Nos Partenaires

Auteur Sujet: Evacuation  (Lu 24762 fois)

02 décembre 2010 à 00:21:02
Réponse #50

ouroumov


Citation de: MEREJ
Et puis le 25acp n'est pas une arme c'est un jouet!
Si on me pose ce jouet sur la tempe je me pisse dessus, perso.

Scénario guerre civile le mieux étant encore la capacité de se faire passer pour un membre du "Bon" côté lors d'un contrôle.
Après, toujours dans ce scénario avoir une arme ça peut aider pour la chasse et pour dissuader/neutraliser un hostile.
Faut pas se faire d'illusions par contre : Si l'hostile n'est pas tout seul, que ses potes sont (aussi) armés et qu'on n'est pas capable de neutraliser tout le groupe en restant sous le temps de réaction du plus alerte de ses membres, on est foutu.
Aussi, je ne sais pas trop si c'est vrai mais j'ai lu quelque part que les gens ont tendance à trouver une arme blanche plus intimidante qu'un flingue, même si c'est stupide. (Perso je pense qu'instinctivement, ça serait mon cas)

Sinon, faut pas oublier que quand on se retrouve en situation de survie et qu'on est entouré par d'autres humains dans la même situation (et qu'ils en sont conscient), avoir un flag "J'ai 100% de chances de m'en tirer" c'est un bon moyen de se faire zigouiller.

Etre préparé, c'est bien, mais pas si c'est trop évident.
« Modifié: 02 décembre 2010 à 00:27:53 par ouroumov »

02 décembre 2010 à 07:31:28
Réponse #51

MEREJ


je pense que coté entrainement FFT le minimum pour connaitre correctement son arme, c'est 1/2heure par semaine. il suffit que je reste 15 jours sans allez au club pour sortir du noir :glare:

02 décembre 2010 à 07:48:52
Réponse #52

Patrick


Aussi, je ne sais pas trop si c'est vrai mais j'ai lu quelque part que les gens ont tendance à trouver une arme blanche plus intimidante qu'un flingue.
Moi j'ai rien lu à ce ssujet mais j'ai vu plusieurs fois des personnes rentrer sur un couteau, mais j'ai jamais vu personne charger un calibre 12.

Pour avoir été quelques fois du mauvais côté des canons, j'ai pas eu vraiment envie moi-même.

02 décembre 2010 à 07:54:59
Réponse #53

MEREJ


en théorie en restant a bonne distance d'un couteau, on ne craint rien (en théorie) avec une pétoire la donne n'est plus la même..

02 décembre 2010 à 18:50:12
Réponse #54

** Serge **


Je ne vois pas bien comment on peut parler survie sans avoir entammé une formation au tir .../...

Citation de: Jeff Cooper
"The police cannot protect the citizen at this stage of our development, and they cannot even protect themselves in many cases. It is up to the private citizen to protect himself and his family, and this is not only acceptable, but mandatory."

Citation de: Jeff Cooper

"Owning a handgun doesn't make you armed any more than owning a guitar makes you a musician."
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

02 décembre 2010 à 19:03:09
Réponse #55

Patrick



02 décembre 2010 à 19:31:42
Réponse #56

QUIDAM


Il me semble que l'on s'écarte du sujet...
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

02 décembre 2010 à 19:37:11
Réponse #57

Lemuel


Il faut évacuer, c'est la zone l'anarchie, le bordel, la m*rde, les gens sont fous certains veulent vous étriper.
Grande ville.
Sans parler d'un anneau de 40 Km de banlieue, par exemple.
Pas facile de sortir de là vite.
Même à Vélo.

Si j'envisageais la chose sérieusement, j'imagine que je me serais acheté un petit canot gonflable, et plouf ! par le fleuve.
Heureusement, il n'en est rien.  ::)
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

02 décembre 2010 à 19:42:50
Réponse #58

lawrence


"Owning a handgun doesn't make you armed any more than owning a guitar makes you a musician."

Posséder une arme de poing ne vous rend pas armés, pas plus que de posséder une guitare fait de vous un musicien.



-le bon fonctionnement d'une arme (toucher une cible) de par sa technicité nécessite pour être éventuellement conservé sous crise d’adrénaline, des automatismes soigneusement ancré
-ces automatisme sont une série de geste et de principe d'action répété jusqu’à en vomir, ils doivent correspondre en tout point à la réalité

Si vos ambitions sont de pouvoir vous défendre avec une arme à feu, votre séance de tir doit n’être axée que dans ce but et non mélanger les genres, un club de tir ne proposant pas à ses licenciés:

-de pouvoir porter une arme cartouche chambrée, à l'étui
-un box de tir permettant de bouger en arrière et en biais sur quelques mètres ( >= 3-4 mètres) et de tirer avant-pendant-après un mouvement
-de poster cible hostile et non hostile, ainsi que des couverts virtuels
-d'engager une cible en coup par coup rapide passé les distance supérieur à 10-15 mètres pour prévenir la perte de motricité fine et de stabilité en situation, augmentant ainsi les chances d'atteindre l'adversaire.


Doit être quitté au plus vite, quitte à faire plus de route pour moins tirer... Il faut faire des choix.


On peut utiliser le verso d'une cible pour ne pas profiter du visuel
On peut faire une passe de corde à sauter avant chaque drill pour augmenter le rythme cardiaque, abaisser la motricité fine, l’équilibre, la réflexion
On peut utiliser des projectiles en plomb si les projectiles expansifs vous sont interdits ou inaccessible
On peut vivre caché pour rester discret et bricoler avec des potes à des heures creuses des séances ad hoc

Mais on n'apprend pas à se défendre en faisant feu dans un couloir de tir à 25 mètres, quand bien même on posséderait quelques dvd de Chris Costa et une arme d’épaule semi automatique à carcasse légère équipé de 1200 € d'aide à la visée.

On ne s'assied pas à une table de bridge pour jouer à la belote

Lawrence, hors sujet
"La sécurité trop parfaite des habitants du monde supérieur les avait amenés insensiblement à la dégénérescence, à un amoindrissement général de stature, de force et d'intelligence." - The Time Machine ; H. G. Wells

02 décembre 2010 à 19:42:56
Réponse #59

ouroumov


Citation de: lemuel
Si j'envisageais la chose sérieusement, j'imagine que je me serais acheté un petit canot gonflable, et plouf ! par le fleuve.
Ou par l'autoroute, à pieds.

02 décembre 2010 à 20:01:40
Réponse #60

H.H.L


Citer
Ou par l'autoroute, à pieds.

J'y vois pas un grand intérêt, et quelques soit les circonstances :

- L'autoroutes est complètement bouchée, les foules paniqués ont abandonnées leur voitures, des accidents au donc eu lieu : marcher au milieu d'un endroit pleins d'essences, de débris de verres et emcombrés par des voitures c'est pas vraiment un bon plan.

-L'autoroute fonctionne, je suppose que les raisons d'éviter d'y aller à pieds sont évidentes..

Le seul avantage à pieds sur l'autoroute, c'est les indications de directions.

02 décembre 2010 à 20:20:03
Réponse #61

MEREJ


et sur une autoroute bouchée les gens risque d’être de mauvaise humeur  :-\

02 décembre 2010 à 21:07:35
Réponse #62

QUIDAM


Pour cela il faudrait que tout le monde parte en masse.
Dans ce scénario c'est peu credible... on ne quitte pas sa maison facilement, ses habitudes, sa famille, ses amis... ça retient les gens, ça rassure...
Si l'on est obligé de partir, certains perdront du temps avant de se décider, à faire les valises,....

Si vous n'êtes pas partis dans les premiers, alors attendez... prenez le temps de reconnaitre les environs, de repérer les routes moins encombrées, éventuellement d'utiliser les chemins de rando...

J'ai repéré près de chez moi un chemin abandonné (mais utilisable) qui longe une rue souvent embouteillée, j'ai repéré également une ancienne voie de chemin de fer désaffectée (plus de rails) mais qui conduit pratiquement jusqu'à mon boulot... (merci google earth), ce sont des exemples d'alternatives possibles aux routes traditionnelles.
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

02 décembre 2010 à 22:03:26
Réponse #63

ouroumov


C'était pour rire. :]
La seule route viable dans ce contexte c'est l'évac sous-marine (Si t'es un dealer de drogue) ou héliportée (si t'es un officiel du gouvernement).
Après, si tu te retrouve dans la ville au moment d'un problème; et que t'as pas d'Early Warning System - donc que tu apprends la nouvelle en même temps que le type lambda - vaut peut être mieux faire semblant d'être partit tout en se barricadant derrière sa porte blindée pendant un moment, histoire de laisser la sélection naturelle s'opérer dans le monde extérieur.
Puis quand suffisament de gens ont crevés, tenter l'évac - et encore, faut bien calculer le coup pour éviter ceux qui auront "gagné". <_<

02 décembre 2010 à 22:08:34
Réponse #64

Moleson


je pense que coté entrainement FFT le minimum pour connaitre correctement son arme, c'est 1/2heure par semaine. il suffit que je reste 15 jours sans allez au club pour sortir du noir :glare:

Le problème il est pas là.

Il y a l'avant, le pendant et l'après.

La mécanique du tir avec une arme courte, c'est moins de 3 secondes à moins de 3 mètres et avec moins de trois coups. Le côté blaster, 1-3 entrainements par année devrait suffire.

Le reste, qui n'as rien a avoir avec le tir proprement dit, c'est autre chose.

Moléson

02 décembre 2010 à 22:26:39
Réponse #65

lilou6201


Je vous résume pour les catastrophes ce que j'initie aux jeunes Appeler à la Défense ou JAPD dans mon jargon.
En tout premier on leur apprend la Protection et l'Alerte en cas de risque Majeur.
On défini avec le groupe de jeunes ce qu'est un risque majeur, inondations, éruption volcanique, tremblement de terre, glissement de terrain...  en terme géologique.
En climatique, tempêtes, vagues de grosses chaleur ou froid feux de forêt..
bactériologique et technologiques. On résume le tout avec eux et il nous dise ce qui peut se passer ou pourrait se passer dans le secteur...
Puis, le moyen de les informer sur de telles risques...De là on leur parle de la fameuse sirène qui retentis tout les premiers mercredi de chaque mois si je me plante pas. Soit 1 min 41 sec modulés  et une interruption de 5 sec cela trois fois de suite. On peut donc dire qu'il y a danger imminent.On leur demande quoi faire si cela arrive... Bref, on leur demande d'avoir une radio près d'eux et à piles, d'allumer radio france ou france bleu et d'écouter. Là il sauront quoi faire. Si ce sont les premiers témoins d'alerter, de donner le lieu et le risque majeur et de se laisser guider par soit le 15, 18 17 etc en définissant les numéros d'appels.
On leur dit quoi faire et ne pas faire, comme appeler la famille pour ne pas saturer le réseau, de suivre les consignes à la radio, soit se calfeutrer ou autres...
Une fois le danger fini une alerte similaire retentira mais, cette fois un son continu de 30 sec.
On développe un sujet style inondation, se mettre en hauteur protéger les papiers important, avoir un minimum vitale genre, bouteille d'eau , de quoi manger, son traitement en cours ou celui des gens malades.... Bref, prévoir un BOB en cas de soucis et l'avoir près. Bien sûr couper l'électricité etc se protéger. Les scénarios vraiment catastrophes sont identifiés ainsi pour ma part..
A vous de juger

02 décembre 2010 à 22:42:13
Réponse #66

ouroumov


The fuck ?
Quand j'ai fait ma JAPD c'était loin d'être aussi intéressant.
T'es de quel corps lilou6201  ?

Tu dis radio france ou france bleu, y'a pas plus général niveau fréquences ? ( Genre définies au niveau national en cas d'urgence )
Aussi, puisque t'as l'air de t'y connaitre, j'ai des questions en vrac :x

-> Quelles institutions ( en dehors des commerciales pour qui c'est en général la norme ) sont obligatoirement dotées de générateurs de secours ?
-> Est-ce que le système de pompage de l'eau est très dépendant du réseau électrique ou est-ce qu'il fonctionne aussi sur BackUps ?
-> Est-ce que le EWS Français ( Je parle de satellites et de la détection de frappes balistiques ) est près d'être en ligne ?
-> Est-ce qu'il y a d'autres signaux définis ? ( Que je sache le signal d'alerte c'est juste l'alerte générale, ça ne dis pas ce qui nous tombe sur la gueule. )
« Modifié: 02 décembre 2010 à 22:50:18 par ouroumov »

02 décembre 2010 à 22:46:36
Réponse #67

H.H.L


J'ai fait ma JAPD y'a 2 ans maintenant, et on n'as pas eu a chance d'avoir un tuc aussi complet (Le mec qui faisait ça nous à même sortie cette tirade surréaliste "On va apprendre à réagir en cas de crise... genre là je sors un fusil et je commence à tirer dans le tas qu'est ce que vous faites ?" :blink:), mais on avait eu quelqus bonnes infos quand même.

En revanche, le gars nous avait dit que c'était uniquement france inter qu'il fallait écouter..

02 décembre 2010 à 22:51:57
Réponse #68

lilou6201


Ben mon corps à moi pardi  :wife:
Je fait partie de la Croix Rouge en tant que bénévole secouriste et initiatrice JAPD.
Non je ne suis pas militaire non non :o
Question 1 je sait pas 2 et 3 je sèche, je suis pas une boule de cristal ou un technicien, j'enseigne ce qu'on m'a appris  pour les JAPD soit:
 la protection , l'alerte avec un CD  et
 l'inconscient qui ne respire pas avec massage cardiaque, insufflation et  la pose d'un défibrillateur et l'inconscient qui respire et la mise en position latérale de sécurité.    Avec mannequin, et faux défibrillateur pour la démonstration en tout on as 20 min avec le CD pour la Protection et l'Alerte et pour les démonstration sur mannequin environ 1h 15 soit un groupe de 45 voir plus à trois initiateurs.
Pour la radio du  moment que ça commence par France et pas fun radio ou autre et que ça donne les infos c'est tout bon avec une radio à piles de surcroit

02 décembre 2010 à 23:29:42
Réponse #69

ouroumov


Damn je pensais que les JAPD étaient de la seule responsabilité d'unités militaires, désolé.

'Fin perso ma JAPD c'était avec un gendarme qui, a l'époque, m'avait frappé comme fortement caricatural.
( Je ne sais pas si le stéréotype du gendarme qui a bu trop de bières et est contraint de relâcher son ceinturon est toujours de vigueur. )

N'empêche qu'au final, le messager a été plus marquant que le message. <_<
« Modifié: 02 décembre 2010 à 23:46:28 par ouroumov »

03 décembre 2010 à 07:36:08
Réponse #70

QUIDAM


Le signal d'alerte, nous en avons déjà parlé sur ce forum ici : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,30003.0.html

En résumé c'est une bonne idée, mais inefficace car mal appliquée.  :down:
Perso je ne l'entends jamais...  >:(
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

08 août 2014 à 14:46:32
Réponse #71

costa


Salut.

Hier, j'étais au stand de tir, et une discussion avec un pote m'a embrouillé les idées.

Pour moi, jusqu'à hier, contrairement à ce qu'on entend chez beaucoup d'"experts" ,en cas d'évacuation pour inondation, catastrophe naturelle, etc... c'était pas d'arme. La situation ne le justifie pas. Si j'évacue avec une arme, c'est en cas de guerre, ou autre fait grave qui me laisse préjuger que ma sécurité sera menacée et/ou que je ne pourrai pas revenir chez moi!
MAIS... comme on me l'a signalé hier: admettons qu'il y ait un risque X ou Y, et que l'on te demande/ ou que tu juges nécessaire d'évacuer. Il risque d'y avoir des gugus qui décideront de rester pour piller les habitations vides... avec le risque de te piquer tes armes.

Alors ma question est celle_ci: est-ce que je risque quelque chose juridiquement si j'embarque des armes en respectant la loi pour le transport (donc non approvisionnée avec verrou de pontet / ou démontée)? Le fait de ne pas vouloir se la faire voler pour qu'un autre commette des crimes avec peut-il être une raison justifiée quand à son transport? Selon les lois françaises bien sûr...

EDIT: en prenant les papiers avec aussi, ce qui prouve que vous détenez bien les armes légalement (ils sont dans mon coffre avec les armes en ce qui me concerne)

Merci

A+

08 août 2014 à 15:12:09
Réponse #72

Mezig


Si je possède une arme, en cas d'évacuation, je pense a l'évacuer aussi sans mettre ma vie en danger pour ne pas laisser une arme sans surveillance ( quitte à la remettre aux autorités dé que possible ).
Une évacuation surtout prolongé, ça donne des idées aux petits malins et, malgré les cordons de surveillance ...
O alors elle est très très bien planquer, et, c'est un autre sujet.
Les moyens sont la fin.

08 août 2014 à 21:12:26
Réponse #73

costa


Oui, c'est con, mais ça me semble le plus logique.
MAIS... je veux juste savoir si légalement, c'est considéré comme motif légitime. Pour rappel, les armes de catégorie B sont interdites de port, et autorisées au transport (désapprovisionnées, et munies d'un dispositif empêchant toute utilisation immédiate de l'arme, avec les munitions transportées dans une autre mallette) pour motif légitime (en l’occurrence, aller de chez soi jusqu'au stand).

Merci

A+

10 août 2014 à 02:20:09
Réponse #74

AK


Oui, c'est con, mais ça me semble le plus logique.
MAIS... je veux juste savoir si légalement, c'est considéré comme motif légitime. Pour rappel, les armes de catégorie B sont interdites de port, et autorisées au transport (désapprovisionnées, et munies d'un dispositif empêchant toute utilisation immédiate de l'arme, avec les munitions transportées dans une autre mallette) pour motif légitime (en l’occurrence, aller de chez soi jusqu'au stand).

Merci

A+

Il y a malheureusement des idées bien ancrées qui circulent, entre autre à cause d'informations erronées véhiculées par la FFT elle même, un comble :
http://www.fftir.org/fr/les_regles_de_securite
L'arme doit être désapprovisionnée et elle est soit démontée, soit équipée d'un dispositif rendant son utilisation immédiate impossible (verrou de pontet par exemple).
L'arme doit être transportée dans une mallette ou une housse, les munitions étant rangées à part.




Pour recentrer :
- La licence vaut titre de transport légitime, point barre. On te demande pas de justifier si tu va au stand (au passage, pour les forces de l'ordre, comment veut tu vérifier les dires ?...), à une compétition etc... Si tu veut aller chez un ami avec ton flingue pour lui montrer, et bien t'as le droit.
- Les armes n'ont pas à être désapprovisionnées
- C'est soit un dispositif de sécurité, soit démontage d'une "pièce de sécurité".
- Les munitions n'ont en aucun cas à être rangées à part
- Tu peut transporter une arme mise en sécurité avec un chargeur garni

Voici deux extraits de l'article 121 :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027792819&categorieLien=id

La licence de tir en cours de validité délivrée par une fédération sportive ayant reçu délégation du ministre chargé des sports au titre de l'article L. 131-14 du code des sports pour la pratique du tir vaut titre de transport légitime des armes, éléments d'arme et munitions des catégories B, C et du 1° de la catégorie D ainsi que des armes, éléments d'arme et munitions du 2° de la catégorie D utilisés dans la pratique du sport relevant de ladite fédération.


IV. ― Les armes à feu mentionnées aux 2° et 3° du I sont transportées de manière à ne pas être immédiatement utilisables, soit en recourant à un dispositif technique répondant à cet objectif soit par démontage d'une de leurs pièces de sécurité.

 ;)
« Modifié: 10 août 2014 à 02:26:57 par AK »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité