Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Projet] Confection d'une veste/sac de couchage/Kilt  (Lu 3713 fois)

31 décembre 2010 à 15:58:22
Lu 3713 fois

Madudu


Bonjour  :)

Le sujet a déjà été abordé, mais il s'agit là d'un projet un peu plus spécifique encore  ::)
Je suis bloqué à Paris le temps de régler d'obscurs problèmes administratifs, et je profite de ce temps mort, de ma mère et de sa machine à coudre ( ;D) pour me lancer dans la confection d'une piece de matos à laquelle je réfléchi depuis un moment.

Le contexte :
Je suis parti sur les routes à l'automne, avec fort peu d'expérience et un matos qui s'est révélé peu adapté. J'ai donc pas mal cogiter pour trouver des solutions, ou, en tous cas, ce qui pourrait ressembler à un cahier des charges.
Je n'ai ni les moyens de faire le MUL, ni l'envie de faire la mule (ouai, c'était facile  :closedeyes: ). Je suis donc parti dès le dépard de mes réfléxions vers du matos solide, lourd, mais versatile (ce qui doit compenser le poids).
Ensuite, le poids de mon sac représentant à mes yeux un obstacle à la recherche du bonheur, j'ai réalisé que le poids n'est pas tout, il s'agit aussi de voir de quelle manière il est supporté par le corps. Considérant que le mieux, c'est de porter au niveau des hanches (et surtout, pas sur le dos), je me suis dit : "Et pourquoi pas un truc qui fait tout, mais que je porte toujours sur moi ?". Le défi était lancé.
J'ai par la suite revu à la baisse mes exigences, et l'idée se précisant toujours plus, je suis enfin arrivé à un premier cahier des charges -simpliste-, une piste à explorer : le truc qui fait sac de couchage, veste (quand il fait froid) et kilt (quand il fait chaud), le tout avec des rangements volumineux afin d'alléger mon sac à dos.
Je passe sur la suite des réfléxions, et vous présente directement le cahier des charges actuel :

-Solide
-Pas trop couteux (Pas plus de 100 euros, si possible)
-Utiliser des matériaux confortables, meme humides
Mode sac de couchage (équivalent 10°c)
-Compléter le Therm-a-rest par une couche moelleuse.
-Doit être assez spacieux pour acceuillir mon sac à dos (qui doit avoir fondu) au niveau des pieds et pour être couplé à un sac de couchage.
Mode kilt
-Surface de contact avec le corps minimale pour maximiser les pertes de chaleurs.
-Ne doit pas entraver la marche.
-Doit présenter des espaces de rangements facilement accessibles.
-Assis, doit présenter un truc moelleux pour les fesses  :closedeyes: .
-Doit pouvoir être porté "à l'ecossaise", sans rien dessous  ;#
Mode veste
-Doit présenter des espaces de rangements facilement accessibles.
-Assis, doit présenter un truc moelleux pour les fesses  :closedeyes: .
-Je dois pouvoir gérer mes couches facilement, c'est-à-dire que ce ne soit pas galère d'en enlever ou d'en mettre.
-Doit etre chaud (-5°c confort en statique, avec mes sous-couches).
-Doit comporter une capuche chaude (pas étanche, j'ai le poncho pour ça).
-Ne doit pas entraver le mouvement des bras.
-Doit etre adapté au port d'un sac à dos (je ne saurait pas en donner le litrage, actuellement il fait 45L et un bon 15kg avec bouffe et eau).


En gros c'est un peu le truc ultime  ;D

J'ai fait un patron fort schématique, que je vais continuer à travailler (pas mal de points du cahier des charges ne sont pas encore respéctés) avant de vous le livrer. Alors pourquoi ce fil, me répondront les mauvaises langues? :p
Parce que je n'ai pas non plus finalisé le choix des matériaux  ;#

Tout de même, en deux mots, c'est une trench-coat qui descend jusque mi-tibia, sans manche et dont la partie haute (au dessus de la ceinture) peut être laissée pendue derrière (mode Kilt  :lol: ), la partie haute et la partie basse étant, en fait, d'un seul tenant. La ceinture serait large d'environ 15cm, et faite en un tissus solide et souple. Elle partirait des hanches, donc elle serait assez haute.

Je suis parti sur laine/peau retournée (mouton). En fait, de la couverture militaire en laine (du révérsible, me semble-t-il) et une peau de mouton comme en porte certains bergers et paysans (cf photo ci-dessous, pour la coupe). La couverture n'est pas très très chaude, mais est épaisse et très solide, donc elle servirait à faire la partie basse -qui se mange les ronces et autres broussailles. Afin de pouvoir, en mode sac de couchage, se refermer au niveau des pieds, un rabat d'environ 30cm serait fait en bas de la partie basse. Ce rabat va se prendre de la flotte sur la gueule avec mon poncho, donc il doit aussi etre imperméable.
La peau retournée fera office de truc moelleux, pour les fesses quand je serais assis, et pour le dos quand je serait couché (de la mi-cuisse jusqu'aux épaules, en fait).


Sauf que voilà, ma couverture militaire n'étant pas très chaude, je voudrais savoir : par quoi elle serait susceptible d'être remplacée?

Pour le rabat, vaut-il mieux imperméabiliser un tissus de laine, ou bien le faire dans un matériaux déjà imper ?

La capuche n'a pas besoin d'être très résistante, par contre elle doit être chaude et confortable ; quelles étoffes satisferaient à ces exigences ?

Je sais déjà que les sous-couches seront faites sur-mesure en fonction de la veste/sac de couch./kilt, quels tissus
pour la première couche (ce sera la même pour les 4 saisons, à première vue) ?

En espérant que cela intéresse quelqu'un, que ce soit dans la bonne rubrique, et que je n'ai pas l'air d'un gars qui débarque pour avoir le boulot fait à ça place.

 :)



31 décembre 2010 à 17:44:03
Réponse #1

guillaume


Je ne sais pas si ça peut t'aider mais j'ai fais ça et j'en suis bien content.

En tout cas je suis ton projet, je ne vois pas comment tu vas arriver à remplir ton cahier des charges donc il y aura de bonnes idées à prendre.

a+

31 décembre 2010 à 18:56:18
Réponse #2

Madudu


Merci pour le lien, je n'avais pas encore croisé ce fil  :)

Je suis très confiant, je crois que le cahier des charges sera rempli. Pour le moment, il faut encore que je précise la coupe de mes sous-couches, en tous cas celles du haut du corps. En bas ce sera caleçon long et bas en soie si j'en trouve à pas trop cher, sinon laine, si j'en trouve. Mais là y a pas trop de problème car je n'aurais pas à le faire moi-même.

Il me reste aussi à concilier ceinture large en tissus (qui devraient recevoir des poches) et ceinture de sac à dos. L'idéal, évidemment, étant que je me passe de sac à dos  :blink:

Le dernier point encore problématique est de savoir combien de litres de matos je pourrais stocker ailleurs que dans le sac à dos. Sachant que rien qu'avec la ceinture je peux avoir une capacité d'emport de 10-12L, mais sans sac à dos...
La "robe" pourrait aussi acceuillir des poches plus ou moins volumineuses, suivant la manière dont se comporte le tissus (pour que ça n'entrave pas la marche, faut que ça tombe d'une certaine manière).

En gros pour l'instant je ne prévois pas les poches, sauf pour le haut (la peau retournée), mais là ce sera suivant ce que je trouve (j'espère en trouver aux puces pour pas trop cher). Et je ne testerais le truc qu'avec ce qu'il faut de poches pour les ptits trucs qu'il faut avoir à portée de main. Une fois les tests fait (sur au moins un mois d'utilisation, je pense) je fait les rangements, et c'est là que je verrais quel litrage il me faudra en sac à dos.

Après, ce que je compte faire c'est pas du bricolage, c'est un truc sur lequel je vais passer du temps, autant sur la conception -qu'il faudrait finir rapidement maintenant ::)- que sur la confection (50 heures, ça me fait pas peur  ;# ).
C'est entre autre pour ça que je veux pas me louper sur le choix des matériaux.

:)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité