Nos Partenaires

Auteur Sujet: Attraper de gros vers de terre (?!)  (Lu 54341 fois)

23 janvier 2011 à 19:14:05
Lu 54341 fois

Titi


Bonjour à tous  ;D ,

En fait, je ne sais pas trop si ça rentre dans le cadre de la survie  :-[ (quoi que, si on a rien a manger, et/ou si on veut pêcher... :up: ), mais mon papi m'a un jour montré quelque chose que j'ai trouvé très intéressant.

Cette technique se pratique en été, lorsque la terre est bien sèche : il suffit tout simplement d'arroser une petite surface dépourvue de toute plante (on va dire, 1 ou 2 m2) à une heure ou le soleil tape fort, l'idéal c'est en début d'après-midi.

Ensuite, il suffit de retourner à ce même endroit quand il fait nuit noire (à partir de 22h), et de chopper les immenses vers qui pointent le bout de leur nez dehors.

Attention, non seulement il faut arriver très silencieusement car au moindre bruit ils retournent dans la terre, mais en plus, il faut les attraper très très vite (et bien les tenir parce que ça glisse ;# ) car ils ne laissent dépasser que 1 ou 2cm de leur "corps" et se recroquevillent très vite sur eux même.

La première fois que j'ai fais ça, je devais avoir 10 ans, et ça m'amuse toujours autant aujourd'hui :-[ . Bon, après, je le répète, je ne sais pas si ça à une réelle utilité dans le cadre de la survie, mais c'est quand même bon à savoir quand on veut aller pêcher sans s'y être préparé à l'avance (en parlant des appâts bien sur).

Voila voila, A++

Titi



23 janvier 2011 à 19:21:54
Réponse #1

arni


Merci pour la technique  ;)

J'en connais une autre : il faut imiter les chocs des gouttes de pluie tombant aux sols, ça fait sortir à la surface les vers de terre.

Quand il n'y a pas de pluies, il faut prend prendre un bâton de bois assez fin, le tailler en pointe, et donner quelques coups très vifs mais pas trop fort contre le sol. Ça peut durer assez longtemps avant de voir les vers sortir, mais ça marche. J'ai essayé dans le jardin.

Bon après ça, si tu veux les manger, je te conseille de bien les vider car ils ont souvent de la terre à l'intérieur. La chair n'a pas de gout mais c'est granuleux avec la terre, je te conseille de bien les laver et de les faire cuire pour mieux les avaler ;)

Et c'est très riche en protéines !

A+

23 janvier 2011 à 19:41:12
Réponse #2

Titi


Ah et bien comme ça j'ai aussi appris quelque chose, je ne connaissais pas cette technique d'imitation de la pluie :)
J'essayerai :up:

Titi

23 janvier 2011 à 23:12:45
Réponse #3

Stephane


Bien que ce soit comestible, j'avoue que j'ai jamais eu le courage de gouter a des vers de terre.
La chasse nocturne est très efficace et tu as de bonnes chances même sans arroser. Une fois attrapé, pour que le vers ne se casse pas quand tu tires dessus, serre simplement la tête entre tes doigts, il est alors très facile a sortir en tirant doucement.
J'utilise les vers pour la pêche et pour nourrir les oiseaux chez moi.
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

24 janvier 2011 à 10:14:20
Réponse #4

Mad Max


Mon père m'avait montré un jour comment faire sortir les vers de terre. Il plantait sa fourche-bêche dans le sol et il tapait sur le fer avec un bout de fer à béton.
Sinon, il y a le truc de la batterie : mouiller le sol, planter deux fiches métalliques et les relier chacune à une des bornes d'une batterie.
UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

24 janvier 2011 à 10:50:09
Réponse #5

DIY


Pour récolter des vers de terre, je privilégie les endroits où je vois des tortillons de terre, je progresse lentement à reculons tout en piétinant la terre.
Les vers dérangés par les vibrations remontent à la surface jusqu'à près d'un mètre de distance. Il n'y a plus qu'à les attraper.
Les avantages de cette méthode, à mes yeux, elle me permet de sélectionner la variété et la taille des vers et comme ils sortent d'eux même, ils ne
sont pas abimés comme lorsque l'on bêche.
l'inconvénient, les traces laissées sur la pelouse.

24 janvier 2011 à 16:17:54
Réponse #6

guillaume


Mon père m'avait montré un jour comment faire sortir les vers de terre. Il plantait sa fourche-bêche dans le sol et il tapait sur le fer avec un bout de fer à béton.

J'ai la même technique que toi mais avec une barre à mine (champ) ou un gros bâton (forêt) : on en récolte très vite une grosse quantité !


Bon après ça, si tu veux les manger, je te conseille de bien les vider car ils ont souvent de la terre à l'intérieur. La chair n'a pas de gout mais c'est granuleux avec la terre, je te conseille de bien les laver et de les faire cuire pour mieux les avaler ;)

T'as déjà testé ?
Parce que perso j'ai essayé et jamais réussi à bien les vider :
-dégorgés pendants 2 jours : toujours ce croustillant sous la dent,
-dégorgés pendant 1 semaine : toujours ce croustillant :crazy:.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

24 janvier 2011 à 17:22:37
Réponse #7

arni


T'as déjà testé ?
Parce que perso j'ai essayé et jamais réussi à bien les vider :
-dégorgés pendants 2 jours : toujours ce croustillant sous la dent,
-dégorgés pendant 1 semaine : toujours ce croustillant :crazy:.

Oui, j'ai testé de les manger crus... à contre-cœur  ;D

Perso, je les ai juste vidé en pinçant avec mes doigts dans le sens de la longueur du ver (en faisant ça, bien penser à couper le ver en deux, et vider individuellement les deux parties du vers avec ses doigts), pour enlever toute la m*rde à l'intérieur. Et j'ai lavé ensuite au robinet.

C'est pas tant la chair qui est écœurante en réalité, y'a comme quelques petits morceaux bien élastiques qui restent coincés entre les dents, et puis il y a aussi les grains de terre qui restent à l'intérieur :crazy:

Mais j'ai pas encore gouté les vers cuits, ça doit certainement être plus gouteux et digeste, mais ça n'enlèvera pas la terre.

De toute façon, manger des vers ou autres insectes, même si c'est franchement dégueulasse, c'est la solution la plus fiable et la plus nutritive en cas de disette sérieuse en situation de survie. Faudra vraiment penser pour certains à s'entrainer à manger ces "saloperies" ;)
« Modifié: 24 janvier 2011 à 17:33:09 par arni »

24 janvier 2011 à 17:44:49
Réponse #8

arni


PS : et encore les vers de terre c'est assez soft... Y'a quelques temps, je mangeais les doryphores dans les champs de patates lors de mes sorties (y'en avait des tonnes), c'est un autre gout  ;#

24 janvier 2011 à 18:41:03
Réponse #9

guillaume


Merci :).


De toute façon, manger des vers ou autres insectes, même si c'est franchement dégueulasse, c'est la solution la plus fiable et la plus nutritive en cas de disette sérieuse en situation de survie. Faudra vraiment penser pour certains à s'entrainer à manger ces "saloperies" ;)

En réalité il n'y a que le vers de terre que je n'ai pas trop aimé. Mais les autres "insectes" que j'ai testé était plutôt bon : fourmis, larves de ténébrion, gros vers de bois :love:.

Mad en connait un rayon là-dessus, si tu passes par là ;).

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

28 janvier 2011 à 15:07:08
Réponse #10

dolgan


le coup de la bêche (avec une fourche-bêche c'est encore mieux), c'est imparable. c'est les vibrations qui les font remonter. il suffit donc de planter un truc dans le sol et de tapoter dessus avec la main, ils remonteront.

La méthode pas bio, c'est de l'eau avec du produit vaisselle: ils remontent à la surface et meurent.

Sinon, le plus simple reste de les rammasser sous les pierres où la terre reste toujours humide. quelques carrelage dans le jardin et hop le tour est joué.

On peut aussi les "élever". dans le jardin, vous consacrez 20cm² ou vous mettez tout votre marc de café. Vous trouverez toujours des vers à cet endroit.

28 janvier 2011 à 17:03:24
Réponse #11

Stephane


Merci :).

En réalité il n'y a que le vers de terre que je n'ai pas trop aimé. Mais les autres "insectes" que j'ai testé était plutôt bon : fourmis, larves de ténébrion, gros vers de bois :love:.

Mad en connait un rayon là-dessus, si tu passes par là ;).

a+
J'suis d'accord avec toi sur le bon gout des insectes mais, j'avoue que les vers de terre, jamais été capable (peut-être pas assez de volonté) d'en gouter. Par contre, je vais définitivement tester votre truc de la bêche. Pour ceux qui sont en Amérique du Nord, saviez-vous que le vers de terre, omniprésent, est introduit ici? Il est arrivé en Virginie (Jamestown) d'abord, avec les plantes apportées par les colons!
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

28 janvier 2011 à 17:30:50
Réponse #12

douyazen



On peut aussi les "élever". dans le jardin, vous consacrez 20cm² ou vous mettez tout votre marc de café. Vous trouverez toujours des vers à cet endroit.


Le marc de café ça tue les fourmis , c'est pas bien  :down:

Remplacer le marc de café par le tas de pelouse tondue , une simple planche de bois , des feuilles , c'est comme ça que je récupérai mes vers de terre pour la pêche pendant toute mon enfance , meme pas besoins d'arroser , a part quand il fait tres tres chaud . La condensation s'occupe de tout .   
Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

28 janvier 2011 à 23:24:17
Réponse #13

Titi


Plein de nouvelles techniques que je vais tester, je suis content merci  :doubleup:

Titi

29 janvier 2011 à 03:03:38
Réponse #14

Eremos


le coup de la bêche (avec une fourche-bêche c'est encore mieux), c'est imparable. c'est les vibrations qui les font remonter. il suffit donc de planter un truc dans le sol et de tapoter dessus avec la main, ils remonteront.


Une autre technique, en vidéo ici (en anglais). Il y a même un festival aux USA à Sopchoppy pour les passionnés !

29 janvier 2011 à 13:50:22
Réponse #15

Deowane


MMMHHH absolument immonde  ;)
Mais ça sert !
Peace, mec!

06 novembre 2011 à 15:09:04
Réponse #16

bigsoul


en fait les vers de terres sont très sensible au sel , ils détestent ça , donc jetez de l'eau salée sur un petit carre de  terrain et ils se dépêcheront de sortir pour échapper au sel .
Et c'est plus écolo que le produit vaisselle .

07 novembre 2011 à 02:10:16
Réponse #17

mrmagoo


Quand je vais m'entrainer en solo au stade, à coté de chez moi, tous les quarts d'heure je suis obligé de me décaler d'un mètre ou deux pour pas écraser les lombrics qui remontent. J'y vais pour faire des acrobaties, donc je suppose que c'est les vibrations dues aux piétinements et aux différents chocs qui les font remonter. Si jamais ça peut servir à quelqu'un...  :)
Dolus an virtus quis in hoste requirat ?

07 novembre 2011 à 19:14:10
Réponse #18

Giom


Un simple bâton enfoncé de quelques centimètres dans le sol, cognez-le plusieurs fois au fond du trou et quelques secondes plus tard les vers remontent. En fait cette technique imite les vibrations des taupes dans la terre, c'est pour cela qu'ils remontent en surface.
L'endroit doit quand même être bien choisi pour selectionner les plus gros, éviter les fumiers riches en petits vers et essayer l'ombre des gros arbres ou une bonne quantité d'humus est présente dans la terre bien humide.

 ;)

08 novembre 2011 à 16:57:27
Réponse #19

DIY



 Voici une vidéo qui illustre (dans les premières secondes) ma façon de procéder, expliquée à la 5eme réponse de ce fil.

 http://youtu.be/u_MTd06omls

 Ici une autre méthode qui semble très productive

 http://youtu.be/5lIXZa7PW3A

 http://youtu.be/GYFpd21-DOg

Et c'est exceptionnel, toutes les trois sont en français.

17 mars 2014 à 21:20:35
Réponse #20

Braou


je déterre un peu beaucoup le post ;-)

Pour préparer ma journée de pêche du lendemain, la veille au soir je vais à la chasse au "vers de rosée" (je ne parle pas du verre de pinard ;-) quand la rosée se forme sur la pelouse.

Il faut bien avoir l'oeil, balayer avec la lampe pour reperer les vers sur de la pelouse bien courte. Ensuite il faut marcher sans faire de vibrations (le plus dur) et chopper le vers de rosée très très très rapidement et faire gaffe de ne pas le casser.

Je trouve ça fun de partir chasser le vers avec ses potes après un bon repas bien arrosé et en plus ça permet de digérer ;-)

Voilà ma maigre expérience à ce sujet.

19 mars 2014 à 09:45:44
Réponse #21

guillaume


Personnellement, je frappe le sol à la barre à mine (un gros bâton à défaut) lorsque le temps est plutôt humide et dans un coin de terre meuble.
En quelques minutes, des dizaines de lombrics sortent de terre.

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité