Nos Partenaires

Auteur Sujet: Smock MilTec, bon ou pas ?  (Lu 45795 fois)

23 juin 2008 à 10:37:17
Réponse #100

Pics (Vincent.D)


Bienvenue à toi,

Quand tu aura le temps passe par la rubrique présentation ;),
Cela doit faire un bout de temps que tu dois l'avoir ta veste, parce que maintenant, les frais de ports ASMC n'excèdent pas 10 zorros, vers l'hexagone,
A noter qu'il reste encore l'ancien modèle là-bas pour environ 80-90 neurone je crois,

Sinon pourquoi as tu choisi le cam suédois ?? comment le trouve tu? niveau efficacité?


Les frais sont toujours de 17 roros pour la Belgique...  :(
Pour info elle est bradée(encore plus) à 70€ a la place de 110 chez ASMC...
http://www.asmc.de/fr/Vtements/Vestes-treillis/KSK-Smock-TacGear-flecktarn-p.html
@++

Do More With Less & K.I.S.S.

23 juin 2008 à 20:12:32
Réponse #101

eshkoliot


Pour le choix du camo suédois, j'ai pu constaté son efficacité sur un collègue lors d'un stage à Léopoldsburg. Maintenant je précise que j'ai été plutôt attiré par le rapport qualité prix (l'ancien prix 110 €) de la veste que par l'efficacité relative du motif de camouflage. Et je dois dire que je ne suis pas déçu par l'investissement. Chez ASMC il reste des modèles vert, noir et Camo Centre Europe en XXL , et flecktarn sable en S à 70 €. Là, vraiment ça vaut le coup.
Sinon, le nouveau modèle est vraiment mieux pensé (capuche détachable, fermeture à glissière pour l'accès aux poches, traitement téflon - tâches et déperlance) tout en restant d'un prix abordable.

23 juin 2008 à 20:37:14
Réponse #102

kodiak


Merci Woodrunner, j'aurais du me douter que tu avais déjà testé ça :D, j'ai pas encore le reflex camotest et surtout je ne pensé pas qu'ils l'avaient celui là :up:

Citer
Les frais sont toujours de 17 roros pour la Belgique...


Mince z'avez pas de bol par chez vous  :(

Sinon ok merci Eshkoliot
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

06 juillet 2008 à 00:50:52
Réponse #103

kodiak


Je connais mal le matériel kastinger, mais dans le genre, je suis tombé sur ça, pour environ 150 neurones ( soit à peine plus cher que les tacgear's ), si les vétements sont aussi solide que les sacs...


http://www.ferdelance.fr/vente/kastinger-/les-cotons/veste-de-combat.html#navigation



Vous êtes équipés aussi en FRF2 chez les belges ?? :o
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

06 juillet 2008 à 01:40:00
Réponse #104

bloodyfrog


Vu le cam de la "chaussette" sur le manchon thermique, ca m'a tout l'air d'être un emprunt... :)

Manu.

06 juillet 2008 à 03:26:15
Réponse #105

kodiak


Maintenant que tu me le dis, effectivement :-[

Je me disais aussi  :closedeyes: on passe de l'accuracy au F2  :huh: restrictions de budget ?
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

06 juillet 2008 à 11:59:40
Réponse #106

Woodrunner


Pour les kastinger j'ai eu un échantillon dans les mains et franchement le tissu est top et la coupe sera certainement géniale vu le sérieux de monsieur "Kastinger",....
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

05 septembre 2009 à 13:29:10
Réponse #107

Kilbith


Bonjour,

Juste un petit mot sur les produits mil tec :

Je suis passé hier chez USMC et j'ai regardé quelques vêtements MiL TEC dont j'ai des équivalents....Et bien les tissus me sont apparus bien moins performants que ceux de marques plus prestigieuses...

Par exemple : l'ensemble haut et bas en coton spécial neige réversible genre BW de Mil-Tec....le tissu employé laisse vraiment passer le vent (j'ai soufflé au travers) par rapport à un modèle de marque allemande que je possède.

AMHA, il ne faut pas regarder QUE la coupe et les finitions..."le bon marché est souvent trop cher"
« Modifié: 05 septembre 2009 à 13:37:02 par kilbith_2 »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 septembre 2009 à 17:42:50
Réponse #108

Arvernos


AMHA, il ne faut pas regarder QUE la coupe et les finitions..."le bon marché est souvent trop cher"
+1 avec toi, et j'irai même plus loin : AMHA, tu peux même supprimer le critère "finitions" pour MilTec, et ne garder comme atout que le prix, plus abordable que des marques plus prestigieuses.
Perso, j'utilise depuis à peu près un an un pantalon smock (camo CE) de cette marque, et une veste idem (mais noire), et au fil du temps (parfois même, rapidement, pour les coutures intérieures de la veste), j'ai été déçu par les finitions, en particulier les coutures (mal foutues, pas finies, pas solides, fils pas arrêtés).
Mais je le savais en achetant cette marque, dans mon esprit c'était un 1er prix abordable pour "goûter" au smock, que je ne connaissais pas avant. Donc je ne regrette pas, je ne me sens pas floué, et dorénavant, si j'ai envie / besoin d'une autre tenue dans le même créneau, j'économiserai pour viser un cran au-dessus, il y en a, en Germanie comme en GB ;) ...
Tout dépend de l'utilisation qu'on en a : entre un pro de la crapahute, 350 jours par an dans la Verte, et un honnête pratiquant de rando moyenne montagne comme bibi (environ 30 jours et 5 nuits par an dehors, en moyenne), on n'a pas forcément besoin des mêmes matos, il suffit d'en être conscient, that's all.
« Modifié: 05 septembre 2009 à 17:50:46 par Arvernos »
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

05 septembre 2009 à 18:45:10
Réponse #109

Kilbith


Bonjour Arvernos,

Je suis "Tafdak" avec toi : les finitions ne sont pas un gros problème pour des pratiquants dilettantes comme moi. Armé de fil et d'une aiguille, il suffit d'un peu de temps pour renforcer les coutures. Ce n'est pas un problème vu le prix.

En revanche, les tissus c'est un autre problème. Tu peux réparer les boutons  (voir les changer) mais si le tissu ne coupe pas le vent, c'est un coupe vent inutile. Pas très grave pour un amateur comme moi, j'ai acheté par le passé plein de truc inutile.

En revanche, pour une personne dont la vie ou le succès de sa mission dépend étroitement de l'efficacité de son matériel : c'est grave.

C'est comme une polaire XXX versus un polaire Polartec. Pour la ballade, pas de différence notable. Dans un trip hivernal E&E entre Tawayra et Pasaband...même si le polartec coute 400% de plus pour seulement 10% d'isolation supplémentaire : c'est un bon investissement. :D

Encore une fois : tout dépend de l'utilisation.  ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

05 septembre 2009 à 20:57:22
Réponse #110

Arvernos


Encore une fois : tout dépend de l'utilisation.  ;)
My dear Kilbith v.2 ;), on est d'accord :
à utilisateur enragé et utilisation engagée, matos de qualité à prix en conséquence,
et à utilisateur "normal", matos plus abordable.

Et tu as 100 % raison pour l'importance de la qualité des tissus (perso, pour avoir fait pas mal de raquettes à neige avec mon ensemble smock par temps venteux et froid - et là, je sais de quoi je cause, du moins pour nos petits climats métropolitains, pas le Grand Nord ::) - je me suis souvent demandé si la veste était faite du même tissu que le pantalon : je trouve le 2nd chaud et la 1ère sinon froide, du moins fraîche ...?!).
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

06 septembre 2009 à 15:15:23
Réponse #111

Wapiti


Bjr.

La Tac-Gear II est très bien, notamment avec ses poches cargo à deux boutons et leurs dispositif de serrage par élastiques réglables, les poches de basques sont pourvues de deux ouvertures, une sur le dessus, l'autre latérale close par une fermeture à glissière. La poche carnier ferme par rabat boutonné et une glissière sur le dessus plus une de chaque côté.

Un seul bouton sur une poches cargo, quand elle n'est pas pleine, génère un pli qui est une amorce d'usure. Le vêtement est encore en très bon état, alors que les poches sont trouées sur le devant, surtout les poches de poitrine qui subissent la plus grande abrasion à cause du frottement des bras. C'est ce qui s'est produit avec ma SASS Force 8, la poche de poitrine droite présente cette usure suivant le pli allant du bouton à un de ces angles.
Noire au départ, après deux lavages, elle est devenue gris anthracite.

Cependant, bien c*nçue, quasiment sur mesures, elle est relativement imperméable, coupe-vent et légère.
inconvénient son prix, deux fois plus chère qu'une Tac-Gear II, et les délais de livraison deux trois semaines, aux mieux.

Vestes à porter du printemps à l'automne ; seules, elles ne sont pas assez chaudes pour l'hiver. Attention ! toutes les poches remplies, elles sont plus lourdes qu'un sac.

Elles sèchent assez vite.

Pour la MilTec, mêmes défauts et qualité que les autres. J'avoue préférer les deux premières.

À +

« Modifié: 06 septembre 2009 à 16:33:07 par Wapiti »

13 septembre 2009 à 17:55:05
Réponse #112

Draven


J'ai lu avec attention ce post, étant a la recherche d'une veste/parka solide pour l'automne/l'hivers pour aller au taff ( a pieds ), me promener en foret, aller aux champignons, éventuellement faire de la rando par temps froid.

A priori avec un traitement en machine on obtient quelque chose de relativement déperlant ( si ce n'est étanche ), et avec un poncho par dessus ça devient la classe totale ?  :D

J'aime bien le look de la smock de chez Miltec, n'ayant pas les moyens d'acheter une autre marque..

Quelqu'un aurait d'autres photos que celle d'asmc ?
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

13 septembre 2009 à 19:31:22
Réponse #113

Arvernos


Bonsoir Draven,

Voici ci-dessous 2 clichés, mauvais de chez mauvais (en fait, j'ai pas l'habitude de me laisser mitrailler ;)), qui datent de l'hiver dernier, mais bon, çà peut te donner une idée.
Pour la petite histoire, je rentre ce dimanche d'une virée rando+bivouac de 3 jours dans le Parc des Volcans, avec 2 potes : ils ont dû me tirer le portrait avec ma Smock, si par zazard il y a des clichés exploitables je t'en enverrai un ou deux ... quand je les aurai ! Mais comme on a eu un temps, disons, ... automnal, c'était gris, gris, gris ... et venteux, donc pas favorable aux photos de mode  :D ...
@+
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

13 septembre 2009 à 22:54:11
Réponse #114

Draven


Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

13 septembre 2009 à 23:16:41
Réponse #115

Arvernos


Draven, tout à l'heure, j'ai oublié une précision : perso, ma veste et mon pantalon sont en "ancienne" version, i.e. la "lourde" (40 % polyester 60 % coton, plus chaude). Alors qu'il en existe une nouvelle, dite "lightweight", en 65 % polyester & 35 % coton ...
En plus de leur composition, extérieurement, elles se différencient par les poignets (au moins, il y a peut-être d'autres différences ?...).
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

14 septembre 2009 à 12:14:06
Réponse #116

Draven


Y'a que la matière qui change, pas l'épaisseur ou autres ?

Les poignets je doit avouer préférer le modèle light...
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

14 septembre 2009 à 13:34:17
Réponse #117

Arvernos


Franchement, je ne suis pas un spécialiste des tissus, il y en a parmi nous qui pourraient t'éclairer mieux que moi sur ce sujet.
Mais 60% coton, çà donne un tissu plus lourd, et, je pense, plus épais que seulement 35%. A part cette précision primordiale sur le poids et sans doute l'épaisseur, et à part la forme des poignets, perso je ne vois pas d'autre différence flagrante ... si ce n'est le prix, la lightweight étant moins chère !!!
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

14 septembre 2009 à 20:54:32
Réponse #118

Draven


Mais y'a pas de différences niveau nombres de couches de tissu ou autres ? C'est ce que je pensais en lisant lightweight moi...  :D

Je préfère la forme des manches sur la light, ça s'imbibe moins de flotte en cas de pluie... Pis ça passe " par dessus " les mitaines.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

17 septembre 2009 à 15:49:01
Réponse #119

Arvernos


Mais y'a pas de différences niveau nombres de couches de tissu ou autres ?
Désolé mon cher Draven, mais je n'en ai pas la moindre idée, n'ayant pas de lightweight pour l'étudier ...
Se mettre en évidence est à la portée du premier venu. Mais il faut beaucoup de talent pour passer inaperçu.
                                            Robert Heinlein, Double Etoile

Il n'y a guère d'homme assez habile pour connaître tout le mal qu'il fait.
                                                                 François de La Rochefoucauld

Quand on n'a aucune chance... alors il faut la saisir !

17 septembre 2009 à 19:47:32
Réponse #120

Wapiti


Bjr.

Comme je le dis plus haut, ce sont des vestes à porter essentiellement en sur-tout à condition que le temps ne soit pas trop humide : imperméables (relativement) pas étanches. Directement sur la peau, le textile n'est pas aussi confortable que le coton seul. Mouillées, en coton ou mixte (coton/synthétique), elle sont glacées.

À +

18 septembre 2009 à 12:23:17
Réponse #121

Draven


J'aurais un poncho en cas de ciel menacant de toute manière.

J'veux trouver une veste ou un parka en coton que je puisse traiter déperlant pour les petites averses et qui soit relativement chaud ( avec un t-shirt et un polaire en dessous ).

J'ai aussi trouver le parka BW sur amsc / http://www.asmc.de/fr/Vtements/Parkas/Parka-BW-kaki-p.html
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

18 septembre 2009 à 12:53:43
Réponse #122

greenman


moi j'ai trouvé ça en surplus et franchement je l'adore, pour le prix tu n'y fait pas trop gaffe, ça tient chaud j'ai passé une nuit rien qu'avec mardi dernier, bon les temperatures n'étaient pas basses mais il y avait du vent!

par contre ce n'est pas impermeable, je ne l'ai pas traité non plus! donc je ne peux pas dire sur l'efficacité d'un traitement!
http://www.lamibidasse.com/index.php?at=parka-legere-occasion-camou-bw-made-in-germany&ft=parka-au-t-shirt&f=34&a=1004&m=1011

Voici une vidéo sur la réalisation de ma cabane - http://vimeo.com/23283003

18 septembre 2009 à 13:09:22
Réponse #123

Wapiti


Bjr.

La parka BW est confortable et assez chaude, bien que lourde (presque 2 kg), encore davantage mouillée.

J'ai eu, par le passé, celle à doublure matelassée non amovible, vraiment efficace jusqu'à - 10 °C.

Inconvénients :
- son volume. Si on la porte sur soi, ce n'est pas un problème, dans le sac ou brêlée dessus, elle prend beaucoup de place.
- poches un peu petites. Hormis les vestes de type guérilla, c'est l'apanage des vestes militaires portées sous le ceinturon et le brelage. Le soldat au combat n'est pas sensé emporter papiers d'identité, téléphone mobile, carte bancaire et carnet de chèques.
- En coton, elle est longue à sécher.

Pour un usage occasionnel dans la nature (quelque semaines par ans) c'est très bien et bon marché, d'autant plus, à moins d'accident, elle te durera des années. En plus tu peux la porter en ville, le reste du temps.

À +

18 septembre 2009 à 13:15:21
Réponse #124

kodiak


Citer
Mouillées, en coton ou mixte (coton/synthétique), elle sont glacées.

Citer
J'aurais un poncho en cas de ciel menacant de toute manière.


Effectivement, l'emport d'un poncho est indissociable avec le port d'une veste type guérilla, ç'est un duo vest/poncho inaltérable sur lequel on ne peut revenir impunément, ou au risques de se cailler. :glare:

Ces types de veste, du reste trés confortables,  sont conçues selon un principe d'utilisation multicouches, aval (étanchéité) amont (protection thermique). Il est donc néscessaire de devoir y associé d'autres vêtémenst pour optimiser cette base, le poncho dessus d'une part, un couche thermique en dessous d'autres part, idéalement les pile shirts sont fait pour çà; sinon des pulls genre wool power, de différents grammages selon les T° rencontrées,

Miltecs; çà vaut ce que çà vaut et en définitive, si on est pas trop regardant sur les finitions et la tenue des colories, pour une utilisation civile modérée, ,çà fait le job,

je comprend ton hésitation, mais perso je choisirais un investissement plus conséquant finnacierement mais certainement plus "payant dans la durée,
Les smocks SSAS, Arktis :love:, Kastinger,font le double du prix soit, mais aussi le double de vie et de qualité CQFD

Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité