prendre soin de son envirronement, mais le gars qui distribue des journaux ou des prospectus ce qui l'interresse avant tout c'est d'avoir a bouffer le lendemain, oui couper des arbres c'est pas bien (pourtant beaucoup sont plantes a cet usage et les coupes sont faites intelligement avec un remplacement des arbres coupes, c'est une sacre gestion mais bien reele.

Aujourd'hui, nous vivons dans une put**n d'epoque de crise, et pour beaucoup de survie, oui parfaitement de survie ! Vivre avec un smic c'est deja assez galere alors comme dit le dicton : charite bien ordonnee commence par soi meme, oui c'est egoiste mais on a pas le loisir d'avoir des considerations autres quand ta vie et celle de ta famille en depends.

J'ai pas connu le rsa, mais j'ai donne du rmi, et ben si on m'avait demande de me foutre des barres d'uranium dans le rectum pour ameliorer mon quotidien, je l'aurais fait ! J'ai eu la chance de m'en sortir non sans mal et moi un mec qui distribue des pubs pour faire bouffer sa famille je ne peut que le feliciter et louer son courage de se sortir le doigt !

Avoir des ideaux c'est super quand on a le temps et les moyens de s'y tenir. Malheureusement notre monde actuel ne nous permet toujours de les avoirs.

La precarite nous pends a tous au nez ! Personne n'est a l'abri et la spirale va vite, tres vite. Oui toute cette industrie est globalement inutile, mais ceux qui y travaillent en ont besoin maintenant. Du sylviculteur au distributeur qui pose les pubs dans les boites aux lettres...

Oui je suis enerve... Encore une fois rien de personnel mais put**n reflechissez a vos ideaux, votre situation et essayez de comprendre celle des autres.
« Modifié: 07 février 2012 à 00:32:01 par Raiderscout »

07 février 2012 à 05:39:35
Réponse #49

gmaz87


Bonjour,
Je rejoins l'opinion de Vincent, l'écologie en tant que dogme ça va 5mn!!
Rien n'est blanc, rien n'est noir, la société est telle aujourd'hui que de vouloir ne faire que ce qui est écologiquement acceptable c'est ipso facto condamner des tas de gens à descendre encore plus bas car leurs jobs seraient supprimés si demain on devait ne dépend que de l'éolien pour l'électricité, de l'absence de pub pour préserver les arbres etc...
Je ne dis pas que ce n'est pas un but vers lequel tendre mais il faut du réalisme, combien de ceux qui prônent ces thèses seraient disposés à s'éclairer (a je ne sais quoi d'ailleurs car le pétrole c'est mal!!)?, à se chauffer (idem), et à bouffer que ce qu'ils sont capables de produire pour réduire l'empreinte carbone.
En fait on arrive parfois au paradoxe ou l'on demande à l'autre d'avoir un comportement irréprochable sans regarder ce que soi même on fait.
Je coupe des arbres pour me chauffer, je ne massacre pas la forêt, je prélève dans la nature des fruits, baies et autres, je vois autour de moi des gens qui rament pour survivre avec des boulots qui sont ce qu'ils sont mais que de toute façon ils ne peuvent refuser car il n'y en a pas d'autres, mais qui se démerdent en faisant des potagers, en élevant de la volaille, en coupant du bois et à côté de ça ma plus proche voisine, écolo farouche vivant au quotidien en ville, qui possède un magasin, a un mari avec un méga salaire et qui achète au prix fort toutes les terres environnantes pour les laisser en friche au motif que c'est la nature et qu'elle doit rester vierge...., oubliant au passage que des générations se sont crevées le c*l pour défricher et faire en sorte que ces terres produisent de quoi nourrir des gens!!
Bref, ça me gonfle!!
A+
Gérard pour qui l'écologie c'est un juste équilibre et non une religion
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité