Nos Partenaires

Auteur Sujet: Survival Quizz du forum n°1  (Lu 9119 fois)

28 septembre 2006 à 17:41:24
Lu 9119 fois

Maximil


Et voilà, question 1, enfin situation 1:
A cette date, en Normandie. Voilà vous aviez vu cette petite île là bas. Vous vous y êtes rendus à la nage, bien essouflé après ces 15 minutes de natation dans l'eau froide. L'île est belle, entièrement recouverte d'arbres mais aussi de ronces. Impossible de faire plus de quelques mètres sans s'enfoncer douloureusement des épines dans la chair des plantes des pieds En plus il n'y a pas de chemin sur cette ile de quelques dizaines de m². Vous n'aviez amené que votre sandwich et votre maillot de bain mais vous décidez de rester sur place à un endroit pas trop épineux au pied d'un grand arbre, avec les canards pas loin.
 Mais voilà qu'à peine fini votre sandwich, vous vous apercevez que le beau temps s'est gaté et que l'eau s'est agité. Quelques gouttes de pluie tombent. Un grondement sourd commence à se faire entendre et quelques éclairs commencent aussi à zébrer le ciel: un orage tourne dans le coin...



En résumé, vous êtes dans la m.rde, mais comment allez vous vous en sortir. Perso, un cas similaire a failli nous arriver à Mijour et moi, et si cette config avait tourné au cas présenté ci-dessus, j'aurais vachement été dans la m.rde pour choisir.
Résultats dans 48H.
Merci de ne pas influencer les autres en expliquant votre choix ou en donnant des éléments de réponse tout de suite (on le fera avec les résultats).
Voté !
« Modifié: 28 septembre 2006 à 18:55:22 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

29 septembre 2006 à 16:09:29
Réponse #1

Maximil


Voilà c'est bloqué. Donc comme vous avez pu le constater, sur 31 personnes,  et bien nous avons les 5 comportements possibles, sans pour autant qu'un seul se  détache particulièrement. Comme je vous l'ai dit, à peu de choses près, cela aurait pu nous arriver: heureusement, l'orage est passé plus loin et nous avions de quoi rester  au chaud (et il en fallait pas 15 minutes non plus mais plutôt 10)

Perso, j'ai voté de rester sur le bord les pieds dans l'eau à quelques mètres des arbres. Pourquoi ?

- Et bien déjà parceque tout lacher, me retrouver en plein milieu d'un plan d'eau avec juste là tête  qui dépasse, je trouve cela très dangereux (trop exposé à la foudre). En plus, j'ai déjà mis 15 minutes pour venir, là je viens de manger, l'eau n'est plus du tout plate  etc... donc cela va faire que je risque de passer 20 minutes dans de l'eau froide avec du vent sous un orage et des éclairs: trop long à mon goût, trop risqué.

- Rester prudemment sous un arbre: cela me fait peur quand je vois que 4 personnes ont choisi cette solution: c'est la plus dangereuse qui soit. La foudre tombera de préférence sur les arbres. Il faut toujours se tenir éloignés de ceux-ci. En plus il y a le risque d'incendie.

- Se mettre à l'eau et rester près de l'île. Oui, bof, combien de temps ??? Donc fatigue supplémentaire si il  faut rejoindre le rivage, refroidissement du corps à moins de nager sans cesse et on reste exposé quand même à la foudre. Et si elle claque juste à côté, on risque de se noyer. Quel interêt ?

- Faire le tour de l'île ? Elle est petite, recouverte d'arbre et pleine de ronces: honnêtement, qui a déjà été en maillot de bain sur une île recouverte de ronçes ?   ;D On a déjà fait, c'est le dernier truc que j'essaierais. Sans compter que l'on reste sous les arbres et que les multiples griffures et épines sous les pieds risquent de vous empêcher de nager correctement ou de vous affaiblir moralement. Je vous rappelle que vous êtes en maillot de bain !!! les ronces en treillis et chaussures c'est déjà pas cool, mais en maillot de bain :(

Donc la moins pire pour moi aurait été de m'éloigner le plus possible des arbres sans pour autant me fatiguer dans l'eau. Les pieds dans l'eau: cela me permet de renter dans l'eau en très peu de temps. Ce n'est pas la solution parfaite mais celle que j'aurais probablement choisie.
Allez à vous ;)
« Modifié: 29 septembre 2006 à 16:25:15 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

29 septembre 2006 à 16:24:50
Réponse #2

gglt


J'ai voté pour la dernière solution qui me semblait la moins pire.

Tes commentaires me vont bien, ton choix des pieds dans l'eau ne me convient pas. L'eau est conductrice, et tu risques de rester un moment sous la drâche.

J'aurai bien essayé de m'enfouir dans le sable, sauf la tête ;D. Comme ça, je n'aurait pas à me refroidir de trop.
Enfin je dis ça, c'est sans le stress de vivre la situation
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

29 septembre 2006 à 16:26:59
Réponse #3

mijour


Disons que là, on était vraiment dans la panade, un peu risqué en fait, mais quand on aime, on ne rend pas trop compte des risques,

Moi, j'ai voté pour la 1ere, je m'aurai speedé pour rejoindre la rive... j'aurai ptete battu mon record de vitesse  8)

29 septembre 2006 à 17:18:56
Réponse #4

L'Yéti


J'ai voté pour la un "rentrer à toute vitesse". Je ne suis pas un grand nageur mais quand on commence à fatiguer, on peut toujours se mettre sur le dos pour moins se fatiguer non ? et l'autre avantage, c'est que ta tête dépasse beaucoup moins de l'eau -> donc moins de risque de se faire foudroyer ;)

Les autres raisons :
- je ne sais pas combien va durer l'orage donc risque d'hypothermie puisque je n'ai rien ;
- même les pieds dans l'eau, si la foudre tombe sur un arbre à côté, n'existe-t-il pas un risque que plutôt que de traverser le tronc pour atteindre la terre, la foudre soit déviée ?

A+

29 septembre 2006 à 17:35:45
Réponse #5

Pierre


J'ai également voté pour rentrer car tant qu'a être mouille, n'ayant plus rien à faire sur l'île, vu la situation, autant rentrer pour se mettre ensuite au sec, à l'abri et se rechauffer .
Se mettre sous un arbre...certainement le moins prudent.
Les pieds dans l'eau autant de risque que dans l'eau.
Dans l'eau et à coté de l'île autant de risques avec en plus un sérieux refroidissement possible.
Faire le tour de l'île et se fouttre en l'air les jambes, en plus... je ne vois pas trop l'intérêt.

D'autre part ce se serait interessant de savoir si on courre un risque à se baigner par temps d'orage, en mer ou dans un lac... Je l'ai deja fait plusieurs fois et j'aimerai savoir si c'était de la totale inconscience  :o  Si quelqu'un a des infos ce serait un élément de réponse au problème. Je ne vois pas pourquoi la foudre tomberait su une grande surface pareille  :really:

On attends impatiemment les autres réponses  ;D

A+
Pierre

29 septembre 2006 à 17:48:05
Réponse #6

Maximil


La question n'est pas de savoir si elle va tomber sur une grande surface, mais si elle tombe sur la surface, quelle est le point le plus haut de celle-ci  :'(
Quelques renseignements sur les orages : Association protection foudre
Le fait d'avoir les pieds dans l'eau ne pose de problème vis à vis de la foudre (sauf peut être une meilleure mise à la terre ?) puisque vous êtes alors à quelques mètres d'arbres. Donc tranquille !

Quant à rentrer en nageant sur le dos, ca veut dire au moins 30 min de nage !!!  :o Euh les gars, vous avez déjà nagé avec un orage en approche ? je suis le seul à me sentir absolument pas en sécurité et l'air con au milieu de l'eau au point de préferer rester sur place ?
Pierre: je vote pour l'inconscience (t'as pas essayé de faire du cerf-volant en même temps ? :) )
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

29 septembre 2006 à 17:57:23
Réponse #7

Pierre


Le fait d'avoir les pieds dans l'eau ne pose de problème vis à vis de la foudre (sauf peut être une meilleure mise à la terre ?) puisque vous êtes alors à quelques mètres d'arbres. Donc tranquille !

Et si elle tombe dans l'eau ... si c'est possible ...t'est mal non ?

Pierre: je vote pour l'inconscience (t'as pas essayé de faire du cerf-volant en même temps ? :) )

Peut être, mais c'est vraiment génial ... surtout de regarder de sous l'eau, les gouttes tomber à la surface et se sentir à l'abri. Et vraiment, je ne me suis jamais senti en danger ....

Sinon, les recommandations du site, pour l'eau, parlent de bateau avec un mat mais je n'ai rien vu sur la baignade ...
   
A+
Pierre

29 septembre 2006 à 18:03:28
Réponse #8

Maximil


Rien sur la baignade mais sur l'orage en général.
Et bien si cela tombe dans l'eau, mis à part l'échauffement, la luminosité et l'onde de choc, il est difficile d'être plus à la masse donc je ne suis pas sûr (mais je ne parie rien) qu'il y ait un gros risque.
Autre site sympa: http://la.climatologie.free.fr/orage/orage11.htm
Citer
il faut surtout se tenir à l'écart de l'eau qui est un bon conducteur de l'électricité. Il ne faut pas partir en bateau ou nager quand un orage arrive et si on est déjà sur un bateau ou dans l'eau il faut se rendre le plus rapidement possible sur la terre ferme
Combien on a de foudroyés au fait ? :D
« Modifié: 29 septembre 2006 à 18:06:28 par Maximil »
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

29 septembre 2006 à 18:32:06
Réponse #9

gglt


Je développe ma réponse de tout à l'heure
    Quels sont les risques ?
    • La foudre : elle devrait choisir de préférence les points hauts (arbres et crêtes de vaagues)
    • Les vagues : s'il y a orage, il y a fort à parier que la mer ne soit pas très pratiquable (enfin je ne connais pas bien la mer, j'y vais plus que rarement), donc risque de noyade
    • L'hypothermie : mouillé plus le vent et sans compter le stress de la situation pour en empirer les effets
    • Les blessures dûes aux ronces
    J'en oublie peut-être ...

    Nager ou se mettre à l'eau plus ou moins partiellement me semble donc dangereux => exit les réponses 1, 3 et 4.
    L'abri sous un arbre ? Non ! Voir risque 1
    Reste la réponse 5 ... Ben faute d'un item "Autre" dans ta liste, je ne voyais pas moins mauvais. Quitte à s'écorcher, il pourrait éventuellement y avoir un moyen de s'en sortir un peu mieux si on cherche bien  :-\

    Disons que sur la plage de ton île (heu, il y a une plage de sable au moins ?) j'aurais tenté de m'abriter au mieux en me recouvrant de sable pour limiter les risques d'hypothermie. De toutes façons je suis mouillé et le sable à un potentiel isolant qui vaut mieux que rien. :-\

    Sinon, j'ai pas mieux, c'est la grosse cagade.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

29 septembre 2006 à 18:33:31
Réponse #10

enzo


Quant à rentrer en nageant sur le dos, ca veut dire au moins 30 min de nage !!!  :o Euh les gars, vous avez déjà nagé avec un orage en approche ? je suis le seul à me sentir absolument pas en sécurité et l'air con au milieu de l'eau au point de préferer rester sur place ?
Un jour je suis allé chassé et le temps me semblait pas terrible !
Au bout de quelques heures , ( 2 ou 3 ) le vent c'est levé , des creux de 1m + -
plein ouest et un grain comme il en existe en bretagne , un ciel gris bleu et des éclairs au loin qui approchaient !!!
Ni une ni deux ! allure de combat ( comme sur les galères romaines !!! )
mes palmes ont chauffées  :D pour rejoindre la côte ! le grain est passé au large mais bon  :-[ un moment j'ai eu les "commissions dans le filet" !
Un bon souvenir , mais au large le seul truc qui dépassait de l'eau était ma tête avec la cagoule 
Plus de peur que de mal !
@ + Patrick 

L'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru.........

29 septembre 2006 à 19:36:27
Réponse #11

L'Yéti


Quant à rentrer en nageant sur le dos, ca veut dire au moins 30 min de nage !!!  :o Euh les gars, vous avez déjà nagé avec un orage en approche ? je suis le seul à me sentir absolument pas en sécurité et l'air con au milieu de l'eau au point de préferer rester sur place ?

Je pensais pas rentrer à la nage que sur le dos mais me servir de cette "technique" si je suis fatigué... Donc 20 minutes pour rentrer (c'est juste histoire de chipoter   ;D)

29 septembre 2006 à 20:19:00
Réponse #12

guillaume


- Rester prudemment sous un arbre: cela me fait peur quand je vois que 4 personnes ont choisi cette solution: c'est la plus dangereuse qui soit. La foudre tombera de préférence sur les arbres. Il faut toujours se tenir éloignés de ceux-ci. En plus il y a le risque d'incendie.
Heu... On avait pas dit, sur l'ancien forum que les arbres pouvaient nous protéger (de la foudre pas de leur chute  ::)) en ce metant minimum à 2 mètres?

Les pieds dans l'eau: cela me permet de renter dans l'eau en très peu de temps. Ce n'est pas la solution parfaite mais celle que j'aurais probablement choisie.
Comme le dise les autres, l'eau est conductrice...

Je pense que je serai resté sur l'île en attendant que ça se calme (bon ça peu durer longtemps aussi  :() kit à me réchauffer en bougeant un peu (je viens de manger, faut faire gaffe. Mais au moins j'ai certaines réserves d'énergies pour plus tard, pour bouger).
Ensuite, je serai repartis à la nage.

a+

PS: Marrant qu'on parle de ça. Ces deux derniers jours, j'ai pas arrêté de me dire que le moment où j'étais le plus vulnérable, c'est dans l'eau et pourtant, l'eau c'est dangereux.
C'est pourquoi je me suis dit que sur la chaînette de plaque militaire (donc pas de danger d'étranglement puisque point de rupture faible), je rajouterai un mini firestell. On peut toujours avoir un peu de fibres en "grattant" son maillot de bain  ;).

29 septembre 2006 à 20:56:51
Réponse #13

DavidManise


Moi, en fait, je serais rentré mais pas à toute vitesse.  Tranquille, en brasse pépère et économe.  Si la foudre doit tomber dans le secteur, elle va probablement tomber sur l'île ou sur un point élevé de la côte.  Un courant peut passer, mais vu la résistivité de l'eau (faible mais tout de même là) en m'éloignant de 3-400m de l'île je suis relativement en sécurité.  J'ai bien dit RELATIVEMENT.  Ne pas lutter contre les vagues, trouver le courant qui me pousse vers le rivage, et rentrer.  Si je vois que le courant est contre moi, je reviens vers l'île et je passe au plan B : les pieds JOINTS dans l'eau près de l'île, pas trop loin des arbres, mais pas trop proche non plus.  Et je fais de la gym pour me réchauffer.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

29 septembre 2006 à 21:17:38
Réponse #14

Wolverine


Bonsoir a tous.

Pour ma part je serai reste sur l'ile en prenant soin d'en faire le tour pour y trouver peut etre un quelque chose.  Oui,oui je sai les ronces mais ne suffit t'il pas de marcher sur la rive meme en ayant les pieds dans l'eau.

Ce choix c'est pour eviter de faire paratonerre (je mesure 1,98m) et puis si je viens de terminer mon sandwitche nager = congestion = la nage du parpaing. Par ailleurs ni vous et moi connaissons les courants qui se font et defont aux gres des marees.

A+

29 septembre 2006 à 21:28:39
Réponse #15

riketz


Est ce que en cas de marée descendante, la grosse pluie peut rendre les courants de bahines plus puissants ou ca n'aura pas beaucoup d'influences?

29 septembre 2006 à 23:01:56
Réponse #16

Maximil


C'était non précisé dans le quizz, mais vous partez tous sur l'idée de l'île, le sable fin, la côte...
Pour info, l'île à laquelle je pensais et sur laquelle la situation aurait pu se produire, c'est au milieu d'un immense lac, pas de plage de sable fin mais des bords abrupt en terre et de la profondeur tout de suite.

Guillaume: l'eau est conductrice oui et alors ? Il faut savoir qu'avec les THT (très haute tensions) tout devient conducteur !!! A quelques mètres des arbres, pas SOUS un arbre. Donc dans mon option, tu étais éloigné des arbres ;)
Si on ne part pas nager, David ferait donc la même chose que moi ;)
Allez d'autres avis ?
Pour info, la foudre ne tombe pas tout le temps sur le point le plus haut. Regardez des photos de foudre, vous vous apercevrez que parfois, la foudre tombe à un endroit alors qu'à 50m de là, il y avait une immense grue métallique...
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

29 septembre 2006 à 23:15:16
Réponse #17

enzo


Dans ce cas je reste sur mon île sous un arbre et SI c'est mon heure et bien tant pis ! Aléas jacta est  :D 
L'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru.........

02 octobre 2006 à 10:30:18
Réponse #18

corwyn


Eh bien moi j'ai voté rester sous un arbre parce que c'était le seul choix qui ne me mettait pas dans l'eau!

Il faut savoir que l'eau attire la foudre tout autant qu'un arbre ou même qu'un mât de bateau métallique. Mais ces deux derniers ne l'attire que dans un rayon limité alors que la mer elle...
La première consigne quand on se trouve sur un plan d'eau est de regagner la terre ferme... donc je n'irai pas dans l'eau, ni pour nager ni pour tremper mes pieds.

Rester sur la terre ferme, bon pas collé contre un arbre, mais si il y a une végétation basse et dense alors sous elle sinon n'importe où sur la terre ferme (accroupi si en emplacement isolé)
« Modifié: 02 octobre 2006 à 10:34:57 par corwyn »
La pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.
-------------------------------------------------------
Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.

02 octobre 2006 à 17:05:58
Réponse #19

venerable


Moi, je rentre en nageant tranquillement sans m'affoler, dès l'apparition du cumulo-nimbus... suffit d'être vigilant, de reconnaître les cu-nimb en formation, seul nuage à produire des orages. Ici, c'est la prévention et l'observation qui priment. On ne prend pas la mer, comme la montagne d'ailleurs sans s'assurer que la MTO ne le permette.
« Modifié: 02 octobre 2006 à 20:04:20 par Corin »

02 octobre 2006 à 17:09:50
Réponse #20

Maximil


Qui parle de prendre la mer. Nous étions sur un petit lac tranquille, entouré d'arbres (donc sans voir la formation de cumulo-nimbus).
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

02 octobre 2006 à 17:37:30
Réponse #21

venerable


je te relis: ...Un grondement sourd commence à se faire entendre et quelques éclairs commencent aussi à zébrer le ciel: un orage tourne dans le coin... corrige moi sinon.

Tu es donc sous ou à proximité d'un cumulo-nimbus, qui s'est formé à partir d'un cumulus, qui a grossi, bourgeonné, qui part en enclume, s'effiloche en atteignant la tropopause (c'est toujours pareil).
Après, mer ou lac c'est pareil, dans le ciel c'est la même formation. Il suffit de les reconnaitre pour pas se faire avoir.
Là ou je veux en venir, c'est que comme tu n'oublies jamais ton couteau quand tu pars, tu n'oublies pas non plus de faire attention à la MTO.
« Modifié: 02 octobre 2006 à 20:02:37 par Corin »

02 octobre 2006 à 17:47:48
Réponse #22

Maximil


D'accord avec toi vénérable, à un souci près. Bien que ce quizz ne soit pas l'exacte situation dans laquelle je me suis trouvé, elle n'était pas loin. L'ile dont je parle est au milieu du lac dans lequel je vais nager tous les jours ou presque (enfin une fois par semaine maintenant: il fait froid). Donc aller sur l'île, en soi, n'est pas comme partir en rando etc... c'est un truc banal tout comme j'aurais pu aller au supermarché. Donc que nenni de météo etc... Et c'est bien là le problème: c'est que la survie dans la nature ne commence pas forcément quand on part en rando.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

02 octobre 2006 à 18:05:27
Réponse #23

venerable


Tout a fait d'accord avec toi sur ce point: la survie ne commence pas avec la rando. elle commence souvent bien plus tôt, bien plus près de chez soi, lors d'activités banales. La routine est dangereuse, c'est ce que mes années de pompiers m'ont appris.
Sur ce site, les gens ont l'air prévoyants, la majorité ne part jamais sans son petit kit perso, même au boulot. Donc, je pense simplement que le facteur météorologique est à prendre en compte lors de certain déplacement en plein air. Peut-être que le fait d'avoir des activités en montagne et en mer ( ou bien une femme météorologiste  ;D ) permettent d'être plus sensible à ce problème!
Mais on en revient toujours au même , la prévention est primordiale.
« Modifié: 02 octobre 2006 à 20:00:41 par Corin »

02 octobre 2006 à 19:28:43
Réponse #24

SadE


Concernant la foudre, il ne faut pas oublier qu'une différence de potentiel apparaît de façon plus ou moins circulaire autour du point d'impact. Elle décline avec la distance et est fonction de la nature du sol (désolé mais je me souviens plus de la formule  ;D ) mais elle peut être létale à une dizaine de mètres suivant vos points d'appui. En gros, si vous êtes en train de faire des pompes (au bas mots 1,20m entre vos mains et vos pieds), vous êtes mal  ;D D'ailleurs pas mal de quadripèdes y passent chaque année de cette manière. C'est aussi valable avec les lignes haute tension : il y a quelques années 2 VTTistes ont voulu porter secours à 1 troisième tombé au sol devant eux, électrocuté.  En s'approchant trop près , eux aussi ont été electrocutés...  :-\
« Modifié: 02 octobre 2006 à 19:57:57 par Corin »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité