Nos Partenaires

Auteur Sujet: Acier de geek ou pas ?  (Lu 18004 fois)

24 janvier 2011 à 10:33:26
Réponse #50

Raoh


Ça me fait plus penser à à Gallilé attaqué/condamné qu'à l'évolution de la bombe H...
Il me semble que Christobal n'est pas un nouvel utilisateur, il a son expérience et nous donne ses impressions
Son seul tort est de rentrer dans le jeu de quelques détracteurs frustrés...qui postent des choses idiotes et provoc...

24 janvier 2011 à 10:44:18
Réponse #51

g-dag


Et au final, quand on aura démontré que "my steel is better than your steel", faudra songer à une publication dans "Sciences".

Après tout, il y a bien une publication sur les aciers damas il y a quelques années.

Et puis ensuite on pourra décréter quels sont les critères sans lesquels un couteau n'en est pas un vrai-pour-les-hommes-les vrais et on se retrouvera tous avec le même type comme dans les concours de coupe de l'ABS.

Comme l'on fait remarquer les uns et les autres, je crois que l'argument principal n'est pas tellement l'acier mais son coût, l'accès au matériel et les connaissances permettant de le travailler.

24 janvier 2011 à 10:49:56
Réponse #52

DavidManise


N'est il pas plus pertinent d'échanger afin de livrer nos trucs et astuces pour améliorer ce qui peut être accessible au plus grand nombre ?

Moi, pour le coup, je vois pas pourquoi on ne pourrait pas parler des deux : du plus grand nombre ET des trucs pour les geeks...  qu'est-ce que ça peut foutre si certains se branlent et perdent leur temps sur du pignolage, alors que les autres préfèrent jouer dans les bois ?

Concrètement, ce qui a toujours fait la richesse de ce forum, c'est la diversité des points de vue, et la possibilité de les échanger.  Je ne vois pas qui a décrété qu'à partir de maintenant on privilégiait un point de vue et que les autres fermaient leur gueule...  (j'ai pas dit que t'avais dit ça, Pat...)

Sans un lieu d'échange où du point de vue de certains on s'est pignolés sur l'usage du sac à dos, on n'aurait pas mis au point le ZO30.

Laissez les chercheurs chercher.  Laissez les faiseurs faire.  Et les fouteurs de m*rde, avec les modos on s'en occupe.


David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

24 janvier 2011 à 13:43:45
Réponse #53

Kilbith


Aucun désir de polémiquer de mon coté. Je respecte tout les points de vues. J'ai accumulé pas mal de couteaux depuis 40 ans, inox, non inox, indus, artisan...Et je suis toujours ne recherche. Christobal est quelqu'un de sérieux, Vic nous donne en exemple d'excellents outils.

Mon, avis ? Globalement le post de Diesel (hasard ?) me va parfaitement.

Donc je le répète, si Lambda se lance dans le truc (faire faire en XC75 un BUSSE Like ou autre modèle prêté par Christobal) je suis ok pour faire moitmoit. Si d'autres veulent s'associer : pas de problèmes.  :D

facta, non verba.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 janvier 2011 à 14:05:11
Réponse #54

christobal


Si vous êtes OK, de mon côté je propose d'envoyer un SAR 4 ou un Boss Street (selon ce que je trouverai le plus facilement) à un coutelier de votre choix (en france métropolitaine) afin qu'il fasse une copie conforme du Busse dans une barre de XC75 (ou C70),  ensuite on verra comment procéder pour les comparatifs .  ;)
Pour vous faire une idée du SAR 4, il y en a un dans la section petites annonces : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,42650.0.html
« Modifié: 24 janvier 2011 à 14:23:24 par christobal »

24 janvier 2011 à 14:18:27
Réponse #55

Personne


La série des Mule chez spyderco, ça irait pas pour certains de vos tests?

24 janvier 2011 à 14:30:23
Réponse #56

g-dag


Hum, hum,

Je vais me faire l'empêcheur de tester en rond.

1)D'une part, je pense que si le dit coutelier ou hobbyste se fait rémunérer la réalisation de cette copie de Busse cela s'appelle de la contrefaçon et ceux qui réaliseront les tests commettront un recel de contrefaçon.

Le mieux c'est de dessiner le couteau, d'acheter deux barres d'aciers différents et faire faire les prototypes de tests.

2) D'autre part, le coût d'un proto auprès d'un coutelier avoisinera les 400 euros/pièce.

24 janvier 2011 à 14:51:17
Réponse #57

Patrick


1)D'une part, je pense que si le dit coutelier ou hobbyste se fait rémunérer la réalisation de cette copie de Busse cela s'appelle de la contrefaçon et ceux qui réaliseront les tests commettront un recel de contrefaçon.
La copie pour utilisation personnelle sans volonté de revendre n'est pas que je sache du recel de contrefaçon, non ?

2) D'autre part, le coût d'un proto auprès d'un coutelier avoisinera les 400 euros/pièce.
Il y a des couteliers qui ont une très haure opinion d'eux-même et de leur travail et qui pourraient demander ce prix-là, mais ils ne sont pas ici. On ne parle pas d'une pièce exceptionnelle avec des matériaux rares.

De plus, quelle fantastique publicité à moindre coût que d'établir la performance d'un simple XC75 en regard de ces aciers vantés pour des performances hors normes. Très casse-gueule aussi........

24 janvier 2011 à 15:02:41
Réponse #58

lambda


Merci g-dag, pour ce rappel, c'est vrai...  :-\

Ok Did, on se fait le moit-moit, ca me va. Comme tu le dis, si d'autres veulent participer, qu'il se manifestent dans ce fil, ca roule.

Après je suis plus pour faire bosser nos artisans d'ici, même si ils ne sont pas en france metro (Grunt par exemple, ou d'autres couteliers dans le Benelux??), Vodoo si ca lui dit?... a voir.
Du coup, on pourra carrément demander à l'artisan choisi ou volontaire (voir dans le "souk") de faire les 2 modèles, mais sur un dessin original. plus de problème de contrefaçon.

Par contre, en ce qui concerne le type de couteau, un truc du même accabit que celui que tu proposes, Christobal, me parait bien. un bon utilitaire généraliste...

je verrais un truc avec une émouture plate (scandi ou flat grind) histoire de rende la partie affutage plus reproductible et systématique pour le(s) testeur(s).

un design en plate semelle aussi simple que possible, voir un leuku...

N'oublions pas que l'on cherche ici à montrer les différences de comportement entre 2 aciers, pas à faire un couteau optimal. la discussion s'étant orientée sur acier "technologie poudre" vs acier carbone "tradi".

a+,
Lambda


a+





"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 janvier 2011 à 15:16:11
Réponse #59

Kâffi


Petit calcul vite fait si il reste a grunt des couteaux en cpm: 120€ le carcagrunt en cpm + 180€ le carcagrunt en acier carbone (1095 je crois) +15€ de port = 215€
Ça m'a l'air moins cher qu'un busse pour deux couteaux fait par un artisan.
Mais petit problème c'est que le carcagrunt en cpm a une trempe cryo et pas celui en acier carbone.

Après c'est mon avis a deux balles :) .

24 janvier 2011 à 15:33:28
Réponse #60

lambda


On est pas obligé de partir sur un carcagrunt, à voir, et on peut préciser à l'artisan (grunt ou un autre) qu'on veut un bon traitement pour les lames, permettant des duretés d'acier comparable.

en résumé:

- même géométrie,
- même dureté ou très proche,
- même procédé de mise en forme. ici stock.
- minimiser les différences dans le TT entre les 2 aciers: il y en aura, c'est inévitable et absolument normal puisqu'on aura 2 aciers de nature vraiment différents.

Il me semble que le traitement cryo n'est pas forcément obligatoire ET/OU qu'on peut l'appliquer tant aux aciers alliés que au "simple" acier non allié. à voir avec l'artisan.

a+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 janvier 2011 à 16:19:12
Réponse #61

lambda


... en gros:

les 2 aciers aurint été traités pour donner le meilleur d'eux même, en respectant l'unique contrainte suivante: avoir une dureté identique ou très proche.

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 janvier 2011 à 16:27:31
Réponse #62

christobal


Merci g-dag, pour ce rappel, c'est vrai...  :-\

Ok Did, on se fait le moit-moit, ca me va. Comme tu le dis, si d'autres veulent participer, qu'il se manifestent dans ce fil, ca roule.

Après je suis plus pour faire bosser nos artisans d'ici, même si ils ne sont pas en france metro (Grunt par exemple, ou d'autres couteliers dans le Benelux??), Vodoo si ca lui dit?... a voir.
Du coup, on pourra carrément demander à l'artisan choisi ou volontaire (voir dans le "souk") de faire les 2 modèles, mais sur un dessin original. plus de problème de contrefaçon.

Par contre, en ce qui concerne le type de couteau, un truc du même accabit que celui que tu proposes, Christobal, me parait bien. un bon utilitaire généraliste...

je verrais un truc avec une émouture plate (scandi ou flat grind) histoire de rende la partie affutage plus reproductible et systématique pour le(s) testeur(s).

un design en plate semelle aussi simple que possible, voir un leuku...

N'oublions pas que l'on cherche ici à montrer les différences de comportement entre 2 aciers, pas à faire un couteau optimal. la discussion s'étant orientée sur acier "technologie poudre" vs acier carbone "tradi".

a+,
Lambda


a+
-En ce qui me concerne j'envoye mon couteau chez un coutelier de votre choix en métropole (il y en a suffisamment), ça limite les risques ¨d'égarement du couteau dans la nature¨ et les frais de port .
 
-A l'exception des modèles appelés Basic qui ont une poignée moulée sur soie, les autres Busse ont un montage à plate semelle donc ce sera plate semelle .

-Les deux modèles que j'ai proposé ont pour le SAR 4 une émouture convexe, pour le Boss Street une émouture en V .

-Le coutelier choisi devrai pouvoir sans problème s'approcher au plus près des cotes du couteau que je lui fournirai tant au niveau de la poignée qu'au niveau de la géométrie de l'émouture et du tranchant, ou alors il y a un problème et ce n'est pas la peine de faire le comparatif, des couteaux avec des caractéristiques pratiquement semblables aux niveau de la géométrie du tranchant tous repris pour leurs donner un angle de 30-35° mais avec des aciers différents j'en ai plein à la maison c'est pourquoi je m'étais permis de donner mon avis sur la comparaison acier de la métalurgie des poudres / aciers non allié XC 75 sur le forum .

C'est toi qui a proposé de faire un truc à l'identique, si tel n'est pas le cas ne perdont pas de temps, je vous invite à passer à la maison je sors mes couteaux (il devraient y en avoir assez) mais bon vous pouvez aussi prendre les vôtres, ont part dans les bois faire les tests et basta .  ;)



24 janvier 2011 à 16:36:35
Réponse #63

lambda


non, non, toujours pas d'incohérence de ma part: on est bien d'accord là dessus. 2 trucs absolument identiques et rien d'autre.

Quand je dis "du même acabit" que ton SAR, c'est juste que ces 2 lames identiques entre elles peuvent etre de dimensions comparables au SAR, ca me parait bien...

bref: 2 lames absolument identiques, dans la gamme de gros utilitaires "généralistes" comme le SAR ou un gros leuku ou un F1... ou ce que vous voulez.

Par contre, pour cet histoire de contre façon, le fait de proposer à l'artisan un gabarit dessiné est peut-être un peu plus sûr, légalement parlant, non?

(y'aurait une transaction avec des sous, sur une copie de busse quand même, quelque part...).

a+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 janvier 2011 à 16:38:10
Réponse #64

lambda


... c'est pour ça que le fait de dessiner un couteau basique me semble pas mal. un truc simple de chez simple...

a+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 janvier 2011 à 16:49:38
Réponse #65

Ghjallone


ca serait une contrefacon si vous essayez de le faire passer pour un Busse en le revendant...
et ca sera un seul exemplaire, pas une série.
je pense qu'il faut que la lame aie la meme géométrie sur les deux modeles, mais la poignée aussi, pour que quand l'utilisateur travaille avec une partie de la lame avec un modele il utilise la meme avec le second.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

24 janvier 2011 à 16:51:53
Réponse #66

christobal


... c'est pour ça que le fait de dessiner un couteau basique me semble pas mal. un truc simple de chez simple...

a+,
Lambda
Le coutelier fait un truc à l'identique mais ne fait pas de trou derrière le ricasso et puis c'est tout bon .  :D

24 janvier 2011 à 16:52:05
Réponse #67

Diesel


les 2 aciers aurint été traités pour donner le meilleur d'eux même, en respectant l'unique contrainte suivante: avoir une dureté identique ou très proche.
Personnellement, ça me parait une mauvaise idée.
Le TT est propre à chaque nuance d'acier. Vouloir amener l'un ou l'autre à la même dureté va fatalement en léser un des 2 voir les 2.
Le plus judicieux serait d'amener la lame au TT optimal de l'acier choisi en fonction de ce qu'on va lui demander.
Alors certes, en terme de rétention du tranchant, celui qui est le plus élevé devrait logiquement être plus endurant mais si et seulement si le test ne porte sur la tenue du tranchant.

Un XC75 à 62 HRC ou un infi à 55 HRC, je ne suis pas sûr que ça apporte grand chose de bon à part discréditer l'un ou l'autre.

Quitte à comparer deux types d'acier, autant les porter à leur meilleur niveau et ensuite en tirer des conclusions sur leur performances respectives.

24 janvier 2011 à 16:57:32
Réponse #68

christobal


Personnellement, ça me parait une mauvaise idée.
Le TT est propre à chaque nuance d'acier. Vouloir amener l'un ou l'autre à la même dureté va fatalement en léser un des 2 voir les 2.
Le plus judicieux serait d'amener la lame au TT optimal de l'acier choisi en fonction de ce qu'on va lui demander.
Alors certes, en terme de rétention du tranchant, celui qui est le plus élevé devrait logiquement être plus endurant mais si et seulement si le test ne porte sur la tenue du tranchant.

Un XC75 à 62 HRC ou un infi à 55 HRC, je ne suis pas sûr que ça apporte grand chose de bon à part discréditer l'un ou l'autre.

Quitte à comparer deux types d'acier, autant les porter à leur meilleur niveau et ensuite en tirer des conclusions sur leur performances respectives.
Bon le Busse pas besoin d'y toucher, pour ce qui est du XC 75 je pense que le coutelier qui fera le couteau connait son métier et essayera d'obtenir les meilleurs compromis avec cet acier .  :D

24 janvier 2011 à 17:14:51
Réponse #69

lambda


Salut Diesel.

Le truc, c'est que (du peu que je sache), chaque acier à un spectre de dureté possible suivant les TT thermiques adapté à cet acier.

exemple bidon

- l'acier A, est formulé pour pouvoir offrir une dureté, suivant les TT prévus pour lui, dans la gamme suivante [50-60] HRc

- l'acier B, est formulé pour pouvoir offrir une dureté, suivant les TT prévus pour lui, dans la gamme suivante [55-65] HRc

on supposera que suivant la fiche technique de chaque acier, il est possible d'obtenir une dureté dans ces gammes là.

Ainsi peut-être qu'on peut définir une dureté comprise entre 55 et 60 HRc pour que chaque acier puisse être traité normalement, suivant les consignes de leur fiche technique respective, et atteindre ladite dureté commune (entre 56-58 par exemple)...

concrêtement Je pose les questions suivantes:

- est ce que traiter un XC75 pour obtenir entre 55 et 60 HRc semble pas trop "exotique", ou mettant cet acier "à mal"?
- est ce que traiter un INFI/CPM... pour obtenir entre 55 et 60 HRc semble pas trop "exotique", ou mettant cet acier "à mal"?

Si la réponse est non pour les 2 questions, je vois pas trop de problème.

Si la réponse est oui à l'une des 2 questions, on pourrait envisager ca par exemple:

- On se décide pour un CPM.../INFI avec un TT pour que celui ci soit "bien dans ces baskets". Si ce TT donne du 60 HRc (par exemple), ne peut on pas alors envisager de faire le gabarit comparatif avec un XC 90 ou 100 par exemple, histoire de pouvoir faire atteindre ces duretés là avec des TT normaux pour cette nuance d'acier.

ainsi, on aurait: 2 lames identiques, avec des duretés comparables, bien traitées pour leur TT respectifs: une avec un "acier de l'espace" l'autre un "acier tradi".

Parce que:

Quitte à comparer deux types d'acier, autant les porter à leur meilleur niveau et ensuite en tirer des conclusions sur leur performances respectives.

Si les duretés sont trop différentes, pour deux utilitaires identiques, y'a plus rien à comparer du point de vue de l'acier seul... (c'etait l'idée de base, si je me plante pas... 2 couteaux identiques en tout point, si ce n'est leur acier, avec des duretés "idemtiques", et un affutage identique avec un tranchant optimal à t0: début des expérimentations...).

a+,
Lambda



"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

24 janvier 2011 à 17:31:00
Réponse #70

DavidManise


Et quand bien même on arriverait à déterminer un avantage réellement opérationnel pour un acier de l'espace, quels sont ceux qui peuvent se les offrir ? Moi j'ai mis près de 50 ans avec une situation correcte et en revendant 6 autres couteaux auxquels je tenais pour y parvenir.

Pour moi, l'intérêt, c'est pas tant de démontrer que l'infi est mieux qu'autre chose, mais tout simplement de comprendre ce qui fait qu'il a quelle caractéristiques, et comment on peut les reproduire nous-mêmes...

L'INFI, pour moi, est un acier vraiment génial, tout comme son petit frère le SR-101/SR-77 (je suspecte que c'est le même acier de base avec un traitement thermique un poil différent, mais pas tant que ça)...  et le XC75 d'un Grinch l'est aussi, mais pour des raisons différentes.  L'INFI est plus résilient, mais il résiste moins à l'usure.  Le XC coupe mieux, mord mieux...  mais le INFI s'affûte plus facilement.  

Comment je le sais ?  Ben j'ai testé les deux...  et j'ai poussé les deux dans leurs retranchements.

Perso je trouverais ça complètement débile de juste faire l'apologie du INFI.  Ce qui est intéressant dans le débat, c'est de comprendre un peu mieux comment tout ça fonctionne...  et grâce à Lambda qui s'acharne à faire sortir le meilleur de ce fil, on va probablement apprendre des trucs ;)

Bref, Pat, comme souvent je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi...  ;#

David ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

24 janvier 2011 à 17:52:32
Réponse #71

Diesel


Perso je trouverais ça complètement débile de juste faire l'apologie du INFI.  Ce qui est intéressant dans le débat, c'est de comprendre un peu mieux comment tout ça fonctionne...  et grâce à Lambda qui s'acharne à faire sortir le meilleur de ce fil, on va probablement apprendre des trucs ;)
On va juste découvrir que chaque alliage a ses caractéristiques propres mis en valeur (ou non) par un TT aux petits oignons. ;#
Reste à savoir si ce sont ceux ci qui ont le plus d'importance à nos yeux ou sont le plus adapté à l'usage qu'on en fait.
Là on peut avoir des infos intéressantes.

L'infi pour ouvrir des huitres, c'est pas terrible m'a-t-on assuré.  ;D

24 janvier 2011 à 18:37:05
Réponse #72

Kilbith


Re,

(Je laisse développer le truc par Lambda...juste pour dire que le cryo pour le XC n'apportera pratiquement rien, mais c'est souvent nécessaire pour un acier plus complexe. Après une dureté de 58 HRc permettrait de comparer les deux couteaux en terme de durabilité du tranchant et de résilience de celui-ci et du couteau.)

On peut s'interroger, légitimement, sur l'intérêt de rechercher le meilleur compromis poids/solidité/tranchant/durabilité d'un couteau sans tenir compte du prix. Moi ce qui me motive c'est de penser que ce que l'on fait ici peut servir à un petit gars "là bas" qui se pose des questions sur son équipement pour mener à bien la mission confié par la nation. Même si, honnêtement, le coutelas n'est pas le facteur n°1 de survie, cela me plait de savoir qu'il sera équipé en "connaissance de cause".

Le meilleur est parfois juste suffisant. Dans la marine ont dirait : "trop fort n'a jamais manqué"

 ;)
« Modifié: 24 janvier 2011 à 18:53:22 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

24 janvier 2011 à 18:48:21
Réponse #73

Gros Calou


Yo  :)

Tout d'abord je trouve votre initiative  :up: Se donner les moyens de comprendre.

Moi j'y comprends que dalle, pas parce-que cela ne m'intéresse pas, mais parce-que je n'ai pas le temps d'étudier tout ça. Alors moi je me suis fait une idée sur des faits.

Dans un autre fil j'ai posté ça.

"A + de 400 euros, je préfére une création de nos amis Corses  

http://www.cultellidicaccia.com/ "

Que je trouvais ridicule de dépenser 450 euros pour un soi disant acier INFI.

Et puis j'ai bien regardé les tests de Christobal et j'en déduisait qu'un type nous faisais la démonstration de coupe de bois, clou, bidon en féraille etc.. Avec un Busse custom shop hors de prix. Là je me posais quand même qq questions.
Je décidais d'investir histoire de pas mourir sans réponses  ;#

Je trouvais une superbe occaz d'un Battle Mistress de toute beauté, un truc commandé par un type qui ne voulais ni coating, ni affûtage. Etant une burne en affûtage et n'ayant pas trop le temps, il n'y a que récemment ou j'ai pu le confier à Patrick qui me l'a fait gentiment aiguiser par le Grinch  :love:

Entre temps, une bonne dizaine de Busse sont passé entre mes mains, je les ai tous revendus ou échangé essayant de permettre à ceux qui le désiraient d'acquérir un de ces couteaux.
J'ai eu un Sarsquatch, un ASH 1, un SFNO LE, un Boss street, un new Jack, 2 Gladius, un Santa Outlaw, 1 Hell Razor, avec lame satin, coating noir, artic, desertstorm etc...
Je n'ai gardé que le Battle Mistress et le Hell Razor qui rappelle le Battle mais en taille ASH 1.

Le Hell Razor, je l'ai testé, put**n que je l'ai testé celui-là, par nécessité, j'ai bâtonné 3 stères de bois en trois semaines (je me suis pris la tête avec Oufti sur un autre Forum, qui apparemment était sceptique) c'est con, j'aurais pu prendre une hache. Et bien non comme Christobal qui coupe des clous et tape dans des bidons de kérozène, je voulais lui taper sur la gueule, c'est de l'INFI hein ! Pas bronché le con, "ah ! m*rde, il y avait un clou dans la bûche" et bien maintenant y en a deux.  ;#

J'ai creusé dans une terre pleine de silex, coupé des cables sur un billot, fracuré une porte (d'abri de jardin hein ! je suis pas un voyou) avec 2 verrous, etc... etc...

Moi qui suis une grosse burne pour affûter les lames (faudrait m'initier hein ! un jour ça me jouera des tours) , je n'ai jamais eu à me soucier de ça, malgré les mauvais traitements, pas une dent, juste une usure homogène du par l'emploi et le temps.

Mon hell razor est passé de ça :



Où on voyait bien le marquage édition spéciale à ça :



Où le marquage, vous le conviendrez est passé  ;#

Je n'ai pas la solution, je ne prétend pas être l'avocat de l'INFI, juste que sur un fil créé par Christobal, je me suis rendu compte que les couteaux Busse et leur acier INFI, étaient de vraiment bon couteaux, acceptant pas mal de contrainte. De plus j'ai testé des couteaux fait en XC75 ou autre et désolé, je reviens à l'INFI, je dis pas que ce sont de mauvais couteaux loin de là, ils ont des qualités. Mais pour des "" omnitravaux  ;# J'ai choisi mon camp.


Patrick et David ont a disposition mon Battle mistress, je les ai invité à le tester à loisir et sans retenus, le voici :



Vous pouvez y aller sans retenues, vous avez ma bénédiction  :love:

 ;)




24 janvier 2011 à 19:36:40
Réponse #74

christobal


L'INFI, pour moi, est un acier vraiment génial, tout comme son petit frère le SR-101/SR-77 (je suspecte que c'est le même acier de base avec un traitement thermique un poil différent, mais pas tant que ça)...  
Ces trois aciers sont de composition vraiment très différente ;) :

Infi : C : 0,50 - Cr : 8,25 - Co : 0,95 - Mo : 1,30 - N : 0,11 - Ni : 0,74 - V 0,36

SR-101 : C : 0,98.1,10 - Cr : 1,30.1,60 - Cu : 0,20.0,30 - Mn : 0,25.0,45 - N : 0,30 - P : 0,03 - S : 0,03 - Si : 0,15.0,30

SR-77 : C : 0,45.0,55 - Cr : 3,00.3,50 - Mo : 1,30.1,80 - V : 0,20 - Mn : 0,20-0,80 - Si : 0,20.1,00 - S : 0,03 - P : 0,03 - Cu : 0,25

 et le XC75 d'un Grinch l'est aussi, mais pour des raisons différentes.  L'INFI est plus résilient, mais il résiste moins à l'usure.  Le XC coupe mieux, mord mieux...  mais le INFI s'affûte plus facilement.  
Comment je le sais ?  Ben j'ai testé les deux...  et j'ai poussé les deux dans leurs retranchements.Perso je trouverais ça complètement débile de juste faire l'apologie du INFI.  Ce qui est intéressant dans le débat, c'est de comprendre un peu mieux comment tout ça fonctionne...  et grâce à Lambda qui s'acharne à faire sortir le meilleur de ce fil, on va probablement apprendre des trucs ;)
Bref, Pat, comme souvent je suis à la fois d'accord et pas d'accord avec toi...  ;#
David ;)
Je ne suis pas d'accord sur tout mais je ne vais pas épiloguer d'avantage, attendont le résultat des tests et comparaisons . ;D


« Modifié: 24 janvier 2011 à 19:42:49 par christobal »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité