Nos Partenaires

Auteur Sujet: Une cache au fond des bois.  (Lu 77239 fois)

12 août 2008 à 10:35:48
Réponse #75

vik


Comme j'aime les caches aussi, je pense depuis peu à un projet qui n'aboutira jamais pour moi mais ...

ce projet consiste à faire une cache qui permettrait de survivre, dormir en cas de problème...
je vais faire des plans pour m'amuser après mes examens.

le premier projet se fera en dure donc ce sera une cache permanente dans le but de voir ce qui est indispensable.

par la suite j'irai sur du temporaire...

le plus gros problème des caches où l'on doit vivre, c'est l'aération de la cache (en option: l'alimentation en électricité) mais aussi comment on y rentre ... 

woaw ca c'est une idée intéréssante!!
peut etre qu'ue trape?

sinon le probleme sa serait de tout bien renforcé l'interieur avec du bois au cas ou quequ'un marcherai dessus?
enfin moi j'ai comris une cache souterraine mais on peut aussi en faire des aeriennes voir dans es arbres non?

12 août 2008 à 11:23:24
Réponse #76

Si Vis Pacem Para Bellum


woaw ca c'est une idée intéréssante!!
peut etre qu'ue trape?

sinon le probleme sa serait de tout bien renforcé l'interieur avec du bois au cas ou quequ'un marcherai dessus?
enfin moi j'ai comris une cache souterraine mais on peut aussi en faire des aeriennes voir dans es arbres non?

  Tiens ça me rappelle l'époque ou je cachais du matériel (haches,scies , bêches, sécateurs ...) et un petit kit de survie (une bâche, de la corde, Un couteau,une casserole, du fil de fer, de la ficelle, du scotch, des bouteilles d'eau vides - il y avait une source à une dizaine de mètres-, et un petit kit médical dans une boites en plastique étanche - compresses,cotons tiges, pansement à découper, bandes, couches bébés (pour le cas ou ça saignerait trop), ciseaux, pincettes, briquet, alcool iodées et alcool - et un tube de vitamineC rempli d'allumettes + un grattoir, un lance pierres et une bougie dans une boite de vitamineC) à l'intérieur du tronc d'un gros arbre en foret.
  Tout était rangé dans un sac poubelle à l'intérieur du tronc d'un vieux chêne :love: à environ 2m du sol. 5ans après avoir laissé tout à cet endroit (en revenant au bled à cause d'un tremblement de terre qui a détruit la moitié du quartier où j'habitais) je retrouve mon kit à la même place  (mes amis, qui étaient avec moi, se fouent de ma gueule en me voyant sortir tout mon barda pour vérifier son état).
  Donc après 5 ans tout était en bon état a part le briquet qui ne marchait plus mais qui crachait encore des étincelles (j'ai pu allumer un feu avec ça et un bout de coton du kit médical), la bougie avait fondu dans sa boite, la chambre à air du lance pierre était devenu dure et avait perdu toute son élasticité, le scotch et le pansement ne collaient plus, le couteau avait complètement perdu son tranchant et enfin le reste du matériel était complètement rouillé (mais pouvait toujours servir).
  En conclusion donc: AMHA un arbre peut très bien servir de cache pour son kit sauf si ce dernier est la proie potentielle des bucherons  :'(  ou que quelqu'un connaisse votre cache (vol :down:). 
« Modifié: 12 août 2008 à 11:30:06 par Si_Vis_Pacem_Para_Bellum »
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

12 août 2008 à 11:54:02
Réponse #77

emile


Il faut talquer tout ce qui est en caoutchouc si on veut le stocker.

12 août 2008 à 12:05:43
Réponse #78

Si Vis Pacem Para Bellum


Il faut talquer tout ce qui est en caoutchouc si on veut le stocker.

  Sinon au lieu de talquer, est-ce que le fait de mettre tout ce qui est caoutchouc dans un container étanche peut aider a sa conservation?
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

12 août 2008 à 12:21:06
Réponse #79

djinnzfree


pour le transport du baril, il existe des bretelles adaptables clique ici

12 août 2008 à 14:11:56
Réponse #80

emile


Le caoutchouc ne se conserve pas à température ambiante, ni dans le noir. Je ne connais les principes qui régissent cette dégradation mais pour la conservation des documents, il est interdit de laisser des élastiques et aussi tout ce qui est metallique.
Comme un récipient n'est jamais étanche dans le temps, c'est difficile de garder une température et une hygrométrie idéales et constantes.
Perso je place un deshumidificateur dans mes boites ou de la craie. C'est pas miraculeux sur des années, mais sur des périodes courtes, ça évite à la condensation de se poser partout où il ne faut pas.

12 août 2008 à 14:40:44
Réponse #81

Jonathan


Le caoutchouc viellit mal. Des pneumatiques stockés dans de bonnes conditions à l'abri de la lumiére se dégradent.
Je connais l'usage du talc mais ne voit pas en quoi il ralentit le vieillisement du produit.
Un chimiste nous en dirait plus.

Jonathan

12 août 2008 à 19:52:55
Réponse #82

le pere igor


  Bonsoir

  j'ai travaillé quelques années à la fabrication de morceaux de pneumatiques (cuits pour du rechappage à froid) et la durée de stockage était de trois ans. Passé ce délais le produit devenait inutilisable. :down:

  Laurent
faut bien être feignant, pour pas vouloir entretenir un couteau dans sa poche!


21 août 2008 à 23:15:42
Réponse #83

phm1903


Non le fut était neuf, et les souris adorent les plastiques,... ça doit pas être sain pour elles mais dès qu'elles tombent sur un bout de PVC elles le bouffes


une solution pas donnée et pas sur que ça résiste bien au contraintes transversales car les parois doivent être fines mais pour les rongeur ça devrait laa faire

sinon la berte à lait en alu c'est peut être récupérable pour certains, reste plus qu'a rendre étanche la fermeture.

22 août 2008 à 08:25:36
Réponse #84

raphael


le talc est un agent lubrifiant, il empeche le caoutchouc de coller sur lui meme. de plus il isole un peu le caoutchouc des agressions physico chimiques de l'exterieur.
Se connaitre et s'accepter


22 août 2008 à 12:44:57
Réponse #85

viry32


Vous entendez quoi par coup dur pour avoir besoin de créer une cache? Une nouvelle guerre mondiale ou simplement une longue randonnée qui tourne mal?

22 août 2008 à 17:13:21
Réponse #86

viry32


ok, c'est vrai que c'est un jeu sympa.

24 août 2008 à 20:33:57
Réponse #87

viry32


Certains veulent faire une cache où l'on peut aller dedans. Pour faire un tel projet on est presque obligé de posséder une forêt, non? Parce qu'il faut emmener un grand nombre d'outils, de matos... et l'emprise au sol est élevé!

25 août 2008 à 21:21:22
Réponse #88

Si Vis Pacem Para Bellum


 
Certains veulent faire une cache où l'on peut aller dedans. Pour faire un tel projet on est presque obligé de posséder une forêt, non? Parce qu'il faut emmener un grand nombre d'outils, de matos... et l'emprise au sol est élevé!

  Que veut tu dire par l'emprise au sol est élevée?
  Je suppose que tu parles des abris enstérés là, non?
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

26 août 2008 à 12:18:24
Réponse #89

viry32


Je parle effectivement des abris enterrés. Enterrer un bidon prend beaucoup moins de place qu'un abri enterré, c'est ce que j'entends pas emprise au sol.

06 septembre 2008 à 20:02:04
Réponse #90

balthazar


Quelques retours d'expérience sur les caches:
en "général":
 - on commence par enlever les deux couches qui composent la surface de la forêt séparément (les feuilles et l'humus) que l'on remettra ensuite, ceci afin d'obtenir une restitution correcte de l'environnement.
- profondeur = chaleur. Les rongeurs ne descendent pas très profondément, et les piles ont une sainte horreur du froid... ne pas hésiter au besoin à enterrer moins profondément un vieux fer de pelle rouillé-acheter-en broc pas loin, on en trouve en Argonne qui datent de la WWI, donc ça tient le temps...
- creuser près d'un arbre, c'est bien, on a un repère...et pleins de racines!
- si l'on a certains objets à dissimuler, et que l'on craint les fouilles, enterrer son matos bien profond, reboucher, mettre quelques boites de conserves vides, reboucher, camoufler (technique utilisée par la CIA dans des caches d'armes dissimulées en Autriche lors de la guerre froide et révélée il y a quelques années...). Y rajouter éventuellement quelques débris de vaisselle, il n'y a pas que les détecteurs de métaux pour rechercher les caches, mais les sondes aussi, j'en ai manié, c'est un complément très efficace!
Pour les caches "humaines", utiliser des trappes "vietnamiènes", cela permet de les clouter pour "fermer" la cache jusqu'à une utilisation éventuelle. Pensez à l'aération (tuyaux en PVC de 100 grillagés) et à la fosse à froid suivant les régions... J'en ai "réouvertes" certaines un ou deux ans après, rien n'avait bougé... j'en connais quelques unes qui ont bientôt un siècle, là, toute la charpente est tombée, une partie du plafond s'est effondré, mais elles sont encore "habitable" au cas où...
Voilà, en attente d'autres RETEX... :)


07 septembre 2008 à 11:12:14
Réponse #91

Si Vis Pacem Para Bellum


  @ Balthazar
  Tu n'aurais pas quelques photos de ces caches stp?
  Pour les boites de conserves et les débris de vaisselles; j'ai pas bien compris leurs utilité :-[
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

07 septembre 2008 à 11:20:22
Réponse #92

bloodyfrog


Citer
Pour les boites de conserves et les débris de vaisselles; j'ai pas bien compris leurs utilité

Le métal ou la masse seront détectés par un chercheur équipé, mais celui ci cessera de creuser après avoir trouvé ces leurres...

Manu.

07 septembre 2008 à 11:30:15
Réponse #93

dolgan


Enfin des gars qui vont passer leur temps à passer nos forêts au détecteur de métaux ils le font pas pour s'amuser. ils ont une idée de ce qu'ils cherchent.

Si ils tombent sur des boites de conserves mélangées avec du verre là où il devrait pas y en avoir, ils vont surtout se dire: cool quelqu'un a utilisé un leurre made in CIA. ça veut dire qu'il y a des trucs interessants en dessous. hypothèse vite vérifiée: tu grattes un peu et tu remet ton détecteur. tant que ça bip tu creuses.

Cette technique de leurre marchera dans ta cour ou dans ton jardin. pas en pleine forêt. Pour la forêt, il faut trouver des objets qui ont une raison de s'y trouver.


07 septembre 2008 à 11:37:11
Réponse #94

Si Vis Pacem Para Bellum


  +1 avec dolgan.
  Si je creuse pour chercher des trucs et que je tombe sur des débris ou de la ferraille je ne m'arrêterai surement pas de creuser. Je continuerai, au contraire, en me disant qu'il y aura surement un truc intéressant dans le tas.
  C'est d'ailleurs comme ça que j'ai trouvé les plus belles pièces de ma collection... ::)
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

07 septembre 2008 à 12:00:56
Réponse #95

balthazar


A voir... les indélicats enterrant peu profondément leurs boites de conserves et leurs canettes sont malheureusement assez courants. Ca peut effectivement aussi donner un indice... La solution est peut être (dans le cas où l'on veut une cache anti recherches) de mettre un kit "light" au dessus d'un autre plus conséquent. Pour les photos de caches, du type des "vieilles" qu'il y a dans ma région, suivre ce lien http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Sites-et-vestiges-de-la-Grande-Guerre/verdun-sape-sujet_794_1.htm
Les photos ne sont pas de moi, mais ça donne une idée...

07 septembre 2008 à 12:08:43
Réponse #96

bloodyfrog


T'as raison sur le fond...

Les chasseurs de métaux en forêt, tu les trouves en France sur les zones historiques de combats...

A toi d'adapter ton leurre en fonction de la zone...
Un exemple sur une zone "grande guerre" (Picardie, Champagne, Lorraine...)



Pour pas bien cher, tu te donnes quand même une chance pour que la fouille s'arrête après quelques découvertes...

Manu.

07 septembre 2008 à 12:16:19
Réponse #97

Si Vis Pacem Para Bellum


 :o
  Je ne sais pas mais si moi je trouvais tous ces magnifiques objets  :love: enstérés à la même place , passé le stade des questions du genre : "Ces deux trucs ne sont pas de la même époque!?! Ces trucs n'appartiennent pas à ......." , j'amène direct ma pelleteuse. ;D
... ..    ...- .. ...   .--. .- -.-. . --   .--. .- .-. .-   -... . .-.. .-.. ..- --
 
Quand la loi devient celle du plus fort, il vaut mieux éviter de se retrouver dans la peau du plus faible, celui-ci étant le moins préparé, le plus seul et le moins équipé.(Patrick)

If you fail to prepare, you're preparing to fail.

07 septembre 2008 à 12:20:11
Réponse #98

dolgan


Chez moi les indélicats n'enterrent pas leurs déchets.

En bord de route tu peux simuler une veille décharge sauvage. mais dans ce cas il faut bien le faire. en y mettant plus de saloperies variées.

Sinon moi je ferais une "pollution" de la couche supérieure avec divers petits éléments qui décourageront le chercheur. En forêt ça serait plutôt des morceaux de chaine de tronçonneuse ou des vieux bouts de ferraille complétements rouillés. Tout ce qui est historique, même si c'est logique, aurait tendance à motiver le chercheur. des vieux éclats d'obuts aussi peuvent être pratique pour polluer la zone.

07 septembre 2008 à 12:40:17
Réponse #99

balthazar


Pour information, une sonde est un bout de métal d'environ 2 m (en général du fer à béton) pointu, avec une poignée en T. Cela permet de passer outre la petite végétation, et dans le sol, avec un très peu d'entrainement, on apprend vite à "sentir" ce qui s'y trouve: planche, verre (craquements), métal... Je mets (en croisant les doigts, premier essai d'insertion...) une photo d'utilisation dans une lisière:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité