Nos Partenaires

Auteur Sujet: Evacuation  (Lu 23296 fois)

30 novembre 2010 à 21:46:42
Lu 23296 fois

cedx69


Salut,

Scénario,

-évacuation d'une ville
-qu'est ce qu'on prend?
-On va où?
-On y va comment?

Scénario seul et en famille...



30 novembre 2010 à 22:03:34
Réponse #1

Jocelyn


La première question, ça serait plutôt: pourquoi?

30 novembre 2010 à 22:07:22
Réponse #2

thorwald


et quand
jour , nuit?
hiver, été?

30 novembre 2010 à 22:10:12
Réponse #3

éclipse


Salut,

Scénario,

-évacuation d'une ville
-qu'est ce qu'on prend? on prend BOB
-On va où? Au point B
-On y va comment? A vélo

Scénario seul et en famille...



:D

… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

30 novembre 2010 à 22:14:43
Réponse #4

QUIDAM


Pour te répondre nous avons besoin de plus d'éléments, peux tu faire un scénario plus complet (pourquoi partir, la menace, le temps dont tu disposes, ...)

Par contre je peux répondre à ta question "qu'est ce qu'on prend ?"
réponse ton BOB (ou les BOBs des membres de la famille)

Ce que je laisse volontiers derrière moi ? la belle mère bien sur...  :sorry:

Grillé par éclipse  >:(
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

30 novembre 2010 à 22:15:34
Réponse #5

cedx69


Justement, le pourquoi y'en a pas de particulier,
hiver été les deux sont intéressant...
C'est ouvert...
Pollution, fuite nucléaire, H5N1, Variole, Plus d'eau, je sais pas n'importe...

30 novembre 2010 à 22:18:14
Réponse #6

QUIDAM


Tu ne quittes pas une ville de la même façon s'il s'agit d'une fuite radioactive ou à cause du manque d'eau
dans le premier cas tu fuis à toute allure, dans le deuxième cas tu pars simplement.
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

30 novembre 2010 à 22:18:37
Réponse #7

cedx69


Sinon version ciné,
I'm a legend
The Walking dead
Terminator

Génocide rouandais version chez nous

L'imagination n'a pas de limites...

Mais plutôt pas trop le temps de faire les courses quoi...

30 novembre 2010 à 22:25:35
Réponse #8

QUIDAM


Je crains que tu prennes le mauvais côté des scénari...

Il ne faut pas te faire un film, ou t'inspirer d'un film (bourré d'erreurs) mais imagine plutot un cas plausible afin de trouver la solution la plus adaptée selon tes critères.

Exemple : Une fuite importante dans une usine SEVESO près de chez moi, qu'est ce que je fais avant d'evacuer ? je regarde la météo pour voir la direction du vent et me diriger en fonction de ce facteur. Tu perds 30 secondes, tu gagnes des heures.
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

30 novembre 2010 à 22:27:52
Réponse #9

thorwald


je charge tout dans mon x wings et je part du coté de tatouine

si la force est avec moi  ;D

30 novembre 2010 à 22:35:07
Réponse #10

DavidManise


Bah je pense qu'il est inutile de parler de ça de manière générale...  ca dépend de millions de trucs :

- la cause
- la ville
- tes capacités physique
- si t'as des gamins avec toi ou pas
- si t'es seul ou en binome ou en équipe...  et qui est avec toi...

Bref !  Y'a des tas et des tas de trucs qui vont tout changer au scénario.

Si je dois quitter Barnave a cause de la route bloquée par la neige...  ben c'est facile.  150 personnes, je suis au sommet de la chaîne alimentaire...  rien de bien méchant.  Si je dois quitter Evry avec mes gamins a cause d'un gros bordel de type guerre civile, c'est pas le même trip DU TOUT... 

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

30 novembre 2010 à 22:37:05
Réponse #11

ouroumov


- Prendre le BOB.
- Si tu risque pas de crever dans la minute : analyser la situation.
- Partir vers le point B en utilisant la meilleure route imaginée suite à l'analyse.


A propos, dans les paramètres importants y'a aussi la différence majeure entre évacuer et être évacué.

30 novembre 2010 à 22:40:14
Réponse #12

cedx69


Ok Alors,
Lyon ou Paris enfin grosse ville, Guerre civile, demandez pas pourquoi, Une famille de 5, avec des enfants petits plus quelques voisins, on part et on ne sait pas combien de temps...Je sais il faut s'adapter au jour le jour mais dans les grandes lignes, on porte quoi, quel poids, quel moyen de transport...

30 novembre 2010 à 22:40:47
Réponse #13

cedx69


C'est quoi le point B?

30 novembre 2010 à 22:45:42
Réponse #14

ouroumov


Le point B c'est l'endroit préalablement reconnu où tu sais que tu as de bonnes chances de trouver une relative sécurité.

Perso mon point B c'est un patelin en savoie où je trouverais des amicaux (famille), de la terre cultivable et cultivée (pour la bouffe), des fusils de chasse (à la fois pour la chasse et pour les éventuels visiteurs hostiles en cas d'effondrement de l'ordre public).
« Modifié: 30 novembre 2010 à 22:51:50 par ouroumov »

01 décembre 2010 à 02:03:53
Réponse #15

lawrence


Avant-propos
la plupart de tes questions en saccade ont été traitées avec beaucoup plus d'inertie (de temps, de réflexion, d'élaboration) sur le forum içi et la, donc: cherche, gratte, mache bien, prend ton temps pour digérer.  ;)



-on essaye d'avoir "un BOB", si tu es en famille ce BOB peut etre un noyau central, tes proches auront un sac plus petit pour porter leurs alimentation et couchage personnel, jusqu'a preuve du contraire les adultes présents dans un groupe familial ne sont pas tres apte: il faut les considérer comme les enfants: pas de grand couteau, pas de grande responsabilité, pas de grand efforts.

-le BOB est un sac de randonnée profilé pour l'urgence, son usage adéquat demande de pratiquer régulièrement la vie en extérieur ainsi que des exercices techniques et mentaux pour aborder les situations de crise, il doit comprendre des vêtements-chaussures techniques de rando pour ta famille (cf, point précédent) dans le cas (qu'il faut éviter) ou il faudrait marcher

-le moyen de locomotion principal est la voiture, un moyen de locomotion secondaire comme des vélos est plus que conseillé, dans ce cas il faut t'organiser pour les accrocher rapidement derrière le véhicule (une place pour chaque chose - chaque chose à sa place)

-mon avis sur "le point B": épluche ton carnet d'adresse, fait une liste de tes VRAIS amis (ceux qui t’accueillent bras ouvert si tu arrives en pleine nuit sans prévenir). Tu reportes leurs adresses sur les cartes (en numérotant) et conserve la liste d'adresse dans le bob, le choix du point de chute se fera de lui même selon la situation.

-le bob par essence relève de situations imprévisible et incertaines, il ne doit pas s'axer sur des scénarios type, mais plutôt sur: légèreté - discrétion - polyvalence


J'ai résumé, les arguments sont dispo sur demande.

++
"La sécurité trop parfaite des habitants du monde supérieur les avait amenés insensiblement à la dégénérescence, à un amoindrissement général de stature, de force et d'intelligence." - The Time Machine ; H. G. Wells

01 décembre 2010 à 02:14:17
Réponse #16

Thanos


Si le temps n'est pas une variable primordiale et que tu as des provisions, autant laisser partir le gros de la population...

Comme pour les départs en vacances quoi...  :lol:

Après si une centrale nucléaire est sur le point de péter, ca change tout.

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

01 décembre 2010 à 07:55:51
Réponse #17

QUIDAM


Ok Alors,
Lyon ou Paris enfin grosse ville, Guerre civile, demandez pas pourquoi, Une famille de 5, avec des enfants petits plus quelques voisins, on part et on ne sait pas combien de temps...Je sais il faut s'adapter au jour le jour mais dans les grandes lignes, on porte quoi, quel poids, quel moyen de transport...

S'il te faut VRAIMENT évacuer de chez toi (c'est le dernier recours, ta maison doit être ton refuge principal)
Comme dit plus haut, prend les BOBs (adaptés à chacun en fonction de l'âge, de la taille, des connaissances...).
Ensuite (tout dépend si tu habites la périphérie ou le centre ville) tu évacues la ville sans attendre, tu prends les voisins s'ils ne sont pas une gêne, avec une famille de 5 personnes tu auras largement de quoi t'occuper... donc les voisins oui... s'ils sont utiles...
Evite les grands axes (qui seront bondés) evite les quartiers sensibles (qui seront les premiers à s'embraser) fait low profil... pas de signes extérieurs de richesses (ne prend pas la BMW pour évacuer, en cas de troubles il y aura des pillards).
Dirige toi vers un lieu sur que tu connais, de préférence dans de la famille.
ADAPTE TOI en permanence aux changements qui peuvent survenir.
Ne jamais croire que cela n'arrive qu'aux autres...

Espérer le meilleur, préparer le pire.

01 décembre 2010 à 11:42:46
Réponse #18

Nirgoule


La probabilité que se produise une guerre civile en France en 2010 est très faible. Elle était moins faible en 1945, en 1962, en 1968 et rien ne s’est produit sauf très localement. Il y a une multitude d’ensembles régulateurs (institutions, associations, syndicats, partis, entreprises, médias) qui jouent à chaque fois leur rôle.  ;)

Même la crise de l'euro ne devrait pas tout faire basculer...
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

01 décembre 2010 à 12:00:18
Réponse #19

Kilbith


Salut,

Ne discutons pas du scénario le plus probable, celui qui arrive est rarement celui qui est prévue. Il fut un temps où l'on disait "nous allons vaincre par ce que nous sommes les plus forts" :




Ce qu'il faut se dire, c'est qu'il est préférable d'anticiper. Ceux qui ont pu se "replier" (1870, 1914, 1940, 1944) ou se "rapatrier" (1962) sur une maison de campagne, des amis sûrs ou de la famille avaient un gros avantage sur ceux qui erraient sans buts.


Après, la France, même quand elle cesse d'exister temporairement, ce n'est pas la planète Mars. Il reste des infrastructures matérielles et humaines.




Pour le transport il faut oublier la voiture. Soit tout est encombré, soit l'essence est réquisitionné, soit les points clefs (ponts, péages...) sont détruits ou disputés. Le vélo est préférable accompagné de bonnes chaussures (je pense aux femmes). On pourra toujours les mettre dans la voiture si ça roule. Une carriole pour le vélo est un plus énorme (pompes+chambre à air, rustines Oeuf Corse).

Il faut prévoir un sac par personne. Pas besoin qu'il soit sous le lit en permanence : on n'est pas dans la situation de l'expat en pays sauvage. Le contenant doit être portable, solide et résistant à la pluie.

Dedans il faut : protection contre l'humidité, contre le froid, un réchaud, de quoi se laver, de quoi faire du feu, de quoi filter/stériliser et contenir de l'eau. La quantité nécessaire pour atteindre le point de replis. Mettons une semaine. La nourriture est un plus.

Si possible être en forme, sinon on doit compter sur les autres.


Il faut de quoi "acheter" des objets ou des gens : cigarettes, monnaie étrangère, valeurs, rustines, outillage, graines...

Il faut posséder un "talent" négociable. Cela peut être très large. Classiquement : un beau sourire, de belles gambettes, parler une langue étrangère, être artisan, artiste, être médecin....

Des contacts à l'étranger sont un gros plus.


....
« Modifié: 01 décembre 2010 à 12:19:05 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

01 décembre 2010 à 12:17:26
Réponse #20

Jocelyn


Ce qu'il faut se dire, c'est qu'il est préférable d'anticiper. Ceux qui ont pu se "replier" (1870, 1914, 1940, 1944) ou se "rapatrier" (1962) sur une maison de campagne, des amis sûrs ou de la famille avaient un gros avantage sur ceux qui erraient sans buts.
Sans oublier que selon les circonstances, rester chez soi (domicile correctement sécurisé, par ex), est *parfois* une meilleure solution que partir (et les risques que cela implique sur le trajet).

Citer
Pour le transport il faut oublier la voiture.
Oui, généralement. Mais c'est aussi une question de timing. Parfois ça peut passer si on s'y prend suffisamment en avance. (Souvenir de discussions avec des collègues ayant vécu AZF à Toulouse, et qui ont pu tracer assez loin, juste avant que tout ne se bouche. Alors que tout le monde était encore en état de stupeur, il n'ont pas réfléchi (façon de parler), et sans attendre d'avoir trop de détails (la difficulté est là), ont pris leur voiture et ont tracé.)

Citer
Il faut prévoir un sac par personne. Pas besoin qu'il soit sous le lit en permanence : on n'est pas dans la situation de l'expat en pays sauvage. Le contenant doit être portable, solide et résistant à la pluie.
Aussi, le problème est souvent qu'avec le temps le contenu du sac se retrouve "cannibalisé" pour d'autres utilisations (on prélève "temporairement" du matos pour la rando, etc...)

Citer
Dedans il faut : protection contre l'humidité, contre le froid, un réchaud, de quoi se laver, de quoi faire du feu, de quoi filter/stériliser et contenir de l'eau. La quantité nécessaire pour atteindre le point de replis. Mettons une semaine. La nourriture est un plus.
De quoi communiquer, de quoi échanger et socialiser avec des étrangers (troc de cigarettes même si on ne fume pas, etc. EDIT: c'était déjà dans ton post), du cash pour dépanner, le nécessaire de copies de documents administratifs... etc. (Penser à ce qui peut manquer à quelqu'un dans un camp de réfugiés par exemple. Je sais c'est extrême, disons que c'est juste pour pouvoir réfléchir au matos adapté.)

01 décembre 2010 à 12:27:51
Réponse #21

Kilbith


le nécessaire de copies de documents administratifs... etc. (Penser à ce qui peut manquer à quelqu'un dans un camp de réfugiés par exemple. Je sais c'est extrême, disons que c'est juste pour pouvoir réfléchir au matos adapté.)

La radio est un gros plus, un modèle dynamo est pas mal (j'ai ça). Il doit capter les AM et si possible les OC.

Oui tout a fait, j'avais oublié les documents. Très important les documents : papiers (il y aura des contrôles), passeport, acte de naissance (justifier d'une nationalité), acte de mariage, acte de propriété (faire face aux spoliations)....tellement évident que j'avais oublié de le mentionner.

Ce qui est échangeable à plus ou moins long terme (j'avais regroupé sous le terme "valeurs") :
*Compétences.
*Bijoux surtout ceux en or, or, argent, dollars
*Produits utiles et désirables : mini sak, stylos, cigarettes, aiguilles, fil....
*Produits d'hygiènes (pince à épiler, rasoirs, savon, lessive, protections, PQ...), maquillage et médicaments.
*A plus long terme : Outillage, radios, piles, chambre à air, semelles, graines, couples de lapins, poules...

« Modifié: 01 décembre 2010 à 12:44:55 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

01 décembre 2010 à 13:25:03
Réponse #22

Jocelyn


La radio est un gros plus, un modèle dynamo est pas mal (j'ai ça). Il doit capter les AM et si possible les OC.
Pour les OC, ce n'est pas évident à utiliser, il est conseillé de s'entrainer avant. (Je parle d'expérience. ::))

Citer
*Bijoux surtout ceux en or, or, argent, dollars
Peuvent être cousus en des endroits discrets pour limiter les vols et rackets.
Toujours essayer de changer l'or en devises auprès de sources fiables (en se faisant accompagner par des personnes de confiance), pour *ensuite* réaliser les achats souhaités en devises (si possible). Eviter de payer avec l'or directement aux vendeurs, car grosses chances de se faire rouler (voir pire). En cas d'inflation importante, utiliser les devises rapidement.

médicaments.
Le nécessaire de base, mais en particulier suffisamment de réserve si on suit un traitement.

Et sur le plus long terme, le matériel pour les soins dentaires et les opérations les plus courantes.

01 décembre 2010 à 13:42:55
Réponse #23

Kilbith


Pour les OC, ce n'est pas évident à utiliser, il est conseillé de s'entrainer avant. (Je parle d'expérience. ::))
Oui. Mais c'est surtout vrai pour ceux qui n'ont connus que la FM et le RDS. J'utilise quotidiennement depuis 20 ans un Grunding Satellit. Tu as raison : du matos inconnu est presque inutile.

Citer
Peuvent être cousus en des endroits discrets pour limiter les vols et rackets.
L'or a l'avantage d'être universel, d'avoir sa valeur qui augmente quand tout baisse, d'être facilement identifiable, de résister à un incendie, d'être inaltérable et compact : on peut l'avaler. Il a le désavantage de provoquer chez autrui l'envie et la fièvre.

C'est un "utime recours" : l'utilisation de devise est préférable.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

01 décembre 2010 à 13:45:48
Réponse #24

MEREJ


je dis peu être une connerie mais, pour le scénario de cedx (guerre civil) un flingue porté de façon non visible peut servir..

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité